Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Mitch McConnell, chef de la majorité au Sénat, a annoncé jeudi que si jamais un siège se libérait à la Cour suprême en cette année électorale, le Sénat confirmerait une nomination présidentielle.

En 2016, McConnell, déjà à la tête du Sénat, a refusé de confirmer Merrick Garland, le choix de Barack Obama pour remplacer le juge conservateur Antonin Scalia, prétextant que c’était une année électorale. Dans l’histoire de la Cour suprême, c’était la première fois que le Sénat refusait d’étudier une candidature depuis la guerre de Sécession. S’il y a eu quelques cas où le Sénat a voté contre une nomination présidentielle et d’autres plus rares où le président a retiré la nomination, jamais le Sénat n’avait reporté carrément une nomination depuis 1829.

Une fois élu, Donald Trump en avait donc profité pour nommer Neil Gorsuch, un juge conservateur.

McConnell revient donc sur ses paroles de 2016, justifiant sa pirouette en faisant valoir que, cette fois-ci, le président et le Sénat sont du même parti.

Cette annonce est liée à l’état de santé de la juge Ruth Bader Ginsburg, qui a connu récemment un épisode de cancer. Alors que quatre juges ont été nommés par des démocrates et cinq par des républicains, la prochaine nomination pourrait renforcer la majorité des conservateurs. Et, visiblement, certains n’ont pas l’intention que cette opportunité leur échappe.

(Photo Getty Images_

57 réflexions sur “La pirouette de Mitch McConnell

  1. christian reny dit :

    une méchante vermine

    1. Réal Tremblay dit :

      Et que dire de tous ces Républicains(nes) asservis(ies) qui ne diront mot sur un autre recul démocratique.

    2. Guy lebrasseur dit :

      Moi je dis méchante charogne!

  2. Pierre S. dit :

    ———————-

    Mitch McConnels …. possiblement une des pires ordure de l’histoire politique américaine.

  3. RICK42 dit :

    Je le trouve encore plus répugnant que Trump, ce qui n’est pas peu dire!

  4. Madalton dit :

    Ce n’est pas nouveau. Il l’avait aussi dit en mai dernier. Après Moscow Mitch, Cocaïne Mitch, on a maintenant weathercock Mitch.

    https://www.usatoday.com/story/news/politics/2019/05/29/mcconnell-blocked-obama-supreme-court-choice-wouldnt-stop-trump/1268883001/

  5. Daniel A. dit :

    McConnell revient donc sur ses paroles de 2016…

    Impossible. McConnel ne peut pas revenir sur sa parole… Il ne peut pas revenir sur ce qu’il n’a pas.

    1. Haïku dit :

      Bien dit ! 👌

  6. Martin coté dit :

    moscowmitch…..une vraie crapule……colle aupres du gros moron…la madame est secrétaire au transport…..il fera tout pour ne pas déplaire…. au gros enfoiré….

  7. POLITICON dit :

    McConnell à qui le respect des institutions échappe ou quand la partisannerie tue le politiquement correct à petit feu!

  8. sorel49 dit :

    Nous connaissons depuis longtemps la mission que les bailleurs de fonds du GOP ont confié à Mictch McConnell et à Jeff Sessions. Elle est de modifier de fond en comble l’appareil judiciaire des Etats-Unis qu’ils ont trouvé trop libéral et trop réformiste. Trump ne fait que passer tandis que les juges conservateurs nouvellement nommés seront vissés à leur poste pour une ou deux décennies.

  9. Guy Pelletier dit :

    Dire qu’il y en avait un qui promettait de drainer la swamp de Washington mais qui laisse en place la crapule de McConnell qui y sévit depuis trop longtemps pire encore qui défend Roger Stone un sale personnage qui a passé sa vie à polluer l’air et l’eau du marais et les esprits de tant de gens. A quand un vrais ménage chez les Républicains!

    1. gérard séguin dit :

      @Guy Pelletier Depuis quand? que les blattes font le ménage dans la cuisine. Lol)

    2. franlabrecque dit :

      C’est que Roger Stone est le mentor de l’idiot du village l’a toujours été d’ailleurs depuis fort longtemps. Et le téteux de Mc Connell suit la parade. Allez hop cascade plus rien de trop beau.
      Show de réalité hier au Daytona 500 calotte orange s’est promené sur la piste……

  10. ghislain1957 dit :

    « McConnell revient donc sur ses paroles de 2016, justifiant sa pirouette en faisant valoir que, cette fois-ci, le président et le Sénat sont du même parti. »

    Oui, le président et le sénat sont du même parti, la Mafia!

  11. ghislain1957 dit :

    Hors sujet, mais toujours en relation avec la Mafia de la maison brune:

    Plus de 1100 ex-fonctionnaires appellent Bill Barr à démissionner

    « Un millier d’ex-employés du département américain de la Justice ont demandé dimanche la démission du procureur général Bill Barr, qui dirige cette puissante administration depuis un an, en lui reprochant d’être intervenu dans le dossier pénal d’un proche de Donald Trump. »

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/16/01-5261174-plus-de-1100-ex-fonctionnaires-appellent-bill-barr-a-demissionner.php

  12. Louise dit :

    Ce que je trouve aberrant, c’est que Mich McConnell trouve toujours une raison farfelue pour justifier ses décisions partisanes.
    Je devrais plutôt dire pour justifier les décisions partisanes de Trump qui passent par Mich. C’est le gars le plus tordu et le plus vendu que je connaisse.
    Quelle est la contre-partie de son asservissement ? Je commence à penser qu’il y a plus que sa réélection.
    Peut-être qu’on apprendra seulement dans quelques années ce qu’il reçoit en retour de sa soumission honteuse.

  13. jcvirgil dit :

    Dire qu’on a toujours vanté aux Etats-Unis comme chez-nous d’ailleurs un des principes sacrés de la démocratie, la soi-disant séparation du législatif et du judiciaire,.

    Sans évidemment vouloir se rendre compte que tant que les juges continueront à être nommés par le politique cette séparation est illusoire.

    À cet effet la commission Bastarache a été fort éloquente au Québec. On y a appris que la secrétaire du premier ministre Charest apposait ou non le post-it *LIBERAL*sur le CV des candidats à la magistrature avant que le premier sinistre ne fasse son choix .

    1. simonolivier dit :

      Heu c’est que les juges de la Cour Supérieur sont nommés par le gouvernement fédéral… Et Jean Charest a nommé plusieurs juges à la Cour du Québec qui étaient liés à d’autres partis. Le processus a complètement changé et les juges sont nommés beaucoup plus pour leur compétence que leur allégeance politique. Aux USA, ce n’est pas le cas. Votre mauvaise foi est flagrante

      1. constella1 dit :

        Simonolivier
        Dialogue de sourd tant qu’à moi

      2. InfoPhile dit :

        Même Franco Fava s’attendait à faire de la prison. Et en effet, la commission Bastarache reste très éloquente. Je vous invite à lire : « PLQ inc. Comment la police s’est buté au parti de Jean Charest.  »

        La gang du Journal de Montréal mérite des louanges pour ce coup-là.

        Trump n’aurait pas désavoué les manoeuvres du PLQ.

      3. simonolivier dit :

        @constella1 Yup!

    2. nemiscau dit :

      @ jcvirgil

      Vos propos malhonnêtes et tendancieux sur Jean Charest sont une déformation des faits connus. L’excellente réplique que vous a servie SimonOlivier ne devrait pas passer sous silence.

      Se servir d’un blogue de politique américaine pour ramener constamment vos litanies péquistes, c’est pas très sympa. Allez donc militer pour Guy Nantes svp.

      Et merci de respecter les autres lecteurs et participants de ce blogue.

  14. Henriette Latour dit :

    À moins qu’il ne sente que les carottes sont cuites pour les Républicains. Ainsi, ils pourraient pourrir la vie du prochain président, et pourquoi pas les autres, pour des décennies.
    On sera peut-être battus à la prochaine élection mais nos oeuvres nous survivront!

  15. monteregien dit :

    Ça, on le savait depuis le début.

  16. leonard1625 dit :

    Moscow Mitch n’est pas totalement biaisé uniquement par idéologie, il semble en soutirer une réelle jouissance.

  17. jeani dit :

    Parlant de pirouettes, McConnell devrait se présenter aux prochains jeux olympiques d’hiver. Personne ne pourra le battre avec son double salto arrière avec une quadruple vrille.

    J’écoutais dernièrement un « grand reportage » sur l’amour et le sexe aux USA, avec un petit détour par le Texas. On a eu droit à une sélection de ce qui a de plus taré dans ce pays où la religion mène carrément la vie quotidienne de certains couples.

    Ils exprimaient ouvertement leur plus grand souhait que le grand jaune soit réélu en 2020. Ce plus grand président de tous les temps leur assurera la fin des avortements par la nomination d’autres juges plus conservateurs que jamais.

    1. @jeani: Vous aussi avez vu ce reportage. Le Texas nous a en effet donné un bel exemple de ce que les émulsions politico/religieuses peuvent donner. Et quand vous prenez soin d’ajouter un émulsifiant au mélange, comme par exemple un Donald Trump et des juges ultra-conservateurs, l’émulsion peut se stabiliser et se retrouver au pouvoir. Cela n’augure alors rien de bon.

  18. quinlopejean dit :

    Une vermine, une ordure, dites-vous. j’ajoute une crapule, une racaille et, pour tout résumer, un bien triste individu qui n’a aucun respect pour la politique et pour ses autres collègues.

  19. Benton Fraser dit :

    Maintenant, les républicains ne se gardent aucune gène et affirme ouvertement que les nominations ne doivent pas être fait dans l’intérêt de tous les américains mais dans l’intérêt partisane.. seulement lorsque le GOP est au pouvoir!

    1. Haïku dit :

      C’est en plein ça !!

  20. Cubbies dit :

    Le Trio Infernal: le président Bully, Moscow Mitch et Bill (L’Ordure) Barr.

    Le Bully est le moins dangereux des 3 à mes yeux. J’espère tellement qu’il perde ses élections, ou mieux encore: le voir perdre sa majorité au Sénat. C’est au Sénat que tout reste bloqué.

  21. Si je me rappelle bien, l’argumentaire de McConnell se basait à l’époque sur la prétention qu’il fallait laisser à l’éventuel nouveau président le soin de désigner un nouveau juge, le président Obama en étant à son dernier mandat.

    Dans le cas présent, ou bien il est convaincu que le prochain président ne sera pas «nouveau» et donc que cela ne change rien puisque c’est Donald Trump qui choisirait de toute façon.
    Ou bien il a tellement peur que son «favori» ne soit éjecté qu’il veut à tout prix consolider la faction conservatrice de la CS, ce qui est une partie importante du derby de démolition trumpien auquel il apporte un appui enthousiaste.

    Dans les deux cas, le résultat serait une déplorable cour dite «Suprême» résolument ancrée à droite de la droite en plus de la pléthore de nominations du même type faites dans les cours inférieures. La démolition pourrait continuer tranquille.
    Dès lors, on pourrait souhaiter bonne chance à ceux et celles qui tenaient pour acquises toutes les avancées sociales des dernières décennies.

    Quant aux «pirouettes» de ce McConnell, y a-t-il quelqu’un ici qui a cru ne serait-ce qu’une seule seconde que cet individu ferait autrement? Quant à moi, j’ai toujours pensé que s’il en avait l’occasion il mettrait les deux mains dans le plateau de bonbons en changeant sans vergogne ce qu’il serait vain d’appeler un «raisonnement». Cet homme ne médite jamais, il ne fait que préméditer.

    Mais comme j’espère encore que son marionnettiste se fasse débarquer aux prochaines, je souhaite que la santé de la juge Ginsburg tienne le coup et donne des boutons au triste duo.

  22. Gilles Morissette dit :

    « Mitch » est une ordure, une fripouille un renégat comme il n’y en a beaucoup au sein de cette adminsitation corrompu.

    Il en a fait une démonstration fort éloquente lors du procès en destitution de son « Boss »

    Ces gens là n’ont aucune parole, aucune conscience et aucune morale. Ça ment comme ça respire.

    Pas étonnant qu’ils disent une chose et son contraire.

    « Un « crosseur » s’tun « crosseur » et « Mitch » en est un « vrai de vrai »

  23. treblig dit :

    Ce billet sur Ginsberg me permet de revisiter les interventions de Limbaugh.

    En premier lieu, je ne souhaite pas le cancer à personne. J’ai trop perdu des membres de ma famille, des , des collègues de travail, des amis par cette horreur de cancer pour souhaiter du mal à quiconque de cette manière.

    Mais ça fait au moins 2 ans que Limbaugh souhaite ouvertement la mort de la juge Ginsberg pour permettre à Trump de la remplacer par un juge conservateur. Sans aucun complexes.

    Alors, ( même si je n’y crois pas) je lui souhaite un bitch de karma . Etre atteint du même mal que subit la juge est d’une ironie que la vie réserve à ceux qui se croient invincibles

    1. Haïku dit :

      treblig
      D’accord pour le bitch de karma ! 👌

    2. Nefer111 dit :

      @Treblig
      Perso je souhaite à toutes ces vermines corrompus du GOP une longue et douloureuse maladie suivi d’une agonie encore plus pénible sans AUCUN remords quel qu’il soit !!! 😈

  24. InfoPhile dit :

    Je parie qu’en privé cet homme est tout fier de ses roueries au point d’en rire à gorge déployée.

    Comme je souhaite que les Américains ne se laissent plus tromper par ces pharisiens qui mentent sans vergogne !

    1. En privé? Non, il ne s’en cache pas du tout.

      « One of my proudest moments was when I looked Barack Obama in the eye, and I said, ‘Mr. President, you will not fill the Supreme Court vacancy,' » he said in a speech later that year.

  25. Igreck dit :

    @treblig
    Tout à fait juste ! Qu’il crève ce salaud de Limbo qui empoisonne les esprits (des simples-d’esprit) depuis beaucoup trop longtemps !
    Pour revenir au premier propos, les Répugnants ne sont-ils pas obligés de répondre aux attentes de LEURS électrumps religieux qui bavent à la seule perspective de voir l’arrêt Roe v. Wade invalidé par la Scrotum… oups!… la SCOTUS remplie de juges CONS-servateurs comme Gaouch et Casanaugh !?!

  26. Pierre S. dit :

    —————————-

    que Mme Bader Ginsberg puisse tous les enterrer.

    1. franlabrecque dit :

      Ca veut un peu dire que McConnell a assez hâte que la juge Ruth Bader Ginsberg aille voir Jéaus……

  27. Alexander dit :

    Gorsuch et Kavanagh sont considérés « conservateurs ». À date, depuis leurs nominations, ont-ils pris position de façon radicale en faveur de jugements conservateurs, ou ont-ils à date fait preuve de la retenue et du jugement qu’on attend de juges de la CS?

    On parle toujours du droit à l’avortement, mais y a t il d’autres dossiers à date où ils auraient pu être biaisés dans leurs positions?

  28. gérard séguin dit :

    Le W.A.S.P. à sa plus simple expression. Je suis, donc je dis, ce que vous devez faire. Vous soumettre à nous les élus. Mouche (à mer.) Mc Connell.

  29. Apocalypse dit :

    L’imbuvable Mitch McConnell ‘strikes again’ 😢. L’hypocrisie de cet homme va devenir le ‘stuff’ de légendes. Il n’y a aucune limite à l’hypocrisie qu’il peut montrer.

    Pas de problème pour confirmer une nomination d’un homme, Donald Trump, qui vient de faire l’objet d’une procédure de destitution, sans compter sa sortie pour demander qu’on soit clément envers Roger Stone; sortie, qui a fait crier des milliers de gens du système de justice.

    Non les ami(e)s, si Donald Trump a l’opportunité de mettre un autre ‘Brett Kavanaugh’ à la Cour Suprême, on va sauter à pieds joints pour supporter la nomination.

    Un autre quatre(4) ans de Donald Trump et la majorité des américain(e)s ne vont pas aimer ce qu’ils voient de leur pays et ils l’auront bien cherché.

  30. el_kabong dit :

    « … justifiant sa pirouette en faisant valoir que, cette fois-ci, le président et le Sénat sont du même parti. »

    Il aurait pu essayer de nous dire quelque choses qu’on ne savait pas déjà…

  31. Samati dit :

    Pause musicale

    1. Haïku dit :

      @Samati
      Superbe au cube !!! 🤣🤣🤣
      Ouf… et merci !

    2. Layla dit :

      @Samati
      💯excellent💯.Layla.
      Merci

    3. constella1 dit :

      Samati
      Merci
      Belle trouvaille vraiment
      👏👏👌👌

    4. Michèle dit :

      Samati: tout à fait sublime!👏🏻👏🏻
      À utiliser par le prochain élu démocrate dans sa campagne!

  32. onbo dit :

    Pour un « homme de peu de mots », McConnell s’est fait aller la margoulette pas à peu près.

    En principe, on fait une nomination lorsqu’il y a un poste de vacant à la Scotus. Comme il n’y a pas de poste vacant, McConnell a parlé pour rien. Il aurait du se taire.

    Mais s’il a parlé pour rien, il n’a pas parlé pour rien dire.

    Dire que le Sénat et la Présidence sont de la même couleur politique n’est pas un argument en soi, mais un aveu de faiblesse de sa part. Car seul un être faible et tourmenté osera se vanter en public d’une position temporaire qui l’avantage. Ça, c’est parler pour rien dire.

    Car un Sénat Républicain majoritaire pourrait très bien ne pas approuver la nomination d’un Président élu par les Républicains, en passant.

    Quand McConnell dit qu’il ne fait que répondre de façon hypothétique à une question purement imaginaire, à voir la bette de l’interviewer les yeux rivés sur une feuille, en train de lire péniblement la question, on comprend que la question est probablement de McConnell lui-même.

    Madame Ginsburg qui en a vu des malcommodes dans sa vie n’a pas du sourire fort fort de voir MCConnell faire un fou de lui avec sa longue question télégraphiée et la réponse alambiquée, trafiquée, sournoise et maligne qu’il avait en tête.

    Ou comment un homme aussi puissant peut en arriver à se montrer sous un jour aussi peu décent.

    1. ducalme dit :

      @onbo

      Excellent commentaire qui, comme le dirait Justin Trudeau «adresse très bien la question».

      Le poste n’est pas ouvert, point.

  33. La juge Ginsburg, personne cultivée, a certainement pensé répondre à cet insolent et absolument indélicat de McConnell en l’invitant à relire (ou juste lire) Mark Twain qui avait ainsi commenté l’annonce erronée de son décès: «The reports of my death have been greatly exaggerated.»

    https://writingexplained.org/idiom-dictionary/reports-of-my-death-have-been-greatly-exaggerated

    1. Haïku dit :

      Pertinente citation de Mark Twain.
      Ouf.. j’ai perdu mon souffle 😉

  34. P-o Tremblay dit :

    Horrible vermine dégueulasse arghhh j’en peux plus…

  35. Je trouve que nous chargeons trop ce pauvre McConnell. Nous devrions lui appliquer l’aphorisme dit de «Hanlon» qui requiert de ne pas inutilement compliquer une analyse en cherchant trop d’explications à une situation; il se lit comme suit:«Ne jamais attribuer à la malveillance ce que le bêtise suffit à expliquer.»

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Lumi%C3%A8re_sur/Rasoir_d%27Hanlon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :