Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le site conservateur Drudge Report est quasiment venu au monde le jour où il a révélé l’existence d’une robe bleu appartenant à une ancienne stagiaire de la Maison-Blanche, Monica Lewinsky, sur laquelle Bill Clinton avait éjaculé. Depuis, il joue le rôle de plaque tournante virtuelle pour les médias conservateurs. Aussi bien fréquenté que nytimes.com, le site de Matt Drudge détermine souvent les sujets qui retiendront l’attention des ténors de la droite, dont Rush Limbaugh, et de leurs fidèles auditeurs. Or, Drudge est peut-être en train de larguer Donald Trump dans le combat qui l’oppose aux démocrates de la Chambre des représentants.

Olivier Darcy, qui couvre les médias pour CNN, croit avoir détecté ce revirement au cours des dernières semaines en lisant le nombre de titres négatifs visant le président que l’on peut lire sur la page d’accueil du Drudge Report (qui est restée inchangée dans sa facture depuis sa création). L’image de cette page d’accueil qui coiffe ce billet est celle que l’on voyait en partie ce matin.

Reste à voir si Matt Drudge va tourner le dos au président encore longtemps et s’il peut vraiment influencer d’autres médias conservateurs. En attendant, la crise qui secoue la Maison-Blanche créé aussi des tensions au sein même de la chaîne préférée de Donald Trump, Fox News, comme le raconte le Washington Post dans cet article. Pour le moment, le président conserve l’appui des Sean Hannity, Laura Ingraham et Tucker Carlson. Mais ces derniers sont loin de faire l’unanimité au sein de la boîte.

À suivre…

P.S. : Nous voici déjà rendus au jour 4 de la dernière campagne de financement de ce blogue en 2019. Encore une fois merci à ceux et celles qui ont déjà contribué. Et une invitation pressante aux autres de les imiter. Nous avons besoin de deux bonnes dernières journées pour atteindre l’objectif!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

27 réflexions sur “Des fissures au sein des médias conservateurs?

  1. Gilbert Duquette dit :

    Je croyais que Tucker Carlson avait écrit une op-ed dont le début vilipendait l’appel de Trump au Président de l’Ukraine

    Donald Trump n’aurait pas dû être au téléphone avec un chef d’État étranger encourageant un autre pays à enquêter sur son opposant politique, Joe Biden. Certains républicains essaient, mais il n’y a aucun moyen de faire croire que c’est une bonne idée. Comme beaucoup de choses que fait Trump, c’était un peu exagéré. Les actions officielles de nos dirigeants ne devraient pas porter sur la politique. Ces deux choses doivent rester séparées. Une fois que ceux qui contrôlent notre gouvernement l’utilisent pour faire avancer leurs objectifs politiques, nous ne sommes plus qu’un des nombreux pays corrompus du monde. L’Amérique vaut mieux que ça.

    Oui le reste de l’op-ed protège Trump et attaque M. Obama et Mme Clinton et surtout est une charge contre la procédure de destitution. Mais n’empêche que c’est la première fois que Carlson critique Trump

    https://dailycaller.com/2019/10/03/tucker-and-patel-truth-about-impeachment/

    1. Denis Bergeron dit :

      C’est un peu pour ça que les mandats dans plusieurs pays étaient limités 2. Il faudrait peut-être faire comme certaines anciennes démocraties, un mandat avec plébiscites aux ans.

      1. Pierre dit :

        @Denis
        Ou au lieu d’une plébiscite dans le cas du Potus-45 un test d’urine et psychologique…

  2. Éric Beauchemin dit :

    Le navire coule, les premiers à quitter sont les rats !

    1. Dekessey dit :
  3. Louise dit :

    Le mur de protection qui entoure Trump commence à perdre des briques ici et là.
    Certains journalistes de Foxx News remettent en question leur appui inconditionnel au président et le front commun montre des signes de rupture. C’est donc dire que certains ont atteint la limite de leur tolérance envers une administration corrompue et réalisent le tort que leur appui à un dirigeant hors la loi cause à leur pays.
    Si le mouvement s’amplifie, la question sera de savoir comment ils peuvent faire la transition vers une couverture plus modérée ?
    Ils savent très bien que des milliers de téléspectateurs ne les suivront plus s’ils décident de lâcher Trump puisque la glorification de celui-ci constitue leur fond de commerce.

    1. Toile dit :

      Comme vous dites, une brique fissurée à la fois.
      « Apprenez à donner de votre absence à ceux qui n’ont pas compris l’importance de votre présence »
      Sam Ya
      “Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.”
      Albert Einstein

    2. ProMap dit :

      Louise – « Ils savent très bien que des milliers de téléspectateurs ne les suivront plus s’ils décident de lâcher Trump puisque la glorification de celui-ci constitue leur fond de commerce. » L’argent est toujours le moteur de toute entreprise, ce qui en soi n’a rien de préjudiciable ou d’immorale. C’est lorsqu’elle devient l’unique fin que tout se gâte.

      Fox News n’a pas le choix de suivre ses « ratings » au jour le jour. Ils ont fabriqué un produit de divertissement pour une clientèle précise. Ils n’ont effectivement pas le choix de maintenir pour l’instant le produit attendu. S’il y a changement, il doit être progressif. Dans le cas de trump, ils sont confrontés à une autre donnée qui, s’ils n’y portent pas attention, risque de réduire l’étendue de leur clientèle : un pourcentage significatif d’électeurs républicains sont favorables à la procédure d’impeachment, ce pourcentage peut augmenter. Jusqu’ici, un vent bien stable, venant d’une direction, poussait leur navire. Ce navire subit maintenant des bourrasques originant d’autres directions. Ils ont concocté un produit à base de clivage extrême partisan, allant jusqu’à dépeindre les autres en non patriotes, donc non Américains. Et ils mentent pour conserver ce clivage. Ils doivent prévoir le jour où une partie de leur clientèle ne gobera plus leurs mensonges.

      1. gigido66 dit :

        Je simplifie et ratatine la problématique mais, à mon ça leur prend un   « preacher » de renommée nationale qui dira que Trump n’est pas l’Elu et le reste se fera tout seul.🤷‍♀️

      2. gigido66 dit :

        …à mon avis ça leur…

    3. karma278 dit :

      @Louise

      Diantre! Que vous avez belle plume, madame.

      1. Louise dit :

        karma278

        Ça c’est grâce aux religieuses qui m’ont appris la composition française et l’esprit de synthèse et que je maudissais parce que je devais faire un composition toutes le fins de semaines de l’année scolaire.
        Plus tard je les ai remerciées parce que ça m’a toujours servi.

    4. gl000001 dit :

      Tear down the wall !!

  4. Denis Bergeron dit :

    Je m’ennuie de Colbert Report !

    1. karma278 dit :

      +1

  5. ghislain1957 dit :

    « Pour le moment, le président conserve l’appui des Sean Hannity, Laura Ingraham et Tucker Carlson. »

    Les trois « Brown noses » de Fuck News!

    1. Dekessey dit :

      Only the best!
      🙂

  6. Ziggy dit :

    Rien de plus normal,avec un président félé.

    1. Richard Desrochers dit :

      Fox News c’est de la fêlévision.

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        😉👌 !

  7. Danielle Vallée dit :

    H. S. Les deux magouilleurs qui travaillent avec Rudy dans l’histoire de l’Ukraine ont ete arrêtés ce matin
    Daily Beast:

    Two Soviet-born businessmen with ties to Rudy Giuliani were arrested on Wednesday on federal charges of violating campaign finance laws through a six-figure donation they facilitated to President Donald Trump’s official super PAC.

    Lev Parnas and Igor Fruman were taken into custody in New York.

    Rudy doit commencer à sentir la soupe chaude. Tout ça c’est grâce aux journalistes de AP. Bravo.

    1. Danielle Vallée dit :

      Ah, je viens juste de voir que vous avez déjà traité le sujet. Désolée le devoir m’appelait ce matin.
      Alors je partage votre joie.

      1. RICK42 dit :

        Moi ça me fait plaisir de lire cette bonne nouvelle, même deux fois.😜

  8. Layla dit :

    « Or, Drudge est peut-être en train de larguer Donald Trump dans le combat qui l’oppose aux démocrates de la Chambre des représentants.Olivier Darcy, qui couvre les médias pour CNN, croit avoir détecté ce revirement au cours des dernières semaines en lisant le nombre de titres négatifs visant le président que l’on peut lire sur la page d’accueil du Drudge Report . »

    Il est écrit que Drudge écrit de plus en plus de titres négatifs, ne signifie pas pour moi une façon de larguer DT, c’est sûr que si la tendance ce maintien ils vont essayer de le larguer… mais que tu le veuilles ou non, les titres ne peuvent être autrement que négatifs, les mouches tsé tsé qui tuaient à vue se font faire la guerre, les rôles s’inversent, la chasse aux magouilleurs est rendue là.

    Pour reprendre une expression ça doit être fou de voir les poules pas tête se jeter sur les murs de la WH.

  9. Peut-on être conservateur et faire preuve de GBS (gros bon sens)?

    J’espère. Je crois. J’imagine.

  10. Lecteur-curieux dit :

    Avec ou sans Trump ces gens vont continuer de faire des dommages aux États-Unis.

  11. Steve3110 dit :

    Je suppose qu’il y a une limite à défendre l’indéfendable…

Répondre à Layla Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :