Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Ça fait un peu penser à une question qui a accompagné l’ascension politique de Barack Obama en 2007-2008 : est-il assez noir? Soulevée par certains nationalistes ou progressistes noirs, la question semblait faire fi du fait que le sénateur d’Illinois se présentait lui-même comme un Afro-Américain, qu’il avait choisi de travailler dans le quartier South Side de Chicago et de marier une fille du coin. Elle tenait en partie au fait que les parents du candidat à la présidence était mixte.

Aujourd’hui, une partie de la communauté LGBTQ pose une question semblable au sujet de Pete Buttigieg : est-il assez gai? La journaliste du New Yorker Masha Gessen explique ici ce débat, qui découle en partie du fait que l’ancien maire de South Bend présente l’image d’un homme straight, et ce, même s’il parle de son mari dans ses discours et qu’il l’embrasse en public. Ce débat me dépasse, mais je ne suis pas gai ou queer.

De leur côté, des conservateurs qu’on pourrait qualifier d’homophobes se demandent à haute voix si Pete Buttigieg n’est pas trop gai. Rush Limbaugh, qui vient de recevoir la médaille de la Liberté, la plus haute décoration présidentielle décernée à un civil aux États-Unis, a donné un exemple plutôt affligeant de ce questionnement lors de son émission radiophonique mercredi.

Quant à Donald Trump, il a déclaré aujourd’hui qu’il serait prêt à voter pour un candidat homosexuel à la présidence mais qu’il comprenait que ce n’était pas le cas de tous les Américains. Mais ces mêmes Américains voteraient-ils pour un candidat démocrate à la présidence en 2020, gai ou straight?

P.S. : J’invite tous ceux et celles qui n’ont pas encore participé à la première campagne de financement de ce blogue en 2020 de passer à l’action. Nous sommes en voie d’atteindre notre objectif… si la tendance se maintien. Et merci de tout coeur à ceux et celles qui ont déjà contribué!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Getty Images)


88 réflexions sur “Buttigieg, trop gai, ou pas assez?

  1. Au lieu de se demander si Buttigieg est trop ou pas assez gai, les américains devraient se demander si 45 est unfit ou trop unfit pour un 2e mandat.

    1. nemiscau dit :

      @ Marie4poches:

      👏👏👏

      Merci pour cet autre commentaire concis et punché! Et vlan dans les dents du peuple choisi, nos amis les Etats-Uniens d’Amerique, bien sûr!

      1. Haïku dit :

        Je seconde ! 👌

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Pourquoi ne pas se demander si Trump est assez ou pas assez raciste?

    Chacun ses questions…

  3. jeani dit :

    trump serait prêt à voter pour un candidat gai. Jériboire, serait-ce possible qu’une toute petite lumière de 2 watts vient de s’alumer dans son cerveau?

    Est-ce qu’on s’en fout que Buttigieg soit gai!

    1. Non c’est pas son 2 watt qui vient de s’allumer, c’est plutôt son désir de ne pas se mettre à dos la communauté LGBTQ. Il aura besoin de beaucoup de votes en novembre…

      1. Superlulu dit :

        À voir les rassemblements LGBTQ, je doute qu’il en ai des tas a voter pour ÇA.
        ÇA étant tRump. Comme dans IT le film.

      2. RICK42 dit :

        En effet Trump ménage ses munitions…si jamais Butt. devait l’affronter en finale, là il sortirait toutes ses vacherie contre lui et toutes les allusions possibles à son orientation sexuelle.

      3. Marylap dit :

        Étant donné qu’il a annulé presque toutes les protections qu’Obama avait accordé aux LGBTQ, il se l’ai déjà mise à dos. Si Buttigieg devient le candidat dominant, les insultes homophobes vont sortir assez vite.

  4. Layla dit :

    L’animal (DT) ….il vient de trouver le moyen de parler, de l’homosexualité de PB en mal sans rien dire de mal, juste suggérer que lui ça ne lui pose pas de problème…mais il comprenait que pour les américains…il entre dans le cerveau des gens tel… un gourou.
    🤮🤮🤮

    1. MarcoUBCQ dit :

      Merci pour vos 3 émauditscons vomissant Layla: Je me suis marré tout-de-go. En fait, après avoir vomis notre dégoût pour un bon, mettons, 2 ou 3 milliards de km cubes de bile verte et visqueuse en lien avec la patente pas d’allure (D.(on ben) T.(wit)), que peux faire Donald pour se surpasser à ce stade? Pour moi, un Rat d’égout porteurs de toutes les hépatites, de l’ébola, du connardvirus, couvert de pustules, enduis de liquides et de matières que je préfère taire, apparait comme un beau ti-chiot tout cute et tout doux en comparaison de Donald et ses acolytes.

      1. Haïku dit :

        Vous dites « émauditscons » ?!?!?😉
        À retenir ! Merci.

  5. Je trouve ça frustrant de voir que des Américains ne s’interrogent pas sur l’intelligence et la capacité de rassembler et de gouverner plutôt que de se préoccuper de la sexualité d’un candidat.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Reformulons marie34poches: Une minorité de citoyens états-uniens, qui domine la politique suite aux magouilles des républicains pour ce qui sont des votes réels du peuple, ont zéro intelligence et zéro conscience. Quand tu es con, tu en fait ta conscience, et donc tu es (ein)con, sciemment…

      1. MarcoUBCQ dit :

        Oups, je vous ai débaptisée: marie4poches, et non pas marie34poches. Un lapsus de ma part? Faut dire que si c’est un lapsus, kessé ça veut dire?

  6. HS

    « When you call a foreign leader, people listen. I may end the practice entirely, I may end it entirely. »

    Deux choses à cacher. Sa corruption et son absence d’intelligence!

  7. Ma-t-matik dit :

    Honnêtement, n’était-ce de son homosexualité, « Mayor Pete » serait aussi insignifiant que Beto O’Rourke.

    Sans aller sur Google, êtes-vous capable de nommer un élément de son programme? C’est Justin Trudeau à la puissance 10, un grand vide sidéral.

    1. nemiscau dit :

      @ Ma-T-Matik

      La preuve que Pete Buttigieg commence à vous faire peur comme candidat présidentiel est que vous et votre grand gourou orangé cherchez désespérément un angle d’attaque et que, comme d’habitude, vous versez dans la calomnie.

      A 38 ans, il a déjà une expérience de vie pertinente et une vision de son pays et des autres pays autrement plus intéressante à proposer que votre grand arnaqueur préféré. En fait, pouvez-vous, vous de votre côté, citer un seul élément du programme de Trump pour 2021-2024 ???

    2. ghislain1957 dit :

      @ Ma-t-matik

      Qu’il soit gai ou pas, au moins il ne s’est pas trouvé un bone spur pour ne pas aller servir son pays comme votre pissou de gourou!

      1. Lecteur-curieux dit :

        Voyez encore un commentaire supposé progressiste.

        L’ Armée pour un vrai ? Stop ou encore de Plastic Bertrand.

        L’armée m’appelle c’est encore pire que la vaisselle.

        Je fais la folle en uniforme on me réforme. Voilà c’est cela être progressiste et non être un socialiste voulant des interventions de l’ État partout ou être un bobo snobinard travaillant dans les médias mais ne connaissant pas grand chose de la vie hors de sa bulle.

  8. Martin cote dit :

    Trop gay…pas assez gay………Trump est-il trop aux femmes….pas assez aux femmes….y a rien à comprendre ces américains……si Buttigieg a les compétences pour etre president…la question ne devrait même pas se poser…

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vous pensez que ceux qui aiment Donald se pose ne fut-ce qu’une question?

      1. MarcoUBCQ dit :

        se posent… Je dirais même plus, comme disaient Dupont et Dupont, quel rôle joue le cerveau des fidèles à Donald? Autre question: Le cerveau humain des fidèles à Donald a-t’il été détruit suite à une exposition trop grande au cauchemarde amaricain?

  9. Haïku dit :

    @R. Hétu.
    Vous dites: »….Ce débat me dépasse… »
    Malheureusement, je suis bien d’accord avec vous. 😨

  10. quinlope dit :

    Rush Limbaugh et Trump quel vestiges de la société américaine.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vestiges? Plutôt le dernier tour de piste des hommes blancs qui savent très bien que leur règne n’est qu’un vestige du passé…

  11. quinlope dit :

    Oups, quels

  12. Superlulu dit :

    Bien mieux de  »grabber » des pussies, presqu’au vu et au su de tous.

  13. ghislain1957 dit :

    Que Buttigieg soit gai ou pas, transgenre, queer, bleu, vert, jaune ou gris, tout ce que ça prend, c’est un leader qui saura mener le parti républicain à la victoire et sortir les vidanges de la maison brune.

    Rien à ajouter.

    1. ghislain1957 dit :

      Je viens de faire une gaffe monumentale. Je voulais dire qui saura mener le parti *DÉMOCRATE* à la victoire.

      1. chicpourtout dit :

        @ghislain1957 19h48
        Fiou…
        On commençait à avoir chaud en lisant votre envoi précédent avec la mention républicain… 😉

      2. MarcoUBCQ dit :

        Lapsus génial mon cher ghislain1957: Michael Bloomberg est en fait un Républicain qui se déguise en Démocrate pour confondre les cons. Quand tu fais fondre la sottise des cons, tu les confonds…

      3. Haïku dit :

        @MarcoUBCQ
        Fondre à la chandelle quoi ?😉

  14. Yolande C. dit :

    HS

    VISA LE NOIR, TUA LE BLANC

    Avec des amis comme Pelosi au Congrès, pas besoin d’ennemis.

    Voici un commentaire qui résume bien mon opinion sur le sujet.

    https://tinyurl.com/vwlwn3x

    Maintenant, un peu sur le sujet.

    Pete Buttigieg n’est pas dans la catégorie de Beto O’Rourke, un Mr Colgate ou Pepsodent.

    Buttigieg est un homme de qualité, qui maîtrise bien ses dossiers et il est un très bon debater.

    Il ne lui manque que l’expérience, mais ça vient avec le temps et ça se guérit; il suffit de regarder les candidats à qui on reproche d’en avoir trop.

    Quant au reste, peu m’en chaut.

    1. RICK42 dit :

      Accuser Pelosi des déboires de Biden est vraiment abject…les Démocrates n’avaient plus vraiment le choix de déclencher la procédure d’impeachment, devant les crimes perpétrés par Trump… Pelosi a reculé tant qu’,elle a pu la mise en accusation du Despote orange…
      Biden est une « victime » par ricochet de cette procédure qui a permis à la bande de Trump de continuer à accuser Biden d’être intervenu dans une magouille en Ukraine…
      Et puis, entre vous et moi, Biden n’est probablement pas le meilleur élément pour vaincre Trump. Voilà pourquoi les caucus le rejettent.

      1. Loufaf dit :

        @RICK42👍👍

    2. MarcoUBCQ dit :

      Entièrement d’accord avec ce que vous dites sur Pete. Entièrement en désaccord avec ce que vous dites sur Nancy. Nancy a fait partie du sublime documentaire que PBS a concocté récemment sur le prix Mark Twain que Dave Chapelle a reçu: On y voit une Nancy morale, digne, pleine de Chien et une véritable colonne vertébrale. C’est une femme sublime. Joe Biden est une lavette désorientée qui se cherche une boîte de recyclage car il n’a rien à apporter à son peuple.

  15. lechatderuelle dit :

    quel questionnement imbécile….. on est en 2020…. et maintenant on tente de découper un segment en détails insignifiants…..

    Ah si le ridicule tuait…. la planète serait sauvée…..

  16. Réal Tremblay dit :

    Moi je suis gay et ça ne dépasse pas. J’y vois plutôt le signe qu’il commence à inquiéter, donc ils attaquent. À savoir si les Américains sont prêts à voter pour lui, jamais dans 100 ans. Beaucoup de gens silencieux se disent ouverts à la différence mais dans la boîte pour voter, c’est une autre histoire. Et on parle même pas des suprêmacistes blancs du sud.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Le simple fait que Pete soit présenté comme un candidat sérieux au poste de président des USA est une victoire en soi pour la diversité. Pete a gagné ça, et c’est donc déjà une victoire éclatante contre les cons de ce monde. Nota bene: Un con est une personne qui a été dépouillée d’une partie de son humanité durant l’enfance, alors je n’utilise pas ce terme dans le mépris et la haine. Il me fait beaucoup de peine de constater que les cons sont si nombreux, telle une plaie planétaire qui fait qu’un fort pourcentage des êtres humains ne sait pas qui ils sont, de quoi ils sont fait, et qu’est-ce qui leur faut. La seule stratégie gagnante est de les ignorer en apparence, et les aimer dans le fond, en les manipulant doucement, intelligemment, dans le respect de leur dignité. C’est la guerre, et l’amour est la force la plus puissante de l’univers!

  17. Apocalypse dit :

    ‘Ce débat me dépasse, mais je ne suis pas gai ou queer.’

    ‘me dépasse’ … 🤣🤣🤣

    Croyez-moi M. Hétu, vous n’êtes pas seul!

    Apparemment, tout le monde ne vit pas en … 2020 😢.

  18. Apocalypse dit :

    @jeani – 19:09

    ‘Est-ce qu’on s’en fout que Buttigieg soit gai!’

    On s’en fout au point que ça n’a jamais été sur le radar!

    La seule question qui compte: ‘est-ce que Pete Buttigieg possède les compétences pour la présidence’ ?

  19. Richard Desrochers dit :

    Trump, à ce que je sache, n’est même pas foutu d’embrasser sa femme en public (est-ce que je me trompe ?) (ou c’est sa femme qui veut pas ?)
    Par contre, pour ce qui est de faire des bises à ses sénateurs, à ses avocats, à son « AG »… Et quand je dis « bises », il manque peut-être une lettre…

  20. Hibou Profane dit :

    Pour moi, ça n’a pas d’importance qu’il soit pas assez ou trop gai. Ce que je veux savoir c’est lequel des deux qui fait l’homme rt lequel fait la femme. Il semble être l’homme de son couple. Oups, c’était politiquement incorrect ce que je viens d’écrire. S’il fallait en plus que ce soit un gai effeminé… (On se calme, c’était sarcastique.)

  21. papitibi dit :

    Moi, Done-Allll J. Trompe, exerçant la profession de DESPOTUS 45 (Despote Quarante-Cinq), je m’adresse à la Nation.

    ◼ Ne faites preuve d’aucun préjugé à l’égard des Feufis.
    ◼ Un feufi, c’est comme une femelle avec pas de lèvres en bas
    ◼ … dit autrement, c’est comme une sous-femelle avec pas de pussy que les vrais hommes comme moi pourraient grabber
    ◼ Mais si vous trouvez pas mieux qu’une grébiche comme la Pelosi-à-marde, je vous encourage à tester vos limites.
    ◼ Après tout, c’est la St-Valentin! Please enjoy!

    I am Done-Alll J. Trompe and I approove this respectfull (and PERFECT!) message.

    1. Mrmiketi dit :

      Je vous aime Papitibi!!!

    2. Nycole L. dit :

      😀😁😂🤣🤣🤣👏👌👍En plein dans le mille Papitibi (malheureusement) 😣

  22. gl000001 dit :

    Gay, pas gay, trop gay … pas grave. Moi, je serais « heureux » quand Impeached trump sera sorti de la Maison Blanche.

  23. HS

    45 admet avoir envoyé Rudy en Ukraine pour salir Biden.

    Trump now openly admits to sending his attorney Rudy Giuliani to Ukraine to find damaging information about his political opponents, even though he strongly denied it during the impeachment inquiry.

    Trump contradicts past denials, admits sending Giuliani to Ukraine

    https://www.cnn.com/2020/02/13/politics/trump-rudy-giuliani-ukraine-interview/index.html

    1. Layla dit :

      @marie4poches 21:13

      Là j’ai besoin d’une pause tendresse, parce que je me sens dépassée…il a une logique qui me consterne…il est vraiment innocent dans sa tête ou quoi? Il ne mesure pas ce qu’il dit…quelle semaine folle et il reste encore une journée. Il veut faire oublier l’affaire Stone et en rajoute. Layla

      1. Quand on a plus de 16,000 mensonges à son actif en 3 ans ce n’est pas facile de s’y retrouver…

        C’est peut-être la tournure de la question qui l’a piégé..

        « Was it strange to send Rudy Giuliani to Ukraine, your personal lawyer? Are you sorry you did that? »

        Pour la pause tendresse, voyez le côté positif. Plus il fait de gaffes, plus il s’approche de la sortie 🥂
        😉

      2. Layla dit :

        @Marie4Poches
        On se souvient dans l’affaire à Mueller ils ne voulaient pas qu’il témoignage avec raison…c’est incroyable…si un homme me dit qu’il est un génie stable…misère je prends mes jambes à mon cou et je courre le plus loin que mon coeur va me le permettre😂

  24. Alexander dit :

    Un noir, une femme, un gai, qu’importe si la compétence et le leadership sont au rendez-vous.

    Faut juste s’attarder au contenu, pas au contenant.

    Mais l’ homo americanus raisonne-t-il ainsi?

  25. Haïku dit :

    RE: « Buttigieg, trop gai, ou pas assez? »

    -« L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu,
    il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge ! »(Coluche).

  26. Rejeter une candidature exclusivement parce que la personne serait du mauvais genre, de la mauvaise orientation sexuelle, de la mauvaise couleur ou que sais-je encore, ça n’est ni plus ni moins «brillant» que d’appuyer une candidature pour les mêmes raisons. Pourrions-nous être assez intelligents et ouverts pour nous baser sur les qualifications au lieu de sur nos préjugés?

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ils sont réactionnaires et à l’extrême. L’homosexualité est un péché selon eux alors que moi je crois que Jésus était bisexuel. Et sa mère une fille-mère qui s’est envoyé en l’air avec un bel amant de passage. L’union fut courte mais passionnée et consentante donc il n’y a pas de péché, il n’y a pas de mal à se faire du bien.

      L’homosexualité dans le placard là ils ne diront rien comme dans les temps anciens et hypocrites ou comme en Russie. Remarquez tout de même que les stars lesbiennes de la WNBA gagnent une fortune en Russie en jouant au basket et en cessant de militer. Sans devenir pro-Poutine elles se ferment la gueule et encaissent leur chèque. Aux États-Unis elles militent et sont furieusement anti-Trump mais font de moins bons salaires quoique cela va en s’améliorant.

      1. Haïku dit :

        @Lecteur-curieux
        Est-ce bien vous ?
        Malgré les foudres que vous avez subi sur ce blogue, j’aime bien vous lire quand j’ai la tête reposé.
        Ce n’est pas une insulte.

      2. Lecteur_curieux dit :

        Diane Tell a pris votre pseudo pour son dernier album en passant…

        Ah ah… Oui je l’ai acheté et oui c’est bon.

      3. Haïku dit :

        @Lecteur-curieux
        Coïncidence ?
        J’ai déjà accompagné Diane Tell lors d’une prestation pour l’émission télé « Les beaux dimanches ».

      4. Isadulac dit :

        Où diable etiez-vous passé?!

  27. titejasette dit :

    Il y a une très grande différence entre les deux cas

    – Se poser la question « trop ou pas assez gai » dans le cas du Mayor Pete,

    – Se poser la question quel mois avait le bébé dans le ventre de Mélania quand Trump a commencé à f**king around avec les dames de joie.

    « Can you see Trump having fun with that ? » Yes I Can. « He did have a lot of fun with Stormy »

    Dans le premier cas, ils sont mariés (civilement ou devant Dieu) et ont échangé leurs voeux de mariage.

    « …À partir de ce jour, pour rire avec toi avec dans la joie,
    pour partager avec toi les moments de tristesse,
    pour grandir avec toi dans l’amour
    et pour t’être fidèle, tous les jours de notre vie…. »

    ou

    « Je promets de t’aimer, de te respecter et de t’encourager
    à travers les triomphes et les embûches de notre vie à deux.
    Je m’engage avec Amour et Loyauté
    à partager avec toi le reste de ma vie. »

    Dans le deuxième cas, ils se sont farfouillés sous une lumière tamisée et ont sortis les condons de couleur variée et à essence très concentrée d’eucalyptus mentholé. Holé !

    1. Lecteur-curieux dit :

      Bien c’est Donald Trump qui passe pour le libéral mais non assumé et Mayor Pete pour le conservateur.

      Merdouille de monde à l’envers. Donald aurait dû prendre André Moreau comme gourou à moins qu’il soit tombé dans le BAG de Roger Drolet.

  28. Un autre HS…

    45 tient une collecte de fonds samedi.

    580,600$ par couple…

    Qui serait intéressé à donner autant d’argent sans retour d’ascenseur?

    1. titejasette dit :

      Bizarre ! On arrondit à 600 000$ ?… ça passe bien mieux dans l’ascenceur

  29. RICK42 dit :

    Alexander: « Faut juste s’attarder au contenu, pas au contenant. »
    C’est beau et vrai en théorie…mais sur le terrain des vaches, le contenant importe plus que le contenu. Croyez-vous que Obama serait devenu président s’il avait été un p’tit gros boutonneux à lunettes?
    Le candidat ou la candidate idéal(e) « présente bien », s’exprime facilement, a du charisme, et accessoirement, veut mettre en application un programme qui plaira à la majorité, ni trop à gauche et ni trop à droite… mais encore là il y aura toujours des exceptions, et là je pense à un René Levesque, petit homme quelconque, mal fagoté, un mégot pendant à ses lèvres, mais qui avait des IDÉES et un CHARISME extraordinaire.

    1. Alexander dit :

      @ Rick42

      D’accord avec vous. On vit dans un monde d’image.

      Mais de l’intelligence et du leadership, ça finit toujours par ressortir du lot. Lévesque en était un bel exemple. Obama avait ces deux qualités aussi.

  30. AB road dit :

    En tout cas, s’il était « aussi gai » comme Jean-Lou dans La P’tite Vie, hé bien, soyez assuré que 45 en aurait pour « son argent » dans un débat contre lui…

  31. Lecteur-curieux dit :

    Le mariage est une institution straight ou conservatrice en partant et l’ armée ou la police aussi bien que pas tous les membres.

    Le mariage gay une cause progressiste ou bien le droit pour les gays et lesbiennes d’être conservateurs ou traditionalistes si on préfère?

    Les joueuses de hockey lesbiennes et ayant un enfant sont par ailleurs assez de valeurs terre à terre. Celles de basket c’est un peu moins conservateur.

    Il serait moins straight être bisexuel et avec des amants plus des maîtresses.

  32. Haïku dit :

    HS, quoique…
    RE: La ressemblance entre « Impossible Ici » de Sinclair Lewis et « 1984 » d’Orwell.

    Me semble que Aldous Huxley « Le meilleur des mondes » accusait Orwell de l’avoir plagié,
    ainsi que le roman de Yevgeny Zamiatin intitulé « We ».

    Pour les ceuses et celles qui sont curieux(ses) allez lire ces romans.
    Malheureusement, cela ressemble au débat ridicule entre les démocrates qui manquent de poudre dans leurs canons pour renverser une cible qui se moque d’eux.

  33. xnicden dit :

    Pour ce qui est de « est-il assez gai… »

    J’ai lu un commentateur qui y voit un exemple des dérives des courants qui pronent l’angle identitaire. Traduction approximative: « Trop souvent, la défense des marginaux et l’objectif de leur donner une voix se transforment en attaque de ceux qui ne conforment pas à un moule prédéterminé. » Je crois que cela c’est assez juste.

    N’empêche qu’on lit bien des choses qui laissent perplexe… J’ai même lu qu’en rejetant un programme public unique pour les soins de santé comme le fait Buttigieg, c’est une trahison de ceux qui sont morts pendant l’épidémie de sida et des activistes de cette époque…

    Messieurs, ça vous dirait de mettre vos énergies à combattre les vrais anti LGBT? ( oui j’ai écrit messieurs à dessein car je ne vois pas beaucoup de femmes queer dans ce camp).

    Harvey Milk doit se retourner dans sa tombe.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Ah marginaux ? Je déteste ce mot lorsque ce n’est qu’une petite différence…

      C’est la société qui est réactionnaire et conformiste de plus en plus et Trump est un méchant paradoxe car il est un homme d’affaires exubérant et excentrique il devrait pourtant être libéral mais c’est comme d’autres à un plus faible degré.

      Vincent Guzzo n’est pas un plate et pourtant il est conservateur et Robert Campeau dans le temps ? Très libéral pour lui en affaires mais veut une fiscalité conservatrice. Incohérent ou égoïste?

      Non les gais ne sont pas tous pareil et je ne le suis pas du tout mais j’ai des affinités avec plusieurs LBGTQ dans les arts ou le sport.

      Marginaux ? Cela fait penser à Mario Pelchat disant cela pour l’Adisq pour Hubert Lenoir ou Safia Nolin…

      Hey Lenoir est juste un androgyne le fun mais qui fait du déjà vu… Mais pas grave c’est pour une génération plus jeune mais c’est loin d’être un marginal.

      Jean Leloup tant qu’à y être? Un de nos artistes les plus créatifs mais n’a pas la santé ou l’énergie pour être une vedette internationale.

      1. gl000001 dit :

        Lenoir se démarque par son look. Pour la chanson, c’est pauvre !

  34. Anne Marie Lange dit :

    Sont-ils prêts pour un Président gay ou social-démocrate…peut-être pas dans les états du centre.

  35. Lecteur_curieux dit :

    Pour les gais et les LBGTQ ils peuvent avoir ce besoin de se regrouper et donc d’être des militants mais ce sont des gais ou des gauchistes?

    Prenons un prof de mon secondaire du temps. Il portait des chemises roses très ouvertes, des pantalons en cuir noirs aussi, il cassait le poignet et avait une petite voix. Mais il vivait marié et avec une femme et avait un garçon. Hétéro, gay ou queer avant l’heure ? Ce n’est pas nos affaires mais cela fait jaser. Il enseignait le théâtre en plus du français.

    Sacrament de société qui devient conformiste. Raoul Duguay chantait les mérites de l’androgynie dans Famom en 1982. Donc il avait tout compris déjà mais des Bock-Côté réactionnaires s’excitent le poil des jambes pour quelques universitaires déconnectés ou de certains courants non pas radicaux mais celui maintenant dit intersectionnel.

    Tiens le prof de philo Michel Morin bien oui il est gai. Et merde on l’avait taquiné avec le Gai Savoir de Nietzsche. Et sur le mariage aussi, impossible d’être marié avec ses valeurs. Le contrat d’inversion a été signé cela fait longtemps.

    C’est pas être gai qui fait sa force mais d’être un vrai intellectuel et un vrai philosophe-artiste et qui n’a jamais craint de nager à contre-courant.

    Sacrament ce ne sont pas les marginaux qu’on aime tant mais les artistes dans tous les domaines. Tiens Bill Lee au baseball, progressiste c’est cela ou subversif si vous préférez. Qui met de la marijuana jusque sur ses crêpes le matin.

    Pour nous l’excentricite est courante pour ceux ayant des vraies origines abitibiennes.

    Mayor Pete est un petit conformiste plate. Donald Trump lui pourrait être le fun s’il se tenait avec la bonne gang et défendait les bonnes valeurs sauf qu’il ne serait alors jamais devenu POTUS. Pour scorer fort il faut à quelque part aller dans le conformisme.

    Imaginez Jean Leloup à la place de François Legault… 10 millions de fois plus allumé mais qui serait incapable de faire le travail mais sacrament il est capable de dire la vérité autrement.

    Comme Pierre Larouche lui la disait au hockey sur glace de la LNH ou un intello du temps et d’avant-garde Christian Pelchat mais les conservateurs ont gagné.

    Pour l’homophobie? Je ne suis pas gay mais en ai déjà été victime dans une société avec bien des tapons cela peut arriver. Hostie de tata je ne te fais pas de l’oeil parce que mon regarde est passé de sévère à doux…

  36. Lecteur_curieux dit :

    Pas assez libéral Mayor Pete…

    Mais alors le vieux Bernie Sanders ? Socialiste plus que libéral et pareil pour madame Warren bien qu’elle se dit capitaliste mais un capitalisme très régulé cela entre dans la famille socialiste sauf qu’on peut jouer sur les mots longtemps.

    Il faut un mix des deux.

    Et on s’en fout que Mayor Pete ne soit pas assez libéral mais la politique est complexe. Qui voulez-vous pour vous représenter? Il vous représente ou est un administrateur ? Pour administrer un banquier, un fiduciaire ou un comptable peut bien être plate ce n’est pas grave. On ne fait pas le party ensemble.

    Bien oui aussi j’avoue que je vote ou appuie des politiciennes avec qui je coucherais si la situation se présentait. Pas juste elles mais elles aussi. La sexualité fait partie de la vie.

  37. FlorentNaldeau dit :

    Il existe des tests de pureté dans à peu près tous le courants idéologiques ou sociaux, et ils varient aussi à l’interne d’un sous-groupe à l’autre; celui-ci n’est pas assez progressiste car il considère qu’imposer aux citoyens des ÉU d’abandonner leur assureur privé serait excessif; celle-là est de toute évidence une climatonégationniste car elle porte des vêtements en coton non équitable et a bu à même d’une bouteille d’eau en plastique; ceux-là sont de mauvais leaders autochtones car ils ne se rangent pas derrière ceux qui avancent certaines revendications; etc.

    Il y a aussi de ces apôtres du « gai idéal » dans la communauté LGBTQ. Et il est vrai que PB se se conforme pas à leurs normes car il n’a pas l’air assez gai et que ses positions politiques ne sont pas assez à gauche. Ils ne constituent pas la majorité de cette communauté, mais ce sont souvent ceux qui parlent les plus forts.

    Heureusement que PB compense facilement ces critiques à courte vue par un discours politique rationnel présenté de manière convaincue et convaincante, qui prête à des débats soutenus, tout en restant ouvert aux divergences possibles. Il présente encore des faiblesses sur certains aspects, notamment ses réponses encore vacillantes sur ses rapports avec la communauté noire, mais il devrait apprendre de cette campagne et des autres auxquelles il se présentera.

    Quant l’opinion de Limbaugh, elle est certainement partagée par nombre d’autres citoyens des ÉU. Voir par exemple cette électrice de l’Iowa qui lors des récents caucus après s’être prononcée pour PB, a appris qu’il était homosexuel et a donc voulu reprendre son vote car elle ne pouvait pas tolérer cela (on se demande comment elle avait pu rater la nouvelle; il n’a pas tout de même pas caché son orientation sexuelle). Reste à voir si ces dinosaures ou les autres gardiens de la pureté ailleurs sur le spectre politique auraient une influence appréciable sur l’issue d’un vote présidentiel, l’écart étant parfois étroit entre le vainqueur et la seconde place dans certains États.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Assez juste analyse.

      Perso au final comme électeur ou donateur j’essaye d’exprimer mes valeurs mais aucun candidat ne correspond vraiment.

      Le choix électoral est trop binaire et aux États-Unis encore plus qu’ici.

      Un politicien que je suis vraiment très enthousiaste d’encourager cela est rare et encore plus comme PM. Des candidats là un peu et je peux échanger avec eux ou plutôt elles.

  38. Igreck dit :

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/13/01-5260752-hope-hicks-ancienne-proche-conseillere-de-trump-est-de-retour.php
    Le « hick » !? J’espère, I hope, pour les contribuables, qu’elle n’a pas été embauchée uniquement pour détendre Trompe durant la campagne pestilentielle !

  39. fylouz29 dit :

    Dans ces histoires là, il y a vraiment de quoi y perdre son latin.

    Je me souviens avoir découvert avec surprise dans les années 90 les échanges houleux entre gays/lesbiennes et bisexuels. Les seconds étant accusés par les premiers d’être des « hypocrites », des gays/lesbiennes qui refuseraient de « sortir du placard ».
    Je me souviens d’une entrevue de l’auteur Alan Moore dans laquelle il expliquait comment son épouse de l’époque et sa compagne (ils vivaient dans une sorte de ménage à trois) avaient été plus que froidement accueillies par les représentantes d’un mouvement de lesbiennes alors qu’elles étaient venues proposer l’aide d’Alan Moore (celui-ci ayant jugé plus diplomatique d’envoyer des femmes bisexuelles discuter avec des femmes lesbiennes, des décennies avant qu’on ne parle de « mansplaining ») dans le cadre des mouvements de protestation contre la « Section 28 » promulguée par Thatcher en 1988.

    En ce moment en France, on assiste d’ailleurs à une polémique d’un autre genre (si vous voulez bien me passer le mot) : la féministe et ancienne Femen Marguerite Stern a déclenché celle-ci à la suite de déclarations s’opposant au transactivisme et à la place des hommes trans dans le féminisme (en gros ils/elles n’y ont pas leur place) : « Elles viennent coloniser le débat féministe en ramenant tout à elles. »
    https://www.liberation.fr/checknews/2020/02/13/quel-est-le-point-de-depart-de-la-polemique-sur-la-place-des-trans-dans-le-feminisme_1778259

    Depuis, une tribune signée par 60 féministes (dont Marguerite Stern) et intitulée : «Question trans : les colleuses contre les féminicides se divisent et toutes les femmes sont menacées.» a été acceptée puis dé-publiée dans la panique par le HuffPost. Le texte a été qualifié par Rachel Garrat-Valcarcel, journaliste et co-présidente de l’AJL de « bourde énorme » bien qu’elle fut signée – entre autres – par la féministe légendaire Christine Delphy.
    https://www.liberation.fr/checknews/2020/02/13/pourquoi-le-huffpost-a-t-il-depublie-une-tribune-sur-les-femmes-trans_1778272

    La journaliste du Monde, Stéphanie Marteau a elle écrit : « C’est une guerre microcosmique mais ultra-violente, qui, depuis une semaine, se mène à bas bruit sur Twitter et Instagram. Une querelle de chapelles qui met en péril le mouvement Collages féminicides, devenu ces derniers mois la vitrine du féminisme activiste dans nombre de grandes villes de France. »
    La militante et signataire de la tribune Cécilia Lépine a, de son côté, dénoncé une tribune de Médiapart qualifiant les femmes trans de femmes comme faisant du « chantage émotionnel » notamment en dénonçant l’exemple des femmes qui naissent sans utérus pour justifier les « transgenres ». Elle fait aussi état de menaces de poursuites contre elles de la part de « SOS Homophobie » et de l’envoi « d’idéologues » auprès des enseignants par l’Education Nationale..
    https://racinerouge.fr/2020/02/les-medias-seveillent-au-probleme-transgenre-plus-ou-moins/

    Bref, on fait face à une sorte de tribalisation des idées, chaque camp se divisant et se divisant encore, le débat finissant par dévorer les débatteurs et débattrices, tel Cronos dévorant ses enfants. Avec la conclusion que l’on connait : Cronos – ayant lui même châtré son père – se nourrissant de pierres, avant de finir dans le Tartare.

  40. Maïs1988 dit :

    Je regarde les dirigeants en Russie ou en Chine, ce sont des régimes autoritaires certes, mais basés sur la méritocratie.

    Jamais Donald Trump ou Pete Buttigieg, ou accessoirement Justin Trudeau, ne pourraient grimper dans de tels systèmes. Ce serait évident pour tous qu’ils seraient incompétents. Ils ne pourraient même pas se présenter sur le tertre de départ. Ça prend plus que des faillites à répétitions (Trump), une orientation sexuelle (Buttigieg), ou un nom de famille avec un trust fund (Trudeau) pour ce faire.

    De la même façon, je compare le ministre de la défense de la Russie, Sergey Shoygu, avec ceux au Danemark (Trine Bramsen), en Allemagne (aujourd’hui Annegret Kramp-Karrenbauer et précédemment Ursula von der Leyen (impliquée dans toutes sortes de magouilles sulfureuses)) ou en France (Florence Parly). C’est le jour et la nuit. On est dans la caricature du politiquement correct. Le dérapage total. La Russie a nommé un ministre de la défense basé sur la méritocratie. Dans les autres pays mentionnés, les ministres sont des quotas. Rien de plus.

    Au Canada, Michaëlle Jean, une journaliste lambda, est devenue Gouverneur-Général pour rencontrer un quota. Rien de plus.

    Regardez la composition des gouvernements au Canada (et Québec), vous n’êtes pas dans la méritocratie. Vous êtes dans les quotas.

    En Occident, voter pour quelqu’un sur la base qu’il est gai (Peter Buttigieg), ou une femme (Pauline Marois), ou membre d’une minorité visible ( ), ça me semble un peu court comme programme électoral.

    … Et aujourd’hui, on s’interroge à savoir si Buttigieg est trop gai ou pas assez. On en est là!

    1. Lecteur_curieux dit :

      Je ne sais pas pour la politique en Russie et leur mode de gouvernance mais je ne les envie nullement pour cela.

      Par contre, j’aime ce peuple et notamment leurs facons d’être dans des événements sportifs.

      1. constella1 dit :

        Lecteur_curieux
        Je vous salue
        il y a un bout de temps que l’on ne vous avait pas vu sur ce blogue

  41. Igreck dit :

    La méritocratie !!! Trompe tente justement d’en implanter une version aux USA… avec le résultat que l’on connaît : médiocrité ! Dans l’esprit d’un « dictateur » les plus « méritants » ne sont pas les plus compétents mais les plus dociles. Des Lèche-culs menés par des Trous-duc… ça ne peut que sentir mauvais !

  42. Gilles Morissette dit :

    Je n’arrive pas à croire que des gens qui se prétendent « ouvert d’esprit », qui prétendent, « accepter la différence » et « ne pas faire de discriminatipon envers « toute personne ou groupe de personne » puissent en être rendu à tenir un tel disccours.

    Donc, on va faire passer des tests de pureté afin de savoir si un gai ou un LGBT l’est à 60%, 70%, 80%, 100%.

    Va-t-on également fixer un seuil (50%, 60%) afin de déterrminer à partir de combien tu peux te considérer gai ou LGBT?

    Complètement ridicule. De »l’enculage de mouches » dans toute sa splendeur »

    Il n’y a que chez les « pseudos-progressistes » et les « bien-pensants » où on est capable de tenir ce « genre d’analyse à cinq sous ». PITOYABLE !!

    On se préoccupe de savoir si Buttigieg est « gai », à « moitié gai » ou « juste un peu » alors qu’un escroc sévit à la MB et en en train de tranformer ce pays en une république de bananes.

    WTF. Mettez vos priorités à la bonne place et revenez dans la réalité. Les USA sont au bord de l’implosion, le réalisez-vous?

    Quant à Limbaugh, ce gros salopard est égal à lui-même. Que dire de plus.

    Xénophobe, homophobe, raciste, étroit d’esprit, fanatique, larve, enfoiré, vous voulez que je continue ?

    1. papitibi dit :

      Xénophobe, homophobe, raciste…

      IM-POSSSSS-SIBLE !!!!!
      Eille, là! Limbaugh a reçu la même médaille de la Liberté que Rosa Parks, martin luther king, jesse jackson (droits civiques), vaclav Havel, Nelson Mandela, le pape Jean XXIII, Simon Wiesenthal (LE grand chasseur de nazis!), Jackie Robinson (des Montreal Royals puis des Brooklin/LA Dodgers), les génies de l’architecture Ludwig mies van Rohe, Buckminster Fuller (la Biosphère à Montréal, Ieoh Ming Pei (la tour iconique de la Banque de Chine, la Pyramide du Louvre, Place Ville-Marie à Mtl, le John F. Kennedy Presidential Library and Museum à Boston, Cousteau, les astraunaunes Armstrong, Lovell, Aldrin, collins…. et même Joe Biden (a.k.a Joe LaGaffe)

      Alors donc, Limbaugh, c’est un grand homme. Period. 🤢

      1. Haïku dit :

        Period, ou point d’interrogation ?
        (S’cusez la).

      2. AB road dit :

        Je vais m’inspirer de la célèbre phrase de Neil Armstrong en modifiant l’ordre des mots.

        « Un Grand Homme pour la gang à Trump. Un Petit Homme pour l’Humanité. »

  43. @Maïs1988, 09:36: «…voter pour quelqu’un sur la base qu’il est gai (Peter Buttigieg), ou une femme (Pauline Marois), ou membre d’une minorité visible ( ), ça me semble un peu court comme programme électoral.»

    Vous faites preuve de générosité. À mon humble avis (qui n’est pas humble du tout) ça n’est pas juste «un peu court». Semblable comportement ça n’est que du clanisme,** comme tous les «choix» qui n’en sont pas vraiment puisqu’il ne reposent que sur une appartenance à un groupe identifiable, fut-il ethnique, «racisé» (sic), «genré», tribal, sociétal, (p.ex. les membres d’une profession, d’un club, d’une association de diplômés etc.), régional, (il/elle mérite mon appui, il/ est, comme moi, du Saguenay, de la Beauce, de la Gaspésie etc.) et la liste pourrait s’allonger à l’infini, ou presque.

    Mes longues années dans la gestion des R-H. et donc aussi en sélection de personnel m’ont mis en présence de choix à faire entre des candidatures à des postes allant des plus subalternes aux plus élevés. Il n’y a rien de plus risqué que de fonder une décision sur une prétendue compétence qui ne reposerait que sur des affinités circonstancielles. Cela devrait être assez évident et pourtant en cette ère de connaissance étendue grâce entre autres à la technologie, combien de gens persistent à fonder opinions et décisions sur des «affinités» qui, on ne saurait trop pourquoi, conféreraient des compétences particulières devant lesquelles il ne resterait aux béotiens qu’à s’incliner?
    ___________

    **Clanisme: Comportement d’individus qui recherchent l’intérêt de leur groupe sans tenir compte des règles sociales et des lois de la société.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :