Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

C’est un discours marqué au coin d’une vive émotion que la militante suédoise Greta Thunberg a livré à l’ouverture du sommet d’action des Nations unies sur le climat, où Donald Trump n’a vraiment fait que passer et où la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a promis de réduire les émission de GES de sa ville de 55% d’ici 2030. J’en cite un extrait :

«Je ne devrais pas être là, je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan. (…) Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. Je fais pourtant partie de ceux qui ont de la chance. Les gens souffrent, ils meurent. Des écosystèmes entiers s’effondrent, nous sommes au début d’une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c’est d’argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle? Comment osez-vous! Depuis plus de quarante ans, la science est claire comme du cristal. Comment osez-vous regarder ailleurs et venir ici en prétendant que vous en faites assez ? (…) Vous dites que vous nous entendez et que vous comprenez l’urgence mais je ne veux pas le croire.»

(Photo Reuters)

112 réflexions sur “La vive émotion de Greta

  1. Gilbert Duquette dit :

    …et des contes de fées de croissance économique éternelle? …

    BRAVO.

    1. Haïku dit :

      Gilbert Duquette
      Exact ! Je seconde.

  2. gamacheg dit :

    Rien à ajouter.

  3. Fredb dit :

    Plus de passion que 99% des politiciens. Bravo pour ce message!

  4. Untel dit :

    Victime de manipulation la Greta.

    1. gamacheg dit :

      En passant, c’est justement des personnes comme vous qu’elle dénonce.

    2. Richard Desrochers dit :

      Vaut mieux être « manipulé » par la science que l’être (pour de vrai) par l’argent.

    3. Benton Fraser dit :

      La manipulation provient plutôt de ceux qui nient les sciences, les faits et le climat!

    4. lanaudoise dit :

      C’est tout ce que vous trouvez à radoter?

  5. Pierre S. dit :

    ———–

    Une vive démonstration de lucidité, de courage et d’indignation. Impossible de douter de la sincérité de cette formidable jeune femme.

    Et pour ses détracteurs (pour ne pas dire ses haters) une seule question .. ou étiez vous et que faisiez vous quand vous aviez 16 ans ???

    Et bien elle, elle était à L’ONU a faire face aux dirigeants inconscients de la planète.

    Tout est dit.

    1. kelvinator dit :

      Sophisme du tu quoque : Parce qu’on ne fait pas pareil, la critique est interdite.

      Reste à voir si le shaming est une bonne stratégie, ou si au contraire ce sera contre-productif.
      Ce n’est pas en shamant les climato-sceptique, qui sont déjà habitué, qu’on va réussir à les convaincre. Le but içi est de convaincre les non-convaincu, pas ceux qui sont déjà vendu.

      1. InfoPhile dit :

        Je dirais que le but est de mobiliser les convaincus et les mous parmi eux. Si au passage elle peut convaincre quelques ignares, je ne m’en formaliserai pas.

      2. kelvinator dit :

        Les convaincus sont déjà mobilisé, si la situation ne change pas c’est à cause des climato-sceptique. Il y a déjà eu amplement de manifestation du genre par le passé, et ça n’a pas donné grand chose justement à cause de cette poignée d’irréductible politiciens qui continue de polluer, comme Trump et Xi Jinping, et une bonne partie de la droite en général.

      3. gérard séguin dit :

        Impossible! de convaincre un non convaincu. Tout comme ceux, qui défendent l’indéfendable. Peine perdue. Le déséquilibre est très humain. Malheureusement!

      4. Benton Fraser dit :

        C’est un non-convaincu et un climato-sceptique, c’est du pareil au même!

        Nous somme rendu à l’étape que ceux qui s’opposeen au réchauffement sont pratiquement du même accabit que ceux qui croient que la terre est plate… il n’y a rien a faire pour les convaincre, cela relève de la foi!

        P.S.: Par contre, j’avoue que contrairement a à croyance de la tere est plate, il y a trois types de climato-sceptiques:
        – Les pigeons, ceux qui y croient vraiment!
        – Ceux qui n’y croient pas mais diffussent la crotyance par intérêt.
        – Ceux qui veulent y croire par dépit, y voyant un remède de cheval trop dure pour eux… et leurs « environnements » immédiats!

    2. chicpourtout dit :

      En effet … cette allocution de Greta est incontournable… on sent sa colère qui gronde et son émotion.

      Évidemment… «Trompette» n’était pas là pour l’entrendre… «il est au-dessus» de ça … (soupir…). Même pas capable d’aller féliciter cette jeune fille pleine d’engagement et d’authenticité. Aucun sens de la présidence et de l’honneur cet homme!

      1. J.C.Virgil dit :

        @kelvinator 15h52

        Ce ne sont pas les climato-sceptiques qui font que ça n’avance pas, ce sont plutôt les rats qui s’engraissent sur la détérioration du climat en se payant des politiciens comme Trump au passage.

  6. Fred dit :

    WoW…. c’est vraiment empreint d’émotions!
    Je suis quand même dévoré par la désillusion de mon espèce « humaine » qui préfère voir la vie sur du EXTRÊMEMENT court terme et qui se contrefiche des conséquences de ses actes.
    Le seul espoir est une « révolution » qui anéantira ce modèle économique qui a fait son temps MAIS sommes nous prêt à accueillir cet inconfort et un probable retour à une vie plus précaire dans notre quotidien… pas sur!

    1. theophileraulet dit :

      Les révolutions de masse et leurs violences, je n’en veux pas. Je suis d’accord avec les révolutions intérieures pour des principes et des actions fraternelles et d’entraide.

      1. Biduletto dit :

        Je suis d’accord avec vous sur le principe… mais malheureusement, il y a URGENCE. Car bien avant qu’on atteigne les 1,5 degrés, il y aura des conflits entre nations et, au niveau intérieur, entre citoyens, pour l’appropriation des ressources nécessaires à la survie. C’est pourquoi il faut se débarrasser du capitalisme et instaurer un peu plus de justice climatique.

    2. chrstianb dit :

      Ce n’est pas de l’espèce humaine que je suis désillusionné mais de ses pseudo dirigeants…

  7. Marlo dit :

    Et dans toute sa candeur de jeune adolescente, elle a parfaitement raison : ce qu’on fait miroiter aux jeunes aujourd’hui, c’est de la frime. À commencer par tout le boniment électoral que nous promettent les politiciens qui, une fois en place, trouvent toutes les raisons du monde de passer outre leurs promesses, surtout en matière d’environnement. Sauf qu’en 2019, on ne peut plus se cacher la tête dans le sable.

  8. Mistigrinet dit :

    WOW ! Les mots pour le dire, vraiment !

  9. Pierre S. dit :

    —-

    Elle leur parle d’humanisme, d’urgence climatique, d’environnement et d’urgence d’agir … eux, ils ne pensent qu’au profit. Choc des valeurs.

    Elle n’a que 16 ans, le futur, il lui appartiens … et elle s’assure que justement il y en ait un, un futur.

  10. gigido66 dit :

    Elle ne nage pas dans la politique…elle dit les choses comme elle les ressent.
    Je comprends que DT ne soit pas là à ce moment précis…il ne voulait pas se faire dire ses 4 vérités par une jeune fille qui, soit dit en passant, a mobilisé plus de monde sur la planète entière que l’ensemble de ses nombreux rallyes ont pu le faire.
    HS. Je me demande si on ne pourrait procéder à une destitution pour un POTUS qui se parjure et fait un faux serment?
    « Je jure (ou affirme) solennellement que j’exécuterai loyalement la charge de président des États-Unis et que du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis. »

    1. Toile dit :

      Au risque de vous décevoir, il fait la job. C’est bien écrit: « au mieux de ma capacité ». Obama l’avait bien dit : »not fitted for the job ».

      1. gigido66 dit :

        Dans ce sens là, je vous l’accorde…  « au mieux de ma capacité »…ça lève pas très haut!
        Qui donnait le commentaire suivant? « Quand tu élis un clown…il faut s’attendre à un cirque… » ou quelque chose comme ça!
        En effet…

      2. Henriette Latour dit :

        Toile

        👍👏

      3. Benton Fraser dit :

        Je dirais même qu’il outrepasse quotidiennement ses capacités…. et ceux de la vérité, de la loi et de la constitution américaine!

  11. RICK42 dit :

    Espoir et désespoir… L’espoir de voir les nouvelles générations qui prendront le pouvoir dans quinze à vingt ans se prendre en main et révolutionner les vieilles façons de faire…
    Le désespoir de penser qu’en vieillissant, ils adopteront probablement des comportements similaires aux nôtres, qui sont ceux du confort et de l’indifférence. On n’a qu’à penser à mai 68…

  12. Toile dit :

    Parfaitement en accord avec tout son propos. Jeune, en apparence fragile mais un tres gros leurre. Eloquente, déterminée et férocement dévouée à la cause qui devrait nous rejoindre tous : la vie sur terre.
    Ca vous coupe raide l’argumentaire « développement / environnement » des actionnaires pour recentrer sur l’humain, l’animal et le végétal. On est avec toi, tout à coté. Diable qu’elle devrait mettre la bête à terre si elle devait témoigner pour sa destitution. Les Crétinismes .. oups créationistes) en prendraient pour leur rhume aussi.

  13. Benjen Stark dit :

    « «Je ne devrais pas être là, je devrais être à l’école, de l’autre côté de l’océan. (…) Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses. »

    Misère. Mes enfants sont à l’école présentement. Mon plus grand a une pratique de Football après ses cours. Il va ensuite m’achaler pour s’évacher devant son ordi pour jouer à Fortnite avec ses chums ou bien regarder des clips Youtube de ses joueurs préférés (Kalil Mack et Aaron Donald).

    Mon plus jeune lui va prendre un malin à faire toute le contraire de ce que je vais lui demander au cours de la soirée.

    Dans aucun des cas ces garçons pensent que la fin du monde s’en vient dans 5 ans et qu’ils devront se préparer à vivre dans une colonie sur la planète Mars puisque je ne leur ai pas bourré le crâne de non-sens.

    C’est tout simplement ridicule d’utiliser des enfants de cette manière pour faire de la politique. Je comprends le pourquoi, personne ne vas oser attaquer des enfants de front alors ça rend la tâche plus facile pour faire passer le message. Ça ne change en rien le fait que c’est « cheap » comme tactique.

    1. Bartien dit :

      « …puisque je ne leur ai pas bourré le crâne de non-sens. » – benji

      S.V.P. ne leur parle pas de politique.

    2. Pierre S. dit :

      ————-

      Benjen

      p-e juste que tes enfants comme tu les décrit ci haut font plus parti du problème que de la solution ? Je pose juste la question.

      Pour le reste ton mépris et ton incompréhension évidente du message que porte la jeune Thunberg vont de pair avec le cynisme des ultra capitalistes qui brulent la planète.

      Pour le reste, quand tu dit que personne n’ose attaquer cette jeune fille … détrompe toi. Certain osent, et c’est fait de façon vicieuse par de minable individus.

      1. Benjen Stark dit :

        @Pierre S. « p-e juste que tes enfants comme tu les décrit ci haut font plus parti du problème que de la solution ? Je pose juste la question. »

        Pourquoi diable deux garçons de 12 et 15 ans devraient être la solution à des problèmes politiques?

      2. ProMap dit :

        Benji – Vos deux garçons n’ont pas à trouver les solutions, à leurs âges. Ils auront à les trouver à l’âge adulte, les préparez-vous?. La jeune Greta ne donne pas de liste d’épicerie aux membres de l’ONU. Elle leur dit de se réveiller, de trouver et mettre en pratique les solutions pour rendre vivable son propre avenir.. C’est leur rôle de dirigeants. Si votre garçon de 15 ans sortait de son jeu et vous parlais de ses inquiétudes par rapport à son avenir parce qu’il a pris connaissance de rapports scientifiques troublants à cet effet? Vous lui diriez de retourner à son jeu? Vous lui diriez de ne pas s’en faire, ces scientifiques n’y connaissent rien? Attention! Ce sont les mêmes scientifiques qui vous avertissent à l’avance d’événements ravageurs comme des ouragans, des vents violents, des pluies torrentielles accompagnées d’inondations records vous ayant préalablement prévenu de ne pas construire en zone inondable qu’ils ont soigneusement délimitée pour vous, de tempêtes de verglas qui gèleront les routes, d’un probable effondrement d’un barrage, de l’état pitoyable de nombreux ponts, etc.

    3. chrstianb dit :

      «Mon plus jeune lui va prendre un malin à faire toute le contraire de ce que je vais lui demander au cours de la soirée.»

      Quoi, après lui avoir offert de prendre votre VUS, il a pris le métro ?

    4. Toile dit :

      « Je ne l’ai pas bourré de ce non sens »

      C’est quoi le non sens ? Que la fin du monde s’en vient dans 5 ans ? Peut être pas si vite mais je vous garantis que ne verrez guère vos petits enfants vieillir dans ce nouveau monde en gestation. L’air et l’eau seront des luxes que peu de personnes pourront s’offrir. Est ce ça que l’on veut leur laisser?
      Ps: en tant que parent, on est plus le seul éducateur de nos enfants quand ceux ci fréquentent l’école et qu’au surcroit ils sont dans leur phase continue du pourquoi ? Bonne chance dans vos réponses.

      Tant qu’à son prétendu statut de manipulée, faudrait voir.

      1. gigido66 dit :

        @ Benjen S
        Effectivement, vos garçons doivent bien fréquenter une école. Vous n’êtes plus le seul à les éduquer, ils entendent forcément des propos qui ne correspondent pas tout à fait à votre vision des choses. Et vous savez quoi, l’influence que vous avez eu sur les pensées de vos enfants quant à leur éveil au monde dans lequel ils vivent et vivront, va diminuer tout au long de leur adolescence.
        cˋest fait pour ça lˋadolescence…pour sˋaffranchir de nos parents et de leurs idées d’une autre génération » et devenir des humains capables de penser et dˋagir par eux-mêmes. ils sont déjà rendus à cette étape et je vous garantie que vous allez avoir beaucoup de frustration pendant cette période qui dure quelques années!

    5. InfoPhile dit :

      «Dans aucun des cas ces garçons pensent que la fin du monde s’en vient dans 5 ans et qu’ils devront se préparer à vivre dans une colonie sur la planète Mars puisque je ne leur ai pas bourré le crâne de non-sens.»

      Tiens, la fin du monde serait dans 5 ans. Pire, Mars serait alors plus hospitalière que la terre. Eh ben, on comprend ce qu’on peut !

    6. Layla dit :

      @Benjen Stark
      « Mon plus jeune lui va prendre un malin à faire toute le contraire de ce que je vais lui demander au cours de la soirée. »

      Alors là vous faites ma journée.
      Votre plus jeune le digne fils de son papa…si je comprends bien😉il est contrariant, pôvre de vous😉

      1. Benjen Stark dit :

        @Layla Je dirais plutôt qu’il est le fils de sa mère mais je n’embarquerai pas là-dedans. 😉

      2. Layla dit :

        @Benjen Stark
        @Layla Je dirais plutôt qu’il est le fils de sa mère mais je n’embarquerai pas là-dedans. 😉

        So cute👏

      3. ProMap dit :

        Benji 15:03 – Enfin de l’humour! Je savais que vous étiez un grand humoriste et que vous ne pensiez pas 3 secondes ce que vous écrivez. À l’avenir,n’oubliez pas d’ajouter le petit symbole à la fin pour nous indiquer que vous faites del’humour, parce que généralement ce n’est pas vraiment clair.

    7. Jean Saisrien dit :

      Ouin…
      Pas mal mieux Trump qui utilise la souffrance des enfants migrants pour prouver que les ÉU ont besoin d’un mur alors qu’ils n’en n’ont pas besoin pantoute!
      Que les gaugauches sont malades mentaux et que le gros bouffon orange est un génie stable…
      Aussi, assez facile de constater que la plupart de ceux qui l’appuient toujours pour tout sont des imbéciles heureux.

    8. Ziggy dit :

      Puisque vous ne les avez pas élevé…

    9. Benton Fraser dit :

      Du pain et des jeux!

      Vous devriez être fière que votre plus vieux ai déjà assimilé votre enseignement!

      Pour le plus jeune, heureux pour lui qu’il ne gobe pas comme vous tout autorité non crédible!!!

  14. ProMap dit :

    J’aime beaucoup ce blogue, mais je suis heureux que cette jeune femme n’y participe pas pour plutôt s’asseoir à l’ONU et dire aussi directement aux dirigeants des nations de se grouiller leurs neurones empoussiérées et agir maintenant. Sainte Colère que les vendeurs du Temple onusien méritent de recevoir en pleine face. Encore faut-il avoir le courage de l’entendre ce discours, un certain est trop lâche pour le faire. Peut-être a-t-elle eu de l’aide pour l’écrire ce discours, elle a eu le courage de le lire en pesant sur les mots.

    1. Francois dit :

      benjen pauvre connard,pauvres enfants..Misère

  15. Louise dit :

    Je suis contente que vous abordiez ce sujet aujourd’hui M.Hétu parce que je trouve qu’il y a des dérapages dans cette affaire et qu’il convient de faire la part des choses.

    Tout d’abord je tiens à préciser que je suis sensible à la détérioration de notre planète, je suis choquée de voir que les gouvernements ne bougent pas assez vite et je fais ma part pour mettre des solutions en place. Là n’est pas la question.

    Quand j’ai écouté le discours de Greta, j’ai éprouvé un malaise et je me suis demandé pourquoi.
    Qui se sert d’elle et l’instrumentalise pour porter le message et les préoccupations du monde face aux changements climatiques ?
    Je trouve qu’on se sert de cette petite fille de 9 ans pour porter un fardeau beaucoup trop lourd pour elle.
    Quand je l’ai vue pleurer je me suis dit qu’elle doit être épuisée.
    Si j’étais sa mère, je n’aurais jamais permis que ma fille parte partout dans le monde pour endosser une responsabilité qui appartient aux adultes. Elle n’a pas la maturité pour supporter la charge émotive que tout cela représente.
    Je veux bien protéger la planète mais je commencerais par protéger ma fille.

    1. Marlo dit :

      Je comprends votre point de vue Louis, sauf que pas un adulte a été en mesure de mobiliser les gens comme elle l’a fait.

    2. chrstianb dit :

      Elle n’a pas 9 ans, mais 16 ans.

    3. Sylvie dit :

      Vous ne la connaissez certainement pas beaucoup… elle n’a pas 9 ans, mais bien 16…

      1. Louise dit :

        Sylvie

        Je ne sais pas pourquoi mais il me semblait avoir lu qu’elle avait 9 ans. Je viens de vérifier sur Internet et vous avez raison elle a 16 ans. Ça change un peu la perspective mais je m’inquiète quand même pour elle.

    4. Louise dit :

      Je tiens à compléter mon commentaire.

      Je ne dis pas qu’il ne faut pas parler aux enfants des problèmes occasionnées par nous les humains.
      Je trouve important de leur parler et de les responsabiliser mais en tenant compte de leur âge et de leur niveau de compréhension.
      Pour Greta, je trouve qu’elle est trop jeune et que c’est trop gros ce qu’elle vit.
      Que pensez-vous qu’elle va vivre en retournant chez elle et qu’elle va reprendre sa petite vie ordinaire avec sa famille et ses camarades de classe ? Il va certainement y avoir un clash qui ne sera pas facile.
      va devenir très lourd à porter.

      1. Toile dit :

        On se sait pas. Peut être. Il faut être un sacré bon parent pour mesurer la maturité affective de son enfant et la laisser amorcer sa croisade dans le monde. Ils ont peut être tenté de la dissuader mais avec un tel tempérament, là encore il faut être fait fort, au surcroit si elle défend les valeurs que vous lui avez inculquées. J’aime bien mieux ça que les parents fans finis qui envoient leur progéniture dans les concours de cirque comme les pageant.

      2. chrstianb dit :

        Non 16 ans n’est pas trop jeune pour parler des problèmes de société. À cet âge, j’ai connu des groupes de jeunes de 15 à 18 ans qui se sont regroupés pour former des OSBL afin de botter le derrière des adultes à propos du manque d’aide aux ados. Ces groupes allaient chercher de l’argent (collectes de fonds, subventions fédérales, activités sociales) pour organiser toutes sortes d’activités (plein-air, théâtre, café-rencontre, cinéma, interventions sociales sur les drogues, etc.) afin de briser l’isolement que vivaient de nombreux jeunes.
        Et ils ont réussi a faire baisser la délinquance des jeunes.

      3. Louise dit :

        christianb

        Quand j’ai écrit mon commentaire, je croyais à tort que Greta avait 9 ans.
        Pour une fille de 16 ans, mon commentaire n’est plus approprié, il y a tout un monde entre une petite fille de 9 ans et une adolescente de 16 ans. Excusez mon erreur.

      4. Michèle dit :

        N’oublions pas que la jeune Greta est autiste.

    5. Achalante dit :

      Et si elle n’était pas instrumentalisée, mais simplement assez brave pour dire que le roi est nu?

  16. papitibi dit :

    Wow!
    Le feu lui sort de la bouche, et ses yeux tirent des missiles!

    Quel visage expressif.
    Et quel message. Droit au but. Des mots percutants. Simples, mais terriblement efficaces.

    Si ses trop nombreuses absences de la salle de cours (n’est-ce pas, Benji?) devaient l’empêcher d’obtenir un diplôme et d’être un être humai PRODUCTIF au service de la machine à broyer des âmes, je la verrais bien faire une Jane Fonda ou une Merryl Streep (des actrices pitoyables et sur-évaluées, n’est-ce pas, Trumpy Boy?)…

  17. Martin cote dit :

    Trump s’est présenté pendant environ 15 minutes au sommet mais après le discours de Greta et je suis convaincu qu’il a fait expres de ne pas être la de peur de se faire dire ses 4 verites par Greta……tant que çe moron sera president des USA avec ses politiques climatosceptiques……cela ne fera qu’empirer les choses et faire en sorte que d’autres pays suivent son exemple……vraiment hâte à novenvre 2020 pour qu’il disparaisse du radar…

  18. Haïku dit :

    papitibi
    « Si ses trop nombreuses absences de la salle de cours (n’est-ce pas, Benji?) devaient l’empêcher d’obtenir un diplôme et d’être un être humai PRODUCTIF au service de la machine à broyer des âmes, je la verrais bien faire une Jane Fonda ou une Merryl Streep (des actrices pitoyables et sur-évaluées, n’est-ce pas, Trumpy Boy?) ».

    😉😉😉

  19. Lecteur-curieux dit :

    47 ans :

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Club_de_Rome

    Les paroles creuses sont de qui ?

    Versus aussi ceux qui ont toujours été dans le narcissisme et pouvant avoir fait des choses pour les apparences d’abord.

  20. quinlope dit :

    @chrstianb 14:27

    «Ce n’est pas de l’espèce humaine que je suis désillusionné mais de ses pseudo dirigeants…»

    Encore faut-il réaliser que les dirigeants se font élire par ce que les gens demandent: de la croissance économique effrénée plutôt que le respect de l’environnement.

    N’est-ce pas ce qui a contribué à l’élection du Gros instable aux U.S.A. et à la minable performance des Verts aussi bien ici qu’en Europe. Parlez-en à un certain Nicolas Hulot.

    1. chrstianb dit :

      Nicolas Hulot? Son problème, c’est qu’il veut passer la France au renouvelable en scrappant le nucléaire. Un non-sens écologique et économique! Il voulait faire la même erreur que les Allemands. Ces derniers ont fermé leurs centrales nucléaires et ils sont pris avec le gaz russe et le charbon. Les Allemands produisent deux fois plus de GES par habitants que les Français.
      http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?codeTheme=10&codeStat=EN.ATM.CO2E.PC&codePays=FRA&optionsPeriodes=Aucune&codeTheme2=10&codeStat2=EN.ATM.CO2E.PC&codePays2=DEU&optionsDetPeriodes=avecNomP&langue=fr

  21. Le Champ dit :

    Un seul mot me vient a l esprit quand je vois une jeune femme de 16 ans qui au lieu d etre a l ecole de l autre cote de l ocean tiens un tel discours a l ONU ….. ESPOIR ( il y en a encore)

    1. Louy dit :

      J’ai eu exactement la même pensée !!!
      Et la curieuse impression qu’elle vient d’entraîner une révolution chez les jeunes adultes qui seront, eux aussi, interpellés, sinon réveillés de leur long sommeil par ce message plus que passionné.
      (On n’a assurément pas fini d’entendre parler d’elle !!!!)

  22. Éric Beauchemin dit :

    Pour ma part, c’est stimulant de voir des jeunes avec des convictions !!!! Quel héritage nos générations va leur laisser ? Comment serons-nous juger dans le futur quand les historiens analyserons l’élection du clown de cirque, Donald Trump et tout les dommages occasionnés par cet incompétent ?
    On s’en va dans un mur, c’est assez évident ! le paquebot est très, très lent à réagir, oui, les gouvernements élus pour des courts termes ne font pas grands choses, mais c’est nous qui les élisons !

  23. Apocalypse dit :

    En ce qui me concerne, Bravo ‘Greta Thunberg’! Elle semble que certain(e)s étaient mal à l’aise en l’attendant, incluant les Ex à ce RDI ce midi. On parle d’un horizon très court, dix à quinze ans pour contrer le pire des changements climatiques et quoi, on devrait encore faire attention de ne pas brusquer la population qui dort au gaz les deux(2) yeux bien rivés sur son IPhone.

    Continuer à dormir et le réveil de la Nature va être brutal, contre elle, ce combat est perdu d’avance, alors on fait quelque chose ASAP ou on souffre les conséquences, en fait, ceux et celles qui vont nous suivre, pendant des décennies et des décennies.

    Nos politiciens ne comprennent tout simplement pas, Justin Trudeau, quelques bonnes intentions, mais au final, pas grand chose; Andrew Scheer, encore pire, pas de taxe de carbone, on espère un miracle technologique qui va résoudre le problème des changements climatiques; au Québec, François Legault ne parle de développement économique.

    Imaginer, notre sort est entre les mains de Valérie Plante, mairesse de Montréal, temps de sortir la bouteille et se souler.

    Aux Etats-Unis, c’est encore (bien) pire, Donald Trump qui rêve de voir les gens consommer toujours plus et en fait, polluer davantage.

    Je vais parti des pessimistes qui pensent qu’il est (sera) trop tard pour réagir et nous devrons vivre avec le pire des conséquences des changements climatiques. Les humains sur cette planète, sans doute la seule erreur de Dame Nature et de l’Univers, on aurait dû arrêter aux dinosaures.

    1. loup2 dit :

      @Apocalypse 15h03
      Vous parlez du «réveil de la nature».

      Pour les vieux croûtons. 😉 Une chanson «que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître». Inspiration de Charles Aznavour !
      La thème de l’émission radio de Radio-Canada : «Le réveil rural» !

  24. Apocalypse dit :

    @chrstianb – 14:27

    ‘Ce n’est pas de l’espèce humaine que je suis désillusionné mais de ses pseudo dirigeants…’

    Désolé, mais ce sont nous, la population, qui donnons le pouvoir à ces dirigeants; nous sommes TOUS coupable de la situation.

  25. treblig dit :

    Quand nous venions à Montréal, de notre ville de grosseur moyenne en province, dans le milieu des années 60, la ville empestait le pétrole, les rares vélos étaient t une nuisance pour les autos, la baignade dans le fleuve était interdite et nous étions en extase devant ce bloc de béton qu’était l’échangeur Turcot. C’était tu assez beau la modernité.

    Aujourd’hui, l’air de la ville dépasse rarement les niveaux de pollution autorisée, Verdun à une plage sur le fleuve, des pistes cyclables partout et on démolit l’échangeur Turcot.

    Des lunettes roses da ma part ? Peut-être. Mais on s’améliore côté environnement à Montréal. Bien sûr Greta, n’a pas tort. Mais on doit aussi regarder les progrès réalisés

    1. Lecteur-curieux dit :

      Vrai qu’il y a des progrès mais ils sont trop lents.

      Ce n’est pas que la qualité de l’air pour les humains. Juste avec nos autoroutes, nos bungalows.

      Si la population était restée environ la même qu’à cette époque tout en ayant les progrès aussi… Le sort de la planète serait bien plus enviable.

      Mais cela va ensemble. Seulement moins consommer serait un pas aussi?

    2. Mathieu dit :

      Tous les gains d’efficacité environnementale sont outrepassés par une croissance galopante. Par exemple, les milieux industriels se satisfont d’une économie moins intense en carbone par unité de production. Il s’agit là en effet d’une amélioration. Pourtant, en raison d’une croissance exponentielle, les émissions continuent de progresser, et ce, malgré une économie mondiale moins intense en carbone. La croissance, dépassé un certain seuil (à déterminer) cause davantage de problème qu’elle en règle. C’est pourquoi il ne peut y avoir de solutions aux crises actuelles sans la remise en question de cette lubie, d’autant que si on veut s’attaquer aux inégalités et que la croissance doit continuer, ce n’est certainement pas les pays riches et développés qui doivent se l’accaparer.

      Les véritables prophètes de malheur sont ceux qui refusent cette évidence et qui s’évertuent à perpétuer une économique mortifère pour le vivant, qu’il s’agisse des autres qu’humains, mais également pour ces femmes et ces hommes qui souffrent pour le confort et le gaspillage injustifié d’une minorité.

      Il ne s’agit pas de faire fi des améliorations réalisées dans de nombreux domaines, en santé notamment, ou de retourner à l’âge de pierre. Il s’agit de vivre en harmonie, en fonction des connaissances et des technologies présentes, avec les capacités d’une nature dont nous ne sommes qu’un élément parmi tant d’autres. Moins de biens matériels qui régulent nos vies, moins de travail aliénant et inutile, davantage de fierté et de réalisations personnelles et collectives, davantage de temps en famille, davantage de connaissances…

      Notre monde est à reconstruire, nous sommes de plus en plus nombreux à accepter ce fait et à nous préparer à notre inéluctable transformation en profondeur.

      1. J.C.Virgil dit :

        Bravo Mathieu. Je t’aurais bien mis un J’aime , mais le piton est en chargement 🙂 C’est évident que tous ces milliardaires qui profitent de cette croissance pour s’enrichir de façon grotesque la main dans le derrière de leurs marionnettes sont les premiers à ne pas vouloir renoncer à leurs privilèges .

      2. kelvinator dit :

        Il n’y a pas que les industriels qui sont en cause, tout le monde qui veut améliorer sa situation financière l’est aussi. On parle contre la croissance, mais sans elle, c’est la récession, l’austérité tant décrié par les groupes sociaux.

        Je crois que les politiciens sont frileux à mettre en place des mesures trop restrictives financièrement pour les contribuables par peur de ne pas se faire élire, et être remplacé par l’extrème droite en vogue depuis 3-4 ans, qui risque de nous ramener encore plus en arrière, comme c’est arrivé avec Trump. D’autant que l’Inde et la Chine, en plus des USA, n’ont rien signé. C’est comme se mesurer aux géants économiques avec une main attaché dans le dos. La situation des citoyens se détériore, alors que le réchauffement climatique continue à cause des non-signataires.

        Bref, tant que tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde, ça risque d’être difficile de faire passer des mesures drastiques.

      3. Benton Fraser dit :

        @kelvinator

        L’austérité « sociale » donc vous parlez ne s’applique dans les faits que pour les moins nantis. Il n’y a jamais d’austérité pour les plus nantis!

        Pour la croissance, il ne faut pas confondre, elle ne passe pas par avoir toujours une plus grosse voiture!

        Ils sont surtout frileux par le discours (propagandes) des plus puissants comme quoi le pays ne sera pas compétitif s’il doit y avoir des « contraintes » environnementaux que d’autres pays n’ont pas. Et pourtant, ces même plus puissants font souvent fabriquer leurs produits dans ces « autres » pays!

        La solution est simple: Le libre-échange (mondialisation) ne devrait se faire seulement en respectant des normes de base comme les conditions de travail et le respect de l’environnement!

        P.S.: On pourrait procéder de la même façon avec les paradis fiscaux….

      4. InfoPhile dit :

        Je seconde J.C.Virgil. Bravo Mathieu !

      5. Mathieu dit :

        Kelvinator

        C’est donc dire à quel point cette soumission à la croissance économique est implicite dans nos sociétés et qu’elle a colonisé nos esprits au point de devenir une évidence. There is no alternative.

        Il est vrai que les représentants des syndicats et des groupes sociaux ne veulent pas assister à des coupes dans le salaire de leurs membres ou dans les vocations sociales de l’État. Cela implique la poursuite de la croissance. L’évidence qui se dégage ici, à mon sens, c’est que la situation dans laquelle nous nous trouvons est d’une complexité inouïe. Par conséquent, quiconque l’aborde en fonction de son petit carré de sable (pas de coupe dans le salaire des infirmières, des travailleurs sociaux, etc), fait fausse route. Du règne des experts d’un domaine bien précis, nous devrions encourager l’interdisciplinaire et la vision globale qui considère à la fois les impacts sociaux, économiques et environnementaux de nos options. Bref, je n’invente rien ici, le terme existe depuis 40 ans, il s’agit du développement durable qui ne s’apparente plus aujourd’hui qu’à une entreprise de communication.

        Par conséquent, les groupes sociaux doivent dénoncer sur toutes les tribunes les inégalités grandissantes et les mauvais investissements indécents. Il y a là matière à de nombreux ajustements, bien avant d’en arriver à exiger des efforts des représentants sociaux, quoi qu’il faudra en arriver là également. Il importe donc de dénoncer le gaspillage éhonté des ressources financières pour le copinage et le lobbying, les projets de développement qui augmente notre empreinte écologique et notre emprise du territoire (par exemple 3e lien et autres projets routiers), les subventions aux pétrolières et aux minières qui perpétuent un modèle économique d’extraction des ressources naturelles non renouvelables, etc. De ces ressources, nous exploitons systématiquement les gisements les plus accessibles qui demandent le moins d’investissement et d’énergie. Le pétrole conventionnel s’épuise à grande vitesse, le rendement énergétique de chaque baril de pétrole produit est systématiquement à la baisse depuis plus d’un demi-siècle… Chaque baril produit nécessite de plus en plus d’énergie et d’investissement.

        L’utopie a changé de camp : plus personne ne croit que l’on pourra continuer ainsi. Cependant, en effet, les gens semblent favoriser les solutions simplistes des populistes et se jeter dans les bras de l’extrême droite qui préfère identifier des petits groupes de coupables plutôt que de remettre en question les assises erronées de nos sociétés. Il demande beaucoup plus de courage de regarder les citoyens en face et de leur dire que collectivement nous avons erré et qu’il importe maintenant d’imaginer un autre monde que de leur promettre le retour des idéaux d’un autre siècle, alors que la population était nettement moindre et que les capacités de l’environnement permettaient la poursuite de la croissance sans mettre en péril le système terre qui la supporte.

  26. MarcoUBCQ dit :

    Greta tape dans le mille quand elle parle de la valorisation à outrance de la cupidité et de la folie de croire que la croissance peut être éternelle. Il est grand temps d’amorcer un virage vers une autre sorte d’économie, et ainsi tous les problèmes associés à la destruction de la vie sur Terre vont peut-être être pris en compte. Son indignation est parfaitement justifiée.

  27. titejasette dit :

    @Benzi

    « Ne parle pas. C’est par la parole qu’on devient indigne de tout. »

    Tes enfants, sont-ils au courant que tu es icitte sur ce blogue à triturer les ordures ?

    Père indigne, fils… (innocents) ?

    1. simonolivier dit :

      J’ose espérer qu’il ne se reproduit pas

      1. simonolivier dit :

        Phoque, j’avais pas lu plus haut. Ben faut bien assurer une relève d’auditeurs pour les radio-poubelles.

  28. Lecteur-curieux dit :

    Il y aurait des nuances ou précisions à apporter à ses mots. L’extinction massive des humains ce n’est pas pour tout de suite mais des dommages environnementaux, des espèces disparaître, moins de biodiversité, etc. Puis oui des morts d’humains mais…

    On reprend aussi le dernier épisode des Routes du Paradis bien qu’une fiction , Jonathan Smith l’ange joué par Michael Landon montre les arrières-petits-enfants et arrières-arrières-petits-enfants qui ne naîtront pas au Président d’alors équivalent à Bush Père ou encore les arrières-arrières et arrières-arrières-arrières.

    C’était la même dénonciation et le POTUS d’alors fictif craignait plus les extraterrestres car cela jouait sur son téléviseur.

    Fictif tant qu’on voudra, des artistes portent ce message depuis très longtemps. Même s’ils peuvent se tromper sur l’échéance.

    C’est une question politique et morale et ce sont des externalités. Quand ce sont des promesses à long terme quand l’éluE ne sera plus là il faut avoir des gros doutes. Si un objectif à long terme est fixé cela est bien mais à la condition d’en avoir aussi à court et moyen terme et d’exercer un suivi constant sinon ce ne sont que des belles paroles creuses.

    Pour le dogme de la croissance infinie, Omar Aktouf critique cela depuis maintes années.

    Et on a voté Vert une année dans les débuts de la chef actuelle. La candidate du temps était rendue au PLQ aux dernières élections.

  29. Si on veut sauver les meubles, les jeunes doivent prendre leur place car c’est de leur avenir dont on parle.

    Aux EU, je trouve encore que ce sont les 70-80 qui mènent le show, et de loin. S’ils ont le malheur d’être cupides et centrés sur leurs petits intérêts en se foutant du reste , ben ça donne ce que l’on voit. Et comme ils ne leur reste pas tant d’années à vivre, leur souci de protéger les générations à venir est, disons, discutable. Pour le moins.

    Les jeunes sont mal pris.On leur bloque l’accès à l’éducation, aux programmes sociaux, on endette leur pays pour graisser le 1% qui mène et on saccage l’environnement, Et on leur tire dessus dans leurs écoles.

    Faut que la révolte vienne de la base, des jeunes. Ils sont carrément pris en otages.

    Greta n’est qu’un de ces jeunes qui se lèvent.

    1. Louy dit :

      Bien d’accord !
      Et elle VA VENIR de la base !!!
      (Et le pire est que je prédit que cette révolution est pour bientôt… Max 5 ans, avant que les jeunes se lèvent en bloc.)

  30. Syl20_65 dit :

     »Dans aucun des cas ces garçons pensent que la fin du monde s’en vient dans 5 ans et qu’ils devront se préparer à vivre dans une colonie sur la planète Mars puisque je ne leur ai pas bourré le crâne de non-sens. » Benjen

    Planète Mars. Encore tes sophismes insignifiants. C’est certain que tes enfants vont rester dans l’ignorance attendu que tu les garde dans cette ignorance et que tu dois même leur transmettre ton idéologie régressif et négationniste. Ce qui est pourtant un non sens. Les pommes ne tombent jamais loin de l’arbre. T’as regarder les avortons de ton gourou, ils sont tout aussi ignorants et incompétents que leur géniteur.
    Mais bon, un jour ils seront confrontés à la réalité et tu ne seras peut-être plus la pour leur expliquer pourquoi tu as nier et combattu toutes tentatives d’améliorer la situation et leur avenir. C’est ta conscience. Une chose est certaine, il ne seront jamais invité à l’ONU ni par les grands dirigeants de ce monde.
    Mais en attendant, continu de regarder ailleurs quand quelqu’un travaille dans le bon sens au lieu de le dénigrer. Je sais, je sais c’est beaucoup demander à un idéologue négationniste conservateur régressif de surcroît de ne pas tenter de saboter le travail des autres surtout quand le chef de la secte fait que tout saboter. Misère!

  31. titejasette dit :

    Devinez qui qui mérite le Prix Nobel des Sciences économiques ?…. Car Trumppet lui est certain que

    https://www.tvanouvelles.ca/2019/09/23/trump-est-certain-quil-merite-le-nobel-de-la-paix

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Merci pour le lien. Cré Donald, toujours aussi crampant.😨

    2. Henriette Latour dit :

      Deux proverbes illustrant l’abruti face à l’obtention d’un prix Nobel par monsieur Obama:

      L’envie et la sottise bien souvent cheminent de compagnie (proverbes danois 1757)

      L’envie ne dévore rien de mauvais, elle s’attaque à ce qui est bon (proverbes allemands 1886)

  32. Layla dit :

    En novembre 2004, j’ai fait un infarctus, ma fille et mon petit fils m’ont ramené à la maison, il a eu 4 ans le 1 er septembre de la même année, il ouvre mon frigo et commence à me montrer ce qui n’était pas bon pour ma santé. Il arrive au café, alors là …je négocie…un seul par jour…il hésite et me dit finalement OK 👌 si tu manges une pomme.Marché conclu…Top là. Il faut savoir c’est que la nourriture chez lui est plus resto que bio. Mais la télé et la pre maternelle ont fait son éducation.

    On me dit que sa mère et son père lui ont confié la responsabilité de 700 acres à convertir en culture bio, une infime partie de leurs propriétés mais c’est un début.

    Est ce que Greta est trop jeune je ne le crois pas, est ce que le fils de Pierre Bruneau était trop jeune pour servir la cause du cancer, je ne le crois pas, puisqu’il semblait avoir le support familial nécessaire.

    Mon petit fils n’aurait pas eu le support familial et ce même à 16 ans.

    Mais son témoignage est double, il sert très bien la cause du syndrome d’Asperger. Chapeau à Greta et son entourage immédiat. Elle fait partie des exceptions qui font la différence. Mon humble opinion.

  33. Layla dit :

    En novembre 2004, j’ai fait un infarctus, ma fille et mon petit fils m’ont ramené à la maison, il a eu 4 ans le 1 er septembre de la même année, il ouvre mon frigo et commence à me montrer ce qui n’était pas bon pour ma santé. Il arrive au café, alors là …je négocie…un seul par jour…il hésite et me dit finalement OK 👌 si tu manges une pomme.Marché conclu…Top là. Il faut savoir c’est que la nourriture chez lui est plus resto que bio. Mais la télé et la pre maternelle ont fait son éducation.

    On me dit que sa mère et son père lui ont confié la responsabilité de 700 acres à convertir en culture bio, une infime partie de leurs propriétés mais c’est un début.

    Est ce que Greta est trop jeune je ne le crois pas, est ce que le fils de Pierre Bruneau était trop jeune pour servir la cause du cancer, je ne le crois pas, puisqu’il semblait avoir le support familial nécessaire.

    Mon petit fils n’aurait pas eu le support familial et ce même à 16 ans.

    Mais son témoignage est double, il sert très bien la cause du syndrome d’Asperger. Chapeau à Greta et son entourage immédiat. Elle fait partie des exceptions qui font la différence.

  34. Henriette Latour dit :

    Je trouve qu’elle est extraordinaire; elle a l’enthousiasme et l’idéalisme de la jeunesse.

    Cependant, comme pour le black face et l’appropriation, il y a 50 ans, la pollution ne faisait pas partie du vocabulaire. Personne ne parlait de recyclage, les bouteilles étaient encore en verre, on jetait peu parce que moins riches.

    Combien d’entre nous ont trouvé que Greenpeace exagérait? Ce n’était que le début de la prise de conscience de l’environnement. Comme plusieurs le disent on ne fait pas un U turn sur un dix cents avec un bateau.

    Maintenant que plus en plus de gens sont conscientisés, à commencer par les jeunes, il faudrait commencer à les écouter car c’est de leur futur dont il s’agit.

  35. Lecteur-curieux dit :

    Aktouf dit tout ce que cela implique pour vraiment sauver les meubles ici sur un site algérien :

    https://www.liberte-algerie.com/dossier/tout-le-vivant-va-etre-le-monopole-de-revendeurs-impitoyables-244794/

    Drastique baisse du niveau de vie des nantis. Imaginez ceux qui ont mis Trump au pouvoir et Trump lui-même, jamais ils ne voudront cela.

  36. Syl20_65 dit :

     »Ce n’est pas en shamant les climato-sceptique, qui sont déjà habitué, qu’on va réussir à les convaincre. Le but içi est de convaincre les non-convaincu, pas ceux qui sont déjà vendu. » Kelvinator

    Le négationnisme des changements climatiques est une idéologie basée sur aucun fait comme le serpent qui a fait jasette avec Ève et Marie qui a accouché sans procréation après les confidence de l’ange Gabriel. C’est un déni pur de la science et des faits, il n’y a rien à faire avec ça surtout si ça demande une remise en question personnelle sur ses habitudes de consommation.
    Difficile de faire changer d’idée ceux qui croient aux contes de fée jusqu’à ce que eux fassent la démarche nécessaire pour comprendre le phénomène. Les accros aux religions existent depuis la nuit des temps et aucune science n’a réussi à les faire changer d’idée.

    Ce n’est pas en  »shamant » ceux qui font quelque chose pour éduquer et prévenir les changements climatiques et assurer un avenir aux générations futures, qui disons le, sont déjà habitués de l’être par les conservateurs régressifs payés par les pétrolières, qu’on va réussir à les convaincre que les changements climatiques n’existent pas et que leur travail est vain. Leur but est certainement de tenter de convaincre que la science fait fausse route et qu’on doit écouter ceux qui sont vendus aux corporations en général et aux pétrolières en particulier mais ça ne pogne pas auprès d’une grande majorité.

    Parlant vendus, assez étrange de voir que ce sont les conservateurs régressifs qui adulent les pétrolières et qui s’abreuvent aux pétro dollars qui sont en plein déni climatique. Les mêmes prétendument pro-vie qui prétendent aimer les enfants être les défenseurs des valeurs dites familiales qui se foutent de l’avenir…..de leurs enfants. Quand on dit qu’on doit juger par le actions et non les paroles creusent, on en a un bel exemple. Ça caquette beaucoup chez les conservateurs régressifs mais ça ne livre pas grand chose autre que dans els poches des corporations et des oligarques.

    1. kelvinator dit :

      Si c’est impossible de faire changer d’idée ceux qui sont contre la mise en place de mesures, pourquoi manifester alors?

      1. Benton Fraser dit :

        Parce qu’ils ne comprennent que la force du nombre!

        L’intérêt des plus puissants exercent une pression continuelle sur la politique que seul la force du nombre fait plier.

      2. kelvinator dit :

        Je crois que les changements du genre viennent du bas, pas du haut.
        La preuve étant les gouvernements locaux qui font plus pour lutter que les gouvernements étatiques. Par exemple la Californie et les règles entourant la pollution des voitures.

        Il faudrait que les citoyens s’organisent plutôt que d’attendre après les autres en manifestant. Covoiturage, vélo, achat local. Bref créer une mode que les entreprises suivront parce que ça les avantage, comme le positionnement de certaines compagnies aux USA sur des questions sociales tendance (Nike).

  37. Sage 2010 dit :

    Je comprends l’émotion de Greta.
    En ce moment la plupart des états du monde ressemblent à des navires sans capitaine.

    La génération d’Alexandria, de Greta e de mayor Pete aura du travail face aux dégâts de Trump.

  38. Richard Desrochers dit :

    @Benji
    Tu devrais inviter tes enfants à fréquenter ce blogue. Il y a des gens informés ici. Il y a aussi des ignorants manipulés. Oh, tiens, j’ai trouvé un chapeau, je crois qu’il te fait.

  39. J.C.Virgil dit :

    C’est normal que ce soient les jeunes qui prennent l’étendard et exigent des résultats. Les révolutions sont faites par des jeunes et nos dirigeants devraient prendre acte que leur contestation est un mouvement irréversible.

    De plus comme le disait fort bien Luc Ferrandez hier à TLMEP ,aujourd’hui ce sont les jeunes , mais demain si rien ne renverse la tendance au réchauffement et aux désastres qu’ils provoquent ce sont des millions de réfugiés climatiques qui viendront frapper à nos portes et il n’y aura aucun mur , ni aucune police pour les arrêter, comme bien des dictateurs l’ont appris au fil de l’histoire humaine .

  40. Haïku dit :

    « Depuis que nous nous intéressons plus au climat, il ne s’est jamais autant désintéressé de nous. Temps de merde. »(P.-L. Richard).

  41. simonolivier dit :

    Taux de participation aux élections fédérales canadiennes de 2015, un peu plus de 68% taux chez les 18 à 34 ans 57%. 10% de moins. Taux aux USA 57% taux chez les 18-34 moinsde 50%. Elle veut changer les choses, au lieu de faire la morale à des gens qui ne changeront pas, pourquoi ne pas encourager les jeunes à voter en masse et mettre en place des gouvernements qui changeront les choses.

  42. Sjonka dit :

    Mon espoir pour notre humanité réside justement entre les mains de ces jeunes de 14-18 ans. Dans 15 ans, ce sont eux qui prendront les décisions politiques nécessaires à faire tourner ce paquebots que nos ancêtres ont créé et sur lequel nous naviguons en regardant les rives se dégrader. Moi, je suis trop vieille (60 ans) pour me lever et prendre le taureau par les cornes. Je pose les quelques gestes individuels que je peux mais je suis bien conscient que mes vieilles habitudes sont tenaces et qu’il m’est pénible de faire les vrais concessions qui changeraient vraiment mon empreinte sur ce monde.

    Ce sont ces jeunes, conscientisés, qui ont peur à leur futur, avec raison d’ailleurs. Ces jeunes qui par rage sont déjà politisés à 16 ans. Ce sont ces jeunes qui regardent avec dédain les politiciens d’aujourd’hui qui ne pensent qu’à leur réélection plutôt qu’à la survie de notre espèce parce qu’ils se regardent trop le nombril. Ce sont ces jeunes qui feront bouger ce qui doit être bouger sans regarder cette fameuse croissance économique, sans penser à leurs réélections. Ces jeunes prendront les décisions qui feront mal mais ô combien cruciales. Ils prendront ces décisions parce qu’ils vivent aujourd’hui avec la peur de ne pas avoir de demain.

    Dans 15 ans, ces jeunes prendront les décisions que nos dirigeants auraient dû prendre depuis des décennies. Ma seules prière, est, j’espère qu’il ne sera pas trop tard.

  43. citoyen dit :

    on vient de trouver la porte parole idéale pendant plusieurs années, maintenant il faut trouver un pays locomotive.

  44. Benton Fraser dit :

    “Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.”
    – Philippe Geluck

  45. el_kabong dit :

    @benjen
    « Dans aucun des cas ces garçons pensent que la fin du monde s’en vient dans 5 ans et qu’ils devront se préparer à vivre dans une colonie sur la planète Mars puisque je ne leur ai pas bourré le crâne de non-sens. »

    Vous m’indiquerez où elle a parlé de « fin du monde dans 5 ans » ou de « colonie sur Mars »,,, pour le reste, pour vous paraphraser, j’ai beau chercher, mais je ne trouve rien de faux dans ce qu’elle affirme…

    1. Pierre S. dit :

      ————-

      benjen a le don de nous ressortir des effluves de populisme et des exagérations grossières quand viens le temps de dénigrer des gens qui portent des positions qui le rende inconfortable.

      C’est probablement le cas de Greta qu’il souhaiterait bien voir jouer a fortnite ou niaiser dans un sous sol au lieu de faire la lecon aux décideurs de la planète .

  46. Legault Daniel dit :

    Il faut mettre les points sur les i.

    L’être humain n’a pas d’autre endroit pour vivre que la planête Terre. On est très loin de ce qu’on voit à la télé. Quelques personnes vivent quelques mois dans l’espace au prix de leur santé. Ce n’est pas une solution.

    Notre survie sur Terre dépend d’un équilibre dynamique qui a pris des millions d’année à se mettre en place et nous pouvons changer cet équilibre et en conséquence nos conditions de vie.

    Dans le Grand Nord, dans le pergélisol, il y a d’énorme quantité de matières organiques qui en dégelant va émettre d’énorme quantité de CO2, Au fond des. oçéans, il y a des quantités énormes d’hydrates de carbone gelées qui en dégelant va aussi émettre des quantités énormes de CO2.

    Un réchauffement trop important pourrait créer un emballement et provoquer un réchauffement très important. Les zones habitables pourraient être diminuée de moitié et peut être plus.

    Ce qui va provoquer une très grande instabilité sociale. Les gens et les pays vont se battre pour avoir accès à. la nourriture et aux espaces encore habitable.

    Les gens comme Trump sont des imbéciles qui ne comprennent pas les notions de science du secondaire et qui sont fier d e ça.

  47. Sylvain Beaulieu dit :

    Ayoye, quand je l’entend parle je suis mal a l’aise, une fille de 16 ans, un discours creux, qui a volé son rêve ? Serais-ce ceux qui l’entours. Je suis très méfiant aux extrémistes dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :