Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Maintenant, les femmes, je veux juste que vous sachiez que vous n’êtes pas parfaites, mais ce que je peux dire sans conteste, c’est que vous êtes meilleures que nous [les hommes]. Pendant deux ans, si chaque nation sur terre était dirigée par des femmes, vous verriez une amélioration significative du niveau de vie et des résultats dans tous les domaines. Il est important que les dirigeants politiques essaient de se rappeler qu’ils sont là pour faire un travail, mais qu’ils ne sont pas là pour la vie.»

Barack Obama, 44e président des États-Unis, s’exprimant à Singapour lors d’une activité de sa fondation consacrée à la question du leadership.

(Photo Reuters)

90 réflexions sur “La citation du jour

  1. gl000001 dit :

    Michele Obama 2020 ?

    1. Superlulu dit :

      Ça serait un rêve.
      Mais là avec cette gang d’incongrus, une femme? Noire?
      Faudrait quand même pas rêver. Même Oprah ne passerait pas.

    2. constella1 dit :

      Elle ne veut pas

    3. Dekessey dit :

      Les Américains ne la méritent pas

    4. Boozadvisor dit :

      Hélas. Elle a dit que faire campagne lui faisait autant envie qu’une semaine sur une île déserte avec 45.

  2. Madalton dit :

    Nancy Pelosi en 2020 pour ramasser le gros Moron.
    Sérieusement, il a raison… sauf pour Thatcher.

    1. Achalante dit :

      Exact. Les femmes ne sont pas meilleures que les hommes; elles sont tout aussi capables d’être corrompues et sans-cœur. C’est juste que la société insiste plus pour les femmes d’être gentilles et attentionnées que pour les hommes; alors là où les pires travers humains sont plus contrôlés chez les femmes, ils le sont moins chez les hommes où on privilégie la compétition et le succès personnel.

      (En moyenne, dans plusieurs sociétés Occidentales et autres; ça ne s’applique pas au niveau individuel où de nombreux hommes savent être aussi généreux que la plupart des femmes.)

    2. Benton Fraser dit :

      Thatcher était de son époque où dans un milieu de « boys club », qu’elle s’est dit qu’elle pouvait faire mieux que les hommes… dans leurs instincts de mâle dominant!!

    3. Denis Bergeron dit :

      Miss Maggie de Renaud sur cette Mme Tatcher : https://www.youtube.com/watch?v=v28HCO71AxQ

    4. gl000001 dit :

      Et madame Le Pen !

  3. kintouai dit :

    Tout à fait d’accord avec cette citation, mais avec ce bémol : dans la mesure où les femmes qui dirigent ne se comportent pas uniquement comme des hommes sans pénis (je pense, entre autres, à Margaret Thatcher, qui ne valait pas mieux que ses collègues masculins).

    Pour ma part, j’ai très souvent eu des femmes comme supérieurs immédiats et je m’en suis toujours très bien porté.

    1. chicpourtout dit :

      @kintouai 12h23
      «Pour ma part, j’ai très souvent eu des femmes comme supérieurs immédiats et je m’en suis toujours très bien porté.»
      Chanceux va…
      Moi j’ai presque en totalité eu des femmes supérieures durant ma carrière et j’ai une toute autre expérience que vous.
      J’ai croisée des carriéristes prêtes à tout aussi, qui maintenaient des femmes dans des fonctions subalternes et moins privilégiées au plan financier que leur confrères, moins généreuses pour susciter leur avancement à accéder à des postes stratégiques, etc.
      Mais il ne faut pas tomber dans des généralités…

      J’ai désormais l’âge d’être grand-mère (eh oui…) et je ne manque jamais une fenêtre d’opportunité pour dire aux femmes de s’entraider, d’être généreuses entres-elles et de se donner la main pour faire avancer la carrière des autres. C’est le seul moyen d’être de vrais gagnantes, de retourner l’ascenseur aux autres, autrement, on ne cultivera que la pauvrerté et ce à tous les niveaux… Cette conviction m’accompagne depuis le collège et encore plus que jamais!

      1. MarcoUBCQ dit :

        @ chicpourtout (13:11). Je seconde votre appel à la solidarité. Je fais ma part en encourageant encore et toujours les femmes en soulignant, inlassablement, leur potentiel évident. Comme il est dit au début de « Universal Mother », de Sinéad O’Connor, le matriarcat cé pas mieux que le patriarcat. Subtilité, comme il est difficile de te transmettre juste en mots…

    2. kelvinator dit :

      « (je pense, entre autres, à Margaret Thatcher, qui ne valait pas mieux que ses collègues masculins) »

      J’ignorait qu’un test de pureté existait pour les dirigeantes « femme ». C’est fou comme être de droite peut effacer toute vos autres qualités…

  4. ghislain1957 dit :

    Il y a une exception présentement aux zétats-zunis et cette exception se nomme Betsy Devos. Elle et sa famille pataugent dans les prêts étudiants et elle est ministre de l’éducation. Trouvez l’erreur!

    1. chicpourtout dit :

      @ghislain1957
      «…cette exception se nomme Betsy Devos. …»
      Oui… et c’est une abérration …

  5. Apocalypse dit :

    ‘… c’est que vous êtes meilleures que nous [les hommes].’

    Misère, voilà que Barack Obama décide d’embarquer dans le délire ambiant. Désolé, mais les femmes ne sont pas meilleures que les hommes; on semble avoir oublier que tous les hommes sont sortis du corps d’une … femme, alors on repassera sur la supériorité, ça n’existe que dans vos rêves.

    Pour ceux et celles qui suivent de près ce qui se passent dans les séries télé et dans les films, on assiste à une prédominance de femmes comme têtes d’affiches dans bien des séries et films, ce qu’on appelle la ‘woke’ agenda d’Hollywood et plusieurs de ces séries et films sont horribles; plusieurs sont devenus carrément des flops financiers.

    Ce qu’on a besoin dans notre société, ce n’est pas que les femmes prennent la place des hommes, ça ne changerait sans doute pas grand chose, ça prend des femmes qui prennent leur place et travaillent avec des hommes qui considèrent ces femmes comme des égaux et qui veulent travailler avec elles pour le bien de tous et toutes.

    1. P.L. dit :

      Je suis d’accord avec votre dernier paragraphe. Par contre, le reste de votre tirade me semble empreint d’une paranoïa qui trahit une peur que de nombreux hommes ont de perdre leurs avantages pour mener à l’égalité des sexes.

      Les femmes ne représentent encore qu’une minorité des personnages principaux au cinéma. Et on n’a pas eu besoin d’attendre d’avoir des films de femmes pour avoir des films qui deviennent des gouffres financiers. J’ai regardé récemment (tardivement je l’avoue) le second opus de Dead Pool (que j’ai bien aimé) et j’ai encore une fois été renversé de voir un énième film où on tue un personnage féminin pour développer psychologiquement un personnage masculin plutôt que de prendre la peine de développer le personnage féminin.

      Les initiatives que vous décriez doivent plutôt être encouragées. Pourquoi les femmes n’auraient-elles pas le droit de voir de très mauvais films avec des héros de leur sexe, il y en a des tonnes pour nous les hommes. « Une prédominance » quelle blague ! Si quelque chose comme 20 ou 25% plutôt que l’ancien 5% c’est une prédominance pour vous…

      Et Obama a parfaitement raison. Pas parce que les femmes sont supérieures d’un point de vue génétique, mais parce qu’elles feraient de meilleures dirigeantes (par la plupart, bien sûr, ce n’est pas le cas de tout le monde) en raison de la façon dont nos sociétés les ont habituées à penser d’abord aux autres alors que les hommes ont reçu comme enseignement qu’ils doivent penser à eux d’abord, à ce gargariser de leur importance, à être les meilleurs, les plus forts… Et quelques contre-exemples (bonjour Mme Thatcher) ne changent pas le fait que cette idée est vraie dans l’ensemble. Ce dont notre société a besoin, c’est d’éducation, d’éducation civique et d’éducation au niveau du genre.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Excellente répartie P.L. Je seconde tout à fait.

      2. Michèle dit :

        P.L. ; 👏🏻👏🏻👏🏻

      3. kelvinator dit :

        @P.L.
        Le but du féminisme n’est-il pas d’apporter l’égalité des sexes?

        Si on prétend qu’un sexe est supérieur à l’autre pour des raisons fort discutable comme celle que vous amenez (« la façon dont nos sociétés les ont habituées à penser d’abord aux autres alors que les hommes ont reçu comme enseignement qu’ils doivent penser à eux d’abord »), n’est-ce pas ouvrir tout grand la porte aux discours disant que les hommes sont meilleurs dirigeants que les femmes? Sans aucun moyen de s’y opposer autrement que par double standard hypocrite?

        On applaudit lorsque cette supériorité touche les femmes, et on conspue lorsque le discours est inversé?
        La société a un sérieux problème d’honnêteté si elle tente de se faire croire que les femmes sont supérieur alors que la base des mouvements civiques depuis 50 ans est justement que nous sommes tous égaux, le sexe, l’ethnie, la religion, la classe sociale n’a pas d’importance.

  6. Steelgun dit :

    Remember Margaret Thatcher 🙁

  7. MarcoUBCQ dit :

    Les femmes ont été mises de côtés durant une bonne partiede l’histoire de l’humanité; pas partout, pas tout le temps, bien sûr. Comme les nouveaux immigrants, les femmes travaillent plus fort, ont donc plus de coeur et d’ambitions, que ces vieux hommes blancs, bien assis et flétris dans leur comfort et sécurité. Le comfort et la sécurité, en trop grosses doses, rendent mou (sans jeux de mots grossier), alors des vieux mâles usés et corrompus comme Mitch O’Connell (regardez sa dernière photo sur le fil twitter de Richard: Y’a l’air en furie!), ne peuvent pas se battre à armes égales. Je suis sûr et certain que la débâcle républicaine s’en vient. Les citoyens des États-Unis ne sont pas des cons, contrairement à ce que certains disent ici. Les démocrates ont bel et bien été méprisant envers le petit peuple (le « deprolables » d’Hillary, qui fait pas rire, finalement). Oui, il ya des fanatiques de Donald, mais bon, le fou du village est partout sur la planète. La pub d’Elaine Luria montre magistralement ce qu’il faut faire pour se reconnecter à ce petit peuple (petit dans le sens mal équipé pour mettre à jour la fourberie de Donald & co.). Des femmes comme Elaine j’en veux, et 3,6 milliards à part de ça!

    1. kelvinator dit :

      @MarcoUBCQ
      « Les femmes ont été mises de côtés durant une bonne partie de l’histoire de l’humanité »

      Depuis les grecs, les femmes reste dans le cercle privé, alors que les hommes étaient dans les cercles publics. Évidemment, l’histoire d’autrefois s’écrivait dans les cercles publics et on s’intéressait peu à la vie privé. À une époque ou les femmes mouraient jeunes et étaient souvent enceinte ou allaitant, ça laissait peu de place pour la vie public à une large majorité. On juge souvent avec nos critères actuels, en oubliant que la situation était bien différente, et bien plus laborieuse qu’aujourd’hui.

      « Mis de coté » invoque un dénigrement, ce qui n’est pas le cas. La situation était différente, il ne faut pas juger uniquement avec nos critères actuels sans connaitre le sujet que l’on critique, l’histoire.

  8. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 12:49

    ‘Les femmes ont été mises de côtés durant une bonne partiede l’histoire de l’humanité;’

    Exactement! Et le show fait presqu’exclusivement par les hommes avec le (triste) résultat que l’on connait. Il est temps que les femmes prennent leur place et travaillent avec les hommes, c’est d’ailleurs la raison de l’existence de l’humanité: homme + femme = bébé. Alors qu’on applique la même recette au fonctionnement de notre société, que les deux travaillent ensemble.

    1. gl000001 dit :

      Obama ne dit pas de mettre les hommes de coté. Il dit la même chose que vous avec un petit coté provocateur. Ne tombez pas dans le panneau !

      1. kelvinator dit :

        @gl000001
        Ça ne vous dérange pas les discours sur internet qui clâme la supériorité des hommes sur les femmes?

      2. gl000001 dit :

        Bien sur. Pourquoi vous posez cette question ?

      3. kelvinator dit :

        Vous ne voyez pas de similarité?

      4. gl000001 dit :

        Aucune !

      5. kelvinator dit :

        « Les femmes sont meilleurs que les hommes »
        n’a aucune similarité avec
        « Les hommes sont meilleurs que les femmes »?
        Vraiment?

        Ce n’est pas en l’évitant que votre contradiction s’effacera…

      6. gl000001 dit :

        Obama l’a dit pour provoquer un peu. Vous ne l’avez pas vu ?
        Une personne qui le dit dans un contexte très particulier versus plein de dinosaures qui le généralisent … aucune contradiction possible !! Sauf pour vous et votre tentative ratée de me mettre en boite.

      7. kelvinator dit :

        Haaaaa, le contexte, évidemment…
        Belle Trump card, l’excuse facile du « c’est pas pareil »!
        Puisque nous savons tous que la droite n’écrit pas que les hommes sont supérieur pour provoquer aussi… Mais c’est pas pareil!

        Lorsque c’est la gauche, c’est juste pour provoquer un peu.
        Lorsque c’est la droite, c’est juste pour provoquer beaucoup.
        Je vois le genre…

      8. kelvinator dit :

        Vous qualifiez « les discours sur internet qui clâme la supériorité des hommes sur les femmes? » comme étant tous « plein de dinosaures qui le généralisent ».

        Un coté est toujours bon, l’autre est toujours mauvais.
        Le double standard qu’on s’évertue à dénoncer à chaque semaine chez Trump…

      9. gl000001 dit :

        On parlait d’Obama. Pas de la Gauche. Vous faites de l’amalgame !

      10. kelvinator dit :

        Non, on parlait de la supériorité d’un sexe sur l’autre… Pas de la gauche et de la droite… Amalgame…

      11. gl000001 dit :

        Non. Non. Je parlais bien d’Obama. Et vous avez essayé de faire dériver ça ver « la gauche ». FAIL !!!!

      12. kelvinator dit :

        Le seul fail, c’est votre incapacité à expliquer votre double standard et tenter de vous défiler…

      13. gl000001 dit :

        Bien sur !

    2. AB road dit :

      Bon,bin d’abord :

      Go Melania 2024 Go !!!

    3. fylouz29 dit :

      @Kelvinator

      Stratagèmes de la dialectique éristique selon Schopenhauer :

      1. L’exagération : Exagérer les propos de son adversaires, les vôtres paraîtront alors plus raisonnables.
      3. La Généralisation : Généraliser un argument particulier et attaquer ensuite cette idée
      4. la Parcimonie : Masquer vos conclusion s jusqu’à la fin.
      6. La déformation des paroles de votre adversaire ou de ce qu’il cherche à prouver.
      7. Le questionnement à outrance de votre adversaire, permettant de le déstabiliser.
      9. La manipulation des réponses de votre adversaire, pour parvenir à des conclusions différentes, voire opposés
      11. En fin de débat, résumer vos conclusions en les posant comme des faits établis.
      12. L’utilisation de métaphores qui vous sont favorables.
      13. Utiliser une contre-proposition absurde à l’argument de votre adversaire et l’assimiler à celle-ci.
      16. Pointer des soi-disant paradoxes ou contradictions dans la pensée de votre adversaire.
      17. Ambiguïser tous les propos de votre adversaire. Par exemple, s’il parle de Dieu, parlez de « religion ».
      18. La négation de la défaite. Si l’argument de votre adversaire est victorieux, ne le laissez pas conclure.
      19. Généraliser. Si votre adversaire pointe une faiblesse dans vos arguments, parlez de fiabilité de la connaissance humaine, par exemple, ou en tout cas d’un point incontestable.
      22. Mettez en doute tout propos de votre adversaire.
      23 Etendre et exagérer les propos de votre adversaire.

      Au moins 15 sur 36, pas mal.

  9. Martin cote dit :

    Les femmes sont aussi capables que les hommes pour diriger un pays…Mme Fredriksen, première ministre du Danemark fait un boulot remarquable et elle a su remettre le gros moron à sa place concernant le Groenland..et il y a également Mme Ardenn, première ministre de la Nouvelle Zélande qui fait également un travail remarquable….

  10. Pierre dit :

    Ce n’est pas demain qu’on va s’entendre sur ce sujet, mais à regarder l’état de la planète, quelques femmes de plus au pouvoir ça ne ferait pas de tort… je pense à Mère Thérèsa, Golda Meir, Condeleezza Rice, Thérèse Casgrain et des milliers d’autres grandes femmes

  11. Pierre S. dit :

    ————————

    Pour Mme Thatcher … c’était une femme qui se comportait en tout points en homme.

  12. Mouski dit :

    Permettez-moi de ne pas être d’accord avec Obama. L’homme n’est pas supérieur à la femme et la femme n’est pas supérieure à l’homme. Nous avons été créés avec les mêmes gènes. C’est facile de trouver des exemples ici et là pour conforter une des deux affirmations mais vous comprendrez que ce n’est qu’une humble opinion.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Voir les posts suivant: chicpourtout (13:11); P.L. (13:04); MarcoUBCQ (12:49). Votre désaccord va s’accorder après lecture des dits « posts ».

      1. Mouski dit :

        @MarcoUBCQ. Merci!

    2. Surlaclôture dit :

      Opinion que je partage en tous points.

      Placés dans les mêmes conditions de compétition, de stress et de corruption, les femmes et les hommes se comportent de la même façon : quelques-uns-unes avec arrivisme et quelques-uns-unes avec honnêteté.

      Et les arrivistes gagneront leurs élections…

  13. titejasette dit :

    HS – Ce que pense Wall Street ? Un article intitulé

    « Trump totalement déchaîné » : Un deuxième mandat pourrait signifier plus de guerres commerciales, la sortie de Powell (la Fed), de nouvelles réductions d’impôts.

    Résumé

    1-Si Trump est réélu en novembre, la Maison-Blanche pourrait doubler ses batailles commerciales au sein d’organismes internationaux comme l’OMC et la Banque mondiale.

    2- Il pourrait également permettre à la Maison-Blanche d’envisager de nouvelles réductions d’impôts et de remplacer Jerome Powell à la présidence de la Réserve fédérale à l’expiration de son mandat en 2022.

    3- Un Congrès scindé est susceptible de tenir en échec celui qui remportera la Maison-Blanche en novembre.

    https://www.cnbc.com/2019/12/17/trump-reelection-could-see-unchained-president-new-trade-theaters.html

  14. Apocalypse dit :

    @P.L. – 13:04

    La ‘woke and diversity agenda’ à Hollywood est en train du tout tuer. Star Trek Discovery, Dr. Who, Star Wars avec le personnage de Rey qui est une ‘Mary Sue’. Le dernier Terminator s’est magistralement planté, le Ghostbuster de 2016 et nombre d’autres films où le but n’était pas de raconter une histoire, mais de passer le message que les femmes sont meilleures que les hommes.

    Si tu sens le besoin de dire, de montrer que tu es supérieur, alors tu ne l’es pas. Encore pire, si tu rabaisses les autres pour te grandir.

    Ca prend effectivement plus de femmes partout, mais remplacer tous les hommes par des femmes, vous allez changer quatre trente sous pour un dollar.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Rey est un personnage magistral, excellent pour nos petites filles. Jyn Erso (Rogue One) l’est itou. Laureline est fabuleuse dans « Valerian ». Jyn, Rey et Laureline n’abaissent personne, au contraire! Wonder Woman, bien que perfectible (la perfection, cé plate en ciboulak), était un très bon coup de la part de Patty Jenkins et Gal Gadot (Gal est tout simplement sublime, une Audrey Hepburn moderne). Alien (les 6 films), Arrival et Avatar comportent aussi un personnage principal féminin impressionnant. Dans Bourne Ultimatum Joan Allen est géniale en chef sûre d’elle-même, efficace et intègre. Amélie Poulain, Katherine Waterston dans Fantastic Beasts… Je ne comprend rien à votre propos, mon cher Apocalypse. Lisez P.L. (13:04) encore une fois. Qui ici parle de faire disparaître les hommes?

    2. gl000001 dit :

       » passer le message que les femmes sont meilleures que les hommes. »
      Vous êtes dans l’erreur !!

    3. gl000001 dit :

      « est en train du tout tuer.  »
      Pourquoi exagérer comme ça ?

    4. Achalante dit :

      Parce que Luke n’était pas un Gary Stu, peut-être?

  15. citoyen dit :

    une parité politique mêlée à une biprésidence serait quelque chose qui permettrait à la démocratie de respirer un peu.

  16. ddescarreaux dit :

    Monsieur le Président ferait-il de la cueillette de cerises? Il a oublié Margaret.

  17. Pierre S. dit :

    ————————–

    Serait le fun d entendre potus 45 à ce sujet.
    Réponse stupide à prévoir

    1. MarcoUBCQ dit :

      Pseudo-POTUS le Donald T. dit toujours des horreurs, alors pour la rigolade, on repassera. Moi ses propos stimulent plutôt mon « upshuck reflex » réflexe de déglutition… J’évite de m’exposer à sa toxicité. C’est comme un rat d’égouts: Ça peut faire l’affaire si tu es en danger d’inanition, et encore…

  18. quinlope dit :

    Barack (comme l’appelle Joe B.) n’a pas raison dans le premier membre de sa phrase. Les femmes, en général, sont comme les hommes, en général. J’en connais des merveilleuses et des bitchs tout comme les hommes.

    Toutefois, comme le monde politique et économique (pour faire abstraction des religions et en particulier de Rome)) est dominé par les hommes, il ne fait pas de doute, qu’il faut qu’une femme montre plus de qualités qu’un homme pour faire sa marque et accéder aux plus hauts postes.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vous êtes en désaccord, puis vous dites le contraire, alors vous êtes finalement en accord avec Barrack… Je sais pas si c’était volontaire, mais vous m’avez bien fais rire. Merci. Je dis ça en toute amitié, en passant (et non, ça n’est pas sarcastique ça non plus).

  19. J.C.Virgil dit :

    Il retarde un peu Obama. Ce n’est pas le sexe qui fait la valeur d’une personne, pas plus que la couleur de sa peau d’ailleurs … On a vu des femmes en politique qui ne faisaient pas mieux des hommes Tatcher, Merkell, Meir etc…
    .Plus près de nous , Marois à qui l’électorat n’a pas laissé le temps de se démarquer et notre ricaneuse mairesse de Montréal Valérie Plante, dont les débuts laissent à désirer selon plusieurs observateurs même s’il faut lui laisser la chance de voir ce qu’elle fera à plus long terme.

    1. kelvinator dit :

      Je suis d’accord. Par contre, pour vos exemples :
      Il ne faut pas oublier que Marois est revenu par pur opportunisme après avoir annoncer sa retraite en grande pompe quelques années plus tôt.

      Et que Plante fait elle même des attaques sexistes lorsqu’elle rejète les critique de son budget uniquement parce que ce sont des hommes qui les émettent…

      Avec un message omniprésent de victimisation, c’est un peu normal que certaines personne cherchent ses excuses pour expliquer leur échecs.

  20. Pierre S. dit :

    ————————–

    Les femmes en politique règle générale font preuve de plus d’humanisme et montre
    un sens morale et éthique plus élevé. Ca c’est la réalité. Et arrivez moi pas avec LA femme
    qui s’est comporté comme un million d’homme avant elle.

    le pouvoir de s’exerce pas de la même façon pour un homme que pour une femme en politique.
    Y a un surplus humanité chez la femme qui la rend plus empathique, moins vulnérable et surtout
    moins narcissique.

  21. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 13:44

    ‘Rey est un personnage magistral, excellent pour nos petites filles.’

    Excellent sens de l’humour de votre part. Rey est une ‘Mary Sue’, ce qui est toujours atroce pour une histoire. Luke était un excellent personnage, parce qu’on pouvait s’identifier, on l’a vu grandir sous nos yeux dans les films, mais Rey est parfaite en tout sans avoir besoin d’apprendre rien, elle sait tout, c’est un personnage horrible, tout comme tout la trilogie courante de Disney.

    Pour ce qui est de vos autres exemples de personnages féminins, plutôt d’accord avec vous. Je pourrais ajouter Ripley (Alien), Sarah Connor (les deux premiers terminator), Selene (Underworld), Alita Battle Angel, etc.

    SVP bien me lire, j’ai dit que les femmes ne sont pas supérieures aux hommes, c’est une évidence criante, mais qu’on a clairement besoin de plus de femmes partout dans notre société et cela dans des postes importants. On fait encore trop de place à des hommes qui ont pourtant des compétences moindres que bien des femmes pour bien des postes, ce qui pénaliste toute la société.

    Le problème, c’est que bien des hommes se pensent supérieurs aux femmes, ce qui est une absurdité.

    1. Achalante dit :

      Oh, vous pouvez vous identifier à Luke parce qu’il est un homme et que vous l’êtes aussi. Je n’ai pas vu les derniers films, mais à partir des informations que j’ai glanées ici et là, elle a été abandonnée à elle-même et a dû apprendre à se débrouiller pendant des années. Je pense que ça forme plus le caractère que d’être un ado/jeune adulte dans une ferme sans avoir de soucis pour se nourrir, se vêtir, se loger.

      Mais vous semblez prendre vos opinions sur le sujet de sites pro-MRA, alors je perds probablement mon temps.

  22. Apocalypse dit :

    @J.C.Virgil – 13:46

    Je ne partirai pas sur le cas Valérie Plante 😒.

    Par contre, j’ai déjà dit que Chrytia Freeland était la meilleure tête du cabinet Trudeau, qui sait au moins bien s’entouré.

    De plus, j’aimerais bien que Rona Ambrose se porte candidate chez les conservateurs. Elle m’avait laissé une bonne impression lors de son passage intérimaire comme chef de ce parti.

    Pour ce qui est de Madame Marois, c’est une femme que j’ai toujours aimé. Le deux ans qu’elle a eu était sans doute trop peu pour faire sa marque.

  23. quinlope dit :

    @MarcoUBCQ

    Je ne me suis pas clairement exprimé.

    Dit autrement, je suis en désaccord avec sa proposition (1ière partie de la phras) mais en accord avec son constat (2e partie de la phrase).

  24. Pierre S. dit :

    ———————–

    Chose sur ….

    Barrak Obama est à ce jour le dernier POTUS à mériter pleinement ce titre.

  25. citoyen dit :

    en appliquant des principes de sélection naturelle, la politique va choisir des hommes au sommet de la hiérarchie et des femmes au sommet de leurs facultés.

  26. Gilles Morissette dit :

    Des femmes en politique. il y en a des bonnes, des excellentes et des …moins bonnes. Pas besoin de donner de noms. Chacun a les siens en tête.

    Le même phénomène se retrouve chez les hommes.

    Obama a a raison de dire que les dirigeants politiques sont là pour faire un boulot et qu’ils n’y sont pas pour la vie.

    Paroles pleine de sagesse d’un grand président qui a de la classe et qui n’a rien en commun avec le gros bouffon qui occupe présentement la fonction.

  27. fylouz29 dit :

    Margareth Thatcher

    Indira Gandhi

    Aung San Suu .Kyi

    Laura Chinchilla

    Violetta Barrios de Chamorro

    Isabel Martinez de Peron

    Cristina Fernandez de Kirchner

    Jeanine Anez

    Michelle Bachelet

    Park Geun-hye

    Carrie Lam

    Glorai Macapagal-Arroyo

    Khertek Anchimaa-Toka

    Kolinda Grabar-Kitarovic

    Aleqa Hammond

    Khaleda Zia

    Sheikh Hasina

    Han Myung-sook

    Benazir Bhutto

    Yingluck Shinawatra

    Tansu Ciller

    Uma Bharti

    Mayawati Kumari

    Edith Cresson

    Michelle Alliot-Marie

    Sarah Palin

    Condoleeza Rice

    Marine Le Pen

    Agathe Habyarimana

    Elena Ceaucescu

    Je n’ai pas poussé mes recherches plus loin. La liste est donc loin d’être exhaustive. On me fera remarquer que pour une mauvaise dirigeante, élue, membre d’un gouvernement, cheffe de parti, il y en a peut-être une douzaine de bonnes.

    Maintenant… « Errorum Humanum Est » et non « Masculum et Error sit »

    1. kelvinator dit :

      « Aung San Suu Kyi »
      Vous devriez réviser votre liste, alors qu’elle était devant le tribunal pénal international pour défendre le régime militaire de Rangoon en prétextant que ce n’était pas un génocide, mais une réponse proportionné à une menace terroriste… Elle est encore pire que Trump…

      Et je viens de voir Elena Ceaucescu en dernier, sous Marine Le Pen et Sarah Palin!!! HAHAHA
      Arrêtez de troller!!!

      1. fylouz29 dit :

        Votre commentaire me parait tellement absurde que je ne peux arriver à la conclusion que vous n’avez rien compris au mien. Je vais donc tenter de mettre les points sur les « i » et les barres sur les « t » : cette liste n’est aucunement celle de « bonnes dirigeantes » mais exactement le contraire.

        Au lieu de m’accuser de troller, lisez plus lentement et faites vous offrir un cerveau pour Noël.

      2. kelvinator dit :

        Margaret Tatcher fut l’une des meilleure dirigeante femme.
        C’est la première sur la liste. Pourquoi tenter de faire une liste des mauvaises dirigeante en prenant la meilleure pour commencer?

      3. kelvinator dit :

        Sinon pour troller?

      4. fylouz29 dit :

        Que Margaret Thatcher « fut l’une des meilleure (sic) dirigeante (re-sic) femme (j’abandonne) », c’est votre opinion, certainement pas le mien.

        Le troll, monsieur, c’est vous.

        Accuser un interlocuteur sur Internet de troller est devenu le nouveau point de Godwin, l’argument-massue des imbéciles et des paresseux.

      5. kelvinator dit :

        « Accuser un interlocuteur sur Internet de troller est devenu le nouveau point de Godwin, l’argument-massue des imbéciles et des paresseux. »

        C’est pourquoi vous m’accusez d’être un troll??
        Avec comme seul argument que vous n’aimez pas Thatcher?
        Niez-vous qu’elle a changé et influencé pour plusieurs années autant la politique que l’économie mondiale?

    2. fylouz29 dit :

      Vous êtes celui qui m’accuse de troller (à deux reprises).

      Margaret thatcher :

      – Bobby Sands et les détenus républicains de Maze,
      – 1972 : suppression de la distribution de lait gratuite aux enfants de 8 à 11 ans,
      – 1978- 79 : destruction de l’état-providence,
      – Destruction systématique du modèle Européen et opposition à une Europe fédérale,
      – Politique déflationniste = aggravation du chômage,
      – Effondrement de pans entiers de l’industrie,
      – Explosion des banlieues noires,
      – Destruction du service public,
      – Annihilation des syndicats,
      – Déréglementation des marchés financiers,
      – Libéralisation du marché du travail : 30 % de défavorisés, 30 % de précarisés, 40 % de privilégiés.
      – Poll tax,
      – Utilisation de Saatchi & Saatchi pour gérer ses campagnes à l’aide de publicités mensongères,
      – Antisocialisme primaire,
      – Politique monétariste vouée à l’échec,
      – Perte de revenus estimés à 4.3 milliards de livres,
      – Politique anti-féministe, pénalisation de l’homosexualité (section 28), opposition à l’avortement,
      – Soutien du dictateur Indonésien Soeharto, responsable de 1 200 000 morts,
      – Opposition aux sanctions contre l’Apartheid,
      – Désindustrialisation de la Grand-Bretagne.

      Si vous êtes jamais allé en Grande-Bretagne, c’est juste horrible. Entre le Blitz et Thatcher, les Britanniques sont à genoux. On a droit à des quartiers d’une pauvreté absolue et des centre commerciaux clinquants et obscènes. La misère la plus totale et la richesse la plus crasse se côtoient.

      https://youtu.be/dox-444_1gY

      https://youtu.be/kynacYnE8lk

      Des questions ?

      Ou des insultes ?

      1. fylouz29 dit :
  28. Pierre S. dit :

    —————————

    Et ne négligez pas un aspect important de la présence et de la contribution exceptionnelle des
    femmes en politique.

    Barrak Obama et …. Michelle Obama
    Theodore Roosevelt et …. Éléonore Roosevelt

    ou dans une dynamique différente, un coche en dessous.

    Ronald Reagan et …. Nancy Reagan.

    à l’inverse ….

    Donald J Trump et ……. Meliania Trump

    Mettons que la on prend toute une drop …

  29. Mathieu dit :

    Évidemment que les femmes ne sont nullement meilleures que les hommes. L’élément central d’une telle discussion repose sur les déterminants féminins ou masculins que les sociétés entretiennent via la culture et l’éducation. Par exemple, est-ce que la masculinité représente un frein au sortir de la préhistoire de l’humanité où nous exploitions notre environnement de manière éhontée et déconnectée du reste du vivant? La recherche récente laisse présager une corrélation grandissante, ce qui peut favoriser le type de raccourci intellectuel voulant que les femmes soient « meilleures » que les hommes. Il est indispensable de minimalement préciser qu’elles pourraient peut-être être meilleures pour initier les changements nécessaires à notre approche de la vie en général dans un monde aux ressources limitées et où la vie de chaque individu, humain et non humain, doit compter. Mais, cela ne fait pas d’elles des êtres fondamentalement supérieurs, nous ne pourrons y arriver qu’en englobant tous les hommes et toutes les femmes et en insistant sur des valeurs historiquement féminines : empathie, préoccupation, simplicité, sollicitude, solidarité.

    https://iris-recherche.qc.ca/blogue/la-masculinite-toxique-contre-la-planete

    Petits extraits :

    « D’après Scott Waldman et Niina Heikkinen, plusieurs « études démontrent que le climato-scepticisme est une position tenue principalement par des hommes. Les hommes sont moins susceptibles que les femmes d’accepter le fait, prouvé scientifiquement, que les humains sont responsables du réchauffement climatique. Ils sont également plus susceptibles de surestimer leurs connaissances sur le sujet.  »

    « Or, la grande majorité des gestes environnementaux sont associés à des qualités féminines, en raison des différentes manières dont nous sommes socialisés à devenir hommes ou femmes. Celles-ci se voient en effet attribuer socialement le rôle de prendre soin de leur entourage et de leur environnement. L’étude suggère ainsi que les hommes sont plus susceptibles de ne pas adopter des comportements écologiques par peur de paraître efféminés ou d’avoir l’air gais.  »

    « Deux groupes sont particulièrement hostiles aux mesures de réduction des GES : premièrement, les personnes qui ont une pensée autoritaire orientée vers la protection de leur statut social. Ce groupe est composé à 60 % d’hommes, principalement plus âgés et plus riches que la moyenne. Leur fixation sur la protection de leurs privilèges, selon Eversberg, amène ces personnes à projeter leur propre égoïsme sur tous les autres groupes de la société et à voir chez les écologistes et les migrants climatiques des opportunistes qui cherchent à défendre leurs intérêts particuliers.  »

    « Le deuxième groupe est celui des « anti-écologistes qui prônent l’externalisation » des conséquences du mode de vie impérial. Ces personnes se définissent explicitement comme anti-écologistes, se considèrent comme pragmatiques, ayant un esprit critique et ne se souciant pas de ce que la société pense d’elles. Ce sont celles qui mangent le plus de viande, consomment le plus d’essence et prennent l’avion le plus souvent. Ce groupe est également composé à 73 % d’hommes. « 

    1. kelvinator dit :

      Puisque la majorité des commentateurs en ligne sont des hommes. et que le mouvement climato-sceptique est essentiellement un mouvement online, c’est normal que les hommes soient surreprésentés dans celui-ci. Ce n’est pas vraiment un bon indicateur quant à la supériorité des femmes. Corrélation n’est pas causalité.

      1. Mathieu dit :

        La corrélation ne concerne pas que le réchauffement climatique, mais un ensemble de gestes ou de pensées écologiques et associés davantage, dans l’imaginaire collectif, à des valeurs féminines. Par exemple, ce sont les hommes qui rechignent davantage à la transformation du régime alimentaire vers une consommation accrue de protéine végétale, un tel régime les éloignant de la construction mentale de l’homme viril. De plus, comme mentionné à maintes reprises, il ne s’agit pas de déclarer la supériorité de la femme, mais simplement le fait que ces valeurs historiquement féminines sont nécessaire pour résoudre la crise écologique et sociale actuelle.

      2. kelvinator dit :

        « associés davantage, dans l’imaginaire collectif, à des valeurs féminines. »
        Juger quel valeur est vu comme féminine et masculine en lien avec des sujets aussi vaste que l’écologie, comme votre extrait de citation (« la grande majorité des gestes environnementaux sont associés à des qualités féminines ») démontre à quel point cet exercice est hautement subjectif, puisqu’il ne peut se baser que sur des données qualitative subjective. Ses conclusions ne peuvent être qu’inexacte.

        Par preuve, on pourrait défendre que l’homme « se voient en effet attribuer socialement le rôle de prendre soin de leur entourage » puisqu’il fut l’unique pourvoyeur de la famille depuis des siècles.
        Si en plus vous amener l’aspect historique (ces valeurs historiquement féminines), on tombe encore davantage dans la subjectivité.

        Il ne faut pas oublier qu’une étude citer (Les professeures Swim, Gillis et Hamaty, de l’Université de Pennsylvanie) est accompli aux USA, un pays en proie au tribalisme et aux clivage sociaux grandissant. JE ne suis vraiment pas certain que les américains, dans leur climat actuel, soit représentatif de quiconque dans le monde occidental, sinon les britanniques…

  30. Mariette Beaudoin dit :

    Le sexe n’a rien à y voir. Etre à sa place, avoir la passion du métier et la fascination de l’humain, être honnête et avoir beaucoup de bonne volonté, personnellement, ça me ravit. Il y a toujours des déceptions, mais c’est normal. Et évidemment on ne peut demander à quelqu’un de vingt ans d’avoir l’expérience d’une personne de quarante ou plus, quoiqu’il y ait toujours des exceptions.

  31. jaylowblow dit :

    C’est vrai que le monde se porterait beaucoup mieux si on avait des dirigeantes comme Sarah Palin, Kellyanne Conway, Sarah Sanders, Marine Le Pen, etc., etc., etc. C’était peut-être une boutade la part d’Obama mais ce genre de pensées sexiste voulant que les femmes ne peuvent qu’être intelligentes et gentilles est non seulement fausse mais très injuste envers les hommes. Des salauds incompétent narcissiques et racistes qui ne pense qu’au pouvoir et l’argent il y en a des blancs et des noirs, des hétéro et des gais, des hommes et des femmes, bref c’est dans la nature humaine.

  32. jeanfrancoiscouture dit :

    «….je peux dire sans conteste, c’est que vous êtes meilleures que nous [les hommes].»

    «dire sans conteste»???
    Décevante affirmation, péremptoire et sans nuances, de la part d’une personne aussi respectée que Barack Obama. C’est bien la première fois qu’une affirmation de sa part me fait ainsi sursauter.
    Et pour citer un «opinioneur» que certains ici n’aiment pas particulièrement, voici comment Mathieu Bock-Côté clôt son texte sur cette étrange déclaration de Barack Obama. Je n’aurais pas su écrire mieux que MBC et son texte et sa conclusion, sauf la question qu’il pose à la toute fin et que j’ai laissée entre parenthèses car, à mon humble avis, elle est de trop et diminue l’impact de sa trouvaille sémantique qu’est le «sexisme BCBG» laquelle qualifie parfaitement cette déclaration Obamienne..

    «Qu’une femme soit aussi qualifiée qu’un homme pour occuper n’importe quelle fonction, cela relève de l’évidence. Qu’il soit nécessaire, dans bien des régions du monde, de lutter contre des structures sociales subordonnant les femmes, tous en conviennent.
    L’égalité des sexes est l’horizon naturel et désirable de la démocratie. Mais il ne faudrait pas la confondre avec une forme de sexisme bon chic bon genre.»
    («Sommes-nous condamnés à la guerre des sexes ?»)

  33. L’homme et la femme sont égaux mais différents. Chérissons ses différences car elles rendent l’homme et la femme complémentaires voilà pourquoi la parité est essentielle.

  34. Mathieu dit :

    @ kelvinator

    Si vous n’êtes pas en mesure de reconnaître que dans la construction des sociétés occidentales modernes, certaines valeurs sont davantage associées au féminin ou au masculin, c’est votre choix personnel. Heureusement, de nombreux chercheurs font d’autres choix! Je crois que vous vous privez toutefois d’une réflexion pertinente qui peut expliquer, au moins en partie, l’inertie de notre époque.

    Évidemment, les femmes n’ont pas le monopole des valeurs dites féminines. Il s’agit de généralité qui, à mon avis, influence les propos d’Obama dans le sujet de cette rubrique. Votre affirmation sur les hommes démontre bien que le contexte d’une phrase est important. Est-ce que la terre fait partie du soleil? Non si l’on considère l’entité singulière des deux astres. Oui si l’on considère plutôt l’influence directe du soleil sur la terre et sur l’ensemble du système solaire.

    Peut-être que je me suis mal exprimé, mais, je pense que vous serez probablement en accord pour dire que de façon générale, dans le contexte social qui prévaut aujourd’hui, les femmes ont davantage cette propension à s’occuper (contact réel) et à se préoccuper (charge mentale) du bien-être de leur entourage. L’homme qui ramène du pain à la maison s’occupe de sa famille, bien évidemment, mais il le fait de manière indirecte. Son contact est réduit à sa participation financière, laissant potentiellement de côté les relations humaines, du moins pour certains individus. Encore une fois, est-ce que cela fait d’une femme un être supérieur? Absolument pas et je doute fortement que c’était l’intention d’Obama d’affirmer une telle chose.

    En ce qui concerne vos affirmations sur les données qualitatives, vous semblez, à l’image du monde moderne qui désire chiffer chaque composante de nos vies, sous-estimer grandement leur apport. Elles sont essentielles à notre compréhension du vivre ensemble, celui-ci étant en aucun cas le résultat de raisonnement purement rationnel et réfléchi. Si tel était le cas, il n’y aurait pas de Trump, de Bolsonaro, de (hey oui!) Marine LePen, etc et toutes les décisions seraient non contestables, car prises uniquement en fonction du bien commun.

    1. kelvinator dit :

      J’en ai surtout contre des conclusions biaisés qui ne mesure pas vraiment le niveau des préjugés, comme dans ce cas les préjugés sexistes. Qui en quelque sorte perpétue ces stéréotype.

      Prendre un échantillonnage, et faire une moyenne avec les perceptions lorsque le milieu est neutre ne peut que favoriser les extrême au détriment du centre. Avoir une mesure médiane aurait été plus significative. La portion omniprésente de bigot dans chaque société, devient l’étalon de mesure plutôt que la proportion de gens

      C’est le gros problème des données qualitatives, elles sont sujette à nos biais, que nous avons tous sans exception. Prenez l’exemple des cas jugés masculin/féminin et neutre. Ce sont les chercheurs qui sont parti avec les constat que ce sont des choix genré, et tente de prouver leur hypothèse avec les données.

      « The description included five feminine PEBs (line drying washed clothes, decorate a room with light colors that reflect daylight, recycling, buy new clothes from a sustainable designer brand, and use reusable shopping bags), five neutral (buying energy efficient CFL and LED bulbs; unplug your chargers, which draw current when the devices battery is full; opening windows rather than using air-conditioning; use safety razors instead of disposable ones; and paying bills online), or five masculine PEBs (donating to a waterfowl sportsman’s group, adhere to a vehicle maintenance plan, keep car tires at the proper pressure, caulking windows and doors, and using online video games rather than purchasing video game disks; see the online supplement for the descriptions given to participants). »

      On s’entend que les choix sont discutables… C’est comme s’il cherchait désespérément à remplir les 5 cases pour laisser passer « use reusable shopping bags » ou « use safety razors instead of disposable ones »… Vous pouvez le voir dans l’étude initiale:
      http://www.suarakita.org/wp-content/uploads/2019/08/Gender-Bending-and-Gender-Conformity-The-Social-Consequences-of-Engaging-in-Feminine-and-Masculine-Pro-Environmental-Behaviors.pdf

Répondre à Martin cote Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :