Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le général iranien Qassem Soleimani n’était pas le seul haut responsable de la force Al-Qods que les Américains voulaient éliminer le 3 janvier dernier. Abdoul Reza Shahla, considéré par Washington comme le représentant des Gardiens de la révolution islamique au Yémen, était également visé, selon le Washington Post, qui cite des responsables américains anonymes. Cette attaque n’a pas été couronnée de succès. Mais elle ajoute aux doutes concernant la justification officielle offerte par l’administration Trump pour justifier le meurtre de Soleimani.

Selon cette justification, le général iranien a été éliminé parce qu’il préparait des attaques imminentes contre des membres du personnel militaire et diplomatique des États-Unis au Moyen-Orient. Or, selon le Post, l’attaque ciblant Abdoul Reza Shahla laisse croire que Washington voulait tout simplement paralyser la direction de l’unité d’élite des Gardiens de la révolution islamique.

Lors d’une interview diffusée vendredi par Fox News, Donald Trump a ajouté au scepticisme en évoquant un motif pour l’élimination de Soleimani qui n’avait pas été partagé auparavant avec les élus du Congrès.

«Je peux révéler que je pense que quatre ambassades étaient concernées», a déclaré le président à l’animatrice Laura Ingraham, qui lui demandait des précisions sur les attaques imminentes justifiant l’élimination de Soleimani.

Les précisions de Donald Trump se sont arrêtées à cette phrase dont une partie – ce «je pense» superflu – laisse songeur.

(Photo Getty Images)



63 réflexions sur “De plus en plus difficile à croire

  1. Stemplar dit :

    « (…) Les précisions de Donald Trump se sont arrêtées à cette phrase dont une partie – ce «je pense» superflu – laisse songeur »

    Tout est dit et résume le 45.

  2. Layla dit :

    Pour faire une petite comique de moi en ce samedi…
    «  je pense qu’il pense que l’on pense qu’il pense  »

    1. Michèle dit :

      Je pense que c’est à peu près ça 😉 👍🏻

      1. Haïku dit :

        Idem pour moi. 😉👏👌

      2. Louise dit :

        Il paraît que…J’ai entendu dire que…. Quelqu’un m’a dit….Je peux révéler que je pense que……
        Trump se nourrit des rumeurs et des potins qu’il entend et il les amplifie jusqu’à Aurait-on affaire à la commère du village ?

      3. Louise dit :

        Oups ! Une petite erreur dans mon texte. J’en perds les pédales, je ne sais plus ce que je voulais dire. On se r’prendra !

    2. Stéphane dit :

      Je fais du chemin sur vos pensées : je ne pense pas qu’il pense que nous pensions qu’il ne pense pas! Qu’en pensez-vous? 😊

      1. Layla dit :

        Je pense qu’il pense avec sa panse, et qu’il devrait penser avec son coeur, je pense qu’il est logique qu’il régurgite de sombres pensées à force de penser avec sa panse. Layla

  3. ghislain1957 dit :

    Bullshit (business) as usual…

    1. gl000001 dit :

      Ou SNAFU (Situation Normal … All Fucked Up)

    2. Sueurs dit :

      Tout président qui se respecte devrait penser avec sa tête et non agir par impulsivité, le problème avec Trump c’est qu’il n’en a pas.

  4. lechatderuelle dit :

    trump ment souvent mais il ment mal…. et avec le temps qui passe, il rajoute, enfle, beurre plus épais….

    il n’est pas le premier Président US a autorisé des assassinats ciblés ailleurs qu’aux USA… auparavant , cette méthode n’était pas officiellement expliquée et approuvée par les présidents….
    Chacun se gardait une petite gêne, car c’est un geste carrément incriminant et impossible à clamer son innocence…
    Commanditer un meurtre est passible d’emprisonnement….

    trump, lui n’a pas hésité à en prendre toute la responsabilité, croyant passer, ainsi, pour un « tough » un président qui met ses culottes….

    de fait, il ouvre la porte à une utilisation plus large de cette manière de faire pour « neutraliser » un type qui ne fait pas notre affaire…

    Comment réagiront les USA quand des drones feront exploser des citoyens américains chez-eux ou dans un tiers pays???

    Ce sera difficile de condamner que ce, EUX, se sont vantés auparavant…..

    Encore une fois, les USA ratent une belle occasion de ramasser leur succédané de président pour lui parler solidement …
    ce type ne mesure rien… son échéance maximal semble être autour de 24 heures….

    Si l’ONU n’était pas si sclérosé et manipulé, voilà longtemps qu’un mandat aurait été délivré contre trump et les agissements indignes face à l’Humanité que les USA font et répètent depuis plusieurs années….

    1. Rachel Taillon dit :

      @chatderuelle
      “ un type qui ne fait pas notre affaire” Ce “ type “ comme vous dites est un tueur , un monstre, tout le monde est d’accord avec ce terme. Je trouve que vous minimisez à l’extrême ce que ce tueur a fait et vous exagérez grandement la portée du geste( que je trouve justifié) d’abattre ce renégat.

      1. chrstianb dit :

        Le problème que vous ne voulez pas voir est que Qassem Soleimani, même si c’est un salaud de la pire espèce, était un représentant officiel de l’Iran. L’assassiner est équivalent à une déclaration de guerre.
        Maintenant, qu’est-ce qui va empêcher la Russie, la Chine ou tout autre pays de faire la même chose?
        Et en voulant mettre de l’enflure verbale envers Qassem Soleimani, vous le traitez de «renégat».
        Définition de renégat (Larousse) : Personne qui a abandonné, trahi ses opinions, sa religion, son parti.

      2. Henriette Latour dit :

        Rachel Taillon

        J’aurais aimé voir comment aurait réagi l’abruti si l’Iran avait tué son émissaire guiliguili pendant qu’il était en Ukraine à organiser les flûtes pour que ce dernier ne subisse pas d’accusation par le Congrès.

    2. Nefer111 dit :

      Il peut mettre ses culottes autant de fois qu’il le veut c’est pas ça qui va lui faire pousser des couilles à cette grosse vermine !

  5. Martin cote dit :

    Il ne voulait pas mentir encore…alors il a dit qu’il pensait que…..çe qui veut dire en bout de ligne qu’il ment encore…

  6. fallaitquejteuldise dit :

    À voix haute, je pense à quels autres bulshits je pourrais bien inventer… -DJT.

  7. Richard Desrochers dit :

    Une, deux, trois bases militaires, une, deux, trois ambassades… ça commence à faire pas mal d’attaques imminentes. Prenons pas de chances, il doit bien y avoir une attaque imminente quelque part dans la région, some time. somehow, somewhere.

    Ça répond bien à la très exacte définition que Pompeo a donnée de « imminente ».

  8. Bidulen dit :

    Rien à voir ici… Circulez! Alternative fact in progress…

  9. Commentaire dit :

    Pour trump … : « JE PENSE, donc JE MENS ».

    1. Haïku dit :

      « Je mens, donc je suis ? »(Donald Descartes).

      1. gl000001 dit :

        Ou « Je bullshit, donc j’essuie »

      2. Henriette Latour dit :

        gl000001

        C’est ce qu’il a tenté de faire à Porto Rico lors de l’ouragan!
        Il n’a pas encore trouvé quoi faire après 4 ou 5 seismes.

  10. Cubbies dit :

    Il y a tellement de versions différentes, on devrait avoir un choix de réponses A, B, C, D, et choisir celle qui nous convient.

    Gang d’amateurs. Même pas capable de s’entendre sur le même mensonge. Ça prouve à quel point tout ça est improvisé depuis le début. Je commence à croire que Pompeo a vendu son idée d’éliminer le Général au Bully pour réaliser une de ses obsessions personnelles. N’importe quoi.

    1. onbo dit :

      C’est ce que Trump a dit: J’avais pas le choix d’écouter les Sénateurs ….euh, le sénateur Pompeo par exemple, le sénateur Graham par exemple. Sous-entendu: « C’est de leur faute si j’ai fait ce que j’ai fait.

      Ainsi Trump dit assumer la décision de ses méfaits, se dit responsable, mais dans les faits glisse progressivement et attribue la responsabilité de ses gestes à d’autres, manquant gravement à la première règle de la gestion:

      « À chaque gramme d’autorité correspond un gramme équivalent de responsabilité. »
      À chaque kilo de pouvoirs correspond un kilo de devoirs et de comptes à rendre.
      Mille tonnes d’autorité, mille tonnes de responsabilités.

      Aucune personne ayant obtenu un MBA (master en Business administration) où que ce soit au monde ne peut prétendre ignorer cette règle première de gestion.

      Sinon n’importe quel malappris peut décider de faire flamber le monde et en reporter la responsabilité, et la faute, et la culpabilité sur des subalternes et sur ceux « qui l’on fait fâcher ».

      C’est ce que font les tueurs en série, les fous qui tirent dans les écoles, les dictateurs sanguinaires et les dirigeants inaptes à servir la Chose Publique (la Res Publica) et qui abusent de leur pouvoir, sciemment ou non, volontairement ou non.

      La Destitution est le moyen privilégié dans les républiques pour déposer pacifiquement tout chef inapte.

      1. constella1 dit :

        Onbo
        Vous êtes toujours aussi pertinent et articulé dans vos propos
        Je l’ai vu dès que je vous ai lu la première fois
        J’aime beaucoup la façon dont vous abordez les sujets
        Merci pour votre apport

  11. Boileau dit :

    « Je pourrais droner quelqu’un sur la 5e avenue et gagner en 2020! » 💥⚡️🔥

  12. La définition de imminente selon Pompeo

    https://youtu.be/jdwP3wlUZDg

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      Merci pour ce point de presse. En effet, très éclairant ! Mouahaha 🤣

      1. Ziggy9361 dit :

        Quand ils ne veulent pas argumenté ils finissent leur phrase par « périod  » qui semble vouloir dire écoeurer moé pu.

    2. Sueurs dit :

      Comme du à peu près… je pense. Improvisation totale!

  13. Gilles Morissette dit :

    Le Festival des mensonges et de la « boulechite » se poursuit.

    Comme je le disais hier,  » Il raconte tellement de mensonges qu’il s’enfarge dans ceux-ci.

    Boulechiteur un jour, bouechiteur toujours.

    Et les consanguins de sa vase électorale qui avale tout ça et en redemande encore.

    « Shit hole country » disions-nous !!

    1. Louise dit :

      Gilles Morissette

      « Et les consanguins de sa vase électorale qui avalent tout ça et en redemandent encore. »

      Politico a fait un sondage auprès des partisans de Trump en leur demandant pourquoi ils le supportent encore.
      Ils ont reçus plusieurs réponses qu’on peut résumer comme ceci:
      On n’aime pas le comportement de Trump mais c’est un président fort qui protège nos valeurs conservatrices et surtout l’économie va bien depuis qu’il a pris le pouvoir.
      On en revient toujours au même constat. Si l’américain conservateur gagne bien sa vie, le reste n’a pas tellement d’importance.

      Le reste ce sont les immigrants séparés de leurs enfants et enfermés dans des cages, c’est le meurtre d’un général iranien qu’on n’arrive pas à justifier, c’est la corruption érigé en système, c’est un déficit record de mille millards de dollars, c’est l’entrave à la justice pour que les gens ne sachent pas ce qui se trame derrière les portes closes,c’est 15,000 mensonges en trois ans et je pourrais continuer encore longtemps.
      Le réveil risque d’être dur, dur.

  14. Madalton dit :

    @chrstianb,

    La Russie (Putin) ne se gêne pas pour empoisonner, tuer des opposants politiques sur leur territoire ou ailleurs dans le monde.

    1. gl000001 dit :

      Poutine est un dictateur et on ne veut pas que trump en devienne un 😉

    2. chrstianb dit :

      Je parle de représentants officiels de pays. Pas des opposants. C’est comme si Poutine avait assassiné un représentant officiel ukrainien.

      1. Madalton dit :

        Viktor Louchtchenko était président de l’Ukraine.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Viktor_Iouchtchenko

  15. Apocalypse dit :

    Ouf … on passe d’une version à une autre, ce qui veut dire qu’il n’y avait aucune stratégie, mais comme toujours, du n’importe quoi.

    Un commentateur (CNN ou MSNBC) disait cette semaine qu’il fallait avoir l’aide des iraniens pour se protéger de Donald Trump. Il voulait dire que les Iraniens avaient voulu passer un message en lançant des missiles sur le camp américain, mais en faisant exprès de ne pas causer de dommages ou très peu. J’ai trouvé le commentaire très intéressant.

    Cet assassinat était carrément de la provocation et une déclaration de guerre, les Iraniens ont fait preuve de retenu, du moins pour l’instant, on l’a échappé belle.

    En passant, j’écoutais le channel de ‘Secular Talk’ hier et il est revenu sur la raison de tuer le général Soleimani en disant parce c’était un terroriste. Je vous passe la dénifition de terroriste (en anglais) et pour ceux et celles qui en savent un peu sur le général, vous pourrez vous faire une idée:

    ‘A person who uses unlawful violence and intimidation, especially against civilians, in the pursuit of political aims.’

  16. InfoPhile dit :

    Tout simplement, on n’assassine pas un héros national d’un pays, même ennemi; ni sans un pénible retour d’ascenseur d’ailleurs. Selon moi, Trump vient par cet assassinat de fragiliser la sécurité des Américains (surtout les militaires) à des fins électoralistes. Cheney n’aurait pas mieux fait.

  17. Madalton dit :

    Le problème de Trump c’est qu’il a ordonné l’assassinat et qu’il a trouvé une raison après. Cette dernière était floue et ne tenait pas la route. Il en invente une à tous les jours mais ça ne passe pas.

    Comme un article que j’ai joint jeudi, il aurait fait ça sous la pression de sénateurs républicains et il l’aurait fait pour s’assurer de leur vote lors de la destitution.

    On ne saura jamais la vérité mais 176 personnes sont mortes à cause de cette décision au départ.

    L’Iran a fait la même chose pour se disculper de l‘attaque sur un avion civil jusqu’à ce que les réseaux sociaux montrent le contraire. Ils ont essayé de dire que l’avion faisait demi tour. Ben oui chose, sans aviser la tour de contrôle.

    Tous des crottés.

  18. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 13:06 (billet précédent)

    Donald Trump, un fin stratège? Un non catégorique dans mon bouquin.

    Je pense qu’il est supérieurement intelligent, pas Albert Einstein supérieurement intelligent, mais peut-ètre quelque chose comme 120-130 IQ.

    Cela dit, c’est un impulsif qui n’a aucun contrôle sur lui et qui ne peut accepter la moindre critique, il explose à toutes les fois, même contre de simples citoyen(ne)s, ce qui est aberrant pour le président des Etats-Unis.

    S »il y avait le moindre esprit stratégique derrière ces actions, ces paroles, il aurai pu éviter quelques excès, garder sa base et même gagner quelques électeurs de plus, mais il n’a rien fait de cela, il est devenu de plus en plus erratique, colérique, haineux, etc au fil des trois dernières années.

    1. Madalton dit :

      Absence de savoir-être.

  19. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 14:54

    ‘La définition de imminente selon Pompeo’

    lol

    Merci!

    Je vous annonce en primeur que la fin de l’humanité est … imminente 🤣.

  20. chrstianb dit :

    «Attaque imminente»
    Pourtant, les fins stratèges de trump ne l’ont pas vu venir celle-là:

    Un militaire et deux sous-traitants du Pentagone ont été tués lors de cette attaque menée contre une base militaire américano-kényane à Lamu, dans le sud-est du Kenya, près de la frontière avec la Somalie.
    Deux autres employés du Pentagone ont été blessés, a précisé Africom dans un communiqué, sans donner plus de précisions sur l’identité des victimes. Dans un état stable, ils sont en train d’être évacués.

    Bizarre, silence radio de trump et cie…
    Cette base sert de quartier général pour l’information et les attaques par drones contre les Shebab.
    https://www.lapresse.ca/international/afrique/202001/05/01-5255744-kenya-trois-americains-tues-dans-lattaque-dune-base-militaire.php

    1. gl000001 dit :

      Le No 2 somalien ou kenyan doit commencer à avoir peur 😉

  21. Danielle Vallee dit :

    Le 29 janvier 2017 Trump a lancé une attaque des forces spéciales au Yémen. Des enfants sont morts sous les bombes. Mais ils ont manqué Al-Raymi. Il n’était pas là.
    Ils ont tué ses descendants à la place.

    Résultat de la mission: Échec !
    Mais au début la Maison Blanche et le Pentagone ont menti et prétendu que c’était un succès qui leur avait permis de saisir un « terabyte » d’information.

    Plus tard les officiels ont admis que le raid n’avait rien rapporté d’intéressant.

    Dans le premier mois de sa présidence Trump a voulu tester s’il avait vraiment le pouvoir de tuer des gens.

    Apocalypse, quand vous vantez son intelligence vous me donnez la nausée. C’est un animal. Un rat pris dans le labyrinthe de ses incompétences, de ses échecs et de ses mensonges. L’article auquel Jean-François fait référence est une piètre traduction de la question que tout le monde se pose: « is he crazy like a fox or batshit crazy? »
    Batshit crazy ça veut dire certifiably nuts et c’est mon choix. Il est un des êtres les plus dangereux que la terre a porté parce qu’il n’a aucune conscience.

    1. Haïku dit :

      Danielle Vallée, vous dites « Batshit crazy ». 😉
      À retenir ! 👌

  22. P Lacerte dit :

    Comme l’élu légitime du parlement Britannique Georges Galloway est allé leur dire, lorsque convoqué par le congrès US… après l’invasion de l’Irak:

    PACK OF LIES !!!!

    Il l’ont remercié avant la fin de son témoignage.. et depuis, il est interdit de séjours chez le caniche Canadian…

    1. P Lacerte dit :

      ooops oublié le lien qui allait avec mon propos… désolé

      1. Haïku dit :

        Merci pour le lien. Je seconde « Pack of lies ». 👌

      2. InfoPhile dit :

        Merci pour cette vidéo !

        Impressionnant témoignage de George Galloway (May 17, 2005). Direct sur le « kisseur » et sans téléprompteur !

        Ouais, je comprends encore mieux pourquoi Harper, soutenu par sa horde de sionistes extrémistes, l’avait interdit de séjour au Canada.

  23. Alexander dit :

    Trancher la tête de leaders opposants pour les déstabiliser, quitte à inventer n’importe quelle excuse, ça ressemble bougrement à ça.

    Mais couper la tête de l’hydre et elle repousse. C’est surtout ça le problème.

    Le meurtre ne règle rien. Quand un chef de mafia se fait assassiner, un autre prend sa place. Et ça continue.

    Vaut mieux s’attaquer aux sources du problème que de viser les acteurs sans rien régler.

    Ça c’est un diachylon sur la plaie ouverte.

  24. P Lacerte dit :
    1. P Lacerte dit :

      Désolé pour ce doublon… il y a eu un « glitch » qui m’a laissé croire que ça n’avait pas fonctionné le premier coup…

  25. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallee – 15:59

    ‘Apocalypse, quand vous vantez son intelligence vous me donnez la nausée.’

    Désolé!

    Cela dit, je n’ai pas vanté son intelligence, j’ai dit qu’il était supérieurement intelligent, ce qui n’empêche pas d’être ‘stupide’ à la fin de la journée.

    Quelqu’un avec une intelligence moyenne n’aurait jamais connu la carrière qu’il a connu. Le gars est devenu président des Etats-Unis, même avec les circonstances que l’on connait, c’est … ‘wow’ comme exploit.

    1. Boileau dit :

      Il y a plusieurs facettes à l’intelligence, ce qui compte, c’est l’équilibre.

      Si, jamais tiny a une supériorité dans une de ces facettes, c’est surtout dans sa capacité à ne rien ressentir de la douleur qu’il peut causer aux autres.

      Ou dans sa capacité à éructer en continu un gaz anesthésiant qui paralyse l’esprit de tous ceux qui s’approchent trop près et ne pensent pas à retenir leur souffle.

  26. Rachel Taillon dit :

    @Henriette Latour 15.09h
    Giullianni n’est pas un tueur, très mauvaise comparaison

  27. @Apocalypse, 16:50: «Cela dit, je n’ai pas vanté son intelligence, j’ai dit qu’il était supérieurement intelligent, ce qui n’empêche pas d’être ‘stupide’ à la fin de la journée.»

    Ce faisant, vous appliquiez à Donald Trump la seconde des cinq lois fondamentales de la stupidité humaine de Cipolla qui se lit comme suit: «La probabilité que tel individu soit stupide est indépendante de toutes les autres caractéristiques de cet individu.»

  28. @P. Lacerte: Merci!!
    Quelle prestation de George Galloway ! Quelle franchise brutale et totalement méritée par les sénateurs qui soutinrent les folies de Gédoublevé aidé de Tony Blair. Et s’agissant de ce dernier, si vous avez 3 minutes, écoutez ses justifications, ses excuses alambiquées et ses sanglots accompagnés de métaphoriques larmes de crocodile.
    https://www.theguardian.com/uk-news/video/2016/jul/06/tony-blair-chilcot-iraq-war-decision-video

    1. Haïku dit :

      Bon rappel. On dirait un extrait du film « The Ghost Writer ».

  29. Micheline dit :

    Ces sales types qui ont le culot de mentir comme des arracheurs de dents au mépris de leur constitution, qui ont du sang sur les mains un peu partout dans le monde, et qui valorisent le terrorisme à l’intérieur même de leur propre pays, sont des despotes sanguinaires. Ils acceptent que le fou furieux envoyé par dieu, dirige un pays qui cautionne tout ce chaos.

Répondre à marie4poches (@marie4poches3) Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :