Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

John Bolton, ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, était profondément troublé par la campagne de Rudolph Giuliani et de l’ambassadeur des États-Unis auprès de l’Union Européenne (UE), Gordon Sondland, pour convaincre l’Ukraine de fournir une aide politique à Donald Trump.

Après un vif échange sur le sujet le 10 juillet dernier avec Sondland, Bolton a demandé à la conseillère de la Maison-Blanche pour la Russie et l’Eurasie, Fiona Hill, d’alerter l’avocat principal du Conseil de la sécurité nationale de la Maison-Blanche au sujet des efforts de Giuliani, de Sondland et de Mick Mulvaney, chef de cabinet de la Maison-Blanche, et de leurs conséquences juridiques.

«Je ne participe à aucune affaire de drogue que mijotent Sondland et Mulvaney», a déclaré Bolton, avocat formé à Yale, à Hill, selon le témoignage que cette dernière a livré hier devant les élus de la Chambre des représentants enquêtant en vue d’une procédure de destitution contre le président et dont le New York Times fait état dans cet article.

Au sujet de Giuliani, Bolton a également dit, selon Hill : «Giuliani est une grenade qui va faire sauter tout le monde.»

La déposition de Hill, qui a duré neuf heures, portait principalement sur la politique étrangère menée par Giuliani et compagnie hors de la procédure normale entourant les affaires de sécurité nationale. Le témoignage de l’ex-conseillère rejoint celui livré vendredi dernier par une autre femme – Marie Yanovitch, ex-ambassadrice des États-Unis en Ukraine.

Sondland doit participer jeudi à une audition devant les enquêteurs de la Chambre. Hill a raconté hier avoir confronté ce dernier pour lui dire qu’il ne devrait jouer aucun rôle en Ukraine en tant que représentant des États-Unis auprès de l’UE, organisation dont l’Ukraine ne fait pas partie. Sondland lui  répondu qu’il était responsable du dossier.

«Selon qui?» lui a-t-elle demandé. «Le président», lui a-t-il répondu.

Sondland est un hôtelier de Portland, en Oregon. Avant d’être nommé ambassadeur, il a versé 1 million de dollars à l’organisation des cérémonies d’investiture de Donald Trump.

Lors de son audition, Fiona Hill a déclaré qu’elle s’était opposée à l’appel téléphonique du 25 juillet dernier entre Donald Trump et son homologue ukrainien, appel qui avait officiellement pour but de féliciter Volodymyr Zalensky pour la victoire de son parti lors d’élections législatives. Elle n’en voyait pas l’utilité puisque Trump avait déjà félicité Zalensky pour sa victoire lors de l’élection présidentielle quelques mois plus tôt.

Hill était au courant que Zalensky obtiendrait une rencontre avec Trump à la Maison-Blanche s’il s’engageait à faire enquête sur la corruption, un euphémisme pour parler d’affaires impliquant des démocrates. Elle n’était pas au courant cependant de la décision de Trump de bloquer une aide de 391 millions de dollars à l’Ukraine dans les jours qui ont précédé l’appel du 25 juillet.

Bolton parlait de façon métaphorique lorsqu’il a utilisé l’expression «affaire de drogue». Le récit du Times est basé sur les confidences de trois personnes présentes lors du témoignage à huis clos de Hill.

(Photos Getty Images)

77 réflexions sur “Quand Bolton voyait Giuliani comme une «grenade»

  1. Réal Tremblay dit :

    Si ce témoignage est crédible et il n’y a pas de raison du contraire, il me semble logique de demander à Bolton de témoigner. Une autre nuit sans sommeil hier pour le Président?

  2. Toile dit :

    Bolton a beau être un faux con, il reste plus fidèle à la constitution que le vrai con de président. Ça sent le plus que russie,…oups roussi.
    Guiliani, une grenade qui va faire sauter tout le monde ? Dans le sens, faire sauter son client ? Oui. Dans le sens modial, itou.

    1. gigido66 dit :

      Le client est cuit…quand l’avocat n’est pas cru…

      1. gl000001 dit :

        Excellent !
        Et c’est la plume qui différencie l’homme de l’oie.

      2. Haïku dit :

        gigido66 et gl000001
        Superbe !!!😉👌

  3. sorel49 dit :

    Bolton venait d’être renvoyé par Trump et il était encore en maudit contre le reste de l’entourage de Trump. Le fait que Bolton n’avait pas montré personnellement son opposition à Giuliani dans l’affaire Ukraine mais avait plutôt demandé Mme Hill de la faire à sa place, indique bien son caractère. Je ne serai pas étonné que Bolton est plus frustré d’être mis à l’écart que d’être contre.

    1. chicpourtout dit :

      @sorel49 7h28
      D’ailleurs, il vaut mieux être toujours prudent, vigilant avec les lanceurs d’alerte afin de s’assurer qu’ils n’agissent pas par vengeance ou dépit.

  4. chicpourtout dit :

    A suivre…  »mon intuition » me dit que le témoignage de ces deux femmes (Fiona Hill, Marie Yanovitch) feront une différence dans le rétablissement de l’intégrité (enfin je l’espère vivement!)

  5. « Le récit du Times est basé sur les confidences de trois personnes présentes lors du témoignage à huis clos de Hill. »

    Le sous-entendu ici est : « Le récit du Times est basé sur les fuites sélectives sanctionnées par Adam Schiff. »

    Comme Schiff n’a pas l’intention de dévoiler les retranscriptions de ces entretiens, il peut manipuler la narrative dans les médias. Nous ne somme pas dupes.

    1. ghislain1957 dit :

      « Comme Schiff n’a pas l’intention de dévoiler les retranscriptions de ces entretiens, il peut manipuler la narrative dans les médias. Nous ne somme pas dupes. »

      Il ne dévoile pas les retranscriptions de ces entretiens pour la simple et bonne raison d’éviter que votre gros clown et ses sbires ne les utilisent pour discréditer les témoins et tordre la réalité. Tout comme le toupet jaune pisse ne veut pas divulger la transcription complète de son appel au président Zalensky, car il sait qu’il y a matière à destitution.

      Encore une fois vous fabulez et vous n’avez aucune idée de ce qui se passe réellement, étant aveuglé par le teint orangé de votre gourou.

      1. @ghislain1957 « Il ne dévoile pas les retranscriptions de ces entretiens pour la simple et bonne raison d’éviter que votre gros clown et ses sbires ne les utilisent pour discréditer les témoins et tordre la réalité. »

        Comment peut-on « tordre la réalité » d’une retranscription d’un entretien? On a vu Schiff essayer lorsqu’il ment sur le contenu de l’appel entre Trump et Zalensky mais comme on peut lire la retranscription de l’appel, on voit bien qu’il ment!

      2. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        « mais comme on peut lire la retranscription de l’appel… bla, bla, bla… »

        Une retranscription de 5 pages pour un appel de 30 minutes? C’est vrai que le gros clown a un déficit de language et de vocabulaire, mais c’est un peu charrié de votre part!

      3. Boileau dit :

        De plus, Adam Schiff permet ainsi que chaque témoignage ne soit pas influencé par les autres témoignages et conserve toute sa force et son idépendance.

    2. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      « Nous ne somme pas dupes. »

      Vous et Benji?

      1. jean-yves Handfield dit :

        @ Ghislain 57 Je crois plutôt…que Benji & Gros Bozo habitent le même corps.

    3. Bartien dit :

      @titinne
      « Nous ne somme pas dupes. » de dire celui qui croit en trump!

    4. Pierre DiStefano dit :

      Quànd tu dit »nous ne sommes pas dupe »veux tu dire toi et tes multiple identité sur ce blogue.

    5. Quand tu dit nous ne sommes pas dupes tu vex dire toi et tes multiples avatar.

    6. gl000001 dit :

      « Nous ne somme pas dupes »
      Ouvrez-vous une franchise de la Diperie. Mais appelez-là, la Duperie !!
      Plus de 200,000 combinaisons de « garnitures ». Et par « garnitures », je veux dire « mensonges » 😉

    7. Pierre S. dit :

      ———————

      Schiff ne fait que protéger les témoins d’un président mentalement dérangé
      mort de frousse à l’idée d’être destitué. Rien de plus normal.

    8. Layla dit :

      @Grosse Tétine
      Nous ne sommes pas dupes non plus que ce cher M.Gaetz républicain grand défenseur de DT s’il
      avait réussi à s’ infiltrer dans la salle hier qu’il aurait fait des « fuites sélectives » dans les médias, mais Adam Schiff a été assez vite merci. L’égo du monsieur en a sûrement pris un bon coup. Pour ma peur je suis très heureuse des fuites sélectives, cela va faire réfléchir G.Sondland. Layla

      1. Layla dit :

        Pour ma part et non pour ma peur

  6. ghislain1957 dit :

    « Sondland est un hôtelier de Portland, en Oregon. »

    Only the best! Un hôtelier qui devient ambassadeur suivant un don de 1 million de dollars aux cérémonies d’intronisation du gros clown orange. Wow, quel professionnalisme!

    On comprend maintenant pourquoi Bolton a quitté le navire. Et que fait Pompeo dans le portrait, puisque Giuliani agit comme s’il était en charge du département d’état?

    Ça sent de plus en plus la fosse septique. Comparée à cette odeur, la swamp sent la rose…

  7. Micheline L dit :

    Sorel49
    L’événement dont a parlé Mme Hill a eu lieu le 10 juillet. Bolton a démissionné (ou a été congédié) en septembre(le 10, je crois).

    1. Toile dit :

      confirmation du départ de John Bolton : 10 septembre 2019

    2. sorel49 dit :

      Si Bolton ne se faisait pas montre la porte, il serait encore collé à Trump. Ce sont tous des courtisans et la lutte d’avoir l’oreille et les faveurs est grande.

  8. quinlope dit :

    @grossetétine
    La vérité fait mal quand elle sort.

    1. @quinlope Les mots « vérité » et « Schiff » ne peuvent pas exister dans le même univers.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        La vérité sort de la bouche de tRump?

        « President Trump has made 12,019 false or misleading claims over 928 days »

        En français pour votre information: « Le Président Trump a fait 12 019 déclarations fausses ou trompeuses en 928 jours. »

        JE N’

      2. ghislain1957 dit :

        @ Gros Toton

        La vérité sort de la bouche de tRump? De Giuliani? De Pompeo?

        « President Trump has made 12,019 false or misleading claims over 928 days »

        En Français our vous aider: « Le Président Trump a fait 12 019 déclarations fausses ou trompeuses en 928 jours. »

        Continuez à dire des stupidités, vous vous calez autant que votre clown à chaque fois qu’il tweete ou qu’il s’ouvre la bouche!

      3. ghislain1957 dit :

        Mon premier commentaire est parti trop vite! 😉

      4. Bartien dit :

        « Les mots « vérité » et « Schiff » ne peuvent pas exister dans le même univers. » -titinne

        T’en souviens-tu quand M.Hétu t’as traité de menteur sur le blogue? Hé que c’était drôle.
        Te souviens-tu t’être défendu? Moi non plus.

      5. Pierre S. dit :

        —————

        Vue ton alégeance à Trump, ton avis n’a aucune espèce de valeur. Plus de 13 000 mensonges au compteur pour la grosse andouille je te rappelle … alors prend ses paroles avec une grosse chaudière de sel marin.

  9. Toile dit :

    «Avocat principal du Conseil de la sécurité nationale de la Maison-Blanche » On parle de qui?

    Si je me fie aux informations recueillies, Le Conseil de sécurité nationale (National Security Council ou NSC) est une organisation administrative dépendant directement du président des États-Unis. Il a un rôle de conseil, de coordination et parfois d’impulsion sur les sujets de politique étrangère, de sécurité nationale, et plus généralement sur l’ensemble des questions stratégiques. Il est en cela un acteur peu connu, mais majeur, parfois prédominant, de la politique étrangère des États-Unis.
    Il réunit statutairement le vice-président, le secrétaire d’État (équivalent du ministre des Affaires étrangères dans les autres pays), le secrétaire à la Défense et le conseiller à la sécurité nationale autour du président. Celui-ci le préside.
    Source Wikipedia

    Faque, Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale démissionnaire ou s’étant fait démissionné, réfère le tout à un avocat du même organisme que lui, organisme qui lui relève du président.

    Est-ce que je comprends bien ? Voulait-il, ce faisant, que l’information coule, étant sûrement lié par par une clause de sécurité nationale ?

  10. Gina dit :

    Est-ce la raison principale du renvoi de Bolton par DT ? Je pense après le témoignage de Mme Hill. , le Congrès a intérêt à convoquer Bolton . Et j’espère que Bolton n’attend que cela, pour se défaire de l’image que lui a fait son ex-patron . Là tout se complique pour Trump et Giuliani . La procédure de l’ impeachment et de la destitution va être accélérer . Rudy n’ayant aucun rôle officiel à la Maison des fous deviendra de plus en plus 😟 inquiet de ce qui l’attend . Tout ce qu’ a fait Rudy est illégal . DT pousse toujours ses avocats à faire des actes hors norme . Après il dira t ‘ aurait dû le savoir , c’est toi l’avocat. Si Rudy est condamné . Je pense que cela va être difficile pour Trump de se trouver un autre avocat parce que la suite risque d’être pénible pour un tel honneur.

  11. Toile dit :

    «Giuliani est une grenade qui va faire sauter tout le monde.» Je dirais aussi un genre de mine anti personnelle pour le sale client qui est le sien, les mines anti personnelles ayant par objectif la destruction de véhicules, antipersonnel et chercher à mettre un ennemi hors de combat, en le tuant ou, de préférence, en le blessant (un blessé mobilisant au moins une personne pour le secourir).

  12. Louise dit :

    Quand Trump a engagé Giuliani comme avocat personnel, il savait très bien à qui il avait affaire. Ça fait longtemps qu’ils se connaissent et qu’ils font des affaires croches ensemble.
    Giuliani convoitait un poste officiel mais Trump avait d’autres projets pour lui. Il l’a engagé sous le couvert d’avocat personnel et s’en est servi pour qu’il serve d’intermédiaire dans ses magouilles pour se faire réélire. Puis il lui demandait d’être son porte-parole dans les médias afin de brouiller les cartes. Une stratégie tellement tordue et embrouillée que c’était écrit dans le ciel qu’un jour ou l’autre ils allaient se faire prendre. C’est ce qui est arrivé et leur relation est devenue ambigue. Trump ne peut pas congédier Giuliani parce qu’il sait que son avocat possède trop d’informations compromettantes et Giuliani ne peut pas lâcher Trump pour les mêmes raisons.
    Ainsi va la vie dans le merveilleux monde des gens corrompus.

    1. gl000001 dit :

      Un « fixer » ou un « consiglieri ».

  13. titejasette dit :

    @tous les fosses septiques confondus (ils savent comment se reconnaitre)

    « Schiff n’a pas l’intention de dévoiler les retranscriptions de ces entretiens, il peut manipuler la narrative dans les médias. » FAUX !

    Le Congrès est en train de recueillir le témoignage des personnes-clés dans l’affaire Ukraine et p-e dans d’autres affaires puantes. Il saura en temps et lieux faire des recoupages, des vérifications des faits, des corroborations des indices. C’est un processus d’enquête vieux comme la terre : tout est confidentiel pour préserver la qualité des témoignages recueillis.

    Le processus ne fait que commencer et comme le but ultime c’est la destitution, nous pouvons attendre quelques mois, sachant que Pélosi et Schiff ne sont pas pour garder les grenades pour eux-autres. Ca va faire KaBoum PaTaTra ! Un feu d’artifice… Mais peut-être aussi un pétard mouillé. On se calme le Pompom ? et on se suce le pouce en attendant ?

    1. titejasette dit :

      Oups ! je suis pressée ce matin … Plein de fautes dans mon texte. Désolée. Le dictionnaire n’a pas embarqué. C’est la faute à Schiff… Bon matin à tous

    2. onbo dit :

      Très juste. Schiff a exprimé, si j’ai bien lu, que tous les documents pertinents seraient disponibles selon les règles, en temps et lieu.

      Il ne peut évidemment pas publier au fur et à mesure les témoignages ou documents obtenus afin de ne pas contaminer les témoignages subséquents.

  14. J.C.Virgil dit :

    Ça va pas bien quand on a besoin du témoignage d’un fou furieux comme Bolton, un extrémiste sioniste, pour qui une petite guerre avec l’Iran serait une balade dans un parc pour la puissance militaire américaine.

    On le sait que tous les politiciens corrompus de Washington étaient en ligne en Ukraine pour profiter des retombées de l’aide financière et économique américaine qui se chiffrait en milliards de dollars.

    Ça fait bien des miettes à picorer pour ce petits moineaux…

    On ne doute pas que Trump, son larbin Giuliani et tous leurs escrocs associés, étaient aux premières loges quand ils ont pris le pouvoir et mis la main sur l’assiette au beurre pour profiter de la situation qui s’offrait à eux et faire des gains politiques en passant., mais c’est évident qu’ils ne sont pas les seuls à l’avoir fait. Il y en a eu d’autres avant eux…

    C’est difficile de balayer sous le tapis que le fils de Bidon s’est rempli les poches avec sa job à 50,000/mois pistonné par popa le VP d’Obama Les dossiers bancaires américains montrent que la société de Hunter Biden, Rosemont Seneca Partners LLC, basée en Amérique, a reçu des virements réguliers sur l’un de ses comptes – généralement plus de 166 000 $ par mois – venant de l’entreprise Burisma, du printemps 2014 à l’automne 2015, à une époque où le vice-président Biden était le principal responsable américain de l’Ukraine .

    1. titejasette dit :

      @J.C.Virgil – Votre dernier paragraphe sur le Fils de Bidon

      Oui, c’est troublant tout ça mais il n’y a pas aucune preuve… On les attend tous… Le Fils a dit qu’il va démissionner de tous les postes qu’il occupe dans les cies étrangères et ce à partir du 30 octobre prochain.

      Les avortons du Dealer en Chef ? Yvanka et son mari ? Je ne me souviens pas de quelles postes il s’agit et qu’est ce qu’il en ont à foudre ? Oh oui, ils ont l’expérience…

    2. ghislain1957 dit :

      @ J.C.Virgil

      On vous lit et on ne sait jamais de quel côté vous penchez. Pouvez-vous être plus clair?

      1. gl000001 dit :

        Il penche par en avant pour affronter le vent de la tourmente qu’il sème avec ses complots.

      2. J.C.Virgil dit :

        @ghialain 1957

        Je penche du côté de l’Américain moyen qui se voit floué par deux organisations politiques corrompues qui servent finalement les mêmes lobbys en s’engraissant au passage..

        En fait je crois qu’on assiste à ‘un conflit entre deux factions de droite au sein de la classe dirigeante. Il n’y a pas de contenu démocratique dans la campagne de destitution du Parti démocrate contrôlé par la CIA où plane l’ombre de John Brenann..

        Si elle réussit à éliminer Trump, ça ne ferait qu’amener au pouvoir un gouvernement plus directement contrôlé par la CIA et l’armée, et engagé dans une politique militaire plus agressive au Moyen-Orient et contre la Russie, conformément au programme de la candidate démocrate Hillary Clinton lors de la dernière présidentielle..

        @gl000001

        Théories du complot, quel argument ! Vous êtes mieux de vous cantonner dans l’humour 🙂

      3. el_kabong dit :

        @jcvirgil
        « Théories du complot, quel argument ! Vous êtes mieux de vous cantonner dans l’humour  »

        C’est plutôt vous qui n’avez que cette boutade sarcastique à offrir comme argument…

        Théorie du complot: dans ma définition personnelle, ça consiste simplement en des suppositions, lancées comme des vérités absolues, mais qui ne sont appuyées par AUCUN preuve, comme votre 2e et 3e paragraphe

      4. constella1 dit :

        Il préfère encore Trump à l’armée et la CIA comme dirigeant il le dit plus bas
        Vous avez votre réponse je crois bien
        Les pinceaux sont pas mal mélangés je dirais

      5. constella1 dit :

        ghislain1957
        Mon commentaire ci bas 10.42 était en lien avec le vôtre ici

    3. Boileau dit :

      Vos sources s.v.p. ?

      1. J.C.Virgil dit :

        @Boileau 9h34

        Voici des journalistes qui ont une autre vision de l’affaire Bidon. A vous de choisir la version que vous croyez…

        https://www.moonofalabama.org/2019/10/biden-timeline.html

      2. ghislain1957 dit :

        @ J.C.Virgil

        « Voici des journalistes qui ont une autre vision de l’affaire Bidon. A vous de choisir la version que vous croyez… »

        Moon of Alabama! Et vous croyez que c’est une source crédible? Votre cas est pire que ce que je croyais!

      3. J.C.Virgil dit :

        @ghislain 1957 110h26

        Vous avez droit d’avaler les purées des pravdas démocrates du NY Times et du Washington Post, je ne vous juge pas pour autant.

        Voici une opinion du journal Bloomberg ça vous va mieux ? J’attire votre attention sur sa conclusion:

        * Tant de choses sur la politique et les affaires ukrainiennes sent mauvais, toute implication peut être dommageable. Bien entendu, les deux Bidens auraient dû savoir cela avant de plonger dans le marais de Kiev. Il est trop tard maintenant: la procédure de destitution contre Trump maintiendra l’Ukraine dans l’actualité et les citoyens américains en apprendront plus sur les affaires sordides de l’élite du pays et de ses amis et mentors américains.*

        https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-09-27/ukraine-scandal-expect-more-surprises-for-biden

    4. el_kabong dit :

      @jcvirgil
      « C’est difficile de balayer sous le tapis que le fils de Bidon bla-bla-bla »

      C’est difficile quand on est friand, comme vous, des théories du complots; c’est très facile quand on regarde les FAITS relatifs à cette affaire (que je vous ai déjà listés)…

      Comme d’habitude, votre paragraphe n’est que du commérage sans substance…

      1. J.C.Virgil dit :

        T’as le droit de croire qui tu veux et d’affubler de théories du complot ceux qui ne pensent pas selon la horde de journalistes tâcherons du pouvoir à la solde des grands médias propriétés d’oligarques qui craignent le chômage, ça ne me dérange pas .

        Une personne qui croit qu’il y avait un seul tireur lors de l’assassinat de JFK, malgré toutes les informations qui ont circulées depuis dont le fait que Lee Harvey Oswald le tireur d’élite sans pareil assassiné le jour suivant était sur la liste de paie de la CIA.

        Un moment donné quand les croyances relèvent de la foi , on y peut pas grand chose,,,,

      2. el_kabong dit :

        @jcvirgil

        J’ai beau chercher, je ne trouve pas un seul argument dans votre commentaire… seulement d’autres théories du complot (aah le « deepstate », ça manquait)…

        P.S. Vous m’indiquerez où j’aurais mentionnée que je « crois qu’il y avait un seul tireur lors de l’assassinat de JFK »…

      3. Louise Lefebvre dit :

        __________________
        @ J.C. Virgil / 15/10/2019 à 10:26
        et El_Kabong et ghislain1957

        Je suis d’une ignorance crasse concernant spécialement cette affaire ukrainienne, cependant le site proposé par J.C. Virgil offre une chronologie des événements impliquant Joe Biden, son fils Hunter et bien sûr plusieurs « personnalités » ukrainiennes autour de la compagnie Burisma. Très intéressant. Pas insignifiant.

        En outre le site est sécurisé, ce qui, normalement, indique un motif de lui faire confiance.
        ( https://www.moonofalabama.org/2019/10/biden-timeline.html ). Les sites sécurisés ne sont pas légion sur le web.

        Enfin, je suis encore davantage troublée, perdue dans un labyrinthe de données.
        Saurons-nous un jour la vérité toute nue sur cette affaire ukrainienne et les autres qui entourent cette présidence infernale ?

  15. Cubbies dit :

    Ce témoignage de Madame Hill semble donner le contexte de toute cette affaire. De ce qui ressort actuellement de tout ça, c’est que cette histoire prend de plus en plus d’ampleur et touche l’administration, Giuliani et Trump. Il y a donc plusieurs témoins de tout ça. C’est tout à leur honneur si ils ou elles choisissent de témoigner. On reconnaît ceux qui ont à cœur le serment de servir leur pays et les autres.

  16. Madalton dit :

    Le témoignage du lAnceur d’alerte est de moins en moins pertinent étant donné le nombre de témoins qui acceptent de témoigner devant le comité du congrès. Un autre vient de s’ajouter.

    https://www.politicususa.com/2019/10/14/dems-snag-key-impeachment-witness-former-pompeo-adviser-agrees.html

    1. ProMap dit :

      Madalton – Il y a un ordre de convocation des témoins qui n’est certainement pas laissé au hasard, en partie du moins. Je m’y connais peu en enquête, mais il me semble que l’ordonnancement des témoignages est important dans l’établissement et la corroboration des faits. Le lanceur d’alerte sera requis en temps propice, tout ceci étant évidemment fonction de la compréhension du dossier qu’en ont les enquêteurs au différentes étapes de l’enquête.

      1. Madalton dit :

        Les témoignages seraient plus crédibles que celui du 1er lanceur d’alerte qui n’était pas présent pendant l’appel du 25 juillet. Le 2e lanceur d’alerte était cependant présent.

      2. ProMap dit :

        Madalton – Ce n’était pas une critique de ce que vous disiez. Le premier lanceur d’alerte a fourni un portrait très méthodique. Il n’est pas impensable qu’il soit convoqué même si des témoins de première ligne l’ont fait. Sa faiblesse est de ne pas être témoin direct, évidemment.

    2. Layla dit :

      @Madalton
      Pour ma part, j’ai vraiment hâte que Michael McKinley proche de Pompeo témoignage, il a démissionné le soir où la diplomatie sur ordre de la WH a essayé d’empêcher Marie Yovanovitch de témoigner, il semblerait que ce Monsieur depuis quelques semaines songeait à démissionner. Layla

  17. quinlope dit :

    Le premier avocat de tRump en prison; le second, pas loin. Qui sera assez fou pour être le troisième?

    1. ProMap dit :

      quinlope – Il y a deux jokers dans un jeu de cartes. trump les a épuisé tous les deux. Il devra se rabattre sur les avocats de la MB et c’est plus dangereux qu’une relation magouilleur à magouilleur. Ceci dit avec un bassin de 350 millions, il doit bien y avoir un autre fou à quelque part.

      1. gl000001 dit :

        trump transforme des deux de pique en joker. Et il en a plein les manches.

  18. jeanfrancoiscouture dit :

    «Au sujet de Giuliani, Bolton a également dit, selon Hill : «Giuliani est une grenade qui va faire sauter tout le monde.»

    Quand il voulait illustrer l’importance et surtout le bruit et les dégâts causés par une intervention, un ex-collègue employait l’image «lancer une brique dans le piano».

    Mais quand le sujet était plus grave et les dégâts prévisibles plus importants voire nauséabonds, il parlait de «lancer une grenade dans la fosse septique.»

    En l’occurrence, et même si John Bolton n’a pas la bonhomie et le sens de l’humour de mon collègue, il me l’a quand même remis en mémoire avec sa grenade même s’il n’a pas eu le cran d’ajouter la métaphore de la fosse septique.. .

    1. Haïku dit :

      Très pertinente anecdote !😉👌

  19. Carl Poulin dit :

    @ Grosse tétine
    Ton idole, EL-DESPOTUS, s’est encore acharné à forcer le congrès pour que le lanceur d’alertes se découvre en venant témoigner devant eux. J’pense que ton idole est à court de munitions face à la procédure d’impeachment qu’il est entrain de subir. Il a beau essayer ses intuitives tactiques de diversions, le sujet revient toujours sur le tapis. 《LA CHOSE 》est enfoncée jusqu’au cou dans son propre marais et sa seule chance de s’en sortir est son véreux avocat qui lui tend une corde qui s’effiloche rapidement.

  20. Pierre S. dit :

    ————–

    à voir l’acharnement maladif de Trump à l’égard de A Schiff je me dit que le monsieur doit faire une excellente job et doit avoir une intégrité à toute épreuve.

    1. ProMap dit :

      Pierre S. – Je me suis fait exactement la même réflexion.

  21. Carl Poulin dit :

    @ Leyla
    Merci d’avoir comblé mon insomnie avec votre article sur la perception D’EL-DESPOTUS par certains de ses généraux qui sont pris entre l’arbre et l’écorce à cause du comportement erratique de leur pseudo-président. Pour avoir travaillé avec certains d’entre eux, je connais bien le dévouement et l’énorme respect des soldats Américains envers la hiérarchie militaire et leur grand commandant. Pour que ceux-ci refusent d’obtempérer aux ordres de leur commandant en chef il faut vraiment que ce dernier soit tout à fait à côté de la track, un abruti de première classe.

  22. Carl Poulin dit :

    @ Pierre S
    J’ai vu M. Schiff lors du témoignage de M. Mueller et je dois dire que sa prestation m’a beaucoup impressionné. LUI, il est tout à fait au bon poste et au bon moment en plus.

    1. Haïku dit :

      Carl Poulin
      Tout à fait d’accord avec vous.

  23. Danielle Vallée dit :

    @sorel49: ‘Ce sont tous des courtisans et la lutte d’avoir l’oreille et les faveurs est grande.’

    Je crois plutôt que la plupart des personnes qui entourent Trump le considèrent comme un idiot ignare et incompétent, incluant sa propre famille, et tous croient qu’ils vont en profiter pour accomplir leur mission personnelle: Bolton et la guerre à l’Iran, Mulvaney et sa guerre aux pauvres, Pence et le pouvoir de l’église sur l’état, Perry et le support à ses amis opérant dans le pétrole, Kushner et l’enrichissement personnel, même chose pour McConnell le pouvoir et l’enrichissement de la famille, et ainsi de suite.
    Aucune cohésion, un ensemble de petits projets personnels malicieux….

    1. onbo dit :

      Bravo pour votre vue d’ensemble des pièces qui jouent selon la logique de leurs mobiles à chacun!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :