Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

14 : nombre de jours que l’actrice Felicity Huffman devra passer derrière les barreaux pour avoir versé 15 000 dollars à un intermédiaire pour falsifier les tests d’entrée à l’université de sa fille aînée, soit quatre ans et 50 semaines de moins que Crystal Mason, cette mère afro-américaine du Texas condamnée pour avoir rempli illégalement un bulletin de vote par anticipation lors des élections de 2016.

Huffman, qui s’est fait pincer dans le cadre d’un vaste scandale de corruption, encourait une peine de 20 ans de prison et 250 000 dollars d’amende. Mason en a appelé de sa peine avant-hier.

(Photo AP)

64 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Boozadvisor dit :

    Ouf hein, la misère des riches…

    1. Pierre dit :

      Quoi quoi quoi!!!
      Ils y a des inégalités sociales et juridiques dans ce grand pays de plus en plus trop blanc???

  2. lisois dit :

    Plus tu es foncé plus longue est ta peine de prison. Et vive la justice. C’est fini, je ne me fais plus bronzer,

    1. Henriette Latour dit :

      lisois

      😂

  3. Jean Saisrien dit :

    Wow… ça et Life at Guantanamo Bay: same thing!

  4. Danielle Vallée dit :

    Elle a eu 14 jours pour avoir contribué $15 000 à cette fraude, il y a beaucoup de ces gens riches et célèbres qui ont été mis en accusation pour avoir contribué jusqu’à $500 000 pour faire admettre leurs enfants dans ces programmes universitaires.
    On peut donc assumer qu’ils vont passer au moins un an en prison.

    Il y a une partie de mon cerveau qui se demande quel est le gain pour la société? Les 250 heures de travaux communautaires je comprends mais la prison???

    Je les aurais forcés à financer les études d’adolescents défavorisés….

    1. gl000001 dit :

      Pour décourager les autres. 🙂

    2. gigido66 dit :

      Cette actrice est une bien petite fraudeuse contrairement à d’autres qui ont déboursé des sommes faramineuses. Elle ne me semblait certainement pas la pire et en plus elle a montré du regret. Elle paye cher le regard que sa fille porte sur elle maintenant. Elle s’est fait prendre et a plaidé immédiatement coupable…un avocat analyste à GMA ce matin prétendait, pour sa part, qu’elle ne devrait même pas faire une journée de prison.
      Mais cette sentence met la table pour les autres…

  5. Henriette Latour dit :

    Et l’université qui a accepté cet argent?

    C’est comme pour la drogue, on arrête le petit dealer mais jamais le cheuf!

    1. Richard Hétu dit :

      Dans ce cas-là comme dans certains autres, aucune université n’est impliquée. La corruption se passe au niveau de l’intermédiaire indépendant et des personnes qui administrent les tests SAT ou CAT. Ce sont elles qui falsifient les tests auxquels doivent se fier les universités. Les universités n’ont aucun contrôle sur ces tests ou leur administration.

    2. treblig dit :

      La qualité du diplôme de High School est ultra variable selon l’état ( je pense à l’Alabama,) le quartier, la ville… Les universités sérieuses ne se fient pas à la valeur de ce diplôme pour admettre les étudiants

      Ils font passer des tests supplémentaires de type SAT ou CAT pour admettre les nouveaux étudiants.

      Mais les universités elles-même sont de qualités très variables. En haut de la liste, Harvard, Yale, MIT…
      En bas de la liste, les universités religieuses comme la Liberty University dont le diplôme n’a de valeur que si vous voulez devenir un pasteur évangélique. Ou la Trump University qui n’avait aucune valeur.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Trump University n’était pas une université mais le Donald têtu ne changeait pas le nom même si plusieurs lui disaient. Cela lui a pris du temps avant de changer.

        Par ailleurs, ces classements universitaires il faut en prendre et en laisser. Et là Trump dans son émission avait fait bonne œuvre quand la Québécoise de McGill ne se laissait pas impressionner par ces réputations à la fois méritées et surfaites.

        C’est même pire que les classements de Fraser Institute. Les chances sont plus grandes d’avoir un snob qu’une véritable élite à Brébeuf si on parle de l’ensemble de leurs élèves et non des meilleurs.

        Les universités c’est encore pire les classements basés sur les chercheurs qui publient ou autre.

        Dans nos propres universités, le prof bien coté par l’université pouvait être un pédagogue disons très ordinaire alors que la chargée de cours faisant cela comme second emploi pour se reposer disait-elle, être exceptionnelle.

        Des snobs, des prétentieux et oui aussi des vraies bolles et notamment au secondaire aussi mais plusieurs favorisés par leurs parents. Papa étant un PDG par exemple d’une entreprise importante.

        Ils peuvent être bons pour de vrai. Ou tiens à l’université certains ont des notes ordinaires mais des contacts extraordinaires ou d’autres mérites aussi.

        Pour Harvard ? Tous leurs diplômés n’ont pas la même valeur.

  6. chrstianb dit :

    Mon chiffre à moi: 0. Nombre de journée pour avoir fraudé des milliers de personnes avec une université bidon. Pas besoin de dire à qui je pense.

    1. fylouz29 dit :

      A Hillary en jeans serrés avec une chemise déboutonnée en haut ?
      En Camaro ?

      (engrenages qui grincent)

      Ping !

      Ah pardon, j’viens d’comprendre.

  7. xnicden dit :

    Merci pour le rappel de ce qui est arrivé à madame Crystal Mason.

    Je lis aussi des gens qui font la comparaison avec madame Tanya McDowell, une autre mère afro-américaine, qui aurait été condamnée aussi à 5 ans de prison; son crime étant d’avoir menti sur son adresse afin que son enfant aille dans une meilleure école publique. Je mets au conditionnel car je n’ai pas retrouvé de source fiable à ce sujet…

    Quoi qu’il en soit, si on comprend bien les explications de M. Biden rapportées dans un billet précédent, pas besoin de parler de racisme systémique quand on sait à quel point il y a pénurie de gramophones chez les afro-américains.

    1. chrstianb dit :

      Sur Snopes: TRUE
      https://www.snopes.com/fact-check/tanya-mcdowell-sentencing/
      La sentence de Tanya MvDowell est comparée aux sentences bonbons pour crimes sexuelles d’athlètes collégiaux.
      Misère.

      1. xnicden dit :

        Merci!

    2. Armid dit :

      Merci pour le rappel de la peine de Tanya McDowell! Je pense que celle-ci est beaucoup plus appropriée que Crystal Mason pour comparer le deux poids, deux mesures typiquement américains, une fraude électorale n’ayant pas grand chose à voir avec une falsification de tests d’entrée universitaire.

    3. Achalante dit :

      Et certains osent dire qu’il n’y a plus de racisme aux États-Unis. (Ou même au Canada, ne nous voilons pas la face, si c’est moins criant, ce genre de chose arrive aussi.)

      1. Legault Daniel dit :

        On peux tu admettre qu’au Canada ce n’est parfait mais que pour le monde ordinaire c’est mieux qu’aux Etats-Unis!

      2. Achalante dit :

        @Legault Daniel : C’est certainement mieux. Mais ça ne veux pas dire qu’on peut s’assoir sur son derrière et se féliciter d’être moins raciste que d’autres… Il reste du travail à faire.

  8. Apocalypse dit :

    @Boozadvisor – 17:08

    ‘Ouf hein, la misère des riches…’

    Sans oublier le fait d’être ‘blanc’.

    Ensuite, on viendra nous dire qu’il n’y a pas de privilège d’être blanc :-(.

  9. Armid dit :

    Permettez-moi de ne pas comprendre le but de la comparaison avec la peine donnée à Crystal Mason. Évidemment 14 jours est ridiculement peu si on le compare aux 20 ans de prison et 250 000 dollars d’amende qu’elle aurait pu avoir, mais depuis quand compare-t-on la falsification de tests d’entrée à l’université avec de la fraude électorale? L’un est bien pire que l’autre. Pourrait-on plutôt donner des exemples de peines que des afro-américains auraient encourus pour le même crime?

    1. chrstianb dit :

      Le message de xnicden à propos de la condamnation de Tanya McDowell : 5 ans pour avoir donné une fausse adresse. On ne parle même pas de corruption!
      https://richardhetu.com/2019/09/13/le-chiffre-du-jour-73/#comment-140994

  10. Danielle Vallée dit :

    @xnicden: ‘ si on comprend bien les explications de M. Biden rapportées dans un billet précédent’

    Dans sa grande maladresse, Biden a repris un thème qui revenait souvent avec Obama: les pères noirs absents, totalement désintéressés, les mères harassées qui ne prennent pas le temps de parler à leurs enfants. Ce qu’il a dit est vrai et on le vit au Québec aussi. Les maternelles 3 et 4 ans sont une solution au phénomène des parents qui laissent les enfants devant une télévision ou une tablette, en autant que les parents ne sont pas dérangés. Ou qui laissent les enfants chez des gardiennes qui s’en foutent C’est un débat profond.

    Le débat présidentiel n’était sûrement pas la place pour ramener cette histoire. Obama pouvait faire des reproches en public à certains pères noirs et ça passait parce qu’il est noir lui aussi. Ce que Biden a essayé d’exprimer c’est que pendant la présidence d’Obama beaucoup d’argent et d’efforts ont été faits pour donner une chance à ces enfants d’avoir une éducation normale.

    Biden n’est pas un orateur né, et ce genre de débat public ne lui sied pas. Il faut sortir un peu de ce ‘blame game’ et se demander comment il agirait s’il était à la Maison Blanche. Même Bernie Sanders s’est dépêché de s’approcher de Biden quand Castro l’a attaqué hier soir, et Biden fournissait les pastilles pour la gorge à Sanders.

    1. CBT dit :

       »Les maternelles 3 et 4 ans sont une solution au phénomène des parents qui laissent les enfants devant une télévision ou une tablette, en autant que les parents ne sont pas dérangés. »

      Je ne suis pas certaine que cela arrange un problème de société, si les parents ne s’occupent pas de leurs enfants à 3 ou 4 ans, ils ne s’en occuperont pas davantage à 6 ou 7 ans. C’est beaucoup investir en pensant que tout sera arrangé grâce à un projet coûteux.

  11. Igreck dit :

    Une société où l’argent est sensé tout régler… à lire :
    https://www.journaldequebec.com/2019/09/11/une-adolescente-vole-1800–a-ses-parents-pour-les-faire-assassiner

    1. Haïku dit :

      Igreck
      Merci pour le lien. En effet, un rėglement de compte en banque qui a mal tourné.

  12. RICK42 dit :

    Au Canada, on essaierait de réhabiliter cette jeune personne… Aux States, elle risque de passer plusieurs années en taule..

  13. quinlope dit :

    @Danielle Vallée 18:16

    La Loghorrhée de Oncle Joe, hier soir, ne faisait aucun sens. Après s’être empêtré dans les record players et tutti quanti, il en était rendu au Vénézuela alors que le journaliste a cru bon de l’interrompre.

    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et le mots pour le dire arrivent aisément. (Boileau)

  14. Lecteur-curieux dit :

    Aspect non abordé, la fille de Huffman pense quoi de sa mère ?

    Et elle aurait été admise sans la falsification ?

    On n’en veut pas de l’aide de maman ou papa si c’est pour nuire. Pour l’université ? Se renseigner sur les programmes mais corrompre les notes ?

    Cela fait penser à l’article du journaliste Alexandre Pratt sur des parents voulant fausser les stats de leur fiston au hockey.

    On comprend que les parents veulent le meilleur pour leurs enfants mais cela doit commencer par l’enseignement des valeurs dont l’intégrité et l’honnêteté.

    Dans un monde archi-compétitif la différence entre être accepté ou refusé peut par contre être mineure. La personne refusée peut avoir d’autres opportunités ailleurs. Enseigner la résilience aussi.

    Pour la comparaison des deux fraudes je trouve la première pire que celle électorale par une électrice à moins que l’élection se joue par un vote et encore il faudrait que ce soit la maman du candidat.

    Gagner par tricherie et pire c’est maman qui triche à la place de la personne. De quoi avoir envie de renier sa mère bon mais… Elle lui pardonne ?

  15. Cubbies dit :

    Les inégalités du système de justice américain sont bouleversantes à mes yeux. La sentence de Madame Huffman est ridicule. Quel pays de cinglés!

  16. 430a dit :

    Y a pas à dire: un jour, faudra une révolution dans ce « beau grand pays ».

  17. quinlope dit :

    «Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir».

    Les animaux malades de la peste
    Jean De La Fontaine,.

  18. Réal Tremblay dit :

    Mason a bien fait d’en appeler même si je considère son geste plus grave. Plus grave mais disproportionné. Combien de gens fraudent de toutes les façons (paradis fiscaux) et qui ne vont jamais derrières les barreaux grâce à leur argent.

  19. AB road dit :

    Doit-on la Felicity ou pas de s’en tirer à si bon compte ???

  20. loup2 dit :

    Que serait un vendredi, « le treize», sans une pièce de musique proposé par loup le deuxième ?

    Je vous amène à Nashville dans le Tennessee.
    Accompagné Lindi Ortega.

    1. Haïku dit :

      @loup2
      Merci pour l’interlude musicale. Paroles très pertinentes.👌

      1. loup2 dit :

        Effectivement Haïku. les paroles.
        C’est une latino Lindi ?
        – – – – – – – – – – – – – – – – – –
        Une tribu qui a été exterminé par les…
        «The murder of the Crows»
        https://www.youtube.com/watch?v=x6ikqNlXv-8
        Cette femme a dans la voix un cri, un je ne sais quoi qui perce. J’aime son intensité.
        Lindi Ortega

      2. Haïku dit :

        @loup2
        RE; « The murder of the Crows ».
        Ouch ! Et merci pareil.

  21. Danielle Vallée dit :

    @quinlope:
    Justement, avec l’histoire du ‘record player’, il voulait dire : arrangez vous pour que vos enfants entendent des mots. Tout son point était que des enfants, là bas et ici, n’ont même pas assez de vocabulaire pour commencer à l’école avec d’autres enfants.
    Il voulait exprimer quelque chose de pertinent mais s’est rendu compte que ce n’était ni le lieu ni le moment.

    Quelqu’un a partagé avec nous il y a quelques jours les programmes de politique extérieure de 6 candidats et le programne de Biden excède le programme de tous les membres autres par des kilomètres parce que Biden a voyagé à travers le monde et connaît les dirigeants des autres pays.

    Ces débats sont ridicules et sont superficiels et ne permettent pas à quelqu’un comme Biden d’exprimer le niveau de ses connaissances.
    Ni à aucun autre candidat d’ailleurs.

    C’est un exercice de débats que des avocats développent à l’école. Il faut juger les candidats par ce qu’ils ont accompli, pas par leur capacité à débattre sur des sujets futiles.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Vous avez bien raison. Au surplus je n’appelle pas cela des débats mais des combats ou des dialogues de sourds.

      Dans des émissions de Radio-Canada, il y a des joutes oratoires et c’est plaisant à écouter mais ce n’est qu’un exercice de style montrant le talent des comédiens.

      Leur faire faire des jeux de rôles, des mises en situation ou leur faire passer des entrevues individuelles démontrerait bien plus leur potentiel que ce théâtre qui au moins ne va pas dans le grotesque comme avec Donald Trump.

      Envoye qu’ils passent des épreuves et que les questions soient posées par des pointures i.e. des gens ayant occupé des postes de direction supérieure et dans plusieurs secteurs.

  22. RICK42 dit :

    HS- (mais digne d’un vendredi)
    Dans un discours échevelé fait par Trump à Baltimore récemmrnt, il déclare, à propos des lumières LED qu’il abhore: « The bulb that we’re being forced to use, number one most importantly the light’s no good — I always look orange. And so do you — the light is the worst. »
    Oui, vous avez bien lu…Trump l’orange Croche le dit: Il a toujours l’air orange sous cet éclairage!
    (Tiré de CNN)
    …et c’est pas la joke du vendredi, believe me!

    1. Haïku dit :

      @RICK42
      Trump n’est pas l’ampoule la plus brillante des USA(euphémisme de l’année).

      1. RICK42 dit :

        Trump est plutôt l’ampoule au pied des USA…

  23. titejasette dit :

    C’est Vendredi le 13…Blague intitulée « Entre amies »

    Mélania jase avec son amie.

    – Quand tu fais l’amour, toi, tu lui causes à ton mari ?
    – Bah, s’il me téléphone oui !

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      Insolences du téléphone ?

  24. Carl Poulin dit :

    En décalage…
    Bon, malgré toutes les frasques, les crimes dont il pourrait être accusé, jugé et condamné et surtout suite aux nombreux sondages dont l’éternel appui inconditionnel au DESPOTUS se situe invariablement aux alentours de 40%…on peut dire sans se tromper qu’il Ý à 40% d’abrutis aux USA!

  25. titejasette dit :

    Blague intitulée « Pause pipi dans une halte routière »

    J’étais sur l’autoroute quand je décidai de m’arrêter dans une halte routière pour aller aux toilettes.

    La première toilette était prise, j’entre donc dans la deuxième. A peine suis-je assis que j’entends une voix qui vient de l’autre toilette :

    – Salut, comment ça va ?

    Je suis pas trop du genre à fraterniser dans les toilettes des haltes routières. Je sais pas trop ce qui m’a pris, mais enfin, je réponds, un peu embarrassé:

    – Euh… ça va…

    Et l’autre qui poursuit :

    – Et qu’est-ce que tu fais de beau ?

    Tu parles d’une question ! Je commençais à trouver ça un peu bizarre,

    Mais je lui dis:

    – Ben, chuis comme toi… Je fais caca…

    Et là, j’entends le gars dire, tout énervé :

    – Écoute, je te rappelle plus tard, y’a un couillon à côté qui répond à toutes mes questions !!!

    1. Haïku dit :

      titejasette
      👏👏👏

  26. leonard1625 dit :

    Ana Navarro (CNN) « A man spent 36 years in prison for stealing $50 from a bakery. Felicity Huffman got 14 days. « 

    1. Micheline L dit :

      Je ne suis nullement scandalisée par la sentence de 14 jours de Felicity mais je suis horrifiée par celle de 36 ans pour un vol de 50$. Comment a-t’on pu condamner un homme aussi sévèrement?

      1. leonard1625 dit :

        @Micheline. C’était en Alabama. Le loi de l’époque disait qu’après un certain nombre de délits, une peine à vie était infligée, peu importe l’offense. Le type avait plaidé coupable à trois délits mineurs quelques années auparavant.

        Je crois que la raison de ces sentences ultra débiles est l’existence de prisons privées, conjuguée à celle de politiciens corrompus.

      2. Lecteur-curieux dit :

        Comme je disais relisez Lucky Luke, la Guérison des Dalton et voyez les sentences imposées à des prisonniers qu’on fait rencontrer au prof. Bien sûr, c’est une caricature des États-Unis et avec une vision européenne mais c’est cela.

        Avant Trump, on se scandalisait moins mais ce pays était bien ainsi qu’on le dénonce maintenant.

  27. ProMap dit :

    Danielle Vallée 17:21 – Je sais, il est 21 h ou à peu près. Mais je crois que Danielle (excusez-moi d’y aller un peu familièrement) propose ou ramène ou met en lumière, je ne sais trop comment le dire, une idée sensée : Pourquoi une peine de prison doit-elle se vivre entre quatre murs avec le son assourdissant de « tu es coupable, médite, ».? « Mais sur quoi, dois-je méditer? » Pourquoi ne pas plutôt exiger réparation. Réparation par la personne, réparation de ce qu’elle a brisé. Je ne suis pas psych-quelque-chose., mais il me semble y avoir plus de possibilités de réhabilitation, le terme convenu, lorsque la personne inculpée doit elle-même faire le pas et réparer. Plusieurs juges ont décidé de telles sentences. Ce n’est pas nouveau, en soi. Mais jusqu’à quel point ces sentences « collent » avec le crime commis? Merci Danielle Vallée.

    On donne 14 jours à une femme qui passera son temps à facebooker et pleurer sur son sort.Pleurera-t-elle sur le sort d’une jeune personne tassée parce que son enfant n’a pu être capable de lui-même de franchir l’obstacle.? Et encore plus désolant, tassé parce que ses parents n.ont pas l’argent pour lui permettre ne serait-ce qu’un essai? Hormis l’injustice commis envers Mme Mason (misère, 4 ans pour fraudé un vote lors d’une élection, une personne sur 300 millions et les Ripoux le faisant qui à coup de milliers avec leur gerrymandering?!!!), ça ressemble aux parents accusés parce que leur enfant à voler soit-disant une barre de chocolat ou je ne sais quoi.

    1. ProMap dit :

      ggrrrr.. « personne tassée parce que une autre l’a devancée par tricherie? » pis plusieurs fautes parce que je n’ai pas su me calmer.

  28. Benton Fraser dit :

    Il est un peu con… mais il a de l’argent!

    https://www.raprnb.com/2019/03/26/dr-dre-polemique-blague-entree-fille-universite/

  29. Haïku dit :

    « Le plus grand mal, à part l’injustice; serait que l’auteur de l’injustice ne paie pas la peine de sa faute. »(Platon).

  30. Pierre S. dit :

    ———————-

    la grosse andouille va ramasser combien de jours de prison pour détourner
    les budjets de l’ US Air force au profit de sa chaine d’hotel ?????

  31. Micheline L dit :

    Léonard1625
    Merci pour l’explication. Les prisons privées, quelle aberration!

  32. spritzer dit :

    William H. Macy, le mari de Felicity Huffman, a eu une longue carrière au cinéma mais je me rappellerai toujours de son rôle dans le film Fargo des frères Cohen.

  33. papitibi dit :

    @ Danielle Vallée 19h25
    C’est un exercice de débats que des avocats développent à l’école. Il faut juger les candidats par ce qu’ils ont accompli, pas par leur capacité à débattre sur des sujets futiles.

    Heu… Non.

    Le jour où je suis devenu avocat, je n’avais jamais plaidé, ni appris à plaider – que ce soit à la Fac ou à l’École du Barreau. J’étais mort de frayeur à la seule idée de devoir interroger un témoin récalcitrant et de devoir argumenter contre un adversaire expérimenté, devant un juge prêt à me découper en rondelles.

    J’ai appris sur le tas. Et j’ai appris vite. C’est une question de temps de réflexes, de temps de réaction. D’instinct. De capacité d’emmagasiner et de maîtriser des données disparates et d’y puiser – le moment venu – la source de la question qui tue.

    Qu’un/e Wannabe President maîtrise cet art, ça me semble constituer un atout… Non?

    = = =

    Juger les candidats à ce qu’ils ont accompli plutôt qu’à leur capacité à débattre sur des sujets futiles?

    Un POTUS, c’est une sorte de président de conseil d’administration, à qui ses différents ‘ministres’ (secretaries) et conseillers donnent des avis souvent contradictoires, chacun en fonction des lobbies qui l’ont alimenté ou de ses convictions plus ou moins raisonnables.

    45 est incapable d’analyse; il va adhérer aux recommandations et à la version des faits que lui aura donné la dernière personne à lui pisser à l’oreille.

    Au contraire, un/e wannabe Prez qui sait débattre de questions futiles – comme vous dites – va AUSSI pouvoir débattre avec ses conseillers et ainsi parvenir – on l’espère – à la meilleure décision possible!

    = = =

    Juger les candidats à ce qu’ils ont accompli?
    Noooon.
    Juger les candidats à ce qu’ils POURRONT accomplir dans les 4 ou les 8 prochaines années.
    Juger les candidats à leurs capacités RÉSIDUELLES, ça, d’accord.

    Juger les candidats davantage à leur FLAIR. À leur capacité de BIEN S’ENTOURER, à ÉCOUTER et à faire le tri… C’est comme ça qu’on trouve ZE candidature idéale.

    1. RICK42 dit :

      Pourtant, Trumpy est capable d’évaluer la sincérité d’une personne en échangeant une simple poignée de main…il le ressent dans des tripes, qu’il a volumineuses… Il ne faut pas chercher plus loin, c’est « the best president ever »…

      1. Haïku dit :

        RICK42
        👌 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :