Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

George W. Bush peint depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche. Et ses oeuvres sont aujourd’hui exposées dans la nouvelle aile du Kennedy Center, le théâtre national voué aux arts de la scène à Washington. Le titre dit tout : Portraits of Courage: A Commander in Chief’s Tribute to America’s Warriors (Portraits de courage : l’hommage d’un commandant en chef aux guerriers d’Amérique).

L’accueil est mitigé. Pour certains, d’inaugurer un espace aussi prestigieux par un peintre quasi-amateur, c’est un outrage artistique. Mais pour beaucoup d’autres, c’est son sujet qui pose problème : peindre des vétérans est une bien mauvaise façon de se racheter pour la guerre en Irak qui a fait officiellement, à ce jour, 4 432 morts et 31 994 blessés au sein des forces américaines. Et plusieurs centaines de milliers de victimes civiles.

Une autre polémique, la fin de semaine dernière, souligne cet inconfort vis-à-vis de l’ancien président. L’animatrice de talk-show Ellen DeGeneres a dû se défendre après avoir publié un clip la montrant aux côtés de W. lors d’un match de football à Dallas.

On a reproché à Ellen, ouvertement lesbienne, de s’amuser avec l’homme qui a soutenu un amendement constitutionnel pour interdire le mariage gai. Elle s’est défendue en disant qu’on peut être ami avec des gens qui ne partagent pas ses idées.

Ces deux anecdotes, au-delà d’avoir en commun l’ancien président, mettent en relief la soudaine normalisation d’un président qui, jusqu’à l’arrivée de Donald Trump, restait mal aimé voire détesté, comme le souligne le penseur Francis Fukuyama.

Alors qu’à la fin de sa présidence, George W. Bush était un des présidents ayant un taux d’approbation les plus bas, sa popularité ne cesse d’augmenter depuis l’élection de Trump. Il est vrai que Bush ne se monte pas tendre à l’égard du comportement du locataire actuel de la Maison-Blanche. Mais ça n’efface pas les tortures dans les sites secrets de la CIA à Guantanamo, les attaques constantes contre le protocole de Kyoto ou le recul des droits à la contraception.

De peintre à ami d’Ellen, ou même de passeur de bonbons à Michelle Obama, comme le souligne ce tweet, le président est devenu un papi bienveillant, même pour ceux qui l’ont critiqué jusqu’au bout.

Comme quoi, tout est relatif, même un président controversé.

P.S. : Nous voici déjà rendus au jour 4 de la dernière campagne de financement de ce blogue en 2019. Encore une fois merci à ceux et celles qui ont déjà contribué. Et une invitation pressante aux autres de les imiter. Nous avons besoin de deux bonnes dernières journées pour atteindre l’objectif!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

47 réflexions sur “La réhabilitation de George W.

  1. Henriette Latour dit :

    Je ne pense pas que trump passerait des bonbons à qui que ce soit. Au contraire, il le lui volerait!

  2. MarcoUBCQ dit :

    Pft! Ellen la millionnaire qui minimise ce qui est grave. Quand tu profite du système, tu as intérêt à ne pas le critiquer.

  3. Richard Desrochers dit :

    Avec le président qu’ils ont maintenant, même les pires ont l’air de personnes sensées.

  4. toile dit :

    Quand on se compare à sa Capoterie, invariablement on se grandit peu importe sa petitesse. J’oubilerai jamais son facies d’abruti à l’annonce de l’attaque des Trump towers…oups World towers. Ils ont en commun de mentir.

  5. gl000001 dit :

    « la soudaine normalisation  »
    La personne qui dit ça exagère un peu. Il est le deuxième pire président. Il y en a toujours 43 au-dessus de lui.

  6. ghislain1957 dit :

    Comparativement au gros clown et malgré cette guerre en Irak, bâtie sur des mensonges, W. a l’air d’un génie. Il a été la marionnette de Cheney qui tirait les ficelles par derrière.

    tRump ne lui arrive même pas à la cheville, peu importe ce qu’on peut lui reprocher. Le gros clown a détruit l’ordre mondial, trahi son pays et ses alliés et bientôt, ce sera l’économie qui va planter. Il faut dure que les ripoux-blicains sont passés maîtres dans l’art de créer des récessions.

  7. Achalante dit :

    Est-ce que la vente de ses oeuvres ira à des organismes qui s’occupent des vétérans? J’espère que oui, sinon, c’est doublement outrageant; il s’enrichirait directement de la guerre qu’il a causé.

    Mais ça démontre bien à quel point ce type a abaissé la barre sur ce qui est acceptable…

  8. Pierre S. dit :

    ———————-

    Ellen donne une leçon de civilité et de savoir vivre.
    Y a d ailleurs une grosse andouille qui devrait s en inspirer.

    Y a pas de mal à être gentil et agréable dans la vie
    D’ailleurs la vie n est pas toujours un combat à finir

  9. Gilbert Duquette dit :

    Bush a ordonné les tortures dans les sites secrets de la CIA à Guantanamo,
    Trump torture nos âmes et celles des gens de bien au quotidien.

    1. jcvirgil dit :

      Sous la supervision de John Brennan l’ange de la mort et des assasinats ciblés devenu aujourd’hui un héros des démocrates…

    2. nemiscau dit :

      @ Gilbert Duquette

      Je trouve que la torture de nos âmes d’étrangers des Etats-Unis par Trump n’a rien à voir avec l’abominable torture physique et psychologique qu’a fait subir Bush et son régime ignoble aux prisonniers à Guantanamo, en Irak et en Afghanistan notamment.

      Et le million de victimes de la tuerie en Irak (sans l’aval de l’ONU et pour des motifs purement géopolitiques et économiques) m’apparaît comme autrement plus répréhensible que toutes les niaiseries et saloperies qu’a faites Trump jusqu’ici.

      Bref, W.Bush est une pourriture qui ne mérite certainement pas de réhabilitation quelconque et qu’Ellen DeGeneres en ait fait son ami (ou même juste l’invité de son émission) me désole d’elle au plus haut point.

      1. Achalante dit :

        Non, la « torture mentale » que nous fait subir ce type n’est pas du même niveau. Mais la séparation et l’emprisonnements d’enfants migrants dans des conditions insalubres, ça l’est, à mon avis,

  10. jcvirgil dit :

    C’est vrai que ça dépend toujours à qui on se compare au royaume des trouducs.

    Mais il n’en reste pas moins que ce tarla est responsable de centaines de milliers de morts.
    Sa seule excuse étant que c’est beaucoup plus son vice-président la grosse enflure à Chienney qui menait la parade.

  11. Apocalypse dit :

    Ellen DeGeneres, belle tête de linotte, comme bien des acteurs et actrices à Hollywood. Comme quoi, tu peux être riche, célèbre, avoir de la visibilité sur toute la planète et avoir le jugement d’une brique et je m’excuse aux briques pour cette comparaison.

    Georges W. Bush et sa gang auraient dû être accuser de crimes contre l’humanité pour l’horreur indescriptible commise en Irak et dont on paie encore le prix en … 2019 et certain(e)s trouvent cool de se tenir en compagnie de ces criminels: BRAVO!

    Georges W. Bush, en voilà un autre dont je vais dire ‘bon débarras’ à son départ pour le ‘great beyond’.

    Lorsque je marche sur le trottoir, je fais attention de ne pas piller sur les insectes sur s’y trouvent; Georges W. Georges a causé la mort de milliers et de milliers de gens, en plus des milliers et des milliers de blessés et ne semblent pas troublé le moins du monde.

    Peut-être que l’absence de conscience est la source du bonheur et de la longévité qu’on voit chez d’anciens dictateurs et autres Georges W. Bush de ce monde.

    1. nemiscau dit :

      @ Apocalypse

      👍👍
      Je n’aurais su si bien dire!

  12. Danielle Vallée dit :

    Il faut pas oublier que W. avait beaucoup de respect envers les Obama, et même une admiration profonde pour Michelle, qu’il a toujours refusé de faire quelque commentaire négatif que ce soit sur Obama, qu’il répétait que l’emploi est tellement difficile, Obama d’avait pas besoin de son opinion en plus.
    W. avait déjà commencé à regagner le respect d’une partie de la population.
    Quand on le regarde, on ne peut que constater qu’il est un homme hanté par son passé. Et ça ne concerne pas seulement la guerre en Iraq, mais aussi le fait que les requins qui nageaient autour de lui avaient totalement détruit l’économie américaine sans qu’il s’en rende compte.
    Je pense que c’est inutile de le flageller publiquement, mais qu’il le fait lui-même abondamment.

    Quelqu’un qui connaît très bien Trump et son insécurité disait récemment au sujet de Trump: il a beau jouer le président pendant la journée, quand il se réveille chaque matin il doit faire face au fait qu’il est Donald Trump, et ça c’est horrible.
    Je pense qu’il est aussi horrible de se réveiller chaque matin et d’être W.

    1. danielm dit :

      Vous avez bien cerné ces deux personnalités tourmentées, i.e. l’inconséquence d’un Georges W Bush et le complexe d’infériorité de Donald Trump qui se voit lui-même comme un fils à papa usurpateur de sa fortune.

  13. titejasette dit :

    HS

     »Trump attaque Fox News à la suite d’un sondage montrant que la majorité est favorable à la destitution :  » Il (Fox News) ne tient plus ses promesses pour nous « .

    Ah bon ! F*ck Niouze lui avait fait des promesses ???

    Le sondage de Fox News a révélé que 51 % des électeurs veulent que Trump soit destitué et destitué de la Maison-Blanche, contre 42 % en juillet.

    C’est bin Dommage. Tous les palmiers, tous les bananiers te laissent tomber. Accroche-toi à l’herbe à poux !!!

    https://www.cnbc.com/2019/10/10/trump-attacks-fox-news-over-impeachment-poll.html

    1. Richard Desrochers dit :

      Pour Trump, les seuls sondages valables sont faits auprès de sa famille, de sa garde rapprochée et des Républicains. Pour avoir un point de vue objectif.

    2. gigido66 dit :

      « Accroche-toi à l’herbe à poux »
      😂🤣😂

      1. Boileau dit :

        En attendant de la manger par les racines ! 👻

    3. Layla dit :

      @Titejasette

      Il attaque Fox News pour la deuxième fois en peu de temps, il se cherchait un autre réseau lèche botte, il n’y a pas si longtemps.

      Tiens donc Fox News ne tient plus ses promesses, mais peut-être que Fox News pourrait lui répondre et toi tiens tu t’es promesses?
      « Tu nous avais promis d’être le meilleur président ever » Layla

  14. Maïs1988 dit :

    En 2000, GW Bush n’a pas véritablement été élu président des USA mais plutôt nommé, désigné, par la Cour Suprême des USA.

    Pour consoler le perdant, Al Gore, pour « becquer bobo », on lui a donné un petit bonbon, le prix Nobel de la Paix. M’enfin!

    Quelles sont les réalisations de GW Bush au juste?

    – Avoir laissé les rênes du pays à Dick « Halliburton » Cheney?

    – Avoir enrichi Halliburton?

    – Avoir menti aux Américains, au Monde, sur les armes de destruction massive en Iraq pour justifier une guerre injustifiable, amorale, criminelle?

    – « the war on terror »?

    – Cette guerre va causer au moins un million de morts de causes directes et indirectes dans les années qui vont suivre, essentiellement des civils innocents (stress post-traumatique, destruction d’usines de traitement d’eau potable, bombardements d’hôpitaux, utilisation de munitions à uranium appauvrie contre des populations civiles, etc.).

    – Cette guerre va jeter sur les routes des millions d’Iraquiens, créer un mouvement migratoire de masse, etc.

    – Les scandales des prisons de Guantanamo, Abu Ghraib et autres prisons secrètes dont on n’entend jamais parler (Diego Garcia, Al Jafr, Al Qaim, Bagram, Peleliu, etc.)

    – Il a été président durant 9/11, suivie d’une enquête très « questionnable », et je pèse mes mots.

    – Il a été président durant la crise financière de 2008. Aucune enquête publique. Aucune crapule de Wall Street emprisonnée.

    – Honnêtement, GW Bush remporte possiblement la palme du pire président des USA dans toute l’Histoire du pays, devançant, ou alors sur un pied d’égalité avec H. Truman, L.B. Johnson, et vraisemblablement loin devant D. Eisenhower, W. Wilson, A. Lincoln, B. Clinton, D. Trump, etc. Il faut le faire!

    Le simple fait que ce grand criminel de guerre, GW Bush, accessoirement l’idiot du village, puisse se promener impunément, en toute sécurité, partout aux USA, démontre la farce que constitue « the war on terror ». Malgré la mise à feu et à sang du Moyen-Orient par les USA, il n’y a pas de terrorisme djihadiste aux USA. Le terrorisme aux USA est DOMESTIQUE!

    Comment peut-on, aujourd’hui, justifier la réhabilitation de GW Bush? La mémoire à court terme des gens?

    S’il y avait un iota de justice en ce Monde, GW Bush et son gang de criminels (Cheney, Rumsfeld, Rice, etc.) seraient en prison. Pourtant, GW Bush expose, et au Kennedy Center de surcroît; quelle ironie! JFK doit se retourner dans sa tombe!

    On entre dans une phase de ré-écriture de l’Histoire dans laquelle GW Bush est réhabilité! Ellen DeGeneres bat la cadence. Misère!

    N’y a-t-il donc pas un musée à La Haye où GW Bush pourrait exposer?

    1. danielm dit :

      Vous avez raison en rappelant les « haut-faits » de la présidence de Georges W Bush. Dès le départ d’une présidence gagnée sur la prudence politique de son adversaire qui craignait les conséquences d’une contestation électorale étendue, il a été médiocre en leadership sinon absent et pourtant il a été réélu. Cette constatation devient un peu effrayante si on la compare avec la situation présente.
      De fait, je m’interroge sur la quasi absence volontaire ou non de l’opinion des anciens présidents américains sur les grandes questions de l’actualité américaine. Avec Donald Trump, non seulement le passé (vérifiable) est aboli mais aussi toute tentative d’anticipation vers le futur. Nous sommes dans le passé-présent-futur instantané et éphémère.

    2. Serge dit :

      Excellent commentaire ! Je n’aurais pas su dire mieux.

      1. Serge dit :

        En réponse à celui de Maïs1988.

  15. Micheline dit :

    Incroyable, dire que je détestait Bush et lors des passages de bonbons à Mme Obama, je le trouvais presque sympathique. Avec le mafieux qui squatte la m.b, la comparaison est compliquée, mais dans le fond, Bush était un président médiocre . Hors sujet, mais ça vaut la peine d’en discuter, l’escroc ne paie pas ses factures (308 millions cette année, corrigez-moi si c’est innexact), lors de ses freaks shows, pour sa sécurité et ll menace de poursuivre un maire d’une de ces dizaines de villes pour non patriotisme, je crois que c’est la raison évoquée , autrement dit, tout lui est dû. Bush a été médiocre, mais pour le mafieux; les historiens trouveront les mots justes pour faire son bilan (il n’a rien fait), tant qu’à moi ça ne passerait la censure.

  16. Pizzaguy dit :

    Il n’aura suffi que 10 ans pour « réhabiliter » W. Advenant la défaite de Trump en 2020, pourrait-on s’attendre à une réhabilitation semblable et le voir s’amusant avec De Generis dans 10 ans??? Seriously?

    1. gl000001 dit :

      Il aurait droit à des sorties de prison de fin de semaine pour aller insulter les joueurs de football ?

      1. Haïku dit :

        gl000001
        😉👌 !

  17. Apocalypse dit :

    @Maïs1988 – 15:07

    +1000

    1. Maïs1988 dit :

      @ Apocalypse 15h21

      Merci 😀

  18. jeanfrancoiscouture dit :

    Le manque de mémoire combiné à la faculté d’oublier volontairement et à un système d’éducation déficient nous laissent avec un nombre quasi incalculable d’ignorants fonctionnels inaptes à comprendre à la fois le quoi, le comment et le pourquoi de situations contemporaines. Il y a tant de gens auxquels il faut tout expliquer en commençant à zéro que cela en devient enrageant.
    Le pire c’est que cela permet à des fanfarons et des discutailleurs comme Donald Trump et à des manipulateurs patentés de raconter impunément n’importe quoi à une populace incapable de voir plus loin que demain ou plus en arrière que la veille au soir.
    Cela donne des campagnes électorales farcies de mensonges sur le passé, d’exagérations sur le présent et de promesses qui ne seront pas tenues pour l,avenir.
    Et tous ces naïfs ont droit de vote ce qui, par exemple permet à tous les Donald Trump de la terre de dire sans rire et surtout sans conséquence:: «I love the poorly educated.» .

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Excellente réflexion et superbe plume !👌

    2. Maïs1988 dit :

      @ jeanfrancoiscouture

      « The best argument against democracy is a five-minute conversation with the average voter. » (Winston Churchill, je crois)

      Tranduction libre: « le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de cinq minutes avec l’électeur moyen »

      1. Boileau dit :

        Nous ne sommes pas vraiment supérieur, en troupeaux, aux bancs de poissons ou aux voiliers d’étourneaux qui maintiennent leur cohésion en maintenant leur distance avec les 3 partenaires les plus proches.
        La démocratie n’est que le résultat d’ensemble du groupe … visuellement très harmonieux!
        Pas nécessaire d’avoir le contrôle parfait pour maintenir le cap !

  19. kelvinator dit :

    Ça montre surtout la division partisane politique aux USA.

    Combien de temps doit-on haïr un adversaire politique?
    Faut-il haïr son leg politique, ou simplement l’haïr comme personne?

    Il ne faut surtout pas résumé une personne à un seul acte, en oubliant ce qui aurait pu être positif.
    L’histoire populaire fuit les nuances qui sont au coeur des réflexions historiques.

    1. Maïs1988 dit :

      @ kelvinator

      GW Bush a été président pendant 8 ans!

      Mes reproches ne se limitent pas à « un seul acte ». Je lui reproche « l’ensemble de l’œuvre »; ses 8 années de présidence.

      Je ne trouve rien de positif qu’il ait accompli durant ses 8 années comme président des USA; RIEN!

      Non, avoir une bonne ronde de golf ne compte pas.

      La guerre en Iraq demeure son leg! C’est GW Bush qui a donné le feu vert aux êtres malfaisants qui pullulaient autour de lui.

      Honnêtement, j’aurais préféré qu’il se mette à la peinture avant de se découvrir une carrière en politique!

  20. quinlope dit :

    Le problème, en français, c’est que lorsque ll’on a dit pire pour Bush, on ne peut plus dire plus pire pour l’autre.

  21. InfoPhile dit :

    Cette dame a de biens mauvaises fréquentations. Se les autorise-t-elle pour ses cotes d’écoute ?

    L’inculte Bush s’inscrit dans la lignée de Reagan. Des baisses d’impôts pour ceux qui n’attendaient pas la prochaine paie pour se délecter le palais, une dette nationale qui a explosé, un entourage plus que suspect, celui qui s’est adjoint le pire vice-président qui puisse se concevoir à le jugement d’une linotte!

    On arguera qu’il s’est fait rouler dans la farine par un personnage abject en la personne de Dick Cheney. Ce serait faire fi des accointances, entre autres pétrolières, de ces deux-là.

    Tant mieux pour lui si la peinture le tient loin de l’alcool et la drogue. Pour autant, ça ne fait pas de ce raté opportuniste et fils à papa, un raté sympathique.

    Je reproche au progressistes moraux de n’être trop souvent que progressistes moraux; comme s’il suffisait de se rendre à mi-parcours sur le chemin de la conscience.

  22. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 16:05

    Brutal comme constat de notre société, mais que je, malheureusement, partage.

    Dans notre société, lorsque tu surveille ce qui se passe et que tu es informé, c’est proprement consternant de voir aller la majorité des gens et ça inclut nous bienheureux politicien(ne)s.

    Nous sommes dans une société où l’ignorance et le manque de jugement ont été érigé en système grace au triomphe de la machine à abrutir le cerveau humain, le IPhone et autres gadgets du genre.

  23. Apocalypse dit :

    @Maïs1988 – 16:45

    ‘« The best argument against democracy is a five-minute conversation with the average voter. » (Winston Churchill, je crois)’

    En 2019, je me demande si ça ne serait pas moins de cinq(5) minutes :-(.

  24. onbo dit :

    Kelvinator a distingué avec pertinence la Présidence de la Personne.

    Maïs1988 a décrit mieux que la plupart d’entre nous la médiocrité de la Présidence W. Bush.

    Plus haut, Danielle Vallée a bien décrit la situation de la personne qui se nomme Georges Walker Bush, e 2019, qui a été Président et qui sait mieux que quiconque la médiocrité de sa Présidence.

    Si on doit avec force et vérité condamner l’oeuvre, on n’a aucun droit ni nécessité de juger de sa personne.

    Et on sait de plus qu’une fois sorti de la Maison blanche, il est tombé en déconfiture totale et sous des soins adaptés à cette forme de dépression caractéristique de ceux qui ouvrent soudain les yeux sur leur vie. Sa peinture le délivre et lui redonne par l’art droit à son visage.

    On l’a poussé à la Présidence alors qu’il n’en avait pas la connaissance politique ni la force morale et du caractère. Celui qui devait l’éclairer et le soutenir a abusé de ses deux faiblesses.

    Qu’Ellen le ramène parmi les vivants ne peut que rapprocher les citoyens les uns des autres. Il a été un whing-nut? Peut-il survivre à sa tâche bâclée? Why Not!

    1. Layla dit :

      @ Onbo
      Bravo Layla

  25. Igreck dit :

    Les Repus… ils l’ont-tu la recette pour trouver de grands leaders !?!

  26. Drumpf dit :

    « I also want to speak tonight directly to Muslims throughout the world. We respect your faith. It’s practiced freely by many millions of Americans and by millions more in countries that America counts as friends. Its teachings are good and peaceful, and those who commit evil in the name of Allah blaspheme the name of Allah. The terrorists are traitors to their own faith, trying, in effect, to hijack Islam itself.
    The enemy of America is not our many Muslim friends. It is not our many Arab friends. Our enemy is a radical network of terrorists and every government that supports them. »

    -George W. Bush, 21 septembre 2001

    Il a bien des défaults ce W, mais dans un moment où tourner la rhétorique au racisme aurait été facile, il a pris l’attitude contraire.

  27. P.L. dit :

    J’ai de la difficulté avec la réponse d’Ellen. L’homophobie n’est pas une idée, mais une valeur (indéfendable selon moi). Et je ne crois pas qu’il soit défendable non plus de ce dire ami(e) d’une personne qui crache sur ce que tu es comme être humain.

    De même, je ne m’imaginerais pas être ami avec Sheer, pas plus qu’avec une personne qui vote, en toute connaissance de cause, pour les conservateurs. Si une personne encourage carrément des gens qui pensent que je suis une aberration que ne devrait pas exister, je ne vois pas comment je pourrais sourire et sortir prendre un verre avec elle sans trahir ce que je suis et normaliser le mépris de ma personne.

Répondre à Layla Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :