Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Vous n’êtes pas gentils du tout, mais vous devez voter pour moi. Vous n’avez pas le choix. Vous ne voterez pas pour Pocahontas, je peux vous le dire. Vous ne voterez pas pour un impôt sur la fortune!» Donald Trump a tenu ces propos samedi devant des membres du Conseil israélien américain réunis en Floride.

«Pocahontas», faut-il rappeler, est le surnom raciste que le président des États-Unis a donné à Elizabeth Warren, sénatrice du Massachusetts et candidate à l’investiture démocrate, qui a revendiqué des origines cherokee. L’utilisation de cette insulte est problématique en soi.

Mais les propos de Donald Trump trahissent aussi un préjugé antisémite voulant que les Juifs soient guidés par l’argent lorsqu’ils votent. Les Juifs américains ne sont pourtant pas les plus grands admirateurs du président, et ce, malgré ses cadeaux fiscaux aux Américains les plus fortunés. En août dernier, 72% d’entre eux désapprouvaient de sa performance à la présidence, selon un sondage (et 71% ont voté pour Hillary Clinton en 2016).

Dans le même discours, Donald Trump a également reproché à certains Juifs américains de ne pas aimer assez Israël.

(Photo Getty Images)

112 réflexions sur “Trump, «Pocahontas» et les Juifs

  1. Superlulu dit :

    Ce bonhomme est déjanté.

  2. ghislain1957 dit :

    «Vous n’êtes pas gentils du tout, mais vous devez voter pour moi. Vous n’avez pas le choix. »

    Excellente entrée en matière afin d’encourager les gens à voter pour lui. Méchant Moron!

  3. RICK42 dit :

    Trump entretient le préjugé que tous les Juifs sont riches, ce type est une horreur sur deux pattes.

  4. quinlope dit :

    Aux U.S.A. le vote est de plus en plus libre. DJT.

  5. treblig dit :

    Les juifs ne nous remplaceront pas – slogan antisémite utilisé par les suprématistes blanc , qui votent Trump, à Charlottevilles en 2017 lors d’une manifestation.

  6. louise tanguay dit :

    autant se préparer ça va être comme ça jusqu en novembre prochain- je le répète encore ça va faire un excellent film un jour
    (peut être une mini série)
    petite suggestion – pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette bien bonne émission du dimanche matin a CBS- il faut
    regarder – CBS Sunday morning de 09h00 a 10h30 tous les dimanches- je la regarde depuis plus de 25 ans- on parle de politique-de culture- on fait la connaissance de gens formidable-

    1. Emalion dit :

      Suggestion de titre:

      Président for Dummy!
      Le candidat Mandchou
      Les putes, les traitres, les racistes et l’idiot
      Make America Idiot Again
      La revenge des idiots
      Le roi Président
      Mon ami Poutine

      1. ghislain1957 dit :

        @ Emalion

        Un autre titre: Yellow, the king’s color!

    2. MarcoUBCQ dit :

      Comme quoi le côté lumineux de la Force existe bel et bien dans le pays dont est originaire « Star Wars ». Tout grand pays fait tout en grand: Le pire comme le meilleur. Attendre autre chose des États-Unis est le propre de ceux qui connaissent mal l’humanité. Ici au Canada, 2ième pays le plus grand en surface et en ressources naturelles, petit pays en population, nous avons l’immense privilège d’être à l’abri des extrêmes typiques des grands pays. Nous montons moins haut, et nous descendons moins bas. Pas étonnant que l’Ambition, lumineuse ou sombre, attire tant de gens talentueux aux États-Unis. Ici au Canada on se sent chanceux d’y vivre. Aux États-Unis on s’auto-proclame « The Best! ». Au Québec, grand pays en surface et en ressources naturelles, nous avons l’immense privilège d’être encore plus à l’abri des extrêmes qu’ailleurs au Canada. Les Québécois ont un rayonnement extraordinaire sur la planète toute entière. Informez-vous aux bons endroits, et vous verrez que le Québec, qui compte pour +/- 1 personne sur mille dans le monde, a un rayonnement totalement disproportionné à cette donnée. De ce que je sais, à mon humble avis, le Québec est La terre promise dans le monde. La Scandinavie a bonne réputation, mais ses peuples ont été collabos pour les nazis, squelette encore bien ancré dans le placard de l’inconscient collectif. Une des chanteuse du groupe Abba est le fruit d’une femme suédoise et d’un soldat allemand. C’est encore un tabou en Scandinavie. Dans leurs films d’horreur, récemment, ces squelettes nazis sortent littéralement de terre, sous formes de zombies. Moi je suis très heureux de vivre ici et pas dans mes pays d’origine, soit les États-Unis et la Belgique. Vive le Québec libre!

      1. Emalion dit :

        La seule façon d’avoir 2 pays d’origines c’est d’être né dans un et d’avoir été greffé d’organe en provenance du deuxième lol

      2. MarcoUBCQ dit :

        Bingo! Mon coeur a les États-Unis et l’Europe, en particulier la Belgique, tatoués à l’intérieur, comme mon cerveau, d’ailleurs.

  7. lechatderuelle dit :

    N’en jetez plus, la coupe est pleine…..

    C’est tellement gros, tellement absurde que ça devient normal….

    Les USA sont « gelés » solide… Rien ne les dérange, surprend, insulte …

    habitués à l’horreur avec les tueries quotidiennes, habitués au racisme, habitués aux délires grâce à certains médias, les citoyens avalnet tout sans s’indigner…..

    C’est très malsain….

    1. Louise dit :

      lechatderuelle

      Comme vous dites, c’est très malsain….

      En 2019 les gens sont descendus dans la rue
      au Chili
      à Haïti
      à Barcelone
      à Hong Kong
      en Irak
      en Iran
      au Liban
      en France
      en Guinée
      en Grande-Bretagne

      Le point commun de toutes ces manifestations c’est que les gens en ont ras-le-bol des administrations corrompues qui s’enrichissent à leur dépens, qui votent des loi qui entretiennent les disparités et qui limitent la liberté de leurs concitoyens.
      Me semble que ces problèmes existent aussi aux USA. Et que font les Américains ? Rien Niet.
      Cherchez l’erreur !

      1. Pierre DiStefano dit :

        L’erreur,c’est que les américains que l’on peut maintenant qualifiés de troupeau qu’il envoie brouté au McDonald’s, Burger King,
        PFK, il les font mangé tant qu’ils peuvent jusqu’à les rendre amorphe leur poids les rendent inaptes à tout mouvement de contestation ,maintenant àu étasunis pesé 600lbs est là norme c’est vrai assurément je l’ai vu dans un documentaire à
        Canal vie,les narcotraficants sont de mèche àvec le gouvernement et fourni le stock qui sert à zombifié les cerveaux rendus gélatineux par les discours du grand dragon Drumpf avec son chapeau pointu de grand Wizard.

    2. MarcoUBCQ dit :

      Voir « La folie de la normalité (« The insanity of normality ») », d’Arno Gruen.

  8. fallaitquejteuldise dit :

    La désapprobation envers Trump et l’absence d’une alternative neutre valide chez les démocrates apte à réconcilier une majorité des américains risque de faire fuir autant les juifs américains que le reste des électeurs en novembre 2020. C’est le 30% de zombies républicains qui risquent de sceller l’issu de la cette élection.

  9. Avant de leur dire qu’ils ne sont pas gentils, il leur dit qu’ils sont dans l’immobilier et « brutal killers » et qu’il les connait bien. Ouais il les connait bien parce qu’il les croit comme lui.

  10. Guy Pelletier dit :

     »Vous ne voterez pas pour un impôt sur la fortune! »

    Continue mon Donald ça se peut qu’une partie de ta base électorale qui n’a pas bénéficié de grosses baisses d’impôts ni amélioration de leur niveau de vie finisse par penser que tu travaille bien plus pour ta gang de riches et privilégiés que pour le peuple, la classe moyenne que tu prétends représenter.

    Les juifs Américains en passant ne sont pas tous Israélites ni sionistes mon Donald, n’appuient pas tous inconditionnellement les politiques de ton maître Benjamin Netanyahou qui a beaucoup d’influence sur la présidence des USA actuelle au contraire du temps d’Obama au point ou des langues dans le vinaigre prétendent que ce serait lui qui dirigerait les USA…………..

    1. Madalton dit :

      Il s’apprêterait à annoncer des baisses d’impôts pour la classe moyenne en 2020. Ben oui, chose. On a vu l’effet de ses baisses d’impôts pour ses amis riches. Les compagnies ont empoché l’argent et s’en est servi pour racheter des actions, fermer des usines, etc. La classe moyenne a économisé 780 $ d’impôts par année pendant ce temps là.

      https://www.politicususa.com/2019/12/07/opinion-trump-may-try-to-fool-voters-with-another-mirage-middle-class-tax-cut.html

    2. ghislain1957 dit :

      @ Guy Pelletier

      « ça se peut qu’une partie de ta base électorale qui n’a pas bénéficié de grosses baisses d’impôts ni amélioration de leur niveau de vie finisse par penser que tu travaille bien plus pour ta gang de riches et privilégiés que pour le peuple… »

      Ce qui m’horripile le plus, c’est qu’à chaque fois qu’un ripoux-blicain est nommé président, c’est ce qui se produit. De deux choses l’une: les américains sont vraiment stupides de ne pas s’en rendre compte ou encore, ils dorment carrément au gaz.

      1. Guy Pelletier dit :

        @ghislain1957

        Tout a fait, les dretteux ont trouvés en Donald Trump leur homme pour exécuter jusqu’au bout le programme politique de la drette qu’elle cherchait tant a implanter depuis ci-longtemps. Couper massivement dans les programmes sociaux a commencer par les programmes Medicaid & Medicare, bons alimentaires qu’ils sabreront massivement aussitôt l’élection de 2020 gagnée. Ils continueront évidement le démantèlement des protections environnementales, déréglementations de tous les secteurs économiques surtout du système financier à la demande des amis petits de WallStreet et sa gang de riches et privilégiés.

  11. theophileraulet dit :

    Il est raciste et manipulateur. Puisqu’il a donné des « cadeaux » importants à l’Israël de Netanyahou (reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem…), peut-être qu’une partie des américains juifs pourraient voter pour lui. Il l’espère, et le rappelle en déclarant que certains juifs américains n’aiment pas assez Israël.

  12. lanaudoise dit :

    « Vous n’êtes pas gentils du tout ». Même devant une assemblée de juifs, il est encore et toujours en train de parler à sa base de super racistes. Je ne pense pas qu’il faisait allusion à la définition biblique de Gentils https://fr.wikipedia.org/wiki/Gentils_(religion). Bien trop paresseux pour être un tant soit peu cultivé.

    1. Haïku dit :

      lanaudoise
      Bien vu. 👌

  13. Jocelyn Menard dit :

    Quand tu sais que ton ami Vlad va te faire réélire tu te permets de dire n’importe quoi

  14. Alexander dit :

    Vous n’êtes pas des bonnes personnes.

    Vous ne voterez pas pour Pocahontas.

    Vous ne voterez pas pour un impôt sur la fortune.

    Vous n’aimez pas les dérives de Bibi en Israël.

    Bref, votez pour Biden, et débarrassez-vous de mes insanités.

  15. jeanfrancoiscouture dit :

    Décidément, avec sa manière déplaisante et surtout persistante de se faire remarquer pour les mauvaises raisons, Donald Trump n’en finit plus de me rappeler des citations illustrant la répulsion.
    Par exemple: Carl Bergeron, auteur du livre VOIR LE MONDE AVEC UN CHAPEAU (Boréal, 2016) parle ainsi de l’hiver québécois:

    «L’hiver québécois aime les Québécois, c’est entendu. Il les aime et les suit partout, comme la lèpre.»

    Remplaçons ainsi quelques mots et ainsi Bergeron écrit: «Donald Trump aime les Démocrates, c’est entendu. Il les aime et les suit partout, comme la lèpre.»

    1. MarcoUBCQ dit :

      Depuis que je suis arrivé dans ce pays magnifique qu’est le Québec, je suis fasciné par les Québecois, mon peuple préféré. Une connaissance à moi, une Syrienne vivant ici depuis peu, me disait qu’elle aime le froid et la neige, et en arrivant dans la ville de Québec, elle s’est sentie enfin chez elle. J’ai le même sentiment d’appartenance. Et pourtant, depuis toujours j’entend certains Québécois pester contre leur pays contenant forcément l’hiver. Ceux qui aiment le Québec comme moi, avec son hiver magnifique et merveilleux, sont plus discrets dans leur amour pour ce pays. Je me dis, depuis un certain temps, que ce ne sont pas les Québécois qui pestent contre l’hiver, mais bien plutôt ceux qui sont malheureux de vivre ici au royaume des saisons à contrastes maximums. Ces gens qui pestent contre la météo, la pluie, le vent, les insectes, les ratons-laveurs, les immigrants, les vieux, les jeunes, les pauvres, les riches, etc, entretiennent malheureusement leur propre malheur. Plutôt qu’accepter l’hiver et vivre sereinement avec ses bons et mauvais côtés, ils préfèrent se plaindre incessamment. Et pourtant… Quand tu es malheureux, votes-tu pour Donald car il est comme toi, incapable de sortir du cercle vicieux du refus de la réalité?

      1. Dekessey dit :

        @ MarcoUBCQ
        Bien dit!

      2. constella1 dit :

        MarcoUBCQ
        Merci pour ce témoignage rempli de vérité
        Très sages paroles
        Merci surtout de nous aimer
        vous qui faites partie des nôtres maintenant si je puis dire
        Et de nous rappeler qu’in vit dans un si bel endroit 😌
        👏👏

      3. ghislain1957 dit :

        @ MarcoUBCQ

        Je n’ai pas de problème avec l’hiver, je trouve juste que ça manque de palmiers! 😉

      4. MarcoUBCQ dit :

        @ ghislain1957: Attendez un peu, car d’ici peu les palmiers vont atterrir ici because réchauffement de la planète.

      5. Guy Pelletier dit :

        @MarcoUBCQ

        Ceux qui font du Québec leur patrie, s’y intègrent, s’y adaptent, l’aiment, sont toujours les bien venus, sont des nôtres. On aimerait bien que certains nés ici le détestant profondément, le dénigrant à coeur de jour nos *Elvis Graton* prennent leur courage et aillent vivre leur vie ailleurs.

  16. onbo dit :

    Son apparition/disparition au dernier sommet de Londres comme sur la route un signal avancé:

    https://www.theguardian.com/commentisfree/2019/dec/07/donald-trump-nato-summit-elizabeth-warren

  17. Gilles Morissette dit :

    Après sa déclaration sur les chasses d’eau, plus rien ne devrait nous surprendre de ce cinglé.

    Ses carences au niveau de sa santé mentale apparaissent de plus en plus évidente.

    Quiconque possède un minimum de jugement et de discernement est capable de s’en apercevoir sauf les zombies de sa vase électorale.

  18. Yolande C. dit :

    @Richard Hétu

    Vous écrivez:  » «Pocahontas», faut-il rappeler, est le surnom raciste que le président des États-Unis a donné à Elizabeth Warren, sénatrice du Massachusetts et candidate à l’investiture démocrate, qui a revendiqué des origines cherokee. L’utilisation de cette insulte est problématique en soi. »

    Mais qu’est-ce qu’il y a donc de raciste dans ce surnom ? Warren l’a bien cherché en se prétendant faussement une descendante des Cherokee,

    Elle n’est ni une descendance de Sitting Bull ou de Geronimo et ses ancêtres n’ont pas été massacrés à Wounded Knee,

    Donald Trump a quand même des qualités et sa principale est de savoir trouver des surnoms qui collent parfois bien à ses adversaires.

    Pocahontas, Crooked Hillary, ça veut tout dire.

    Par contre, ses Lying Ted, Little Marco ou Sleepy Joe, il aurait pu s’en passer.

    1. Richard Hétu dit :

      Faut vraiment vous faire un dessin? Et, par ailleurs, Warren n’a rien cherché en rapportant ce que sa famille a toujours tenu pour acquis.

    2. Pierre DiStefano dit :

      Vous trouvez ça normal que la principale qualité que vous trouvez du président des Etatsunis soit de trouver avec brio un nom en guise d’insulte à un adversaire politique et avec ce que l’on voit dernièrement à tous les témoins de l’enquête pour sà mise en àccusation sur sa collusion et son obstruction à l’ enquête au risque de détruire des réputations sans tache de personne au service de leur pàys.

    3. MarcoUBCQ dit :

      Vous êtes donc séduite par la haine et le mépris, comme ce pauvre Donald. Que ressentirez vous si on vous qualifiait de « Yolande la matante, un peu raciste et un peu haineuse et méprisante »? Comme le dit Richard: Faut-il vous faire un dessin, ou est-ce que votre misogynie apparente envers Elizabeth et Hillary vous représente bien?

      1. loup2 dit :

        @ MarcoUBCQ

        Si il était possible de regrouper les messages de Yolande C vous auriez la réponse à votre deuxième question : C’est oui.
        Pour la première – «Yolande la matante, un peu raciste et un peu haineuse et méprisante?». Encore ici la réponse est facile : Oui

        La semaine dernière elle disait être contre le multiculturalisme : Tous bien blanc. Si c’est ça sa vision de la nation québécoise ben moi je débarque.

      2. chicpourtout dit :

        Juste analyse…

      3. constella1 dit :

        Marco UBCQ
        Sans doute que
        Poser. la question c’est y répondre

      4. MarcoUBCQ dit :

        Yolande C. a sans doute peur dans la vie au quotidien. Peur du changement, de la différence, de l’impuissance, de la vulnérabilité: Peur de la vie, autrement dit. L’univers se définit par une chose et une seule: Le changement permanent et inéluctable. Donald & co. refusent le changement. Libre à eux, mais les lois de l’Univers sont implacables. Mettez votre main sur une surface brûlante: Implacable!

    4. Gilbert Duquette dit :

      @ Yolande C

      et quel surnom Trump donne-t-il au reflet qu’il voit en se regardant dans un miroir???

      Ridiculiser par l’emploi de surnom péjoratif est la marque de tous ceux qui pour croire et faire croire qu’ils s’élèvent rabaissent les autres.

    5. Benton Fraser dit :

      Le message de Warren était unificateur en affirmant que quelque part, on a tous un peu de sang amérindien et qu’on devrait en tirer, comme elle, une fierté… ce que Trump a rendu risible.
      Le racisme est là!

  19. spritzer dit :

    Se faire dire « you’re not nice people at all » doit être assez insultant. Et pourtant…

    « Nonetheless, the vigorously pro-Israel crowd in Hollywood, Florida, cheered the president with chants of “Four more years!” and loud applause. »

    Il a aussi dit:

    « Speaking about finding a location for the US Embassy in Israel, he told the audience, “A lot of you are in the real estate business.”

    “I know you very well, you’re brutal realtors.”

    Je pense qu’effectivement il connaissait son audience qu’il a fréquenté dans le milieu des affaires.

    1. dit-il brutal realtors ou brutal killers? moi j’entends killers…

      1. Je crois que ce site israélien a « édulcoré »..

        A lot of you are in the real estate business because I know you very well, you’re brutal killers. You’re not nice people at all, but you have to vote for me. You have no choice,” the president said.

        https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-politics/trump-israel-jewish-speech-antisemitism-money-wealth-tax-israeli-american-council-a9237721.html

  20. lechatderuelle dit :

    Yolande C donner des surnoms est enfantin …
    Affubler Warren du surnom de Pocahontas est aussi maladroit….

    le nom en soi n’est pas raciste…. l’expression l’est….
    Comme traiter un Québécois de « frog »……

    la nuance est le but visé avec le surnom….
    et ici c’est nettement péjoratif…..

    trump étale sa suffisance et son manque de sensibilité…..

    il avait bien d’autres façons de s’en prendre à Warren sur ce qui les divise plutôt que de prendre l’angle de la facilité….
    c’est ce qui entretient son aura de petite personne…..

    Quand on crache dans les airs, dit-on….
    ou l’arroseur arrosé….

    et ça explique, en partie, pourquoi les autres chefs d’état se foutent de sa gueule…..

    1. quinlope dit :

      Le dernier sketch de SNL roule en boucle à travers le monde.

  21. Gilles Morissette dit :

    HS

    Un autre preuve que le « Génie Stable » s’est fait rouler dans la farine par Kim Jung Un.

    Bye bye Nobel Prize !!

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/la-cor%c3%a9e-du-nord-m%c3%a8ne-un-test-tr%c3%a8s-important-depuis-une-base-de-lancement/ar-BBXV8r7?li=AAgh0dy

    1. quinlope dit :

      I love him just the same. DJT.

  22. Mabuse dit :

    Certains juifs voteront peut-être Trump, mais la mémoire juive est trop vive pour embrasser le suprémacisme blanc et la dictature de la minorité ségrégationniste qui cherche à détruire l’État fédéral.

    (Le tweet de Mitch Landrieu sur les propos de Nikki Haley résume très bien l’enjeu du combat politique mené par Trump contre la démocratie US – après avoir perdu la guerre, les ségrégationnistes, même minoritaires, prendront-ils le contrôle de l’État – présidence – Sénat et SCOTUS).

    Je joins la traduction d’un texte paru dans Foreign Affairs (https://www.foreignaffairs.com/reviews/review-essay/2019-10-15/what-white-america) qui explique les motivations derrière le vote blanc en 2016. Rien n’a changé pour 2020 et le résultat sera le même si les démocrates et les indépendants ne vont pas voter:

    « Il a fallu quelques années aux journalistes, aux sondeurs et aux universitaires pour trouver une explication plus solide : dans l’ensemble, la plupart des partisans blancs de Trump ne votaient pas dans leur propre intérêt économique ; plutôt, ils éprouvaient du ressentiment à l’égard des changements sociaux qui menaçaient leur position prise pour acquise au sommet d’une hiérarchie sociale – même si la grande majorité de ceux qui détenaient le pouvoir politique étaient blancs (et masculins), la richesse des familles blanches était encore six fois et demi plus élevée que celle des familles noires et les familles noires dirigées par les étudiants diplômés du collège avaient environ 33 % moins de richesse que celles dont le chef blanc avait décroché après l’école secondaire.

    Et de quoi ne veulent pas ces Blancs ? Immigrants, Obamacare, et de l’argent pour les écoles publiques. Et surtout, ils ne veulent pas être traités de bigots par les multiculturalistes ; ce genre de discours les menace et les encourage à embrasser le nationalisme blanc. Ils ne peuvent imaginer une société multiraciale dans laquelle les Blancs, quelle que soit leur définition, devraient prendre leur place parmi d’autres qui ne sont pas blancs.  »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    1. onbo dit :

      merci, très éclairant!

  23. titejasette dit :

    Aussi bizarre que cela puisse paraitre, les Zamaricains ont peur de Mme Warren pcqu’ils sont contre sa politique de « l’impôt sur la fortune ».

    Or en principe seuls les super-riches devraient avoir peur de cette politique. Je ne vois pas où est le problème avec l’impôt sur la fortune. Les craintes ne sont pas fondées et c’est pas pour rien que Trump tient ce genre de propos.

    Ce n’est pas un préjugé anti sémique. Alors c’est quoi ?

    La classe moyenne, les riches et les édentés sont contre l’impôt sur la fortune. Je n’y comprends rien aux Zamaricains.

    Les internautes américains de ce blogue peuvent-ils m’éclairer ?

    1. MarcoUBCQ dit :

      On a fait croire aux pauvres qu’ils étaient la source de tous les maux. Les pauvres qui travaillent 60 heures par semaines sans pouvoir arriver au bout du mois sans un seul sou en banque (49% des citoyens des États-Unis n’ont aucun sou en banque à la fin du mois), ont été convaincu que leurs maux « bancaires » sont la faute des plus pauvres qu’eux. Pendant ce temps-là, les non-pauvres s’enrichissent sur le dos du travail des moins pauvres que les plus pauvres. Capice?

  24. captmichel dit :

    il se crois tout permis et vous savez quoi je crois qu’il peut faire et dire ce qu’il veut c est la politique américaine qui es pourris

  25. Igreck dit :

    À LIRE
    Depuis hier une lettre circule sur la majorité des sites de nouvelles aux États-Unis. Ses 500 signataires reconnaissent tous que ce qu’a fait le président américain justifie une procédure de destitution. Il en ressort clairement que Donald Trump a abusé de son pouvoir à des fins personnelles. Non seulement l’administration Trump déstabilise tout le système, mais elle se comporte de manière criminelle.   

    https://www.journaldequebec.com/2019/12/07/500-constitutionnalistes-en-accord-avec-la-destitution-de–trump

    1. Madalton dit :

      De plus, le LA Times, le 3e plus grand quotidien américain en termes de tirage, a publié hier qu’il endossait l’impeachment et demandait aux républicains de faire de même.

      https://www.politicususa.com/2019/12/07/one-of-americas-largest-newspapers-drops-editorial-bomb-trump-endorsing-impeachment.html

    2. onbo dit :

      @igreck

      Je prends la liberté de mettre en évidence l’importance de votre lien ci-haut en publiant la lettre des 500 juristes américains sur la question de l’impeachment de l’actuel président. Ça m,apparaît impensable que le Sénat puisse passer outre pareille évidence.

      https://medium.com/@legalscholarsonimpeachment/letter-to-congress-from-legal-scholars-6c18b5b6d116

      1. Haïku dit :

        @Igreck et onbo
        Merci de l’info !

  26. quinlope dit :

    @Louise 10:01
    Ce dont les Américains ne s’apervoivent pas c’est qu’iles se font voler leur honneur plus que leur argent.

  27. jeani dit :

    HS

    Pour faire suite au sujet d’hier, suggestion de cadeau pour le temps des fêtes:

    https://www.etsy.com/fr/listing/605577936/brosse-de-toilette-donald-trump-le

    1. ghislain1957 dit :

      @ jeani

      L’an dernier dans un échange de cadeaux amusants, ma cousine m’a donné un rouleau de papier de toilette à l’effigie de tRump. J’attends avec impatience son impeachment pour m’en servir! 😉

      1. Benton Fraser dit :

        A Wildwood, dans les boutiques sur le boardwalk, on pouvait voir des t-shirts et des rouleaux papier de toilette à effigie de Trump côte-à-côte!

        Il me semble lorsque tu achêtes un t-shirt de Trump, tu devrais avoir aussi le rouleau de papier de toilette accroché dans le dos!!!

  28. Igreck dit :

    « La mise en accusation de Donald Trump pourrait non seulement mener à un procès historique du président américain devant le Sénat, mais aussi entamer les chances de plusieurs candidats démocrates à la présidentielle à un moment critique de la campagne électorale. » Si cela doit désavantager Bernie et Babeth… tant mieux ! Ils ne peuvent que perdre contre Trompe, leur position idéologique étant trop à gauche pour l’électorat amer.

    https://www.lesoleil.com/actualite/monde/destitution-le-proces-trump-va-perturber-la-primaire-democrate-a1f6a5badd0339b86ec512a17d61d117

  29. _cameleon_ dit :

    Et pendant ce temps ….

    Nétanyahou promeut son plan d’annexion d’un pan de la Cisjordanie
    https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201912/08/01-5252885-netanyahou-promeut-son-plan-dannexion-dun-pan-de-la-cisjordanie.php

    1. Guy Pelletier dit :

      @_cameleon_

      Nos pseudos grands démocrates nous dirigeants laissent faire cela sans réagir tous apeurés de possibles sanctions de la Maison Blanche dirigée sous l’influence des sionistes. C’est tout simplement a vomir, écoeurant tant de sans couilles……………

  30. Madalton dit :

    Juste avant, Trump qui annonce que Giuliani a récolté de la bonne info (dirt) sur Biden et qu’il va rapporter le tout à Barr et au congrès. Il n’a aucune idée de l’info mais elle est bonne et il va rapporter le tout. Moron. Il continue malgré tout à récolter de l’info sur Biden avec l’aide d’un pays étranger même s’il est en accusation et que le département d’État a dit aux dirigeants de l’Ukraine de ne pas rencontrer Giuliani.

    https://www.politicususa.com/2019/12/07/trump-giuliani-good-information.html

    1. MarcoUBCQ dit :

      Dans le film « The Irishman », de Martin Scorsese, on raconte une histoire vraie: La mafia, devenue arrogante, décide de tuer Jimmy Hoffa. Ce dernier, les ayant pourtant avertis de ce fait, avait pris le soin de garder des documents incriminant au cas où ses patrons le liquideraient. Le cas échant, ces documents seraient envoyés là où ça ferait le plus mal à ses patrons arrogant. Donald & co. suivent ce patron de comportement présentement. L’histoire se répétera-t’elle?

    2. Richard Desrochers dit :

      Ben oui, pourquoi laisser Mueller enquêter pendant deux ans quand Giuliani peut boucler une enquête en quelques jours (s’il avait eu quelque chose avant son dernier départ pour l’Ukraine, il ne se serait pas gêné pour le dire) ?
      C’est vrai qu’inventer une conspiration, ça peut se faire très vite.

    3. Guy Pelletier dit :

      @Madalton

      On l’a dit qu’ils préparaient l’enterrement politique de Joe Biden. Trump et sa garde rapproché ne ménageront aucuns efforts, n’auront aucuns scrupules, contourneront les lois et la constitution de leur pays l’establishment des Républicains les ayant laissés faire leur donnat carte blanche, pour sortir le plus sérieux adversaire politique de Donald Trump Joe Biden et ils réussiront à le faire n’en doutez pas tellement ils sont capable de médisances, capable de démolir des réputations.

      Trump a passé sa vie a tricher user de tactiques déloyales immorales et illégales pour gagner à tout prix ne reculera devant aucune bassesse pour assurer sa ré-élection et s’assurer de bloquer via la Cour Suprême et par son contrôle du ministère de la justice toutes les enquêtes sur lui et ses business.

      1. constella1 dit :

        Guy Pelletier
        Même si c’est une être abjecte Comey l’a bien dit et redit avant de se faire enfermer
        Vous n’avez rien vu encore ,ce gars va faire bien pire que ce que vous pouvez imaginer et dans sa donction des choses tous les coups seront permis

      2. constella1 dit :

        Oups ! lire selon sa conception des choses….

  31. onbo dit :

    Plusieurs internautes se demandent où sont les américains alors que la démocratie américaine est en question?…

    Ils ferment la télé ou changent de poste quand ils voient le menteur mentir de ses mensonges…

    C’est ce que font les amis américains que je connais. Et ils s’entendent même en famille pour ne même plus prononcer le nom de l’innommable. Et si je suis parmi eux, ils me rappellent l’importance de leur geste de soustraction aux effets délétères que d’accepter de subir un mensonge qui affecte leur bonne humeur. Et pendant ce temps…

    … Il y a cet organisme qui fédère les efforts de millions de gens en faveur du droit et de la démocratie. C’est cet organisme qui accueille les noms des nouveaux « scholars for the impeachment » qui vont sù,ajouter à la lettre des 500!

    https://protectdemocracy.org/

    1. MarcoUBCQ dit :

      L’innommable: « You know who »? Donald n’est pas représenté par Voldemort, ce dernier étant rusé, sournois et presque plus fort que les forces du bien. Harry & co. ont dominé Voldemort car ce dernier, souffrant d’arrogance funeste, a succombé à son aveuglement. Voldemort ce sont plutôt Vlad The Bad, Xi Jinpingpong (la balle de ping-pong est ici une entité maléfique), Recep Liarr Tayyip, Biatch O’Connell, les frères Koch/monsieur Koch, etc. Donald c’est plutôt Fudge et la marionnette de Voldemort, dans le dernier roman, dont le nom m’échappe. La résistance est éclectique, et donc difficile à cerner, mais les ceuses qui sont ainsi sont les adversaires les plus redoutables. Le ressac sera terrible pour tous ceux qui auront eu le culot d’afficher leur folie raciale sur la place publique. Les soldats canadiens, et encore plus les Québécois, et encore plus les Métis et au pire les citoyens des premières nations, faisaient peur aux nazis…

  32. constella1 dit :

    Madalton
    Mais il me semble qu’il allait rencontrer des ex employés de l’etat comme l’ex procureur général accusé de corruption etc
    Et non des gens actuellement en fonction?
    Mais j’ai peut être manqué une info

    1. Madalton dit :

      Il allait supposément en Ukraine pour un documentaire télé qui défendrait Trump.🤔
      Il aurait rencontré des anciens procureurs ukrainiens mais le Département d’État n’a pas pris de chance et a averti le gouvernement de ne pas rencontrer Giuliani.

      https://www.foxnews.com/media/giuliani-says-hes-meeting-with-ukrainians-for-documentary-arguing-trump-was-framed

      1. Documentaire qui sera présenté sur un site préféré de 45, ça en dit long sur ce que sera le contenu!

        One America News‏Compte certifié @OANN

        Suivre Suivre @OANN

        One America News presents an in-depth report on corruption by former Vice President Joe Biden and his family.

        Join @NeilWMcCabe2 Sun., Dec. 8th at 10:30PM EST / 7:30PM PST for this special report — only on @OANN!

        https://twitter.com/OANN/status/1203042171139444736

      2. pas un site… une chaîne d’information..

      3. constella1 dit :

        Madalton

        Oui je sais que c’était un documentaire et qu’il faisait ces rencontres avec ces fraudeurs en lien avec l’affaire ukrainienne pour la démolir
        Mais je ne savais pas que l’Ukraine avait été avisé de ne pas rencontrer Giuliani
        Comme quoi y a encore un peu de gens avec de la jugeotte ds cette administration
        Merci

  33. onbo dit :

    La crainte que les sénateurs qui devraient siéger perdraient de l’impact ne semble exagérée.

    En supposant 8 à 9 semaines de procès, l’intensité médiatique sera sur l’impeachment. Biden va en examiner les moindres plis et coutures. Ce qui devrait raréfier ses sorties publiques. Butiegeg qui est peu concerné pourrait tenter de filer en solo, mais serait peut-être relégué aux éphémérides faute d’opposition manifeste, donc un peu hors champ du point de vue médias.

    Ce sont ceux qui seront au Sénat qui seront sous les caméras. Un mot bien placé, une image, un simple geste, pourront faire le tour de la planète-médiatique.

    McConnell croit peut-être les écraser en n’accordant pas de droits de parole aux Sénateurs! Ces derniers auront alors tout loisir de produire des capsules réfléchies pour les médias.

    Je pressent que les Sénateurs se préparent à cette éventualité. Quant au leader républicain du comité judiciaire du Sénat, (son nom m’échappe tout le temps) originaire de South Carolina, il se voit déjà au faite de sa carrière; il avalera tout micro à sa portée comme un biscuit. (Ça me revient; je dois penser « biscuit » pur me souvenir du nom de Lindsay Graham) Sans doute l’âge..

    1. quinlope dit :

      Relégué aux oubliettes?

      1. onbo dit :

        Je ne lui souhaite pas particulièrement les oubliettes, mais ça se pourrait. ??

        D’autant plus que sa candidature est plutôt vue comme une possible ascension à la vice-présidence. Alors pourquoi trop en faire et prendre le risque de gaffer.

        C’est pas non plus un mauvais choix que de collectionner des Town hall meetings. C’était la ruse ouverte de John McCain.

        Ça peut vous apporter des petites citations dans les éphémérides des journaux ou sur le web, genre: « He strikes again, 40 members of a community of 100 came to ear Butti ». Mais vous éviter les …oubliettes! 😉

  34. Achalante dit :

    Les Juifs américains n’aiment pas assez Israël = « qu’est-ce que vous faites encore ici? Vous devriez tous être là-bas! »

    Bref, encore du racisme.

  35. loup2 dit :

    Exclusif.
    J’arrive d’une consultation à la White House.
    Détrompez vous c’est pas moi qui a été consulté. C’est donald que j’ai fait coucher sur le divan.
    Nous avons parlé de tout et de rien. Lorsque le sujet de ses épouses a été aborder, après 15 minutes de questions et réponses, il m’a fixé dans les yeux et m’a dit : « loup2 mon ami, pourriez vous SVP porter ce message à Mélania ?

    https://youtu.be/8gdy0tppR8A?t=2

    Vous voyez les miracles que peux accomplir ? Remerciez moi pas.

    1. constella1 dit :

      Loup2
      Il a un look à la Léonard Cohen
      Merci

      1. loup2 dit :

        Oui. J’avais pas pensé à ça.
        C’est vrai qu’il y’a une certaine parenté. Merci

        Je vous invite à explorer l’univers de Bashung si vous le connaissez pas.
        Je l’aime vraiment

  36. Gilbert Duquette dit :

    En 2019, les gens ne sont pas descendus dans la rue dans ces Pays (À tout le moins s’ils l’ont fait cela n’a pas fait les manchettes internationales.) LE point commun de ces Pays avoir associé un leader populiste à un mouvement d’extrême-drtoite.

    Duerte, Trump, Bolsonaro et autres pour qui le dialogue et les faits sont moins importants que de ridiculiser l’autre qui ose tenter un dialogue et inventer une réalité alternative lorsque les faits leurs sont présentés.

    L’opposition se perds alors dans un combat perdu d’avance ou pour chaque faits une infinité de variations de faits alternatifs leurs sont présentés et ou pour chaque tentative de dialogue, le populiste répliquera par une ridiculisation du messager ce pour éviter tout débats d’idées.

    1. Haïku dit :

      Gilbert Duquette
      Très bonne réflexion !👌

  37. constella1 dit :

    Loup2
    Oui je le connais
    Et je l’aime bien
    Son style également
    Parti trop vite comme bien de ces grands

  38. Danielle Vallée dit :

    @titejasette: « La classe moyenne, les riches et les édentés sont contre l’impôt sur la fortune. Je n’y comprends rien … »
    C’est inapplicable. Ça ne fera que pousser les millionnaires à cacher leur argent ailleurs alors qu’Obama a passé huit ans et Trump 3 ans à les encourager à ramener leur argent aux USA.
    On a même des lois ici même au Canada depuis Obama qui nous obligent à rapporter aux USA les dépôts Canadiens de citoyens américains.
    La solution est beaucoup plus simple: changer les taux d’imposition.
    Warren a tendance à  » s’enfarger » dans les fleurs du tapis en voulant réinventer la roue.
    Réactions académiques de sa part. Juste des théories….

  39. Pierre S dit :

    —————————–

    Encore et toujours ce manque de classe et de hauteur de la part de l’imposteur
    Trump. Toujours présent un fond de racisme persistant et hautement toxique pour
    la paix sociale.

    Et comme plusieurs le mentionnent … cet imbécile a l’assurance que le sénat farcis
    de crapules va le sauver du processus de destitution. Alors l’égo gonflé à bloc il fait que
    qu’il a toujours fait …. il dit n’importe quoi.

  40. Pierre S dit :

    ——————-

    Pour le reste les américains doivent voter pour mettre fin a cette
    tutelle russe à la maison blanche avec l’andouille trump.

  41. Il a peut-être juste peur d’être dépecé…

  42. Yolande C. dit :

    @Richard Hétu -11h02-

    «Ainsi dit le renard, et flatteurs d’applaudir» -Jean de la Fontaine – Les animaux malades de la peste –

    Avant de vous écrire, je me suis permis de regarder le film Pocahontas et oui, il va me falloir un dessin.

    Warren qui prétendait (avant la vérification de son ADN et ses excuses) avoir du sang amérindien a ainsi voulu se donner des titres de noblesse autochtone et le surnom que lui a donné le président tourne simplement en dérision ce lien de sang amérindien prétendu qu’elle n’a pas.

    Les surnoms que Donald Trump donne à certaines personnes (j’ai mentionné Warren et Hillary Clinton) permettent de faire immédiatement le déclic.

    Vous avez laissé la meute déféquer pendant près d’une journée entière sur le président des États-Unis sans rien dire et voilà que « cette pelée, cette galeuse, cette brebis d’où venait tout le mal » écope de votre courroux.

    Il est de plus en plus difficile d’émettre une opinion nuancée sur ce blogue; tout ce qui vient de Donald Trump est nécessairement mauvais et c’est à qui lui donnera le pire surnom et le vouera aux gémonies.

    La démocratie occidentale est basée sur un contrat social entre les gouvernants et les gouvernés; force est de noter que depuis novembre 2016, ce contrat n’est plus respecté.

    Hillary Clinton agit encore comme si elle avait remporté cette élection et comme si Donald Trump était un usurpateur, un tyran et un dictateur.

    J’ai même lu sur ce blogue un commentaire non censuré qui disait: « Lee Harvey Oswald est né trop tôt » !

    Il y a comme une odeur particulièrement malsaine, fétide et nauséabonde qui se dégage de certains commentaires à savoir qu’une élimination physique du président serait une geste héroïque.

    Et de cette idée là, vous devriez vous dissocier.

    Les électrices et électeurs des États-Unis seront appelé à juger du bilan de l’administration Trump le 3 novembre prochain; elles et ils mériteraient mieux en attendant que d’assister au triste spectacle d’un procès politique tenu devant les deux chambres du Congrès où l’une accusera et l’autre acquittera.

    Comme vaudeville, c’est parfait.

    L’atmosphère politique aux USA est très mauvaise et il faudra un rassembleur après le 20 janvier 2021 (à moins que le président ne soit réélu).

    Même s’il n’est pas parfait, Joe Biden pourrait être celui-là.

    1. Mouski dit :

      Hillary Clinton agit comme si elle avait remporté l’élection? Mais dans quel monde vivez vous YC? Et comme si Donald Trump était un usurpateur, un tyran, un dictateur! C’est exactement ce qu’il rêve d’être.

      1. constella1 dit :

        Vous saviez vous qu’on était une meute qui dé…..à longueur de journée 🙄🙄?
        Une idée inspirée ou un rapport peut être avec le billet sur les élucubrations du potus et les chasses d’eau ?🙄🙄

    2. Mariette Beaudoin dit :

      Un jour, un juge mexicain a dit à Trump qu’il ne pouvait pas exercer sa passion : le métier de golfeur. On dirait qu’au lieu de l’avoir ignoré — comme tout être normal l’aurait fait — et de continuer à jouer à ce sport comme si de rien n’était, Trump a voulu déversé son fiel sur tout le monde. Personnellement, je ne souhaite pas du tout sa mort, mais uniquement sa prise de conscience qui lui soufflerait à l’oreille que la politique n’est vraiment pas faite pour lui. Sa vie, c’est le golf. De s’en apercevoir enfin et de céder sa place pour prendre tout le temps qu’il lui reste pour devenir le meilleur golfeur qu’il peut être, ça le sortirait du marasme dans lequel il s’est enlisé jusqu’au cou et ça le rendrait heureux. C’est comme moi : je suis écrivaine et je ne vaux pas grand chose pour peindre. Peut-être que si j’y avais consacré ma vie, je serais bonne. J’ai préféré la littérature. J’ai maintenant de la facilité à faire valser ma plume et je me suis fait refuser par maints éditeurs, mais si je m’obstinais à illustrer mes contes et à vouloir faire des vernissages, ce serait catastrophique. J’ai bon espoir de publier un jour et je m’y attelle, en laissant les illustrations à d’autres qui auront peaufiné leur style pictural toute leur vie. C’est une question de sagesse et de résilience.

      1. Haïku dit :

        Mariette Beaudoin
        Très intéressante réflexion de votre part.

    3. xnicden dit :

      ‘Hillary Clinton agit encore comme si elle avait remporté cette élection et comme si Donald Trump était un usurpateur, un tyran et un dictateur. »

      Sa présence dans les médias ne me semble pas exagérée. Vous avez des chiffres au contraire?

      1. Yolande C. dit :

        @xnicden

        Non, je n’ai pas de chiffres car il ne s’agit pas d’une question mathématique ou comptable, mais d’une perception forcément subjective.

        Pour une personne qui adore Hillary Clinton ou simplement l’aime bien, son apparition en public n’est jamais assez fréquente.

        Par contre, pour une personne qui ne peut la blairer (comme moi), elle apparaît comme une belle-mère rancie, acariâtre et surtout nuisible à son camp.

        Comme elle a prouvé en 2016 qu’elle pouvait réussir à faire élire n’importe quel adversaire, il serait bon qu’elle se fasse toute petite et très discrète.

        La relève étant là, mais fragile, il faut l’aider et non pas lui nuire.

    4. leonard1625 dit :

      Yolande C 16:47 « Hillary Clinton agit encore comme si elle avait remporté cette élection et comme si Donald Trump était un usurpateur, un tyran et un dictateur. »

      Quoi? Hilary Clinton a été très discrète pendant au moins 2 ans et c’est à peine si elle se manifeste maintenant. Par contre, votre bien aimé Trump, était prêt à jurer que les élections avaient été truquées dans le cas d’une défaite. Mais, thanks to James Comey, il a gagné par la peau des fesses.

  43. Alexander dit :

    Mme Clinton n’a pas gagné les élections. Le système américain donne un poids démesuré aux grands électeurs. Ce sont les règles du jeu et les deux partis doivent s’y soumettre.

    Elle a perdu au finish à cause des grands électeurs. Ce sont eux qui déterminent le président et pas le vote populaire.

    Si les élections sont influencées par exemple par des hackers russes ou autres, ça ce n’est plus de la démocratie, c’est de la tricherie.

    Deux choses biens différentes.

    Des gens ont voté Trump pour lui donner sa chance. Ce sont eux qui détermineront au finish s’ils lui renouvellent ou non leur confiance en 2020.

    Et il faut éviter l’ingérence étrangère. Question de sécurité nationale.

  44. monsieur8 dit :

    @Yolande C : À la base, ce matin, vous avez erré solide en prétendant que traiter Mme Warren de Pocahontas n’était pas une insulte raciste. Ça vous prend quoi?

    L’«affaire» des tests d’ADN est venue APRÈS, et ne peut en aucun cas «justifier» cette insulte. Qualifier quelqu’un en faisant spécifiquement référence à sa race est raciste, et il faut être raciste pour ne pas le reconnaître.

    1. Yolande C. dit :

      Quand une personne bardée de diplôme et qui plus est, membre du Sénat et donc douée d’un service de recherche important, lance sans vérifications qu’elle est de descendance autochtone, il n’y a rien de raciste à l’appeler Pocahontas, par dérision de sa fausse affirmation.

      Tant qu’à y être, je me rappelle d’un reportage sur l’ancien député d’Abitibi-Ouest, François Gendron, qui a siégé à l’Assemblée nationale pendant 42 années consécutives (1976-2018).

      Lors de ce reportage, le député Gendron dont la circonscription est plus grande qu’un archi-diocèse mentionnait qu’il devait travailler 100 heures par semaines et il a ajouté qu’il «travaillait comme un nègre».

      Tiens donc, on l’a accusé de racisme lui aussi.

      Et pourtant, pour quiconque connaît l’histoire des Noirs dans les plantations, en Amérique, aux Antilles ou dans les colonies ou les Noirs étaient considérés comme des marchandises ou du bétail, l’expression «travailler comme des Nègres» prend toute sa signification.

      Pour faire plaisir à quelques-uns, il faudrait faire des autodafés de nos livres d’histoire et raser nos musées.

      S’il vous est donné de visiter le Mémorial ACTe sur la traite négrière en Guadeloupe, vous comprendrez ce que c’est que c’est de «travailler comme un nègre»

      1. Ziggy9361 dit :

        Mme.Yolande…apparemment vous avez pris la critique difficilement ,je vais parler pour moi je suis très mal placé pour juger si le
        nom de Pocahontas était de mise ou insultant dans le contexte que vous expliquez,moi ce qui m’à dérangé c’est que vous trouvez que le président est doué pour crier des noms comme on dit en québécois et pour cette raison il faut lui reconnaître cette qualité!!?

        Je n’aurais pas fait un commentaire à votre attention dans le style de Mr.Hétu mais c’est son blogue.Continuer à commenter et attention au suceptibilité

      2. Yolande C. dit :

        @Ziggy9361

        Si vous allez sur Google et entrez «List of nicknames used by Donald Trump », vous allez trouver un musée des horreurs, même si certaines font rire parfois.

        Ce n’est pas une façon de se comporter en public et elle devrait être aussi en privé.

        Qu’on me dise «faut-il vous faire un dessin» ou «tiens donc, vous n’avez pas pris vos pilules ce matin» ou «vous en avez fumé du bon», ça ne passe pas et c’est surtout blessant.

        Mais c’est l’arme des faibles et je me console.

        Mais le Pocahontas pour Warren, je le trouve indiqué; ça lui apprendra à dire n’importe quoi.

        Pire encore, ne voilà-t-il pas qu’on me traite de misogyne !

        Pourtant, j’appuie Amy Klobuchar, même si ses chances sont minces et j’admirais Kamala Harris jusqu’à ce qu’elle dérape face à Tulsi Gabbard.

        C’est aussi primaire que si je disais: «Me diriez-vous la même chose si je m’appelais Yoland C. plutôt que Yolande C.».

        Et puis comme j’ai déjà dit que je me réjouissais de la victoire de la CAQ parce que pour moi cela signifiait un redressement de l’échine des Québécoises et Québec qui l’avaient bien molle depuis octobre 1995 et puis la fin du multiculturalisme à la Trudeau au Québec, j’ai hérité d’une autre volée de bois solidaire cette fois.

        Je termine en citant Daniel Johnson père qui, en 1965, dans son livre ÉGALITÉ OU INDÉPENDANCE écrivait: «Le Canada sera bi-national et bi-ethnique ou il ne sera pas.»

        Johnson n’avait oublié qu’une chose: les premières nations, inuit et autochtones, ceux que notre constitution appelle des «aborigènes» et que la plupart des gens, par ignorance plutôt que par méchanceté, appellent des «arborigènes», pensant naïvement que les premières nations descendent des arbres.

      3. Ziggy9361 dit :

        Mme.Yolande merci pour ces explications,je sais que vous êtes une personnes plus instruite que moi même, malgré le fait que j’ai appris à détester ce président ici sur ce blogue il faut bien nous avouez qu’il le mérite bien.En lisant vos deux derniers paragraphes je me suis rendus compte que l’on se rejoignait quelque part.

  45. leonard1625 dit :

    jeanfrancoiscouture 10: 08 « «L’hiver québécois aime les Québécois, c’est entendu. Il les aime et les suit partout, comme la lèpre.» » De Carl Bergeron.

    Je ne suis pas certain de bien saisir le sens de la phrase citée, mais perso, tout comme MarcoUBCQ, j’aime l’hiver. J’adore les « tempêtes à n’en plus finir », comme chantait Plume. Gosse et ado, j.ai passé des milliers d’heures sur des patinoires extérieures ou intérieures. Plus tard, j’ai découvert avec grand plaisir le ski de fond, le plus beau et le meilleur sport de conditionnement que je connaisse.

  46. le_furote dit :

    Une vrai crapule, ce Dohnald. J’ai hâte qu’on en finisse avec lui.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :