Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La Une du New York Post résume de façon succincte et crue les plaidoiries orales présentées mercredi à l’ouverture du procès du producteur de cinéma déchu Harvey Weinstein, jugé à New York pour un viol en 2013 et une agression sexuelle en 2006. On n’y retrouve aucune mention du procès en destitution à l’encontre de Donald Trump, président prisé de ce tabloïd appartenant à l’empire de Rupert Murdoch.

À noter que l’accusation a identifié pour la première fois une des femmes au coeur du procès. Il s’agit de Jessica Mann, une actrice vue dans la comédie Cavemen. Elle a accusé Weinstein de l’avoir violée en 2013. Weinstein l’a traitée comme une «poupée de chiffons», selon la procureure Megan Hast.

Damon Cheronis, un des avocats de Weinstein, a répliqué lors de sa plaidoirie que la défense disposait de centaines de courriels montrant que Mann et le magnat d’Hollywood avaient une «relation d’amour», et que Weinstein était «son petit ami» en 2014.

L’autre plaignante, Mimi Haleyi, ex-assistante de production, a accusé Weinstein de l’avoir agressée sexuellement en 2006. L’actrice Annabella Sciorra de la série Les Soprano témoignera durant le procès pour tenter de prouver que Weinstein est un prédateur invétéré.

27 réflexions sur “L’autre procès

  1. Dekessey dit :

    Je présume qu’il avait encore sa marchette?
    Dommage que Trump n’en a pas besoin. Il a des béquilles: Les répourricains!

  2. danielm dit :

    Weinstein est une personne laide extérieurement et intérieurement et cette laideur sera à la hauteur de sa défense concernant toutes les agressions (manipulatrices) qui lui seront reprochées.

    1. chicpourtout dit :

      @danielm 10h38
      Parfaitement d’accord avec vous.
      Sincèrement, je crois qu’avec les années ce que nous sommes vraiment, notre Vie, se traduit, s’exprime, se lit notre visage. Notre visage deviens le reflet de cette expérience et de nos pensées.
      Vous pourrez me trouvez simpliste mais j’ai cette développé cette croyance avec le temps.
      Et cette beauté est loin d’être incarnée et ne se lit pas sur le sien….
      La répulsion m’a d’ailleurs toujours habitée à chaque fois que j’ai vu sa photo dans les journaux. Il a comme on le dit si bien « une sale tête »….

  3. jeani dit :

    Pas un mot sur le procès de trump…

    Un chum, c-tun chum!

  4. Benton Fraser dit :

    Pour lui donner une telle tribune, le New York Post doit considéré que Weinstein est plus puissant et/ou populaire que Trump!!!

    1. gl000001 dit :

      Ou il est moins insignifiant !

      1. Haïku dit :

        😉 J’aime bien votre formulation.

  5. Pierre S. dit :

    ———————

    weinstein, Trump ……

    Même affaire deux salauds qui devtait poussir en prison depuis trop longtemps
    mais qui ont réussi à échapper à la justice.

    Deux beau pourris.

    1. jeani dit :

      @Pierre S.

      « Poussir en prison… »

      Parce que ce sont deux pussy grabbers???

      1. Pierre S. dit :

        ————–

        Poussir … vous auriez dut lire Pourrir … ha ha ha ….

        mais peu importe, pourrir, poussir, polir ….

        pour vue que ce soit en prison.

  6. Le côté gauche de son visage ne ressemble pas au côté droit. Un vrai visage à deux faces !

    1. onbo dit :

      Je pense qu’une caractéristique d’apparence ne devait pas préjuger d’une caractéristique morale, sinon je serais moi-même un tel personnage, ainsi que les gens qui n’ont pas un parallélisme facial socialement avantageux.

      Pour offrir une piste, prenons un petit miroir, sans bordure de préférence, et appuyons le perpendiculairement au centre du visage sur l’écran pour doubler chaque moitié alternativement. Et observons les deux reconstitutions.

      Son côté droit dédoublé apparaît soudainement fort sympathique, son regard est invitant.

      Son côté gauche dédoublé montre un visage complet plus harmonieux, mais neutre et un regard qui semble vide, perdu par en avant, plus dur, sans quête de présence, une face imposante et stupide.

      En réalité, les deux visages crées sont faux, puisque c’est une reconstitution arbitraire. Mais ils permettent de comprendre l’ambivalence d’une personne qui perdrait son temps à chercher lequel des deux est le bon, le vrai, le beau visage.

      On a le visage qu’on a. Pensons à tous les militaires, les grands brûlés et les accidentés de la route quand leur visage reconstitué tout plein de cicatrices laisse passer un soleil intérieur d’une beauté sans pareille. Je suis ému chaque fois. Nous avons pu voir récemment des visages de soldats et de vétérans semblables lorsque Donald Trump s’est permis de niveler les souffrances crâniennes des victimes de mortiers.

      Cela dit, le « visage à deux faces » peut se trouver partout dans la réalité, même chez des gens d’une grande « beauté »! Leur magnifique plasticité faciale d’ailleurs peut même leur servir de leurre imparable.

      Il se peut que monsieur Weinstein ait l’art du leurre, spécialement s’il a vécu son manque de parallélisme facial physique comme un ‘terrible handicap social’ à surmonter dans sa rencontre avec l’autre. Cela pourrait expliquer son empressement et la contrainte exercés auprès des gens dont il désire la présence. Mais je ne peux l’affirmer. Lui seul sait.

      Merci de me permettre d’apporter cette nuance 😉

      1. « Je pense qu’une caractéristique d’apparence ne devait pas préjuger d’une caractéristique morale »

        Bien d’accord.
        Dans ce cas-ci, c’est la caractéristique morale qui m’a laissée voir la caractéristique physique..

        La beauté morale finit toujours par devenir une beauté physique et la laideur morale finit toujours par devenir une laideur physique.😉

      2. danielm dit :

        @ onbo
        Je savais pertinemment que mon affirmation sur sa « bi-laideur » entrainerait une certaine controverse. Mais dans mon esprit, la beauté intérieure transcende sur notre enveloppe corporelle et bien que nous soyons si différenciés par la naissance, par les épreuves de la vie, par l’angoisse de vivre, je n’ai jamais considéré des grands artistes, des grands auteur(e)s, des grands interprètes, des grands politicien(ne)s ou mieux des grandes et grands de mon entourage comme laides même si leur apparence pourrait peut-être prêter à ce faux jugement.
        Weinstein est laid parce qu’il est un monstre impénitent récidiviste et totalement égocentrique. Quant à ses troubles psychologiques qui ont conduit peut-être à ce comportement, son séjour en prison lui permettra, je l’espère, d’y remédier. N’attendez pas de pitié de ma part devant cette laideur qu’il incarne.
        Merci de me permettre de préciser ma pensée. 😉

      3. Ziggy9361 dit :

        Ici nos commentaires s’adresse spécifiquement au personnage qui apparaît sur la photo illustrant le billet et évidemment mes propos ne s’applique pas à tout lemonde.Il y a déjà une commantatrice sur ce blogue qui a dit que l’andouille était un bel homme,c’est une question de goût mais on peut dire qu’il n’est pas repoussant mais quand on regarde à l’intérieur on a le goût de vomir et ses propos révéle une tare qu’on ne peut nier,c’est la que je rejoins vos propos l’apparence est souvent tromp eur.

      4. @Ziggy

        Vous piquez ma curiosité. Qui a pu dire que 45 est un bel homme???

      5. chicpourtout dit :

        @danielm 13h56
        Fort bien dit…🌟
        Je vous seconde une fois de plus.

    2. Ziggy9361 dit :

      Je m’excuse de vous revenir si tard après votre question je gardais ma petite poulette qui a manqué l’école cause gripette dans les deux sens du mot.Pour en revenir à votre question j’ai essayé de retrouver le billet en question et j’ai échoué ,normal perte de mémoire mais c’est clair dans mon esprit que j’ai bien lu ce commentaire malheureusement ce n’est pas clair dans mon esprit qui l’à écrit mais je peut vous laissé le choix entre les deux Ĺ qui signe avec leur prénom,mais ce qui me reviens le plus à l’esprit c’est LO je ne me rappelle pas du billet ni du contexte mais je suis sur de mon fait.

  7. Ziggy9361 dit :

    Danielm. ..vous avez tout à fait raison Wenstein est laid extérieurement et sa défense veut faire croire que toutes les femmes,toutes les plus belles actrices était en amour avec lui c’est une farce grossière à l’image du personnage,oui chaque torchon à sa guenille mais de la à affirmer qu’il les à toutes séduites avec son phisique de grosse larve pas de corps,au visage désagréable à regarder c’est prendre les jurés pour des aveugles ignorants.
    Je suis porté à croire qu’il est plus du genre à l’ordure présidentiel y touche avant et demande après si c’est consensuel et si c’est non il se sert de la force physique pour soumettre c’est porteuse de pussy qui se permette de dire non à un homme de ce standing.

    Mon verdict: Prison pour 25 ans.

    1. danielm dit :

      Sans possibilité de libération conditionnelle, évidemment!

      1. Ziggy9361 dit :

        Évidemment ,et je tiens compte de son âge.

  8. M.Rustik dit :

    C’est le genre de couverture « orientée » qui fait en sorte que les gens croient que les journalistes « inventent des nouvelles ». Ce genre de choix éditoriaux, de ne rapporter que ce qui fait son affaire, est une maladie qui contamine le journalisme, qui alimente les « croyants que tous n’est que Fake News ».

    Je me souviens d’une journaliste de Radio-Canada au BC qui récemment a parlé à des jeunes participants lors d’une « formation » en journalisme pour journalistes en herbes (à Victoria), qui disait un peu médusé qu’une des questions qu’elle a reçu le plus souvent: « Quels sont les éléments qui vous permettent d’INVENTER une nouvelle » (oui, oui, c’est le mot inventé qui est revenu souvent dans les questions).

    On a un gros problème de société quand l’information est occulté et dévoilée en fonction de ses opinions. Un individu comme Murdoch fait parti de ce problème.

  9. ghislain1957 dit :

    Hors sujet: Le gros clown toujours dans la destruction de l’héritage d’Obama.

    The Trump administration is set to scrap protections for America’s streams and wetlands, repealing Barack Obama’s Waters of the United States regulation.

    « The move, expected Thursday, will dismantle federal protections for more than half of wetlands and hundreds of small waterways in the US.

    The White House says the change will be a victory for American farmers.

    But critics say the change will be destructive – part of Mr Trump’s wider assault on environmental protections. »

    Traduction:

    L’administration Trump s’apprête à supprimer la protection des cours d’eau et des zones humides d’Amérique, en abrogeant la réglementation de Barack Obama sur les eaux des États-Unis.

    « Cette décision, attendue jeudi, démantèlera les protections fédérales pour plus de la moitié des zones humides et des centaines de petits cours d’eau aux États-Unis.

    La Maison Blanche affirme que ce changement sera une victoire pour les agriculteurs américains.

    Mais les critiques disent que le changement sera destructeur – dans le cadre de l’attaque plus large de M. Trump sur les protections environnementales ».

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    https://www.bbc.com/news/world-us-canada-51225604

  10. danielm dit :

    Weinstein est le portrait-type de l’abuseur pathologique qui use de son autorité pour arriver à ses fins. C’est une personne amorale, sans intégrité ni loyauté vraisemblablement. Tout comme un autre personnage qu’on connait et qui sévit présentement à Washington, il avait une cour qui l’entourait et le protégeait composée d’individus prostitués à sa cause et surtout à ses dollars et à son influence.

    Des « choses » comme Weinstein sont des grands ou petits monstres qui malgré leurs dérives psychologiques ne méritent aucune empathie et doivent être porté au pilori de nos sociétés pour éviter d’en inspirer d’autres.

  11. titejasette dit :

    On commence le procès des pussy-grabers dans les pays soi-disants développés (les USA, le Canada, etc…). Qu’on gagne ou qu’on perde (faute de preuves) Ca n’a pas d’importance. L’importance c’est qu’ils savent que les femmes et les hommes les ont maintenant à l’oeil. La culture du baillon, c’est risqué et le crime parfait, ça n’existe pas !

    Il faut maintenant « voir » à la protection de ces femmes victimes de viol collectif dans les pays sous-développés comme en Inde et au Pakistan.

    Je rêve du jour ou le Canada demande et exige le droit humanitaire de ces femmes (au Pakistan). Pourquoi le Canada ne demande-t-il que la protection des droits humanitaires (tout court) ?

    1. danielm dit :

      Vous avez raison le respect du droit des femmes à l’autonomie, au libre-arbitre et à la liberté de conscience est un défi planétaire qu’il faut absolument relever peut importe les continents, les nations ou les communautés.

  12. Gilles Morissette dit :

    Rien sur le procès en destitution du Gros Taré dans le NYP.

    Surpris? Pas du tout.

    C’est connu. La racaille se protège entre elle.

    Murdoch tiout comme Weinstein et Tiny Brain sont des ordures et des salopards qui n’ont aucun respect envers les femmes. Ils s’en servent comme des objets sexuels.

Répondre à danielm Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :