Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je suis très préoccupé par ce qui semble être un coup d’État en Bolivie, où l’armée, après des semaines d’instabilité politique, est intervenue pour écarter le président Evo Morales. Les États-Unis doivent appeler à la fin des violences et soutenir les institutions démocratiques de la Bolivie.»

— Bernie Sanders, sénateur indépendant du Vermont et candidat démocrate à la présidence, s’exprimant sur la crise politique qui secoue la Bolivie après l’élection présidentielle du 20 octobre dernier entachée de fraude selon l’opposition et de graves irrégularités selon l’Organisation des états américains.

P.S. : Morales avait fait fi de la constitution bolivienne et des résultats d’un référendum pour solliciter un troisième mandat à la présidence. Il tentait d’en décrocher un quatrième le 20 octobre.

(Photo Getty Images)

59 réflexions sur “La citation du jour

  1. Mouski dit :

    Morales……enough is enough………débarrasse.

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Je crois au partage et redistribution des richesses. Au rôle des institutions gouvernementales pour le faire. Mais je crois aussi au respect des institutions démocratiques et des règles qui les définissent. Sans ce respect ni la droite ni la gauche ne valent pas mieux.

    Est ce que Sanders n’est pas conscient de cela ou est il prêt à faire le même jeu de pouvoir et de magouilles similaire à celles de la droite qu’il dénonce tant?

    Question existentielle….

  3. Bidulen dit :

    J’aime bien Bernie, mais parfois il n’est pas dans la réalité. Il est moins lunatique que l’autre fou à la Maison Blanche

    1. ProMap dit :

      Bidulen – Yep comme y disent au Texas. J’espère qu’il sortira de sa lune cette fois-ci et enseignera à ses fans à voter pour éviter une catastrophe au carré à leur pays, parce que Catastrophe 1.0, ses fans ont fortement aidé à écrire le scénario.

      1. xnicden dit :

        👏👏👏

  4. Pierre dit :

    Trop drôle les américains 😂😂😂 une élection organisée, les Boliviens ont dû prendre des cours à l’université BullShittTrump…

  5. lechatderuelle dit :

    Sanders est vraiment sérieux??

    ouais… mauvaise évaluation du dossier?

    le coup d’état qu’il estime semble pas mal plus être celui de Morales qui tente un « Poutine »,.. soit demeurer en place malgré la Constitution du pays…

    1. Achalante dit :

      Oh, Poutine reste dans les règles dictées par la constitution: pas plus de deux mandats consécutifs. C’est pourquoi le président et le premier ministre échangent leurs postes toutes les deux élections. Mais ça reste Poutine qui est le chef de l’état. Qui connais le nom de son sous-fifre? (À moins d’être un analyste politique qui doit le connaître, bien entendu.)

  6. citoyen dit :

    ce n’est pas aux états-unis de règler tous les problèmes du monde.

    1. Bartien dit :

      @citoyen

      Vous avez écrit ce-matin une citation où quelqes personnes vous demandaient des précisions, au cas où vous voudriez préciser, voici votre citation : « ce n’est pas dans la génétique féminine de sauver un pays ou un parti. »
      Pourriez-vous préciser svp?

      1. gl000001 dit :

        Exact !!

      2. ProMap dit :

        Bartien – J’appuie et seconde gl000001. Est-ce que j’appuie suffisamment?

      3. FrancoisP73 dit :

        J’aimerais savoir aussi.

        Merci à Bartien de revenir sur cette citation. Ça demande réponse.

      4. papitibi dit :

        Citoyen est un biscuit chinois.

        Demain, quelle que soit l’heure, il y aura un endroit où le soleil se lèvera, et des bébés vont naître. . De grands philosophes, ces biscuits chinois!

      5. Haïku dit :

        Deuxième biscuit chinois.
        Burp, pardon…
        Vous paierez l’addition par American Express ou par ingérence étrangère ?

      6. constella1 dit :

        Bartien
        Il est 12.30 et c’est toujours silence radio…
        Le silence est l’expression la plus parfaite du mépris
        George Bernard Shaw

      7. Haïku dit :

        Constella1
        Vous citez Shaw.👌
        Un des mes auteurs favoris. Merci !👌

      8. Achalante dit :

        C’d’est à croire que les incels se sont invités sur ce blogue… Quand juste un peu de connaissances historiques nous apprennent que nombre de femmes ont relevé leur pays de la déchéance. Mais bon. Elles ont souvent été décrites par leur successeur (ou les historiens) comme des usurpatrices, des folles, des sorcières… Quelques-unes ont quand même « survécu » à cette purge de l’histoire, comme Catherine de Russie.

      9. simonolivier dit :

        Allez Citoyen, éclairez-nous. Ou est-ce que ave votre nouveau pseudo vous allez faire la même chose qu’avec vos anciens pseudo. Deux noms, Margaret Thatcher et Angela Merkel…

  7. monsieur8 dit :

    C’est Luis Fernando Camacho qui a pris le pouvoir en Bolivie. C’est un genre de Bolsonaro, mais avec un côté «Jesus freak» en plus. Un charmant personnage…

    Trump s’en félicite, Bernie s’en inquiète.

    1. lechatderuelle dit :

      monsieur8 :

      La deuxième vice-présidente du Sénat bolivien, l’opposante Jeanine Añez, qui doit succéder à Evo Morales au poste de chef de l’État, a annoncé lundi la prochaine convocation d’une élection présidentielle, afin que le pays ait un «président élu» d’ici «le 22 janvier».

      je ne vois pas la mention que vous annoncez…

    2. Lecteur-curieux dit :

      Il a probablement raison sur ce point.

      Bernie est donc un socialiste ce que je ne suis pas je suis un « libéral  » mais qui pourrait être social-démocrate dans un pays qui le veut.

      Ce qui veut dire non pas des luttes syndicales mais patrons et syndicats main dans la main. Des syndicats non pas écrasés mais ayant leur mot à dire dans la gouvernance.

      La vraie sociale-démocratie c’est comme en relations de travail c’est un partenariat plutôt que le rapport de force. Un partenariat qui doit être équitable.

      Quand les dirigeants veulent tout s’approprier ou donner des pinottes sous couvert d’un faux partenariat cela ne peut pas fonctionner.

      Donc il n’y a pas de sociale-démocratie en Amérique du Nord. Certaines politiques sociales s’en inspirent mais ne résultent pas de cela. Et parfois ceux ayant utilisé en partie les outils avaient plutôt un agenda conservateur sans avoir un vrai consensus social.

      Quel système pour une société pluraliste ?

      Un peu de gauche radicale revendicatrice, un peu d’autoritarisme parfois peut-être mais un système plus libéral. Politique, économique ou social ? De gauche ou de droite ? Centre-gauche avec parfois des mesures de centre-droite.

      Si c’était facile à équilibrer et avec des dirigeants honnêtes cela serait donc facile.

  8. Ziggy9361 dit :

    En voilà un qui a un nom qui se traduit par morale en francais se fout complétement d’en être à la hauteur,pendant ce temps au USA leur président agit de façon à ne pas être en porte à faux avec son patronyme et trompe la population à qui mieux mieux.

  9. Haïku dit :

    « Morales avait fait fi de la constitution bolivienne et des résultats d’un référendum pour solliciter un troisième mandat à la présidence. Il tentait d’en décrocher un quatrième le 20 octobre. »(R. Hétu). 👌👌
    —-
    – La vie est un mandat qui, tôt ou tard, arrive à expiration »(R. Limam).

  10. ProMap dit :

    Bernie. on se concentre sur l’élection présidentielle américaine, OK? Au nord, le Canada, au sud le Mexique et ailleurs les océans Pacifique et Atlantique. Me semble que c’est un assez gros carré de sable! Tu verras une fois élu, donc trump en prison, si la Bolivie t’intéresses. Pour l’instant, Biden est ton pire ennemi dirait trump, un ennemi de ton peuple, répèterait trump.

    SVP, dites-moi pourquoi, en ces temps de troubles majeurs, je parle de trump et des poches de thé, les Américains se fendraient l’âme à se préoccuper de la Bolivie? De toute façon quand est-ce que les USA se préoccupent du bien-être des Boliviens? La Bolivie, c’est en Afrique, non? La planète Terre hors USA, c’est Mars!

    Excusez-moi, mais trop souvent les Démocrates me foutent en rogne.

    1. gl000001 dit :

      « les Démocrates me foutent en rogne. »
      Bernie n’est pas démocrate. Il n’a pas sa carte du parti 😉

      1. ProMap dit :

        gl000001 – Ouais, c’est vrai. Ma mémoire oublie! N’empêche, chu en câ***se pareil. Je feel trump ce soir!

      2. Haïku dit :

        @ProMap
        Je partage votre rogne. Et je compatis.

      3. gl000001 dit :

        Rognons en coeur 😉

      4. ProMap dit :

        C’est gentil Haïku, mais refilez-moi une de vos citations pour me calmer le pompon,.
        PS Vous êtes un puits de citations pour ce blogue et je ne manque pas de les lire.

      5. Haïku dit :

        « Moins une citation est précise, plus il y a de gens qui se sentent concernés »(A. Leblay).😉

      6. Haïku dit :

        Oups. Lire concernés et non pas concemés.

      7. FrancoisP73 dit :

        @Haïku 11/11/2019 à 21:43

        Bof, à ce point, ce pourrait être aussi concerTés!

        Amicalement 😉

      8. gl000001 dit :

        Consommés, consternés, consacrés, concassés,

      9. gl000001 dit :

        conscientisés, conseillés.
        Vous avez le choix 😉

  11. Apocalypse dit :

    @citoyen – 19:35

    ‘ce n’est pas aux états-unis de règler tous les problèmes du monde.’

    A cela, je réponds: ‘with great power comes great responsibility’.

    Les dirigeants américains, ou du moins plusieurs, ont longtemps compris ce que cela voulait dire.

    Les Etats-Unis sont une démocratie, possède beaucoup de pouvoir et doivent le faire sentir pour que certains pays (Chine, Russie et autres dictatures) ne décident de se faire plaisir et d’étendre leurs zones d’influences et vous pouvez parier que vous n’allez pas aimer le monde que cela donnerait.

    Donald Trump va faire son temps et ensuite, on espère que retombera sur les dirigeants américains plus standard et qu’ils rappelleront à la Chine, la Russie, etc … qu’on les a à l’oeil.

  12. FrancoisP73 dit :

    Blillet:

    Gauche, droite, vert, bleu, rien è cirer. T’es élu et tu fais fii de la Constitution du pays que tu représente? T’es OUT.. Ça vaut pour Morales, ça vaut pour un certain autre.

  13. kelvinator dit :

    Le regard déformant de l’interventionnisme de Sanders transparait très bien dans ce propos.
    Sanders réclâme une fin de l’interventionnisme militaire américain dans le monde, mais lorsqu’il s’agit d’un dirigeant socialiste qui baffoue les regles politiques, là le pays devrait intervenir militairement.
    Si ce sont des victimes d’un dictateur de droite par contre, comme Assad, les USA n’ont pas à s’en mêler, ils ne sont pas les policiers du monde…

    1. kelvinator dit :

      Sanders refuse toujours de dénoncer le dictateur Maduro.
      Lorsqu’un politicien est prêt à défendre chez ses amis ce qu’il reproche farouchement à ses adversaire, il y a de quoi se demander à quel point son populisme rejoint Trump! Les deux ont des supporters hardcore qui n’hésite pas à attaquer tout ceux dans leur chemin, ami ou non. Ça ne s’annonce pas mieux avec Warren, qui ne serait qu’une Clinton no2 face aux attaques de Trump…

  14. Igreck dit :

    Je ne veux pas être accusé d’âgisme mais, on pourrait-tu essayer de trouver des présidentiables qui ne sont pas en politique depuis plus de 50 ans !?! Me semble que les septuagénaires et pire les octogénaires ont un ti-peu de misère à suivre ???

  15. chrstianb dit :

    Morales en voulant passer par-dessus la constitution au lieu de laisser la place à un centriste comme Carlos de Mesa risque de pousser le pays dans les bras de l’extrême droite de Luis Fernando Camacho aider par l’armée et la police.
    https://www.france24.com/fr/20191111-bolivie-luis-fernando-camacho-adversaire-radical-evo-morales-droite

    1. Aube 2005 dit :

      Les américains ne se préoccupent de la démocratie des autres pays que lorsque ce sont des dirigeants de la gauche qui sont au pouvoir.
      Mais, quand entendons-nous ces mêmes américains lever le petit doigt lorsque les Bolsonaro, les Erdogan, les Saoudiens etc., et toute la droite qui fait souffrir le peuple; JAMAIS!.
      Les amerloques ne se soucient que des ressources naturelles de tous les pays du monde en corrompant les dirigeants de ces mêmes pays.
      Malheureusement pour eux, c’est un pays communiste qui est en train de devenir la plus grande puissance mondiale sans faire de guerre qui tue tant de personnes innocentes.¨Cà les fait ch…er.

  16. Lecteur-curieux dit :

    Je perçois cet homme comme un socialiste autoritaire et donc imposant sa vision du monde.

    Le Mexique lui accorde l’asile politique.

    Pour l’Armée trop proche du pouvoir cela me préoccupe et Sanders a peut-être raison sur ce point.

    N’empêche qu’il donne presque raison à la droite en soutenant ce type de socialistes.

    Les affrontements gauche versus droite manquent de nuance et cela peut dans certains cas et pays difficile d’en faire.

    C’est comme choisir entre deux démons, deux tyrans lequel est le moins pire. Pas des vrais démocrates ni d’un côté ni de l’autre.

    Bon mais des gens très à gauche vont soutenir la gauche toujours.

    Si la droite menace on fait quoi?

    Je suis dans le camp de ceux qui veulent un système équilibré et que ce soit un peu plus à gauche ou à droite chaque peuple a le droit de décider. Mais…

    Il n’y a pas forcément cela dans la politique. Trop tiède, on comprend de ne pas aimer mais les deux extrêmes restent à éviter le plus que possible.

  17. InfoPhile dit :

    Je ne saurais trop recommander le texte de Fabien Deglise du Devoir intitulé «Un coup d’État pas ordinaire en Bolivie» :

    https://www.ledevoir.com/monde/ameriques/566777/la-bolivie-fait-face-a-un-coup-d-etat-pas-ordinaire

    À l’attention de M. Hétu, il serait bon que vous sachiez les circonstances ayant mené à la défaite référendaire de E. Morales en 2016.

    Peu avant le référendum, des médias du type foxnewsiens se sont ligués contre lui, plus que jamais, en fabriquant des accusations calomnieuses à son encontre. Le non l’a emporté avec 51,3 % des suffrages. Toutes les accusations ont été réfutées, mais seulement après le scrutin évidemment.

    N’est-ce pas qu’en connaissant le contexte, la décision du Tribunal constitutionnel lui permettant de briguer un 4e mandat (ouais, un quatrième mandat) après un troisième particulièrement bien réussi, s’avère moins extrême ?

    1. Haïku dit :

      InfoPhile
      Merci pour le lien. En effet, très révélateur.

    2. kintouai dit :

      Comme vous le dites si bien, les excès (supposés) de la gauche sont toujours rendus impardonnables par ceux qui détiennent l’argent — le vrai pouvoir –, alors que les abus criants de la droite saloparde sont d’entrée de jeu reconnus comme des moyens de défendre le peuple alors qu’ils ne sont que magouilles pour s’en mettre plein les poches..

      Les temps n’ont donc pas changé depuis que La Fontaine a écrit : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. »

      Dire qu’il y a encore des gens qui croient que les riches ne sont pas tous des saligauds ! C’est à pleurer !

      1. Haïku dit :

        @kintouai
        Je vous demande poliment, à qui vous adressez-vous ?

      2. kintouai dit :

        @Haïku Ma réponse s’adressait bien entendu à Inphophile. Si vous regardez l’heure de publication de nos deux commentaires (1h50, 1h51), ils sont quasi simultanés.

      3. Haïku dit :

        @kintouai
        Merci d’avoir précisé.

    3. Lecteur-curieux dit :

      Cela montre un penchant pour la gauche et je n’ai pas vu toutes les pages des contacts de gauche mais un allait dans ce sens là et un Mélanchon en France aussi.

      Si on ne veut ni cette gauche mais encore moins la droite et qu’on ne peut pas avoir le centre ou un équilibre, on fait quoi ?

      Il faut le vivre pour le savoir sinon ce sont des points de vue de militants.

      C’est comme aussi un ami latino dans le temps sur Fidel Castro c’est un héros à ses yeux. Pas vraiment aux miens. Sauf que pensons à Pinochet lui c’est le diable en personne. Et il y a des disciples de l’école des Chicago Boys et des multinationales qui ont appuyé cela au Chili.

      Mais on a connu un Vietnamien aussi mais oui du Sud-Vietnam et fuyant les communistes ou d’autres asiatiques aussi.

      Le positionnement gauche versus droite peut quasiment venir de là.

      Donc oui des socialistes chiliens appuyaient disons le PQ et René Lévesque et seraient proches de Québec Solidaire s’ils étaient encore au Québec et appuient Bernie Sanders aux États-Unis. Quand vous savez leur histoire ou en apprenez plus, ils seront toujours socialistes. Ce qui ne veut pas dire ne pas pouvoir s’adapter à une économie mixte.

      Des Chinois de Madagascar sont libéraux économiques au minimum.

      Alors pour certains c’est le libéralisme économique le mal pour d’autres c’est le socialisme. Ils peuvent s’adapter mais ils ne pourront pas voter autrement que de leur bord.

      Et si on a des patrons et des ouvriers et autres classes bourgeoises, petites bourgeoises mais aussi populaires. Veuillez choisir votre camp ?

      Dans d’autres pays les choix sont encore plus impossibles et invivables.

    4. spritzer dit :

      @InfoPhile

      Mon pauvre InfoPhile, ces détails n’ont aucune importance ici puisque les MSM américains n’en parlent probablement pas.

    5. Aube 2005 dit :

      Texte très pertinent.

      Merci.

  18. ghislain1957 dit :

    Est-ce que Bernie va aussi dénoncer le « coup d’état » dont le gros clown de son propre pays, se dit victime?

  19. Toile dit :

    Le propos de Sanders est carrément déconnecté. Il n’est pas seul dans ce bateau. Que dire de ceux de sa Capoterie:
    « «Les Etats-Unis saluent le peuple bolivien pour avoir demandé la liberté et l’armée bolivienne pour avoir respecté son serment de protéger non un seul individu, mais la Constitution de la Bolivie», a déclaré le président américain dans un communiqué. «Ces événements envoient un signal fort aux régimes illégitimes du Venezuela et du Nicaragua, que la démocratie et la volonté du peuple triompheront toujours», a-t-il ajouté ».
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/trump-la-demission-de-morales-envoie-un-signal-fort-aux-regimes-illegitimes-20191111
    Protéger non un seul individu mais la Constitution !!!!!!!! La poutre dans l’oeil.

  20. Anne-Marie Allaire dit :

    Qui parle de démocratie en Bolivie après un coup d’état???

  21. Maïs1988 dit :

    @ InfoPhile, 01h33

    Mille mercis pour l’hyperlien.

    Je trouve particulièrement révélateur qu’un journal, avec somme toute des moyens limités, ici Le Devoir, soit en mesure de présenter une bonne partie de la vérité sous la plume de M. Fabien Deglise, une relecture critique des événements, alors que les media de masse américains, vous savez ce supposé « quatrième pouvoir », présentent au contraire Evo Morales comme pratiquement un suppôt de Satan, un dictateur, bla bla bla, alors que l’on assiste en fait à un véritable coup d’état militaire, illégal en regard du droit international, mais comme les USA les aiment tant en Amérique latine, Histoire oblige, ou accessoirement ailleurs dans le Monde, pour renverser un gouvernement démocratiquement élu mais qui a pour principal tort d’avoir été une épine aux pieds du géant américain depuis 2006, un empêcheur de tourner en rond! Que Morales ait tenu aussi longtemps est un anachronisme en soi.

    Ce n’est pas parce qu’un mensonge est véhiculé à répétition par l’ensemble de ces média de masse qu’il se transforme pour autant en « vérité ». C’est beaucoup plus révélateur du rôle réel de ces mêmes média comme courroie de transmission des diktats de l’oligarchie ou de leurs bras armés, parfois CIA, parfois OTAN, parfois terroristes présentés comme « combattants de la liberté », parfois coups d’état militaires, ou autres.

    Je rappellerais que ces mêmes médias ont tous la même ligne éditoriale en ce qui concerne aujourd’hui non seulement Evo Morales, mais aussi Maduro, Poutine le dictateur multi-milliardaire (lol), le Russia-gate, renouvellé maintenant en Ukraine-gate dans lequel les véritables coupables Joe et Hunter Biden, sont exonérés d’office, Bashar al-Assad le dictateur bla bla bla, ou précédemment le coup d’état de Maidan (f*uck the EU), l’emprisonnement de Lula da Silva, ou les armes de destruction massive en Irak que l’on a arrêté de chercher depuis belle lurette, le sauvetage héroïque de Jessica Lynch (lol), les soldats de Saddam Hussein qui retiraient les nouveaux-nés des incubateurs au Koweit, le droit d’Israël « de se défendre » en bombardant au napalm des hôpitaux et des écoles dans la Bande de Gaza, etc.

    Ce n’est pas pour rien qu’il faille censurer Internet. Il faut s’assurer que les véritables « lecteurs curieux » de ce Monde, ceux qui cherchent réellement à comprendre, n’aient accès qu’à la propagande, comme dans l’bon vieux temps.

  22. Mathieu dit :

    « Pour ceux qui conçoivent l’Histoire comme une compétition, le retard et la misère de l’Amérique latine sont le résultat de son échec : nous avons perdu, d’autres ont gagné. Mais il se trouve en outre qu’ils ont gagné uniquement parce que nous avons perdu : l’histoire du sous-développement de l’Amérique latine est liée, on l’a dit à celle du développement du capitalisme mondial. »

    -Eduardo Galeano

    Évidemment, pour les puissants qui se servent du pillage systématiques des ressources naturelles des pays en développement, Morales et la Bolivie représente depuis trop longtemps un problème dont il faut se débarrasser. Ceci est encore plus vrai aujourd’hui en raison de l’importance des gisements de matériaux modernes disponibles dans ce pays. Ils ont sautés sur l’occasion et la police et l’armée, comme toujours, répondent « présent » lorsqu’il s’agit de saper l’autorité d’un mouvement qui tente, avec ses succès et ses échecs, de redonner un peu de fierté et d’espoir aux citoyens depuis longtemps maintenus dans une pauvreté abjecte. En Amérique latine, la démocratie est valable, pour peu qu’elle serve les intérêts des puissants.

    1. Maïs1988 dit :

      @ Mathieu 11h28

      Ce que vous écrivez est tout à fait exact!

      Mais ce n’est pas la lecture que les médias de masse voudraient que l’on fasse!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :