Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Comme je le note à la fin de ce billet, Elizabeth Warren affirme que Bernie Sanders lui a bel et bien dit lors d’une rencontre en décembre 2018 qu’une femme ne pourrait vaincre Donald Trump en 2020. Cette déclaration est intervenue après que le sénateur du Vermont a nié catégoriquement avoir tenu de tels propos. Il se souvient plutôt d’avoir dit à sa collègue que le président républicain exploiterait à fond le sexisme face à une femme. Ces versions contradictoires m’inspirent un commentaire et une question.

Il est possible que Warren ait mal interprété les propos de Sanders, tout simplement. Ce qui est un peu gênant, cependant c’est la rapidité avec laquelle ce dernier a accusé des membres du personnel de la sénatrice du Massachusetts d’avoir menti. Comme dirait Shakespeare : The gentleman doth protest too much, me thinks.

Cela étant, Bernie Sanders ne serait pas le seul à croire qu’une femme ne pourrait vaincre Donald Trump en 2020. J’ai entendu la même opinion formulée par quantité de femmes au cours des dernières années. Et il va sans dire que le président exploiterait le sexisme à fond. Mais Sanders croit-il vraiment qu’un socialiste aurait la vie plus facile qu’une femme face à Trump?

Certains défenseurs du sénateur diront d’abord que Sanders n’est pas un socialiste mais un «démocrate socialiste». Le hasard a voulu que les républicains aient mis en ligne lundi une pub dans laquelle Hugo Chavez et Alexandria Ocasio-Cortez utilisent cette dernière étiquette pour s’identifier. La photo de Bernie Sanders apparaît après leurs explications et pendant que Donald Trump promet de ne pas permettre au socialisme de s’implanter aux États-Unis.

Bernie Sanders et son entourage se plaignent souvent d’être ignorés par les médias. Or, l’analyste politique Ron Brownstein donne une idée du traitement que Sanders pourrait recevoir en tant que candidat démocrate à la présidence en expliquant que les programmes qu’il propose doublerait la taille du gouvernement américain sur dix ans.

(Photos Getty Images)

67 réflexions sur “Qui a plus de chance en 2020? Une femme ou un socialiste?

  1. Éric Beauchemin dit :

    Si les démocrates veulent battre Trump sur son propre terrain, il n’y a qu’une seule solution : Hulk Hogan ou peut-être Omer Simpson !!!!

    1. Ziggy9361 dit :

      À votre question..ni un ni l’autre si ils continuent sur cette lancée.

    2. Duduche dit :

      Une moufette. Ah, non, ce n’est pas gentil pour les animaux non-humains de les comparer à Trump.

  2. jcvirgil dit :

    Je dirais une femme socialiste, si Warren a reçu la bénédiction de la DNC, comme l’a suggéré Obama aux milliardaires du parti démocrate…en la considérant comme une candidate de *moindre mal* face à Sanders qu’il ne veut surtout pas voir élire comme représentant démocrate à la présidence.

    http://nymag.com/intelligencer/2019/12/obama-lending-his-aura-to-multiple-presidential-candidates.html

  3. Apocalypse dit :

    ‘Il est possible que Warren ait mal interprété les propos de Sanders, tout simplement.’

    Je ne suis pas un fan de M. Sanders, mais qu’il ait dit en … 2018 … qu’une femme ne pourrait vaincre Donald Trump, sachant que Madame Clinton avait remporté le vote populaire en … 2016, on peut avoir un sérieux doute.

    Effectivement, on peut se demander si Madame Warren a tout simplement mal interprété ce que M. Sanders a dit.

    1. Richard Desrochers dit :

      C’est ou bien un malentendu, ou bien Warren tente de nous en passer une vite pour son profit. Il faut voir les vidéos des déclarations de Sanders à la fin des années 90 pour comprendre qu’il encourageait les femmes à occuper des postes de pouvoir. Je n’ai pas le lien (je n’ai jamais su comment) mais il y a un clip des Young Turks sur ce sujet qui me paraît convaincant.

      1. Achalante dit :

        Je ferais plus confiance à Mme Warren, personnellement. Ne serait-ce que dans sa réponse officielle, elle ne semble pas s’en offusquer. C’était probablement dit sans méchanceté, juste une discussion entre deux collègues avec des opinions différentes. Ça a juste été monté en épingle sans raison.

      2. kelvinator dit :

        Achalante, qu’un aspirant democrate soit sexiste n’a rien de « monté en epingle. » , tout comme le sexisme de Trump, il doit etre denoncer. Sinon on defend des immoralités, comme le font les republicains depuis 4 ans. C’est le but des primaires, déterrer les squelettes avant les republicains. Mieux vaut maintenant que pendant le vote final quand même. Biden, Bittigieg ou Klobuchar devrait etre écarté de la même facon si c’est le cas.

      3. Achalante dit :

        @Kelvinator : je ne parle pas de sexisme ici. Il est possible que ça ait été discuté de manière informelle, du genre « je ne pense pas qu’une femme peut gagner contre [ce type], il jouerait alors sur la fibre sexiste pour gagner ». C’est un point de vue. Mme Warren n’était pas d’accord, et moi non plus.

        Ce qui me dérange, c’est à quel point M. Sanders renie ces paroles complètement. Il lui serait si simple de simplement dire : « c’est ce que je pensais d’un point de vue stratégique; je serais très heureux d’avoir tort sur ce point. » Mais on peut se demander s’il est capable d’avouer avoir eu tort… Ça me fait un peu penser au cas Biden-le-toucheux; qui a commencé par nier, avant d’avouer et de promettre de faire mieux… Pour ensuite en rire comme s’il n’avait rien fait de mal et que les autre font tout un plat pour rien. De vieux hommes blancs incapables de se rendre compte que le monde a changé alors qu’eux sont restés les mêmes. (Je serais ravie d’avoir tort sur ce point! 😉 )

  4. Pierre S. dit :

    ——————————-

    ce qu’on retiens contre Bernie c’est pas chic
    mais c est ce que fait trump 20 fois par jour depuis toujours.

    triste pays les USA

  5. Ben dit :

    Il ne s’agit pas de choisir entre une femme et un socialiste. C’est plutôt de choisir entre un et une socialiste.

    1. Richard Hétu dit :

      Warren se définit quand même comme une capitaliste, ce qui n’empêcherait évidemment pas Trump de la taxer de socialisme.

  6. Bboy dit :

    La bonne femme, peut-être, mais est-ce que la bonne femme fait partie des candidats démocrates actuels? Non. Un socialiste, jamais ou , à tout le moins pas de sitôt.

  7. Pierre dit :

    Comme Trump, Sanders (parent de loin avec le colonel?), n’est pas encore remis de sa défaite aux mains d’Hilary…mais Warren n’est pas la bonne personne pour devenir Présidente des USA… j’ai toujours espoir qu’Oprah va se manifester.

    1. chrstianb dit :

      Oprah? Surtout pas! Il y a toute une constellation de personnes adeptes des théories les plus étranges allant des anti vaccins aux partisans du mieux être ésotérique à la Gwyneth Paltrow…

      1. gl000001 dit :

        Gwyneth parle trop !

      2. karma278 dit :

        @gl0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣0️⃣1️⃣

        Good 1! LOL

      3. Haïku dit :

        gl000001
        🤣👌 Ouf, est bonne !

  8. treblig dit :

    On regarde les chiffres.

    En 2016, 52% des femmes blanches de la banlieue ont voté Trump. Aux midterms de 2018, seulement 44% des femmes blanches de la banlieue ont voté Trump. Et au final, en 2018, les démocrates ont eu 8.6% du vote populaire de plus que les républicains ( 2% en 2016).

    Je ne sais pas le nombre de socialistes aux États-Unis mais je sais que les femmes blanches de la banlieue sont un très gros morceau du vote. Très largement suffisant pour remporter la présidentielle.i

    1. gl000001 dit :

      Les Midterms montrent qu’il y a eu des changements dans l’engagement des voteurs. Il ne faudrait pas que de la basse politique déchire le parti (!) Démocrate et coupe le momentum qu’ils semblent avoir.

  9. Madalton dit :

    Ni un ou l’autre à mon avis. Sanders n’est pas un démocrate mais un indépendant qui utilise le parti Démocrate tout comme Trump n’est pas un républicain (ami des Clinton, entre autres) qui a utilisé le GOP pour devenir président.

    Comme Michelle Obama n’est pas intéressée, malheureusement,il faut un homme blanc qui n’a pas trop de squelettes dans le placard pour tenir tête à Trump et ravir les États du Rust belt au GOP pour gagner le collège Électoral. Ça prend une femme comme colistière cependant. Cette dernière pourrait être candidate en 2024, si le président élu en 2020 est trop âgé.

  10. AB road dit :

    « Qui a plus de chances en 2020? »

    La réponse est assez simple :

    La femme socialiste

    1. RICK42 dit :

      Oui, le plus de chances de NE PAS gagner!

  11. gl000001 dit :

    Le mot « socialiste » est grandement exagéré. Autant par ceux qui se définissent par le mot, que ceux qui dénigrent à cause du mot. Au Canada, nous somme une « social-démocratie » et nous somme résolument capitaliste. Un gouvernement aux tendances « sociales » ne fait pas de lui un « socialiste » ni un « extrême de gauche » comme certains disent.
    Les républicains ne veulent pas de débat. Ils veulent juste dénigrer avec des slogans. De la très basse politique indigne d’un pays « civilisé ». Mais la politique revient toujours à ça depuis 20-30 ans. Et pa juste aux USA !

    1. Marc dit :

      Les USA ont très rarement fait preuve de « civilité » dans leur courte histoire!

      1. Nefer111 dit :

        Il y a bien longtemps j’avais lu quelque part que les États-Unis était le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence, sans passer par la civilisation …
        Ben c’est pas faux !

    2. Richard Desrochers dit :

      Tout à fait d’accord. Les gens confondent le socialisme avec les dictatures et le contrôle absolu de l’État ou, ce qui n’est pas mieux, ignorent tout de la chose sauf que c’est mauvais. Ils comprennent ce mot comme la MB comprend le mot « imminent ».

      1. Haïku dit :

        Fort bien dit ! 👌

      2. gl000001 dit :

        Éminemment bien dit 😉

  12. A.Talon dit :

    L’investiture du «gros méchant sôcialissssse» Bernie Sanders comme candidat présidentiel du parti Démocrate serait le plus beau cadeau qu’on puisse faire à l’équipe de campagne du Drumpf. Réélection assurée, avec la majorité des voix par dessus le marché. Comme on l’a déjà constaté en Europe dans les années ’30, il n’y a rien de mieux que des gauchistes dogmatiques pour paver la voie à l’extrême-droite…

  13. A.Talon dit :

    «Qui a MOINS de chance en 2020? Une femme ou un socialiste?»

    Les deux à la fois! Dommage pour AOC et Ms Warren que j’aime bien… 🙁

  14. A.Talon dit :

    «Qui a MOINS de chance en 2020? Une femme ou un socialiste?»

    Une femme progressiste noire comme Kamala Harris ou Stacey Abrams, bien sûr. Les États-Unis étant ce qu’ils sont, une nation profondément marquée par son douloureux passé esclavagiste et ségrégationniste, ce n’est pas demain la veille que cela va changer. 🙁

    On peut néanmoins espérer que leur présence de plus en plus importante en politique américaine puisse graduellement changer la donne en contribuant à éveiller les consciences…

    «A New Force In Politics: Black Women As Game Changers and Shot Callers»
    https://www.blackenterprise.com/a-new-force-in-politics-black-women-as-game-changers/

  15. A.Talon dit :

    HORS SUJET quoique…

    Preuve s’il en est que rien ne change dans ce grand pays de fous: malgré la récente vague de protestations en faveur de la diversité de type #OscarsSoWhite, Hollywood s’entête toujours à rester tout aussi blanche qu’auparavant.

    «Le symptôme et la maladie» par Marc Cassivi
    https://www.lapresse.ca/cinema/202001/13/01-5256683-le-symptome-et-la-maladie.php

    INTRO: «Il y a peu de diversité parmi les finalistes de la soirée des Oscars encore cette année. C’est un fait. Aucune femme n’a été retenue dans la catégorie de la meilleure réalisation, et les finalistes des catégories d’interprétation sont tous Blancs, à l’exception de Cynthia Erivo (pour Harriet). Une Noire pour 19 Blancs…»

    Dire qu’il s’en trouvera encore pour prétendre que les Québécois sont les pires racistes qui soit parce que la télévision québécoise ne reflèterait pas encore la réalité ethnique montréalaise. Et c’est la société anglo-saxonne qu’on osera encore une fois nous montrer comme modèle d’intégration…

  16. RICK42 dit :

    Aucun des deux (femme ou socialiste) n’aurait de chance de gagner en 2020… ce sera Biden ou Trump. D’ailleurs, Trump rêve d’affronter Bernie.

  17. el_kabong dit :

    @rick42
    « D’ailleurs, Trump rêve d’affronter Bernie. »

    Ce n’est pas pour rien que le minable orangé n’attaque que Biden…

  18. soimegne dit :

    J’aurais, bien présomptueusement, un seul conseil à donner aux Démocrates : De gâce, n’oubliez pas George McGovern et 1972 !!!
    (Entre une crapule de droite et une personne honnête jugée trop à gauche, l’électeur américain moyen votera pour la crapule de droite…)

    Pour mémoire, le Sénateur George McGovern, démocrate libéral, fut choisi candidat à la présidentielle de 1972 pour affronter le président en poste Richard Nixon. N’ayant pas rempli sa promesse de 1968 de mettre fin « dans l »honneur » à la guerre de Vietnam et trainant toujours sa mauvaise réputation de probité, Nixon était vulnérable… Malgré tout, profitant d’un début de campagne désastreux pour McGovern (imbroglio quant au choix de son colistier), Nixon devait remporter l’élection générale de 1972 dans un raz de marée…

  19. Gilles Morissette dit :

    Ni l’un ni l’autre.

    Il s’agit de trouver un candidat qui saura rallier les électeurs modérés avec un programmme axé sur des mesures centristes, Ceux-ci ont abandonné les Démocrates en 2016 pour se jeter dans les bras de Tiny Brain.

    Or, Sanders et Warren ou quiconque tire « un peu à Gauche », peu importe leurs qualités, ne répondent pas à ce critère. Comme je le disais hier, L’Enfoiré-En-Chef n’en fera qu’une bouchée un peu comme les Chiefs de Kansas-City ont fait à partir du 2e quart, avec les Texans de Houston dimanche dernier.

    Les Américains se méfient, avec raison, des gens qui se disent « socialistes » (même si cette expression n’a pas la même signification chez nous).

    Contrairement à nous, ils se méfient encore plus des gouvernements qui veulent, même si ça part de bonnes intentions, s’ingérer dans leur vie.

    1. gl000001 dit :

      Paradoxalement, trump s’ingère énormément dans leur vie avec sa guerre des tarifs.

  20. xnicden dit :

    Parlant de femmes…C’est l’occasion avec le prochain débat pour madame Klobuchar de marquer des points. Les supporteurs centristes de Castro, Booker et Harris sont orphelins et plusieurs se cherchent une raison pour ne pas se ranger tout de suite derrière Biden ou Buttigieg.

    1. Ziggy9361 dit :

      Bien vu ..Mme.Klobuchar m’impressionne de plus en plus et comme j’ai déjà dit le ticket Biden (pour quatre ans)et Klobuchar pour la suite combinaison gagnante.

  21. lechatderuelle dit :

    peu importe que ce soit une femme ou un socialiste, en autant que ce personnage ait des idées et démontre du leadership et du charisme….

    1. gl000001 dit :

      « en autant que ce personnage ait des idées »
      Mais pas trop. Rappelez-vous de Al Gore 😉

    2. karma278 dit :

      « des idées et démontre du leadership et du charisme…. »

      Idées. Leadership. Charisme.

      Juste ça vous suffirait?

      1. lechatderuelle dit :

        karma278 c’est un minimum pour gérer le pays le plus puissant d la planète….

  22. onbo dit :

    J’aime les deux personnes.

    Sanders est un politicien et idéologue de l’approche socialiste.
    Warren est une femme politique pragmatique.

    Ils ont tous deux des projets qui ont de fortes ressemblances. Mais deux manières de dire et de faire.

    Les deux ont de bonnes chances de battre Trump. C’est pas parce que McConnell veut innocenter Trump que ça veut dire qu’il plaît aux Républicains des deux Chambres. Mitch cherche bien plus à se servir de Trump comme d’un levier stratégique et tactique pour faire élire suffisamment de Sénateurs républicains en ballotage afin de conserver la majorité républicaine au Sénat. Je crois que la non réélection de Trump procurera un immense soupir de soulagement dans la population, y compris chez les Républicains. Après tout, Paul Ryan et Mitch McConnell n’ont-il pas obtenu tout ce qu’ils voulaient: des cadeaux aux plus riches et deux Justices qui leur sont favorables à la Scotus.

    La plate-forme que préconise Sanders, Warren peut la livrer, quoi que de manière différente.
    La compétence juridique et fiscale qu’amène Warren, Sanders ne peut l’asseoir.

    Au plan personnel, le ton grognon, la hausse de la voix, les gestes erratiques de Sanders ne le servent pas avantageusement. S’il sait se rapprocher des gens, il semble incapable de laisser tomber une sorte de superbe qui en impose, certes, mais qui ne favorise pas le rapprochement. Ce qu’on trouvait chez Obama et aussi chez Kennedy.

    Chez Warren, sa capacité évidente de mise à niveau dans ses relations inter-personnelles lui confère un avantage indéniable. Sa facilité de s’abandonner le temps d’un selfie avec des milliers de citoyennes et citoyens à date est hautement éloquente.

    Au Québec, Sanders serait Pierre Bourgault et Warren, René Lévesque.

    À l’international, Warren me fait beaucoup penser à Angela Merkel. Finesse et tenacité.

    De tous les candidats, Warren serait la seule que j’aimerais voir Premier Ministre du Canada!

    Mon choix est donc aisé entre « femme ou socialiste »…!

    1. gl000001 dit :

      Au risque de froisser Papitibi encore, Sanders serait Amir Khadir avec ses coups de gueule et ses idées « un peu déphasée de la réalité » (c’est mieux comme ça Papitibi ?)

  23. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 10:42

    On ne va tout de même pas mettre de la diversité dans les différentes catégories aux Oscars simplement pour le plaisir de la chose. Peut-être que s’il n’y pas beaucoup de femmes, d’afro-américain(e)s, etc, c’est parce qu’ils n’ont rien fait de remarquable par rapport au reste?

    Les quelques films de femmes que j’ai eu connaissance ne donnent vraiment pas envie de se déplacer pour les voir: des films de femmes pour des femmes!

  24. Alexander dit :

    On est biaisé au Canada. On n’est pas ébranlé par le discours de Warren ou de Sanders car on est habitué à plus d’équité sociale.

    Faut vraiment se mettre dans un esprit d’américain, plus conservateur, plus capitaliste, plus réfractaire au changement, moins interventionniste, moins ouvert sur le monde, historiquement fragilisé par les guerres, la violence, la ségrégation et l’immigration massive etc.

    Trump et sa gang comprennent mieux l’esprit américain que nous et ils en beurrent épais pour jouer sur les facteurs d’identification.

    Une femme? Un socialiste?

    Rien d’impossible, mais Trump a fait reculer de 50 ans les mentalités car sa base vit encore dans le passé.

    Un centriste a à court terme plus de chance de passer. Pas pour rien qu’ils s’acharnent sur Biden et son fils; n’importe quoi pour discréditer Biden et l’affablir. Et ils calculent que l’étiquette de « socialiste », homme ou femme, va perdre Warren ou Sanders anyway.

    Ma conclusion, seul un centriste pourrait tasser Trump présentement.

    Une femme centriste? Klobuchar aura fait une excellente campagne à mon oeil. Peut-être même assez pour se gagner un ticket avec Biden.

  25. Ziggy9361 dit :

    Alexander…👋👍👍👍☺ en plein dans le mille.Je pense que l’on est plusieurs de cet avis.

  26. jeani dit :

    Quelle que soit la personne qui va se présenter contre trump, ce semblant de président va continuer à attaquer le représentant Démocrate à la façon d’un petit bully de cour d’école,

    Une femme, un « socialiste », Biden, il trouvera assurément le moyen de descendre toujours plus bas.

  27. Madalton dit :

    Pendant ce temps, Trump qui continue de récolter de l’argent de façon illégale.

    https://www.politicususa.com/2020/01/13/trump-is-taking-bribes-and-selling-access-to-the-white-house.html

    1. Layla dit :

      @Madalton 12:35
      L’article fait référence à un groupe sans but lucratif qui fait des enquêtes dans mes mots je me suis retrouvée sur le site de ce groupe « Crew » une heure trente plus tard je me suis dit « moins tu en sais mieux tu va te porter » Misère de misère. Layla
      Un autre exemple

      https://www.citizensforethics.org/jared-kushner-ivanka-trump-fed-rate-cuts/

  28. citoyen dit :

    la politique devrait tendre vers l’unisexe pour avoir une chance de rallier toute les troupes.

    1. gl000001 dit :

      Et en pratique, ça se ferait comment ? Ablation des seins et des testicules ?

      1. Richard Desrochers dit :

        Je pense qu’il veut dire que les deux sexes doivent porter la moustache.

      2. gl000001 dit :

        Parce que des gens lisent ceci au bureau, je vais m’abstenir de répondre 😉
        🧔🧔🧔

  29. Apocalypse dit :

    @Alexander – 12:24

    ‘On est biaisé au Canada.’

    Je pense que si, par magie, on pouvait imposer un système comme le nôtre aux américains, ils s’habitueraient rapidement.

    Le système américain du ‘au plus fort la poche’ est imposé depuis des décennies par les riches et puissants qui peuvent pomper autant d’argent qu’ils le veulent dans le système politique et ainsi imposer leur version du monde. A un moment donné, les américains sont tellement habitués à cette situation qu’ils n’en voient plus les ‘gros’ problèmes.

    En fait, ils sont tellement habitués à ce système que plusieurs votent pour un parti qui travaille carrément contre ses intérêts.

    Désolé, mais les américains se sont fait lavés le cerveau avec leur soi-disant mervielleux systéme démocratique.

    J’écoutais une vidéo de CNN (Chris Cuomo) qui disait que 70% des démocrates et 58% des républicains voulaient garder les ‘preexisting conditions’ dans le domaine de la santé, mais que Donald Trump et le parti républicain travaillaient pour s’en débarasser. Les politiciens n’écoutent pas ce que veut le peuple, mais ce que veulent les riches et puissants.

    1. Madalton dit :

      Ils comprennent seulement quand la maladie les frappe et qu’ils n’ont pas les moyens de payer. Là, ils veulent être protéger par une assurance mais il est trop tard. La même chose pour prêts étudiant, les gens sont à la retraite et ils ont encore une dette d’études.

    2. Alexander dit :

      @ Apocalypse

      On est pas mal du même avis. Les américains sont brainwashés par ceux qui profitent du système actuel.

      Mme Warren a un discours très cohérent pour réduire les inégalités sociales, mais elle s’attaque aux acquis dans un milieu hyper conservateur ou tout s’achète, à commencer par les votes.

      Pas de vote, pas de pouvoir, pas de pouvoir pas de changement.

      On revient à la méthode des petits pas d’Obama.

  30. citoyen dit :

    il faudrait séparer la course à la chefferie en deux en présentant le programme du parti et en agissant comme un président en situation de guerre, de récession et de diplomatie.

  31. @gl000001, 10:33 «Gwyneth parle trop»??

    Peut-être parle-t-elle trop mais il y a plus. En fait, c’est une descendante de Québécois et son vrai prénom est Ginette. Beau Dommage a d’ailleurs écrit et chanté ce titre en son honneur. 🙂 🙂

  32. kelvinator dit :

    C’est plus en plus difficile de defendre Sanders, il y a des limites a toujours accuser les autres quand même, surtout lorsque Samders nous sort sa propre réalité alternative… Il est tres loin d’etre le messie sans reproche depeont par les Berniebros. Son programme socialiste ne peut cacher éternellement ses travers petsonnels qui sont nombreux, sauf pour ceux qui se refuse de les voir.

  33. Pierre S. dit :

    ——————–

    sur que, objectivement

    Saunders et Warren ne sont pas des candidats charismatique
    qui inspire un engouement extraordinaire.

  34. InfoPhile dit :

    Dans mes rêves:

    Celui ou celle qui a le meilleur programme pour le plus grand nombre et ce, même s’il ou elle n’est pas le/la meilleur-re en terme de charisme pour le présenter ou le défendre.

    ————————–

    M. Sanders ? Le gars ne serait pas parlable même après un deuxième café que je le supporterais pareil ! Le gars met le cap sur la bonne direction sans chichi ni faux-semblants. Une approche mature qui respecte l’intelligence des gens à défaut de se soumettre jusqu’à plus soif aux mondanités « pepso-dents » archi-superficielles.

  35. kintouai dit :

    « Qui a plus de chances en 2020 ? Un socialiste ou une femme ? »

    Moi, je dirais : un républicain !

    1. gl000001 dit :

      Pence ? Ou quelqu’un d’autre en remplacement de trump ?

Répondre à A.Talon Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :