Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«C’est une déclaration très, très méchante. Je pense qu’ils ont un taux de chômage très élevé en France. La France ne va pas bien du tout sur le plan économique. […] Vous ne pouvez pas faire des déclarations comme ça au sujet de l’OTAN. C’est très irrespectueux. Personne n’a plus besoin de l’OTAN que la France.»


Donald Trump, président des États-Unis, dénonçant les propos d’Emmanuel Macron sur la «mort cérébrale» de l’OTAN, qui tient à Londres un sommet célébrant son 70e anniversaire. Le président français a défendu son emploi de cette expression en disant vouloir attirer l’attention sur les «questions ouvertes que nous n’avons pas résolues», dont «la paix en Europe, le post-FNI [forces nucléaires à portée intermédiaire, ndlr], la relation avec la Russie, le sujet de la Turquie, qui est l’ennemi».

(Photo AP)

65 réflexions sur “La citation du jour

  1. Serge Montpetit dit :

    Je donnerai beaucoup pour voir les réponses de trump aux questions du président Macron.

    1. Racza dit :

      « Aspirine please ? »

    2. Pierre dit :

      @Serge
      Trump ne parle pas français haha 😂, et ne comprend rien ni du c*l ni de la tête… cause perdue on passe à un autre appel…

  2. Pierre S. dit :

    ———————-

    Dixit …monsieur respect !

    Fuckin moron

    1. Layla dit :

      Monsieur respect, oui mais en sens unique

  3. Alexander dit :

    Les français manipulent les mots. Trump manipule les faits. Et ne comprend rien au sens des mots. Comme Macron ne comprend rien aux perceptions. Un narcissique et un condescendant.

    Dialogue de sourds.

    Mais, oui, les deux ont probablement raison. Les EU supportent financièrement plus que leur part du financement de l’OTAN, mais la Russie fait un remarquable travail de sape de cette alliance, notamment en Turquie.

    La solution se trouve quelque part entre les deux approches.

    Surtout que la relation entre Trump et la Russie est troublante.

    Le problème est que Merkel est très fatiguée et que Johnson est largement contesté en GB. Il faut de nouveaux leaders pour calmer le jeu.

    Calmer le jeu.

    C’est là qu’un Biden aiderait largement. Changer le ton tout en allant chercher un meilleur financement des autres partenaires sans tout braquer.

    L’OTAN a encore sa raison d’être pour protéger les démocraties.

    1. spritzer dit :

      @Alexander

      « mais la Russie fait un remarquable travail de sape de cette alliance, notamment en Turquie. »

      Ce qui a fait mal aux relations avec la Turquie c’est la tentative de coup d’état en 2016 avec les États-Unis soupçonnées d’y avoir joué un rôle, sinon d’avoir été au courant de ce qui se tramait.

      1. Benton Fraser dit :

        Le coup d’état a réussi en Turquie, il y a maintenant une dictature!

        Pour le reste, c’est sûre que d’être au courant c’est de l’intervention!!!

  4. sorel49 dit :

    Quelle est la relation entre l’appartenance à l’Otan et le chômage en France ? La pensée de Trump devient de plus en plus fofolle.

    1. nemiscau dit :

      @ Sorel49

      Il n’y a effectivement aucun rapport entre le taux de chômage en France et l’appartenance à l’OTAN.

      Simplement que c’est tout ce que trouve le bully orangé trouve pour tenter d’intimider Macron et la France.

      Ce qui est encore plus consternant est qu’on ait jamais entendu Trump critiquer de quelconque façon les dictatures déguisées de Russie et de Turquie.

      Trump, étant incapable d’assurer un leadership positif à l’OTAN, aura certes réussi à se mettre à dos les chefs des autres démocraties occidentales et à donner carte blanche à la Russie et à la Turquie dans le vol des territoires de leurs voisins respectifs.

      Ce gros moron devrait avoir la décence de se taire, lui qui a fortement contribué à rendre l’OTAN plus dysfonctionnel que jamais, mais il ose en rajouter.

      Les Etats-Uniens qui pourraient le réélire dans un an réalisent-ils que de nous renvoyer leur « gros chaudron » à l’OTAN pour un autre 4 ans serait tout simplement catastrophique?

  5. treblig dit :

    Comme toujours, pour comparer, il faut faire parler les chiffres.:

    Dette par rapport au PIB ( 2018)

    France 98%
    USA 108%
    Canada 86% ( incluant provinces)

    Le déficit annuel est de 2.5% en France et d’un peu plus de 4% aux États-Unis ( canada, 0.9%). Il ne s’agit pas ici de minimiser les problèmes de la France ou le niveau de taxation est très lourd. Mais il faut faire attention de lancer des roches quand vous vivez dans une maison de verre.

    1. ProMap dit :

      treblig – 👍👍👍

    2. chrstianb dit :

      Il y a plein d’autres indicateurs (OCDE).

      Espérance de vie à la naissance:
      États-Unis 78.6 ans
      Canada: 82.0 ans
      France: 82.6 ans

      Mortalité infantile (morts/1000 naissances vivantes)
      États-Unis 5.8
      Canada: 4.5
      France: 3.8

    3. Dekessey dit :

      Et PAF

    4. Francoise Richard dit :

      Merci d’aporter des données factuelles. Elles parlent d’elles-mêmes, sans biais narratifs. 🙂

  6. lechatderuelle dit :

    trump s’exprime comme un gamin de 11 ans qui veut expliquer à ses oncles et tantes comment fonctionne son jeu vidéo…. des mots enfantins, des expressions naïves et il fait des liens absurdes entre 2 sujets pour donner un espèce de contenu au vide qu’il vient d’exprimer….

    L’OTAN est un truc du passé qui est sclérosé et qui ne sert absolument à rien…..

    cette « association » est un vestige de la Seconde Guerre Mondiale et on peut comprendre le lien émotionnel pour l’Europe pour l’OTAN qui doit rassurer mais dans les faits, ça ne sert pas….
    La Turquie en a fait la démonstration ….

    Les USA, enfin trump, ne regarde que les dollars dans chaque dossier… ce qui explique son ignorance des situations….

    voilà 2 ans, trump torpillait l’OTAN en menaçant de quitter la navire et maintenant, il y va de cette réplique, pour le moins, sotte et qui ne s’appuie sur rien,,,
    En quoi la France a plus besoin de l’OTAN ????

  7. monsieur8 dit :

    Je pense que l’OTAN n’a plus de raison d’être. L’union militaire stratégique, derrière le grand frère Ricain, pour faire face au Pacte de Varsovie est complètement obsolète. L’OTAN oblige ses États membres à dépenser une petite fortune en équipements militaires à chaque année (dépenses qui vont très souvent directement dans les poches des USA). Il est temps de mettre fin à tout ça.

    L’Union Soviétique n’existe plus; la Turquie butine ses alliances à droite à gauche et Trump est plus agressif envers ses alliés qu’envers ses adversaires. Dans ce contexte, je pense qu’il faut songer à bâtir des nouveaux réseaux d’alliances.

    Je verrai bien une alliance des pays désirant combattre sérieusement le dérèglement climatique : libre échange et protection commerciale entre eux, mais exclusions, et même sanctions, envers les États qui refusent (ou font semblant) d’attaquer le problème.

    1. jcvirgil dit :

      En effet c’est comme si les dirigeants de l’OTAN voulaient perpétuer la guerre froide. On comprend qu’avec tout le détournement de fonds publics dans l’industrie de la mort qui profite à leurs maîtres et remplit leurs poches ils veuillent le faire.

      Cependant les pays qui ont formé cette alliance pour faire face à la menace nazie on maintenant bien d’autre défis , dont celui de travailler à nettoyer et à sauver la planète..

    2. Achalante dit :

      L’URSS n’existe plus, mais Poutine aimerait bien la ressusciter. Si l’alliance reste en place, elle est en mesure de répondre aux menaces futures. Alors je ne suis pas prête à dire qu’on peut jeter le papier à la poubelle, et chacun pour soi.

      1. Benton Fraser dit :

        La Russie peine a devenir une puissance militaire, elle dépense mois que la France (et aussi l’Angleterre) au niveau militaire.

        Par contre, elle a hérité d’un stock d’ogives nucléaires de l’URSS.

        L’objectif de Poutine est plus s’attaquer à la communauté européenne qu’à l’OTAN. Le Brexie et la Turquie sont des avancées dans ce sens pour Poutine.

        En réalité, Poutine, tout comme Xi Jinping, déteste tout ce qui est démocratique, ces défenseurs du droit de l’homme!

  8. onbo dit :

    Comme on sait que Trump (l’homme auto-reconnu comme le plus brillant stratège que la planète ait connu) dit généralement le contraire de sa pensée pour nous trumper, on peut raisonnablement penser que Trump:

    – Craint et respecte le Président Macron,

    – Cherche à créer l’impression que Macron souhaite la fin de l’Otan, ce qui fait partie des buts déclarés de Trump,

    – Cherche à se trouver une niche forcée d’expression auprès de Macron par son interprétation du propos de Macron, (tout malentendu exige clarification, n’est-ce pas?!, donc des heures en aparté)

    – Ce faisant, crée de toute pièce un artifice pour être en présence d’au moins une personne lors de ce sommet, sachant que les Britanniques détestent Trump,

    – Parce qu’il est plus qu’évident que le Premier ministre de la Grande Bretagne veut limiter à son strict minimum ses contacts avec Trump, (Trump est une substance hautement toxique dans la campagne électorale de Johnson qui achève, donc un moment charnière),

    – D’autant plus que Trump risque d’affecter le vote prochain également chez les brexiters de Nigel Farage, un grand admirateur et supporteur de Donald Trump,

    -Tout simplement parce que Farage en début de campagne a déclaré appuyer Johnson, puis a corrigé le tir en disant présenter des candidats partout, ce qui a été nuancé par… des candidats dans des circonscriptions choisies… (possiblement… pour moins nuire à Johnson, ‘ma compréhension’ )

    – Alors que la marque FARAGE semble en perte de vitesse.

    – Alors que les Insulaires sont en train de comprendre où le Boris aka le Donald et Farage veulent les entrainer par ce Brexit, avec ou non ententes???)
    _______________
    J’ai hâte de voir le temps de face à face entre Trump et Johnson…!

    * Note

    L’influence russe s’est également manifestée en Grande Bretagne lors des dernières élections. Le Premier ministre Johnson a tenté et et réussi à faire reporter après les élections le dépôt public du rapport sur l’influence russe dans la dernière élection en GB, l’équivalent du rapport Mueller aux USA. Je crois que bien des électeurs ont pris ombrage de ce refus d’être informés…

    Dès qu’il sortira, je souhaite qu’une bonne âme en adresse une copie papier express par courrier recommandé avec signature du destinataire au bon sénateur Kennedy de la Louisiane qui semble être devenu lunatique depuis qu’il est allé en Russie avec 6 autres Sénateurs républicains et une Représentante (R) du Texas à la rencontre du suave Kis-li-ak, cl’ambassadeur russe qui riait avec Donald Trump du congédiement de Comey!!

  9. RICK42 dit :

    Propos erratiques du gros morron orangé…il ne va pas s’améliorer, il est de plus en plus détraqué.

  10. Jacques dit :

    Que serait l’OTAN (ou le monde en général) sans les usa?

    Je suis pas sûr que ça irait si mal que ça.
    À ma connaissance, ce ne sont pas les seuls à fabriquer des biens sur cette planète.

    Quant à la Turquie, il peut y avoir des raisons de piquer une crise quand ton allié achète des armes de la Russie et procède aux vérifications et tests en utilisant des appareils  »NATO-standard ».

    Pour ce qui est du 2% des dépenses en armements, j’espère seulement que le prochain achat des avions de combat ne sera pas conclu avec les usa.
    Les européens fabriquent d’excellents chasseurs, eux aussi.

    Tant qu’à être en tabarnac, on pourrait peut-être dévaluer volontairement notre monnaie, comme semble le faire les Brésil, Chili et Chine etc.

  11. lechatderuelle dit :

    et au même moment, trump menace à France de taxes de 100 % sur les produits français vendus aux USA à cause de la taxe aux grand s du WEB….

    comme contradictions absolues, ce président ne donne pas sa place…..

    il ne se mêle pas de ses affaires tentant de s’insérer dans la gestion interne d’un pays souverain….
    il souligne les difficultés économiques du pays et menace d’enfoncer un autre clou….
    il fait un lien bancal entre l’OTAN et le chômage français, mais refuse d voir le lien entre ses tarifs douaniers et le chômage ….

    et certains de l’applaudir en divagant pour expliquer ceci et cela en imaginant des complots …

    y’a que les idiots qui imaginent des complots quand ils portent leurs souliers à l’envers….

    1. Jacques dit :

      Ses actions et propos ne font que démontrer ses propres faiblesses (bien que ça puisse pas être faible quand c’est inexistant…) quand :
      – il dit que l’économie va pas bien pour la France – la sienne va-t-elle bien?
      – les autres pays profitent des usa – va donc chier gros moron!
      – etc…

      Bon, troisième café…

  12. gl000001 dit :

    Voici le résumé de l’intervention de trump :
    Respectez-moi, gang de stupides !!! (et j’ai bien écrit « moi », pas « USA »).

  13. dynopax dit :

    Macron devrait lui répondre en tournant en ridicule ses sottes affirmations. Il a la capacité (et suffisamment de condescendance!) pour le faire, ça nous changerait de l’aplatventrisme habituel des chefs d’État devant le gros gueux de service des amerloques. Personnellement, je lui ferais ravaler le tout, incluant son hos… de casquette, question de s’assurer qu’il s’étouffe avec!

  14. Louise dit :

    Par cette déclaration Trump prouve encore une fois qu’il ne comprend rien aux enjeux et aux forces qui s’affrontent présentement au sujet de l’OTAN. Tout ce qu’il sait faire c’est de donner un coup de poing à son adversaire pour essayer de le mettre hors-jeu.
    Il y a de graves problèmes géo-politiques à régler en Europe et ça prendrait beaucoup de diplomatie pour aborder ces problèmes complexes. Et puis il y a Trump qui est un très gros problème à lui seul.
    Ce n’est certainement pas avec sa réponse à Macron qu’il peut faire avancer les choses.

  15. Layla dit :

    Sur une note plus positive, il a ajouté: « Le monde a beaucoup changé et l’OTAN est en train de changer. Je suis devenu un plus grand fan de l’OTAN car ils sont devenus plus flexibles. »

    Un grand fan…encore dans le monde du spectacle.

    D’ici 24 heures que dis-je d’ici 12 heures on va apprendre que l’OTAN a changé parce qu’il est le plus grand président de tous les temps…il est un grand fan de lui-même point barre.

    Avant…Pendant…Après.

  16. kelvinator dit :

    Trump a juste dit encore pire à de multiples reprises.
    Il essaie maintenant d’avoir l’air du sauveur de l’OTAN??
    Trump vit tellement à l’écart dans son propre echo chamber que s’en est loufoque, si ce n’était des enjeux sécuritaires aussi importants…

    1. gl000001 dit :

      « sauveur de l’OTAN?? » Ca mérite un prix Nobel !!

  17. jcvirgil dit :

    Micron semble avoir compris qu’il n’a rien à gagner à s’accrocher au géant qui s’effondre lentement pendant que d’autres nations contournent son influence en y allant d’entente économiques et commerciales. Il semble maintenant vouloir s’éloigner de la *russophobie* et des sanctions économiques qui ont fait mal à l’économie française et négocier avec senor Putin de nouvelles ententes commerciales.

    Le fait qu’il est au plus bas dans les sondages et que cette nouvelle façon de faire recueille beaucoup d’appui dans la population n’est surement pas étranger à cette nouvelle attitude.

  18. noirod dit :

    Dans les circonstances actuelles l’ OTAN et l’ ONU sont effectivement des country club ou il fait bon siroter des martinis entre leaders puissants et narcissiques. Mais leur abolition ferait aussi disparaitre les derniers fragments restants de diplomatie et de rectitude qui calment le jeu. Le gros graisseux la trouverait moins drôle de se faire dire ses 4 vérités sans de tels intermédiaires. Le gros épais ne veut que du bénéfice pour son propre nombril et ce qu’ il affirme aujourd’ hui peut tout aussi bien être contredit le lendemain par ce visqueux one .
    Tactique connue du reptilien purulent de menacer et après d’ adoucir ses propos. Un dégueulasse incompétent en train de mettre son pays dans la…..

  19. Layla dit :

    La méthode Trump

    Il insulte…montrant ainsi qu’il n’y a rien à son épreuve, courbez vous je suis l’Elu.
    On lui donne sa dose quotidienne minimale de nananne espérant le tranquilliser.
    Comme il l’aura bien soumis il finira en disant que lui et Emmanuel sont de grands amis.

    On verra bien …il y a comme un vent de changement.

    P.S. me semble de me voir comme présidente d’un pays et donner la main à l’Elu… en retenant un fou rire il pourrait bien comprendre, imbu de lui-même que je suis en pamoison devant lui… misère

    1. gl000001 dit :

      C’est toi Emmanuel
      C’est moi trumpy
      C’est moi le gros et toi le petit.

      Et nous sommes de bons amis.

      Air connu !!

    2. lechatderuelle dit :

      Layla il ne se rend même pas compte des insultes qu’il sème un peu partout….

      pour lui c’est ce qu’il pense, donc ce qu’il pense est bon….

      on imagine très bien les sourires entendus et les soupirs d’exaspération quand les autres chefs d’état savent que trump débarque…..

      malheureusement, la diplomatie oblige à jouer le jeu et à sourire en lui donnant la main….
      s’il fallait que tous disent le fond de leur pensée, le pauvre trump en aurait pour son argent…..

  20. jeanfrancoiscouture dit :

    @nemiscau,08:31: «…. les dictatures déguisées de Russie et de Turquie.»

    «Dictatures déguisées»?? Moi, plus je regarde leur déguisement plus me revient en tête une blague d’un des personnages de Daniel Lemire qui voulait se faire rembourser des «costumes de danseuses nues» pas sa compagnie d’assurance. Les déguisements de ces deux dictatures est, en effet, de plus en plus transparent. 🙂

    1. Haïku dit :

      jeanfrancoiscouture
      Merci de votre parallèle avec un des personnages de Daniel Lemire ! 😉👌

  21. monsieur8 dit :

    Au fait, si la Syrie décide d’attaquer les Turcs pour essayer de reprendre le territoire qu’ils occupent, les 29 membres de l’OTAN sont supposés déclarer la guerre – et intervenir – en Syrie. Aller se battre dans les ruelles de Damas, contre la Russie et l’Iran, pour défendre l’agresseur Turc?!? Come on !

    C’est aussi ça l’OTAN.

    1. chrstianb dit :

      Non, car la Turquie n’est pas sont territoire. L’OTAN ne pourra pas intervenir puisque la Turquie n’est pas attaquée sur son territoire.

  22. titejasette dit :

    HS – Quelques titres lus sur les médias des Affaires

    « LONDRES – Le président Donald Trump a déclaré mardi qu’il serait peut-être préférable d’attendre après les élections de 2020 pour conclure un accord commercial avec la Chine.

    D’une certaine façon, j’aime bien l’idée d’attendre après les élections pour conclure un accord avec la Chine, mais ils veulent conclure un accord maintenant et nous verrons si l’accord sera bon ou non « , a déclaré M. Trump à des journalistes à Londres, où il participe au sommet de l’OTAN. Les élections générales américaines doivent avoir lieu en novembre prochain. »

    « Les contrats à terme sur indices boursiers américains dégringolent mardi, après que le président Donald Trump a suggéré qu’il pourrait vouloir retarder un accord commercial avec la Chine jusqu’après les élections présidentielles de 2020. »

    « Mei Xinyu, un expert du ministère chinois du Commerce, a déclaré : « Les États-Unis semblent faire marche arrière dans les négociations commerciales alors que les autorités chinoises menacent d’augmenter les droits de douane, mais cela n’aura aucun effet sur la position de la Chine, car les autorités chinoises se sont préparées depuis longtemps au pire scénario ».

  23. jcvirgil dit :

    Depuis le début de son mandat Trump fait le *peddler* de sa quincaillerie militaire partout dans le monde. Un des problèmes en plus des coûts de cet équipement qui entre en compétition avec les autres missions que les chefs d’état qu’il rencontre ,ont vis à vis de leurs citoyens, est qu’ils sont d’une efficacité discutable .

    Les fameux F35 , ces avions derniers cris sont pleins de bugs , leur furtivité est percé par les nouveaux systèmes de détection et le fameux bouclier anti-missile qu’il tente de vendre avec ses Patriots a été déjoué par les drones d’un petit état qui subit une guerre ignoble depuis des années, le Yemen, qui a réussi à bombarder les installations pétrolières de leur principal client en Arabie saoudite.

    Il ne peut même pas mettre les Iraniens à leur place comme il le voudrait bien , les portes avions américains la fierté de leur flotte étant maintenant vulnérables aux attaques de missiles et de drones iraniens.

  24. fallaitquejteuldise dit :

    Tassez-vous j’arrive… avec la même classe que d’habitude… Comme dirais, Olivier Guimond, « lui y connaît ça! »🙄🙄🙄

  25. onbo dit :

    Ce qui suggère que le meilleur deal comme la meilleure victoire c’est encore et toujours la PAIX.

  26. Igreck dit :

    Que peut faire un tel crétin face à un Putin de Vlad ex-KGB ? Le tsar 2.0 est en mission. Son premier coup de maître : la manipulation réussie de la présidentielle de 2016 pour fragiliser le système de son principal ennemi. Il n’aurait pas pu espérer plus insignifiant dirigeant pour la plus grande démocratie. Il peut manipuler cet abo-minable imbécile avec tellement de facilité. Test : il envahit la Crimée… aucune réaction du mangeux de MacDo… it’s all right ! Les portes sont entre-ouvertes mais pour avoir les coudées franches il faut affaiblir l’Alliance. Un peu de patience… le GROS nul agit comme un agent à sa solde. NATO in sold. La tête de turc est aussi une tête de cochon qui ne fait qu’à sa tête se croyant grand stratège. La flatterie est la meilleure stratégie contre un être aussi sensible à la flagornerie !

    1. spritzer dit :

      @Igreck

      « il envahit la Crimée… aucune réaction du mangeux de MacDo… it’s all right ! »

      Il fallait faire quoi? Déclencher la troisième guerre mondiale pour un territoire qui a demandé à être rattaché à la Russie?

      1. Igreck dit :

        La position de Trompe face au despote russe est l’aplaventrisme et l’amateurisme. La position normale du leader normal d’une démocratie normale aurait été de dénoncer l’invasion et l’annexion d’un territoire appartenant de plein droit à l’Ukraine. Les raisons invoquées par le Tsar 2.0 pour justifier ce coup de force, que vous semblez endosser, ne tiennent pas la route dans un état de droit. Mais évidemment, Putin et le Droit… c’est deux choses ben ben distinctes ! Quant au risque de déclencher une 3e guerre mondiale, il est vrai qu’avec le Fou qui contrôle actuellement le plus important arsenal nucléaire mondial il y a de quoi s’inquiéter sérieusement.

  27. spritzer dit :

    Macron avait dit des choses intéressantes au mois d’août dernier à la conférence des ambassadeurs Français. L’extrait est un peu long, mais il en vaut la peine.

     » L’ordre international est bousculé de manière inédite mais surtout avec, si je puis dire, un grand bouleversement qui se fait sans doute pour la première fois dans notre histoire à peu près dans tous les domaines, avec une magnitude profondément historique. C’est d’abord une transformation, une recomposition géopolitique et stratégique. Nous sommes sans doute en train de vivre la fin de l’hégémonie occidentale sur le monde. Nous nous étions habitués à un ordre international qui depuis le 18ème siècle reposait sur une hégémonie occidentale, vraisemblablement française au 18ème siècle, par l’inspiration des Lumières ; sans doute britannique au 19ème grâce à la révolution industrielle et raisonnablement américaine au 20ème grâce aux 2 grands conflits et à la domination économique et politique de cette puissance. Les choses changent. Et elles sont profondément bousculées par les erreurs des Occidentaux dans certaines crises, par les choix aussi américains depuis plusieurs années et qui n’ont pas commencé avec cette administration mais qui conduisent à revisiter certaines implications dans des conflits au Proche et Moyen-Orient et ailleurs, et à repenser une stratégie profonde, diplomatique et militaire, et parfois des éléments de solidarité dont nous pensions qu’ils étaient des intangibles pour l’éternité même si nous avions constitué ensemble dans des moments géopolitiques qui pourtant aujourd’hui ont changé. Et puis c’est aussi l’émergence de nouvelles puissances dont nous avons sans doute longtemps sous-estimé l’impact. La Chine au premier rang mais également la stratégie russe menée, il faut bien le dire, depuis quelques années avec plus de succès. J’y reviendrai. L’Inde qui émerge, ces nouvelles économies qui deviennent aussi des puissances pas seulement économiques mais politiques et qui se pensent comme certains ont pu l’écrire, comme de véritables États civilisations et qui viennent non seulement bousculer notre ordre international, qui viennent peser dans l’ordre économique mais qui viennent aussi repenser l’ordre politique et l’imaginaire politique qui va avec, avec beaucoup de force et beaucoup plus d’inspiration que nous n’en avons. Regardons l’Inde, la Russie et la Chine. Elles ont une inspiration politique beaucoup plus forte que les Européens aujourd’hui. Elles pensent le monde avec une vraie logique, une vraie philosophie, un imaginaire que nous avons un peu perdu./

  28. Ziggy dit :

    Comment se fait il que ce gros épais n’à pas encore été expulsé des rencontres de l’otan ,qu’il se contente de diriger son pays en perdition depuis son arrivée ,les pays membres de l’otan non pas à payer pour le désir de poursuivre leur phantasme hégémonique.
    D’une façon ou d’une autre ça ne sera jamais assez selon leur vision de la force nécessaire pour la dissuasion,maintenant qu’il se rendent compte que la dissuasion nucléaire n’est pas une panacée si l’intention de s’en servir n’est pas évidente pour l’àdversaire

    Leur façon d’entraîné les pays de l’otan dans leur guerre déclaré sans l’approbation de l’ONU.et leur tendance à impliqué là coalition qui devient soudainement très importante à leur yeux et les impliqué malgré eux parfois sous la menace,vous êtes avec nous ou
    cont… nous.
    Les différents pays qui forment l’Otan excepté les États Unis devraient s’arranger entre eux et se défaire du supposé leadership des
    USA qui avouons le n’est pas entre les mains d’un génie.

  29. quinlope dit :

    Trump a bien réussi à diviser les États-Unis. Il fait le même jeu avec les partenaires de l’OTAN.

  30. Maïs1988 dit :

    L’existence de l’OTAN encore aujourd’hui en 2019, demain 2020, est un anachronisme. C’est un héritage d’une autre époque.

    Au sortir de la deuxième guerre mondiale, l’Allemagne a été complètement détruite. Il en est de même pour l’URSS. Plus de 20 millions de morts, peut-être plus, du côté de l’URSS. L’URSS est en ruine, en banqueroute. Les bolchéviques avait déjà commencé à la vider de ses forces vives depuis 1917. L’Holodomor en Ukraine mené par Kaganovich, la deuxième guerre mondiale, (en Europe, essentiellement un conflit entre l’Allemagne et l’URSS, en fait plus spécifiquement Allemagne contre bolchéviques), les déportations massives orchestrées par Staline, les nettoyages ethniques, les goulags achèvent le travail de destruction de la Russie.

    L’OTAN est créé en 1949. C’est une « alliance » militaire dirigée par les USA contre la Russie.

    Le Pacte de Varsovie est créé en 1955 essentiellement pour agir comme tampon entre les USA maintenant solidement installés en Europe et la Russie exsangue. Il n’y a pas eu de Plan Marshall en URSS. La Russie n’a pas été reconstruite.

    Fast-forward en 1989. Le mur de Berlin tombe.

    Le pacte de Varsovie est dissous en 1991.

    L’OTAN vient alors de perdre sa raison d’être. L’OTAN sera dissous? Eh non! L’OTAN se ré-invente, cherche une raison à son existence. Tiens, pourquoi pas une autre guerre, et pourquoi pas en Europe, là où tout a commencé? Bill Clinton lance la guerre en Yougoslavie. Camp Bondsteel sera ensuite créé en 1999. Une base militaire infâme, avec sa prison de style Guantanamo, Abu Ghraib, avec tortures, loin des yeux de la Croix-Rouge.

    Depuis, l’OTAN loin d’avoir disparu, s’est métastasé partout en Europe, comme un cancer hyper-agressif, crée des conflits, beaucoup au Moyen-Orient, pétrole oblige, attaque sans avoir été attaqué (Iraq, Libye, Syrie, etc.), mène des manœuvres militaires aux portes de la Russie, cherche constamment à provoquer la Russie dans l’espoir de créer un casus belli. De toute façon, si nouvelle guerre il devait y avoir, ce serait encore l’Europe qui trinquerait!

    Macron a raison lorsqu’il dit que l’OTAN est en « état de mort cérébrale ».

    De plus, l’OTAN empêche l’Europe de se développer. L’Europe industrialisée, énergivore devrait s’approvisionner en énergie auprès de la Russie, hyper-riche en énergie. Les USA cherchent à l’empêcher. La Turquie sous Erdogan se tourne de plus en plus vers la Russie. Les USA perdent rapidement leur mainmise au Moyen-Orient. La Russie, sous Poutine et Lavrov, s’immisce dans ce vacuum. Même Israël devient déchirée entre d’une part Benjamin Netanyahu, pro-US et d’autre part Avigdor Lieberman, né en Moldavie, et une bonne partie de la population Israëlienne, nés de parents russophones, russophiles, qui refusent de diaboliser la Russie.

    Oui, l’OTAN a fait son temps. C’est un anachronisme hérité d’une autre époque. C’est du néo-colonialisme. Macron a raison.

    Par contre, la force est le seul langage que connaissent les USA. Ces derniers ne laisseront pas disparaître l’OTAN sans rien dire. On pourra toujours compter sur les journalistes occidentaux et les politiciens américains, européens, canadiens, pour justifier et défendre la machine à détruire qu’est l’OTAN. Malheureusement, Macron parle dans le désert.

    Il y aura sûrement bientôt un article dans le NY Times pour « justifier » les « bienfaits » de l’OTAN, et dénoncer le « manque de reconnaissance », « l’ingratitude » de Macron.

    1. monsieur8 dit :

      👍 !

    2. Ziggy dit :

      L’Otan à fait son temps. Votre opinion n’est pas partager par tous,vous devez être de ceux qui pensaient que les Canadiens n’avaient pas d’affaire en Europe durant la deuxième guerre mondiale .

      1. Maïs1988 dit :

        @ Ziggy 09h33

        Vous mélangez plusieurs dossiers et me prêtez des propos que je n’ai pas tenus.

        Mon texte plus haut portait sur l’OTAN et il était argumenté avec des faits, pas par des actes de foi, des préjugés, de la russophobie, etc. Aucun ad hominem dans mon texte plus haut.

    3. P.L. dit :

      Demandez à l’Ukraine si l’OTAN est un anachronisme. Demandez aux pays baltes qui sentent chaque jour un peu plus la pression à leur frontière. Demandez à la Géorgie qui a vu une partie de son territoire conquis par la force par la Russie en 2008.

      C’est bien beau avoir besoin de l’énergie russe, mais ce ne sont pas les États-Unis qui forcent la Russie à attaquer ses voisins pour reprendre un peu de l’ancien territoire soviétique.

      L’OTAN est certainement en « mort cérébrale » pour reprendre les mots de Macron, personnage politique que je déteste, soit dit en passant. Toutefois, le problème n’est pas qu’il ne devrait plus exister, mais bien qu’il devrait faire vraiment ce qu’il prétend faire. Qu’un pays allié comme la Géorgie ait été attaqué sans autre conséquence que des sanctions symboliques, il est là le problème. Que l’année suivante (2009) tous les pays européens membres de l’OTAN se rendent en Russie pour célébrer l’Eurovision et qu’on y envoie nos sportifs pour les JO quelques années plus tard… Pourquoi la Russie s’empêcherait-elle de conquérir tous les pays de sa sphère d’influence ? Après tout, on lui dit clairement qu’elle en a le droit, ou du moins nous actes le lui dissent.

      Je n’aime pas du tout les États-Unis et leur impérialisme dévastateur. Mais au moins, notre voisin n’essaie pas de conquérir ses voisins, une chance pour nous.

      1. spritzer dit :

        @P.L.

        C’est la Géorgie qui a ouvert les hostilité le 7 août 2008 en canonnant des positions tenues par les forces de maintien de la paix de la Communauté des États Indépendant à prépondérance russe. Cela a été confirmé par une mission d’enquête de l’Union Européenne. Et la Russie n’a pas incorporé l’Ossétie du Sud. De Wikipedia:

        « Une mission d’enquête internationale indépendante sur le conflit en Géorgie est mise en place par l’Union européenne, dirigée par la diplomate suisse Heidi Tagliavini, qui fut représentante du secrétaire général de l’ONU pour la Géorgie et l’Abkhazie de 2002 à 2006, secondée par Uwe Schramm, ancien ambassadeur allemand auprès de la Géorgie. L’ancien ministre des Affaires étrangères allemand Joschka Fischer est conseiller de cette commission. Cette mission devait initialement rendre son rapport en juillet 2009, mais la date est repoussée à septembre 2009. Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, le rapport en cours d’écriture en mars 2009 montrerait que M. Saakachvili aurait planifié l’attaque avant le 7 août, infirmant sa ligne de défense avancée à partir du 9 août, selon laquelle la Géorgie n’aurait que réagi à une agression russe165. Ceci est confirmé à la sortie du rapport qui accuse la Géorgie d’avoir déclenché un violent conflit pour s’emparer de l’Ossétie du Sud, sans pour autant exempter la Russie, accusée d’avoir soufflé sur les braises dans les semaines précédentes et d’être intervenue au-delà de l’Ossétie du Sud »

      2. Maïs1988 dit :

        @ P.L. 09h47

        « Demandez à l’Ukraine »
        – Vous savez que le coup d’État de Maidan en 2014 a été dirigé par l’ambassade des USA à Kiev et par Victoria « F*ck the EU » Nuland pour placer un pantin à la solde des USA?

        – Vous savez que la population en Crimée est russe? Les habitants d’origine ont été déplacé par Staline vers la Sibérie ou ailleurs il y a au moins 70 ans et remplacés par des russes ethniques. C’était il y a trois générations, au moins. Il y a eu 2 référendum dans lesquels les habitants de la Crimée, tous ethniquement russes, ont exprimé massivement leur désir d’être rattaché à la Russie. Je reconnais toutefois que dans nos « grandes démocraties occidentales », un référendum ne pèse pas lourd! Parlez-en au Québec, à l’Écosse ou à la Catalogne…

        – Vous savez que le Donbass est peuplé par des russes? Les gens y parlent russe? Ils ont des frères, des cousins, des oncles, des tantes, des parents tout juste de l’autre côté de la rivière Donets, du côté russe. L’Ukraine n’est pas un pays homogène. L’Ouest est tourné vers l’Europe. Le Centre est Ukrainien et déteste les russes, les bolchéviques, ceux qui ont créé Holodomor, Kaganovich et cie. L’Est de l’Ukraine, le Donbass est russe.

        « Demandez à la Géorgie qui a vu une partie de son territoire conquis par la force par la Russie en 2008. »

        – À l’époque, la Russie se relevait à peine du long coma éthylique de Boris Eltsine (président de 1991 à 1999). Une poignée d’oligarques (7 ou 8), bien sûr tous présentés en Occident comme des héros, avaient fait main basse sur les gigantesques ressources de la Russie. La faiblesse de la Russie a permis à Mikheil Saakashvili alors président de la Georgie, résolument pro-USA, gradué du Columbia Law School, avec ses entrées à la Maison-Blanche, d’y voir une opportunité de se rapprocher des USA, possiblement même de devenir membre de l’OTAN. C’était pousser le bouchon un peu fort. Vous en conviendrez? Je ne crois pas que les USA auraient accepté que le Québec, le Mexique ou Cuba deviennent membre du Pacte de Varsovie. N’est-ce pas? L’Ossétie du Sud, la partie Nord de la Géorgie, était déjà peuplée par des russes. L’armée russe y a été accueilli en libératrice suites aux exactions, aux exécutions sommaires de l’armée georgienne.

        « notre voisin n’essaie pas de conquérir ses voisins, une chance pour nous »
        – Ouf… On part de loin là! Vous n’avez jamais entendu parler des gouvernements démocratiquement élus en Amérique latine qui ont été remplacés par des dictateurs, des militaires, sur le payroll de la CIA? La liste est longue. Je crois l’avoir déjà présentée sur ce blogue.
        – Vous n’avez jamais entendu parler des coups d’états américains au Moyen-Orient (Mossaddegh, Nasser (guerre des six jours), menace de Washington d’annihiler Le Caire avec la bombe atomique) Anwar el-Sadate, Saddam Hussein, Gaddafi, Al-Assad, ici aussi la liste est longue), ou en Asie?

        « une chance pour nous »
        – Il n’est pas dans l’intérêt des USA d’avoir un voisin avec lequel il partage une frontière type passoire, s’étalant sur des milliers de kms, livré à l’anarchie. S’il y a un pays que les USA n’ont aucun intérêt à détruire ou à asphyxier, c’est bien le Canada. De toute façon, les USA font déjà pas mal ce qu’ils veulent avec le Canada. Pourquoi y utiliser la force?

      3. P.L. dit :

        Merci à spritzer et à Mais1988 pour ces infos sur la Géorgie. J’avoue que je ne savais pas que la Géorgie avait débuté les hostilités. Par contre, ça n’excuse pas la Russie d’en avoir ainsi profité.

        Par contre, j’ai directement mentionné que je n’aimais pas l’impérialisme américain que j’ai qualifié de dévastateur. Je ne vois donc pas en quoi il était nécessaire de faire comme si j’étais un débile léger ultra naïf qui croit en la beauté du rêve américain. Les Chicago Boys ont créé Pinochet, les dérives en Argentine, en Indonésie, en Pologne… Les USA, alors que Clinton était au pouvoir, ont laissé libre cours au siège du parlement russe qui a mis fin à toute possibilité de réelle démocratie en Russie à court terme. Bref, la liste des exactions des USA est longue, je le sais bien. Mais, je le répète, la Russie d’aujourd’hui provoque tout autant de problèmes. Et il est tout à fait nécessaire pour les pays européens de s’en défendre.

        J’ai toujours trouvé un peu comique que les gens que attaquent les USA donnent le bon Dieu sans confession à la Russie et vice versa. Russie et USA, même combat, mêmes pays pourris qui se croient supérieurs, qui croient qu’ils ont le droit de s’approprier le monde puisque, selon eux, tous les autres pays ne sont que leur cours arrière, que des pays appartenant à la zone d’influence de l’un ou de l’autre.

      4. jeanfrancoiscouture dit :

        @P.L. «Mais au moins, notre voisin n’essaie pas de conquérir ses voisins, une chance pour nous.» Vous croyez??

        Ils ont déjà essayé, en 1775 et en 1812 et ils se sont faits rembarrer big time.
        Ce fut une autre histoire avec le Mexique qui, par la guerre USA-Mexique de 1846-48 a perdu la Californie et le Nouveau Mexique, l’équivalent aujourd’hui des Etats du Nevada, de l’Utah, de l’Arizona, du Colorado, et bien sûr, du Nouveau Mexique et de la Californie.

        Et si la France n’avait pas vendu la Louisiane pour une bouchée de pain et par manque d’intérêt, qui oserait penser que les USA n’auraient pas fait comme avec le Mexique avec une France exsangue après les guerres napoléoniennes et située à des milliers de Kms?. Il ne faut pas oublier que, tout comme comme le territoire pris au Mexique, la Louisiane en question,était bien plus vaste que ce qu’il en reste. Jetez un œil sur la carte ci-jointe.

        Quant au Canada actuel, pensez aux problèmes d’eau potable de plusieurs états et à nos immenses réserves d’eau. Ça n,est peut-être pas pour demain mais imaginez dans quelques années, un autre Donald, celui-là assoiffé et crevant de chaleur.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_de_la_Louisiane#/media/Fichier:Louisiana_Purchase.png

  31. Ziggy dit :

    Le remède serait peut être d’enlever le leadership au USA .

  32. jeanfrancoiscouture dit :

    @monsieur8,08:40 «Aller se battre dans les ruelles de Damas, contre la Russie et l’Iran, pour défendre l’agresseur Turc?!? Come on ! C’est aussi ça l’OTAN»

    Vous avez raison. C’est là où l’OTAN est rendue. Imaginez, en 2019, Erdogan aurait rencontré Poutine huit fois. Je ne vois qu’un mot pour décrire pareille situation et c’est «dysfonctionnel».

    Et si on ajoute Donald Trump qui agite frénétiquement les pieds que le système électoral US lui aussi devenu dysfonctionnel, lui a permis de mettre dans le plat, on risque fort de se retrouver avec cette «mort cérébrale» dont parlait un peu trop hâtivement Emmanuel Macron. La Chine, la Russie, la Turquie, l’Arabie Saoudite et peut-être bientôt l’Inde (et quelques imitateurs mineurs) pour jouer les trouble-fête face à des États-Unis dirigés par un primesautier narcissique qui, comme on dit familièrement, «prend tout personnel» et réagit comme un gamin contrarié. Ça va être du joli.

  33. Sage 2010 dit :

    Une fois de plus Trump est loin de maîtriser la diplomatie aussi bien qu’il le pense.

    Bernie Sanders’ policy on nato

    Should the U.S. defend other NATO countries that maintain low military defense budgets relative to their GDP?
    PUBLIC STATEMENTS: Yes, and refusing to defend other NATO countries sets a dangerous precedent for the balance of global power

    https://www.isidewith.com/candidates/bernie-sanders/policies/foreign-policy/nato

    https://www.isidewith.com/candidates/bernie-sanders/policies/foreign-policy/nato-2

  34. citoyen dit :

    cela fait longtemps que les politiciens font juste parler en oubliant de faire de la politique commune.

  35. Gilles Morissette dit :

    Chercher l’erreur.

    Après avoir tout fait depuis 3 ans, pour affaiblir et déstabiliser l’OTAN au profit de son « grand ami « Putin,voilà que Tiny Brain se porte à sa défense en faisant la leçon à Macron.

    Gros Enfoiré. si l’OTAN est « en état de mort cérébrale » (c’est peut-être exagéré mais pas tant que ça) , c’est qu’il a tout fait pour que ça arrive.

    Alors le Gros Morron aurait avantage à se la fermer plutôt que de continuer à dire des conneries sur un dossier sur lequel il ne connaît rien.

    L’OTAN a besoin de revoir sa raison d’être tout le monde en convient. Cependant, il ne faudra pas compter sur l’administration américaine et son « président en papier mâché » pour apporter une contribution significative à ce nécessaire exercice.

    1. Haïku dit :

      Gilles Morissette
      👏👏👏 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :