Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

C’est le titre d’un article que je signe ce lundi dans La Presse+ et qui débute ainsi : «Aux États-Unis, tout journaliste normalement constitué rêve de couvrir une convention contestée.

«Une convention contestée ? Une telle chose se produit quand aucun des candidats à l’investiture d’un grand parti ne parvient à amasser la majorité des délégués mis en jeu par les États et territoires américains lors de caucus ou de primaires.

«Les délégués se réunissent alors à la convention nationale de leur parti en sachant qu’ils devront choisir sur place leurs candidats à la présidence et à la vice-présidence. Un tel scénario pourrait se produire, pour la première fois depuis 1984, en juillet prochain à Milwaukee, lieu de la convention du Parti démocrate.»

Ceux qui ne l’ont pas déjà fait pourront découvrir en lisant la suite les facteurs qui rendent possible un tel scénario. Vous me direz ce que vous pensez de la réponse de Bernie Sanders à la dernière question soulevée dans l’article.

J’ajouterai un élément d’information, tiré du site FiveThirtyEight. Selon les projections de Nate Silver, les probabilités qu’aucun des candidats ne remporte la majorité des délégués nécessaires à l’investiture sont aujourd’hui plus grandes (38%) que celles de Bernie Sanders (36%).

Ces probabilités pourraient évidemment changer après le 3 mars, date du «Super mardi», qui verra 14 États, dont la Californie et le Texas, et un territoire tenir des scrutins.

(Photos AP)

106 réflexions sur “Vers une convention démocrate contestée?

  1. HebenMonVieux! dit :

    Et pendant ce temps, Trump jubile…

    1. Jay112 dit :

      D’un autre côté, si Bernie Sanders récolte une pluralité de délégués comme 538 le prédit et que les superdelegates donnent la victoire à un autre candidat au second tour de la convention, ce serait un désastre pour l’élection générale. Beaucoup de partisans de Sanders se sentiraient trahis et refuseraient de voter!

      Donc on peut présumer que convention contestée = victoire Sanders (s’il obtient une pluralité), à moins que le DNC soit vraiment idiot.

      1. Jay112 dit :

        Oops, ça ne devait pas être une réponse à votre commentaire.

  2. Daniel A. dit :

    Tellement compliquées les élections aux États-Unis. Heureusement, M. Hétu veille au grain et fait mon éducation.

    1. Michèle dit :

      👍🏻Daniel A : Je seconde!

      1. Haïku dit :

        Idem pour moi ! 👌

    2. ti-jone dit :

      Imaginez l’américain moyen au QI d’une branche de céleri comment il s’en sort

      1. Stéphane dit :

        C’est pour ça, et pour ceux-là en particulier, que Trump utilise des mots faciles et de courtes phrases.

      2. Haïku dit :

        Une p’tite touche de Cheese Whiz sur une branche de céleri
        C’est un délice 5 étoiles.🌟

      3. constella1 dit :

        Ti-jone
        👏👏👏

  3. Emmanuel Colizza dit :

    Tout les républicains sont derrières Trump. Je ne crois pas que tout les démocrates seront derrières le gagnant des primaires, ce qui provoquera leurs défaites en novembre prochain.

    1. AB road dit :

      Et j’ajouterais que TOUS les Républicains eux-aussi, sont derrières Sanders…

      Qu’est-ce ça veut dire au juste?

      Une ”Grande Victoire” à prévoir pour POTUS 45…

    2. Stéphane dit :

      D’après moi, les démocrates vont se ranger derrière le « gagnant ». Ils ne veulent surtout pas voir Trump être réélu.

  4. Bidulen dit :

    Qui veut parier avec moi un petit 200 que le déchet orange sera encore à la Maison Blanche pour 4 ans? Bloomberg, cet autre déchet, n’aura pas le vote noir et latino-américain, Sanders n’aura pas la majorité du vote des indépendants, le maire Pete les Américains ne sont pas encore prêts et Biden va sortir de la course après le super mardi. Cependant, les républicains font bloc en arrière de leur déchet. Quel spectacle désolant!

  5. Alexander dit :

    La division va finir par couler les démocrates. Pas foutus de s’unir. Ils ont la majorité, les idées les plus progressives mais en même temps ne sont pas foutus de tout mettre bout à bout, malgré qu’ils affrontent possiblement un des pires POTUS ever.

    Ce parti a besoin d’une bonne dose de leadership qui leur manque depuis le départ d’Obama.

    Mais qui?

    Comme dirait Feu René Angelil: « Faut pas juste être bon, faut être bon quand ça compte. »

  6. Ma-t-matik dit :

    Et si les démocrates font un pied de nez à Sanders pour couronner un de leurs restants à la convention, ils peuvent dire adieu au pouvoir pour au moins une génération.

    1. el_kabong dit :

      @ma-t-matik

      Vous parlez comme si la nomination était due à Sanders… une sorte d’élu, quoi…
      (c’est fou les points communs qu’on peut trouver avec le minable orangé)

    2. Bartien dit :

      Sanders est Démocrate?

      1. Danielle Vallee dit :

        On a une couple de trolls qui abaissent vraiment le niveau de la conversation. Et pas tellement informés en plus.
        Bloomberg n’est pas raciste. Il a sauvé la vie de familles noires et hispaniques en désarmant des gangs qui les terrorisaient.
        Cessez de répéter les slogans de Trump et Sanders.

      2. Ma-t-matik dit :

        @Bartien « Sanders est Démocrate? »

        Tout autant que Bloomberg.

    3. constella1 dit :

      Leurs restants
      Vos propos méprisants et réducteurs à l’égard des autres ne vous rendent ni service ni crédibles
      Très petit comme propos

  7. Le Champ dit :

    Petit rappel a tous , le parti Republicain n etait pas tres uni lors de la nomination de TRUMP en fait personne ne leur donnait une chance…. On dit de Trump c est sa base qui le tiens au pouvoir et qui a pris en otage le GOP alors peut-etre que le meme scenario se produira et que Sanders et sa BASE fera le coup au DEM .

    Deux Outsiders avec plus de similitudes qu on veut bien le croire….

    1. Stéphane dit :

      Imaginez les débats !

  8. Apocalypse dit :

    @Daniel A. – 11:38

    ‘Tellement compliquées les élections aux États-Unis.’

    Tellement compliquées qu’ils se sont retrouvés avec Donald Trump à la Maison-Blanche 😢.

    Tu pourrais penser qu’ils simplifieraient et mettraient à jour le système pour empêcher que n’importe quel ‘wacko’ ait sa chance pour la présidence, mais non, les règles sont prises dans du béton armé et ne changeront jamais.

    Dire qu’on a entendu vanter le système américain pendant aussi longtemps que je me souvienne pour découvrir que c’est le pire, et probablement de loin, de toutes les démocraties dignes de ce nom dans le monde.

  9. Apocalypse dit :

    @Alexander – 11:59

    ‘La division va finir par couler les démocrates.’

    En fait, c’est peut-être Bernie Sanders qui pourrait couler … encore une fois … les démocrates.

    S’il se rend jusqu’à la fin et ne remporte pas l’investiture, ses partisans vont refaire le coup de 2016. Il faudrait qu’il disparaisse vite et ça semble peu probable.

    1. Alexander dit :

      @ Apocalypse

      Trump vs Sanders. Extrême droite contre extrême gauche.

      Les EU ne sont plus gouvernés vers le centre mais dans ses extrémités.

      Et on se demande pourquoi les différences sont de moins en moins réconciliables. Aucun compromis possible, que de la confrontation.

      Il y a le 1% qui mène, les blancs mâles qui ne veulent pas perdre leurs privilèges et le reste de la population qui est laissée pour compte.

      L’american dream n’est finalement qu’un mythe savamment entretenu.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Un mythe peut être positif ou négatif cela dépend ce qu’on en fait. Le mythe fait appel à l’imaginaire et vous aide à construire votre réalité mais n’est pas la réalité au départ.

        Le problème pour le rêve américain c’est que certains pensent que c’est un rêve d’égalité des chances ou de justice sociale. Ohh que non.

        C’est le pays de tous les possibles alors vous avez une chance de finir milliardaire mais encore plus de finir sans le sou et il y a toutes les autres possibilités entre les deux.

  10. jcvirgil dit :

    Ça semble bien mal parti pour les Démocrates divisés entre la gauche et la droite de leur parti, entre leur jeunesse et leur establishment.

    Ceux qui croient que l’arrivée de Bloomberg qui pourrait s’acheter la représentation démocrate avec ses milliards est la solution se trompent grandement.

    Il ne ferait qu’accentuer le clivage et la rancoeur de ceux qui veulent de réels changements et s’aliéner le vote des noirs et des hispaniques bien au fait de son passé à tendance raciste alors qu’il était maire de New-York et qu’il ordonnait à ses policiers de cibler les gens de couleur dans leurs interpellations.

    1. Ma-t-matik dit :

      @jcvirgil « Ceux qui croient que l’arrivée de Bloomberg qui pourrait s’acheter la représentation démocrate avec ses milliards est la solution se trompent grandement. »

      Le mirage « Bloomberg » tire à sa fin maintenant que ses opposants commencent à fouiller dans son passé.

      Prenez-cet extrait où Bloomberg indique que Barack Obama en n’a pas fait assez pour l’harmonisation raciale des États-Unis.

      Si la vidéo ne fonctionne pas, voici la citation : « I would argue that today we are more segregated, in America certainly, than we were, in terms of race, than we were a dozen years ago, and yet we’re just finishing up eight years with our first Black president. “Why are we more separated than we were before?” is the question you’ve got to ask yourself. Why during the Obama administration didn’t we pull together? Ask the president. That’s his job really to pull people together. »

      Spinnez moi ça les boys!

      1. Ma-t-matik dit :

        La citation débute à la 56ième minute exactement.

      2. Samati dit :

        Il faut être passablement tordu pour voir dans ces propos un caractère raciste. Vos commentaires sur ce blogue (vous avez changé de pseudo) indique clairement votre penchant républicain et pro-Trump.

        La venue d’Obama à la présidence a cristallisé le racisme au États Unis par la venue du mouvement ultra raciste des « tea baggers », par la venue d’un président ouvertement raciste en la présence de Trump et grand supporteur de la théorie conspirationniste sur le lieu de naissance d’Obama.

        Depuis le début de la présidence de Trump, le racisme n’a jamais été aussi présent aux États Unis. Il s’exprime par les propos anti-mexicains, anti-juifs, anti-musulmans propagés sans honte par les adeptes de Trump, qui les encourage dans ses rallyes.

        Boomberg est la plus grande menace à la réélection de Trump, ce qui justifie amplement votre appui à Sanders qui est entrain de foutre le bordel dans le parti démocrate.

  11. xnicden dit :

    « La convention aurait à expliquer au peuple américain : ‟Hé, candidat X, tu as obtenu la plupart des voix et remporté le plus grand nombre de délégués dans les primaires, mais nous ne te donnerons pas l’investiture.”

    Le même Sanders qui continuait de demander aux super délégués de l’appuyer après avril 2016 même si madame Clinton avait une pluralité de délégués et la majoelrité des votes. MDR

  12. Pierre S. dit :

    ——————–

    la division chez les Dems alimente le thrash talk du débile de POTUS 45
    et sa base adore ca. une autre occasion d’afficher sa médiocrité et présentement
    ca semble plaire aux électeurs de droite.

    c’est bien le plus triste.

    Michelle Obama a bien beau dire qu’il faut s’élever pour tasser cette odure de la MB mais dans les faits
    c’est pas aussi évident.

  13. Lucien Lacoste dit :

    La chicane est pognée. On se croirait au parti québécois.

  14. ducalme dit :

    https://www.politico.com/news/2020/02/17/bernie-sanders-nevada-breaks-pack-115450

    Le Super Tuesday va être beaucoup plus révélateur que le Nevada..

    À partir le là, si Bernie Sanders est toujours en tête, tous les agissements du DNC et de certains de ses adversaires seront scrutés non pas à la loupe, mais au microscope.

    On manipulera de la nitroglycérine.

    Mais dans le fonds, je crois que l’establishment démocrate préférerait de loin un autre 4 ans de présidence Trump qu’un mandat avec Bernie Sanders.

    Il y a trop de forces connues et occultes pour permettre à Bernie Sanders de remporter l’investiture à Milwaukee.

    Plusieurs se rappelleront du film de Stephen King THE DARK HALF (traduit en français par «La part des ténèbres».

    Il y a des George Stark qui rodent dans cette campagne.

  15. Madalton dit :

    Obama s’impliquera à réunifier le Partie Démocrate l’été prochain. Il ne cautionnera aucun candidat pendant les primaires.

    https://www.politicususa.com/2020/02/17/obama-to-stay-out-of-the-primary-but-unite-the-party-in-summer.html

    1. gl000001 dit :

      « Yes we can » est devenu « Yes we did » !!

      1. Haïku dit :

        Exactement ! 👌

      2. gl000001 dit :

        Et Impeached trump de répondre « Let’s undo it » 😉

      3. Haïku dit :

        RE: »Let’s undo it » 👌
        -Outrage à la pudeur ?😉

  16. Louise dit :

    J’ai bien hâte de voir ce qui va se passer au super mardi. S’il n’y a pas de candidat qui se démarque clairement après cela, le parti démocrate va être vraiment dans le trouble. Je mise encore sur Pete, il est de plus en plus populaire et ne fait pas trop de faux pas.
    Bloomberg ? Je ne sais pas, je ne le connais pas assez encore. Tout ce que j’entends à date ce sont des commentaires ou même des attaques sur son passé.Ce qui m’intéresse, c’est de savoir ce qu’il peut faire pour son pays maintenant.

    1. Igreck dit :

      @Louise
      « Tout ce que j’entends à date ce sont des commentaires ou même des attaques sur son passé.« 
      J’ose croire que la seule chose positive de l’élection de Trompe c’est qu’il a fait voler les règles en éclats. Il y aura un avant et un après ce mandat déjanté. Il a bousculé toutes les conventions, poussé la logique de la séparation des pouvoirs dans ses limites. Qu’il ait été élu MALGRÉ des comportements aussi méprisables que les siens : xénophobie, racisme, misogynie, prédation sexuelle, homophobie, name it… le puritanisme et la rectitude politique des États-uniens ne sont désormais plus tellement crédibles.

  17. FlorentNaldeau dit :

    Si un autre candidat que BS réussit à amasser le nombre nécessaire de délégués pour l’emporter au premier tour de la convention, ses partisans crieront au sabotage de démocratie et à la pire abomination politique de tous les temps.

    Ils auront la même réaction si le nombre de délégués ainsi que le total du vote populaire obtenu par les autres candidats à la nomination dépassent le résultat de BS, de sorte qu’une autre personne que lui pourrait être choisie en raison du jeu des alliances d’un tout à l’autre.

    Pour eux, le mot « démocratie » n’a de sens que si et seulement si BS l’emporte car la nomination lui est due, dans l’absolu; il déclareront caduques et sans valeur les règles du long processus de primaires/caucus, pourtant connues depuis des lustres, si elles ne fonctionnent par de manière à lui accorder la victoire.

    Il se pourrait bien aussi se réalise que le seul scénario acceptable à leurs yeux, soit que BS ait assez de succès pendant les primaires pour gagner au premier tour. Mais le parti restera divisé, compte tenu de la hargne dont BS et ses partisans font preuve à l’endroit de toute personne qui contredit ses positions ou obtient de meilleurs résultats dans les sondages ou les scrutins. L’aile modérée du parti pourrait se mordre les doigts d’avoir laissé le champ libre à un squatter que personne n’a vraiment osé égratigner de manière significative. Alors que lui ne s’en est pas privé, écorchant successivement tout concurrent qui semblait constituer une « menace ». BS a donc pris une longueur d’avance dans l’exercice de définition de ses adversaires, souvent crucial dans une élection.

    Le dernier en date à essuyer ce fiel est Bloomberg; celui-ci n’est ni le saint philanthrope dépeint dans ses clips, ni la crapule ou le déchet que l’autre camp s’affaire à monter en caricature. MB a toutefois les ressources pour contrer cette entreprise et peut-être même remettre BS à sa juste place dans l’échelle de la moralité politique. Il lui faudra pour cela changer radicalement le ton de ses nombreuses et omniprésentes publicités télévisées, qui font parfois plutôt boy-scout.

  18. ducalme dit :

    @Richard Hétu

    Vous utilisez le terme «convention contestée», ce qui est la traduction littérale de «contested convention, c’est à dire une convention où aucun candidat n’arrive à la convention avec une majorité de déléguées et où il faut voter plusieurs tours.

    À mon avis, ce qui risque davantage de se produire, c’est une «brokered convention» où un candidat arrive en tête, mais sans majorité et où les discussions de fumoir de manipulations et de horse trading.

    «The term « brokered » implies a strong role for political bosses, more common in the past and associated with deals made in proverbial « smoke-filled rooms », while the term « contested » is a more modern term for a convention where no candidate holds a majority but the role of party leaders is weaker in determining the eventual outcome.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Brokered_convention

    Dans le présent cas de figure, il faudrait que le DNC et les super-délégués se liguent pour renverser le suffrage populaire.

    De fait, ce serait plutôt une «broken convention» qu’une «brokered convention».

    Je n’ai pas tellement d’atomes crochus avec Donald Trump, mais comme campaigner, j’ai rarement vu mieux; toujours sur le terrain, arpentant non seulement les grandes villes, mais aussi les petits comtés et les régions rurales, rassemblant sa base comme seul Obama a pu le faire et, avec un vocabulaire réduit, trouvant le mot qui fait mal paraître l’adversaire.

    1. kelvinator dit :

      Contester au 1er tour.
      Brokered au 2e tour.
      Broken au 3e tour.

      Je crois que la montée aussi soudaine que rapide de Biden, et Bloomberg, démontre à mon avis le goût d’une part importante de se rallier à un candidat centriste susceptible de battre Trump.

  19. Apocalypse dit :

    @Alexander – 13:20

    ‘Trump vs Sanders. Extrême droite contre extrême gauche.’

    Le parti républicain est à droite, les démocrates au centre et Bernie Sanders est à gauche.

    Barack Obama n’était pas à gauche, mais au centre.

    Les démocrates ne voient pas la candidature de Bernie Sanders d’un bon oeil et on les comprend, ça serait prendre tout un risque de le choisir pour l’investiture. De plus, une présidence avec Bernie Sanders sur laquelle parti démocrate n’aurait probablement que peu d’influence, ce dernier faisant toujours à sa tête et ferait, ou tenterait, de faire son show.

    1. kelvinator dit :

      Avant 2000, les cyniques étaient plus apathiques. Ils n’étaient pas engagés politiquement, ne votaient pas vraiment.

      Aujourd’hui, ils arpentent constamment les réseaux sociaux, se regroupe et se convainquent qu’ils peuvent changer ce monde pourri. L’echo chamber, la mobilisation internet facile, l’outrage entretenu constamment par les sources alternatives qui gagne à démoniser.

      Ils ne cherchent qu’un candidat pour répondre à leur attentes, pour nettoyer ce nid de crapule qu’est Washington. Pour les libertariens, c’est Trump. Pour les marxistes, c’est Sanders. Pour les premiers, les inégalités identitaires, pour les second, les inégalités monétaires.

      Chacun de ces groupe ne représente qu’une fraction des partisans, mais ils s’accaparent une part disproportionnel par rapport à leur importance. Les voix plus neutres, plus conciliatrices, sont muselés par le tribalisme.

    2. Alexander dit :

      @ Apocalypse

      Sanders président? Je n’y crois pas. Trop radical à gauche, pas assez de leadership positif pour faire les compromis nécessaires dans un pays conservateur de centre-droite.

      Obama était centriste effectivement.

  20. titejasette dit :

    HS

    Jeff Bezos, de Amazone, promet 10 milliards de dollars pour lancer le Fonds de la Terre pour la lutte contre le changement climatique

  21. Gilles Morissette dit :

    Ça va se jouer au Super Tuesday. Celui qui remportera le « gros lot » aura de bonnes chances de décrocher l’investiture démocrate.

    Pendant ce temps, Bloomberg continue de chauffer Sanders (voir le tweet de M. Hétu).

  22. titejasette dit :

    HS – Au moins 51,000 companies dans le monde, dont 163 importantes faisant parties de Fortune 1000 affectées par le virus

    A special briefing issued by global business research firm Dun & Bradstreet analyzed the Chinese provinces most impacted by the virus, and found they are intricately linked to the global business network.

    Almost half (49%) of the companies with subsidiaries in impacted regions are headquartered in Hong Kong, while the U.S. accounts for 19%, Japan 12% and Germany 5%.

    Dun & Bradstreet researchers found that at least 51,000 companies worldwide, 163 of which are in the Fortune 1000, have one or more direct or “tier 1” suppliers in the impacted region.

    https://www.cnbc.com/2020/02/17/coronavirus-could-impact-5-million-companies-worldwide-research-shows.html

  23. Gilles Morissette dit :

    HS

    Message du président Obama sur son compte Twitter ( 17 février 2020)

    « Eleven years ago today, near the bottom of the worst recession in generations, I signed the Recovery Act, paving the way for more than a decade of economic growth and the longest streak of job creation in American history. »

    Rentre toi ça entre les dents mon Tiny Brain !! Voilà un accomplissement que tu ne pourras jamais enlever à ton prédécesseur.

    Si l’économie américaine (du moins au niveau de l’emploi) se porte bien c’est parce que le « Recovery Act » (que les enfoirés de « Répugnants » ont tout fait pour saboter) a fonctionné.

    Cependant, le « Mafieux-En-Chef » ne l’admettra jamais.

    1. el_kabong dit :

      @gilles morissette

      C’est seulement pour rappeler à la réalité le minable orangé, ses carpettes ripoux-libanes et son réseau de propagande Faux Noise, qui essaient constamment de condenser 10 ans de croissance économique dans les 3 dernières années…

  24. titejasette dit :

    « Ça va se jouer au Super Tuesday » – Gilles Morissette

    D’accord avec vous… Avant de nous poser des questions existentialistes pour juillet, concentrons-nous pour le mois de mars. C’est un des meilleurs mois de l’année. C’est le début du TEMPS NOUVEAU ? Etk au Qu♪bec, on se réchauffe. 🌷 🌷 🌷

  25. Mariette Beaudoin dit :

    Tout ce que j’espère, c’est qu’une majorité d’américains envoie Trump su’l bonhomme.

    1. Bidulen dit :

      @Mariette
      Si les démocrates ne sortent pas pour aller voter, il y aura le déchet qui pue à la Maison Blanche pour 4 autres années. Les candidats démocrates ne créent pas d’enthousiasme. Ils sont nuls. Et tandis que le mafioso en chef crée de l’enthousiasme chez ses débiles analphabètes édentés.

  26. Marco Trepman dit :

    Depuis l’élection de 2016, je n’accorde plus beaucoup de crédibilité aux prédictions de FiveThirtyEight

    1. Richard Hétu dit :

      Ce ne sont pas des prédictions mais des probabilités. Utile de faire la différence entre les deux. FiveThirtyEight établissait à 30% les probabilités de Trump de l’emporter, ce qui n’etait pas négligeable (et qui était supérieur aux probabilités des autres pronostiqueurs).

  27. titejasette dit :

    HS

    Il y a maintenant plus de 2 000 Ex-employés (dont la plupart des procureurs) qui ont signé la pétition demandant la démission de Barr

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Je vous crois. Mais un lien corroborant, svp.

  28. InfoPhile dit :

    Que ceux que la campagne de peur a convaincu se rassurent. Bernie aura peine à récolter 40 % des votes. Bloomberg va remporter l’investiture et très probablement la présidence. Bon, une administration Obamienne II, je peux vivre avec ça. En attendant mieux pour 2022 et surtout 2024.

    Les concurrents n’ont pas à lever le pied à ce stade, mais je souhaite vivement qu’ils défendent leur programme en prenant bien garde de ne pas accentuer les fractures qui minent leur parti. Les négociations pour la réconciliation seront cruciales, car le nombre d’électeurs déterminera le gagnant. Il n’est donc pas question de tourner entièrement le dos à l’élan que Bernie à insufflé à ce parti.

    Les démocrates devront plutôt s’en servir pour gonfler leurs voiles en reconnaissant aux jeunes générations l’adversité qui est la leur et en pigeant en conséquence dans les idées de M. Sanders et Mme Warren.

    Un ticket Bloomberg/Buttgied est à prévoir. L’expérience et la jeunesse au service d’abord des riches-riches, mais jamais autant que le couple de zoufs qui sévit présentement, et en beaucoup plus responsables. Un peu décevant, mais en RIEN révulsant.

    1. Bidulen dit :

      @InfoPhile
      Bloomberg ne passera pas. Quand des familles des minorités vont commencer à sortir des vidéos sur la destruction de leur famille par les politiques ouvertement racistes de l’ancien maire, ces minorités ne sortiront pas pour voter pour ce déchet Bloomberg. Il a beau s’excuser ad nauseam, il a détruit trop de vies. S’il gagne l’investiture, les familles des victimes et les minorités des autres états vont rester à La maison.
      Sachez-le Bloomberg a fait plus de tort à ces gens-là que Trump même avec des gens en cage. Je ne dis pas que les minorités vont voter pour Trump. Je dis seulement que la majorité des minorités restera à la maison. Les Américains vont-ils changer un raciste pour un très raciste?

  29. _cameleon_ dit :

    (HS ♪ ♫)

    Question d’alléger l’atmosphère.
    Quoi de mieux en ces temps froids, qu’une salsa muy caliente ?
    Cuba mi amor !

    Vente Negra – La Nova Tradicional (salsa)

    1. Haïku dit :

      @_cameleon_
      Calientas mi corazón con tus contribuciones musicales ! ❤👌

      1. Haïku dit :

        Traduction libre:
        Vous réchauffez mon coeur grâce à vos intervertions musicales.

  30. monsieur8 dit :

    Quand je pense à Bloomberg, j’ai cette toune des Beatles qui me vient en tête…

    1. Bidulen dit :

      @monsieur8
      Money can’t find me love…
      Très à propos! Merci!

      1. Haïku dit :

        @Bidulen 👌👌
        Ajout amical:

        « You say you want a revolution
        Well, you know
        We all want to change the world
        You tell me that it’s evolution

        Well, you know
        We all want to change the world
        But when you talk about destruction
        Don’t you know that you can count me out
        Don’t you know it’s gonna be
        All right.

        You say you got a real solution
        Well, you know
        We’d all love to see the plan
        You ask me for a contribution
        Well, you know
        We’re doing what we can

        But if you want money for people with minds that hate
        All I can tell is brother you have to wait
        Don’t you know it’s gonna be
        All right

        You say you’ll change the constitution
        Well, you know
        We all want to change your head
        You tell me it’s the institution
        Well, you know
        You better free you mind instead
        But if you go carrying pictures of chairman Mao
        You ain’t going to make it with anyone anyhow
        Don’t you know it’s gonna be
        All right, all right,…. « (etc…, John Lennon).

        -(Citation ironique …)

    2. kelvinator dit :

      Ça s’applique au CEO de Starbuck. Bloomberg a déjà été élu, et une part importante des électeurs l’aime. L’argent n’achète pas l’affection, mais rend sa démonstration plus facile. C’est ce que TOUT les politiciens font sans exception.

  31. _cameleon_ dit :

    Ah la …
    Fait scier WP:

  32. _cameleon_ dit :

    Foodlecuddle !

  33. Haïku dit :

    RE: « Vers une convention démocrate contestée ».
    —–

    Uh oh…

    -« Essayer de prouver à un sot sa sottise, c’est lui supposer ce qu’on entreprend de lui contester. »(Anonyme).

  34. Pierre S. dit :

    ——————-

    Bloomberg devrait mettre son milliard de dollars à déterrer le passé de D Trump
    et le faire accuser au criminel.

    De jouer au débile contre lui ne sert a rien … le plus débile gagnera et à ce chapitre
    Trump est imbattable, il a zéro classe, zéro respect pour autruit et lui même et excelle dans
    l’art de brasser de la merde.

    1. Bidulen dit :

      @Pierre
      Trump est une truie qui n’a aucun respect pour autrui.

      1. Pierre S. dit :

        —————————

        les gens politiquement corrects aiment prétendre que Trump  »change les codes »
        qu’il est  »atypique » etc …. mais ca ce n’est que du verbiage … la vérité est bien plus simple.
        Ce salopard n’en a rien à foutre de la présidence comme tel, il ne s,en sert que pour se garder
        à l’abris de la justice. Et voila l’unique raison pour laquelle il est prèt à contourner la loi
        salir la constitution et s’allier avec les pires ordures de la planète … si ca lui permet de voler
        l’élection de 2020 et de se garder un autre 4 ans à l’abris total de la justice.

        Ceci dit, n importe qui de moindrement raisonnable et intelligent constate que Trump est
        non seulement un escroc, un menteur et une merde … mais aussi un imbécile complètement inapte
        a remplir le rôle de président.

      2. karma278 dit :

        Bref, Haute Truie n’a pas de respect pour autrui?

      3. Haïku dit :

        L’abattage des truies est un sujet controversé au Québec.

  35. FlorentNaldeau dit :

    @Richard Hétu, 18h55 « Ce ne sont pas des prédictions mais des probabilités. »

    Tout à fait exact. Les gens ont parfois une idée assez nébuleuse de ce que signifie une probablité. Quand ils voient « les probabilités d’élection de HRC sont de 70 % », la plupart interprètent cela comme une certitude absolue qu’elle réussira et que DT sera défait. S’il est vrai que le modèle statistique prévoit que cela se produira 7 fois sur 10, il reste quand même la possibilité que le contraire se produise 3 fois sur 10; et c’est exactement ce qui est arrivé, avec comme résultat l’élection de DT. Une probabilité n’est jamais une certitude absolue – mais reste quand même plus fiable que la prédiction d’une voyante extra-lucide ou d’une tireuse de cartes.

    @InfoPhile, 17h28

    Je ne suis pas encore convaincu que MB ait de fortes chances de remporter la nomination. Sa campagne publicitaire massive a certes eu un effet notable, confirmé par les sondages. Je souligne en particulier la pub où des extraits d’archives montrent Obama disant du bien de lui; je suis certain que plusieurs électeurs croient que BO se range ainsi derrière MB dans les primaires et ne remarquent pas les dates indiquées discrètement dans le coin supérieur gauche. Mais il lui reste encore un gros retard à rattraper, une tâche qui n’est pas impossible j’en conviens, mais pourrait être difficile.

    Par ailleurs, pourquoi désignerait-il PB comme VP potentiel? Pour un Démocrate, il serait difficile de ne pas choisir une femme en 2020.

  36. Pierre S. dit :

    ——————–

    ce qu’on sait c est que si trump gagne ce sera 4 ans de folie furieuse
    Et si il perd ce sera également 4 ans de folie furieuse … et dans les deux cas
    on sait très bien qui va s’amuser à foutre le bordel.

    Ce pays est dans un foutu bourbier et cet imbécile de Trump, en accèdant à la maison blanche
    aura pu soutirer assez d info sensible pour déclancher à volonté le bordel dans le pays.

    1. Igreck dit :

      Malheureusement, vous avez sans doute raison. J’ai de plus en plus le sentiment que ce pays est dans un cul de sac ! Que quoiqu’il arrive maintenant, ça va déraper sérieusement. Obama a été pogné pour nettoyer le décors après de passage désastreux de tonton Cheney et teton W, son pantin pantois. Celui où celle qui va devoir ramasser la m**** semée à tout vents par la Bête(ise) va devoir pédaler dans la chenoutte en gériboire !

  37. Ziggy9361 dit :

    HS…désolé de m’insérer dans la conversation,je veux juste prévenir ceux qui son intéressés par l’histoire des noirs au
    Étatsunis qu’à 20 hrs à RDI au grand reportage il y aura  » Le guide Green Book « .Un pan de cette histoire peu glorieuse.

    1. Haïku dit :

      Le film « Green Book » a remporté l’Oscar l’année dernière. Et c’était un choix très controversé.

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Merci pour la corroboration.
      Je nai pas douté de vos informations pour une seconde.

  38. titejasette dit :
  39. karma278 dit :

    Happy President’s day,
    Barack❗

  40. titejasette dit :

    Que de souvenirs !

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Bon rappel. Que de souvenirs pertinents à la situation « that we are fuc*ed in’.

  41. InfoPhile dit :

    @FlorentNaldeau

    Maire d’une mégapole, c’est déjà quelque chose. Et l’agence Bloomberg, c’est rien de moins que stupéfiant ! Ça lui vaut une intense admiration chez de vrais entrepreneurs. Indépendant ou républicain, Bloomberg me semble depuis une douzaine d’années plus démocrate (statuquiste) qu’autre chose. Ses moyens financiers feront probablement passer au second plan ce qui peut lui être reproché à juste titre.

    Surtout, 20 % sans encore aucun combat sur le terrain, ça me convainc de sa puissance. Bernie plafonne, snif. Les votes amassés par Biden iront assez naturellement du côté de Bloomberg. J’ai l’intuition que M. Buttigieg va rendre les armes en sa faveur dans quelques mois. Car je doute qu’il s’illustre comme il l’a fait aux cours des deux premiers votes lorsque M.B. sera en lice.

    Sauf erreur, M. Obama a laissé entendre que M. Bloomberg convenait à ses attentes. En tout cas, il a bel et bien dit que l’Amérique n’était pas disposée à s’engager plus à gauche que lui-même, ce qui équivaut à un appui implicite pour quelques autres candidatures.

    À ce propos, M. Sanders l’avait critiqué assez vertement pour ne pas avoir mieux et plus profité du Congrès dominé par les démocrates aux cours de ses deux premières années. Depuis, ils se sont distanciés.

    La brillance de Pete Buttigieg (cette fois mieux orthographié !), sa Foi chrétienne en contrepoids de son orientation sexuelle, son jeune âge et ses surprenants résultats jusqu’à présent pourraient bien tenter Bloomberg. Ce sont deux frères idéologiques soutenus par des riches-riches, mais gare à l’élitisme !

    Il y a aussi une dame afro-américaine, dont le nom m’échappe, au parcours impressionnant qui pourrait figurer sur un ticket démocrate, de même que Klobuchar, entre autres.

    1. Ziggy9361 dit :

      Stacey Abrams ou Kamala Harris les deux 👍👍+Mme Klobuchar 👍👍👍trois bon choix .
      Pete ou Mike….mon❤Mike…ma 😖?

    2. kelvinator dit :

      Puisque Pete est relativement nouveau en politique, il a beaucoup moins de squelettes susceptibles de sortir du placard que n’importe quel politicien de carrière.

      Peut-être que sa présence renforcera l’importance du vote LGBT, habituellement caché par les autres groupes dans les analyses (latinos, noirs, femmes, hommes, banlieusard, ruraux)

  42. leonard1625 dit :

    Pourquoi Décryptage dans le titre de La Presse?

    1. Ziggy9361 dit :

      Moi j’appelle ça un cours magistral, à moins d’être un familier des conventions des partis politique américains Mr Hétu nous explique dans des termes claires et facile à assimilés leurs fontionnements et particularités dont j’étais loin de me douter.En effet je peux concevoir que pour les journalistes ça peut étre exitant et pour les candidats angoissant.

  43. FlorentNaldeau dit :

    @InfoPhile, 20h58

    Intéressante matière à réflexion. Malgré tout le bien que moi aussi je pense de PB, je crois que l’impératif « d’équilibrer » le ticket du point de vue des sexes devrait l’écarter s’il ne remporte pas lui-même la nomination.

    AK se positionne très bien ces jours-ci pour jouer ce rôle, en tirant le maximum de son résultat au NH. L’autre personne à laquelle vous pensez, serait-ce Stacey Abrams?

    MB a beaucoup de qualités lui aussi et une réputation relativement bonne en effet, même s’il a été maire de cet antre du libéralisme côtier qu’est NYC aux yeux de bien des électeurs du Midwest. Il utilise aussi judicieusement la puissance médatique que lui confère sa richesse, y compris de manière un peu manipulatrice dans le clip que je mentionnais plus haut. Mais si ça fonctionne, tant mieux pour lui. Je ne me rappelle pas que BO ait laissé savoir, même à demi-mot, que MB le satisferait comme candidat. Je crois que cela aurait défrayé les manchettes et aurait occupé pour plusieurs heures les émissions politiques sur CNN, MSNBC, etc.

    1. InfoPhile dit :

      @FlorentNaldeau

      En effet rien d’explicite. Mais des indices assez « suggestifs » :

      «Prominent Obama donors will hold Chicago event for Bloomberg»

      *https://www.theguardian.com/us-news/2020/feb/15/obama-donors-john-rogers-mellody-hobson-chicago-michael-bloomberg

      «Bloomberg highlights ties to Obama in new ad »

      *https://thehill.com/homenews/campaign/481587-bloomberg-highlights-ties-to-obama-in-new-ad

      1. InfoPhile dit :

        Oui, Stacey Abrams.

  44. titejasette dit :

    Vous m’en direz de nouvelles avec ces 3 ….

    https://www.youtube.com/watch?v=qs2ZNj-5fDc

    https://www.youtube.com/watch?v=Sx8d–usWKI

    1. constella1 dit :

      Tite jasette
      Merci bcp
      Fabuleux le dernier vidéo
      Arrangements superbe quoique les chanteurs m’ont moins impressionnés que les originaux
      Je me permets de vous transmettre cette prestation de David Gilmour à Pompéi ça vaut vraiment la peine de l’écouter
      Ces génies du vingtième siècle lui,et tous ces grands de ces groupes extraordinaires tel que Pink Floyd dont il a fait partie
      https://youtu.be/CiXNIjGX1hY

      1. Haïku dit :

        @constella1
        Merci beaucoup.
        David Gilmore est l’un des meilleurs guitaristes/chanteurs sur la planête terre, ainsi que sur « The Dark Side of the Moon ».

  45. titejasette dit :

    C’est la dernière mais non la moindre

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Vous dites « C’est la dernière mais non la moindre. »
      Étant un compositeur de musique,
      je trouve qu’ Ennio Morricone a servi les films de Sergio Leone avec un charme meurtrier.
      C’est un compliment

      1. constella1 dit :

        Haïku
        Être compositeur et créer doit être d’une grande satisfaction
        Moi j’ai appris le piano et parfois me laissais aller à improviser pour voir un peu ce que ça donnait
        On parle pas de grande pièces là mais de pianotage un peu mélancolique
        Mais j’en retirais une satisfaction on va dire contenue hahaha
        J’adorais faire ça quand -même

        Alors vous avez toute mon admiration cher Haiku

  46. titejasette dit :

    @constella1

    Merci beaucoup

    …un groupe de rock psychédélique. 250 millions de disques dans le monde, dont 75 millions d’unités vendues aux États-Unis.

    @Haïku

    Je n’ai aucun talent de compositeur. Mais je peux chanter comme un wawaron, j’excelle dans les chansons dont les paroles commencent par wawa et finissent pas wawa

    1. constella1 dit :

      Tijasette
      Je peu chanter comme un wawaron
      Chansons qui commencent et finissent par Wawa
      Hahaha
      Excellent

      1. Haïku dit :

        Je seconde. 😉👌

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :