Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Nous avons dans nos manches quelques surprises qui devraient changer la donne», a déclaré Rudolph Giuliani, lors d’une entrevue sur Fox News, le 27 octobre 2016, revenant sur un sujet qu’il avait déjà évoqué deux jours plus tôt sur la même chaîne et lié à des «révélations concernant Hillary Clinton». Le lendemain, le directeur du FBI James Comey annonçait qu’il rouvrait son enquête sur les courriels d’Hillary Clinton, chamboulant ainsi l’élection présidentielle de 2016.

L’ancien maire de New York avait-il été le bénéficiaire d’une fuite émanant de l’antenne new-yorkaise du FBI, où travaillait plusieurs agents anti-Clinton?

Cette question intéresse depuis longtemps l’inspecteur général du ministère de la Justice Michael Horowitz. Lors d’une comparution devant la commission du Renseignement du Sénat ce mercredi, ce dernier a confirmé qu’il continuait à enquêter sur cette affaire, une admission extraordinaire en soi.

Songez un peu : depuis le début de la présidence de Donald Trump, Horowitz a eu le temps de publier trois volumineux rapports, l’un portant sur la gestion de l’Emailgate par le FBI et deux autres sur des questions liées à l’enquête russe.

Mais voilà : Horowitz n’a pas encore eu le temps de compléter l’enquête sur les fuites du FBI qui ont contribué à la décision de James Comey d’annoncer, à dix jours du scrutin présidentiel, une nouvelle enquête sur les courriels de Clinton qui s’est avérée inutile. Il a expliqué ce délai sur la difficulté de prouver que des fuites illégales ont eu lieu.

Dans ses mémoires, Comey a expliqué que sa décision d’annoncer l’existence d’une nouvelle enquête sur Clinton était attribuable à sa crainte que les médias ne reçoivent les mêmes fuites que Giuliani et ne publient des articles donnant l’impression que le FBI protégeait la candidate démocrate à la présidence.

Les républicains de la commission du Renseignement du Sénat ne se sont pas attardés ce mercredi sur ce sujet, cela s’entend. Ils se sont plutôt efforcés de critiquer les conclusion du nouveau rapport de Horowitz selon lesquelles les dirigeants et agents du FBI étaient justifiés de lancer l’enquête russe et n’étaient pas influencés par un parti-pris politique lorsqu’ils l’ont fait.

Or, si ces employés du FBI avaient vraiment été influencés par un parti-pris politique, ils auraient fait ce que les amis de Giuliani ont probablement fait à quelques jours du scrutin présidentiel de 2016 : ils auraient orchestré des fuites. Ils ne l’ont pas fait. Et il a fallu attendre après la victoire de Donald Trump pour apprendre que le FBI avait lancé, fin juillet 2016, une enquête sur les liens possibles entre la Russie et l’équipe de campagne du futur président.

Michael Horowitz n’est pas un mauvais homme. Mais il ne semble pas vouloir froisser Donald Trump outre mesure en permettant aux Américains de voir la différence entre les méthodes de l’équipe de James Comey et celles de la bande de Rudolph Giuliani.

(Photo Getty Images)




43 réflexions sur “L’autre enquête de l’inspecteur général du ministère de la Justice

  1. Layla dit :

    Deux mots mais au pluriel.

    MÉCHANTS MALADES

  2. xnicden dit :

    « Dans ses mémoires, Comey a expliqué que sa décision d’annoncer l’existence d’une nouvelle enquête sur Clinton était attribuable à sa crainte que les médias ne reçoivent les mêmes fuites que Giuliani et ne publient des articles donnant l’impression que le FBI protégeait la candidate démocrate à la présidence. »

    Si ma mémoire est bonne, il y a eu aussi un article du NY Times citant des sources anonymes au FBI à l’effet que Trump n’était pas enquêté. Je vais vérifier plus tard mais si je ne me trompe pas, disons qu’on pourrait employer plusieurs qualificatifs à l’endroit de Comey.

    1. Je n’ai pas vérifié mais il me semble que c’est Comey qui avait confirmé à 45 qu’il n’était pas sous enquête…

      1. Richard Desrochers dit :

        Ce n’est peut-être pas ce que 45 voulait entendre, il faut bien qu’il soit une victime.
        Mais je commence à être mêlé avec toutes ces enquêtes, contre-enquêtes, post-enquêtes, péri-enquêtes et méta-enquêtes, je ne reconnais plus mes préfixes gréco-latins !

      2. Serge Montpetit dit :

        Toute ces enquetes est le but de l’operation, semer la comfusion. Les historiens vont etre tres occupper.

  3. quinlope dit :

    Cette affaire est devenue si embrouillée que les Amerloques n’entendent que ce que leur répètent leurs gourous.

  4. xnicden dit :

    Et si Horowitz n’est pas pressé, on ne peut pas dire que Comey a remué ciel et terre pour faire cesser les fuites.

  5. Pierre S. dit :

    ———————-

    Comey est stupide … sa sortie était illégale.
    Interdit de kancer ce type d,enquète a moins de 60 jours d’une élection
    la loi électorale est claire.

    au final toute ces magouille on servi l’intérêt d’une seule personne …

    Donald l’andouille Trump

    1. Serge Montpetit dit :

      au final toute ces magouille on servi l’intérêt d’une seule personne …, Poutin

    2. franlabrecque dit :

      Depuis que la calotte orangée est là c’est de la merde partout et ca m’arrête pas.

  6. Martin cote dit :

    De la magouille …toujours de la magouille…..et horowitz qui enquête sur Giuliani depuis 2016 et qui n’a encore rien trouvé……vraiment difficile à suivre…..

  7. treblig dit :

    Comey a littéralement saboté la campagne d’Hillary à quelques jours de l’élection présidentielle. Notons que cette élection s’ est jouée par 110 000 voix dans 4 états du rust belt. Un rien peut l’avoir basculé dans un sens ou dans l’autre.

    Et on l’ accuse d’ avoir favorisé Clinton?

  8. Apocalypse dit :

    @xnicden – 18:51

    ‘… disons qu’on pourrait employer plusieurs qualificatifs à l’endroit de Comey.’

    Trouver des qualificatifs pas gentils pour James Comey, oh que je suis partant.

    Imaginer, il est possible que son annonce de réouvrir l’enquête sur l’affaire des courriels de Madame Clinton ait ouvert toute grande la voie vers la Maison-Blanche de … Donald Trump.

    C’est un républicain, on peut se demander si dans ce cas particulier, la partisanerie n’a pas triomphé de l’esprit rationnel qui disait de ne rien faire juste avant le vote …

    Encore une fois, deux poids, deux mesures, on réouvre l’enquête sur Madame Clinton juste avant le vote et dans le cas des Russes, on apprend l’existence de l’enquête après le vote … misère

  9. Madalton dit :

    Un des associés de Giuliani a touché 1 M$ de la Russie en septembre. Belle gang de crosseurs.

    https://www.politicususa.com/2019/12/11/giuliani-associate-russian-money.html

    1. marcandreki dit :

      Tous les chemins mènent en Russie…

  10. Micheline dit :

    Que justice soit faite, seul DIEU connait la réponse a cette question, mais il ne le dira jamais, c’est trop honteux avec tous ces criminels qui l’entourent. Pour me remonter le moral, je connais une bonne recette d’un boeuf bourguignon, mais fuck la recette, je vais plutôt boire cette magnifique bouteille de vin rouge et caller du chinois.

    1. constella1 dit :

      Micheline
      Hahaha!👏👏

    2. ProMap dit :

      Micheline – LOL! Entre faire macérer des cubes de bœuf et son palais dans du vin, surtout s’il est bon, je salue votre choix.

  11. Richard Desrochers dit :

    Pour ne pas avoir l’air de protéger Clinton, Comey a préféré compromettre Clinton… c’est-à-dire au bout du compte protéger Trump.
    Bref, les faits ne sont jamais importants, mais les apparences si. Au diable les conséquences, sauvons nos fesses dans l’immédiat !

  12. Apocalypse dit :

    @Micheline – 19:17

    lol

  13. gl000001 dit :

    Comey, Comey … Commérages !!

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien !

      Signé,
      Hü Kai.

    2. P Lacerte dit :

      En parlant de nos Laurel et Hardy résidents… ou sont-ils passés?

      1. gl000001 dit :

        Hibernation ? Stage de formation trollienne à la trump university ? Membre d’un jury séquestré pendant les délibérations (ça va finir en non-lieu, il dira toujours le contraire des autres) ? …

  14. Apocalypse dit :

    @Richard Desrochers – 19:19

    Une décision extraordinairement mal avisé de James Comey de rouvrir cette enquête. Ca faisait longtemps qu’on enquêtait sur cette histoire de courriels, qui n’était rien de plus qu’une anecdote dans mon bouquin, et on avait rien trouvé, alors pourquoi cette décision stupide de rouvrir l’enquête juste avant le vote?

    Ce faisait, on a ouvert la porte pour Donald Trump qui a fait bien, bien, bien pire que l’histoire (anodine) de courriels de Madame Clinton. Durant les mois qui ont précédé le vote, on aurait dû voir que Donald Trump était un fou furieux et qu’on ne devait pas désavantager Madame Clinton sans avoir une très, très bonne raison.

  15. MarcoUBCQ dit :

    Tout ce qui est proche de Donald trop longtemps semble se détériorer inexorablement. Horowitz est manifestement infecté par le donaldisme, une infection grave et même potentiellement mortelle, lorsque Donald est à proximité trop longtemps. Michael n’ose pas dire les choses telles qu’elles sont. Autrement dit, travaille pour Donarcisse à tes risques. Regardez Barr, qui semble s’approcher de la mort un peu plus à chaque jour: Les proches d’un dictateur sont les premiers à être envoyés à la guillotine. Ce cirque obscène, immoral, hideux, grotesque et dérisoire, finalement, va prendre fin un jour ou l’autre, et les Donaldiens, que feront-ils? Donald? Non-non, j’l’aimais pas…

    1. gl000001 dit :

      Donaldiens comme Raéliens !! Des extra-terrestres pas humains. Comme je disais hier !! Aucune humanité car un humain « normal » a un minimum d’honneur et de moralité.

  16. Fredette dit :

    Un autre qui a peur de perdre son poste…!!!

  17. Haïku dit :

    « Il y a deux sortes de justice :
    vous avez l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge »(Coluche).
    —-
    (PS. @papitibi et karma278: c’était une blague qui ne s’applique pas à vous.)

    1. Benton Fraser dit :

      Tel est le filet de la justice: capture les petits poissons tout en laissant passer les gros!

      1. Haïku dit :

        L’hameçon sans vers est d’une poésie sans justice.

  18. spritzer dit :

    « Or, si ces employés du FBI avaient vraiment été influencés par un parti-pris politique, ils auraient fait ce que les amis de Giuliani ont probablement fait à quelques jours du scrutin présidentiel de 2016 : ils auraient orchestré des fuites. Ils ne l’ont pas fait. Et il a fallu attendre après la victoire de Donald Trump pour apprendre que le FBI avait lancé, fin juillet 2016, une enquête sur les liens possibles entre la Russie et l’équipe de campagne du futur président. »

    Reid’s letters also undermine a common, but false, talking point used to defend Brennan and other U.S. intelligence officials behind the Russia investigation: If they really sought to hurt the Trump campaign, they would have made their Trump-Russia collusion speculation public. As Comey put it: « If we were ‘deep state’ Clinton loyalists bent on stopping him, why would we keep it secret? » Reid’s extraordinary letters – released at the height of the campaign – were one of the ways in which Brennan did exactly the opposite. 🤔
    https://www.realclearinvestigations.com/articles/2019/11/15/the_brennan_dossier_all_about_a_prime_mover_of_russiagate_121098.html

  19. Pierre S. dit :

    ———————-

    je peut pas croire que Giuliani se fera pas coincer un moment donné …
    Cet imbécile brasse de la merde comme c est pas possible avec des individus
    corrompus et louche .

    1. jcvirgil dit :

      Attention à ce que vous écrivez. Vous parlez quand même du héros du 11 septembre qui a été nommé personnalité de l’année par le Time magazine en 2001 🙂

  20. noirod dit :

    Le gros porc va peut-être nous surprendre et sortir en pleine rue abattre Giuliani suite a quoi personne ne ferrait rien contre ce geste…
    Plus rien ne me surprend ou ne me choque avec ces rednecks totalitaires. Je ne suis d’ ailleurs pas surpris des commentaires imbéciles du gros épais sur la nomination de Greta hier. Quel beau mononcle indésirable a l’ approche des partys hein ?

    1. jcvirgil dit :

      Pas de problème s’il a auparavant souscrit à une assurance en cas d’assassinat comme Weinstein l’a fait en cas de viol….

  21. Layla dit :

    HS
    Depuis 7:00
    Il est rendu à 60 retweets très peu de tweets mais un pour nous dire que Greta avait des problèmes de gestion de crise de colère et devrait aller au cinéma avec un ami.
    Modifier la couverture du Time de Greta avec sa photo montre une fois de plus sa petitesse, il ne peut gérer ne pas retenir l’attention…se faire supplanter par une jeune fille LUI qui a tellement fait pour lui même oups les USA bien sûr😉

    1. jeani dit :

      Un seul mot: épais!

  22. Igreck dit :

    Sur la (Trum)piste d’un cirque de contorsionnistes !

    https://www.journaldemontreal.com/2019/12/12/les-contorsionnistes-a-la-defense-de-trump

  23. citoyen dit :

    une justice à balance variable.

  24. Gilles Morissette dit :

    Cette histoire est tellement tordu qu’on a des difficultés à suivre le fil.. Voilà qu’on apprnde que l’IG n’a pas encore fini son travail et qu’une autre enquête est en cours cette fois sur les fuites concernant les courriels de Cli8nton.

    On comprend les Républicains de ne pas trop insister là-dessus car ça pourrait être très embarassant pour eux surtout qu’elle pourrait toucher Giuliani, l’avocat personel du « Boss ».

    Dire qu’on a fait toute une histoire ici avec l’affaire SNC-Lavallin qui au final, aura eu très peu d’impact sur le résultat de l’élection fédérale d’octobre dernier.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :