Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump a accusé Barack Obama d’avoir négocié un accord sur le nucléaire iranien qui était à son avis le pire de toute l’histoire des négociations internationales. D’où sa décision, encouragée par son ancien conseiller pour la sécurité nationale John Bolton, de retirer les États-Unis d’une entente à laquelle Téhéran se conformait de l’avis de la plupart des experts, y compris ceux du département d’État américain.

Or, qu’apprend-on aujourd’hui? On apprend que le président des États-Unis jongle avec l’idée proposée par son homologue français Emmanuel Macron d’accorder à l’Iran une ligne de crédit de 15 milliards de dollars en échange du respect par Téhéran de l’accord négocié en 2015 par… Obama et ses alliés (il songe aussi à un assouplissement des sanctions contre la république islamique).

Une telle concession pourrait ouvrir la voie à une rencontre à New York entre Trump et le président iranien Hassan Rohani en marge de l’Assemblée général de l’ONU autour du 24 septembre. Et elle représenterait le virage le plus spectaculaire d’une politique étrangère marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme.

(Photos AP) 


73 réflexions sur “Trump et l’Iran : cherchez l’erreur

  1. patofbarnak dit :

    Ils l’ont-tu l’affaire, les Amarikains ! Hein Méo !?

    Non mais quel cirque ! Le clown au cheveux jaune-pisse va bientôt se transformer en clown Ça !

  2. Gilbert Duquette dit :

    Y veut son Nobel de la Paix. Barack Hussein Obama l’a eu (huge mistake) il l’a pas encore (more huge mistake and so unfair).

    1. Pierre dit :

      Les talibans qui lui promettent de lui donner un chien de leur chienne, la Corée du Nord qui fait de nouveau peur au Sud, et là l’Iran qui va siffoner d’autres milliards à un pays qui veut pas donner de soins de base à son propre peuple, et ben, il l’a l’affaire ce Potus -45. J’oubliais la Chine, la Russie, le Venezuela et tous les pays d’Amérique du Sud et le Mexique, comme on dit il a mis la merde partout donc il est mûr pour la retraite ou la maison de fou 😜 il va sûrement aussi fourrer son nez dans nos élections et aider Scheer à rentrer car lui ne se laisseras pas embrasser par la bimbo comme Justin💋💋💋

  3. jcvirgil dit :

    C’est spécial en effet.C’est Netanvoyou qui va être en tabar+×@$# 😣

    1. onbo dit :

      Tout serait possiblement que du fast food, pour consommation best before les élections en Israël… 😉 donner à penser à la communauté internationale que lui et Bibi ne sont pas si pire que cela, sont parlable, négociables… S’il y a erreur, ce serait dans notre façon de décoder cette volte-face précisément incongrue. Le numéro un Iranien le voit venir de loin.

      L’autre erreur, ça serait de penser que Trump fait un véritable virage de son bateau pour rassurer les passagers du Titanic à l’approche de l’automne qui marquera le début de sa dernière année de présidence, où Donald le lame duck voudrait bien paraître pour la grande rencontre devant l’électorat: Iceberg droit devant, bien vivant et possiblement fatal.

      Bibi l’a aidé. Il doit aider Bibi. Sa survie en dépend. Il joue gros, il n’a plus rien à perdre depuis la maigre majorité républicaine du 9e de NC qui sonne le tocsin: Iceberg droit devant à 36 scaramuchis. On a pas fini d’en entendre. Le Wapo n’a pas fini d’en compter.

      L’autre erreur serait de croire que Donald Trump n’est pas apeuré, et pas rien qu’un peu, par le rouleau compresseur de la Chambre qui prépare avec méthode, minutie, constance et clairvoyance un document d’auditions en impeachment.

      Donc, une diversion et puis après une autre et une autre. Quand Trump nous montre la lune, regardons simplement le Donald.

      1. Layla dit :

        Pour sûr qu’il a peur
        Ce clown acrobate il se balance dans les airs d’un poteau à l’autre mais le hic c’est que maintenant par sa faute sa très grande faute il joue sans filet, parce que de plus en plus les gens qui auraient moindrement de l’allure refusé d’aller s’exhiber comme des marionnettes, d’aller s’exposer à ce qu’un ou deux de leurs squelettes sortent.

        Ce lâche n’a pas envie de provoquer des guerres, et risquer sa vie comme président en allant encourager les troupes sur le terrain.

        Je lisais aujourd’hui « …un président qui apprécie autant l’image de la force qu’il est réticent à en user. »
        Et c’est mieux Mais il reste que c’est un lâche et non comme je lisais hier « un gros niaiseux »

    2. Le Champ dit :

      Et l Arabie Saoudite….

  4. V-12 dit :

    Au diable la politique étrangère!
    Vive la politique étrange!

    1. Benoit Forget dit :

      @ V-12

      J’aime bien vos répliques, particulièrement celle-ci.

      Cela dit, Pennywise aurait-il réalisé que pour le Nobel de la paix, son chien est mort avec Kim? Alors, se dit-il, pourquoi pas l’Iran?

      1. Thomas galiana dit :

        Et des soldats américains issus de minorités vont mourir pour rien et battre l’Iran est mission impossible

  5. Loufaf dit :

    Pas de mot! Comme disait Yvon Deschamps:  » Ça s’ peux tu? « 

    1. chrstianb dit :

      Yvon Deschamps a déjà dit aussi: US qu’on s’en va?

      1. onbo dit :

        Je dirais même, je dirais plus, Voyous qu’on est rendus?

    2. gl000001 dit :

      Que voulez-vous ? C’est la vie !!
      La prison à vie pour ce traitre une fois qu’il sera dépotussé !!!

    1. s’adressait à V-12

  6. Serge Montpetit dit :

    Double AYOYE, ils est vraiment epais l epais.

  7. Louy dit :

    L’erreur devrait être corrigée aux prochaines élections…
    (J’ai le droit de croire au Père Noël)

  8. Haïku dit :

    « Une certaine dose de stupidité est nécessaire pour faire un bon soldat. »(F. Nightingale).

  9. Martin cote dit :

    pas croyable çe que le gros moron peut faire….il va dire que c’est lui qui a négocié cette entente et qu’elle est mille fois meilleure que celle négociée par Obama…..toujours sa petite personne….vraiment pu capable….la chambre doit agir pour mettre un frein à cette simagree d’administration…

  10. fallaitquejteuldise dit :

    Tant qu’à parler de politique « étrange » pourquoi pas une partie de poker, Rohani,Trump, Poutine et Kim Jong-Un? Le tout sous la supervision des Talibans… Trump en bon propriétaire de Casino pourrait ainsi régler bien des problèmes de ce monde… Du moins, il le croit. Pathétique.

    1. RICK42 dit :

      Un strip poker serait plutôt drôle! Imaginez la scène: Trump en bobettes et bas blancs, Vlad en collants roses, LRM (Little Rocket man) en caleçons aux genoux, et Rohani avec un chapeau poilu comme seul vêtement. Belle gang de totons! Mais je rêve, là!

  11. Peut-être vient-il de comprendre qu’il ne gagnera ni contre l’Iran ni contre la Chine et qu’ayant désespérément besoin de victoires et je ne sais trop par quel moyen, il se déclarera vainqueur de ces deux combats.
    (La Chine renonce à certains tarifs et 45 reporte de 2 semaines les siens…)

    cherchez l’erreur…facile c’est lui!

    1. Madalton dit :

      C’est pas lui qui disait qu’on serait fatigué de gagner 🤔

      1. gl000001 dit :

        C’est trop vrai.
        Fatigué de payer $15 milliard pour gagner contre l’Iran.
        Fatigué de payer des taxes sur les produits chinois.
        Etc.

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        « La trop grande sécurité des peuples est toujours l’avant coureur de leur servitude. »(J-P Marat)

    2. ProMap dit :

      marie4poches – Right on the target.

      Un jour, un dieu qui avait beaucoup de problèmes avec plein d’humains qui le blasphémaient et l’envoyaient paître dans les orties, cherchait le miracle ultime transformant son passé de dieu de looser en un dieu vainqueur parmi tous les dieux. Or, depuis sa tendre enfance de dieu, il n’avait vécu que minables résultats pour tant de promesses de bien-être faites à ses adorateurs, au point où ces derniers lui envoyaient de moins en moins d’encens oratoire. Un jour Dieu dit à dieu : « Ta reconduction je ne ferai si point de miracle tu n’accomplis ». dieu n’a pas trop compris les paroles de Dieu avec toutes ces négations, mais il se dit que les pensées de Dieu étaient impénétrables, mais aussi très pénétrantes. Par chance, dieu compris par l’intervention de l’Esprit Saint de Dieu un tweet que lui adressa un humain québécois totalement inconnu, mais qui semblait à priori s’intéresser à la magnificence de dieu : »Grouille-toé l’cul, tabarn**. T’es en train de te faire fourrer sur tout’la ligne. Fais un Nobel de toi, stie ». Malgré la différence de langage, dieu qui n’a pas le feu des langus de l’ESprit en question compris quand même par la teneur de la vibration de son appareil de télépathie qu’il devait faire quelque chose de huge, de great, de trenendous, et si possible gorgeous. Alors, il offrit à l’humain, grand patron d’un petite ville nommée Téhéran, un palais en or.

      Alors, le boss de Téhéran, tout humain qu’il soit, lui répondit…

      Aidez-moi à finir la fable.

    3. ProMap

      Allahu akbar lui répondit il.
      Homme infidèle, mécréant
      ton palais en or est insuffisant
      Tu as humilié l’Iran
      En ne respectant pas tes engagements
      Tu as volé Jérusalem aux palestiniens
      Conspiré avec les saoudiens
      Tu devras me faire le serment
      Autour de toi tu feras le bien
      Tu chériras les enfants
      Petits et grands
      Les blancs et immigrants
      Tu t’excuseras dès maintenant
      Auprès de tout ceux souffrant
      De par ton comportement
      Tu ne seras plus président
      Sinon il y aura du sang
      Je resterai maître de l’Iran
      Toi un mendiant

      1. Haïku dit :

        @marie4poches
        Ouch ! Et en plein dans le mille.👌

      2. Layla dit :

        @Marie4Poches
        💯excellent💯.Layla.

      3. ProMap dit :

        marie4poches – LOL. De toute beauté! Scénario plus que probable.

        « mendiant » Bravo!! Le meilleur mot pour décrire trump et sa misérable vie.

  12. InfoPhile dit :

    Peut-on déduire de cet apparent changement une désapprobation des récents propos délirants de Netanyahou ?

    Ce serait probablement lui [Trump] accorder trop de suite dans les idées, mais sait-on jamais.

    «Et elle représenterait le virage le plus spectaculaire d’une politique étrangère marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme.»

    En effet, mais si ça prend ça, ben aussi bien qu’il en soit ainsi. Il pourra toujours prétendre qu’il avait subi l’influence néfaste du diabolique Bolton. On sait que ses fervents admirateurs n’y verraient que du feu.

    Une sorte d’épiphanie par un 11 septembre! Quel cirque! Mais si ça prend ça… Après tout, y’a juste les fous qui ne se ravisent pas! Ah! Sainte bénite!

    J’ai comme l’impression que son propre camp développera moins d’urticaire à la simple évocation du mot « destitution ».

    Quand même, chapeau à Macron qui accumule les bons coups par les temps qui courent. Mais si j’étais Iranien, je ne sortirais pas la pipe à eau trop vite.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Avoir de
      la fuite dans les idées disait Sol ?

  13. quinlope dit :

    Et l’on pourrait ajouter « de l’irrationalité ».

  14. quinlope dit :

    Voilà ti pas que son tinami Bibi devient cocu.

  15. Martin cote dit :

    De l’improvisation pure et simple…..attendons les tweets demain …il peut encore changer d’idée…dépendant de la nuit qu’il va passer ou encore peut-être que Bibi va le résonner et lui d’aire accroire qu’il ne peut faire confiance aux méchants iraniens….

    1. Lecteur-curieux dit :

      Pour l’ improvisation même pas sûr qu’ il serait bon à la LNI. Dans celle de départ, il se serait fait lancer des claques. Et qui sait après ?

  16. 430a dit :

    N’importe quoi pour épater la galerie! Trump n’en est pas à une volte-face près. Son génie très stable est de ne pas en avoir…

  17. Haïku dit :

    « Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique;
    ce ne peut-être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau,
    une moelle épinière leur suffirait amplement. »(A. Einstein).

  18. Layla dit :

    Chercher l’erreur… pour ma part hypocrisie au pluriel.

    Vite comme ça sans vous avoir lu sans avoir suivi les liens… je m’interroge…

    DT a commencé à dire qu’il n’était pas d’accord avec beaucoup « des conseils » de son conseiller à la sécurité nationale est ce que ce pas de colonne nous prépare à nous dire moi je ne voulais pas ça, annuler cet accord, j’ai suivi son conseil mais je vais faire ce qu’il faut pour établir contacte avec Iran…vous savez quoi mon petit doigt me dit qu’on pourrait le voir de plus en plus ramper avec les alliés en hypocrite, disons que je fais un DT de moi je me fis à mes fellings.

    Mais cette nouvelle est ce une vraie nouvelle ou une nouvelle qu’il a fait couler pour finir par dire qu’il n’a jamais dit ça.

  19. onbo dit :

    @Layla

    Je suis du même avis que vous. Je donne longtemps la chance au coureur. Et quand le coeur n’y est plus, c’est que j’ai perdu confiance. Trop de fois Donald Trump a fait rêver. J’écoute des fois des bribes de discours. Puis je vois soudain dans un mot, une phrase, une posture (quand il se dresse sur ses argots devant son lutrin comme s’il se retenait de…), un certain sourire malaisant, que Tump ne change pas. Il mimique, pose, simule de s’emporter, s’écoute, savoure ses effets de scène. J’ai déjà décroché. Vous pouvez lire ce que sa sortie m’inspire à 21h29. Bonne soirée! 😉

    1. chrstianb dit :

      Pour la pose, je suggère un nouvel acronyme pour trump : Duce Donnald Trump, DDT.
      C’est toxique, non biodégradable, soluble dans les matières grasses et les huiles.

  20. marcandreki dit :

    Chercher l’erreur et vous la trouverez dans une autre manoeuvre de diversion dont seul l’escroc en chef est capable. Ça sent mauvais sur le plancher des tribunaux à New York. L’organisation Trump est sous le coup d’une enquête sérieuse qui implique la collaboration de Michael Cohen ( encore lui) à propos de falsification de documents aux fins d’échappatoire fiscaux. Cette enquête n’est pas soumise aux mêmes prérogatives que le DOJ. So : A president CAN be indicted under states law.
    https://www.rawstory.com/2019/09/trump-is-facing-very-unpleasant-jail-sentence-in-new-york-after-michael-cohen-flipped-again-joyce-vance/

    Par ailleurs, il parait de plus en plus clair que près d’une centaine de représentants républicains auraient séjourné dans les différents hôtels de la Trump organisation, ce qui pue la queue du diable en terme de violation effarante de la constitution américaine sur la règle morale de émoluments.

    Trump est dans la mouise la plus totale. Maintenant qu’il s’est débarrassé de Bolton, marionnette des militaristes et fabricants de bombes,– Trump n’avait pas encore compris qu’il était la pute servile de forces qui le dépassent,– Trump, dans une rare décision appropriée, se la joue diplomate de pacotille afin de détourner l’attention sur son amateurisme ahurissant. Tellement ahurissant que je l’aurais congédié d’une équipe de baseball atome C tellement cet abruti semble incapable d’attacher lui même ses chaussures. ET vl’a ti pas qu’ en prime, il se réfugie dans les bras de Macron pour avoir l’air moins con. Ce gars là mérite des baffes derrière la tête. Despicable moron.

    1. Haïku dit :

      @marcandreki
      Très bonne analyse ! Merci. J’attache mes chaussures.

  21. Daniel Legault dit :

    trump fait des voltefaces à répétition mais l’Iran et la Chine gardent le cap.

    L’Iran a graduellement recommencé à travailler sur le nuclaire.

    La Chine est constante dans son ajout de tarif. Ce qu’elle fait, c’est de s’ajuster pour ne pas trop se faire de dommages. Quand on fait ce type d’ajustement, c’est qu’on n’a pas l’intention de céder.

    trump n’est pas une lumière mais puisqu’il a fait de multiples faillites, il doit se rendre compte qu’il ne gagnera pas contre la Chine et l’Iran et que la population des États-Unis commence à comprendre que l’économie perd des plumes.

    Il peut faire d’autres volte-face mais ça ne changera rien pour l’Iran et la Chine.

  22. Eric dit :

    Je n’ai jamais commenté sur votre blogue étant donné que je ne souscris pas, pas parce que je veux pas, mais parce que mes moyens ne me le permettent pas. Mais je pensais à ça… A quand remonte la dernière victoire des USA en temps de guerre? La deuxième guerre mondiale? Et elle a été gagnée comment? Pas à coup de stratégie, de troupes fortes, et je ne dénigre pas les forces de toutes les armées, mais elle a été réglée à coup de bombes atomiques, ce que n’importe quel des pays impliqués aurait pu régler tout ça si un de ces pays avait possédé cette bombe. En 2019, les conflits ne se règlent plus à grand coup de je vais te casser la gueule, je vais te faire sauter! J’ai l’impression que Trump réfléchit comme si on était au siècle dernier, oui il utilise twitter, mais ça fait pas de lui un homme qui est responsable de ses paroles. Quand il a dit à Mme Merkel qu’il avait du sang allemand qui coulait dans ses veines, je fabule peut être, mais il pensait pas à son grand père, mais peut être à Hitler. Son discours aujourd’hui sur le malheur du 11 septembre, de frapper plus fort sur les terroristes, alors qu’il aurait dû être rassembleur, être un bon père de famille, mais bon, c’est mon opinion et je la partage

    1. Layla dit :

      @Eric
      Continuez d’écrire, il n’y a pas de contraintes monétaires ici. Layla

      1. Haïku dit :

        Je seconde.💲😉

    2. RICK42 dit :

      L’Italie, l’Allemagne ont été vaincues gràe aux USA sans bombe atomique, De même la France, la Brlgique et la Hollande ont été libérées sans force nucléaire à l’appui.

      1. chrstianb dit :

        Non, grâce au sacrifice russe. 80% des troupes allemandes étaient sur le front est contre les soviétiques. C’est là que tout c’est vraiment joué.

  23. Alexander dit :

    Dans l’entente d’Obama en 2015, on parlait d’assouplissement des sanctions contre l’Iran en échange du respect des mesures nucléaires par l’Iran.

    Est-ce que Obama avait aussi offert des crédits de plusieurs milliards en prime?

    Si non, le Génie Stable donnerait 15 milliards pour en arriver aux mêmes résultats qu’Obama? Méchant Deal Maker.

    Ça ressemble au Mur sensé être payé par le Mexique alors que dans les faits, il sera payé par le détournement de budgets de l’armée US.

    The art of the deal.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Encore et toujours le deal. Jamais on ne le voit comme un fiduciaire vraiment dans son livre bien qu’une patinoire pouvait rendre des gens heureux. Mais il ne gère pas en leur nom.

      Ses deals sont SES projets d’affaires. Il n’est pas un NÉGOCIATEUR qui représente l’intérêt des autres.

      Alors ? Vous parlez de l’argent du peuple américain. C’est pas le sien…

      Vous parlez des membres de l’administration Trump séjournant dans SES hôtels. Là il fait un deal. Hey inacceptable pour un POTUS ?

      Son histoire de serpent c’est lui le serpent ! Vous le saviez qu’il avait floué une tonne de zozos. Vous on s’adresse aux Américains.

      Ses deals sont malhonnêtes ? Certain! 35 000 $ pour Trump University, le programme complet. Et être pauvre en plus et payer cela…

      Trump Torontp aussi…

      L’art du deal ? Avant de signer qqch impliquant Trump , assurez-vous que ce n’est pas une crosse ou qu’il ne pourra pas vous flouer. Autrement dit quasi personne ne devrait faire confiance à cela.

      1. Alexander dit :

        @ Lecteur-Curieux

        Un lamentable deal maker, plus proche de l’escroc que d’autre chose.

        Une baudruche à déglonfler, oui.

  24. treblig dit :

    Trump n’a pas de plan formel, méthodique et réfléchi sur quoi que ce soit. Trop long, trop lent, trop difficile, trop compliqué. Il préfère improviser selon l’humeur du moment, selon son « gut feeling », ou selon ce qui est dit à « Fox and Friends ».

  25. HS

    Malgré le fait que 45 ait une liste de
     » bonnes personnes » pour remplacer Bolton, il pense à Pompeo qui continuerait à combler son poste actuel.

    Il me semble avoir déjà entendu dire que Pompeo aspirait à devenir potus, 45 se fait encore rouler dans la farine en lui accordant toute sa confiance.

    1. Haïku dit :

      @marie4poches
      RE: Pompeo VS Bolton.
      « La haine est une fleur qui nous ensorcelle par son arôme,
      mais mortelle par ses épines vénéneuses. »(D. Trump).
      -Oups et pardon. Je me suis trumpé d’auteur.

  26. Layla dit :

    En signe de bonne volonté il repousse au 15 octobre sa connerie avec la Chine.
    Il va peut-être je dis bien peut-être faire le bon gars avec l’Iran….trouver l’erreur

    HS
    Encore Dorian…mais ça vaut la peine de lire ça avant de vous endormir.
    Je vous donne un avant goût et ce n’est pas fini cette histoire.

    « Le président américain Donald Trump a ordonné à son personnel d’ordonner au gouvernement national des océans et de l’atmosphère de préparer une déclaration selon laquelle l’ouragan Dorian représentait une menace importante pour l’Alabama à compter du 1er septembre, contrairement à ce que prédisaient les prévisionnistes de l’agence. »

    « Trump a demandé au chef d’état-major par intérim, Mick Mulvaney, d’ordonner aux dirigeants de la NOAA de faire une déclaration étayant son assertion… »

    Mulvaney a ensuite transmis le message au secrétaire au Commerce Wilbur Ross, a déclaré ce responsable, qui a à son tour chargé les responsables de la NOAA de publier une déclaration à cet effet.

    Trump a déclaré aux journalistes qu’il n’avait pas donné de telles instructions à Mulvaney mercredi après-midi.

    https://www.thestar.com/news/world/us/2019/09/11/donald-trump-ordered-noaa-statement-supporting-his-inaccurate-claim-that-alabama-was-at-risk-from-dorian.html

  27. A.Talon dit :

    «une politique étrangère marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme»

    On pourrait tout aussi bien dire:
    Une présidence marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme.
    Une campagne électorale marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme.
    Une «carrière» en affaires marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme.
    Une vie entière marquée au coin de l’improvisation, de l’opportunisme et de l’amateurisme.

    Incompétence et médiocrité, la marque du Drumpf.

  28. Lecteur-curieux dit :

    Seuls les fous ne changent pas d’idée dit-on… Mais quelle est l’idée fixe de Trump versus les autres ?

    Le Donald a écrit ou fait écrire son programme électoral à venir dans un livre… Mais d’où cela sortait ! Juste de ses impulsions à lui du moment et avoir l’air d’un tough, un dur ?

    Puis un dur dans sa tête ou l’image principale qu’il veut véhiculer c’est celui qui intimide les autres.

    Macron n’a pas vraiment peur de lui ni Trudeau. On dit qu’il JONGLE avec l’idée? Rien de tout cela n’est fait.

    Quand Trump écrivait son livre ou le faisait écrire il ne savait pas avec qui il allait travailler ou négocier.

    C’est le pire deal disait-il mais qui lui a demandé de s’expliquer ? Il n’a jamais vraiment dit pourquoi.

    Et Obama, Trump semblait le soutenir dans Think Like a Champion en 2009 et les birthers existaient déjà à ce moment-là.

    Son inconstance n’est pas nouvelle.

    En affaires et en politique aussi, il faut constamment rajuster le tir. Il reste que si on ne garde pas certaines idées principales qui seront nos alliés ?

    Il en a des idées comme cela mais a déjà semblé les atténuer légèrement tout dépend qui il voulait chercher à « séduire  » ?

    Je préfère Trump à celui qui a été congédié MAIS un Trump qui aurait été sans pouvoir réel. Un Trump que l’on dirige et dans le bon sens.

    Un Trump ne servant que d’animateur ou de MASCOTTE et non pas pour ses idées. Lui c’est le vendeur, le promoteur du combat de lutte ou de boxe disons.

    Un has been d’une autre époque. Bon mais c’est pas le symbole des années ’80 ni l’animateur de télé-réalité qui a vraiment été élu ou cela l’a aidé.

    Mais à stimuler l’Amérique réactionnaire. Quoiqu’ils ont la télévision et l’Internet. Mais ce ne sont pas ses fans du temps ou bien ce n’est qu’un segment de son électorat. J’imagine des démocrates pas tous loin de là ou lean démocrates qui faisaient partie de son public. D’autres l’ont toujours détesté.

    Certains le détestant ont quand même écrit son livre i.e. Tony Schwartz ou sont allés travaillé pour lui alias McDonnell. John  » Jack » ne le détestait pas mais s’en méfiait et dès sa première rencontre il était désespéré de voir que c’était cela Trump même sans avoir une image positive, il espérait mieux.

    Son livre était sur le marché déjà pour 2012 et réédité pour 2015 et 2016 c’est cela ? Les républicains et les démocrates aussi ont eu en masse de temps pour démolir point par point tout ce qui est écrit là-dedans.

    Sauf que l’électorat vote avec son inconscient et non en étudiant les idées.

    Sauf que moi si je lis en partie ou que je regarde un rassemblement. Je n’adhère absolument pas aux idées ou à 95% d’entre elles ou encore un certain nombre peuvent passer si on les équilibre on les contrebalance.

    La politique et surtout celle américaine et encore moins Trump ne fonctionne ainsi. Il a des idées fixes alors? Celle de ne pas passer pour un loser ? C’est déjà fait ? De la part de ceux à qui il s’attaque tous les jours.

  29. Lecteur-curieux dit :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Time_to_Get_Tough

    Livre écrit en 2011 et ils classent sa plateforme comme conservatrice plutôt que populiste c’est le livre pour la campagne de 2000 qui est classé populiste. Sauf que le populisme c’est plus la forme ou la manière que le fond. Il veut séduire les deux.

    Pour le livre de 1999 certaines critiques générales du système qu’il fait ou même certaines réflexions générales étaient intéressantes. Vous traduisez cela en programme électoral ? Il n’a rien. Du vide ou de l’utopie. Cela ne repose sur rien de solide. Alors? Il est plus facile de critiquer et voir des problèmes et avoir quelques idées quasi-potables mais très générales que d’avoir des vraies solutions.

    Pour le livre de 2011 une plateforme surtout réactionnaire et intolérante. C’est pire que celui de 1999
    mais côté républicain cela risque de prendre.

    La base populiste-nationaliste-autoritaire mixée avec les conservateurs économiques ( qui sont en fait dans l’ultra libéralisme économique soit le moins d’État que possible comme les libertariens) et ceux sociaux incluant côté religion et avec des libertariens mais dont la liberté économique de la piastre conditionne pas mal les autres vues.

    Alors les libertariens par leurs comportements ou du moins un très grand nombre parmi eux viennent contredire les thèses principales de Milton Friedman dans Capitalisme et liberté au final. Son fils est clairement libertarien. Lui on le classe pareil avec les conservateurs mais il est autant dans la droite économique juste un peu moins pire ne voulant pas la fin de l’État.

    Friedman reste un intellectuel mais si on suit toutes ses idées ce serait encore pire que Trump.

    Trump est un opportuniste. C’est pour lui que le monde a voté ou pour son programme réactionnaire ? Pour le programme mais en s’adressant à l’inconscient.

    Pourquoi ont-ils si peur des migrants ?

    Pourquoi l’Amérique après avoir élu Obama de manière naïve, s’est retournée contre lui ?

    Pas toute, il a été réélu en 2012 mais pourquoi un ressac aussi fort?

    Et Trump lui-même a embarqué dans le ressac alors qu’il est positif lors de l’élection. Il n’est pas le seul fou qui a changé d’idée.

    Perso je voudrais choisir le programme APRÈS et non avant les élections ou plutôt un mix selon le nombre de députés élus ou encore le
    pourcentage de votes accordé à tel parti.

    On veut un promoteur comme Trump comme POTUS ? On vote pour tout le reste pour des démocrates et même limité des verts. Il faut que la droite devienne très affaiblie au Congrès.

    On ne le rend pas POTUS. On l’avait déjà dit avec l’image du hockey. On ne nomme pas capitaine, le goon de l’équipe ou celui qui est en conflit avec les arbitres. Au gros max un A et mieux pas de lettre sur son uniforme.

    C’est cela qui arrive avec un vote populaire. George Parros se retrouve au match des étoiles sauf que c’est pas une vraie game alors dans ce monde cela peut bien se passer.

    Trump n’est pas élu pour la profondeur de ses politiques mais en touchant l’inconscient cela est très profond mais quand led Américains vont-ils réfléchir sur eux et admettre leurs tares et torts ? Ce qui ne veut pas dire être paralysé et ne plus pouvoir rien faire.

    C’est pas parce qu’un pays était raciste et l’est toujours qu’il est obligé de continuer à l’être. Mais cela ne se change pas avec un coup de baguette magique. Bien que au niveau plus petit cela se faisait presque. Un coach faisant jouer deux athlètes ensemble et les préjugés disparaissant. Bien oui, il a plein de préjugés il ne le connaissait pas son coéquipier et pareil pour une femme policière. Son premier collègue était contre les femmes dans la police mais il n’a pas eu le choix de travailler avec elle et il a bien vu qu’elle était bonne. Et il devient son ami et allié.

    Cela marche à petite échelle quand les gens prennent le temps de se connaître ou sont forcés de le faire. Alors le borné ne l’était pas tant que cela ? Il était plus ignorant et suiveur.

  30. Lecteur-curieux dit :

    Improvisation et opportunisme sont pourtant des qualités en affaires et dans le sport. Et ce sont les conservateurs qui s’opposent à cela dans ces deux domaines. Évidemment c’est une question de dosage. Et des DG et coachs se réclament de la structure et du vieux management, du vrai Taylorisme avec le PODC ( Planifier, Organiser, Diriger et Contrôler) alors que la vraie vie c’est le chaos autant sur la patinoire que dans les affaires et en politique c’est encore pire sauf que…

    C’est associé avec la machine gouvernementale donc la bureaucratie et la technocratie. Encore pire sur certains plans que des grosses organisations du secteur privé qui se fourvoient ou sont des victimes de fuite de données. Trop grosses et inefficaces. La zone d’efficacité est dépassée depuis longtemps et sont dans les déséconomies d’échelle. Pourtant beaucoup de regroupements d’entreprises se font ? Pour le bénéfice des dirigeants voyons et non ceux des actionnaires à long terme.

    Ce sont de fausses synergies.

    Reprenons le mot amateur aussi et encore le sport. Le sport amateur il y a 40 ans et même moins pouvait être mieux vu que le sport professionnel. Et on distinguait les deux mais parfois avec des confusions. L’URSS étaient des professionnels se faisant passer pour des amateurs.

    Quand même ils étaient bons. Le sport amateur était pareil vu comme plus noble.

    Donald Trump lui serait bien plus un professionnel. Un professionnel de l’escroquerie ? Et non un petit fraudeur comme Eddie Murphy dans certains de ses films. Il reste que la psyché américaine est là pareil.

    Le fraudeur qui va réussir à améliorer le système ou faire le bien ou un naïf ou un idiot ou vu comme tel qui se retrouve président d’une compagnie ou POTUS et que les vrais méchants du film croient pouvoir manipuler qui fait le bien.

    Le peuple américain est probablement aussi naïf que son cinéma populaire. Il faut que cela se termine bien par une histoire fantaisiste.

  31. Dekessey dit :

    Oui
    Non
    Vrai
    Faux
    Plus
    Moins
    Toujours
    Jamais
    À droite
    À gauche
    Noir
    Blanc
    Parfait
    Pourri

    Il n’y a pas d’erreur, c’est de l’improvisation typique à la Trump, qui navigue au gré des sondages, des animateurs de Fox and Friends, de la dernière opinion qu’on lui a donné, en autant qu’elle était enveloppée d’éloges à son égard, ou Dieu sait d’après quelle autre obscur raison qui motive ce déficient narcissique.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Trump est un artiste raté. Les deux pôles sont là dans tout. Que ce soit en opposition ou en complémentarité Yin et Yang.

      https://youtu.be/H9WJIY5h8cg

      Mais lui contrairement à Pierre Péladeau qui admettait être un artiste en soi est dans le déni et attaque les artistes et plus depuis qu’il est redevenu républicain et flirtant avec l’extrême-droite.

      Kanye West lui a la bonne intuition des deux pôles et alors il est attiré par Trump comme il l’est aussi par joueur de football C.K.

      Ilustrer un paradoxe dans une œuvre versus le résoudre ou exercer un leadership à la gouvernance d’un pays c’est deux.

      Mais il faut vraiment
      souffler le chaud et le froid même si les partisans politiques n’aiment pas cela. Cependant avec une maîtrise.

      C’est improvisé mais pas complètement. C’est de savoir ce qu’on fait et surtout d’avoir vraiment à cœur l’organisation ou le pays.

      1. gl000001 dit :

        Oui un artiste.
        Dans les années 70 ou 80, un artiste avait exposé les couches pleines de mar…melade de son bébé (sous une couche de vernis bien sur). Ca avait fait scandale.
        Vous faites allusion à ce genre d’artiste, j’imagine 😉

      2. Lecteur-curieux dit :

        Ah je le connais pas…

        Mais ce genre de discours est utilisé contre l’art contemporain chez beaucoup de réactionnaires.

        Trump lui ? Il avait un ami peintre disait-il dans un de ses livres et il fait devant lui une toile en faisant n’importe quoi et lui disant qu’il vient de gagner une grosse somme.

        Et alors ? Pour Trump, le marché de l’art est alors une fraude.

        Voyez… Il était déjà réactionnaire et avait des amis aimant frauder ou tricher dans tous les domaines.

        Ce peintre non nommé s’il existe car Trump a bien pu l’inventer devait quand même avoir un talent mais pour ensuite abuser de sa notoriété.

        Trump aussi confirmé nos préjugés populistes. Vous pouvez avoir une œuvre d’un peintre coté. À vos yeux elle est plus belle que d’autres après mais n’a qu’une faible valeur sur le marché.

        Le marché a ses propres critères et ce sont des collectionneurs.

        Bon mais on s’en fout. Allons au Musée alors…

        Trump lui prétend même posséder l’œuvre originale de Renoir ? Avoir un Renoir original et le musée avoir le faux. Des gens blagueurs on pourrait toujours comprendre mais lui prend au sérieux ses délires ?

      3. Lecteur-curieux dit :

        https://www.google.ca/amp/s/www.rue89lyon.fr/2012/10/11/expliquer-lart-contemporain-aux-enfants-et-en-tenir-une-couche/amp/

        Pas d’art conceptuel pour Donald Trump.

        Mais dans une grande famille liée à l’art moderne il avait peut-être un don pour la comédie ou le théâtre mais préférant le cabotinage.

        Il ne veut pas écouter réellement son intuition il a beau dire se fier à ses instincts. L’instinct c’est juste la survie. Avoir faim, défendre sa peau. Retirer sa main du rond de poêle. L’instinct c’est comme les réflexes.

        L’intuition, l’inspiration mène plus à la créativité. Son père est conservateur de nature et a détruit le grand frère du Donald. Il se tient maintenant avec des républicains et conservateurs. Les seuls artistes sont soient conservateurs ce qui va à l’encontre de l’art ou bien sont fascinés par les extrêmes.

  32. Lecteur-curieux dit :

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Le_Grand_Saut_(film,_1994)

    The Hudsucker Proxy. Les frères Cohen font de l’humour mais c’est un thème récurrent dans la psyché américaine.

    Ou alors le film ou John Goodman devient roi d’Angleterre.

    Ou encore lorsqu’un manufacturier automobile demande à Homer Simpson de concevoir une voiture car elle va refléter les goûts du peuple. Mais à quel coût ? Oups… Ils ont oublié cet élément capital. L’auto se retrouve avec un prix de détail exorbitant.

    Le programme de Trump en 2000 est comme le char conçu par Homer. Va plaire au peuple mais ne peut absolument pas se réaliser.

    Le Taj Mahal à Trump était aussi dans la même lignée. Un temple du mauvais goût. Mais il ne pouvait pas attirer suffisamment de parvenus et pendant toute l’année pour rentabiliser cela. Atlantic City est une clientèle de petits joueurs.

    C’est juste du rêve qu’il faut vendre. Le gars ordinaire aurait jamais une Ferrari mais il peut s’acheter un poster, un modèle à coller ou une casquette.

    Trump en vend en masse des casquettes.

    Le peuple ne peut pas voter sur des questions aussi complexes de géopolitique.

  33. Lecteur-curieux dit :

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Approche_systémique

    Trump est dans le contraire de cette philosophie.

    Par contre, il en a certains éléments parfois et on le blâme là aussi.

    L’ago-antagonisme doit être pratiqué par un dirigeant compétent. Ah mais si c’est un incompétent ? Good luck.

  34. Racza dit :

    Calice ! M’est avis que chevelure de foin commence à faire pipi dans son slip !

  35. Pierre s. dit :

    —————-

    POTUS 45 est essentiellement guidé par la peur dans tout ce qu’il fait. Cette tendent de faire le fanfaron à distance, ou bien caché derriere son téléphone, ses avocats ou la protection hallucinante que procure la présidence …. mais qui fait diversion et change de ton dès que ca chauffe un peu

    Trump c’est un pleutre, une limace … un arrogant cabot qui jappe continuellement derrire un grillage protecteur mais qui recule au moindre courrant d’air.

    Et surtout c’est le genre d’imbécile qui ne sais jamais dans quoi il s,embarque.

  36. fylouz29 dit :

    Le Donald envisage de suivre les recommandations d’un type qu’il a insulté à plusieurs reprises ? Et un Français en plus ?!!!
    Décidément le Donald n’est pas un Républicain comme les autres.
    C’est encore meilleur que du Tom Clancy.
    Mais je ne suis pas inquiet. Je pense que quelqu’un à la Maison-Blanche va lui expliquer qu’écouter les conseils d’un type qui parle français est une grave faute de goût aux USA.
    Tout rentrera bientôt dans le (dés)ordre.

  37. le_furote dit :

    Bibi va pas être content!!

  38. papitibi dit :

    Billet:
    accorder à l’Iran une ligne de crédit de 15 milliards de dollars en échange du respect par Téhéran de l’accord négocié en 2015 par… Obama…

    Mark my words: Mexico is gonna pay for it! – Donald Truc

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :