Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Benjamin Nétanyahou a annulé sa participation à l’Assemblée générale des Nations unies prévue la semaine prochaine à New York. Il devait rencontrer Donald Trump en marge de cet événement. Le premier ministre d’Israël a justifié sa décision en invoquant la situation politique dans son pays après les résultats des élections législatives. Résultats qui pourraient bien signifier la fin de l’ère Nétanyahou en Israël et compliquer les plans du président américain pour le Moyen-Orient.

À égalité avec son rival Benny Gantz, Nétanyahou apparaît incapable de former un gouvernement. Son parti de droite – le Likoud – obtient 32 sièges, tout comme la formation centriste Kahol Lavan («bleu-blanc»), selon des résultats préliminaires. Même avec leurs alliés respectifs, aucun de ces partis n’atteint le seuil de 61 sièges nécessaires pour obtenir la majorité à la Knesset.

Avigdor Lieberman, chef de la formation Israël Beitenou, détient vraisemblablement la balance du pouvoir avec neuf sièges. Il a appelé à la formation d’un gouvernement d’union nationale qui exclurait les partis juifs ultra-orthodoxes et arabes. Il avait contribué à ces deuxièmes élections en cinq mois en refusant de se joindre à un gouvernement dirigé par Nétanyahou.

Reste à voir à qui le président israélien confiera en premier la mission de former un gouvernement. Il prendra sa décision après avoir consulté les députés élus.

(Photo AP)


22 réflexions sur “Pas de Bibi à l’ONU

  1. jeani dit :

    Pauvre trump, à qui va t-il demander la permission pour savoir quoi faire au Moyen-Orient. Il ne restera plus que le prince-désosseur pour le conseiller.

    1. fallaitquejteuldise dit :

      Vous oubliez super Jared, l’homme fort du Moyen-Orient…

      1. kintouai dit :

        Vous oubliez aussi l’ (bouc) émissaire de Jared au Moyen-Orient, le ti-cul dont on ne se souvient même pas du nom !

  2. gl000001 dit :

    C’est aussi compliqué de former un gouvernement avec plusieurs partis qu’avec seulement deux.
    Avec deux élections à cinq mois d’intervalle, ils auraient été mieux servis s’il y avait un deuxième tour dans leur processus.

  3. Pierre S. dit :

    ———-

    tellement peur que le Likoud fasse circuler les enveloppe de $$$$ pour acheter comme d’habitude la balance du pouvoir et garder ce corrompu fini de Bibi à l’abris de la justice.

  4. jcvirgil dit :

    Qu’elle perte ! Qui pourra nous divertir à sa place avec le dessin pour enfants de la grosse bombe iranienne qu’il nous a déjà montré ?

    Jarred et son stagiaire peut-être, à moins qu’il ne délègue le désosseur saoudien.. .

  5. ProMap dit :

    Ce Lieberman n’est pas très rassurant. Il est vrai qu’il ne veut pas des radicaux juifs, mais il n’aiderait pas au processus de paix de toute évidence. Deux de ses déclarations ne sont pas très drôles (Wikipedia) et en font un radical, ne lui en déplaise :

    « Avigdor Lieberman déclare que les Arabes israéliens qui ne sont pas fidèles à Israël doivent être décapités : « Ceux qui sont de notre côté méritent beaucoup, mais ceux qui sont contre nous méritent de se faire décapiter à la hache » »

    « Nous devons continuer à combattre le Hamas exactement comme les États-Unis ont combattu le Japon lors de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, l’occupation du pays n’a pas été nécessaire »

    Mais, je m’en fais pour rien. Jared sais tout cela et saura jongler adéquatement avec ces quelques difficultés mineures.

    Par contre, plus sérieusement, la mise au rancart de Nétanyahou n’est pas à négliger. Il pourra se recycler dans les émissions pour enfants et reprendre les droits de « Bibi, l’extraterrestre ».

    1. Haïku dit :

      ProMap
      😉👌 !

  6. Toile dit :

    Du coup, j’ai pensé en lisant vite-vite, YOUPI, l’infâme bibi est battu. Ben non sauf qu’il est mal barré et c’est tant mieux. En fait, Nétanyahou rate son pari : il s’est prostitué avec l’aile très droite religieuse pour conserver le pouvoir. 56 sièges : pas assez pour lui garantir le soutien du parlement, dans l’hypothèse d’une inculpation pour des accusations de corruption, qui pourrait intervenir avant la fin 2019. Ça c’est comme demain fin 2019. Bien que M. Lieberman a réussi à attirer des modérés dans son giron le comme celui de M. Nétanyahou, en promettant de faire barrage à l’alliance du premier ministre avec les partis religieux, il ne faudrait pas faire l’erreur de croire que le centrisme s’est manifesté. Inconnu en politique il y a un an, Benny Gantz qui a obtenu, selon des estimations quasi définitives, 32 sièges à la Knesset, pourrait devenir le successeur de Benyamin Nétanyahou. L’ancien chef de l’état-major israélien est accusé par un Palestino-Néerlandais d’être responsable de la mort de six membres de sa famille lors de l’opération « Bordure protectrice » contre Gaza en 2014. Un tribunal néerlandais est saisi d’une plainte. Ma foi, c’est la fête dans cet état vouyou.

  7. Léo Mico dit :

    Pauvre Jared ! 2 ans de travail intense pour rien.

  8. Pierre S. dit :

    ———–

    Pauvre Jared …. fini les Bibi dollars pour lui et sa famille de quèteux à cravates.

    Ceci dit … Israel sera encore dirigé par une droite autoritaire mais au moins, débarrassé de la mafia politique du Likoud. Et vivement Bibi en prison.

  9. PROBERT dit :

    Quand je lis des propos comme « décapiter à la hache », je me dis que le plus grand risque à long terme pour Israel ce n’est possiblement pas sa destruction par l’Iran ou un pays arabe, mais l’érosion graduelle de la fibre morale d’Israel

    1. Pierre S. dit :

      ———–

      Commentaire très pertinent … et pas seulement pour Israel.

    2. Sage 2010 dit :

      Je pense à une citation d’Abraham Lincoln que les Israéliens devraient méditer beaucoup plus souvent: « America will never be destroyed from the outside. If we falter and lose our freedoms, it will be because we destroyed ourselves. »

      Quel beau pied de nez pour Bibi, les résultats électoraux d’hier.

    3. gl000001 dit :

      « érosion graduelle de la fibre morale d’Israel »
      Leurs relations avec la Palestine nous montre que c’est déjà très très érodé.

  10. Danielle Vallée dit :

    @Toile: Gantz est un général et en effet il a mené la guerre de 2014. Tous les Israéliens sont des militaires à un moment ou un autre.

    J’ai beaucoup de compassion pour les Palestiniens.
    Mais il ne faut pas croire que Mattis n’a pas fait assassiner des milliers de yemenites, de syriens et d’afghans.

    Pour changer la donne au Moyen-Orient il faut que Netanyahu parte. Et il faut que les ultra-religieux avec leurs colonies, leurs familles de 18 enfants et leurs prophéties bibliques soient éloignés du pouvoir.
    Il y a un prix à payer.

    1. Toile dit :

      Vous avez raison ; il faut les éloigner du pouvoir dans le sens contrôle ou majoritaire car aucun compromis est guère possible, ses smoks possédant la vérité. Les ultra orthodoxes ne nourrissent pas que les colonies juives. A Jérusalem, ils constituent environ un tiers de la population ce qui crée, par le simple fait de se côtoyer, des conflits avec les modérés. Méchant changement avec Tel Aviv.

  11. Carl Poulin dit :

    Délicieux retour du balancier en pleine figure de Né-tant-voyou.

  12. Haïku dit :

    « C’est la société qui fait l’ordure »(J.-C. Harvey).

  13. Igreck dit :

    Bye bye BiBi… qui va bientôt nous montrer de quelle manière Trompe va quitter le BO la quéquette entre les jambes (voilée bien sûr et heureusement par sa trop longue cravate).

    1. Haïku dit :

      @Igreck
      Le B’nai Brith nous informe qu’il n’y a aucun soupçon d’apartheid chez nos amis Palestiniens.

  14. fylouz29 dit :

    « Avigdor Lieberman, chef de la formation Israël Beitenou, détient vraisemblablement la balance du pouvoir avec neuf sièges. Il a appelé à la formation d’un gouvernement d’union nationale qui exclurait les partis juifs ultra-orthodoxes et arabes. »

    Et de toute évidence, il s’amuse beaucoup.

    Le Likoud acceptera t-il l’exclusion des partis ultra-orthodoxes, ses alliés traditionnels ?

    Kahol Lavan acceptera t-il l’exclusion des partis arabes (ce qui entraînerait des accusations de racisme) ?

    Soit Avigor Lieberman a très envie d’enfoncer un objet contondant dans le roudoudou de quelqu’un, soit il se moque éperdument que l’Etat d’Israël reste sans gouvernement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :