Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

225 000 : nombre net d’emplois créés par l’économie américaine en janvier, selon les données du département du Travail, une performance supérieure aux attentes qui s’accompagne d’une augmentation des salaires de 0,25% au cours du même mois.

Même si le taux de chômage a augmenté de 0,1 point à 3,6%, ces chiffres de l’emploi s’ajoutent aux bonnes nouvelles reçues par Donald Trump cette semaine après le meilleur sondage Gallup de sa présidence (49%) et son acquittement par le Sénat à l’issue de son procès en destitution.

(Photo AP)

66 réflexions sur “Le chiffre de jour

  1. papitibi dit :

    Le Messie!

    1. Sueurs dit :

      Voulez dire l’envoyé de Dieu, il faut juste se rappeler plus tu montes haut et te crois invincible plus le choc sera grand quand tu vas tomber parce que ça lui arrivera… c’est l’ordre des choses dans l’univers. Tu ne peux pas agir sans foi ni loi sans qu’un jour tu récoltes ce que tu as semé.

      1. Jacques dit :

        Je dirais plutôt…

        te croix invincible

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Le chaînage a aussi baissé au Canada, j’imagine que tout ça c’est aussi grâce à Trump? Ou profite il seulement d’un mouvement mondial?

    La veine de l’escrot la veine POS45.

    1. Boileau dit :

      trump a un seul critère pour mesurer l’économie: la croissance de la bourse.
      Donc, on triche en réduisant l’impôt des compagnies.

      Leur dirigeants ne sont pas dupes ou mais plutôt complices et ne réinvestissent pas.

      Ils font du rachat d’actions … ce qui fait monter leur valeur et ils passent ensuite à la caisse en exerçant leur droit d’option.
      Quand le canot va prendre l’eau qui va écoper ???

      1. jcvirgil dit :

        @Bouleau

        Personne , le Titanic va couler. Trump va faire comme le fameux capitaine italien , il va se pousser avec un canot de secours et se réfugier chez son chum Ben Salaud en Arabie saoudite…

  3. Lukas dit :

    Il y a une « joke » qui circule sur internet à propos des chiffres sur les nouvelles jobs aux USA…
    « Oui, je sais à propos de vos nouveaux emplois, j’en ai pris 3 pour arriver à boucler mon budget… »

  4. Nathaël dit :

    Un ballon qu’on gonfle à l’infini finit toujours par éclater. Ça pourrait arriver au cours d’un deuxième mandat quand la chose à marde pétera à son tour. Et nous en subirons les contrecoups.

    1. Dekessey dit :

      9 mois c’est long en politique. Peut arriver pleins de choses d’ici l’élection.

  5. fallaitquejteuldise dit :

    Les américains sont des impulsifs qui répondent aux besoins de leur portefeuille; à en croire l’économie annoncé pour 2020, les américains n’auront pas de grandes raisons de se débarrasser de Trump. Les américains ont l’habitude de se serrer les coudes dans l’adversité. Pour le moment, tout va bien madame la marquise…

  6. Mouski dit :

    Ces nouvelles devraient me réjouir mais voyez-vous, j’ai une grosse retenue. Mes émotions sont partagées. Y avez-vous pensé? Presque souhaiter des mauvaises nouvelles économiques pour aider à se débarrasser de cet emmerdeur. Baptême.

  7. monteregien dit :

    Le « chiffre de jour », c’est par opposition au « shift de nuit »? 🙂

    1. Danielle Vallée dit :

      La mauvaise nouvelle à l’intérieur de cette bonne nouvelle c’est que les emplois manufacturiers ont encore baissé.
      Ce sont là santé, la restauration et la construction qui ont mené le bal.
      Sans une reprise du secteur manufacturier nos économies se dirigent vers un mur.

      1. RICK42 dit :

        Danielle Vallée le secteur manufacturier est en perte de vitesse depuis des dizaines d’années en Occident et est relégué aux pays en développement…La richesse se trouve dans les secteurs tertiaires eu au-delà… La recherche et développement dans des domaines de pointe est beaucoup plus un vecteur de richesse qu’ une shop qui fabrique des souliers ou des boîtes de plastique…nous sommes rendus à l’ère post-industrielle…

      2. Samati dit :

        @RICK42

        Vous avez tout à fait raison. Plus une économie s’enrichit plus le secteur des services, par opposition au secteur de la production de biens, devient important. Le secteur des services inclu bien sur, les services gouvernementaux, l’ingénérie, le transport, les soins de santé, l’informatique, l’hôtellerie, la restauration, etc.

        La presque totalité des finissants des universités se trouveront des emplois dans le secteur des services.

    2. Dekessey dit :

      Est bonne

    3. @monteregien: «Le « chiffre de jour », c’est par opposition au « shift de nuit »

      Nahh !! C’est pour le différencier du Schiff (Adam) qui a piloté le processus d’Impeachment. 🙂

      1. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        😉👌
        Vous m’avez devancé. J’ai eu une idée similaire.

    4. karma278 dit :

      « monteregien dit :
      07/02/2020 à 10:27
      Le « chiffre de jour », c’est par opposition au « shift de nuit »? 🙂 »

      LOL

      Ina100!

  8. treblig dit :

    Quand Trump a pris le pouvoir en 2017, le déficit d’Obama était de 600 milliards ( en baisse de moitié comparativement à l’année 2008).

    Ce déficit est passé à 850 milliards, puis 1 000 milliards l’année suivante pour, si l’on se fie aux besoins nets ( emprunts) du trésor, à 1 200 milliards pour l’année financière actuelle. Et, même à ce prix, pas un seul sou pour les infrastructures vieillissantes.

    L’ important est que la crise financière se produise après le 3 novembre 2020.

    1. Léo Mico dit :

      @treblig :
      Si en plus on ajoute :
      – le nombre de naissances qui diminue de plus en plus aux USA
      – le nombre de cartes vertes qui va diminuer suite aux décisions de Trump
      – Pour cette année, le coronavirus qui va entre autre empêcher beaucoup de chinois de venir en vacances aux USA
      L’économie aux USA ne va faire que empirer cette année et surtout dans les années à venir

  9. Louise dit :

    Léo Mico

    « L’économie aux USA ne va faire que empirer cette année et surtout dans les années à venir »

    J’ai bien peur que votre prédiction soit juste. Il n’y a pas de quoi se réjouir parce que cela va avoir des conséquence sur notre économie en premier lieu. Mais je fais une prière au petit Jésus  » Si l’économie doit inévitablement se détériorer, pouvez-vous faire en sorte que ce soit devancé de quelques mois s.v.p. »

    1. Haïku dit :

      Louise
      Je seconde votre prière au petit Jésus ! 😉

  10. Commentaire dit :

    L’économie américaine est sur l’ADRÉNALINE, présentement excitée au + haut point, par les dérégulations de toutes sortes, par les diminutions massives d’impôt, par la réduction drastique des « dépenses pour l’écologie en général », etc. C’est un peu comme si vous alliez retirer tout l’argent possible à même vos cartes de crédit, empruntiez le + possible à la banque, et avec tout cet argent alliez acheter tout ce qui vous passe par la tête pour les prochains quelque mois : cela donne des ALLURES À COURT TERME DE PROSPÉRIT ; il n’empêche qu’un tel beat démentiel ne peut pas se maintenir très longtemps, il y aura un ressac, un « retour de vague », d’autant + que l’économie de la Chine ralentira forcément ces prochains mois à cause du corona virus, et d’autres économies mondiales – tels des dominos – risqueront ensuite de suivre le mouvement à la baisse.

    Lorsque la CRISE PROCHAINE surviendra, aux États-Unis, les coffres seront alors presqu’à sec pour pouvoir y faire face, car LE PAQUET a déjà été mis. Cela me fait penser à toutes les ressources militaires que Hitler avait mises pour la bataille des Ardennes en 1944, il n’en restaient presque plus – des ressources – le mois d’ensuite.

    trump cherche la gloriole à court-terme : IL L’A EN CE MOMENT, mais pour combien de temps ?

    La réalité, on ne peut pas la nier ou la « trafiquer » indéfiniment : le rêve ne peut pas faire fi de la réalité indéfiniment.

    La crise arrivera. S’agit de savoir quand elle surviendra.

    1. gl000001 dit :

      « L’économie américaine est sur l’ADRÉNALINE, »
      Ou sur la coke ou les amphétamines.
      Peut-être les émanations de spray-tan et spray-net y sont pour quelque chose !! 😉

      1. Haïku dit :

        Très bonnes hypothèses ! 😉👌

  11. Apocalypse dit :

    Une preuve de plus que les gouvernements, n’en déplaise à Donald Trump, n’ont pas beaucoup d’impact sur l’économie. En fait, le plus grand impact vient sans doute de mauvaises décisions.

    Donald Trump n’aurait pris aucune décision touchant de près ou de loin l’économie et celle-ci serait vraisemblablement en meilleur état.

  12. ghislain1957 dit :

    Les zétats-zuniens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ce qui est important pour eux, c’est le moment présent. Ils ne pensent pas deux minutes que les mesures d’endettement du pays du best Economist In Chief (believe me) n’auront aucune valeur lorsqu’une récession se poindra et que vu l’endettement excessif du pays, ce sont eux qui vont manger la claque. Continuez à adorer le veau d’or!

  13. Serge Mtl dit :

    Intéressant…

    https://www.lesaffaires.com/blogues/l-economie-en-version-corsee/non-trump-n-est-pas-le-champion-de-l-emploi-mais-des-robots/615717

    Encore une affirmation de Trump faussée par une mauvaise compréhension des paramètres…????

    1. Louise dit :

      Serge Mtl.

      J’ai lu l’article que vous avez recommandé et j’ai retenu ceci.
      « Trump n’est pas le champion de l’emploi, mais bel et bien celui des robots. »

      C’est aussi ce qu’il a fait avec les Sénateurs républicains. Il n’y a pas de quoi se vanter.

  14. Gilles Morissette dit :

    Ce chiffre peut paraître excellent mais il cache une réalité.

    Combien d’Américains sont obligés d’occuper deux et parfois trois emplois pour payer les factures ?

    Si quelqu’un connait la réponse….

    N’est-ce pas Tiny Brain qui disait, à l’époque de la présidence d’Obama, qu’un président n’avait rien à voir avec les bonnes performances de l’économie américaine?

  15. POLITICON dit :

    Le pouvoir à tout prix!

    Immunisé par les poursuites, le président téflon a les coudées franches pour les présidentielles de novembre. Il n’hésitera pas à utiliser a ridiculiser ses adversaires et encore moins avoir recours à ses amis outre-mer pour tricher encore une fois. Il a su faire du FBI une cocasserie démocrate humiliée d’avoir perdu en 2016, ses sbires à la cour suprême avec Barr (Attorney General) et ses vassaux sénateurs, rien n’arrêtera Trump en 2020. Son pouvoir est bien établi et son mur à défaut d’être au sud de la frontière, est solidement installé autour et entre la Maison Blanche et le reste du pays.

    Les républicains se sont approprié la présidence des USA et lui ont fourni les instruments menant à l’autoritarisme. Ni les lois, ni la constitution, ni les instances politiques avec son ‘check and balance’ dépassé ne pourront empêcher DT d’accéder confortablement à son deuxième mandat. Souhaitons pour les US qu’il se limitera à 2 mandats mais connaissant son attirance pour le régime Poutine, rien n’est moins certain en ce moment.

    Les USA méritent ce président pour encore longtemps. Eux qui ont misé sur le profit, l’argent, les armes, la peur, le mensonge pour le pouvoir et le rejet des autres au nom de la sécurité ne méritent pas mieux que de continuer à baisser dans les sondages de l’humanité. Se peinturer dans le coin et s’isoler du reste du monde avec leur mentalité redneck. Personne, absolument personne n’est descendu dans les rues pour manifester contre les sénateurs républicains lors du procès pour destitution. Et ca, c’est le signe que la majorité d’entre-deux se sont fait endormir par le chant des sirènes. Trop tard, le sort en est jeté!

  16. Vincent Populaire dit :

    J’ai presque envie que les démocrates ne gagnent pas en novembre… Sinon ils vont hérités d’une sacré m… Et tous les républicains diront que c’est de leurs fautes… C’est sacrement empoisonné comme cadeau

    1. leonard1625 dit :

      Très juste. Dès le départ, ce serait un sacré dilemme pour eux, continuer à rouler à tomber ouvert ou mettre les freins et décevoir les investisseurs.

      1. Haïku dit :

        Merci pour le lien.
        Re: Trump vs Boris Johnson…
        Effectivement, « that’s what friends are for ».

  17. gérard séguin dit :

    Le cycle naturel de la politique américaine, depuis sa création. Les républicains détruisent et les démocrates réparent. Pour mieux être détruit au cycle suivant. Pays de malade. Aucune perspective.

  18. Alexander dit :

    Faut regarder la qualité des emplois créés, pas juste le nombre. Cumuler des emplois pour joindre les deux bouts, ce n’est pas vraiment winner.

    Les baisses d’impôt massives ont-elles stimulé l’investissement ou est-ce que ce sont les dirigeants qui ont empoché les économies d’impôt? Pas sûr du tout que l’argent a été réinvesti en bloc.

    Le drame, c’est d’avoir endetté le pays à l’os pour ce faire et fort probablement de creuser les écarts de revenus entre la classe dirigeante et la population.

    Les inéquités sociales créent des pans de pauvreté, entraînent plus de violence et mettent une pression accrue sur les services sociaux, incluant l’éducation et la santé. Et on veut couper dans Obamacare et faire de la répression pour contrer la violence?

    Trump ne pense qu’à sa poche, mais il n’est pas le seul, il y a tout un pan de dirigeants qui le supporte.

    Le pire, c’est que une grande partie de la fameuse « base » de Trump ne réalise pas encore qu’ils vont faire les frais de ces inégalités sociales croissantes. Manque d’éducation et de clairvoyance; on les emplit comme des cruches et ils en redemandent.

    Le capitalisme? Pas une tare en soi, en autant qu’on ait un plan de répartition de la richesse acceptable.

    On s’éloigne de ça présentement, et de loin.

  19. el_kabong dit :

    Le paradoxe étant évidemment que cette excellente conjoncture économique s’accompagne malgré tout de déficits budgétaires en augmentation, ce dont le minable orangé et ses carpettes ripoux-libanes se vantent beaucoup moins…

    https://www.gocomics.com/mattdavies/2019/08/23

  20. leonard1625 dit :

    Pour renchérir sur ce que j’écrivais hier.

    https://finance.yahoo.com/news/investors-are-really-excited-about-the-donald-trump-presidency-continuing-strategist-155847732.html

    Une phrase retient le plus mon attention « I think Donald Trump has something up his sleeves, and has a plan for keeping markets elevated.”

    Je pense qu’à part Stephen Miller, les seuls qui sont à la MB depuis le début de Trump ont un fort lien avec les marchés boursiers. Ils en connaissent la dynamique et font tout pour maintenir leur croissance ou à tout le moins éviter leur déclin. Qu’on se rappelle les reculs de Trump à chaque fois que les marchés baissaient à cause de sa guerre de tarifs avec la Chine.

  21. Gilles Morissette dit :

    HS

    Une autre bonne nouvelle pour Tiny Brain.

    Tout va pour le mieux dans le monde merveilleux de la Fripouille-En-Chef.

    https://www.cnn.com/2020/02/07/politics/emoluments-lawsuit-trump/index.html.

  22. treblig dit :

    Lors de la prochaine crise, si Trump a un 2e mandat, attendez-vous à un revirement de situation. La réduction du déficit budgétaire va redevenir important. Très important même si l’ on se fie au discours prononcé par Trump à Davos en janvier dernier.

    Comme Trump ne reviendra pas sur ses baisses de taxes ni sur l’ augmentation de dépenses militaires, la cible privilégiée sera donc le social. La santé et les retraites ( plus, marginalement, les foods stamps), seront les premiers visés. Avec un argument imparable, nous sommes lourdement en déficit, on doit faire quelque chose. Et ce quelque chose ,ben, c’est medicare et la social security.

    1. Toile dit :

      De fait, la chose est quasiment assurée, libertains obligent.

    2. leonard1625 dit :

      C’est bien possible.

  23. Toile dit :

    WOWWWW. 225,000 nouveaux emplois…. chez McDo ? À temps partiel? .Au salaire minimum de $7.25 fut il usd, un gros 0.25 % d’augmentation ça donne ti 1.8 cents de l’heure ? Brillants ces amerlocs d’avoir conservé les cents noiiires et comme l’inflation dépasse l’augmentation du salaire, ben les pauvres y vont casser leur cochons pour du pain. Mais le gros lard va encore pavoiser sur sa grandeur.

    1. Louise dit :

      Dans une société où la classe dominante s’accapare tous les pouvoirs et tous les avantages matériels, tout se corrompt et se pervertit.
      Le rôle de l’État dans une démocratie c’est d’être le régulateur de l’économie afin de redistribuer les richesses de façon équitable.
      Quand des personnes sont obligés d’avoir trois emplois pour joindre les deux bouts alors que les plus nantis peuvent se payer une orgie de biens de luxe, où est l’équité ?
      Inévitablement il va arriver un jour où les gens vont se révolter et réclamer leur juste part méritée par leur travail et leurs impôts.
      Malheureusement cette révolte peut se faire attendre encore longtemps.

  24. Apocalypse dit :

    HS – pour ceux et celles qui aiment rire:

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/07/01-5259993-trump-dit-que-le-congres-devrait-effacer-sa-mise-en-accusation.php

    Donald Trump, tu peux faire bien des choses (😢) , mais celle-là, tu peux l’oublier 🤣.

    1. Toile dit :

      Ca fait du sens. De kessé dé koman on peut accuser Dieu ?

    2. Benton Fraser dit :

      Trump aura beau tout faire, l’Histoire sera dure envers lui!

      P.S.: Le canular, c’est lui!

    3. gl000001 dit :

      On devrait lui tatouer un gros I pour Impeached, en plein milieu du front !!!

  25. Igreck dit :

    OUPS !
    Igreck dit : 07/02/2020 à 12:26
    Logique trompienne : « Mes ennemis sont des ennemis et mes amis… aussi ! »
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/06/01-5259861-donald-trump-dans-une-colere-noire-apres-un-appel-avec-boris-johnson-sur-huawei.php

    n’était pas une réponse à Vincent Populaire !

    1. une autre logique trumpienne?

      Daniel Dale‏Compte certifié @ddale8

      Asked how he will unify the country, Trump says, « You know what’s going to unify the country…All you have to do is look at our crowds and look at our support…what unifies it is our great success. » He walks to the helicopter.

      08:41 – 7 févr. 2020

  26. Toile dit :

    Lu dans le Washington Post que les services secrets paient à l’entreprise du mafiosi un petit $650 / nuit. No wonder why y colle là….plutôt que de travailler! Travailler, lui ?

  27. Guy Gibo dit :

    Alors c’est quoi la problème… Le chômage aux USA est au plus bas, les salaires augmentent tranquillement. Alors tout va bien. Pour les Américains c’est ce qui compte n’est-ce pas? Que le Président soit un idiot de la pire espèce n’a aucune importance. Après tout l’univers de la Maison Blanche n’a rien à voir avec l’esprit saint qui doit régner (je suppose) au Vatican. La dette qui augment? Ça n’a aucune importance… On la paiera plus tard.

    Ce qui a attiré mon attention aujourd’hui est plutôt cette nouvelle d’Espagne (puisque j’y vis)…

    (Source: El Pais) España avisa a Trump de que la hostilidad comercial pone en riesgo una mayor cooperación militar
    El Gobierno vincula por vez primera la presencia de tropas estadounidenses con las represalias contra empresas españolas.

    En résumé: L’Espagne a avisé officiellement Trump lors d’une rencontre officielle de la ministre des Affaires étrangères avec l’ambassadeur américain en Espagne que l’hostilité commerciale contre les entreprises espagnoles met en danger une coopération militaire plus importante avec les USA. C’est la première fois que le gouvernement espagnol questionne la présence des troupes américaines.

    Intéressant… Enfin un gouvernement qui se tient debout. Du moins qui réfléchit à une contrepartie… Un quid propo peut-être?

    Au même moment le Président français invite les pays de l’Union européenne à se joindre à la force nucléaire française.

    On a comme l’impression que certains commencent à comprendre les enjeux sur le territoire européen.

  28. titejasette dit :

    Trump et ses conseillers économiques envisagent de faire baisser l’impot des contribuables de la classe moyenne. Ca fait des mois qu’ils en parlent et si ce n’est pas à cause du déficit qui grossit, grossit, ce serait déjà fait.

    A suivre !

  29. Danielle Vallée dit :

    @rick42: ‘ le secteur manufacturier est en perte de vitesse depuis des dizaines d’années’
    Permettez-moi de spécifier: le secteur manufacturier est en récession depuis plus de 6 mois maintenant
    Il ne stagne pas, il recule.
    Et Trump s’est fait élire en jurant qu’il allait relance le secteur manufacturier.

    Vous parler de chaussures et de bébelles en plastique.
    Je parle d’avions, de trains, d’autos, de composantes d’énergie propre, d’électronique.
    Vous n’avez qu’à voir à quel point le Canada tremble quand on parle d’amputer SNC Lavalin ou Bombardier pour comprendre l’analogie.
    Il y a encore un secteur manufacturier très fort en Amérique. Il est plus pointu, plus spécialisé. Et très dynamique.
    Et encore une fois c’est le leitmotiv des trumpiens que cess choses doivent être fabriquées, une question de sécurité nationale.

    Alors la récession du secteur manufacturier est très importante.

    1. Danielle Vallée dit :

      …ces choses doivent être fabriquées en Amérique, une question de sécurité nationale

    2. gl000001 dit :

      Le charbon propre recule lui aussi 😉

  30. chrstianb dit :

    Le taux de chômage n’indique pas tout dans la santé d’une économie. Il faut tenir compte également du taux d’emploi, soit le rapport en % du nombre de personne sur le marché du travail sur le nombre de personnes aptes au travail.
    Les États-Unis n’ont pas encore rejoint le sommet de 2006, Le Canada a 3.5 points de plus que les États-Unis, le champion est le Japon. La France, ça va mal, très mal…
    https://data.oecd.org/chart/5POK

  31. lechatderuelle dit :

    Les USA subissent, eux aussi, une pénurie d’emplois, logiquement….

    les emplois sont nombreux, good.
    Le salaire a augmenté de 0,25 %..ok… mais rapport à quoi ?

    Le salaire moyen de ces 225 000 emplois est quoi`?? Temps plein ou partiel? Quel domaine?

    Si ce sont des emplois chez McDo et dans de petites usines à 10 ou 15 $ l’heure, c’est une chose….
    si ce sont des emplois « haut de gamme » à 30-40 $ l’heure c’est autre chose….

    les premiers stabilisent une économie les seconds la stimulent….

    Bref, ce sont des chiffres qui seront utilisés par trump…. normal… tous les gouvernements le font….

    la politique évolue peu….

    225 000 emplois en janvier pour un peuple de 350 millions de personnes….. on parle d’à peine moins de 1 dixième de la population qui a trouvé un travail ou qui en a un 2 eme ….

    c’est comme 22 500 emplois crés au Canada pour un mois…
    Quelqu’un s’en vanterait??

  32. karma278 dit :

    Avec respect pour notre hôte…

    Tweet de RH qui ne saurait passer inaperçu :
    RH :
    « Le pauvre innocent, il ne sait pas que le diable cite les Écritures quand l’occasion se présente ».

    Donald Trump Jr.
    @DonaldJTrumpJr
    · 6 févr.
    Likelihood of Nancy Pelosi praying for Trump is about the same as the likelihood of Satan running around quoting the Scriptures. https://twitter.com/teamtrump/status/1225426209007382530

    Pour rigoler, allez sur le tweet de Tiny Junior et lisez les commentaires

    De toute évidence, Tiny Junior a étudié la Bible à la Trump University(sick)

    1. Haïku dit :

      Merci de l’info. En effet, crampant au boutte ! 👌

    1. Haïku dit :

      @_cameleon_
      Merci pour le lien.
      Ouf…et merde. 😨

      Donc, je cite un extrait des paroles de la chanson des Eagles:
      -« Welcome to the Hotel California
      Such a lovely place
      Such a lovely face.
      Plenty of room at the Hotel California
      Any time of year, you can find it here ».

      (Ironie, quand tu nous tiens).😭

      1. _cameleon_ dit :

        @Haïku ♪ ♫

        Eagles Hotel California (Best Version)

  33. @_camelon_ Merci pour le lien.

    Quand on est rendu au point où ceux qui servent les riches doivent habiter dans des petits «Winnebagos» parce que le logement est trop cher ou simplement inexistant, nous sommes face à des écarts de richesse dignes du tiers monde ou des dictatures.

    « Si les gens qui travaillent au salaire minimum et qui servent la nourriture, font des ménages et de l’entretien ne peuvent plus vivre ici, comment pourrons-nous fonctionner dans dix ans? » Janet Stevens, travailleuse à bas salaire.

    «On ne peut pas faire comme si ça allait se résorber de façon magique et que les revenus allaient ruisseler vers les plus modestes. C’est évident que c’est au cœur du débat politique américain contemporain et ça va l’être dans les prochaines années, les prochaines décennies.» Gabriel Zuckman, prof à Berkeley

    Comme je l’ai déjà écrit ailleurs sur ce blogue, le «ruissellement» à la Trump et ses amis ne connait pas la loi de la gravité ni la dynamique des fluides. Aux USA, ça ruisselle en masse vers le haut.

    Et le rêve de «Mamas & The Papas», c’était dans les années 60. C’est fini ce temps là.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :