Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il aura fallu 12 morts depuis le 1er janvier, dont plusieurs par pendaison, pour que les autorités se décident à fermer l’aile d’une prison du Mississippi où les rapports sur les mauvaise conditions s’accumulaient : des cellules sans eau courante ou électricité, souris, cafards, des violences au quotidien, un manque criant de personnel. Depuis janvier 2014, on y recense une moyenne mensuelle de 5,5 décès. Si vous avez le coeur solide, vous pouvez trouvez des images ici.

Le gouverneur Tate Reeves a annoncé lundi que l’Unité 29 du Pénitencier d’État du Mississippi, ou Parchman Farm, fermerait. D’autres unités de cette prison notoire pourraient également fermer.

La prison de Parchman Farm est le seul établissement à sécurité maximale de l’État et a souvent fait la une pour sa brutalité depuis sa création en 1901. C’est un lieu synonyme de ségrégation raciale où, jadis, les personnes inculpées se voyaient contraintes de travailler dans les plantations de la prison. Jusqu’aux années 1980, les Afro-Américains recevaient des peines lourdes pour des crimes mineurs, comme le vagabondage, afin de fournir une main-d’oeuvre au rabais. Un site consacré à l’histoire de cette prison, créé par l’Université de Caroline du Nord, souligne tout le racisme du système.

Mais les histoires d’horreur ne s’arrêtent pas là. Dans les années 1970, le pénitencier a permis d’armer des prisonniers surveillants, des inmates overseers, ce qui a bien évidemment entraîné des violences.

Et c’est aussi un exemple de l’échec de la privatisation des prisons. La prison est gérée par la Mississipi Prison Industries Corporation, un organisme qui fait face à de nombreux problèmes financiers depuis des années, entraînant des coupes drastiques dans les programmes, ce qui explique les problèmes de personnel et d’entretien des lieux. À vouloir à tout prix trouver un profit, les autorités ont fermé les yeux sur des conditions déplorables et sur l’absence de réinsertion.

Cette histoire aurait probablement continué d’être ignorée si le rappeur Jay-Z ne s’en était pas mêlé. Si cette fermeture est déjà un progrès, il n’en reste pas moins qu’à part déménager des centaines de détenus, on est loin d’une véritable réforme carcérale. Malgré des changements adoptés par l’administration Trump et endossés par Kim Kardashian et Kanye West, les problèmes structurels sont bien ancrés dans le système. Et la prison de Perchman Farm en est un symbole.

(Photo Clarion Ledger)

38 réflexions sur “Fermeture partielle d’une prison infâme au Mississippi

  1. quinlope dit :

    Et les Américains ont dépensé quelque 700 milliards pour les armements nucléaires.

  2. lechatderuelle dit :

    la frange dure des supporteurs de l’administration actuelle clamera le retour de la peine de mort pour faire des économies…. tellement prévisible….

    le manque d’empathie aux USA est frappant….
    prisonniers, immigrants, femmes, pauvreté, salaires faibles, peu de couvertures santé, éducation pauvre …les soins minimaux aux humains sont carrément restreints par souci économique…. comme si tout se mesurait en dollars immédiats….

    cette société arrosée d’eau bénite a vraiment un côté sombre….

    1. Rick42 dit :

      On est-tu bien dans un coton ouatté…au Canada!

    2. Gina dit :

      Ce n’est pas seulement le manque d’ d’empathie c’est du racisme structurel . On utilisait les prisonniers pour travailler sur les plantations de la prison . Ce qui veut dire l’ esclavage est pratiqué encore aux États-Unis en détournant le regard sur les gens en les qualifiant de criminels . Et il y a beaucoup de milliardaires aux États-Unis qui s’enrichissent du système carcéral . Ils sont payés par le gouvernement et en plus ils font travailler les prisonniers sur leurs plantations qui leur rapportent beaucoup d’argent. C’est l ‘une des raisons que le gouvernement fait des coupes drastiques dans le système social et le système d’éducation . Moins de gens instruits ,plus de pauvreté et les riches propriétaires leur loue de logements insalubres . Les locataires ne peuvent pas se plaindre de leurs conditions parce que tout est érigé en système . Les représentants qui sont soi-disant payés pour protéger les contribuables protègent les milliardaires dont ils sont redevables . Et plusieurs personnes ont la perception que c’est correct tous les mauvais traitements que subissent une partie de la population : immigrants , Noirs , Latinos-Américains , pauvres . C’est une opportunité d’affaires qui rapporte pour ceux qui en profitent . S’enrichir de la misère des autres et de leur cracher dessus par la suite . Ça me crève le coeur .

  3. quinlope dit :

    Et pendant ce temps le Dow Jones frappe des records et 80% des républicains trouvent que Trump fait une bonne.job.

    1. Richard Desrochers dit :

      Dow Jones monte tandis que John Doe stagne.

  4. Denis Bergeron dit :

    Plus que je me renseigne sur les USA profond, plus que je me demande si c’est un pays développé… Et plus je pense qu’il le mérite leur gros clown.

  5. jeanlouischarette dit :

    Est-ce là que sera emprisonné Trump ?

  6. Loufaf dit :

    En réalité, les américains ont un dieu commun: le dollar $$!. Tout se mesure en cash, y compris les êtres humains. Il reste beaucoup de chemin à parcourir avant d ‘ arriver à des mesures sociales satisfaisantes pour la classe des non riches.

    1. gl000001 dit :

      Pas des « êtres » humains … des « avoirs » humains 😉

  7. Chicpourtout dit :

    @Marc-Andre Boisvert
    Oui…
    Il faut avoir le coeur solide pour regarder ces images.
    On ne peut pas imaginer des conditions aussi pitoyables et infectes.
    Assez incroyable….
    Les prisons sont de juridiction privées aux États- Unis…..

  8. ghislain1957 dit :

    « …des cellules sans eau courante ou électricité, souris, cafards, des violences au quotidien, un manque criant de personnel. »

    Comme j,ai le coeur assez solide, j’ai regardé les photos. À croire que ces photos ont été prises dans un pays du tiers-monde et non dans le pays supposément le plus riche de la planète. Déplorable.

  9. citoyen dit :

    au lieu d’un lieu de pénitence, la prison devrait servir de lieu de prévention, de rééducation, de migration, de dédroguement et de sociabilisation pour les hommes et pour les femmes.

  10. karma278 dit :

    « Depuis janvier 2014, on y recense une moyenne mensuelle de 5,5 décès. »

    Il se fait meiux dans les porcheries et dans les poulaillers.

  11. gl000001 dit :

    S’ils étaient en prison, c’est parce que Dieu l’a voulu ainsi. Le Mississippi le sait car il est plus près de Dieu que les autres. Donc tout était bien.

    Maintenant qu’elle est fermée, on mets les prisonniers ou ? Citoyen disait hier « dans des camps entre les frontières » (???).

    1. Ziggy9361 dit :

      Bin quoi çà veut dire sur la ligne,si c’est pas assez large emprunté le sharpie au gros morceau de baloney présidentiel périod bon.

    2. Richard Desrochers dit :

      « dans des camps entre les frontières ». No man’s land, c’est le cas de le dire. Déshumanisation.

  12. Apocalypse dit :

    ‘… des cellules sans eau courante ou électricité, souris, cafards, des violences au quotidien…’

    On s’entend qu’on ne veut pas que les prisons soient trop confortables, mais là, c’est littéralement de la barbarie et sans surprise, on apprend que la prison est gérée par le privé où on n’a qu’un seul but: $$$

    Comment se fait-il que les prisons ne soient pas gérés par les gouvernements des états? ou à tout le moins, sérieusement encadré par ces gouvernements?

    Un autre sans surprise, des prisons où les afro-américains sont sur-représentés. Décidément, les Etats-Unis vont éventuellement disparaître et on aura jamais connu la civilisation; c’est à croire que cette bande d’idiots, tout le pays au grand complet, est encore accroché à l’époque du … far-west 😢.

    1. karma278 dit :

      Bien d’accord Apo

      La sécurité publique est la job première d’un gouvernement, on pourrait même aller jusqu’à c’est ce qui en justifie l’aurorité:
      pour assurer la sécurité publique.

      Il m’est inconcevable que l’État puisse sous-contracter sa tâche fondamentale et ses corrolaires.

      Les rois sont devenus rois parce qu’Ils ont su unir certains territoires et y installer la paix.

      Entre la paix et la guerrre, il faut un intermédiaire: le système judiciaire, perfectionné sans arrêt depuis quelques siècles, encore et toujours en quête de justice.

    2. M.Rustik dit :

      @Apocalypse: « Comment se fait-il que les prisons ne soient pas gérés par les gouvernements des états? » Re: Simplement que les USA ne se laisseront pas enfariner dans le socialisme.

      Je jouais à un MMO hier soir et une discussion singulière est arrivée sur le canal principal. J’ai été saisi par le nombre de personnes qui croient vraiment que le parti Démocrate est socialiste avec des airs de communisme. Quand tu leurs dis « va voir en Europe et en amérique latine, tu as des exemples de socialisme, les USA sont à des années lumières »… et ils te répondent que le socialisme peut exister dans une démocratie comme celle des USA et qu’elle ronge le pays présentement! (sans aucun arguments pour le soutenir… quand tu demandes des exemples, ils ne viennent jamais… mais ils sont certains de leur position). C’était un jeu de fiction, et les discussions pendant près d’une heure poussaient la réalité au-delà de la fiction.

  13. treblig dit :

    Ah mais le scandale de la fermeture de prisons touche aussi la Hollande en 2018… Pour cause de baisse de la criminalité et donc une baisse dans le nombre de prisonniers

    La Hollande avait une capacité de 13 000 cellules et seulement 9 000 étaient occupées ( j’arrondis les chiffres). Alors, en bon gestionnaire, le gouvernement à fermé 4 centres pénitentiaires depuis l’ an dernier.

    À propos, la Hollande a un taux de meurtres légèrement inférieure à 1 pour 100 000 habitants. Ce taux est de 5.6 meurtres par 100 000 habitants aux États-Unis. Ah ces salauds socialistes hollandais

    1. gl000001 dit :

      Avec le socialisme, il y a moins de gens riches à voler et à tuer.
      Et moins de pauvres qui volent et qui tuent.
      Le socialisme, ça marche 😉

  14. Apocalypse dit :

    @Denis Bergeron – 11:46

    ‘Plus que je me renseigne sur les USA profond, plus que je me demande si c’est un pays développé…’

    ‘développé’ … même pas proche. Les Etats-Unis sont décennies derrières des pays vraiment développés et civilisés comme le Canada, la France, la Suéde, etc.

    On parle d’un pays où les politiciens à Washington sont carrément corrompus et vendus aux plus riches, aux puissants qui dictent les politiques en fonction de leurs intérêts.

    Un pays qui aurait besoin d’un sérieux ménage; on serait généreux en disait qu’il fait du surplace. On a plutôt l’impression qu’il recule sur tous les fronts.

    1. Rick42 dit :

      J’imagine bien les cachots du Moyen-Âge en voyant les photos de Parchman…

  15. Madalton dit :

    Dégueu. Le pire, ça ne doit pas être la pire du pays.

    1. Rick42 dit :

      J’ai toujours entendu dire que cette prison était effectivement la pire des USA…

  16. Layla dit :

    Merci M.Boisvert encore une fois très bon billet, qui pousse notre curiosité vers les vrais problèmes de société. Je lisais ça et je me disais misère on est en 2020 au 21 ième siècle.
    Une fois de plus des gens comme Jay-Z démontre de l’empathie envers des problèmes de société, il a choisi une cause où à vous lire on comprend …que la montagne est très haute on est très loin du sommet, incroyable, presque décourageant pour notre humanité… atteindre les sommets ce sont des gens comme lui qui montre que c’est possible…

    J’ai lu quelque chose sur lui de tres présidentiel…ce que le plusss meilleur président ever ne saurait exprimé sa pensée que pour dire c’est un bon gars.

    Mais un président digne de cette fonction…

    « Chaque fois que je parle à Jay-Z, qui est un talent brillant et un bon gars, j’aime la façon dont il pense. C’est quelqu’un qui va commencer à se diversifier et qui peut aider à façonner les attitudes d’une manière vraiment positive.  »

    Façonner les attitudes d’une manière positive…

    1. Layla dit :

      Mon 12:44 mon post est parti trop vite…

      Citation du Président Barack Obama ai-je besoin de le préciser. N’importe quel président peut dire « C’est un bon gars » la preuve Barack Obama l’a dit, mais dire pourquoi? Ce n’est pas à la portée de tous.

      Lui…DT dirait c’est un bon gars…on me dit qu’il est très riche, peut-être plus riche que moi, mais c’est mon sûr mais on me l’a dit. C’est un bon gars, c’est mon ami, lui et moi on a une belle relation…

      1. Richard Desrochers dit :

        J’avais bien vu dès le premier post que la citation ne pouvait être que d’Obama… discours trop bien tourné pour l’autre enfoiré… il est riche, on me l’a dit, ça n’ira pas plu profond.
        J’aime toujours vos posts, empreints de sagesse et de sensibilité. Et d’humour, surtout le vendredi !

      2. simonolivier dit :

        @layla DT va le considérer comme un bon gars jusqu’au jour où Jay-Z va le critiquer. Alors il deviendra un enfoiré et un incompétent comme tout les autres critiques de Tiny.

  17. Ziggy9361 dit :

    Depuis 24 ans seulement trois inspections dans, cet établissement depuis 2018 ils en sont rendu au troisième directeur les deux précédents ayant été congédié l’avant dernier en était à plus de trois millions de déficit difficile à croire quand on sait que l’établissement n’à jamais rencontré les critères de réhabilitation convenus avec l’état lors de l’entente convenu entre les partie.

    Faut dire que l’état ne donne pas un sous pour le fonctionnement et seulement un montant que je qualifie de minime en comparaison de la mission et qui ne cesse de diminuer.Avant que le gouverneur Tate son prédécesseur avait soulevé des problèmes de gouvernance,qui encore la pourrait être qualifié de fraude juste avec les frais de voyage et le manque de pièces justificatives pour les comptes de dépenses et carrément de fraude avec des fournisseurs.

    Tate à pris une bonne décision avec ce dossier, mais incomplet cette prison d’état gèré par le privé devrait être fermée et l’état prendre ses responsabilités et non pas la sous traité par des voleurs qui sont en plus non imputable.
    Excellent billet Mr Boisvert qui démontre ce qu’ils font avec un problême, ils détournent les yeux et quand c’est trop chaud ils trouvent
    des coupables.

  18. karma278 dit :

    Ces prisons, c’est le retour au moyen-âge, sans vouloir insulter le moyen-âge, peu s’en faut.
    <
    Pour en avoir une idée, je suis tombée sur la série "Prison break".

    La prison Archambeault ( quelle ironie: prison et marchand/diffuseur de culture/musique portent le même nom, à 1 ou 2 lettres près.

    Les prisons ne sont pas si mal en général (prison = juridiction provinciale, sentence de 2 ans – 1 jour).

    Le pen, c'est autre chose.

    Mais rien d'aussi dégradé au Canada que celle-là.

    1. gl000001 dit :

      Le Pen, c’est une prison idéologique avec une « peine » auto-imposée !

      1. Haïku dit :

        Sur le Marine One ?

  19. treblig dit :

    Qu’en est-il du Canada?

    Parmi les 20 plus gros pays industrialisés, le Canada se classe au 12e rang au chapitre du taux d’incarcération, avec 115 détenus par tranche de 100 000 habitants. Les États-Unis (698), la Russie (445) et le Brésil (301) affichent quant à eux le taux d’incarcération le plus élevé.

    En chiffres absolus, il y a 40 000 prisonniers au Canada pour des peines de prison allant de quelques jours à plusieurs années.

    Et oui, vous avez un risque presque 7 plus élevés d’ être en prison aux États-Unis. Surtout si vous êtes afro-américain ou latinos.

  20. jcvirgil dit :

    Le système carcéral américain est une honte pour la société des soi-disant exceptionnels qui se permettent de faire la leçon aux autred pays alors que leurs politi-chiens corrompus par l’argent de tous les lobbys osent parler de démocratie et de droits humains.

    On comprend toute la boulechite de leur discours quand on voit des donjonsdignes du Moyen-age de cette prison, l’esclavage ded prisonniers travaillant pour leurs propriétaires et la torture institutionnalisée à Guantanamo et dans les prisons secrètes de la CIA depuis 2001.

    Cependant, il faut leur donner ça, le gros fasciste qui règne presentement sur le pays en donne maintenant la vraie image.

  21. onbo dit :

    Une prison, c’est rien d’autre qu’un hôtel de bas de gamme et miteux dont les chambres sont occupées au maximum, les revenus par tête de pipe garantis et où les coûts sont hautement prévisibles, bas, et relativement constants par jour, semaine et mois. Le plus jeunot des administrateurs est capable de gérer une prison avec les deux doigts dans le nez en faisant deux siestes par jour pour être frais comme une rose le soir.

    C’est la première raison patente pour laquelle les prisons sont confiées au privé. Les actionnaires s’en mettent plein les poches. Ils créent des frais à volonté, donc des pertes, et ce sont les usagers de l’hôtel qui en font les frais.

    L’autre raison est politique. Comment savoir ce qui se passe réellement dans les hôtels minables que sont les pénitenciers de ce genre? C’est pas les usagers qui savent, et s’ils savent, ils ne parleront pas. C’est pas les gardiens qui savent, et s’ils savent, parler n’est pas très indiqué… Et c’est voulu comme ça.

    J’ai vu le reflet, atténué pour être digestible, de la description que fait ici monsieur Boivert, en suivant en séquences les saisons et en rafale les épisodes de l’excellente Série « Orange is the New Black! ».

    Les détenus n’étant que le prétexte pour détourner de l’argent public vers d’obscurs imbéciles qui servent à protéger leurs amis élus et leur refiler des sommes à même leurs bénéfices cachés pour huiler la machine publique qui subventionne la roue dans son inertie, à l’ombre des regards.

  22. Gilles Morissette dit :

    Faut-il se surprendre de ce constat? Non.

    On peut s’attendre à tout « d’un pays de cul » qui permet qu’on sépare les enfants d’immigrants clandestins de leurs parents, qu’on les mette en cage dans des conditions parfois dégradantes (certains d’entre eux ont subi des abus physiques et des actes de cruauté mentale) et même qu’on perde leurs traces dans le système.

    La privatisation des prisons n’avaient comme objectif que de sauver du fric à l’état tout en fournissant aux gestionnaires de ces prisons, de la main-d’oeuvre à bon marché.

    Imaginez, des travailleurs sous-payés, non-syndiqués donc pas d’avantages sociaux à payer (congé de maladie, assurances, fonds de pension etc). Avec le taux d’incarcération élevé aux USA, il ya aura toujours de « la main-d’oeuvre » de disponible.

    Les seuls qui s’en mettent plein les poches dans cette arnaque, outre les gestionnaires de ces « trous », sont les « tinamis » des politiciens (juteux contrats pour les fournisseurs) et autres vermines qui profitent de ce système pourri.

    Une prison n’est certes pas « un hôtel 5 étoiles » mais ll ya des lois qui régissent les conditions de détention des prisonniers.

    Une telle situation serait difficillement concevable chez nous car tous les centres de détention qu’il soit de juridiction provinciale ou fédérale sont gérés par l’état donc soumis aux lois et règlements en vigueur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :