Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Aujourd’hui, les électeurs de la 9e circonscription de la Caroline du Nord vont aux urnes à l’occasion d’une élection partielle pour un siège à la Chambre des représentants. Et cette élection attire beaucoup d’attention. Déjà, elle est devenue la seconde élection spéciale la plus coûteuse de l’histoire des États-Unis. Hier, le président Trump y a tenu un rassemblement, multipliant les déclarations mensongères pour stimuler le vote.

Mais pourquoi toute cette attention? Trois raisons.

D’abord, cette élection est la reprise d’un scrutin annulé. Les électeurs de la circonscription ont été appelés aux urnes le 6 novembre dernier, mais la commission électorale de l’État a refusé de certifier les résultats suite à des allégations de fraudes électorales. Un stratège républicain, déjà reconnu coupable de fraudes diverses, aurait payé pour des votes par anticipation. Il faut dire que, selon les résultats officieux de cette élection, le candidat républicain n’avait qu’une avance de 905 votes sur son adversaire démocrate, une marge qui laissait croire que le résultat aurait pu être différent sans la fraude.

Deuxièmement, cette circonscription est contrôlée par les républicains depuis 1963. En 2016, Donald Trump y a triomphé par 12 points de pourcentage. L’élection annulée donnait qu’une frêle victoire à son parti. Pour plusieurs analystes, c’est un moyen de vérifier les tendances en prévision des prochaines présidentielles. Les démocrates souhaitent y faire une percée et confirmer leur lancée des mi-mandats de l’automne dernier. Et les républicains, renverser la tendance.

Troisièmement, c’est un choc de personnalité. D’un côté, un candidat républicain de la frange la plus pro-Trump. Dan Bishop, politicien de carrière et sénateur local depuis 2016, s’est fait connaître par une loi obligeant les transgenres à visiter les toilettes de leur sexe de naissance. Il a aussi des liens forts avec des groupes de l’alt-right. Face à lui, Dan McCready, un ex-Marines, aujourd’hui entrepreneur dans les énergies renouvelables. Ses adversaires tentent par tous les moyens de l’étiqueter comme un «socialiste» et un allié de la «Squad», même si le trentenaire se dit plutôt modéré.

Cette élections spéciale, c’est le dernier test avant de lancer la campagne de 2020. Et les partis n’ont pas l’intention de céder facilement la mise. Les résultats de ce soir ont la possibilité de donner le ton des mois à venir.

(Photo AP)

47 réflexions sur “Élection spéciale : pleins feux sur la Caroline du Nord

  1. Henriette Latour dit :

    🤞🏻🤞🏻🤞🏻🤞🏻🤞🏻

  2. Étrange tout de même que cette élection suscite chez moi plus d’intérêt que si elle avait lieu au Québec….
    Bonne chance McCready
    🤞🤞

  3. treblig dit :

    L’année 1963 pour l’élection des derniers démocrates n’est pas innocente. C’est aussi l’année ou les débats furent houleux juste avant l’adpoption des droits civils qui rébablissait les droits des noirs. Lyndon B. Johnson, président démocrate, avait prédit alors ( je paraphrase )  » je viens de donner le sud aux républicains pour 100 ans ».

    Parce que aussi c’était l’époque ou Jesse Helms , un sénateur de la Caroline du Nord prondément raciste et ne s’en cahant pas, dominait la politique dans cet état.

    Peut-être vont’ ils élire un démocrate. Peut être pas. Mais si le vote est serré, ce serait quand même une sorte de victoire

  4. Mouski dit :

    @ Marie quatre poches, je vous comprends très bien. Apportez moi une photo d’un sénateur et une photo d’un député Québécois et je ne suis pas certain si je découvrais le député avant le sénateur américain. Concernant le Canada, à part quelques uns, je n’en reconnais aucun.

  5. ProMap dit :

    À voir les pancartes (photo du billet), serait-ce un remake du célèbre show David contre Goliath. Espérons que nous aurons droit à résultat David 2, Goliath 0. Comme je l’ai dit sur d’autres billets, c’est aussi un test électoral sur : voterons-nous contre la magouille électorale ripoux ou je m’en câli**e. Un élément que les Démocrate ne devrait pas manqué d’exploiter dans la campagne qui s’annonce républi-sale.

  6. Yolande C. dit :

    «Republican leadership lowered expectations for the outcome in Tuesday’s North Carolina’s 9th District special election, calling it a “swing district.”

    https://www.rollcall.com/news/campaigns/gop-leadership-lowers-expectations-north-carolina-special-election

    LOL

    1. ProMap dit :

      Yolande C. – « un swing district » après 53 ans de domination!!! La Rust Belt, ils appellent ça comment maintenant, des beuby States? L’optimisme règne!

      1. ProMap dit :

        scusez, 56 ans.

  7. V-12 dit :

    Le pire? NC09 sera en élections pour 2020! La personne élue le sera donc pour 14 mois.
    Il est estimé que les deux partis auraient dépensé un total de $15M pour cette campagne…

    Je serais surpris de voir McCready l’emporter, mais un vote de protestation reste possible.

    1. treblig dit :

      @V12

      En fait, c’est surtout pour voir si la femme blanche de la banlieue a effectivement changée d’alliance et va voter démocrate comme le laissent entendre les sondages. Le vote pour Trump en 2016 chez les femmes blanches était de 52%.il serait de l’ordre 44% en 2019.

      Le 9e district de la Carolin du Nord est partagé entre les banlieusards de Charlotte et le monde rural plus à l’Est.

  8. 430a dit :

    Très intéressante cette élection « spéciale ». Bien hâte d’en connaître le résultat…

  9. Réal Tremblay dit :

    Priez pour nous pêcheurs qui espérons une victoire démocrate pour ainsi donner une bonne fessée aux grosses foufounes du Président.

  10. citoyen dit :

    les états-unis sont républicains par nature.

    1. Bidulen dit :

      Si on regarde la chose par État, vous avez raison; cependant, par le vote populaire, vous êtes dans l’champ!

    2. z6web dit :

      Oui oui benjen

    3. Benton Fraser dit :

      « les états-unis sont républicains par nature. »

      …et pourtant être républicain c’est contre nature!

    4. Lecteur-curieux dit :

      Oui absolument mais c’est au minimum une double adhérence.

      Ils sont à la fois républicains et démocrates. À la fois conservateurs et progressistes. Collectivement et aussi individuellement mais là c’est une question de degré.

      Celui qui est à 99,5% conservateur n’a pas beaucoup de progressisme en lui mais ce peu additionné avec les autres montre que le peuple ne peut pas trancher comme cela.

      L’identité est floue, complexe, paradoxale et même contradictoire mais des partisans ne veulent pas l’admettre ou demandent aux leurs de se brancher il faut choisir.

      Tiens des militants de Cycling Savvy je les trouve très américains et très différents de Vélo Québec. Sont-ils conservateurs? Je ne trouve pas. Misent-ils sur l’empowerment et chaque cycliste individuellement plus que de demander à l’ État de les protéger ? Mettez-en.

      Pareil aussi pour l’American Pitbull Foundation. Misant sur la responsabilisation des propriétaires.

      Individualistes plutôt que conservateurs mais peuvent avoir été dans des mouvements collectifs et ses associations en sont aussi. Mais avec la force de chaque individu.

      Ce n’est pas le consommateur isolé et travailleur aussi du néolibéralisme et du néoclassicisme en économie. Cette dimension existe mais est tellement réductionniste. Elle finit par représenter ce qu’à la fois Georges Bataille et Nietzsche ont combattu. Quoi ? La réduction de l’humain à l’état de chose et le dernier homme.

  11. Louise dit :

    Si Dan McCready l’emporte cela va donner de l’espoir aux Démocrates et on sait que l’espoir peut donner beaucoup d’énergie à ceux et celles qui vont travailler pour les élections.
    On sait aussi que beaucoup d’électeurs indécis ont tendance à suivre la direction du vent.
    « Si tout le monde le fait, fais-le donc . » semble être leur devise. Alors Bonne Chance Dan !

  12. Pierre S dit :

    ————

    Détournement de démocratie, élection truquée.

    La MB, les républicains qui bizounnent les listes de votes, Trump qui se sert de l’argent public et de son statut de POTUS pour drainer le vote avec un tissu de mensonges.

    Une victoire ne serait pas seulement un miracle mais une incroyable anomalie compte tenu de tout ce qui est nit en place pour que le républicain passe.

    Faut pas être naif non plus ….. cet exercice n,a de démocratie que le nom.

  13. Haïku dit :

    « Une élection sans fraude, c’est un court-bouillon sans piment. »(Proverbe Créole).
    Lire sarcasme SVP.

  14. Mouski dit :

    Je constate les premiers résultats en Caroline et je me dis, les Américains sont plus imbéciles que je l’imaginais. Triste.

    1. Thomas menait par 8 points sur Murphy il y a quelques minutes et maintenant il perd par 18!!
      Mais c’est encore chaud entre McCready et Bishop 🤞🤞

      1. Bidulen dit :

        Où peut-on suivre les résultats?

  15. fallaitquejteuldise dit :

    Les américains apprennent très jeune une chose: peut importe la destination ou la qualité de la monture, l’important c’est d’avoir un âne ou un éléphant… Misère.

  16. onbo dit :

    À21hrs, 43% des bulletins, 2% d’écart en faveur du démocrate mcCreary! Le vulgaire mensonge à propos de l’ouragan darian en Alabama et la démission/congédiement de Bolton auront-ils raison du roi de la menterie? Ce serait trop beau!!!

    1. Bidulen dit :

      Merci

  17. Haïku dit :

    « In my mind I’m gone to Carolina
    Can’t you see the sunshine?
    Can’t you just feel the moonshine?
    Ain’t it just like a friend of mine
    To hit me from behind?
    Yes, i’m gone to Carolina in my mind. »(James Taylor).

  18. Benjen Stark dit :

    Après le rallye enflammé d’hier, il n’y avait aucune chance que le républicain perde. Trump a la capacité d’amener n’importe quel chaudron à la ligne d’arrivée, il est un véritable « King maker ».

    1. jeani dit :

      Un rallye enflammé et un chaudron rempli à ras bord de mensonges.

      Mais, quel taré, ce simili-président et surtout, quels tarés d’avoir suivi les twits et les mensonges du twit en chef!

    2. Loïc Duplantis dit :

      Trump ne rallie personne, il fait fuir tout le monde et c’est pour cette raison que le parti républicain perd ses membres et que les républicains ont de la misère de remporter dans des districts extrêmement républicains avec les chaudrons qui remportent les primaires républicains puisque c’est les seuls assez chaudrons pour être totalement soumis à Donald Trump. Le Donald est plutôt un « Vassal maker ».

    3. Benton Fraser dit :

      Une équipe de chaudron, effectivement, il y a de quoi que vous soyez fière!!!

    4. treblig dit :

      @benjen

      Le résultat final est le suivant : les républicains ont 50.7 % du vote. Les démocrates 48.7% . Un tout juste 2% d’écart. À la dernière élection présidentielle en 2016, Trump a remporté la Caroline du Nord par 12% du vote. Une baisse de 10% du vote en moins de trois ans est plutôt le symptôme d’un malaise

      Je vous rappelle que nous sommes dans le « deep south » ici, terre hostile aux démocrates depuis l’adoption du  » Civil right act ». Et que les républicains hors de l’état de la Caroline du Nord ont massivement arrosé le district d’argent.

      À votre place, je me ferais discret

      1. Benjen Stark dit :

        @treblig Le turnout est plus élevé lorsque vous votez également pour le Président, comme ce sera le cas en 2020.

      2. treblig dit :

        @benjen

        Les électeurs démocrates ont un bien vilain défaut : ils ne sont pas fiables. En dehors des présidentielles, ils se rendent en moins grand nombre aux bureaux de votes pour les midterms, élections spéciales ou, même, pour les postes de gouverneurs.

        Les organisateurs politiques du parti démocrate doivent faire sortir le vote à chaque élection. Les républicains sont plus disciplinés pour aller voter. Ils ont aussi un bien vilain défaut : ils ont tendance à vieillir et à mourir .

    5. Lecteur-curieux dit :

      Je l’ai regardé ce rassemblent et Trump est très efficace. Ce qui ne veut pas dire que ce qu’il dit répond à mes préoccupations mais à celles de la foule.

      Et je ne crois pas qu’ils écoutent en détail comme le disait aussi un site de neuro-marketing, l’important est de se positionner.

      Comme en 2015 disaient-ils avec sa dire valeur de plus de 8 milliards. Des experts ramenant cela dans les 3 milliards. Le positionnement n’est pas d’avoir gonflé sa valeur mais d’être milliardaire et donc riche en tab…

      Hey on en veut pas de sa clientèle ? Lui si elle est assez nombreuse pour gagner, il a atteint son objectif.

  19. Yolande C. dit :

    «Regrets I had a few but again too few to mention» (Paul Anka)

    https://www.foxnews.com/politics/north-carolina-ninth-district-special-election-results-dan-bishop

  20. Loïc Duplantis dit :

    Le résultat de cette élection spéciale est une bonne et une mauvaise nouvelle pour les républicains. Une bonne nouvelle parce que Dan McCready avait perdu par 0,9% et probablement moins sans les cas de fraude et il perd en ce moment par environ 2,2%, un swing de 1,3% en faveur des républicains nationalement dans les élections pour la Chambre pourrait redonner la chambre au républicain. Une mauvaise nouvelle parce que Donald Trump a remporté ce district par 12% et la dernière fois que ce district était compétitif c’était l’année de l’assassinat de JFK. Ça en dit long sur l’état du GOP, un parti dont les déserteurs se multiplient. À partir 2022, l’influence du gerrymandering sera moindre et, si le GOP ne se relève pas, ce sera très difficile pour eux d’avoir une majorité dans la chambre.

  21. Francois dit :

    Deux victoires pour les répugnante.. Misère!

  22. Haïku dit :

    HS:
    À lire, le tweet de R. Hétu au sujet de Mike Pompeo.🙊🙉🙈.

    1. chrstianb dit :

      Je viens de lire l’article sur Mike Pompeo.
      Calvaire, un autre taliban évangélique marionnette de la famille Koch et adepte d’Ayn Rand, une athéiste radicale, et qui a été à la tête d’une entreprise hautement polluante…
      Un autre bonimenteur.
      trump peut bien l’apprécier.

    2. Toile dit :

      Je viens moi aussi de compléter la lecture de l’article cité. Confirmation totale de prostitution idéologique de Pompéo. Quand tes alliés sont des Koch, c’est tout dire. Ceci nous amène à comprendre le pourquoi il voit des opportinités d’affaires dans les conséquences du réchauffement de l’article mais surtout le cheminement de Pompéo en fait un parfait opportuniste, un candidat tapis parfait pour sa capoterie 1 ere. Contrairement à son discours dans le rallye de Rubio, il sert le président et non la constitution
      Ça brasse en titi sur le bord du fleuve à Montmagny dans la tente roulotte, raison de mon insomnie.

  23. Lecteur-curieux dit :

    Ouais. Et dire que Jenner avait appuyé Trump et était allé à la toilette de son choix à la Trump Tower.

    Est-ce Trump qui change les républicains ou les républicains qui changent Trump ?

    C’est comme cette chronique sur Maxime Bernier qui n’était pas vraiment un populiste malgré l’image des Jos Louis mais un libertarien éduqué. Sauf qu’il n’y a pas de créneau en politique s’il ne fittait plus avec les conservateurs et ne devenait pas leur chef.

    Le populisme va dans une vague blue torie bleu très foncé. Scheer est plus pâle mais un bleu quand même assez foncé pas un bleu ciel.

    Bernier dit à la foule ce qu’elle veut attendre. Pas chez ces meilleurs éléments. Des réflexions à garder dans une taverne ou à filtrer.

    Faire les mêmes critiques mais en disant la vérité pour de vrai. Ce qu’on aime pas pour de vrai. Ce qui nous touche pour de vrai et là des solutions pourraient être trouvées.

  24. edgar772 dit :

    Les républicains ont remporté les deux sièges au congrès.

  25. Superlulu dit :

    Qu’est ce qui se passe avec les Dems qui ne vont pas voter?
    Évidemment c’est comme des partielles ici, mais bon sang.
    Aleez passer le message.
    Tiny debout à tweeter jusqu’à minuit se pète les bretelles.
    Victoire du Repu par 62% à 37%
    Évidemment avec un taux de votes de seulement 35%.
    Et comme l’on sait, les ruraux sortent en masse, pendant que les autres regardent la télé.

  26. Lecteur-curieux dit :

    https://news.usc.edu/159872/trump-republicans-reelection-usc-dornsife-la-times-poll/

    USC Dornsife qui était un bon ajout dans la campagne de 2016. Cela dépend toujours comment on lit.

    Le texte ici parle de l’élection générale où les républicains favorisent l’approche populiste et donc Trump pour gagner les lean republicans eux aimeraient mieux une approche conservatrice traditionnelle.

    Ce qui peut jouer sur chaque élection et chaque candidat. Les républicains peuvent voir leur pourcentage de l’électorat baissé mais au final ce sera le nombre de grands électeurs qui va décider qui gagne.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ce qu’ils appellent populisme j’appelle plus cela de l’intolérance et de la xénophobie. De la démagogie.

      De l’autoritarisme.

      Toutes les craintes derrière peuvent avoir des réelles justifications mais on en parle pas.

      Et le conservatisme comme défini est plus celui fiscal, et est même dans le libéralisme économique.

      Les élites ou l’establishment étaient plus hypocrites moins transparents ou en apparence plus polis avant Trump mais avec des politiques tout autant mauvaises.

      Et la haine des migrants est là depuis longtemps et ils ne faisaient rien pour la contrer. Trump lui s’en sert pour gagner.

      Populisme ou révéler ce qu’est réellement devenu le parti républicain chez ses électeurs avant Trump et lui il en profite. Le bonhomme lui-même peut avoir renforcer personnellement ses côtés réactionnaires et intolérants.

Répondre à treblig Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :