Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Comme le veut le protocole, les procureurs démocrates choisis pour défendre les arguments de la Chambre des représentants à l’occasion du procès en destitution visant Donald Trump se sont rendus ce mercredi après-midi au Sénat pour présenter les articles de mise en accusation fraîchement signés par la présidente de la Chambre Nancy Pelosi.

Après leur arrivée, le chef de la majorité au Sénat Mitch McConnell a pris acte de leur démarche, tout en les enjoignant de retourner dans l’enceinte de la chambre haute jeudi à midi pour présenter formellement les chefs d’accusation retenus contre le président – abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès – et les lire à haute voix.

Deux heures plus tard, le juge en chef de la Cour suprême John Roberts fera son entrée en scène et présidera à la prestation de serment des sénateurs, qui doivent promettre d’agir en jurés impartiaux pendant le procès. Roberts présidera au procès durant sa durée, prévue pour environ deux semaines.

Le procès doit débuter mardi prochain.

(Photo Getty Images)

64 réflexions sur “La photo du jour

  1. RICK42 dit :

    Donc, la grande majorité des sénateurs républicains va se parjurer dès le début, sinon la totalité de ces élus.. quelle farce grotesque!

    1. Madalton dit :

      Ben non voyon. Ils vont dire que la preuve n’est pas suffisante pour condamner le Twit.

    2. Je ne crois pas que les sénateurs aient le droit de parole. Ils sont jurés.
      Si quelqu’un peut confirmer…

      1. Madalton dit :

        Ils doivent être toujours présents et garder le silence. La présence obligatoire pour les sénateurs démocrates candidats aux primaires vient nuire à leur campagne.

  2. vercheres dit :

    Qui a à coeur de protéger son poste? Qui a à coeur de protéger son pays? Verra-t-on des témoignages surprenants? Je serai le premier surpris, mais si ça peut au moins faire craquer le vernis!

  3. gl000001 dit :

    « le juge en chef de la Cour suprême … présidera à la prestation de serment des sénateurs, »
    J’espère qu’il va les avertir très fortement de leurs obligations !!

    1. Ziggy9361 dit :

      J’ai bien peur que dans une procédure d’impeachement le « chief of justice »ne soit qu’un pot de fleur,un autre titre grandiloquent qui ne veut rien dire ,les pères de la nation ont foirés à leurs corps défendant avec des règles inopérantes dans une situation où tous les sénateurs partisans d’un président délinquant se ligue pour protèger leurs privilèges quitte à renier leur serment à la vue et au sue de tous.

  4. Martin cote dit :

    Quoi qu’il advienne au senat…Trump passera à l’histoire comme le 3ieme president a etre destitué….ça doit faire mal à son ego….reste à souhaiter qu’en novembre 2020…..on puisse dire bon débarras..

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ martin cote

      …Trump passera à l’histoire comme le 3ieme president a etre destitué…

      Le troisième à être mis en accusation pas destitué. Pis ça il ne doit pas aimer pantoute lui qui est toujours le premier dnas tout.

      Mais qui sait sera-t-il le premier à être destitué???

  5. gl000001 dit :

    Je n’as eu de réponse plus tôt : peut-il être « sanctionné » ou écoper d’autres accusations si il lance ses habituels tweets injurieux envers les procureurs ou intimidant envers les témoins ?

    1. A.Talon dit :

      Question pertinente. Le récent historique de passivité du système judiciaire (et de l’opinion publique) face à une telle conduite injurieuse (et menaçante) du mafieux orangé ne laisse cependant pas un grand espoir en ce sens.

  6. Apocalypse dit :

    @RICK42 – 19:11

    Exactement, une farce monumentale!

    Mitch McConnell coordonne le procès avec la Maison-Blanche et va jurer d’être impartial … ‘are you f*cking kidding me’ ?😢

    On ne parle de seulement deux(2) (l’autre étant l’imbuvable Lindsay Graham) qui vont se parjurer, mais bien de la très grande majorité des républicains. Avant même le début du procès, à l’exception de peut-être deux ou trois, leur idée est faite ils vont voter contre la destitution, alors le tout processus sera une immense joke.

  7. Madalton dit :

    Moscow Mitch qui veut empêcher les médias d’utiliser les appareils électroniques pendant le procès, interdire de parler aux sénateurs et seulement une caméra sans audio pendant la lecture des accusations. Ils ont peur pas à peu près les républicains pour des gens qui n’ont rien à cacher.

    https://www.politicususa.com/2020/01/15/mitch-mcconnell-is-trying-to-blackout-trumps-impeachment-trial.html

    1. Layla dit :

      @Madalton
      On peut lire en plus
      « Les reporters seront limités au stylo et au papier uniquement, ce qui rendrait impossible de rapporter en temps réel ce qui se passe à l’intérieur de la chambre loin de la caméra. »

      Stylo et papier… pincez moi quelqu’un… dites moi que c’est une question de sécurité nationale et non de la censure médiatique❓

      1. xnicden dit :

        Non, on ne vous pincera pas. Bienvenue dans le monde du GOP.

  8. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 19:24

    ‘J’espère qu’il va les avertir très fortement de leurs obligations !!’

    Il va sans doute le faire, mais ce n’est pas un procès ordinaire et John Roberts ne sera pas tout-puissant comme le sont les juges dans un procès.

    Si j’ai bien compris, une majorité de républicains peut faire front commun contre lui et les républicains auront le dernier mot.

    S’il n’en tenait qu’à John Roberts, il y aurait sûrement des témoins, mais les républicains peuvent voter en bloc contre et s’en est fait.

  9. Apocalypse dit :

    @Martin cote – 19:26

    Effectivement, destitution ou pas, cette tache sera à jamais associer à Donald Trump et ne peut rien faire. On peut au moins se consoler avec cela.

  10. A.Talon dit :

    Mais ne serait-ce pas une femme noire qu’on voit en tête de file des procureurs chargés de destituer le Suprémaciste-en-Chef? Ben coudonc, on ajoute l’insulte à l’injure, là! Les gros méchants Démocrasssses n’ont-ils vraiment aucun respect pour la fonction présidentielle? 😉

    1. RICK42 dit :

      Oui, et il y en a une autre en arrière de la file…

  11. gl000001 dit :

    Doit-Il être là ? Présent tout le temps ? Si oui, il sera capable de se taire ? Ou s’arrêter de tweeter ?

    1. treblig dit :

      @gl000001

      Si l’ on se fie au procès de Bill Clinton en 1998 et celui d’André Johnson en 1868 Trump n’aura pas à se présenter. Il déléguera 4 ou 5 avocats pour assurer sa défense. Les sénateurs ne pourront poser directement des questions. Il devront passer par le Juge en chef, John Robert pour poser des questions ( par écrit seulement)

      Maintenant en ce qui concerne l’intimidation de Trump, mon avis est que le président ne peut par lui-même emprisonner ( ou pire condamner à mort) des opposants. Il doit passer par le ministère de la justice ( le Procureur général Bill Barr) pour intenter un procès devant un juge et un jury.

      1. Madalton dit :

        s’il peut déléguer Giuliani qui ne demande que ça. On aurait tout un show.

  12. HS

    Une déclaration de Parnas

    Ryan Goodman (@rgoodlaw) Tweeted:
    There it is.

    “President Trump knew exactly what was going on. He was aware of all my movements. I wouldn’t do anything without the consent of Rudy Giuliani or the President. »

    Parnas isn’t going to get leniency from the court if he lies—truth telling now is what’ll help him. https://t.co/oVpApVevCL https://twitter.com/rgoodlaw/status/1217603545022767104?s=20

  13. Yolande C. dit :

    @Apocalypse

    Effectivement, le juge en chef Roberts ne sera pas le maître du Sénat, mais le serviteur.

    S’il est dans le clair-obscur quant aux règles établies par le Sénat, il doit demander aux sénateurs de trancher.

    Pour revenir à la question des tweets présidentiels pendant le procès, si c’était un procès devant un tribunal régulier, je crois bien que l’auteur pourrait être cité pour outrage au tribunal, mais dans une affaire comme celle-là, je ne sais vraiment pas.

    Les messager de la Chambre ont dû se faire dire d’avoir l’air grave de croque-morts contrastant avec le large sourire et la distribution de stylos de Nancy Pelosi lors de la signature de l’ordre de renvoi au Sénat que l’on peut voir ICI:

    https://www.cnn.com/videos/politics/2020/01/15/pelosi-trump-impeached-forever-lead-vpx.cnn/video/playlists/this-week-in-politics/

    C’est la même Pelosi qui disait:

    «House Speaker Nancy Pelosi said in an interview that she opposes moving to impeach President Trump, even though she believes he is unfit for office — her most definitive statement on ousting the president and one that stands to alienate some members of the Democratic Party.

    “I’m not for impeachment,” she said in a March 6 interview conducted for a future issue of The Washington Post Magazine.

    “This is news,” added Pelosi (D-Calif.). “I haven’t said this to any press person before. But since you asked, and I’ve been thinking about this, impeachment is so divisive to the country that unless there’s something so compelling and overwhelming and bipartisan, I don’t think we should go down that path because it divides the country. And he’s just not worth it.”

    BIPARTISAN REALLY ?

    Pelosi a même réussi à perdre un membre de son caucus alors que les républicains sont tous demeurés unis.

    LE PARJURE ?

    Les sénateurs vont tous prêter serment de juger selon la preuve, mais de part et d’autre, leur idée est sensiblement faite.

    Reste à savoir s’il y aura des distensions du cûté démocrate (Manchin, Tester, Moores) ou du côté républicain (?).

    Si les démocrates contrôlaient 67 sièges au Sénat, parlerait-on de parjure ?

    Après le triste spectacle d’hier à Des Moines, ce procès est aussi inutile que regrettable; les élections ont lieu dans à peine plus de 9 mois.

    C’est le dernier acte de la non-acceptation de la défaite de 2016.

    Souvent les éjaculateurs précoces ne sont plus capables de baiser.

  14. A.Talon dit :

    «Comme le veut le protocole, les procureurs démocrates choisis pour défendre les arguments de la Chambre des représentants […] se sont rendus ce mercredi après-midi au Sénat pour présenter les articles de mise en accusation…»

    C’est faire trop d’honneur au gros pas-de-classe orangé. S’il prétend qu’avertir le Congrès du déclenchement d’une guerre par un simple tweet est suffisant, alors pourquoi ne pas en faire autant pour le mettre à la porte?

    «Trump claims his ‘Media Posts’ on Twitter now count as official notification to Congress about any plans to attack Iran»
    https://www.businessinsider.com/trump-claims-tweets-count-as-official-congress-notification-iran-attacks-2020-1

  15. Alexander dit :

    « … qui présidera à la prestation de serment des sénateurs, qui doivent promettre d’agir en jurés impartiaux pendant le procès… »

    Jurés impartiaux?

    Hihihihihihihihihihihihihihihihihihahahahahhahahahahahahahaha

    Est bonne.

    – Mitch McConnell

  16. Madalton dit :

    Ceci explique cela! Il ne comprend pas la constitution. Il n’a pas fait exprès pour la violer.

    https://www.politicususa.com/2020/01/15/trump-complained-that-the-constitution-is-too-hard-to-read.html

    1. gl000001 dit :

      « There has never been a president so intellectually deficient in the White House at any point in the last century.
      Trump’s ignorance presents a threat to every American. »
      C’est clair avec Mr Easley !

    2. Richard Desrochers dit :

      « I WANT NOTHING… TO READ »

  17. «…promettre d’agir en jurés impartiaux pendant le procès.»
    avec ce «So help me God » qui vient toujours en conclusion. Mais tout ce beau monde aura une excuse pour ne pas faire le travail convenablement. «God» est, par les temps qui courent, trop occupé au Moyen-Orient, en Australie, et en quelques autres endroits où ça va vraiment mal pour aller prêter main forte aux auteurs et acteurs d’une comédie de boulevard. 🙂 🙂

  18. CBT dit :

    @ Yolande C.
    « C’est le dernier acte de la non-acceptation de la défaite de 2016. »

    Vous faites preuve d’une partisanerie sans limites, Trump a tellement fait d’entraves aux règles, d’affronts à la Constitution, là il s’agit de l’affaire de l’Ukraine qui est énorme, mais il y en d’autres comme celle des immigrants et celle de l’interférence de la Russie lors des élections en 2016 n’est pas une affaire aussi claire qu’il se plaît à le clamer.

    Sans oublier ses décisions pour foutre la pagaille dans les autres pays et ses amitiés suspectes avec les dictateurs, mais le personnage n’est pas sujet à une destitution pour ses raisons, ni pour son langage de fond de poubelle envers ses opposants, mais cela n’ajoute rien à leur sympathie.

    Si vous trouvez que c’est seulement pour assouvir une vengeance, c’est clair que vous ne voyez que ce qui vous conforte dans votre conviction.

  19. Haïku dit :

    RE: « Le procès doit débuter mardi prochain…. »
    —-
    -« Il suffit d’ajouter « militaire » à un mot pour lui faire perdre sa signification. Ainsi la justice militaire n’est pas la justice, la musique militaire n’est pas la musique. »(G. Clemenceau).

    -« Ce n’est qu’au prix d’une ardente patience que nous pourrons conquérir la cité splendide qui donnera la lumière, la justice et la dignité à tous les hommes. Ainsi la poésie n’aura pas chanté en vain. »(A. Rimbaud).

    -Ou….

    -« Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. »(Montesquieu).

    -« Il y a deux sortes de justice : vous avez l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge. »(Coluche).

    (NB. Svp pardonnez-moi papitibi et karma278. Please.😉)

    1. karma278 dit :

      @Haiku

      LOL
      Ma chère, y’a rien à pardonner, il disait vrai le Coluche.

      Trust me. I’m a lawyer!
      🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

      1. Haïku dit :

        @karma278
        Merci pour vos 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣
        Mais dans ce cas-ci, c’est « mon cher » qui serait plus approprié.
        Trust me. I’m a man. 😉👌

  20. HS

    Parnas va faire très mal à 45 et Bolton pourrait..

    Elizabeth C. McLaughlin (@ECMcLaughlin) Tweeted:

    Parnas says Bolton spoke to Zelensky, and « he’s a key witness. »

    « He has a lot to say. »

    @maddow https://twitter.com/ECMcLaughlin/status/1217633139108925440?s=20

    1. Madalton dit :

      Merci pour le lien.

    2. Vicky Ward (@VickyPJWard) Tweeted:

      Lev Parnas to @maddow: « It was never about corruption. »

      https://twitter.com/VickyPJWard/status/1217630582743740417?s=20

    3. P Lacerte dit :

      Lev Parmas vient de tous les lancer sous le bus… Barr, Giuliani, Pence, Trump… oufff

      Ça va brasser demain… lollll

      1. Ainsi que Nunes le président du comité du renseignement de la chambre qui enquêtait sur cette affaire 🥴

  21. jeani dit :

    Yolande nous partage cette jolie petite phrase:

    « Après le triste spectacle d’hier à Des Moines, ce procès est aussi inutile que regrettable; les élections ont lieu dans à peine huit mois »

    Les tristes spectacles, trump en à fait une spécialité quotidienne. Vous auriez du écouter ou voir le triste spectacle donné par trump lors de son dernier rally à Milwaukee. Tous ses rallies d’ailleurs, servent à vociférer ses propos orduriers contre ses opposants et surtout, à se vanter de ses supposées réalisations.

    À moins que je comprenne mal l’anglais et corrigez moi si j’erre, le petit président s’est vanté, lors de son show pour la signature de l’entente avec la Chine, d’être reconnu comme un meilleur président que Reagan et meilleur que Lincoln. Ça, ce fut un bien triste spectacle à voir.

    Et, si vous le permettez, chère Yolande, les éjaculations précoces de trump, on s’en fout pas mal!

    1. Ziggy9361 dit :

      Jeani c’est quand même incroyable cette petite phrase …dans le billet sur la statégie d’Elisabeth Warren je rapportais comme vous dans mon commentaire de 10hrs que l’imbécile se donnait en spectacle à Milwauke mêmes propos habituel ,je suis le meilleur ,je vous ai sauvé on est de nouveau Maga j’ai mis au pas la moitié de la planète en plus de ses mimiques de débile les sourcis en accent circonflexe sa gueule de suceur d’ailes de poulet bien pointu je pense que la populace présente se bidonnait surtout de lui

  22. kintouai dit :

    La meilleure définition de Trump, c’est mon père qui nous la sortait chaque fois qu’il entendait parler une grande gueule :`

    « Grand parleur, petit faiseur », qu’il nous disait.

  23. igreck dit :

    Dans les faits, tout ce foutoir n’est possible que si et seulement si il y a un nombre suffisant d’électeurs qui acceptent de jouer le « jeu » d’une démocratie gangrenée par le mensonge et le fric. Si les élu.e.s sentaient que les électeurs, ceux-là mêmes qui leur donne leur pouvoir, n’approuvent plus leur position, ils n’hésiteraient pas à des virages à 180 degrés si nécessaire. On a vraiment les politiciens cons qu’on mérite !

  24. xnicden dit :

    Pour ce qui est du rôle du juge en chef Roberts, je lis depuis quelques jours deux courants de pensée.

    Une large majorité croit qu’il ne sera qu’un animateur de luxe. Certains prétendent toutefois qu’il aurait le pouvoir de renverser une décision de la majorité du Sénat car la Constitution ne restreint pas son autorité pour ce qui est de présider à une procédure d’impeachment et que la Constitution l’emporte sur les règles que le Sénat peut s’être données. https://t.co/lNju60UqkU

    Bien que cela fasse du sens en théorie, rien n’indique que Roberts serait du genre à retenir une large interprétation de ses pouvoirs. Même si au final laisser faire les républicains donnerait une parodie de procès.

    Par ailleurs, j’ai lu aussi qu’au contraire des affaires courantes du Sénat, le VP Pence n’a pas de vote. Donc les démocrates n’auraient besoin que de trois défections républicaines pour une égalité et ainsi laisser à Roberts la décision. S’il y a un espoir à avoir il me semble que c’est dans cette possibilité.

  25. Layla dit :

    J’ai lu plus haut et ça m’a bien amuser…20:27
    « Si les démocrates contrôlaient 67 sièges au Sénat, parlerait-on de parjure ? 

    Si les démocrates contrôlaient 67 sièges au Sénat, parlerait-on que ce président ne serait pas destitué?

    C’est là que prend tout son sens les paroles de Mme Nancy Pelosi «  toute sa vie il ne pourra effacer la mise en accusation » dans mes mots.

    Un homme a tué ses deux enfants c’est clair net et précis, il est acquitté…peut-on dire qui ne les a pas tué?

    1. Ziggy9361 dit :

      La personne qui a écrit le 2ohrs27 est la même qui détestait Hillary à s’en confessé, maintenant je crois qu’elle déteste Mme.Pélosi demain elle vas nous avoué qu’elle déteste les démocrates.

      1. Boileau dit :

        Elle déteste les démocrates autant qu’elle adore le colonel Sanders qui pointe toujours son doigt d’aile de poulet comme un fusil !
        Pour ceux qui croit sa déclaration au dėbat, disant qu’il se rangerait derrière le gagnant … j’ai un pont en or trumpien à vous vendre !

    2. constella1 dit :

      Layla
      Je l’ai déjà dit mais je répète
      Perte de temps à réexpliquer
      Le concept même de l’obligation morale ne rentre pas dans la tête de certaines personnes
      Je me questionne également sur les raisons qui motivent ces griefs au féminin

      1. Layla dit :

        « Ses griefs au féminin »
        Je me questionne aussi… bonne journée Layla

  26. xnicden dit :

    @marie4poches 21:47

    « Parnas says Bolton spoke to Zelensky, and « he’s a key witness. »

    Plus j’y pense et plus je crois que s’il devait témoigner, Bolton mettrait le blâme sur Rudy.

    1. Après l’entrevue de Parnas avec Rachel Maddow, Bolton ne pourrait pas se limiter à blâmer Rudy.
      Everyone was in the loop…

  27. xnicden dit :

    @marie4poches 22:29

    « Ainsi que Nunes le président du comité du renseignement de la chambre qui enquêtait sur cette affaire »

    Je crois qu’il fait référence au sénateur républicain.

    1. Y a-t-il un sénateur Nunes?

    2. xnicden dit :

      Mes excuses, le sénateur était de trop.

    3. Layla dit :

      Il me semble avoir lu hier qu’on a dit aux Républicains de tenir Devin Nunes et Jim Jordan loin du procès?

  28. Haïku dit :

    RE: Sondage et opinion pudique:
    « Le dernier mot dans une affaire est toujours un chiffre. »(A. Brie).

  29. InfoPhile dit :

    @Haïku

    «Ce n’est qu’au prix d’une ardente patience que nous pourrons conquérir la cité splendide qui donnera la lumière, la justice et la dignité à tous les hommes» A. Rimbaud

    Ce pourrait être aussi une citation de Martin Luther King tellement elle lui sied.

    1. Haïku dit :

      D’accord avec vous. Bonne réflexion. 👌

  30. sorel49 dit :

    Le processus de transfert protocolaire des articles de destitution du président des Etats-Unis manquait un peu d’apparat. Nous nous sommes habitués aux fastes britanniques où il y a le sergent d’armes habillé à l’ancienne mode avec perruque, bas blancs et souliers avec des noeuds papillons ainsi que les porteurs de la masse et des hallebardes. Trump ne devrait pas aimé cela .

    1. Ziggy9361 dit :

      SOREL…vous avez bien raison ,moi ceux qui effectuait le transfert protocolaire au sénat je les auraient revêtu d’une chasuble noire avec une impression de la bannière de la maison Bolton imprimé en rouge avec une cagoule pointu noir et pour faire plus solonnelle je les auraient atteler à une potence ou une guillotine.☺☺☺☺☺

  31. Gilles Morissette dit :

    C’est parti. Le cirque va commencer.

    Les « Répugnants » vont se « parjurer  » dès le départ car .on sait qu’ils ne se comporteront pas comme « un jury impartial » même si la preuve qui leurs sera présenté sera « en béton ».

    Pendant ce temps, l’Abruti-En-Chef », au lieu se fermer sa sale gueule comme doit généralement le faire un accusé lors d’un procès, va se lancer dans une série de tweets rageurs et hystériques contre ses accusateurs.

    Pendant ce temps, le public américain va suivre ça d’un oeil distrait voire plus ou moins ntéressé comme si le fait qu’un président transgresse la Loi et la Constitution de son pays était une chose « normale ».

    Bienvenue dans le « shit hole country » !!

  32. citoyen dit :

    pour éviter de faire du patching politique, il faudrait un sénat suprême pour traiter des questions de destitution, d’avortement et d’armes à feu.

  33. citoyen dit :

    pour éviter que les démocrates votent pour les démocrates et les républicains votent pour les républicains, il faudrait réserver une partie du sénat à personnes non partisanes.

Répondre à Richard Desrochers Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :