Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump a-t-il enfreint des lois de l’État de New York en versant 130 000$ à Stormy Daniels afin d’acheter son silence à l’approche de l’élection présidentielle de 2016? Pour répondre à cette question, le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, a demandé au cabinet comptable du président et de son organisation de lui fournir les huit dernières déclarations de revenus de l’un et de l’autre.

Rappelons que le procureur fédéral de New York a clos ce dossier après avoir arraché à l’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, un plaidoyer de culpabilité à une accusation d’avoir violé la loi sur le financement électoral en orchestrant le versement à l’actrice porno à la demande de Donald Trump. Cohen se trouve aujourd’hui derrière les barreaux pour avoir commis ce crime et d’autres.

On estime que Donald Trump a pu éviter un procès fédéral dans cette affaire en vertu de la politique du département de la Justice selon laquelle un président en fonction ne peut être inculpé. La justice new-yorkaise n’est pas assujettie à cette politique.

Donald Trump ou son entreprise pourraient avoir enfreint une loi de New York en faisant passer le versement à Stormy Daniels pour une dépense juridique, par exemple. Selon New York Times, deux avocats de Trump ont refusé de commenter la requête du procureur du district de Manhattan.

Donald Trump se bat déjà en cour pour empêcher une commission de la Chambre des représentants d’obtenir ses six dernières déclarations de revenus.

Même si Cyrus Vance obtenait les documents réclamés, il ne pourrait en divulguer le contenu à moins de s’en servir dans le cadre d’une inculpation. S’il convoquait un grand jury pour examiner une inculpation éventuelle, il faciliterait sa cause devant un juge pour obtenir les déclarations de revenus en question.

(Photo Reuters)


61 réflexions sur “La justice new-yorkaise réclame les déclarations de revenus de Trump

  1. Toile dit :

    Yahouuuu rintintin pour la démarche qui, sera sans l’ombre d’un doute, ultra contestée par les sbires du conard déjanté. Je lui souhaite un destin à la Al Capone. Le plus tôt sera le mieux. Restera encore la Deutsche Bank, une autre histoire.

    1. Dekessey dit :

      Seulement la D.B.? N’y a-t-il pas d’autres enquêtes en cours?
      😉

  2. Jacques dit :

    En référence à la photo, y’es-tu laid rien qu’un peu.

    Je lui souhaite le pire, quitte à être crucifié, like the one.

    1. Chicpourtout dit :

      Il a la tête d’une crevette…

      1. Mrmiketi dit :

        Oui! Et une crevette de Matane!! Elle est bien petite!😊(DSL pour les gens de Matane je ne veux pas vous insulter)

      2. loup2 dit :

        @ Mrmiketi 17h20
        Les crevettes de Matane y’en a pas. Ça existe pas !
        C’est une Fake News.
        C’est des crevettes de Baie Comeau et la région de la Côte Nord.
        À Matane elles sont transformé.
        Believe me 😉

      3. jeani dit :

        Fini pour moi les crevettes! Wouach!

      4. Haïku dit :

        Grosse corvette, petite quéquette. S’cusez la.😨

      5. Gaétan Julien dit :

        Je trouve vos propos injurieux et terriblement déplacés!!!!……pour les crevettes!

    2. Bartien dit :

      @Jacques

      C’est pas sa faute, cest a cause de l’éclairage DEL

    3. Louise dit :

      Jacques

      Ses traits ne sont pas si laids que ça. Ce qui lui enlève toute beauté ce sont ses yeux vides et sa bouche boudeuse.
      Quelqu’un qui sourit et qui a une lumière dans les yeux est une belle personne quels que soient ses traits.

      1. Chicpourtout dit :

        C’est très juste Louise. Mais « tout ce qu’il représente et fait » tourne laid… par ricochet cela le rend donc laid et repoussant!
        Notre expression est notre extension… et plus on vieillit plus notre visage ressemble à ce que nous avons été au cours de notre vie…

    4. Pierre dit :

      @Jacques
      Si tu peux écouter HBO/John Oliver il est en plus d’être laid, il confirme son imbécilité!!!

    5. ghislain1957 dit :

      @ Jacques

      « …y’es-tu laid rien qu’un peu. »

      On dirait qu’il est toujours en tabarnak ou en train de faire la baboune, comme on dit!

      1. titejasette dit :

        @ghislain1957 – On dirait qu’il est toujours en tabarnak ou en train de faire la baboune, comme on dit!

        Il a la manie d’avoir toujours les lèvres pincées (ce pincement de lèvres revient trop souvent à chaque photo choisie expressément par M. Hétu). Ce Hétu es-tu l’ennemi du peuple ? E tout cas, il me casse les couilles, lui et ses zouialles. Les fatigants en tabak !

      2. Achalante dit :

        Et quand il est content, on sait que c’est parce qu’il a fait un mauvais coup. Il a une tête d’une brute contente d’avoir humilié le geek de l’école…

    6. gigido66 dit :

      Poches sous les yeux, amaigri, ton orange, traits tirés…ça ressemble à une jaunisse carabinée chronique!

  3. loup2 dit :

    Je me demandais aussi ce qu’il arrivait avec ces histoires.
    Ça traîne depuis très/trop longtemps.
    Y’a tu un arrêt Jordans aux States ? …
    Mais
    Et surtout,si donald est poursuivi pour fraude, malversation fiscales.
    Il perdrait des votes pour ça d’après vous ?
    J’en suis pas sur.

    1. Dekessey dit :

      Il garderait près de 40% de votes, sans problème.

    2. papitibi dit :

      Les zombies sont pleins d’admiration pour les self-made men.
      Surtout s’ils se sont ‘faits’ en vampirisant leurs voisins, leurs amis et les ceusses qui ont passé des contrats avec le prédateur.

      Trump is the smartest ever; toutes les magouilles qu’il a pu faire pour exploiter le système (et ses semblables), il les a faites.
      Bravo, misteur Prézidènte.

    3. Serge Montpetit dit :

      Il perdrai aucun vote, aucun, sa base d environ 35% demeurera toujours.

  4. gl000001 dit :

    J’ai toujours espoir de me réveiller de ce vilain cauchemar.
    Je me suis donné un coup de marteau sur un doigt l’autre jour. Je ne me suis toujours pas réveillé !!! J’ai hâte que ça finisse !!

    1. Haïku dit :

      « Maxwell’s silver hammer
      Came down upon her head[…]
      Made sure that she was dead ».(Lennon/McCartney).

  5. Layla dit :

    Ils vont finir par avoir le dessus, il se plaint que c’est parce qu’il est le président que l’on s’acharne sur lui, mon idée c’est que ça doit faire bien longtemps que les esprits attendent ce jour, tous ces gens qu’il a floué attendent ce jour avec impatience, pas justes les démocrates comme il se plaint, tous ces petits et grands entrepreneurs qui ont tout perdu à cause de lui, les gens de couleurs qu’il a bafoué, l’avocat qui lui a fait sauvé des millions avec la Deutsche et qu’il a eu le front de ne pas tout lui verser ses honoraires, peut être même de gens de sa famille, des jeunes femmes qu’il a abusé, Cohen doit en avoir gros sur le coeur. Tous ces gens à qui il a donné des coups en bas de la ceinture, à qui il a fait perdre des emplois tout ces gens envoient du négatifs dans l’univers de cet homme, il ne pourra pas éternellement éviter tous les coups. Quand on pense combien il a eu de la difficulté à avoir une équipe d’avocats, quand il va devoir les payer de sa poche, ce sera une autre histoire. Il est temps que la justice lui fasse justice.

    1. Serge Montpetit dit :

      Je crois que les avocats son payer a chaque semaine, si ils sont le moindrement inteligent.

      1. Layla dit :

        @Serge Montpetit

        Leurs honoraires sont garantis par le gouvernement ça ne fait aucun doute dans mon esprit, selon moi c’est pour ça qu’il a finalement réussi à en avoir. Au début de « cette pseudo présidence » on entendait qu’il ne payait pas ses avocats.

  6. loup2 dit :

    HS Hilarant
    Maxime Bernier va être du débat des chefs.
    Yessssssssss
    Préparez-vous du pop-corn en masse.

    1. Haïku dit :

      @loup2
      Vous dites Maxime Bernier au débat de chefs ?
      🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

    2. MarcoUBCQ dit :

      Et pourtant, grâce à lui les conservateurs vont perdre un bon nombre d’électeurs.

  7. Syl20_65 dit :

     »Restera encore la Deutsche Bank, une autre histoire. » Toile

    parlant Deutsche Bank, saurons-nous un jour qui a payé les dettes de l’agresseur sexuel en série maintenant juge à la SCOTUS?
    Cette fripouille a  »oublié » de déclarer qui avait payé pour qu’il obtienne ce siège. Parce qu’on se le dise, quelqu’un a payé ses dettes spectaculaires pour que cette crapule se retrouve ou il est. Évidement, Barr et ses sbires ne veulent surtout pas savoir et feront tout pour cacher l’affaire. Décidément, chaque fois qu’on retourne une pierre dans la swamp de la racaille, on y trouve de la m.rde.

    1. Toile dit :

      Je jouis presque à l’idée de voir le mec dans le « when the shit the fan » mais ma jouissance sera totale quand cette chose deviendra réalité. Pas chrétin certes, mais combien juste.

  8. Louise dit :

    Ne va-t’il pas essayer encore une fois de falsifier des documents ?
    Mentir, flouer, abuser, dissimuler, mystifier il a fait ça toute sa vie, il ne changera pas demain matin.
    Mais une bonne fois quelqu’un va être plus malin que lui et le vent va tourner de bord. Eh que j’ai hâte !

    1. ghislain1957 dit :

      @ Louise

      « Mais une bonne fois quelqu’un va être plus malin que lui… »

      C’est justement ce qui est arrivé avec Al Capone. Après des années à essayer de le prendre pour gangstérisme, il a été pris par le fisc!

    2. Serge Montpetit dit :

      Pas le parti democrate ca c est sure.

  9. Layla dit :

    Quand il gagne, il pourrait la jouer low profile, non … monsieur provoque, il pousse les gens à se venger de lui…il a utilisé la justice il en a abusé, dans toutes sortes de procès, il en a brassé de la merde, il se croit puissant, un génie stable, C’est comme la personne qui trompe son conjoint, et une fois après l’autre, ça passe, et puis un soir il oublie d’arrêter au dépanneur acheter des œufs, une chicane de couple s’en suit et le lendemain, il reçoit une demande de divorce, pour une douzaine d’oeufs? Non pour la goutte qui a fait déborder le vase qui était plein à ras bord. Je crois que le vase est plein, c’est une question de temps.

    Il se croit « in «  de ce temps ci de la jouer pôvre de moi, je perds des milliards à être président, il a été combien d’années sans payer d’impôts parce que ses entreprises accusaient des pertes? Il n’était pas président.

    Il fait venir du monde à la WH autour d’une table pour qu’ils l’encensent, il fut un temps que c’était John Baron qui encensait DT, il est ce qu’il a toujours été, des claques derrière la tête selon le livre de Michael Wolf il n’en a même pas connaissance, mais derrière les barreaux ça va lui parler comme Jeffrey Epstein, il se croyait intouchable pour avoir garder toutes les photos, et pourtant…il a promis mer et monde pour être libérer sous caution et pourtant…
    Michèle Obama l’a dit que jamais elle lui pardonnera d’avoir mis sa famille en danger. Et il y a nous qui le suivons…

  10. Haïku dit :

    « La chose la plus difficile à comprendre au monde c’est l’impôt sur le revenu ! »(Albert Einstein).
    [Oups. C’est une citation de Donald Trompe-l’Oeil].

  11. treblig dit :

    Ce qui m’allume vraiment, en dehors du blanchiment de l’argent russe par l’intermédiaire de la Deutsche Bank, c’est la « fortune » de Trump si on déduit ses dettes.

    Parce que sa base l’adore dans un rôle de milliardaire qui aime ses profondément ses déplorables au point d’emprunter son langage simpliste et grossier. Un riche qui nous comprends.

    Je crois, sauf être mesquin, que d’imputer à sa fondation une dépense de 7.00$ pour couvrir les frais d’inscription aux scouts de Baron est hautement suspect.

    1. ghislain1957 dit :

      @ treblib

      « …que d’imputer à sa fondation une dépense de 7.00$ pour couvrir les frais d’inscription aux scouts de Baron… »

      Il a fait ça pour vrai?

    2. Lecteur-curieux dit :

      Pour cette histoire de scouts c’est bizarre et même insensé. Pareil aussi pour les peintures et casque de football acheté dans un encan de charité.

      Les médias présentent mal les choses car ils connaissent mal les règles sauf qu’il y a réellement tricherie et des complices sans être foncièrement malhonnêtes mais des gens n’ayant pas suivi les règles d’une vente aux enchères de charité.

      Les biens mis en vente doivent faire l’objet d’une évaluation avant l’encan. Le prix payé sera forcément au dessus de la valeur marchande sinon il n’y a pas de don admissible. Si Trump veut l’objet pour lui il doit verser la juste valeur marchande à l’encan et sa fondation payer le reste qui est le montant admissible comme don. Si ce n’est pas un don cela n’a pas d’affaire là quoique cela peut être ailleurs mais traité autrement comme achat de l’objet. Si Trump vers cette JVM à sa fondation et relativement rapidement tout est beau mais s’il ne le fait que plus tard ou même pas on ne fait que la déterminer en retard…

      Pour les scouts ? La Fondation ne peut que faire des dons pour que ce soit admissible. Le montant de frais d’inscription ne donne pas un reçu pour dons de charité. Il peut y avoir un reçu pareil.

      Et c’est pas à la même place en général. Le don est plus ici disons à Scouts Canada qu’à la troupe ou meute ou le poste. Le frais d’inscription c’est autre chose.

      Si je fais un don de charité ? Ils vont dire : merci beaucoup. Mais mes frais d’inscription pour mon gars ne seront pas payés. Mais Donald Trump ce n’est pas qu’un simple père de famille.

      Les scouts sont complices ? Ou ils ont peur de lui? Votre 7$ n’est pas payé, Baloo va venir le chercher. Au Canada, les louveteaux s’inspirent du livre de la jungle et chaque petit gars est comme Mowgli.

      Ses comptables ne vérifient rien ? Et le Fisc alors ? Pour les cas ordinaires ils ne font qu’un examen sommaire. Ils ciblent ceux qui vont être vérifiés. Donc les gens qui croient que l’impôt a confirmé mais non ce n’est qu’un examen sommaire. Bon pour des petits particuliers il y a bien moins d’estimés.

    3. ProMap dit :

      treblig – Vous touchez le nœud sensible de toute cette question d’impôt et de documents recherchés. Le fait de ne pas payer d’impôt, jusqu’à une certaine limite, il s’en balance et pourra le justifier auprès de sa base : je suis wise. À mon avis, ce qui lui fait très peur est que tout le monde, même ses fans qui l’adorent parce que riche et célèbre, se rendent compte qu’il est pauvre comme Job. Disons un Job avec un peu de fric, mais pas milliardaire : son narcissisme en mangerait un coup et il criera aux Fake News. Il fera crise sur crise. Il est un as pour se sortir des problèmes légaux via sa panoplie d’avocats à qui il fait miroiter le gros cash. Le narcissique ultime, lui, sera nu devant l’incapacité de démontrer qu’il est multi-milliardaire. La loi est une chose, l’adoration est autre chose qui ne s’achète que si tu n’as « vraiment » pas le cash. Les Républicains ne peuvent rien faire contre une démonstration de pauvreté, ils ne peuvent que passer outre des problèmes légaux comme ils font depuis presque trois ans. Quelqu’un qui vit de l’image, meurt par l’image. Bonne chance trump!

      1. ProMap dit :

        l’adoration du riche est autre chose qui ne s’achète que si tu as « vraiment » le cash.

      2. Lecteur-curieux dit :

        La base est un drôle de concept. Pas sûr du tout que c’est le cœur de son électorat qui l’adule car il est riche et au surplus dans les années ’80 ceux le vantant à la télé tout en le critiquant en même temps ce sont pas mal tous des démocrates maintenant.

        Les réactionnaires et les populistes autoritaires n’adulent pas tant les riches.

        Bon une clientèle qui adule les riches ? Vraiment. Ceux qui allaient dans les conférences de Trump et Robert Kiyosaki. C’est une gang de vendeurs à commissions à mes yeux dans la finance et l’immobilier. J’entendais parler de cela pareil car on s’intéresse à l’économie et aux affaires mais ce qu’ils disent il faut faire un tri.

        Comme avec les allégations de la direction pour un vérificateur qu’on nomme maintenant auditeur. Il faut faire preuve de scepticisme professionnel. Par contre, si on croit le client vraiment malhonnête il faut démissionner. Et faut-il parler ? Veuillez consulter votre conseiller juridique avant toute action. Pour savoir les conséquences et les conflits possibles entre divers devoirs.

        Pour Trump possible que des vérificateurs aient démissionné du temps de THCR la société cotée en bourse. Mais on ne suivait pas Trump dans ce temps là.

        Certains disent que c’est dans The Apprentice qu’ils l’ont connu je savais à peine l’existence de cette émission avant 2015. C’est vraiment dans les années ’80 que j’entendais parler de lui dans le Cahier des Sports ou Économie ou Arts et Spectacles de La Presse.

        C’est bel et bien en lisant La Presse que je l’ai connu.

        Et le premier à le vanter a été Réjean Tremblay qui bien sûr aujourd’hui dit s’être fait bullshitté. Mais Réjean a une admiration pour ceux incarnant la réussite.

        Avec Tremblay et Foglia, La Presse était très balancée dans ce temps là et nos opinions étaient en ce temps plus proches de celles de Foglia ou nos héros étaient les gars de RBO alors toutes les fausses icônes on s’en moquait allègrement bien qu’il y avait de la véritable réussite.

        Chercher une pondération n’a rien à voir avec l’incohérence.

        Et le texte aussi de Jean Poulain en 1989 et l’entrevue d’André Turbide je crois avec Tim Kerr qui dit aimer discuter avec Donald Trump. Trois textes nous donnant une opinion positive de Trump alors.

        1990 n’est pas arrivé où l’échec semble inévitable sauf un miracle mais beaucoup d’employés y croyaient et l’article parle d’eux comme célèbrant l’anniversaire de Trump. Quand c’est leur job et leur vie c’est normal ?

        On change l’ histoire de Trump pour des raisons politiques mais aucun des narratives n’est complet ni celui d’antan ni celui actuel.

        C’est un personnage connu mais qui n’était pas d’une importance majeure au Québec à moins de se nommer Stéphanie Castagnier ou un homme connu qu’on ne nommera pas cette fois ou peut-être une personne dont on a oublié le nom complètement mais pas l’article, son ambition était d’être un Trump québécois. On parle en affaires.

      3. Lecteur-curieux dit :

        Un segment de l’électorat votant Trump. Bien au Québec eux je ne sais pas leur opinion présente mais les fans hards de ces livres et conférences étaient une gang de vendeurs à commissions dans la finance, les assurances et l’immobilier.

        Robert K. dit faire de l’éducation financière mais fait plus de la croissance personnelle et motivation reliée aux affaires et finances personnelles. S’il n’est pas un gourou pour la personne et que celle sait en prendre et en laisser là il peut y avoir des conseils ou enseignements. Faut-il alors connaître déjà cela et être diplômé dans le domaine ou un connexe avant de lire les livres? Pas à ce point mais il faut avoir d’autres références car ils peuvent conseiller la vente à paliers multiples qu’une véritable éducation déconseille pour la presque totalité des cas dans l’interdire. Bonne chance, à vos risques et périls. Si vous aimez cela perdre de l’argent et croyez y gagner autre chose, on ne peut pas décider à votre place.

        https://www.richdad.com/patriotic-to-not-pay-taxes

        Sa pensée sur les impôts de Trump. La mienne est entre les deux car je ne suis pas un partisan et que je suis formé en fiscalité.

  12. RICK42 dit :

    Al Capone devait se croire un génie, lui aussi… il s’est fait prendre par l’impôt… Pas spectaculaire mais diablement efficace. Il est mort en prison. Un jour pas si lointain, Trompe va aussi croiser son Elliot Ness.

    1. Madalton dit :

      Mort de la syphilis.

      1. Haïku dit :

        Sisyphus ?

  13. fylouz29 dit :

    Mais POURQUOI les gens sont ils aussi méchants ?

    Vous voulez la vérité ?

    La voilà : en 2016, le très bon et généreux Donald a décidé de faire un don aux victimes de l’ouragan Daniel qui avait frappé la Californie et Hawaii en 2006 (ben quoi ? Mieux vaux tard que jamais, et d’abord c’est l’intention qui compte). Et cet âne dépravé de Michael Cohen a versé cet argent à (glups… JésusMarieJosephettouslesSaints) une… Tamar, une Rahab, une Ohola, une Oholiba, une Gomer, Vivian, Linda Ash, Bree DANIELS, Sera, Violet, Chelsea, Cabiria, Mickey, Séverine, China Blue, Rhodopis, Laïs, Messaline, Thaïs, Nééra…

    Et voici le Donald voué aux gémonies par ceux et celles qui devraient l’adorer, tel notre Sauveur Jésus-Christ dont les pieds furent lavés par Marie de Magdala.

    Que l’Enfer s’ouvre sous vos pieds, maudits païens apostats !

    Satan m’habite !

    SATAN M’HABIIIIIIIITE !

    1. Mrmiketi dit :

      Non! Satan Wahhabite! Serait plus juste? Signé MBS😞

  14. lapilia dit :

    Je ne suis pas certain de comprendre … Pensez-vous vraiment que cette transaction apparaît, de façon directe ou indirecte, dans le rapport d’impôt de l’un ou l’autre ? SVP, expliquez-moi !

    1. Danielle Vallée dit :

      C’est simple: Cohen leur a facturé du temps comme avocat de la corporation, $450 000 de mémoire.
      La compagnie a déduit ce montant des impôts corporatifs comme étant une dépense d’affaires.
      Cohen a payé l’impôt sur le $450 000 et avec la balance il a acheté le silence de deux maîtresses.

      Ce n’était pas une dépense légitime pour la corporation. Trump aurait dû payer personnellement. Donc fraude fiscale.

      1. Danielle Vallée dit :

        Et pour aller plus loin dans la loi de l’impôt le $450 000 représente un avantage à un actionnaire.
        Trump doit l’impôt sur le $450 000 plus intérêt plus pénalité et la corporation doit rajouter le $450 000 qui n’était pas déductible de ses frais d’avocats, l’indiquer comme un avantage à un actionnaire et payer des frais plus intérêt pour avoir participé à une fraude.
        Après cela Cohen va essayer de récupérer ce qu’il a payé en impôt.
        Des mois de plaisir….

      2. Lecteur-curieux dit :

        Les affaires de Donald Trump ne sont pas organisées ainsi.

        Et vous parlez de fiscalité canadienne madame Vallée.

        Et les déclarations de revenus de Trump qu’ils veulent surtout sont ses déclarations de revenus perdonnelles et donc de particuliers.

        Cela tombe bien car presque à toutes ses affaires y sont. Trump les sociétés par actions qu’il a sont toutes des LLC, légalement ce sont des compagnies mais fiscalement ce sont l’équivalent ou presque d’entités intermédiaires et même moins.

        Ces cies sont des personnes juridiques mais au niveau fiscal c’est presque comme si Trump exploitait les entreprises personnellement pour l’imposition tout en en ayant pas la responsabilité légale.

        Alors si la LLC fait faillite, le particulier Donald Trump n’est pas responsable.

        Donc ici on ne peut pas tenter de donner un cours de fiscalité canadienne, il n’est pas organisé ainsi.

        Cependant s’il est vraiment un très gros joueur cette façon de s’organiser détonne sur les autres.

        Les autres ont leurs affaires dans des sociétés par actions privées au sens de pas cotées en bourse ou même publiques ( en bourse ).

        La Trump Organization est plus la raison sociale de son groupe que la société-mère du conglomérat. Mais il peut y avoir encore la société de gestion mais Donald Trump est plus un homme-conglomérat.

        Toutes ou presque des LLC limitant la responsabilité. C’est encore plus avantageux qu’une société en commandite ?

        Ce type d’organisation pour quelqu’un qui a 4, 8 ou même 12 LLC cela est facilement concevable mais lui en a des centaines.

        Pourquoi est-il ainsi ? Pour limiter ses responsabilités on l’a dit et notamment outre les dettes avoir moins de reddition de comptes à faire. Dans les autres compagnies il y a une reddition de comptes de la gouvernance. Il faut que les assemblées soient faites celles d’actionnaires et que le conseil d’administration se réunisse.

        Pour des plus petits joueurs, avoir plus de structure entraîne des frais qui sont inutiles. Mais des grands joueurs et qui songent à être en bourse bien se structurent avec les corporations traditionnelles et ainsi facilitent leurs démarches et leur financement.

        Si tout repose sur l’homme bien il faut très bien le connaître et avec un nombre limité de LLC, les banquiers voient clair dans les affaires de leurs clients.

        Avec Trump ? Bienvenue dans un labyrinthe.

        Ce sont des voyants rouges indiquant le danger, sa façon de s’organiser ? Oui, absolument.

      3. Chicpourtout dit :

        @Danielle Vallée 19h50

        Oui mais… ce que vous décrivez est applicable suivant les règles de l’impôt en vigueur au Canada.
        Est-ce la même application pour les lois américaines??

      4. Lecteur-curieux dit :

        Suite… Présumons des règles qui se ressemblent aux États-Unis mais les LLC sont différentes d’une société par actions.

        Et revenons à ce que j’ai dit, Trump fonctionne comme nos petits clients mais en 400 fois plus gros.

        Les petits ont tendance à confondre les dépenses personnelles et d’affaires et leur compte de banque de cie avec leur compte personnel.

        Pour nos petits clients, quelle chance, la loi canadienne est généreuse, il faut alors regarder les règles des prêts aux actionnaires et si respectées il n’y a pas d’incidences fiscales pour le client. Mais le client ne voulait pas un prêt, il est juste pas rigoureux. Ne fait pas attention. Alors que déjà au premier cours de comptabilité au cégep, on apprend le concept de personnalité de l’entreprise. Qui est comptable et non juridique et incluant pas celle fiscale. Même une entreprise à proprio unique. Bon mais ceux en affaires non pas l’administration dans le sang ou la formation. Cette confusion avec les petits clients, on la répare en suivant ses affaires mais le bureau de comptables ne le suit pas à plein temps sauf que les conséquences seront minimes. Il est aidé.

        Pensons Donald Trump maintenant. Il a des centaines de LLC. Croyez-vous qu’il a des centaines de comptes de banque dont un pour chaque LLC? Je ne penserais pas.

        Les chèques on les a vu. Et signés par Trump et écrit Trump Organization ? Ce n’est qu’une raison sociale.

        Où le montant a-t-il été inscrit dans sa comptabilité pour le fisc?

        C’est un conglomérat au départ avec une vraie société holding du moins cela ressemblait à cela mais Trump l’a renommée et faisait ses affaires à lui en parallèle en plus d’être devenu le CEO pendant que papa était chairman. Il y a la cie normalement la société-mère et le holding mais avec Trump le holding c’est lui comme particulier plutôt que la société de gestion.

        La raison sociale versus la cie. Des comptes de banque il en a plusieurs aussi mais pour chaque LLC?

        Hey on présume comme comptables la bonne foi du client sinon il faut démissionner. Travailler pour des gens malhonnêtes et foncièrement cela ne se fait pas. Bien sûr, certains le font pareil. La conscience élastique.

        Alors on devient plus un juricomptable travaillant sur des cas de fraudes avec la GRC ou en devenant des policiers enquêteurs qui sont aussi comptables avec des individus comme Trump ?

        Tout ce qu’il fait c’est pour nous faire perdre la trace de l’argent si on le présume de mauvaise foi.

        Il faut plus que ses déclarations de revenus, il faut un accès aux livres comptables et même aux comptables internes ou externes.

        Notre prof de fiscalité, un associé en fiscalité nous en racontait celui de fiscalité I disons à HEC cours 1 de 3. Le fisc arrive chez le client et lui dit tasse-toi baquet alors le monde réel n’est pas du tout dans la rectitude politique. Et s’ils cherchent de l’argent disait-il, ils peuvent faire ouvrir les murs. Lui il a travaillé pour de vrai avec une multitude de clients importants. Bien oui c’est une bolle. Est-il retraité ? Celui de fiscalité 2 lui c’est encore des plus gros clients disaient des étudiants qu’il était un conseiller des plus grosses fortunes canadiennes. Du moins selon la rumeur il était un conseiller des Bronfman alors versus un informaticien travailleur autonome ou bien une dentiste ou un petit restaurateur, ce n’est pas la même clientèle mais Trump s’organise comme les petits bordéliques et jamais je n’imaginerai que les Bronfman étaient chaotiques à ce point à une époque moderne.

        Trump est-il juste mal organisé ou volontairement tricheur voulant ne rendre de comptes à personne? Et en faisant des choses permises par la loi et d’autres non.

        Des choses permises mais dont la conduite avisée recommanderait de faire autrement. C’est ce qu’on pense de lui mais à partir de l’info disponible et encore toute la résumer et la corriger en cas d’erreurs ne serait pas simple.

        Ce serait Revenu Canada, Revenu Québec, la GRC et la SQ qui seraient sur son cas ici ? Entre autres. Plusieurs autres organismes, agences ou ministères.

        Des grosses cies en ont plein de problèmes aussi. Leurs dédales sont moins pires ?

  15. titejasette dit :

    « Expectations suddenly are rising that the Fed might not cut interest rates this week » – CNBC

    M. Hétu, qu’attendez-vous pour faire un billet « doux » à l’attention de la bête enragé dont l’état d’âme nous promets des grands sauts…

    Quand un dentiste dit : « Ça risque de faire un peu mal », c’est qu’il entend par là : « A quelle hauteur pouvez-vous sauter ? »

  16. Haïku dit :

    « Pourquoi payer ses impôts sur le revenu? Il vaut mieux attendre qu’ils repartent. »(P. Dac).

    1. Danielle Vallee dit :

      L’épouse de Moscow Mitch. WOW.
      Ce n’est que le début des magouilles qui vont sortir au sujet de ces deux là.

  17. Haïku dit :

    RE:Les déclarations des revenus de Trump.
    « Il ne sert à rien d’être l’homme le plus riche du cimetière.
    Vous ne pouvez conclure aucune transaction de là. »(H. Sanders).

  18. Éric Beauchemin dit :

    Il risque d’avoir de grosses corrections avec un sharpie sur ses déclarations !!!!

Répondre à gigido66 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :