Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Oubliez les démentis de Donald Trump. Lorsque son administration a bloqué une aide militaire de près de 400 millions de dollars destinée à l’Ukraine, le président cherchait en partie à forcer le gouvernement ukrainien à faire enquête sur des affaires impliquant des démocrates. C’est l’aveu que le directeur de cabinet intérimaire de la Maison-Blanche, Mick Mulvaney, a fait aujourd’hui lors d’un point de presse. Depuis deux semaines, le président nie toute contrepartie du genre.

Or, le directeur de cabinet par intérim a déclaré qu’un tel «quid pro quo» était «absolument approprié» concernant un pays réputé pour sa corruption, sujet qui préoccupait Donald Trump, selon ses dires.

«L’examen de ce qui s’est passé en 2016 faisait certainement partie des choses qui le préoccupait en matière de corruption dans ce pays, a-t-il dit. M’a-t-il également parlé en passant de la corruption concernant le serveur du Parti démocrate? Absolument. Aucun doute là-dessus.»

La corruption concernant le serveur du Parti démocrate fait partie d’une théorie du complot discréditée par l’équipe de sécurité nationale du président Trump. Le président et son avocat personnel, Rudolph Giuliani, ne sont pas moins obsédés par cette chimère.

«J’ai des nouvelles pour tout le monde : revenez-en», a ajouté Mulvaney. «Il y aura toujours une influence politique dans la politique étrangère. Les élections ont des conséquences.»

Mulvaney a fait ces déclarations pendant le déposition de l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union européenne, Gordon Sondland, devant les élus enquêtant en vue d’une éventuelle procédure de destitution contre Donald Trump. Sondland a notamment dénoncé le rôle de Giuliani dans ce dossier.

La sortie de Mulvaney marque un changement de stratégie de la part de la Maison-Blanche. Changement provoqué vraisemblablement par les témoignages de Sondland et d’autres responsables du département d’État, qui rendent les démentis de Trump «inopérationnels», comme on disait au temps du scandale du Watergate.

Mulvaney et cie font peut-être le pari que son aveu convaincra une partie du public que Donald Trump et son administration ont agi normalement en détournant la politique étrangère des États-Unis au profit de la réélection du président.

P.S. : À moins que Mulvaney ait fait son aveu pour se protéger lui-même, ayant joué un rôle dans la décision d’imposer Giuliani aux diplomates engagés dans le dossier ukrainien. C’est du moins ce que l’on pourrait croire en prenant connaissance de cette déclaration d’un des avocats du président :

(Photo Getty Images)

95 réflexions sur “L’aveu de Mick Mulvaney

  1. Layla dit :

    Bon on se rapproche tranquillement de l’aveu ultime, on va peut-être avoir un aveu total et sans équivoque avant la fin de l’enquête😉sait on jamais. Une chose est sûr cependant DT ajoutera j’avais le droit absolu de le faire.
    Vraiment ils prennnent le monde pour des stupides. ils ont aucune valeur morale.

    1. Pierre dit :

      Mulvaney ressemble à un drapeau blanc, il veut rendre son arme mais ne veut pas se faire assassiné politiquement… comme on dit mi-figue mi-raisin, ils vont finir par manquer de place en prison…

      1. Henriette Latour dit :

        Pierre

        Dans un billet antérieur, quelqu’un a suggéré d’en bâtir une « Trump Jail ».

    2. franlabrecque dit :

      Le revenez-en de Mulvaney me rappelle le commentaire de Sean Spicer concernant la foule à l’inauguration de calotte orange : ppperiod….c.a.d. Nous faire avaler des couleuvres.

  2. Steve3110 dit :

    Bref, il n’y a plus de doutes sur les intentions de Trump.

    Maintenant, apportez nous les états financiers afin de finaliser le portrait de Trump.

  3. Marylap dit :

    Des fois, je me demande si certains républicains n’essaient pas d’aider les démocrates à destituer IQ45

    1. Gina dit :

      Ils sont très gentils . S’ils veulent se démêler du nœud du serpent autour de leur cou ,il faut qu’ils disent la vérité . Plusieurs d’entre eux ne voudraient pas prendre le même chemin que Cohen . En disant la vérité maintenant ,ils peuvent obtenir l’absolution .

  4. Layla dit :

    La nuance apportée aujourd’hui… 😉c’est qu’il ne cherchait pas à faire du tord à Biden, en vue des prochaines élections , mais faire du tort aux démocrates en vue des prochaines élections en passant par les dernières élections❓J’ai sans doute tout compris de travers.

  5. Réal Tremblay dit :

    Ils bâtissent une tour en mettant mensonges par dessus mensonges. Elle va s’écrouler dans pas longtemps.✨

  6. Ils n’ont pas fini de changer de stratégie avec tous ces témoignages et les fuites à venir et peut-être de nouvelles démissions comme celle de Perry. Ils finiront bien par s’embourber jusqu’au point de non retour.

    J’ai bien aimé ce que Jim Acosta a dit: Le message de Mulvaney, « Catch us if you can »

    1. Dekessey dit :

      « J’ai bien aimé ce que Jim Acosta a dit: Le message de Mulvaney, « Catch us if you can » »

      C’est approprié. Cette bande de tarés se foutent éperdument de l’éthique ou de l’État de droit, ils ont la plus haute instance judiciaire de leur côté.

  7. Layla dit :

    Je veux bien qu’ils avouent mais l’idée c’est que ce pays ne peut plus faire confiance à ce président, ils doivent le destituer, ne plus arrêter le processus.
    Pour qu’ils disent cela aujourd’hui après moins de trois semaines c’est que la preuve doit être béton.

  8. el_kabong dit :

    « Mulvaney et cie font peut-être le pari que son aveu convaincra une partie du public… »

    Les déplorables disciples béats du minable orangé, évidemment….

  9. treblig dit :

    On ne doit pas rire du malheur des autres. Sauf que… je ne ferai pas un hypocrite de mon moi- même. Sur ce coup je ris tout de tout mon coeur.

    Guiliani est en plein 3e procès pour un divorce. Divorce âpres et coûteux. Tellement coûteux que Rudy a du emprunter 100 000 $ à un associé de son bureau d’avocat et congédier son propre avocat. Guiliani va se défendre seul si un procès a lieu pour son rôle dans l’affaire de l’Ukraine. Rudy a 75 ans et peu d’espoir de se refaire dans l’avenir.

    1. Sueurs dit :

      Il aura toujours sa pension du temps qu’il a été maire de New-York… ça peut acheter des nécessités à la cantine de la prison…

  10. ghislain1957 dit :

    The Art of shooting yourself in the foot!

    Qu’en disent nos deux trolls Benji alias Mini 🤡 clown et Gros Toton?

  11. Louise dit :

    Un proche de Trump a déclaré: « Désastre total sauf s’il y a une stratégie que je ne vois pas »
    La nervosité s’empare des Républicains devant les changements de stratégie de Trump.

    Son directeur de cabinet a le front de dire « il n’y a rien là » Une façon de banaliser et de normaliser les actions illégales de son patron.
    S’il n’y a rien là, pourquoi s’est-il évertué à cacher les faits depuis le début de cette affaire ?

    Ce soir Trump s’en va rencontrer ses électeurs et il prépare la table pour continuer de leur bourrer le crâne de ses inepties.
    Il voit que sa tentative de museler certains hauts fonctionnaires ne marche pas alors il va continuer de dire qu’il n’a rien fait de mal, que tout était parfait et que c’est la règle d’agir comme il l’a fait.
    Et ses fans vont le croire, l’applaudir et crier de joie parce que c’est lui le plus fort.

    1. Réal Tremblay dit :

      Et la nervosité des Républicains va s’amplifier si les sondages pour la destitution s’en vont vers le haut. C’est à ce moment que les rats vont quitter peu à peu le navire. Trump dira comme d’habitude qu’il ne faut virer un Président qui a tant fait de bonnes actions pour son peuple, comme un beau roi.

    2. Pierre dit :

      @Louise
      Quand ta stratégie est de Twitter quand tu es constipé sur ton bol de toilette qui a la même couleur que tes cheveux, un moment donné il est impossible de toujours mentir ça finit pas te sauter au visage…

      1. Louise dit :

        Pierre

        Trump se rend compte de ses erreurs stratégiques seulement quand il reçoit le feed back de ses décisions.
        Quand il se couche le soir, il se dit « chit je croyais qu’elle allait marcher celle-là » et il se met à chercher quelque chose qui va être encore plus gros pour faire oublier ses conneries et essayer de s’en sortir.
        Le problème c’est qu’il fait de plus en plus d’erreurs et à un moment donné il n’y aura plus de fixers pour prendre les coups à sa place. Que va-il faire quand il sera complètement isolé ?

    3. simonolivier dit :

      @Louise Désastre total sauf s’il y a une stratégie que je ne vois pas » Je citerai William Mark Felt, aka deep throat: These are not very intelligent people

  12. YVAN DION dit :

    Trompe a sans doute visionné le film  » All the president men  » et tente d’être meilleur que Nixon au jeu de la destitution. Pauv’cloche !!!

  13. Toile dit :

    Oups…. stratégie de retrait, genre un éléphant dans une boutique de porcelaine. Doivent penser « faute avouée sera oubliée sous peu ».

  14. Martin cote dit :

    On a pas fini d’en voir avec cette administration…..Mulvaney qui dément son patron…est-ce une stratégie…c’est à voir……le G7 au Doral….la Turquie qui interrompt son offensive pour 5 jours et Trump qui pavoise après avoir lui-même allume la mèche……vraiment les États-Unis sont vraiment devenus une république de bananes et cela va prendre du temps avant de redorer l’image de çe pays…une fous que le gros moron aura débarrasse le plancher….

    1. Madalton dit :

      Le Moron s’est écrasé devant Erdogan.

      https://www.politicususa.com/2019/10/17/trump-surrender-erdogan.html

  15. D’une source de CNN

    Mulvaney’s Ukraine quid pro quo admission « wasn’t helpful », says trump legal team « stunned »

    Ça m’étonne qu’il n’y ait pas plus de chauve que ça dans cette administration…

  16. Pierre S. dit :

    ——————–

    Jamais vue une administration aussi médiocre et pitoyable.
    La dernière ligne de défense si j’interprète bien c’est …

    Que Trump est intervenu auprès de l’Ukraine pour les aider dans leur
    combat contre la corruption en les forçant à rouvrir une enquête dont les
    conclusions de faisait pas son affaire.

    Donald le grand donneur de leçon, combattant universel contre la corruption …
    Hey se sentant investi de la mission soudaine d’aider et de conseiller l’Ukraine
    dans leur lutte contre la corruption ? Ben wayons donc, j’appelle pas ca avaler
    une couleuvre mais plutôt avaler air force one au grand complet.

    Cette administration est complètement sauté sur le cranc.

  17. Loufaf dit :

    Si je comprends bien, Mulvaney dit que le président ment depuis deux semaines , sur la rétention monétaire à l’ Ukraine, mais que c’ est tout à fait approprié, car il cherchait de méchants Démocrates corrompus? On aura tout entendu! Cette administration prend vraiment les citoyens pour des caves , y compris le congrès. Le zouf est en train de se destituer lui-même ,et qu’il ne lâche pas!

    1. ghislain1957 dit :

      @ Loufaf

      « Le zouf est en train de se destituer lui-même ,et qu’il ne lâche pas! »

      Comme a dit Jacques Parizeau: « tRump est en train de s’auto-pelure-de-bananiser! 😉

      1. Haïku dit :

        @Loufaf et @ghislain1957
        Bien dit !👌

  18. Comment est-ce possible?

    « If the White House was withholding aid in regards to the cooperation of any investigation at the Department of Justice, that is news to us. »
    Senior Justice Department Official.

  19. bleuetdaa dit :

    ————————————————————–

    Pour moi, l’accord de cessez le feu que propose la Turquie conduit à un retour de l’EI. Du moins ça leur offre offre une assise territoriale.

    Pourquoi la Syrie accepterait que la Turquie ait un droit de regard sur la gestion de son territoire et de sa minorité Kurde ???

  20. Pierre S. dit :

    —————–

    Fou raide de devoir dans la même journée pleurer la mort de Elijah Cummings et d’entendre les putains de connerie de Mick Mulvaney tenter d’excuser un président encore plus stupide que lui.

    Trump … tu sort ca de la MB au plus sacrant il est en train de décompenser et ce type de crapule quand ils deviennent instables peuvent être très dangereuse.

    Un fou furieux qui n’a plus rien n’a perdre … c’est comme une grenade sans goupille.

  21. treblig dit :

    Mon 2e quasi hors sujet de suite ;

    « Napolitano on Doral G7: ‘As Direct and Profound a Violation of the Emoluments Clause As One Could Create »,

    La décision de tenir le G7 au Doral en Floride, dont Trump est propriétaire, fait jaser. Le juge Napolito sur Fox News, le dénonce vertement. C’est ce genre de détail qui risque de le couler définitivement. Trump ne peut se soustraire à sa ligne de vie qui est tout croche comme on le sait.

    1. RICK42 dit :

      Trump est un « loose cannon » sur le pont d »un navire en perdition…il va tout écraser dans sa course folle et faire couler le GOP 45…

  22. Ils se moquent des démocrates. McConnell a dit qu’il veut tenir son procès au Sénat le mois prochain et qu’il veut se débarasser de tout ça avant noël ( en d’autres mots, ça s’en va direct aux poubelles).

    De toute façon, les démocrates n’ont toujours pas l’intention de tenir de votes, ils bluffent.

    1. el_kabong dit :

      @grosse tetine

      1. Ce n’est pas McConnell qui contrôle le calendrier dans ce processus
      2. On le sait depuis le début que les carpettes ripoux-libanes du sénat ne voteront jamais la destitution de votre minable orangé; ça va au moins exposer leur turpitude à cet effet.

      « De toute façon, les démocrates n’ont toujours pas l’intention de tenir de votes, ils bluffent »

      Quelle partie de « le vote sur le processus n’est pas nécessaire » est-ce que vous ne comprenez pas?
      Le vote se tiendra sur les articles d’impeachment après l’enquête… chaque chose en son temps…

    2. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton…

      Toujours aussi Toton dans vos interventions

  23. Jean11820 dit :

    En fait ils ont probablement eu l’assurance de Moscow Mitch que le vote pour la destitution ne passera pas au sénat. Case close.

    En route vers 2020!

    La politique américaine est impayable.

  24. Toile dit :

    Si la chose n’était pas si horrible et dramatique en termes de trahison à la nation, on pourrait se bidonner tellement le ridicule dépasse toutes les bornes. C’est tout à fait le verreux de trumpitude dans les affaires qui agit de la même façon dans le siège présidentiel. Lâches pas, ton siège a un piton auto éjecteur sur lequel tu pèses à fond.

  25. Boileau dit :

    Le mensonge est un signe d’intelligence! Et c’est moi le plus stable genius !

    Tout le monde ment à tout le monde, tout le monde tue tout le monde!

    Vous ne pouvez me reprocher de faire comme tout le monde !

    Je suis certain que tous les américains sont d’accord avec çà !

  26. Louy dit :

    Regardez bien Twitter… Des « You’re fired! » à répétition s’en viennent à cent milles à l’heure !

  27. treblig dit :

    Obama wore a tan suit and eat dijon. Never forget that America.

    Alors, à côté de ça, Trump est un boy-scouts

    1. ghislain1957 dit :

      😀 😀 😀

  28. danielm dit :

    Peut-être deux éléments de stratégie de l’administration Trump suite aux récentes controverses:

    D’abord introduire chez ses opposants et ses critiques une situation de confusion des genres, des personnes et de la nature et motivation de leurs actes passés;

    Ensuite rassurer la base militante de Trump (qui n’est pas nécessairement républicaine et je réfère à l’argument très pertinent présenté il y a quelques jours par Lecteur curieux) en banalisant ses gestes qui pourraient apparaitre déplacés, inefficaces, ou illégitimes.

    Jusqu’ici l’opposition à Donald Trump reste morcelée et donc marginale face à l’homogénéité des base indéfectible de celui-ci. Verra-t-on un jour le début du commencement de l’amorce d’une faible lueur au bout du tunnel sans fin? Je prie en ce sens sans être croyant (!)

    1. RICK42 dit :

      Danielm: expliquez-nous un peu ce que vous dites: « la base de Trump n’est pas nécessairement républicaine »… est-ce à dire qu’il y aurait des indécis dans cette base?

      1. danielm dit :

        Il y aurait plusieurs partisans « durs » de Donald Trump qui constituerait une base plus extrême de droite et qui ne représente pas le groupe traditionnel plus modéré des républicains. C’est d’ailleurs ce groupe modéré qui risque d’abandonner Donald Trump au moment le plus critique. L’indécision ne concernerait seulement le soutien direct apporté à Donald Trump mais non celui au parti républicain cependant.

        Si Donald Trump met en danger la pérennité des républicains à court ou moyen terme, son soutien pourrait fondre rapidement. L’inertie au changement est toujours très élevée au départ mais une fois le rouleau compresseur en route, plus rien, ni personne ne saurait s’y opposer.

  29. Martin cote dit :

    Une autre démission en vue dans cette administration de fous…Rick Perry…secrétaire à l’énergie….également embourbé dans le scandale de l’Ukraine…

    1. titejasette dit :

      @Martin cote
      Vous m’aviez devancé

  30. P-o Tremblay dit :

    Comme dirait les républicain c’est pas qu’on est pas d’accord avec ça, c’est qu’on s’en fiche…

    1. loup2 dit :

      P-o Tremblay 17h48
      Tout est là dans votre commentaire.
      C’est ça le plus triste, ils s’en foutent comme de l’an quarante.

      «touché» comme dirait Haïku.

    2. Haïku dit :

      P-o Tremblay
      Touché !

  31. marcandreki dit :

    La manœuvre s’explique à mon avis avec l’annonce sur le G7 à Doral. Ils savent qu’ils n’ont plus aucune défense. Que Trump est cuit, ultra cuit. Le navire coule de partout. Il faut voir les multiples réactions d’incompréhension chez les républicains, du DOJ, etc., qui fusent de partout.

    «Quessé qu’y font là eux autres. Sont malades? »

    Ben non. Trump est malade, sourd et aveugle, et il a des lubies. On ménage le vieux crouton pour qu’il ne fasse plus de bêtises. On le conforte dans sa réalité alternative comme on dupe un vieux parent grognon atteint de démence précoce. Tu veux ton G7 dans ton club de Golf minable et déficitaire? Pas de problème, on arrange ça. T’as battu DAESH à toi tout seul. Right on, buddy. T’es le best president ever! Sois patient, le prix Noble tu vas l’avoir… avant l’été prochain…

    Non, non, c’est pas des sirènes de police qu’on entend, non. C’est des milliers d’admirateurs qui chantent « Locke her up» «Where is the server»
    Non, non, ça sent pas le feu, t’inquiète pas. La maison blanche, y a rien de plus sécuritaire au monde.

    Mais si ça te dérange pas mon vieux, ma femme reçoit la belle-famille en fin de semaine. Je prends le WE off, je reviens lundi prochain promis. Enfin, un de ces prochains lundi là. Ok?

    T’es le meilleur, mon Trumpichou.

  32. Gascar dit :

    Grosse tétine me fait penser au légionnaire qui faisait la guerre psychologique avec sa grosse massue dans un livre d’Astérix du point de vue intelligence il y a de la ressemblance.

    1. gl000001 dit :

      Savancosinus !

      1. Haïku dit :

        Bon rappel !😉👌

  33. Comme d’habitude un sous-fifre prend le crachoir pour tenter de reculer sur les mensonges de l’andouille incapable d’admettre quoi que ce soit un làche de la pire espéce.Pour la Turquie face à la Syrie il envoie Pence et Pompéo les deux hypocrites les plus qualifiés pour faire le show qu’est ce que l’ont saura pas c’est quoi qu’il ont donné en retour pour rattraper là bévue du gros crétin.
    Erdogan devait tu rire dans sà barbe de voir les États Unis se traîner à quatre pattes devant son califat pour faire une faveur à l’andouille pour lui sauvé la face.
    Ça pas été long que DT à louangé sa vision,la victoire qu’il réussi à obtenir pour l’humanité que les Kurdes sont si content qu’il vont lui léché les orteils.la civilisation est sauvé grâce à lui.

    C’est un incapable de la pire espèce, sans moral et sans honneur.

  34. danielm dit :

    Évidemment tôt ou tard le point de saturation sera atteint concernant la tolérance de la population américaine à l’égard de l’administration pour le moins fantaisiste de Donald Trump. Donald Trump a été élu sur un vote de protestation qui s’est surpris lui-même à remporter les élections et sur l’apathie évidente de certains de ses opposants indolents à militer leur point de vue.

    Aujourd’hui ces « contestataires de l’establishment du pouvoir » (représenté par Donald Trump) sont dépassés par les événements mais il ne faut pas attendre d’eux qu’ils se suicident politiquement volontairement. Il faut plutôt créer un consensus (de droite, de gauche, républicain, démocrate, etc.) de stabilisation de la politique et de l’administration américaine. Par après le processus électoral normal pourra reprendre ses droits.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Danièle

      « Évidemment tôt ou tard le point de saturation sera atteint concernant la tolérance de la population américaine… »

      Ce qui est incompréhensible, c’est que ce point de saturation ne soit pas encore atteint après trois ans de schnoutte tRumpienne!

      1. ghislain1957 dit :

        Correcteur de $#&+##4)(+

        danielm

  35. titejasette dit :

    Un autre qui quitte la bateau avant que ça coule…

    Le ministre de l’Énergie, Rick Perry, a dit au président Donald Trump qu’il avait l’intention de quitter son poste.

    L’heure de son départ n’était pas immédiatement claire. Un haut fonctionnaire de l’administration a déclaré que sa démission prendrait effet « très bientôt ».

    Perry, ancien gouverneur du Texas, avait largement évité les manchettes depuis qu’il s’est joint à l’administration Trump en 2017. Mais ces dernières semaines, l’enquête de destitution menée par les démocrates sur les actions de Trump concernant l’Ukraine l’a rendue embrouillée (traduction libre de  » he became entangled in the Democratic-led impeachment probe into Trump’s actions involving Ukraine. »)

    Extrait de https://www.cnbc.com/2019/10/17/rick-perry-reportedly-told-trump-he-intends-to-step-down.html

  36. Benjen Stark dit :

    Donc le soi disant qui pro quo était à propos de l’élection de 2016 et non de 2020?

    Ça a fait du sens puisque c’est justement là-dessus que Barr est entrain d’enquêter.

    Un autre bobard démocrate vient de tomber à l’eau.

    1. el_kabong dit :

      @benjen
      « Donc le soi disant qui pro quo était à propos de l’élection de 2016 et non de 2020? »

      Vous êtes mêlé solide: « faisait partie DES choses qui le préoccupait », pas l’unique chose… également « une théorie du complot discréditée par l’équipe de sécurité nationale du président Trump », vous vous rappelez. Comme ça, un fake-president ferait des pressions sur un pays allié pour faire enquête sur un scandale imaginaire? Et vous trouvez ça normal?

      « Ça a fait du sens puisque c’est justement là-dessus que Barr est entrain d’enquêter. »

      Vous ne retenez pas votre respiration sur cette « enquête » bidon, j’espère…
      Rappelez-moi les grandes conclusions de la fameuse « enquête » sur la fraude de l’élection de 2016…

    2. simonolivier dit :

      Quid pro quo Benji. Faut apprendre à écrire et surtout à lire…Comment tiny sissy aurait pu utiliser son poste de Président pour influencer l’élection de 2016.

      Fait chaud dans le sous-sol de tes parents?

      1. Boileau dit :

        Un quiproquo est un malentendu où l’on prend un être vivant, un objet ou une situation pour une autre[1]. Erreur aux conséquences potentiellement graves dans la réalité, le quiproquo est aussi un type de péripétie fréquemment utilisé dans la fiction. Wikipedia

        Benjen ne s’est pas trumpé d’orthographe, il est un spécialiste du quiproquo !

      2. gl000001 dit :

        Il est placier dans un cinéma. Il mélange la réalité avec tous les films qu’il voit.

    3. ghislain1957 dit :

      @ Benji alias mini 🤡 clown

      Vous êtes bien le seul à croire que William « la carpette » Barr peut mener une enquête crédible et intègre.

      Coucouche panier Benji

  37. Alexander dit :

    « Les faits ne sont pas les faits »

    – Rudy Gugliani

    « Fake news »

    – Donald Trump

    « Absolument, aucun doute là-dessus »

    -Mick Mulvaney

    Quand tu enlignes tout ce que ces trois-là disent, tu es en droit de te demander si la vérité existe. Du moins à la MB.

    Tellement de distorsion que je me demande si ces trois-là sont capables de dire la vérité ou s’ils sont programmés à mentir à chaque fois qu’ils ouvrent la bouche.

    Dans le temps de mes aïeux, on leur rinçait la bouche au savon quand ils mentaient.

  38. marcandreki dit :

    Stark, franchement! Un quid pro quo n’est pas un quid pro quo si on change la date, c’est ça? Votre homme est une crapule indigne de la fonction.

    1. Benjen Stark dit :

      @marcandreki L’argument démocrate était que Trump retenait l’argent de l’Ukraine si ils n’inventaient pas des mensonges sur Biden pour le salir pour l’élection 2020. Cet argument tombe à l’eau mais on le savait déjà puisqu’on avait vu la retranscription de l’appel.

      1. el_kabong dit :

        @benjen
        « …mais on le savait déjà puisqu’on avait vu la retranscription de l’appel. »

        Quelle partie de « ce n’est pas une « retranscription » », est-ce que vous ne comprenez pas…

        Toute le monde rêve de voir une VRAIE retranscription de cet appel, mais ça n’arrivera pas…

      2. ghislain1957 dit :

        @ Benji alias mini 🤡 clown

        Comme j’ai dit dernièrement à votre copain Gros Toton, une retranscription de 5 pages pour un appel de 30 minutes n’est pas crédible même en considérant le déficit de vocabulaire du gros 🤡

  39. Toile dit :

    C’est Cohen qui faire ouf….rigth on time comme ils disent.

  40. Mulvaney vient de nier avoir dit qu’il y avait eu quid pro quo……….

    1. titejasette dit :

      @marie4poches  » Mulvaney vient de nier avoir dit qu’il y avait eu quid pro quo… »

      Sérieux ? Vérifiez vos sources…

      Si c’est pas du « calmar de pro à la sauce piquante » (pro quo squid with hot sauce) ? Miam Miam !

      1. titejasette dit :

        Avis aux restaurateurs : ajoutez à votre menu du jour un plat de renommé mondiale, Vous serez ravis de l’achalandage instantané

        Pro quo squid with hot sauce.

        Des variantes: squid pro quo à la sauce moutarde, squid pro quo à l’orange, squid pro quo aux cheveux d’anges déchus

  41. Nathaël dit :

    La définition de Trump selon Wikipédia:

    « Le narcissisme malfaisant est un syndrome psychologique comprenant un mélange extrême de trouble du narcissisme, personnalité antisociale, agressivité, et sadisme. Souvent mégalomane et toujours prêt à élever les niveaux d’hostilité, le narcissique malfaisant sape les organisations dans lesquelles il est impliqué, et déshumanise les personnes avec lesquelles il s’associe.

    Le narcissisme malfaisant est une catégorie diagnostique expérimentale hypothétique. Le trouble de la personnalité narcissique fait partie du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-IV-TR), contrairement au narcissisme malin. Tel un syndrome hypothétique, le narcissisme malin devrait inclure les aspects de la personnalité narcissique ainsi que ceux de la paranoïa. La projection comme mécanisme de défense a été confirmée dans la pathologie paranoïaque, ainsi que « la vulnérabilité du patient à la régression narcissique maligne »

    Plus je vois aller le jaune toupet, plus la définition lui colle.

    1. Haïku dit :

      Nathaël
      D’accord avec votre diagnostic !👌

    2. Toile dit :

      Content que vous y voyez la même chose que moi, une pathologie claire depuis belle lurette, full DSM V.

  42. treblig dit :

    @benjen

    Je vais faire mon gros possible pour ne pas tomber dans l’insultes.

    Biden n’était pas candidat à l’élection de 2016. Mais il l’est en 2020.

    C’est le 25 juillet 2019 que Trump est intervenu auprès de Zelansky pour l’inciter à trouver du  » dirt » sur Biden ( qui est en tête des sondages chez les démocrates ).

    La manoeuvre de Guiliani , de Sondland et autres ont eu lieu très après l’élection de 2016.

  43. el_kabong dit :

    @benjen

    Vos sites de réalité alternative n’ont pas mis de temps à vous fournir un spin (quoique totalement grotesque) à la sortie de Mulvaney…

    Faut trouver mieux…

  44. treblig dit :

    Chaos, improvisation, contradiction, on dit et on se dédit puis on redit, on est à hue et à dia… toute cette administration Trump est marquée au sceau de l’amateurisme. Mulvaney est le dernier exemple en date.

    Suffit d’imputer tout ça aux médias « main stream ».

    1. treblig dit :

      We do that all the time in foreign policy. Get over it” – Mulvaney

      C’est enregistré.

      Je me demande dans combien de jours Mulvaney va nous dire qu’il quitte son poste pour passer plus de temps avec sa famille ?

      1. Mrmiketi dit :

        Dans pas long foi de Tiny Mushroom!!!

  45. Haïku dit :

    « Une bonne confession vaut mieux qu’une mauvaise excuse »(J. Hamon).

  46. Pierre S. dit :

    ————–

    J’adore voir les troll prendre la parole de Trump et du fou a Mulnavey pour du cash …
    Surtout que ces deux crétins on dit une chose et son contraire en moins d’une heure.
    Mais bon Trump le fait parfois dans la même phrase.

    Je vais simplement vous ramener à la succulente photo que Trump a publié
    de sa rencontre d’hier avec Mme Pelosi ….. faut le faire, se faire complètement
    déculotter par une vieille dame de 78 ans … et en publier la preuve en pensant qu’il
    s’en est bien sorti. Juste a voir le langage corporel des gens de son coté de la table
    il est clair que que cet imbécile à embarrassé tout le monde

    Une vrai belle grosse andouille.

    1. Mrmiketi dit :

      Oui mais sérieux qu’elle personne sensé va croire que c’est Mme Pelosi qui n’est pas en controle? Toute personnne qui a fait un cour de r-h 101 voit bien qui est le meneur de jeu??? Gros Toton j’espère que tu as vu que c’est le gros Moron!!!! Il a l’air vraiment en controle et tous les gens qui l’entourent semble vraiment l’appuyer!!!!

  47. Madalton dit :

    Bon, Mulvaney est sous l’autobus gracieuseté de l’avocat de Trump.

    https://www.politicususa.com/2019/10/17/mick-mulvaney-quid-pro-quo.html

    1. gl000001 dit :

      « L’autobus lui est passé dessus. Ils se sont arrêtés pour faire le plein pour pouvoir lui repasser dessus.  » Tordant ce journaliste !!!

      1. Haïku dit :

        Ce n’est pas soucieux de l’environnement; mais c’est drôle pareil.

  48. Danielle Vallee dit :

    @bleutdaa: « Pourquoi la Syrie accepterait que la Turquie ait un droit de regard sur la gestion de son territoire et de sa minorité Kurde ??? »

    Erdogan a une rencontre cédulée avec Poutine dans 4 jours et c’est la Russie qui va contrôler la frontière. Avec l’aide de l’armée syrienne.
    Les États Unis se sont fait tasser et Erdogan a obtenu tout ce qu’il voulait.
    Et Pence s’est fait humilier encore une fois…

  49. Pierre S. dit :

    ================

    la turquie …lollllllllll

    Le dégât est fait … une pause de 5 jour contre quoi ?
    Les USA sont a genoux dans cette situation à cause de l’andouille
    qui s’est complètement déculotté.

    La Russie, la Turquie et l’Arabie Saoudite sont en plein contrôle ….

    Bravo Donald .. tout un instinct.

  50. Layla dit :

    On est vendredi…en Ukraine, et comme je crois que Mike est en chute libre, une petite lećon de parachute

    A l’occasion de son cinquante deuxième anniversaire, Mike va effectuer son premier saut en parachute.
    Voici les conseils pratiques de son moniteur :
    – Quand tu fais de la chute libre, tant que tu vois les vaches comme des fourmis, il n’y a pas de danger…
    – Quand tu commences à voir les vaches comme des vaches, il est temps d’ouvrir ton parachute…

    – Et quand tu vois les fourmis comme des vaches…Il est trop tard !

    1. Haïku dit :

      « Il faut que le hasard renverse la fourmi pour qu’elle voie le ciel »(Proverbe Arabe).

      @Layla
      Toujours un plaisir de vous lire.😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :