Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«BeBest est l’initiative de la première dame, et elle continuera à faire tout ce qu’elle peut pour aider les enfants. Ce n’est pas un secret que le président et la première dame communiquent souvent de façon différente, comme c’est le cas pour la plupart des couples mariés. Leur fils n’est pas un activiste qui parcourt le monde en prononçant des discours. Il est un garçon de 13 ans qui souhaite et mérite que sa vie privée soit respectée.»

Stephanie Grisham, porte-parole de la Maison-Blanche, répondant vendredi au nom de Melania Trump aux critiques qui ont qualifié d’hypocrite le silence de la première dame, dont la cause première est la cyber-intimidation, après les moqueries de son mari sur Twitter ciblant la militante écologiste Greta Thunberg. La jeune Suédoise venait d’être désignée personnalité de l’année par le magazine Time pour son combat contre le réchauffement climatique.

P.S. : Rappelons que Melania Trump s’est vivement indignée d’un jeu de mots plutôt inoffensif impliquant Barron Trump et fait par la professeure de Stanford Pamela Karlan lors d’une audition au Congrès tenue dans le cadre de l’enquête en destitution de Donald Trump. Blague pour laquelle la juriste s’est rapidement excusée.

(Photos AP et Getty Images)

94 réflexions sur “La citation du jour

  1. Sjonka dit :

    Avec eux, c’est toujours deux poids deux mesures

    1. Pierre dit :

      Je répète mon commentaire de Twitter
      C’est une bimbo…vide de contenu, une plante artificielle qu’on place dans un coin et qu’on oublie…

      1. Mouski dit :

        Et qui pourrit………

      2. Dekessey dit :

        Faut quand même l’arroser de temps en temps.
        Double sens intentionnel.

      3. simonolivier dit :

        @dekessey L’arroser au Botox

  2. Sylvain Roy dit :

    Du bullying c’est du Bullying. Que ce soit le la grosse ,moumoute ou un autre, c’est aussi grave sinon plus. Si elle n’est pas capable de défendre une ado. contre le bullying de son gros lard de mari, alors elle est hypocrite et rien d’autre. Period !

    Elle a beau faire sa vierge offensée, m’en sacre.

    1. Henriette Latour dit :

      Sylvain Roy

      👏👏👏

      1. Michèle dit :

        Je seconde 👏🏻👏🏻👏🏻

    2. Jean dit :

      Elle n’est plus vierge

      1. Pierre Lesage dit :

        Ça dépend de sa date de naissance.

  3. Gilbert Duquette dit :

    Cette dame comme la très grande majorité des gens qui cottoient Trump en viennent à penser comme lui.

    Quand un de leurs proche frappe, insulte crache sur les autres pas de problème. Mais si un des autres ose penser leurs répliquer la`ils sortent les violons de la victimisations.

    Ce genre de comportement était inné chez les membres et proche des diverses Royautés qui se croyaient les représentants de leurs Dieu envers le peuple et donc que le peuple leurs devaient une loyauté et dévotion infinie.

    La vérité étant que lorsqu’une personne est le représentant de Dieu sur terre, il doit représenter son Dieu et sa pensée et donc ils se doit d’être loyal et avoir une dévotion infinie envers le peuple qu’il représente.

    Jésus qui a réellement existé fut l’un des rares à le comprendre il a cru être le fils de Dieu (Le Dieu fictif auquel il croyait mais bon il le croyait vraiment) et a agit en tant que tel.

    1. Igreck dit :

      Ce couple prési-démentiel est vraiment à l’image d’une bonne partie des Amers-Ricains : des hypocrites qui croient… à leurs mensonges !

      1. Henriette Latour dit :

        Igreck

        👏👏

    2. MarcoUBCQ dit :

      Vous êtes drôle: En logique, si tu ne peux pas prouver ou infirmer une hypothèse, ben tu peux alors affirmer que nul ne sait si c’est fictif ou pas.

  4. treblig dit :

    Bebest est une coquille vide sans objectifs précis, sans échéanciers et sans argent.Et

    Bref, une campagne de relations publiques à peu de frais pour Melania

    1. MarcoUBCQ dit :

      Le parti républicain est maintenant une coquille pleine de haine et de mépris, sans scrupules et plein d’argent. Bref, une campagne de relations publiques à grand frais pour détruire les États-Unis.

  5. V-12 dit :

    Melania Trump…

    Poule de luxe supposément acceptée comme immigrante sous le visa « Einstein », donnant préférence aux personnes de type Mensa pouvant fair progresser l’Amérique.

    Supposément polyglotte, mais personne ne lui a jamais posé de question en un autre langage que l’anglais.

    Une joke. Cette femme est une immigrante illégale qui a signé un bel accord prénuptial en attendant que le vieux pète bien avant elle.

    1. Henriette Latour dit :

      V-12

      👏👏

    2. Gina dit :

      Melania dit qu’ elle parle français ce qui est faux . Elle a été ridiculisé e Europe à cause de cela . À part dire bonjour , comment ça , pas plus . Elle ne peut pas tenir une conversation en français . Polyglotte ? C’est parler plusieurs langues avec aisance . Ce n’est pas de faire un salut à quelqu’un .

  6. ghislain1957 dit :

    Deux choses.

    Premièrement, le gros clown est jaloux car il n’a pas été choisi comme étant la personnalité de l’année.

    Deuxièmement, c’est toujours deux poids deux mesures avec les ripoux-blicains. Ils se sont scandalisés des paroles de Pamela Karlan, mais silence radio quand c’est le gros clown qui intimide Greta.

    Tant qu’à y être, la First Potiche et son « Be Best », c’est juste du vent, tout comme son idiot de mari.

  7. Ziggy9361 dit :

    Une plante verte employée d’une personne qui n’à pas les pouces verts qui commente les commentaires d’une autre plante verte qui feinte l’indignation dans le but de démontrer comment ils sont mal traités.

  8. POLITICON dit :

    Il est décevant de voir la première dame des US s’offenser lorsque le discours touche son enfant mais de marbre lorsqu’il s’agit des autres. De marbre aussi lorsque des enfants sont séparés de leur parent ou vivent dans des cages comme des animaux. C’est malheureux, mais c’est le lot des millionaires et des gens de pouvoir. Déconnectés de la réalité, astiqués comme des baudruches, lavés par des robinets plaqués or dans des jets privés. Depuis quand les milliardaires s’indignent de la pauvreté et du bullying sur les réseaux sociaux? Faut-il être surpris lorsque sa vie n’a été que tourner autour des gens riches et célèbres, se pomponner pour attirer les kodaks, s’habiller par les plus grands couturiers et accepter de se faire tromper aux yeux du monde entier par un menteur narcissique et ignare. On constate que lorsque tu n’a pas de respect pour toi même, même l’argent et le pouvoir ne pourront t’apporter l’empathie et le don de soi nécessaire pour changer les choses. La première dame est tout ce qu’elle a toujours voulu être, riche et belle. Les enfants des autres, bof….

    1. Pierre dit :

      Qui se ressemblent s’assemblent … ou chaque torchon a sa guenille…

    2. Michèle dit :

      Excellente analogie POLITICON 👏🏻👏🏻

    3. MarcoUBCQ dit :

      Vous faites un amalgame douteux sur les milliardaires. Les connaissez-vous vraiment? Warren Buffet va donner l’intégralité de sa fortune à des oeuvres caritatives (et zéro sous, 0!, à ses enfants). Il a dit lui-même que ceux qui manipulent l’argent ne méritent pas d’être riches à ce point. Michael Bloomberg: Oui, oui, je sais, il n’est pas parfait; de ce que j’ai vu du haut de mes 57 ans, 100% des êtres humains sont perfectibles, et même chose pour les animaux, les plantes, les roches, les paysages… Feux monsieur Forbes (magazine Forbes) passaient beaucoup de temps avec les gens ordinaires (il était un passionné de moto; son fils par contre, actuel Boss du magazine légué par son père… Ch’peut pas le sentir). Les riches sans empathie y’en a, les pauvres sans empathie y’en a, les policiers emphatiques y’en a, les soldats emphatiques y’en a… Par contre, vos autres énoncés: Chapeau!

      1. MarcoUBCQ dit :

        En passant, pour ce qui est de l’imperfection, je passe la moitié de ma vie à pointer le doigt vers ma personne.

      2. Nous pouvons ajouter Bill Gates à votre liste de milliardaires généreux. Pour ce qui est d’appeler Mélania une dame, dans mon livre on repassera. Michèle Obama etait une Dame, avec un D majuscule.

  9. Apocalypse dit :

    Pour ceux et celles qui pensaient que Melanie Trump et la fille de Donald Trump étaient un peu moins pire que ce dernier … oh que nous étions dans le champ.

    Encore une fois, un comportement odieux de Donald Trump, de son entourage et du parti républicain.

    On mentionne le nom de Baron, de manière tout à fait inoffensive, mais ça reste tout de même une erreur de Pamela Karlan, et on fait une histoire avec raison d’ailleurs, mais voilà que le président attaque vicieusement une adolescente, Greta Thunberg, et sans surprise pas un chat du côté républicain pour marquer sa désapprobation. On aurait penser que Melania Trump serait sortie pour dire de faire attention, mais elle en remet…

    Mais qu’est-ce que cet homme, Donald Trump, a dans sa manche pour avoir tous ces gens littéralement à genoux devant lui et totalement silencieux sur ses comportements les plus honteux, les plus sournois, etc?

    Absolument personne autour de lui n’est capable de montrer la moindre indépendance :-(.

    1. Sueurs dit :

      Je crois qu’il ont peur de ce qu’il pourrait dire sur eux et briser des familles, il n’a aucun filtre et dit tout ce qui lui passe par la tête même si ce n’es pas vrai. Pourtant un jour viendra où il sera déculotté, du moins je l’espère.

      1. Guy Pelletier dit :

        @Sueurs

        Quand leur plus grande crainte dans le vie est de ne pas réagir de peur que Trump les prennent pour cible c’est gens font la preuve de n’avoir de courage, de fierté, d’être des hommes ou femmes honorables, intègres se tenant debout pour défendre les plus faibles leurs valeurs et la démocratie de leur pays. Des gens ne méritant tout simplement pas le respect de leurs électeurs.

    2. MarcoUBCQ dit :

      Je vous offre cette image: Un trou noir attire tout vers lui, même la lumière! Donald est un trou noir émotionnel. Petite leçon sur la mécanique du solipsisme: Donne 100% d’approbation à ceux qui te donnent la pareil. Ce faisant, tous ceux qui sont près de Donald, et qui décident de le rester, deviennent accrocs à cette drogue stupéfiante. Ils finissent donc dans la stupeur: État d’immobilité et de mutisme d’origine psychique. Ce mutisme doit être interprété: Ceux qui sont près de Donald le trou noir parlent, mais trahissent leur propre voix pour prendre celle de Donald. Sous cette emprise se cache ce désir inconscient: Donald est le père remplaçant le père qui manquait réellement il y a longtemps. Donald leur donne enfin cet amour inconditionnel (en apparence seulement, bien évidemment). Pour eux, attaquer Donald c’est les attaquer. Je suis sûr que bien des hommes russes, et quelques femmes russes, ont le même attachement envers Vlad The Bad. Mais c’est un chateau de cartes. Donald est juste un symbole, vide, tellement vide que la vacuité suprême c’est lui! J’m’en frais pas trop avec ça.

  10. Cubbies dit :

    Be Best. Une coquille vide qui est un truc de relation publique sans importance. Comme le reste du clan Trump.

    Fake First Lady. Égale au Fake président.

    J’ai déjà accordé trop d’attention à Potiche 1ère avec ce commentaire.

  11. Toile dit :

    Cette flotus flotte dans le déni total quand elle dit prendre cause contre l’intimidation. Des fois, je pense à quel genre de calvaire son huluberlu déjanté psychiatriquement de husband pourrait lui faire subir si jamais elle s émancipait un brin. Elle littéralement coincée dans ses griffes mais tout compte fait c’est sa propre turpitude d’avoir vendu son âme contre une immigration et quelques babioles. Depuis son «  I don’t care, do you », elle est définitivement classée dans les cruches irrécupérables. Rien à faire avec elle.

  12. Apocalypse dit :

    ‘… BeBest est l’initiative de la première dame, et elle continuera à faire tout ce qu’elle peut pour aider les enfants.’

    Ouais, disons qu’après le silence de Melanie Trump suivant l’attaque de Donald Trump sur Greta Thunberg, on peut s’interroger sur cette soi-disante ‘noblesse’ d’aider les enfants. C’est sans doute beaucoup plus pour se donner une belle image, une bonne conscience que d’un sentiment désintéressé (i.e. altruisme).

  13. Jean Saisrien dit :

    Incroyable la gymnastique de ces invertébrés…ils se méritent tous… et les ÉU aussi…
    Un grand peuple…

    1. Michèle dit :

      @ Jean Saisrien 👏🏻👍🏻
      Oui, un grand peuple vide de compassion, de morale et de respect.

  14. Layla dit :

    « Leur fils n’est pas un activiste qui parcourt le monde en prononçant des discours. »

    Pourquoi elle a utilisé le mot « activist » au lieu de « militant »

    Militant ça sonne pacifique…activist dans l’imaginaire, ça sonne plus rebelle, manifestation pouvant être violente.

    Pourquoi cette phrase …sinon pour rabaisser les actions de Greta…

    Pourquoi ne pas se contenter de dire « Il est un garçon de 13 ans qui souhaite et mérite que sa vie privée soit respectée »

    Mais en fait…Que vient faire le fils de DT dans cette histoire?

    Pourquoi elle parle du fils de DT et de Melania quand la question concerne l’attitude de DT face à Greta ? Pourquoi utiliser le fils.?

    Faudrait qu’elle se branche,on respecte la vie de Barron ou non?

    1. Haïku dit :

      Layla
      Très bonne observation ! 👌

  15. Marlo dit :

    C’est dommage qu’on ne puisse pas ici, comme sur Tweetter, joindre une photo… j’aurais mis celle de ce merveilleux couple tant adulé de nous (!!!), elle tenant dans ses bras un bébé latino désormais orphelin à la suite de la tuerie d’El Paso et lui exhibant fièrement un trop rare et trop large sourire avec le pouce en l’air. Tranquillement, mais inexorablement, ils deviennent les Ceausescu des États-Unis…

  16. quinlope dit :

    Une plante artificielle ça n’a même pas besoin d’être arrosé.

  17. Layla dit :

    DT ne respecte rien, ni personne.

    Il détruit tout au passage, combien de fois on l’a vu saboter des négociations entre deux parties, dont l’une des parties c’était des fonctionnaires.
    Combien de fois il a contredit ouvertement et sans gêne ses responsables de la communication.

    S’attendre à ce qu’il respecte les actions de sa femme, c’est rêver en couleur.

    Entre ce que la juriste a dit et les allusions de DT il y a un monde, de plus ce n’est pas ce qu’il a dit qui compte mais pourquoi il l’a dit? Parce qu’il était frustré qu’une jeune ado prenne plus d’importance que son je me moi, lui le président des USA

    Et pourquoi pas parce qu’il était frustré que ce ne soit pas Ivanka?

    1. Anne-Marie dit :

      Layla 9:48
      Je suis d’accord avec vous. Par contre, pour que porctus 45 respecte les actions de sa femme, il faudrait qu’elle en fasse un peu des actions!

  18. citoyen dit :

    les femmes et les éduqués font de la meilleure politique que les partis traditionnels.

  19. Non pas que je veuille prendre la part de Mélamine mais peut-on vraiment lui attribuer ces paroles?

    Cette Grisham, une vraie sorcière à mon avis, défendra 45 quoiqu’il fasse, quoiqu’il dise tandis que Mélamine, sachant que son mari ripostera x 10, préférera garder le silence.

    C’était quand même bizarre de choisir « Be Best » comme projet de sa part. Imaginez-la condamner les propos son mari à presque tous les jours….

  20. Benton Fraser dit :

    Donc la cyber-intimidation est acceptée lorsque le jeune est une personne « activiste » publique!!!

  21. Louise dit :

    Si ce n’était de sa beauté Melania n’aurait jamais eu la vie qu’elle a vécu jusqu’à maintenant.
    Quand ta principale activité consiste à te pomponner et à te pavaner au bras d’un homme riche et célèbre, moi j’appelle cela de l’opportunisme.
    Au début de la présidence de son mari je lui donnais le bénéfice du doute parce que je ne la connaissais pas et j’attendais de voir ce qu’elle allait faire. Au bout de trois ans je n’ai vu aucune réalisation concrète de sa part pour aider les américains moins bien nantis qu’elle. Elle a continué de se pavaner et de faire la belle avec un air bête en plus.

    Si son slogan c’est d’aider les enfants pourquoi n’a t’elle rien dit pour souligner le tweet méprisant de son mari à l’égard de Greta ?
    J’en déduis que son slogan n’est que du vent pour bien se faire voir, c’est toujours gagnant de vouloir prendre soin des enfants.
    Alors mon admiration et mon respect pour cette dame est au point zéro.

    1. Robert Giroux dit :

      Si ce n’était de sa plastique … au figuré comme au propre !

    2. constella1 dit :

      Louise
      Si son slogan c’est d’aider les enfants pourquoi n’a t’elle rien dit

      Moi je dirais surtout pourquoi n’a t’elle rien fait quand tous ces enfants et ados qui ont été mis en cage séparés de leur parent ?
      C’est ça la vrai question.
      Encore auj ces enfants meurent dans le silence et l’indifférence parce que mal soignés
      Une première dame qui ne fait rien et ne soulève même pas la question et qui est mère par surcroît est dans mon livre à moi méprisable
      Moi je pense à eux tous les jours et je m’ inquiète pour eux et suis indignée surtout
      Et je suis même pas américaine

      Un pays démocratique qui laisse faire une telle chose dans l’ indifférence sauf quelques mouvements qui n’ont pratiquement pas de marge de manœuvre pour agir. est un pays devenu bien peu enviable

      Comment peut t-on laisser ce seul état de fait sans rien tenter pour renverser la situation

      Pour le reste on sait que madame ne fait que parader comme une potiche botoxé
      Moi je n’éprouve aucune surprise face à sa pseudo mission de be best
      Je le dis depuis le début elle a pas ce qu’il faut pour une première dame c’est clair
      Son objectif : marier un millionnaire point avoir sa nationalité mais s’est ramassé à la WH

      A ce jour depuis trois ans le bilan est:
      Pas de plan pas d’objectif pas d’échéancier
      Elle n’a jamais voulu être la première dame c’est certain
      Mais une fois que tu as le titre tu as le devoir à mon sens de faire quelque chose de cette prérogative

  22. Henriette Latour dit :

    Louise

    Vous êtes très polie quand vous parlez d’opportunisme. Moi, j’appelle ça de la prostitution.

    1. Anne-Marie dit :

      Henriette Latour 10:46
      J’ai pensé la même chose que vous lorsque j’ai lu le commentaire de Louise

    2. MarcoUBCQ dit :

      Les prostitués sont la cible d’une haine sans bornes partout et toujours dans l’histoire de la planète. Pourquoi? Parce que presque nous tous se prostituons pour gagner notre vie. Qui peut dire qu’il respecte ses valeurs intégralement à son travail? Qui peut dire qu’il traite ses clients et ses collègues de travail avec dignité en tout temps? Qui peut dire que le fruit de son travail correspond à ses valeurs en tout temps? Melania est la cible d’une haine sans bornes parce qu’elle reflète notre impuissance à tous, notre vulnérabilité et notre perfectibilité. Pour le bien-être de son fils je préfère m’abstenir de participer à ce jeu obscène. Mea culpa: J’ai probablement été moins que tendre envers elle dans le passé. Je suis perfectible itou.

      1. Henriette Latour dit :

        MarcoUBCQ

        Je n’ai rien contre les prostituées mais j’en ai contre celles qui nous font accroire qu’elles sont autre chose que ce qu’elles sont. On doit assumer ce qu’on est dans la vie.
        Première Dame des États-Unis!!!!!!

  23. MarcoUBCQ dit :

    Je crois sincèrement que Melania aime son fils de tout son coeur. Je suis convaincu aussi qu’elle n’a presqu’aucun outil pour se défendre contre son mari et qui que ce soit d’autre. Vivant avec un solipsiste depuis longtemps, elle ne doit plus avoir d’énergie à consacrer, au-delà de se consacrer à son fils. Je la vois, comme First Lady, telle une petite fille qui est sans défenses. Je préfère ne pas focaliser sur elle, car j’ai toujours le bien-être des enfants à coeur, et Barron a besoin que sa maman garde toutes ses forces pour se consacrer à lui. Donald évide tout ce qui est près de lui trop longtemps. Tel un trou noir il ne tolère rien qui ne lui ressemble pas. Je serais très curieux de savoir ceci: Comment se sent-on près d’un solipsiste comme lui? Je crains que ce soit presqu’intolérable pour qui résiste à ce trou noir émotionnel.

    1. Louise dit :

      MarcoUBCQ

      « Je la vois, comme First Lady, telle une petite fille qui est sans défenses. »

      Aujourd’hui je ne suis pas d’accord avec vous. Melania n’est pas une petite fille, c’est une femme mature qui sait très bien ce qu’elle fait et qui est responsable de ses choix. Si elle voulait quitter son mari, avec de l’aide elle pourrait y arriver.
      Je ne dis que c’est facile mais c’est possible.

      Vos propos laissent supposer que vous avez de la pitié pour elle.
      La pitié est un sentiment qui diminue une personne en la considérant comme une victime et en lui laissant croire qu’on n’a pas confiance qu’elle puisse s’en sortir alors que l’empathie reflète une sensibilité à son vécu parce qu’on peut se mettre à sa place pour la comprendre et l’aider au besoin.
      Vous aurez compris que la pitié ne fait pas partie de mes valeurs. C’est pourquoi je maintiens mon jugement sur Melania.

  24. Gilles Morissette dit :

    Cette famille est « constante » dans son incohérence et ses contradictions.

    L’implication de Melania est de la grosse boulechite, destiné à bien paraître afin que le monde voit qu’elle n’est pas comme on dit « Beautiful but dump » (« Belle mais connasse »).

    Elle défend son fils contre une blague de mauvais goût mais ferme sa gueule devant le « bullying » pratiquée pqar son Gros Enfoiré de mari contre une adolescente de 16 ans qui ne fait que poser un jugement critique sur les dirigeants de cette planète qui se contrefriche de son état.

    Comme double standard et hypocrisie, il est difficille de trouver pire.

    « Beautiful but dump » disions-nous?

    On est loin même très loin de Michele Obama et même de Laura Bush

  25. CBT dit :

    C’est vrai que la vie privée de Barron doit être sauvegardée, mais surtout parce qu’il n’a pas choisi ses parents qui sont des personnages insipides. Si Trump et Melania étaient des parents respectables, il n’aurait pas été ciblé par un jeu de mots quand même anodin faut dire, rien de comparable à l’insulte de Trump sur Greta, ils n’ont pas de leçon à donner à personne.

  26. Apocalypse dit :

    Pour ceux et celles qui disent que c’est la peur qui motivent en grande partie cet aplaventrisme devant tout ce que fait d’odieux Donald Trump, vous avez sans doute raison.

    On pourrait toutefois leur rappeller cette citation: ‘La peur est mauvaise conseillère’.

    Lorsque tu es prêt à tolérer n’importe quoi parce que tu as peur, cela en dit très long sur toi!

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Au risque de provoquer de la grogne, je vais me permettre de diverger quelque peu de la trame générale des propos relatifs à Barron Trump, à sa mère et sur la comparaison entre cet ado jusqu’à présent très silencieux et une autre mineure qui a décidé de faire grève d’école et que le grand cirque médiatique planétaire n’a pas hésité à «capturer» et transformer en icone.

    ’«..un jeu de mots plutôt inoffensif impliquant Barron Trump» dites-vous, M. Hétu. Je vous trouve pas mal indulgent. Je persiste à penser que malgré toute la désapprobation et même la colère (que je partage) suscitées Donald Trump qui s’adonne être le père de cet ado, j’ai déjà dit, et je persiste: Le jeu de mots douteux lancé sans raison par une très éminente juriste était totalement déplacé. Elle a présenté ses excuses et c’est fort bien. Le jeune ne méritait pas d’être jeté dans la marmite bouillonnante de son paternel.

    Greta Thunberg, c’est autre chose. Elle est maintenant une personnalité publique avec tout ce que cela peut comporter comme avantages et aussi, malheureusement, inconvénients. Un de ces inconvénients est, malheureusement aussi, d’être objet de la vindicte publique du climato-sceptique en chef, un dénommé Donald Trump. Au vu de la réponse qu’elle lui a servie et que j’ai qualifiée de «judo intellectuel», elle a démontré qu’elle est capable de se défendre et ce, bien plus intelligemment que son attaquant.

    La condescendance dont elle est l’objet lorsqu’on prétend qu’il ne faudrait jamais la remettre en question sous prétexte de son jeune âge, de ce qu’elle est et de la cause qu’elle défend, cela ne tient pas la route.

    Quand je jouais au hockey collégial, (à la révolue époque des collèges classiques) les autorités du collège persistaient à mettre sur la glace des joueurs plus jeunes et généralement plus petits que les gars de 16-17 ans sous prétexte qu’ils étaient de bons patineurs habiles avec la rondelle et capables de «performer» à ce niveau de jeu.
    Cependant, ces autorités voyaient d’un mauvais œil que les plus costauds, surtout les défenseurs dont je faisais partie, évitent les contacts habituels quand on essaie de passer et se rendre au filet. Nous expliquions alors à nos bons ecclésiastiques que sur la glace, la «charité» n’était pas de mise. D’ailleurs quand ces mêmes adultes se risquaient à en jouer une contre nous, ils se rendaient compte «de contactu» du sens que nous donnions à ces propos. Comme disent les anglophones: «If you can’t stand the heat, get out of the kitchen»

    Dans ses remarques à l’endroit de Greta Thunberg, Donald Trump est aussi odieux que d’habitude et je suis content que la petite (voyez, ici je trouve ce qualificatif un peu condescendant) lui ait bien rivé son clou.

    Et cela me ramène à Melania Trump. On lui reproche de n’avoir pensé qu’à défendre son fils. On devrait en être surpris?? Bien sûr, elle n’est que sa mère!!! On lui reproche de ne pas avoir «blasté» son grossier mari? Qui nous dit qu’elle n’a pas fait comme ma blonde sait si bien le faire: Attendre que nous soyons revenus à la maison pour me signaler sa désapprobation quand, dans une rencontre quelconque j’ai, à mon humble avis, eu raison de «planter» celui (ou celle) que je considérais comme un.e importun.e et qu’elle n’était pas d’accord.

    Je comprends que nous (oui, je fais partie du groupe) puissions ne pas aimer Donald Trump et tout ce qu’il représente mais cela ne doit pas faire de nous des espèces de monomaniaques sans nuances.

    .

  28. POLITICON dit :

    MarcoUBCQ
    Un amalgame douteux? Vraiment? Quand tu deviens riche c’est toujours parce qu’il y a eu des pauvres qui ont travaillé au salaire minimum pour te hisser dans les hautes sphères de la finance et des paradis fiscaux. Le pire c’est qu’on retrouve des gens qui sont nés pauvres et lorsqu’ils deviennent riches, c’est encore des financiers qui s’occupent de leur faire payer moins de taxes et impôts et ce dans une moindre proportion que le simple salarié. Je vous accorde que Warren Buffet est l’un des seuls qui a réalisé un jour que sa secrétaire payait plus d’impôts que lui sur son revenu. A-t-il augmenté son salaire au moins? Benon…! C’est un freak des chiffres et des actions en bourse, pas quelqu’un qui dépense ses milliards sur des secrétaires voyons….

    1. MarcoUBCQ dit :

      Je suis d’accord avec vous à… 97%, alors nous sommes bel et bien au même diapason. Je me tue à dire les mêmes choses que vous, essentiellement, depuis tellement longtemps que je ne me rappelle pas avoir tenu un discours différent. Je nous souhaite de ne pas tomber dans le même panneau que celui dans lequel se trouvent les Démocrates: Au lieu de se rallier contre Donald &co., ils se battent entre eux. La richesse du monde entier est essentiellement l’oeuvre des petites gens. Une vraie personne forte et grande intérieurement va servir le peuple de son mieux. Voir « Ces malades qui nous gouvernent », pour expliquer ce que font ces fous à notre tête, ainsi que les deux essais d’Arno Gruen à ce sujet. Je suis pauvre moi-même car je travaille pour les pauvres. Je ne me plains pas car j’ai la chance d’être très débrouillard, et je tolère la privation aisément (la soif et la faim itou, comme par hasard…). Tous les acteurs de ce blogue sont la preuve irréfutable que l’humanité est entre bonnes mains (ça inclus Richard Hétu, en passant). Nous faisons tous preuve d’une grande humanité, d’humour, d’une grande perspicacité, d’intelligence et de sensibilité, d’érudition et de sagesse, de légèreté et profondeur, advita etrernam.

  29. MarcoUBCQ dit :

    Greta se défend merveilleusement bien par elle-même avec l’aide de son entourage très supportant. Ses propres parents sont déjà de grands alliés. Sa mère a mis un terme à ses voyages en avion, et donc à sa carrière internationale, pour sa fille très marginale et brillante, qui est en fait fabuleuse. Melania ne sait pas se défendre: Elle doit quotidiennement se préserver contre Donald le trou noir. Moi à sa place ça fait longtemps que j’aurais perdu toute confiance en moi. Laissez-la donc faire et concentrez votre venin contre les crocodiles-humains genre Mitch O’Connell & co. Donald est un solipsiste: C’est perdre son temps de le confronter directement. Il est incapable de ne pas tout ramener à lui-même. Le pays est en guerre, et quand tu t’attaques aux leaders du clan adverse c’est de bonne guerre. Koch, Limbaugh & co. sont des cibles appropriées pour qu’on utilise toute notre ruse, notre venin et nos autres forces pour éteindre leurs discours mortifères. Les monarchistes que sont devenus les républicains sont condamnés à perdre la guerre, car ils rejouent le film d’horreur que fut le Maccarthysme. Mêmes idées et discours sans queue ni tête. Même haine et mépris contre tout ce qui ne bouge pas à l’ordre, au pas, comme des robots endoctrinés par la force des choses. Pardonnez-moi ceci: Ils sont tellement inCONscients, tellement obnubilés par leur sentiment d’auto-suffisance, tel des ti-chiens qui jappent comme des débiles, que leur fin approche. Comme avec les délires de Joseph McCarthy, le bon peuple états-unien va s’ouvrir les yeux et voir la corruption totale et absolue de ces bandits en cravates que sont devenus les républicains, au service de leur roi écarlate: Donald Trump.

    1. kintouai dit :

      Puissiez-vous avoir raison !

      Je crois cependant qu’on ne peut comparer la période maccarthyste américaine à ce que le shithole USA vit aujourd’hui.

      En fait, le Gros Taré l’a eu son mur : un mur d’intolérance, un mur construit avec plus 13 000 mensonges et demi-vérités, qui sépare désormais les Américains en deux clans bien distincts — celles et ceux qui ont les yeux ouverts sur cette présidence corrompue, incompétente, xénophobe et misogyne, qui ne carbure qu’à la haine de l’autre, et un clan sourd et aveugle à toute vérité, qui est en train de se noyer dans l’océan de vomi et de merde produit par son Führer et sa clique d’enfoirés.

      il faut lire l’excellent article de La Presse (https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201912/14/01-5253731-la-bataille-des-faits-divise-les-etats-unis.php) pour constater à quel point ce pays est au bord de l’implosion.

      Comme le conclut d’ailleurs l’auteur de l’article : «M. Hasen craint même que le fossé grandissant entre ces « univers factuels différents » ne résulte en une incapacité à accepter les faits les plus simples. Comme, par exemple, « le résultat de l’élection » de novembre 2020, en cas de défaite de Donald Trump. »

  30. Les commentaires au sujet de Mme. Trump me mettent mal à l’aise. La traiter de bimbo, plante verte, prostituée etc., n’a pas rapport. Elle n’a rien fait autre que marier un des pires personnages des temps modernes. Lui, on peut lui faire tous les « compliments » qu’on veut, il les mérite au centuple.

  31. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 11:29

    ‘Au risque de provoquer de la grogne…’

    Pas de la grogne, mais je ne suis pas proche d’être d’accord avec vous.

    La mention par Madame Karlan de ‘baron’, le nom du fils de Donald Trump était mal avisé, soit, mais totalement inoffensive pour ce jeune garçon. Par contre, le président a attaqué vicieusement, sournoisement une ‘adolescente’; elle a beau avoir une certaine notoriété, c’est une adolescente et une citoyenne tout à fait ordinaire.

    Le président des Etats-Unis ne devrait JAMAIS attaquer des citoyen(ne)s ordinaires, des politicien(ne)s, des adversaires politiques, c’est ‘fair game’, jusqu’à un certain point, mais jamais des citoyen(ne)s ordinaires, acteurs, actrices, animateurs de talk-shows, etc.

    Pour ce qui est de Melanie Trump, deux poids, deux mesures: ‘Shame on You’.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      ‘@Apocalypse. «Shame on You’» Wow! Un peu plus vous me lanciez le «How Dare You» de Greta. J’en suis tout commotionné. J’appelle tout de suite mon psy.Mais non, rassurez-vous, on ne me «shame» pas si facilement surtout quand on ne m’explique pas de quoi je devrais avoir honte.
      🙂

      Bon, plus sérieusement, je suis d’accord avec vous quand vous dites «Le président des Etats-Unis ne devrait JAMAIS attaquer des citoyen(ne)s ordinaires,» comme cette dame àpropos de laquelle il hurla «GET HER OUT» avant de s’en prendre vicieusement au préposé à la sécurité qui «did not do so good a job».
      Pour ma part j’ajouterais qu’il ne devrait pas non plus attaquer vicieusement même ceux que vous appelez les « ‘fair game», politicien(ne)s, adversaires politiques et als. Par contre je suis incapable de ranger au rang de «citoyens ordinaires» les acteurs, actrices, animateurs de talk-shows qui ont un vaste accès quasi à volonté à la parole publique et dont plusieurs sont aussi voire plus riches que Donald Trump car on ne connait même pas la vraie nature de sa prétendue fortune.

      Et revenant à Greta Thunberg, elle n’est plus une «citoyenne ordinaire» même si elle n’a pas encore droit de vote. Vous en connaissez beaucoup des «citoyens ordinaires» qui furent personnalité de l’année du Time.? Mais pour que tout soit clair, je vais me répéter: Son accession au grand cirque médiatique ne donne pas le droit à Donald Trump de l’attaquer vicieusement comme il le fait pour tous ceux et celles avec qui il n’est pas (ou plus) d’accord. Mais cet homme étant ce qu’il est, rien ne va le faire changer. Il ne reste qu’à attendre que le «peuple» le renvoie à la niche.

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Et comme le chante si bien Brassens:

        https://www.youtube.com/watch?v=zMALuEYxK6U

  32. Alexander dit :

    La job de Stephanie Graham est de protéger la MB et ses locataires. Pas de dire la vérité nécessairement.

    On verra à l’usage si BeBest est – une autre – coquille vide comme les autres activités pseudo caritatives de Trump ou une vraie fondation avec des vrais objectifs.

    La Première Dame serait très malvenue de critiquer son mari et ses frasques dans les circonstances qu’on connait. On achète son silence en lui imposant de se fermer la gueule et de continuer à faire sa potiche de luxe, genre soit belle et tait toi.

    Elle n’a pas choisi d’être Première Dame, on lui a imposé cet agenda. Elle, c’est une immigrante plus ou moins obscure qui a marié son gigolo de mari pour son argent et le train de vie qui va avec. Comme bien d’autres avant elle.

    Elle n’aura jamais le charisme et l’intelligence marquée d’une Michelle Obama, mais elle est prise dans un engrenage dont elle ne peut pas sortir. Elle est prisonnière de la MB avec Barron.

    On ne peut lui demander d’être ce qu’elle n’est pas.

    Elle ne peut dénoncer son idiot de mari, même s’il y a de très fortes chances qu’elle désapprouve ses frasques. Le faire serait trop risqué pour elle et Barron. La colère et la méchanceté de DT serait dramatique pour elle. Elle ne fait pas le poids devant un monstre pareil.

    1. MarcoUBCQ dit :

      @ Alexander et jeanfrançoiscouture: Merci de défendre Barron et sa maman. Comment reprocher à Melania de ne pas défendre son fils contre Donald le barbare? Pourquoi s’en prendre à si petite, comme Melania, au lieu de déverser votre fiel sur ceux qui le méritent? Donald, Mitch et toute cette bande de bandits en cravates méritent le karma qui leur revient, le même que tous ceux qui suivent les traces de la facilité et du mal, tous plus corrompus les uns que les autres. Et pourquoi des femmes ont ici déversée leur fiel sur une femme sans défense comme Melania? Bien sûr qu’elle a dit et fait des chose déplorables. Moi à sa place je serais coincé en titi: D’un côté Donald le méchant et colérique, de l’autre une liberté quais-impossible. Fouettons les discours haineux et immoraux de ceux qui les transmettent. Laissons faire les petits pris « dans un engrenage dont elle (ils) ne peu(ven)t pas sortir » (Alexander (12:03)).

      1. constella1 dit :

        MarcoUBCQ
        pourquoi des femmes ont ici déversée leur fiel sur une femme sans défense ??
        Et bien elle a su tres bien s’en tirer comme personne immigrée je trouve comparée à
        tous ces enfants et leurs parents poignés en cage depuis des mois

        Euh je me sens un peu interpelé là
        Relisez mon propos
        Je dis qu’elle n’était pas faite pour ce job et qu’elle s’est retrouvé dans ce bordel malgré elle
        Mais ca ne lui enlève en rien son devoir de protection envers les autres enfants que le sien en tant que première dame(immigrée ) vu la mission qu’elle s’est donné(c’est elle qui l’a choisie) et c’est ce que je crois
        Si c’est ce que j’ai écrit c’est du fiel pour vous je le regrette sincèrement
        En tant que mère , travailleuse sociale ayant travaillé auprès d’enfants en situation de protection de mères vulnérables et vivant dans le pays voisin(Dieu merci 1000 mile fois) je suis disons le ,déçue de ce qu’elle en fait de son titre de première dame
        Je sais ce qu’est la vulnérabilité chez une personne
        J’espère que sur ce blogue tout comme vous le souhaitez nous pourrons conjuguer avec les points de vue des autres meme s’ils diffèrent du nôtre

  33. Apocalypse dit :

    @Alexander – 12:03

    ‘Elle ne peut dénoncer son idiot de mari, …’

    Melania Trump n’a rien dit, alors est complice de Donald Trump.

    Elle n’avait pas besoin de faire une sortie pour le traiter d’idiot, mais de faire une sortie publique, avec un peu de subtilité, pour dire de faire très attention lorsqu’on passe des commentaires sur des citoyen(ne)s ordinaires.

    1. Alexander dit :

      @ Apocalypse

      Subtilité et Melania, pas sûr que ces mots vont bien ensemble.

      Le mieux qu’elle peut faire est de se promener avec des vêtements griffés avec des messages écrits dessus.

      On ne peut pas donner ce qu’on a pas.

  34. Apocalypse dit :

    @kintouai – 12:03

    ‘«M. Hasen craint même que le fossé grandissant entre ces « univers factuels différents » ne résulte en une incapacité à accepter les faits les plus simples.’

    Pas seulement ‘accepter’ les faits les plus simples, mais aussi comprendre les situations, les choses les plus simples.

    Il y a beaucoup de gens qui ne comprennent pas le problème avec le fameux appel avec le président Ukrainien. Ils se sont faire dire, il n’est rien arrivé, alors pas de problème. Ces gens ne comprennent pas ce qui se passe.

    La plupart des gens sont de plus en plus intellectuellement paresseux; ils comprennent les choses extrêmement simples, mais pas plus.

    Cela dit, je suis malheureusement d’accord avec M. Hasen et comme vous voyez par mes propos, je suis sans doute plus pessimiste que lui sur la suite des choses.

    1. Mouski dit :

      Un combat entre « les faits alternatifs » et « les faits réels « . Je crains qu’un jour les faits alternatifs prennent le dessus et c’est la que va débuter la fin de notre démocratie. Il est plus facile de faire avaler une fausse nouvelle qu’une vraie. Et c’est dans ce contexte que la presse encore démocratique devra être très vigilante. Souhaitons nous la meilleure des solutions: Les vraies nouvelles.

  35. loup2 dit :

    Je viens de vous lire tous. Certains disent que la **** de luxe ne doit pas approuver (en privé) les frasques de son sugar dady, quelle se doit de protéger l’enfant quelle a eu avec ce monstre etc etc.
    Ben écoute la poupée, t’as une affaire à faire : DIVORCE
    C’est ça pis c’est toute.

    1. MarcoUBCQ dit :

      C’est exactement ce que les femmes victimes de violence de la part de leur conjoint se font dire. En passant, tout divorce est difficile. Oui, certains n’éprouvent que des sentiments positifs après, mais même ceux qui quittent un(e) conjoint(e) violent(e) ont de la difficulté à le faire.

      1. loup2 dit :

        Une femme qui est victime de violence de la part de son conjoint, qui doit se réfugier dans une maison pour les femmes avec son enfant.
        Qui une fois le divorce prononcé doit attendre les pensions alimentaire pour payer son petit logement et se nourrir en ayant toujours la crainte de voir débarquer son ex avec des mauvaises intentions. Craignant pour sa vie et celle de son enfant.

        Je m’excuse MarcoUBCQ mais il n’y a aucune ressemblance entre elles et la catin. Aucune.

      2. MarcoUBCQ dit :

        Libre à vous de détester Melania.

  36. Micheline dit :

    Elle se pavanne dans le monde auprès de son crosseur de mari, pour montrer ses robes. Point.

  37. Danielle Vallée dit :

    Aidé de sa logorrhée verbale, Trump ouvre parfois des pans inusités de sa pensée.
    Par exemple au temps de ses rencontres avec Kim Jong-un quelqu’un lui demandait s’il n’y avait pas un danger à discuter avec un fou, et il a répondu: c’est son problème, pas le mien.
    Or il y a quelques semaines, il a dit publiquement en parlant de sa mort qu’il connaissait quelqu’un qui n’aurait pas de chagrin. Et parce que le public était ahuri, il a répété : Melania, elle n’aurait aucun chagrin. Et de mémoire elle était sur la scène, juste en arrière de lui dans une robe jaune, donc c’était probablement au 70e anniversaire de l’OTAN.

    Ce serait avantageux pour elle de quitter la Maison Blanche avec son fils le plus tôt possible pour retourner vivre à New York ou ailleurs. Les gens ne s’ennuiront pas d’elle.
    Personne ne s’apercevrait qu’elle est partie.
    Et elle va pouvoir recommencer à vivre. C’est pas Stéphanie Grisham qui la fait mieux paraître, au contraire. Le style agressif de Grisham ne fait qu’empirer la situation.
    Pauvre petite fille riche….

  38. onbo dit :

    Cette polémique tient avant toute chose au fait que ‘Barron’ est un nom de famille.

    Quand il sera assez vieux pour se passer du vieux ou avant, ce jeune homme se choisira tout aussi fièrement un prénom à son goût, et peut-être un nom de famille aussi, celui de sa mère par exemple.

    Barron peut conserver son prénom. Ça le concerne, lui et lui seul. Dommage que ce soit un nom de famille. Ça a été pensé pour faire « monsieur Barron Trump », peut-être. Quelle trouvaille absurde de l’égocentrique et vaniteux paternel.

    Dans le cas de Greta, ce prénom vient de Marguerite, d’abord une perle, puis une fleur. Le destin de reines et de saintes de ce prénom est aussi fabuleux que celui d’Amélie Poulain…

    Make America Greta »s Ally, Greta’s Angel, ..Amity, ..As a friend, ..Another friend, ..Advocate. 🙂

    https://www.magicmaman.com/prenom/greta,2006200,12842.asp

  39. Layla dit :

    Pour rester dans le sujet du billet…
    Je suis bien d’accord avec @Danielle Vallée quand elle dit « C’est pas Stéphanie Grisham qui la fait mieux paraître, au contraire. »

    Stéphanie Grisham a fait un premier pas en disant « Ce n’est pas un secret que le président et la première dame communiquent souvent de façon différente, comme c’est le cas pour la plupart des couples mariés. »
    Elle était bien partie, mais non il a fallu qu’elle fasse de la politicaillerie en rabaissant Greta et ramener ça au fils, elle aurait dû dire pour être cohérente avec le « Be Best »

    « Ce n’est pas un secret que le président et la première dame communiquent souvent de façon différente, comme c’est le cas pour la plupart des couples mariés. La première dame est bien consciente que les paroles malheureuses de son mari sont en contradiction avec la mission qui lui tient à cœur avec son « Be Best » mais elle estime que cela ne doit pas l’arrêter. Elle continue de croire que la cyber intimidation ne devrait pas exister. La première dame tient à vous féliciter, elle a beaucoup d’admiration pour tout ce que vous faites pour sensibiliser les décideurs qu’il est important de sauver notre planète, elle applaudit le Times de cette grande marque de reconnaissance à votre égard. »

    C’était ça ou se taire.

  40. Gilles Morissette dit :

    Une méchanceté de ma part (que j »assume d’ailleurs pleinement) en ce samedi pluvieux et totalement « merdique ».

    Un succès-souvenir qui a fait « un tabac » à l’époque.

    https://www.youtube.com/watch?v=_nxgPeI11Xc.

    Bonnne fin de semaine quand même­.

  41. Gilles Morissette dit :

    HS un peu plus sérieux.

    La preuve que Matt Gaetz est un enfoiré et un « crosseur » qui ne recule devant rien pour défendre son « Mafieux de Boss »

    1. Haïku dit :

      @Gilles Morissette – 14:49
      Merci pour le lien. Les commentaires de Brian Tyler Cohen sont toujours à-propos.

  42. jeanfrancoiscouture dit :

    @Gilles Morissette: Ressortir Marc Aryan. Question de «foin» il va sans dire que Trump en a plusieurs ballots, de quoi attirer du monde. Mais S’agissant de chanson sur «la femme de….», je trouve Brassens plus conciliant.

  43. kintouai dit :

    Je suis plutôt d’accord avec celles et ceux qui croient qu’il y a une différence entre le simple commentaire de la juriste (je paraphrase: «on n’est pas dans un régime seigneurial, où Barron serait un baron») et les attaques sur la santé mentale de Greta Thunberg par le Gros Salopard et sa gang de zombies décérébrés.

    Je trouve même que le commentaire sur Barron n’avait rien de déplacé et que la juriste n’avait même pas à s’en excuser. Elle ne s’est pas moqué du physique ou de l’état mental du fils du Gros Taré, comme ce dernier l’a fait de l’autisme de la petite Suédoise.

    Et pourtant, Mélamine la pas fine-fine (et toute la chienlit ripouxlibane) se sont empressé de déchirer leurs chemises et de jeter les hauts cris — on pourrait même dire, pour les ridiculiser encore plus, qu’ils ont quasiment parlé de « crime de lèse-majesté ».

    Si Mélamine a tellement à coeur son programme contre la cyber-intimidation, elle devrait commencer par dénoncer sa grosse pourriture de mari, qui passe ses journées à tweeter des insultes à des particuliers qui osent dénoncer sa corruption, son incompétence, son racisme, etc.

  44. Apocalypse dit :

    @constella1 – 13:39

    ‘Mais ca ne lui enlève en rien son devoir de protection envers les autres enfants que le sien en tant que première dame(immigrée ) vu la mission qu’elle s’est donné(c’est elle qui l’a choisie) et c’est ce que je crois’

    Je suis tout à fait d’accord!

  45. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 12:48

    Greta Thunberg n’est qu’une citoyenne ordinaire qui a choisi de représenter le combat contre les changements climatiques. La seule chose qui la rend un peu moins ordinaire, c’est son âge. C’est proprement honteux pour l’homme le plus puissant de s’en prendre à elle et encore plus, en raison de son jeune âge.

    Pour ce qui est des acteurs et actrices, si c’est possible, ils (et elles) sont encore plus ordinaires que Greta Thunberg. On parle de gens super ordinaires qui font une job ayant de la visibilité. Encore une fois, le président des Etats-Unis n’a absolument pas le droit de les attaquer.

    Le président de ce pays doit traiter tous les citoyen(ne)s comme des égaux et dans le plus grand respect, mais on ne verra jamais ce jour :-(.

  46. jeanfrancoiscouture dit :

    @Apocalypse.

    Je pense que nous sommes d’accord sur à peu près tout. Je ne crois pas avoir dit que Donald Trump soit de quelque manière justifié de faire ce qu’il fait, bien au contraire.
    Quand j’inclus les «artistes et animateurs de talk shows» et que je les classe au rang de personnage que l’on peut dire «publics», je pense surtout à toutes ces personnes qui se payent spontanément sa tête dans des shows comme SNL avec Alec Baldwin. Il y a aussi plein de gens comme Michael Moore, Robert de Niro et nombre d’autres qui le critiquent ouvertement et souvent avec virulence sachant bien de bois se chauffe le personnage. J’espère qu’ils ne sont pas surpris de ses réactions que, et je me répète encore, je trouve inqualifiables et injustifiables de la part d’un chef d’État.

    Mais au fait, et pour clore ce débat, qui s’est offusqué quand Barack Obama s’est payé la tête du «citoyen»Trump lors de ce désormais fameux «White House Correspondent’s Dinner Dîner» dont certains disent qu’il fut déterminant dans la décision de Donald Trump de tenter sa chance pour le titre? Plusieurs, dont j’avoue avoir été, ont au contraire estimé que c’était bien fait pour lui qui avait pourri la vie du Président Obama avec ses histoires de «Birther».

    Autre temps autre bout de la lorgnette? Comme l’écrivit Réjean Ducharme: «Va (allez) savoir»..

    1. Haïku dit :

      jeanfrancoiscouture
      J’aime bien votre « Autre temps autre bout de la lorgnette? »
      Avec du Réjean Ducharme en sus. Merci ! 👌

  47. Ziggy9361 dit :

    Mon dernier commentaire n’à pas été publié, donc je résume Mélanià comme toutes les mères aime son enfant mais au contraire des mères ordinaires elle n’à pas hésité à instrumantaliser son fils pour tenter encore une fois de démontrer que les »liberals »entendre ici les socialistes,les démocrates en fin de compte n’hésite aucunement à descendre dans les bas fond en attaquant son fils pour atteindre son mari. Inutile de dire que c’est raté.

  48. Pierre S dit :

    —————————–

    ca c est la femme d un crisss de fou qui travaille avec un pays corrompu pour imventer
    des saloperies sur ….. le fils de son principal adversaire politique

    La femme d un criss de fou qui s en prend publiquement a une jeune femme de 16 ans

  49. Mariette Beaudoin dit :

    J’imagine que les parents de Greta gardent le silence aussi parce qu’ils voient leur fille ne pas se laisser démonter par Trump. Ils ont raison de ne pas s’en mêler.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :