Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Après les «Pentagon Papers», voici les «Afghanistan Papers». En 1971, le New York Times et le Washington Post publiaient des documents secrets sur l’implication des États-Unis au Vietnam et détaillant les mensonges officiels du gouvernement américain sur cette implication politique et militaire, de 1955 à 1971. Aujourd’hui, le Post publie des documents révélant que les responsables américains ont caché la vérité aux Américains tout au long des 18 années de la campagne militaire des États-Unis en Afghanistan, «faisant des déclarations teintées de rose et dont ils savaient qu’elles étaient fausses, et dissimulant les preuves indiscutables que la guerre était devenue impossible à gagner».

Le Post a obtenu ces documents grâce à la loi sur la liberté de l’information et après un combat de trois années. Les documents contiennent des interviews accordés par plus de 400 responsables militaires, diplomatiques et politiques qui s’expriment avec une franchise totale.

«Nous étions dépourvus d’une compréhension de base de l’Afghanistan – nous ne savions pas ce que nous faisions», a dit Douglas Lute, général de l’armée de terre qui a servi comme tsar de la guerre d’Afghanistan à la Maison-Blanche durant les administrations Bush et Obama, lors d’une interview en 2015. Et d’ajouter : «Que tentions-nous de faire ici? Nous n’avions pas la moindre idée de ce que nous entreprenions. Si les Américains étaient au courant de l’ampleur de cette dyfonction… 2 400 vies perdues. Qui dira qu’ils sont morts en vain.»

Le général Lute impute les pertes militaires américaines aux cafouillages bureaucratiques entre le Congrès, le Pentagone et le département d’État.

Depuis 2001, plus de 775 000 soldats américains ont été déployés en Afghanistan et près de 1 000 milliards de dollars y ont été dépensés par le gouvernement américain.

(Photo Keith Thompson)

45 réflexions sur “«The Afghanistan Papers» : 18 ans de mensonges

  1. J.C.Virgil dit :

    Il y a un dicton qui dit :*La première victime de la guerre est la vérité*. On cache toujours les raisons fondamentales des guerres au peuple, sous le drapeau du patriotisme et de la peur de l’autre car ce sont ses enfants servent de chair à canon pour servir les véritables intérêts des vautours qui s’engraissent sur les charniers.

    Quand aux vies perdues c’est d’un cynisme et d’une prétention incroyable de résumer le bilan à 2,400 vies perdues comme si les dizaines de milliers de vies perdues chez le peuple qu’on est allé écraser sous les bombes ne comptaient pas.

    1. Réal Tremblay dit :

      Et tout ce gâchis pour revenir au point de départ. Un pays qui ne veut rien savoir des occidentaux, des russes, des chinois ect. sauf ses alliés du Moyen-Orient.

    2. Nefer111 dit :

      Pour ma part j’ai jamais versée une seule larme pour aucun militaire mort en Afghanistan ou en Irak ! Comme j’avais l’habitude de dire dès 2003 ils avaient qu’à aller à ľécole et ne pas voter pour DumbBush …

  2. Nina de Villeneuve dit :

    2400 vies perdues … ça c’est sans compter les vies afghanes, mais on dirait que ça compte pas ça.

    1. J.C.Virgil dit :

      Vous avez la même réflexion que moi. Il faudrait demander à ceux qui ont fait ce bilan c’est quoi leur barème .Une vie américaine vaut combien de vies afghane. Dix, cent , mille, cent mille ?

      Qu’ils nous le disent une fois pour toute… Il faut dire que lorsque le livre fondateur de la religion sur laquelle tu établis la morale de ta société, parle de peuple élu, toute vie humaine n’a évidemment pas la même valeur.

      1. Benton Fraser dit :

        Remarquez que la vie afghane n’avait pas plus de valeur aux yeux des talibans…. et les femmes afghanes encore beaucoup moins!

    2. Achalante dit :

      Non, ça ne compte pas : ils ne votent pas ni ne paient d’impôts. Mais ça fait vendre des armes, par contre.

    3. sifu26 dit :

      Pour les soldats Américains, il ne compte pas ceux qui ont eu des blessures épouvantables physiques et mentale. J’ai eu un de mes grand ami qui etait dans les forces Canadienne et il est allé 2 fois en Afghanistan et ce n’est plus la même personne maintenant. Il est fini physiquement à 42 ans et il vit maintenant dans le bois dans sa petite maison (stess post dramatique).

  3. Jacques dit :

    Pour les usa, c’était seulement la chronique de la défaite annoncée, cette guerre.

    La puissante URSS avait déjà mordu la poussière à cet endroit.

    Comme quoi que le peuple est prêt à avaler n’importe quoi en provenance des élus.

  4. Henriette Latour dit :

    Se croyant plus forts que les Français et les Russes, ils ont sauté à pieds joints dans ces poudrières.
    Après le règne de sa turpitude, j’espère que les Américains auront compris qu’ils n’ont pas de leçon de démocratie à donner à qui que ce soit.

    1. Bidulen dit :

      @Henriette Latour
      Les Américains ont des leçons de démocratie à donner surtout si ces pays ont des richesses naturelles…

    2. Sjonka dit :

      « j’espère que les Américains auront compris »

      Oh que non qu’ils n’auront pas compris!!!

    3. chrstianb dit :

      Les Français? La France n’a jamais été dans cette région. Les Britanniques, oui.

      1. Henriette Latour dit :

        Chrstianb

        Au Vietnam, oui.

      2. Achalante dit :

        @Henriette L’atour : En Afghanistan aussi. Ce n’est pas largement connu, mais c’est quand même vrai. Après tout, c’est là que le Dr. Watson, fidèle compagnon de Sherlock Holmes, aurait été blessé à la jambe, si je me souviens bien…😉

  5. Pirou dit :

    Certains diront, le bon côté de l’aventure fut que les marchands d’armes ont fait de l’argent.

    1. Gina dit :

      Les américains inventent des guerres pour faire gagner de l’argent aux marchands d’armes qui financent leurs élections et rassurent leurs élections. Et gagner des territoires où il y a des ressources naturelles qu’ ils peuvent exploiter . Cela s’appelle le néocolonialisme . C’est ça la vérité .

  6. Apocalypse dit :

    ‘… que la guerre était devenue impossible à gagner».’

    Gee, toute une surprise! Ca fait dix-huit(18) que vous êtes là, si cela avait été possible, vous l’auriez fait il y a longtemps.

    Vous auriez dû prendre note que la Russie s’est essayé avec le résultat que l’on connait.

    A moins de faire pleuvoir des bombes nucléaires et faire disparaître tout le pays, c’est peine perdue, alors on aurait dû y penser avant même d’y mettre les pieds. Encore une fois, l’arrogance américaine dans toute sa splendeur; nous sommes les plus forts, on peut faire ce qu’on veut et bien, de toute évidence, NON!

    On peut se le dire entre nous sur ce blogue, mais 2400 vies perdues, sans compter les 1000 milliards, pour absolument RIEN; encore une fois, bravo les gars. Vous n’apprenez jamais et il va sans doute y avoir une prochaine fois.

    1. Madalton dit :

      Les américains avaient armé les Moudjahidines pour chasser les Russes de l’Afghanistan. Une fois les russes partis, ç’a permis à Ben Laden a utilisé les armes américaines. Par la suite, les USA ont été victimes des 2 attentats (1993 et 2001) du World Trade Centre.

      Il y a un bon film au sujet de l’armement des Moudjahidines avec Tom Hanks: Chalie Wilson’s war. Il réussit, avec l’aide d’Israël, l’Égypte et le Pakistan (pays ennemis d’Israël) à faire transiter les armes vers l’Afghanistan.

      Aujourd’hui, les russes sont soupçonnés d’armés les Talibans contre les américains.L’Histoire se répète…

      Chaque fois que la Russie et les USA se sont faits la guerre via des pays interposés (Iran-Irak), entre autres, ça s’est retourné contre eux.

      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/quand-la-cia-aidait-les-fous-de-dieu_606084.html

  7. Bidulen dit :

    @Pirou …et surtout les retours d’ascenseur a des politiciens qui ont travaillé pour ces ventes d’armes. S’il n’y a pas de raison d’aller en guerre, on en fabrique…

  8. Denis Bergeron dit :

    Durant la guerre, un militant pacifique américain avait lancé l’idée d’au lieu d’envoyé des bombes, on devait y construire des maisons et donner de la formation agricole et scientifique….

    Ça aurait pu fonctionner…

    1. jcvirgil dit :

      C’est évident que ça aurait pu fonctionner après que la puissance militaire américaine ait détruit les installations terroristes de Al-Qaida dès l’automne 2001. De plus cela aurait détourné la population de l’aide qu’elle apporte aux talibans. une aide nécessaire à la guerre de guerilla qu’ils opposent aux forces d’occupation américaine depuis ce temps.

      Mais ce n’est pas la façon de fonctionner des Américains qui avec toute leur arrogance tout comme ils l’ont fait en Irak n’ont jamais pris la peine de véritablement comprendre la culture et les besoins des peuples qu’ils envahissent et de leurs démontrer le avantages d’une coopération avec la force économique de l’empire.

  9. V-12 dit :

    Eisenhower, pourtant Général avant d’être Président, avait prévenu les américains des dangers de donner trop de marge de manœuvre au complexe militaro-industriel américain.

    Personne n’a réagi, laissant des décennies d’abus budgétaires et d’endettement pour nourrir un ogre qui n’en avait pas besoin. Un ogre alimenté par des entreprises flairant la bonne affaire. Dernier exemple en ligne; la mise en service du F-35, supposé porte étendard de la force aérienne américaine.

    Les forces inter-armées abusent parce qu’elles le peuvent et adorent les nouveaux joujous. Plutôt que de se concentrer sur les aspects stratégiques, largement perfectionnables, elles veulent de meilleurs jouets sans changer l’approche dépassée qui fait que les USA, depuis la Deuxième Guerre Mondiale, font figure d’imbéciles de la stratégie. Gros bras, pas d’brain. Et maintenant esclave d’intérêts corporatifs qui n’ont rien à voir avec les besoins en défense.

    1. Louise dit :

      V-12

      Dans le mille ! Bravo !

    2. Benton Fraser dit :

      Il ne faut pas croire que les américains n’avaient rien appris du Vietnam ni des russes en Afghanistan.

      L’idée n’était pas de gagner une guerre mais d’user du matériel, les morts « américains » étant des dommages collatéraux!

      Dick Cheney avait compris qu’il y avait de l’argent à faire et d’autant plus que les États-Unis en temps de guerre donne plus de poids à « l’executive order » (je crois que c’est le thème) donc plus de pouvoir au président!

      Et il y a Trump qui d’un côté affirme qu’il ne faut plus intervenir dans des guerres extérieures et de l’autre qu’on a des armes, il faut bien s’en servir!

  10. leonard1625 dit :

    11 Sep 2001, est-ce que ca sonne des cloches? Qui cherchent la raison de l’OTAN de botter le derrière d’Osama bin Laden, sa gang et les fous furieux Talibans qui les protégeaient? Personne ne souvient des exécutions devant des stades remplis de monde et bien d’autres boucheries?

    J’ai sacré autant comme autant contre des interventions américaines à travers le Monde, mais s’il y a en a une avec laquelle je souscris à 100%, c’est bien celle d’Afghanistan. C’est très possible, qu’elle ait été mal menée, mais l’objectif était et reste louable.

    1. Achalante dit :

      Mais connaissez-vous la raison derrière ces exécutions? Un peuple accepte difficilement d’être un jouet disputé par les grandes puissances. Si ils avaient été traités avec respect dès le début, ça ne serait pas arrivé.

  11. gl000001 dit :

    trump va récupérer ça pour dire qu’il est un génie de vouloir « America first » et vouloir sortir de ces guerres. Mais, à l’époque, il n’avait pas dit qu’il était d’accord avec cette guerre ?

  12. lechatderuelle dit :

    et si les USA avaient simplement donné 10 000 $ par habitant aux Afghans en arrivant, hommes, femmes, enfants….

    il n’y aurait pas eu de guerre….
    les gens auraient eu de l’argent pour se loger, chauffer, nourrir…
    les Talibans n’auraient pas eu un levier de chantage pour faire pousser de l’opium…
    les enfants auraient pu aller à l’école tranquille….
    les gens, plus relaxes auraient été moins prompts et stressés et auraient trouver des façons de faire….

    ça aurait couté moins cher en tout….

    en 2020 l’Afghanistan serait possiblement redressé et en route vers une structure sociale passablement plus avancée et égalitaire que présentement et les fanatiques religieux n’y aurait pas élu domicile….

  13. Louise dit :

    Moi c’est l’aspect humain de cette guerre qui m’interpelle. 2400 vies perdues et combien du côté afghan ?
    Si on pense au drame que les familles ont vécu, ç’est beaucoup de personnes qui ont été marquées à vie par cette folie meurtrière.
    Pourquoi ? Toujours la même raison, le besoin de domination et l’appât du gain.
    Pour les survivants, la nouvelle d’aujourd’hui doit raviver la peine mais aussi une immense colère devant autant d’incompétence et de mensonges.

    Oui l’attaque du 11 septembre demandait une riposte mais ils auraient pu traquer Oussama Ben Laden comme ils l’ont fait plus tard sans détruire tout un peuple et sacrifier des milliers de vies inutilement.
    Au fait, qu’ont-ils fait contre l’Arabie Saoudite d’où provenaient les pilotes d’avion ?

    1. lechatderuelle dit :

      Louise personne ne sait avec certitude qui a fait les attentait du 11 septembre…

      il y a des informations qui ont fusé mais peut-on leur faire confiance en sachant ce qu’on apprend ce matin ??

      Qui a véritablement fait les attentats à New-York ….
      on comprend encore mal comment ils ont pu faire….

      ça ne justifiait pas une attaque aveugle en Afghanistan….
      18 ans plus tard on constate que c’était inutile et à part traumatisé des générations d’Afghans, cette réplique aura été vaine et sans résultat…

      ce sont des dizaines de milliers de morts Afghans qui sont l’héritage de cette réplique américaine….
      et les morts continuent de s’accumuler dans une indifférence totale…..

      les USA et la Canada ne disaient-ils pas être là-bas pour permettre aux petites filles d’aller à l’école ??
      elles sont où les écoles canadiennes sur le terrain ??
      il y a eu quelques construction de blocs de béton qui sont demeurées vides…..

      ce fut un étalage d’impuissance et d’incohérence…. malheureusement….

  14. spritzer dit :

    « Le général Lute impute les pertes militaires américaines aux cafouillages bureaucratiques entre le Congrès, le Pentagone et le département d’État. »

    Avant le cafouillage bureaucratique il y a les néocons qui sont les premiers responsables de toute cette dérive.

    Les Talibans avaient offert de livrer bin Laden après les attentats, c’eut été trop simple d’accepter…

  15. Ziggy9361 dit :

    Je cite « il y a des connus connus,il y a des choses que nous savons que nous savons.Nous savons également qu’il existe des inconnus connues,c’est à direqu’il y a des choses que nous ne savons pas.Mais il y a aussi des inconnues inconnues- celles que nous ne savons pas,nous ne savons pas  »
    Le philosophe Donald Rumsfeld sur l »état des renseignement de la CIA.

    Rumsfeld et Cheney ont manipulés Bush sans trop de difficulté celui ci étant sonné par la tragédie du 11 septembre ce sont les véritables personnes à blâmer pour le carnage qui a suivi en Irak et en Afghanistan ,ils sont tout simplement les talibans américains
    au lieu d’exécuter des innocents en publiques ils envoyaient des avions chargé de bombe nettoyé là place en oubliant les dommages collatéraux sur les civils.
    Je me rappelle l’appelle à tous ses alliés à former une coalition,ne laissant pas le choix d’embarquer « vous êtes avec nous ou contre nous « heureusement le Canada n’à pas embarqué dans ce chantage du moins en Irak et avec une présence minimà liste en Afghanistan.
    Je ne suis pas prêt à excuser là barbarie américaine sous de faux prétexe.

    La citation de Rumsfeld glané dans:rationalwiki. Org.

  16. rdnsls dit :

    Le gouvernement canadien était-il au courant des informations que les responsables américains cachaient aux Américains? Même si le Canada avait une présence minimaliste en Afghanistan, il y a eu quand même au-delà de 150 morts parmi les militaires canadiens en Afghanistan, dont 4 sont morts au tout début lorsqu’un pilote américain a largué une bombe sur eux croyant qu’ils étaient des combattants ennemis. Ou bien est-ce que le gouvernement canadien s’est laissé berner? Et le rôle des hauts gradés militaires canadiens dans toute cette histoire? Ont-ils évalué adéquatement la situation? Autrement dit, en tant que Canadien, j’aimerais bien savoir qui savait quoi lorsque le Canada s’est engagé en Afghanistan?

    1. Madalton dit :

      Le Canada s’est vu attribué le territoire le plus dangereux en Afghanistan, soit Kandahar.

  17. Gilles Morissette dit :

    Les « Afghnanistan Papers » ne font que révéler au peuple américain, une réalité à laquelle il se doutait depuis le début de cette affaire.

    On avait tous les ingrédients d’un Vietnam 2.0: Cafouillage, improvisation, mensonges, morts inutiles, des milliards engloutis, tout ça pour se retrouver devant un tel gâchis.

    La région n’a jamais été aussi instable et ce n’est pas la politique improvisé du Gros Enfoiré qui va améliorer la situation.

    La question se pose. Quel est la responsabilité du Canada dans tout ça? Notre participation n’était certes pas aussi imposante que celle des Américains mais nous avons quand même joué un rôle dans ce conflit.

    Les Canadiens, eux aussi, ont le droit de savoir la vérité.

  18. Igreck dit :

    Et pendant ce temps, dans un riche ranch du Texas, un criminel de guerre fait de la peinture naïve et remercie Jesus de lui donner longue vie, à l’abri de la Cour pénale internationale. À vomir ! Est-ce un hasard si W. Bush appartenait au même « obnoxious party » que Trompe !?

  19. karma278 dit :

    Les russes se sont pétés la gueule en Afgha.

    Les Zamaricains de Dubelya, ont proposé « Shock & Awe!.
    Remember Shock & Awe?
    Ze remède absolu. LA fin de toutes les guerres.
    , les a
    Remember « Mission accomplished »?

    Ils s’y pètent encore la gueule, les amerlocs, inconscients qu’il est impossible de tuer une idée.

    Pour preuve, le nazisme…

    SAD

  20. ddescarreaux dit :

    Est-ce que Obama savait?

    Si oui, il aurait laissé faire pour ne pas paraître colombe?

    1. Gilles Morissette dit :

      @ddescarreaux (09/12/2019 à 12:05)

      Je me suis posé la même question. Que savait le président Obama?

      Il faut cependant dire que durant ses mandats, il a tenté, malgré l’obstruction systématique des Républicains, de sortir le pays des 2 guerres dans lesquels il était impliqué (Afghanistan, Irak).

      Sa stratégie était de sortir de façon progressive car une sortie trop rapide aurait provoqué le chaos dans ces deux pays.

      Cela a fonctionné avec plus ou moins de succès. Il devait « ménager la chèvre et le choux » comme on dit, sachant que le Congrès dominé par les Républicains, pouvait lui faire la vie dure, ce que ceux-ci ont fait sans ménagement.

  21. M.Rustik dit :

    À l’époque, au moment du déclanchement des hostilités, n’y avait-il pas l’histoire d’un pipeline qui devait traverser les terres afghanes pour se rendre à un port?

  22. M.Rustik dit :

    HS: Quelqu’un a vu Lecteur-Curieux? Ça fait différent de ne jamais voir ses interventions…

  23. Nefer111 dit :

    Si ce peuple ďincultes analphabètes avaient un jour ouvert un livre ils auraient peut être su qu’aucune armée quelle qu’elle soit -et peu importe l’époque- n’a jamais réussi à gagner une guerre en Afghanistan …

  24. jeanfrancoiscouture dit :

    Quiconque ayant quelques notions d’histoire pouvait par exemple prévoir que l’intervention en Irak de Gédoublevé aidé par Tony Blair ne pouvait que mener au chaos que nous connaissons aujourd’hui dans cette région..
    Le cas de l’Afghanistan est différent mais tout aussi périlleux. Il s’agissant d’un pays aux mains d’une coterie de terroristes religieux menaçant à la fois l’intérieur et l’extérieur. Là aussi, l’histoire nous apprenait que la ¸tâche serait herculéenne voire impossible. Et rien qu’à voir qu’aujourd’hui, après presque deux décennies, les USA «négocient» avec les talibans «modérés» les «Afghanistan Papers» constituent le meilleur CQFD que l’on aurait pu trouver.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :