Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«C’est énorme. C’est le défi le plus sérieux depuis l’invasion du Koweït au statut des États-Unis de grande puissance garante de la libre circulation de l’énergie de la région, et à moins d’un grand changement dans la réponse de l’administration Trump, je pense que les dirigeants du Golfe vont se questionner sur la valeur de cet engagement de sécurité.»

Gregory Cause, expert du golfe Persique à l’Université Texas A&M, commentant l’hésitation du président américain à riposter aux attaques attribuées par son administration à l’Iran contre les installations pétrolières saoudiennes.

P.S. : La réaction de certains observateurs issus du golfe Persique est émotive. «Trump, dans sa réponse à l’Iran, est encore pire qu’Obama», a commenté un politologue des Émirats arabes unis, faisant notamment allusion au refus du 44e président de riposter au recours d’armes chimiques par la Syrie contre des civils.

(Photo Mandel Ngan)

 

80 réflexions sur “La citation du jour

  1. Henriette Latour dit :

    Mais ils ont une chose en commun: l’amour des dorures. Les vraies et les fausses! 😀

    1. ProMap dit :

      Henriette Latour – 👍🤣🤣 Vous m’avez devancé. Je me disais que pompeo venait de recevoir le prince dans l’appartement de trump à New York. L’adoption est vraiment devenue une urgence internationale.

  2. monsieur8 dit :

    M. Cause est un expert du Golfe Persique, et il est déçu que les Yankees n’utilisent pas la force pour mater un de leurs (nombreux) adversaires dans la région.

    Un « expert » du Golfe Persique ??? On leur apprend pas l’histoire à ces zouaves la?

    Je souhaite que Trump ne cède pas aux faucons qui lui tournent autour, qu’il laisse l’Iran tranquille, et que les Saouds se démerdent avec le chaos qu’ils ont provoqué et qu’ils entretiennent.

    1. spritzer dit :

      Le Times aurait pu publier l’opinion de Juan Cole qui est aussi un expert du M-O mais ils ont choisi Gregory Cause. Ça en dit autant sur le Times que sur Cause.

    2. jcvirgil dit :

      Trump n’ira pas en guerre avant la prochaine élection à moins d’y être obligé. D’ailleurs même son faucon Pompeo qui assouplit ses positions depuis le départ du fou à moustache l’a dit hier.

      1. Gaétan Julien dit :

        Pompeo n’a pas trop le choix si il veut conserver son poste, il s’est de quoi Trumpy est capable vis a vis ses conseillers.

  3. louise tanguay dit :

    moi je sais qui gagnerait au concours du plus grand menteur- la compétition est ben trop grande-

    1. quinlope dit :

      Oui, SAIS, du verbe savoir. . .

  4. treblig dit :

    Une autre guerre?

    Après l’Afghanistan et l’Irak (et un peu la Syrie), les États-Unis, aux prises avec un déficit colossal de 1 200 milliards, n’ont pas les moyens de se lancer dans une autre guerre.

    D’après le Watson Institute for International Studies, le bilan économique de la guerre en Irak, pourrait représenter 2 000 milliards de dollars en dettes supplémentaires. Et l’Irak, c’est le tiers de la population de l’Iran. Et 18 ans de guerre en Afghanistan.

    Puis-je plutôt suggérer d’investir dans les infrastructures qui tombent en ruine ?

    1. ProMap dit :

      treblig – Excusez-moi, mais ils le font. Ils ont un grand programme de rafistolage de l’infrastructure à la frontière sud. trump y a même apposé le graphique de son polygraphe.😉

      Il cause bien cet expert universitaire. Serait-il subventionné par le complexe militaro-industriel par hasard?

      1. Haïku dit :

        ProMap
        👏👏👏

    2. Achalante dit :

      @Treblig: vous oubliez de qui vous parlez. Ce n’est pas son argent qu’il dépense, alors qu’importe si il mène le pays à la faillite?

  5. ghislain1957 dit :

    « …l’hésitation du président américain à riposter aux attaques attribuées par son administration à l’Iran »

    De deux choses l’une (ou les deux). Si le gros hésite, c’est, vu ses connaissances en politique internationale, qu’il ne sait pas quoi faire, ou, que les états-unis et MBS sont incapables de prouver qu’il s’agit bien de l’Iran.

  6. Mistigrinet dit :

    Une guerre avec l’Iran amènerait la destruction d’un grand nombre d’installations pétrolières de l’Arabie saoudite ainsi que le blocage du détroit d »Ormuz, et donc une montée astronomique des coûts du pétrole, et donc des conséquences économiques graves au niveau de l’économie de la planète, et donc des états-unis aussi … ce qui aurait des conséquences aux élections de 2020 à venir, pour trump.

    Le fait que l’Arabie vienne de perdre (aussi rapidement) autant de capacités pétrolières en si peu de temps a peut-être fait réfléchir Trump quant à la fragilité de propre position (devant sa base, et aussi face aux élections de l’an prochain) s’il advenait qu’une récession économique aurait (pour lui) dans son combat électoral à venir pour lui.

    Pour trump, la priorité n’est certainement pas la sécurité de la planète ou bien les accords de sécurité avec tel ou tel pays, mais plutôt son souhait de gagner à tout prix la prochaine élection (ou, à défaut, de gagner le maximum d’argent en manipulant au mieux – selon ses propres intérêts – la présente situation.)

    Ceci dit, si trump choisirait malgré tout de lancer une guerre contre l’Iran, il faudrait alors s’attendre à ce que juste avant il en informe plein de ses amis et alliés afin que lui-même (par personnes interposées) et ses amis milliardaires se graissent au maximum la patte grâce aux montées fulgurantes à venir (dans un tel cas) du prix du pétrole (délits d’initiés). Car trump aime bien se graisser la patte, et que là il serait aux premières loges pour y parvenir.

    Autrement dit, moi je crois que trump est pris dans un dilemne assez spécial : ou bien il joue au pacifique avec l’Iran et augmente dès lors ses chances de gagner aux prochaines élections, ou bien il joue au belliqueux avec l’Iran et s’organise pour faire le plein de millions de $ grâce à la montée incroyable du prix du pétrole qui s’ensuivrait (mais en risquant probablement de perdre les élections 2020). Mais trump ne pourrait pas atteindre ces deux objectifs personnels en même temps : c’est soi l’un, soit l’autre.

    trump n’a qu’un seul maître : lui-même. Dans le scénario pacifique ce serait en vue de demeurer le Number 1 président après avoir gagné les élections de 2020. Et dans le scénario belliqueux ce serait lui le Number one pour un empochage incroyable de profits à court-terme grâce à une guerre (et par hommes de main interposés, bien sûr) dont il serait le seul à décider du moment, mais dans un tel cas il perdrait probablement les élections 2020.

    Pour son narcissisme (et sa sécurité personnelle) trump a intérêt a demeurer président jusqu’en 2024, donc je ne crois pas qu’il partira une guerre avec l’Iran.

    1. Madalton dit :

      Sans parler de la riposte de l’Iran sur Israël dans le cas d’un conflit.

      1. jcvirgil dit :

        Et d’Israel et ses extrémistes sionistes qui risqueraient d’avoir recours a l’arme atomique s’ils prennent le dessous.

        Je ne suis pas un *expert*,mais un autre conflit majeur au Moyen-Orient risque de déraper tellement que ceux qui le provoqueront le regretteront à coup sûr.
        Sauf les psychopathes de service bien évidemment qui eux ne regrettent jamais rien.

    2. Gilbert Duquette dit :

      @ Mistigrinet

      …Une guerre avec l’Iran amènerait la destruction d’un grand nombre d’installations pétrolières de l’Arabie saoudite ainsi que le blocage du détroit d’Ormuz, et donc une montée astronomique des coûts du pétrole, et donc des conséquences économiques graves au niveau de l’économie de la planète, et donc des états-unis aussi … ce qui aurait des conséquences aux élections de 2020 à venir, pour Trump….

      Une des conséquence dramatique probable d’une guerre directe Iran-A.S. et USA est une récession causée par comme vous le dites si bien une montée astronomique des coûts du pétrole.

      Comment cela est possible : Augmentation rapide des coûts énergétiques (pétrole) = augmentation des coûts de transports, des dérivés du pétrole (plastiques, etc.,) des autres sources énergétiques (gaz naturel électricité etc.) des biens de consommation, des coûts pour employés qui doivent aller au travail, etc., Inflation galopante = récession comme finalité.

  7. Pierre S. dit :

    ———————-

    … Trump encore pire qu’Obama …

    quand l’andouille va l’entendre celle la …il va partir en vrille.

    1. Henriette Latour dit :

      Pierre S.

      Est-ce qu’il pourrait se rendre sur Mars tant qu’à y être?

      1. franlabrecque dit :

        Et y rester sur Mars pour le reste de ses jours.

  8. Louis Paré dit :

    Peut-être que Trump n’a pas envie de déclencher une guerre majeure au moyen Orient. Il a tellement emmerdé les autres pays que personne ne voudrait s’allier aux USA dans une guerre contre l’Iran.

    Après l ‘Afghanistan et l’Irak, il y a matière a hésiter un peu avant de lancer une guerre seul contre l’Irak.

    Ce qui est embêtant est que personne ne sait ni ne comprend ce qu’il veut ou ne veut pas.

  9. cet affrontement idéologique entre l’Arabie Saoudite et l’Iran ne concerne même pas les USA…
    de quel droit s’invitent-ils dans cette danse macabre???

    Ils n’apprennent jamais rien ceux-là….

    1. Henriette Latour dit :

      lechatderuelle

      👍👏👏

    2. ProMap dit :

      lechatderuelle – Sur le plan idéologique, vous avez parfaitement raison. Comme l’explique méthodiquement Mistigrinet (11:32), le pétrole et les $$$ qui viennent avec écrasent n’importe quel argument idéologique. Ceci dit, trump s,est mis les deux pieds dans un nid de vipères avec son 180 degré en Iran. En campagne, ulcéré par Obama, il émoustillait sa base avec le déchirement de l’entente avec l’Iran. Maintenant, vis-à-vis de sa base, il est dans une situation loose-loose, même dans le cas d’une entente. La comparaison avec celle d’Obama sera dangereuse. Je crois qu’il achètera du temps en autant qu’il se peut : il gueulera puis tempérera, il gueulera puis tempérera, …L’Iran n,est plus un dossier porteur pour sa réélection. Son problème, d’autres le considèrent comme prioritaire.

    3. Gaétan Julien dit :

      Le pétrole!

  10. jcvirgil dit :

    Too bad pour cet expert. Le temps où les USA et leurs ti-namis Israéliens faisaient la loi au Moyen-Orient s’est terminé en Syrie.

    Il me semble que ça ne prend pas un expert pour comprendre ça!

  11. Avec tout les milliards dépensés pour acheter de l’équipement militaire américain, que la saudite Arabie se défende elle-même!

    1. Benton Fraser dit :

      L’Arabie Saoudite est loin d’être une « méritocratie », c’est même son contraire.

      Ses dirigeants sont plus préoccupés a se défendre contre eux-même…

  12. Dan Lebrun dit :

    «…les dirigeants du Golfe vont se questionner sur la valeur de cet engagement de sécurité»
    Ou encore se questionner sur la supposée puissance et la supposée efficacité de cette fameuse armée

  13. Danielle Vallée dit :

    monsieur8: ‘qu’il laisse l’Iran tranquille, et que les Saouds se démerdent avec le chaos qu’ils ont provoqué et qu’ils entretiennent’.

    Est-ce que les Saoud l’ont créé ? Je crois plutôt que Netanyahu a concocté toute cette histoire, incluant le retrait de l’entente avec l’Iran, et maintenant Netanyahu ne sera même plus le premier ministre d’Israel.
    Tillerson en a d’ailleurs discuté cette semaine: Trump s’est fait embobiner par Netanyahu le machiavélique (selon Tillerson).

    Son chum part et Trump reste avec le pot de chambre dans les mains.

    Par contre je suis d’accord avec vous, que les princes du pétrole se démerdent. Ils n’ont pas peur d’aller bombarder des civils yéménites.
    Qu’ils s’essaient avec l’Iran.

    1. ProMap dit :

      Danielle Vallée – 👍👍👍

      1. Haïku dit :

        Je seconde. 👌

  14. noirod dit :

    Comme si le gros épais saisissait tous les enjeux en présence…Il attend probablement un retour d’appel d’ un allié qu’ il n’a pas intimidé …(concert de criquets) .
    BIbiiiiii t’ es ou ? Comment ca t’ as plus important a faire ?

    1. constella1 dit :

      Noirod
      Concert de criquet 😂
      J’ai tellement rit car je les entendais 😬
      Ça fait du bien ce genre de petit comm
      Merci

  15. Benton Fraser dit :

    Il y a ce documentaire en 3-4 épisodes, « Iran-Arabie saoudite : des ennemis implacables » qui fut diffusé ce printemps et récemment sur RDI et qu’on retrouve sur TOU.TV.

    C’est un documentaire incontournable qui explique tous les tenants et aboutissant entre ces deux pays, entre sunnites et chiites.

    Le point tournant est la prise de pouvoir de Khomenei en 1979. L’Arabie-saoudite, qui avait le monopole de l’intégriste religieux, venait d’avoir de la concurence.
    La risposte de, l’Arabie-Saoudite: Radicaliser tous les pays entourant l’Iran à coup de milliards. Ce qui a amené les Talibans, Ben Laden et le Daresh.

    Autre exemple, au Pakistan, en 1980, il y avait 300 écoles coraniques. L’Arabie-Saoudite a investie près 100 milliards de dollars au Pakistan pour créer des écoles coraniques. Résultat, au début des années 90, il y avait 24000 écoles coraniques au Pakistan!

    Un commentaire d’expert parkistannais qui m’a marqué dans le documentaire:
    « Dans les années 70, lorsque j’étais à l’école, on n’avait aucune idée que notre voisin de classe était chiite ou sunnite. Maintenant, les deux ne se mêlent plus…. »

    1. treblig dit :

      La guerre de 30 ans il y a 400 ans ( entre 1618 et 1648) , sur fond de religion chrétienne entre protestants et catholiques, aurait tué environ 10 millions de personnes en Europe si l’on tient compte des famines et des épidémies. L’avantage de cette guerre atroce fut qu’elle instituait le  » plus jamais ça ». Il y a eu d’autres motifs pour entrer en guerre mais pas de nouvelles guerres religieuses.

      L’Arabie saoudite sunnite et l’Iran chiite devraient sont-elles rendues à ce point de non-retour ?

    2. Igreck dit :

      Crise de foi ! Ça se peut-tu ? Au sein d’une MÊME religion crée par le MÊME prophète, une haine sans limite envers l’Autre. La seule excuse de leur dieu (Allah cette fois) c’est qu’Il n’existe pas. Pauvre humanité !

  16. citoyen dit :

    plus il y a du protectionnisme, moins on s’intéresse aux affaires des autres.

  17. monsieur8 dit :

    M. Hétu: votre deuxième lien, dans le texte, mène à la même page que le premier.
    J’aurais aimé lire également l’opinion «émotive» de cet autre va-t-en-guerre frustré.

    1. jcvirgil dit :

      Dans le fond as t’on vraiment besoin de l’opinion de ces trouducs qui se font une spécialité de déblatérer leurs soit disant expertise ,en occultant que la seule chose certaine est que la guerre dont ils font la promotion résultera par la mort de centaines de milliers de personnes et la misère de toute une région.

      On se prend à regretter que ce ne soit pas dans leur cœur que se déroulera la prochaine guerre.

      Ils seraient alors sûrement plus sensibles à trouver d’autres avenues pour régler les conflits internationaux.

      1. Danielle Vallée dit :

        C’est justement la doctrine des États-Unis d’aller faire la guerre là-bas avant qu’ils viennent la faire ici…malheureusement.

  18. Faut le faire… prendre la pose avec un meurtrier…. et sourire….

    décadent au possible….

  19. ProMap dit :

    HS – Mais tout de même relié à la guerre. trump a retweeté ce message de la MB :

    « Our history is filled with the stories of courageous men and women who went beyond the call of duty to protect and defend.

    Today. we honor those who were Prisoners of War and those Missing in Action.

    You are not forgotten. »

    Vous vous imaginez quel accueil il a reçu dans son fil twitter et de qui les commentateurs ont parlé en lui remettant sur le museau sa déclaration merdique à propos de cet homme. Il fait exprès ou il est innocent (dans le sens d’idiot)?

    1. constella1 dit :

      Promap
      Je prends une chance la
      Je dirais les deux hypothèses🙄?
      Prendre une chance dans le sens de trop épais pour réaliser la portée de la chose
      Et idiot bien sûr car c’est un innocent ( vous remarquerez que j’ai inversé votre propos 🙃)dans le vrai sens du terme comme dans connard fini 😬
      Bon c’est vendredi Alors vous m’excuserez pour ce petit moment d’égarement 😁

      1. Haïku dit :

        @constella1
        Vous dites »trop épais ».

        -« Même si le dictionnaire était moins épais, il y aurait toujours autant d’idiots à ne pas vouloir s’instuire »(A. Verschaere).😉

      2. constella1 dit :

        Très juste 😉

      3. Haïku dit :

        Oups. « s’instRuire..

  20. quinlope dit :

    Pompeo est en train de dire à MBS: «Vous n’avez qu’à inviter l’Ayatolah ou le premier ministre Iranien dans le consulat de leur choix et leur réserver le sort que vous avez prodigué au journaliste qui disait du mal sur vous, un certain Jamal.

    N’oubliez pas la petite scie bien aiguisée.

    1. Danielle Vallee dit :

      Les Américains essaient de mettre une coalition en place pour aider avec l’Arabie Saoudite, c’est presque comique.
      Personne ne peut les sentir et ça fait des mois qu’on essaie de leur faire comprendre que ça risquait de se compliquer.
      Trump doit faire un discours à l’ONU la semaine prochaine. Là dernière fois les ambassadeurs se sont ouvertement moqué de lui.
      Et il est sûr d’avoir un véto de la Chine et de la Russie au conseil de sécurité.
      Le chaos total.

  21. papitibi dit :

    @ treblig 11h28
    les États-Unis, aux prises avec un déficit colossal de 1 200 milliards, n’ont pas les moyens de se lancer dans une autre guerre

    … à moins de recourir à la sous-traitance!
    L’équipement militaire US, pourquoi ne pas le faire fabriquer en Chine?
    Déficit commercial? Bof. En échange ils pourraient enfin reprendre leurs importations de soya, non?
    Et au pire, Trump pourrait proposer d’acheter Hong Kong, ce qui aurait pour effet d’équilibrer les échamges commerciaux…

    1. Haïku dit :

      @papitibi
      « acheter Hong Kong ? ». Mais voyons donc, le Groenland est en vente chez tous les bons détaillants.😎

      1. papitibi dit :

        Ouin…
        Sauf que Hong Kong a des atouts:

        a) il fait pas trop frette, on peut joue au mini-putt 12 mois par année sur le toit des futurs Trump hotels, Trump Towers et Trump Casinos.

        b) on va attirer des tourissses Chinois, qui vont laisser des pesos dans les entreprises Trump; à lui seul, Trump va ainsi résorber le déficit commercial avec la Chine

        c) MADE IN HONG KONG.
        C’est synonyme de cossins cheap.
        De quoi alimenter WalMart et tous les Dollar Stores avec des produits DOMESTIQUES.
        Une autre manière de résorber le déficit commercial avec la Chine.

        MAKE AMERICA GREAT AGAIN.

        Han, ils l’ont-tu, le stable genius, les z’Amaricains?

  22. Toile dit :

    Avec la destruction de ses installations, l’Arabie Maudite a affiché sa vulnérabilité et ce malgré les armes achetées à cette fin. .
    Le prince héritier Mohammed Ben Salmane (MTS) a voulu affirmer sa puissance en écrasant le Yémen, mais il est aujourd’hui embarrassé. Comment sortir d’une guerre quand on ne l’a pas gagnée ? C’est difficile. L’Arabie saoudite n’a pas les moyens militaires de se fâcher avec les Émirats arabes unis, donc ils sont contraints de discuter, d’essayer de trouver une solution diplomatique. Et perdre la face pour MTS doit être un supplice supérieur à celui d’un chinois. L’Arabie saoudite bombarde le Yémen pour empêcher, selon elle, que ne s’établisse un régime pro-iranien à sa porte. Le Yemen est aussi une faillite américano-saoudienne. Les Etats-Unis et l’Arabie saoudite ont favorisé l’implantation dans les pays des ennemis (djihadistes d’Al-Quaida, Etat islamique et République islamique d’Iran) qu’ils entendent pourtant combattre. Le porte-parole de la Maison Blanche sous Obama, Josh Earnest, l’a rappelé d’une manière brutale. « La stratégie que l’administration a poursuivie au Yémen n’est pas une stratégie d’édification d’une nation, mais de contre-terrorisme » et ce depuis l’attaque d’Al-Qaida contre le destroyer USS-Cole en 2000. Les Etats-Unis font la guerre aux groupes djihadistes yéménites à grand renfort de tirs de drones Predator. Washington et Riyad subissent aujourd’hui les conséquences de choix discutables.

    Ébranlée sur la scène régionale ( et internationale),l’Arabie saoudite se retrouve dans une situation de dépendance accrue vis-à-vis des USA. Or les États-Unis avaient témoigné ces dernières semaines d’une volonté d’apaisement envers Téhéran, notamment par le limogeage du conseiller à la Sécurité nationale John Bolton – partisan de la ligne dure contre l’Iran. Ce n’est pas la première fois que le président américain opte pour plus de mesure sur le dossier iranien. Ainsi, en juin dernier, suite à la destruction d’un drone américain par l’Iran, Trump avait aussi annulé une riposte à la dernière minute, estimant qu’elle pourrait coûter la vie à 150 civils.
    Donald Trump a tweeté hier que les États-Unis sont à présent le premier producteur d’énergie au monde et par conséquent n’auraient pas besoin du pétrole et du gaz du Moyen-Orient. Il a néanmoins ajouté que cette autonomie énergétique n’empêchera pas le pays d’aider ses alliés.
    Auparavant, le ministre de la Défense américain Mark Esper avait déclaré que les États-Unis défendront “l’ordre international” qui est “sapé par l’Iran” après les attaques contre les installations saoudiennes.
    Washington semble ici faire face à un dilemme capital. D’une part, si les États-Unis ne répondent pas à l’attaque qu’ils imputent à l’Iran, ils donneront l’impression d’abandonner leur rôle de gendarme régional au plus grand profit de Téhéran. D’autre part, à un peu plus d’un an des prochaines élections américaines, Trump paraît peu enclin à déclencher un nouveau foyer de tensions au Moyen-Orient, selon ses dires …. que l’on sait mensongers.
    Autre foyer de tension : Bahreïn, petit pays du Golfe voisin de l’Arabie saoudite. La majorité de la population est chiite, mais la monarchie est sunnite. Il y a eu un soulèvement en 2011 à Bahrein, rapidement écrasé avec le concours de l’Arabie saoudite. Aujourd’hui toute forme d’opposition à Bahreïn est réprimée et le pouvoir accuse systématiquement les opposants d’être des « terroristes » soutenus par l’Iran. En sus, pas de relations diplomatiques entre le Qatar et l’Arabie, cette dernière estimant les qataris en alliance avec l’Iran.

    Morale: les deux zoufs de la photo s’encensent mutuellement mais ils ne sont que à peu près 2 de leur gang.

    1. Haïku dit :

      Toile
      Très bien résumé.👌

  23. Syl20_65 dit :

    Je pensais que la citation du jour était:

     »My crimes can’t be investigate while I’m president. » The crooked corrupted pathological liar sociopath serial sexual predator.

    https://www.vanityfair.com/news/2019/09/donald-trump-tax-returns-lawsuit

    On comprend qu’il affirme qu’il a commis des crimes. J’imagine que sa meneuse de claque officielle sur ce site va crier au  »fake news ».

    1. Layla dit :

      @Syl20_65

      Qui a besoin de preuves après avoir lu cet article. Mes crime ne sont pas des crimes. Mais qu’est ce qu’il cache, ses squelettes sont si effrayants?
      Il se cache derrière « cette présidence »
      Quand je pense à tour l’acharnement qu’il a mis pour le lieu de naissance de B.Obama.
      C’est sûr que les Pères fondateurs sont fiers de ce que DT et cie font. Layla

  24. Layla dit :

    @Toile
    Merci beaucoup, vous parlez de Bahreïn, j’ai lu une histoire idiote dernièrement venant de l’idiot en chef, en s’adressant au Roi de Bahreïn… je vous la raconte mais dans mes mots.

    Pouvez vous croire votre excellence que lorsque je suis arrivé au pouvoir, le Général Mattis m’a dit de ne pas provoquer de conflit parce que notre armée était en pénurie de munitions.

    Et là je me disais faut y être assez épais pour aller dire que son armée manquait de munition, je veux bien croire qu’il a voulu s’élever en rabaissant l’ancienne administration, mais vraiment dois-je comprendre que lorsqu’il a promis à la CDN feu et fureur, il n’avait pas de feu pour provoquer la fureur? Layla

    1. Toile dit :

      Ben oui la tignasse MAGA aurait certainement tenir de tel propos.
      « Quelqu’un est-il assez stupide pour croire que je dirais quelque chose d’inapproprié avec un dirigeant étranger lors d’un appel qui pourrait être aussi “densément peuplé” ? » trouver l’erreur !

  25. Haïku dit :

    Syl20_65
    Merci pour le lien. En effet, corrompu à l’os.

  26. treblig dit :

    La population de l’Arabie saoudite est de 4 fois supérieur ( 33 millions) à celle d’Israël ( 8 millions) et beaucoup riche grâce au pétrole et pourtant ils ne vont pas à la cheville des israéliens sur un champs de bataille.

    Historiquement ce sont les anglais ( contre l’empire Ottoman\Turquie) puis les américains ( contre, entre autres, l’Irak de Saddam Hussein) qui ont défendu le Royaume.contre ses ennemis.

    L’Arabie achète des armes occidentales mais ne sont pas foutus de gagner une pauvre guerre au Yémen. Encore une fois. ce sont les mercenaires américains qui viendront à la rescousse des saoudiens contre l’Iran.

    Ce qui explique pourquoi les saoudiens veulent l’arme nucléaire. Pas besoin d’une grosse armée. Juste des missiles nucléaire pour tenir ses ennemis àl’écart.

    1. chrstianb dit :

      Il faut relativiser, la population de l’Arabie Saoudite est composée de 38 % d’étrangers, soit 12,5 millions de personnes. C’est énorme…
      https://www.wikiwand.com/fr/Arabie_saoudite#/D%C3%A9mographie

  27. Danielle Vallée dit :

    @treblig : Vous me rappelez une histoire qu’un ami racontait mais ça concernait les Égyptiens qui ont perdu une guerre contre les Israéliens.
    Comme c’est Vendredi je vous la raconte :
    Un capitaine de l’armée de l’air égyptienne entraîne ses pilotes à faire décoller les avions et à piloter.
    Mais c’est toujours lui qui ramène les avions au sol.
    Une recrue lui demande quand ils vont apprendre à atterrir.
    Et le capitaine répond:
    Les Israéliens vont s’en occuper!

    1. Haïku dit :

      Danielle Vallée
      👌 !

  28. Haïku dit :

    RE: « …engagement de sécurité… »

    -« C’est une chose étrange à quel point la sécurité de la conscience donne la sécurité du reste »(V. Hugo).

  29. Danielle Vallee dit :

    Ça y est, Trump envoie des troupes pour en Arabie Saoudite et aux Emirats pour défendre les princes en jupons.
    Mais justement il y a deux jours j’avais lu un article sur le général iranien légendaire qui était en Iraq pour planifier des attaques sur Israël et les troupes américaines si l’Iran était attaqué.
    Là on est dans la mouise.

    Al Qods chief Qassem Soleimani arrived in Baghdad on Monday, Sept. 16, two days after Iran’s cruise-missile drone attack on Saudi oil, DEBKAfile’s military and intelligence sources report. Accompanied by his operational staff, the IRGC general was quickly closeted with three heads of pro-Iranian Iraqi Shiite militias and former Iraqi prime minister Nuri al-Maliki.
    Our sources reveal their two subjects of discussion:

    The Iraqi militias’ response in the event of a US and/or Saudi assault on Iran in retaliation for its attacks on major Saudi oil facilities on Saturday.
    The military action the Iraqi militias would take against Israel as payback for its constant air and missile strikes against Iran’s bases in Syria and Iraq.

    1. Layla dit :

      @Danielle Vallée

      Il n’y a rien de gratuit L’amitié a aussi un prix comment Jared pouvait être ami avec MBS je devrais peut-être dire pourquoi et non comment.
      Bon j’espère que la mission des troupes américaines c’est juste pour aller apprendre les us et coutume de l’AS , ça peut être utile pour la déforestation aux USA. Layla

    2. Toile dit :

      « Le nombre exact des troupes et le type d’équipement envoyés en renfort n’ont pas encore été décidés, mais il s’agira d’un déploiement « modéré », qui ne se comptera pas en milliers, a précisé le chef d’état-major américain, le général Joe Dunford au cours de cette conférence de presse au Pentagone ». Cf La Presse

      Les meilleurs armements…. et des mercenaires à la solde du prince. C’est le sultana d’Oman qui doit pas se réjouir, un état dont ont ne soupçonne pas l’existence tellement c’est la quiétude. Par contre, Bibi doit se frotter les mains.
      ——
      « Pour prévenir une escalade supplémentaire, l’Arabie saoudite a requis une assistance internationale pour protéger les infrastructures essentielles du royaume. Les Émirats arabes unis ont également requis une assistance », a poursuivi M. Esper. Cf La Presse.

      Pour prévenir une escalade: le prétexte parfait. Objectif assez difficile à rejoindre. Ils sont déjà assez pompiers du désert les amerlocs…. quand ils ne s’agit pas d’entreprises privées de sécurité (lire mercenaires). On risque plutôt l’escalade. L’Iran aura besoin d’une grande sagesse pour éviter d’être happée dans ce tourbillon.

      1. Layla dit :

        MBS… à TinySissy

        😉Tu as envoyé des milliers de soldats à la frontière du Mexique ce n’est pas juste avec tout ce que je t’ai donné et moi tu vas m’en envoyé moins d’un millier😉t’es pu mon ami

  30. loup2 dit :

    Yeah, c’est vendredi !
    La vie en rose https://youtu.be/AaeXXCmXLDc?t=1536

  31. Jimmy Mathieu dit :

    C’est un false flag saoudien pour faire avorter les discussions que trump pensait entreprendre avec l’Iran.
    C’est l’hypothèse la plus logique.

  32. Yolande C. dit :

    @Richard Hétu

    Une idée de billet avec ce que soulève CNN:

    WHAT’S GOING WITH TRUMP AND BIDEN AND UKRAINE

  33. Yolande C. dit :

    WHAT’S GOING ON WITH TRUMP AND BIDEN AND UKRAINE

  34. titejasette dit :

    Question à tous

    Quelle est la différence entre un américain et une patate ?
    La patate, elle est cultivée

    Pour ce vendredi soir, Trump vous transmet ses perles de tweet:

    – « Si nous ne réussissons pas, nous courons le risque d’échouer. »

    – « Ce n’est pas la pollution qui attaque l’environnement. Ce sont les impuretés dans notre air et notre eau qui en sont responsables. »

    – « La vaste majorité de nos importations vient de l’extérieur du pays. »

    – « Nous sommes prêts pour tout événement imprévu qui peut ou ne peut pas se produire. »

    – « Le futur sera meilleur demain. »

    – « Pour la NASA, l’espace est toujours une haute priorité. »

    – « Je pense que nous sommes d’accord: le passé est terminé. »

    – « Une faible participation est une indication que moins de gens sont allés voter. »

    1. Layla dit :

      @Titejasette
      Bravo TinySissy trop fort, trop songé😉🤣

    2. Lecteur-curieux dit :

      Donald Trump disant des vérités pour une fois. Des vérités ressemblant à des pléonasmes. Il deviendrait presque sympathique mais rapidement insignifiant.

    3. constella1 dit :

      Tite jasette

      En les lisant comme ça une phrase après l’autre on se dit 🤣🤣🤣quel idiot ignorant sans allure
      Vous croyez qu’un jour on sera à court de qualificatif le concernant🙄 ?
      Bravo et merci

  35. Haïku dit :

    J’avais concocté une blague, mais la concurrence est au-delà de mes compétences.

  36. Haïku dit :

    RE:la photo qui coiffe le billet.
    « Les Incas avaient des palais incrustés d’or et couverts de paille;
    emblème de bien des gouvernements »(Voltaire).

  37. titejasette dit :

    Dans son dernier tweet, le Prince a écrit: j’ai hate de changer de coiffe, en porter une toute blanche comme celle de mon père… J’en ai marre des carottés… »

    C’est à ce moment-là que Twitter a décidé de fermer son compte

    https://www.nytimes.com/2019/09/20/technology/twitter-suspension-middle-east.html

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      👌 !

Répondre à noirod Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :