Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«La fonction, la très sérieuse fonction du racisme, est la distraction. Il vous empêche de faire votre travail. Il vous pousse à expliquer, encore et toujours, votre raison d’être. Quelqu’un dit que vous n’avez pas de langue, alors vous passez 20 ans à prouver que vous en avez. Quelqu’un dit que votre tête n’est pas correctement formée, alors vous avez des scientifiques qui travaillent pour démontrer le contraire. Quelqu’un dit que vous n’avez pas d’art, alors vous ressortez tout cela. Quelqu’un dit que vous n’avez pas de royaumes, alors vous ressortez tout cela. Rien de tout cela n’est nécessaire. Ils auront toujours à redire.»

Toni Morrison, écrivaine américaine et récipiendaire du prix Nobel de littérature, s’exprimant en mai 1975 sur le racisme, un sujet encore trop d’actualité en ce jour d’août 2019 où son grand coeur a cessé de battre. L’auteure de Beloved, Song of Solomon et Sula avait 88 ans.

P.S. : La nécro du New York Times.

 

25 réflexions sur “La citation du jour

  1. Pierre s. dit :

    —————————

    Intelligence, sagesse, talent, grandeur d’âme …. des qualités qui peuvent vous mener à un prix Nobel.
    Peu de gens peuvent combiner ces attributs à un aussi haut niveau.

    La majorité des gens n,en sont même pas proches … quoi qu’ils en pensent.

    1. AB road dit :

      À part Monsieur Trump, évidemment…

  2. Claude Dallaire dit :

    Merci M. Hétu pour la citation de cette grande dame.

  3. jeanfrancoiscouture dit :

    Malheureusement, je ne connaissais pas Mme Morrisson, seule auteure noire à avoir reçu le Nobel de littérature.(1993) Merci de nous l’avoir présentée même tardivement. Le WEB servira à approfondir la connaissance de la personne et ses œuvres. Merci du rappel..

    Et s’agissant de grands disparus très récemment, le fameux jazzman Dr. John, auteur de cette chanson tristement de circonstance, RIGHT PLACE, WRONG TIME nous a quittés le 6 juiin 2019.

    1. constella1 dit :

      Oui un autre tres grand disparu en juin et que j’ai vu en 2013 au festival de jazz Mtl
      Eric Clapton aussi sur ce clip et que j’ai vu également , et bien espérons pouvoir le garder encore longtemps mais je sais qu’il a des problèmes de santé et que ca affecte sa dextérité pour jouer

  4. Madalton dit :

    Sagesse… Trump n’en aura jamais. Quoique, pour les autres qualités non plus.

  5. Bidulen dit :

    RIP ma sœur!

  6. P.L. dit :

    Non! J’apprends par l’intermédiaire de ce blogue la mort de cette grande dame. Certes, elle avait atteint un âge vénérable, mais c’est tout de même une grande perte pour le monde en général et pour le monde littéraire en particulier.

    Quand j’ai vu sa photo sur le blogue ce matin, je me suis dit: «Ah! Toni Morrison se prononce sur les dérives de Trump.» Comme j’étais loin du compte…

  7. Bidulen dit :

    Une lumière s’est éteinte en ces temps de grande obscurité!

  8. InfoPhile dit :

    Le raciste est le plus souvent un fêlé et plus rarement un perdu.

    Le psychiatre Pierre Mailloux est très évidemment, à mon avis, un de ces fêlés qui, hélas, ne s’en rendra jamais compte parce que justement, il est fêlé. Sa nature incendiaire lui est est incontrôlable.

    Dommage que, mus par le lucre, des médias populaciers et irresponsables les embauchent en tant que pyromanes de service. Autre preuve, comme s’il en fallait, de la dangerosité du capitalisme débridé.

    Souffler sur les braises de la haine et de la discorde au motif de satisfaire aux attentes des actionnaires. Ouais…

    Faire et laisser braire; et de temps en temps, par esprit de maturité autant que de responsabilité, remettre les pendules à l’heure pour les perdus tout en laissant les fêlés et autres atrabilaires macérer dans leur bile jusqu’à ce que fatalement ils s’y dissolvent, en toute justice ajouterais-je.

    RIP Toni Morrison

    1. leonard1625 dit :

      Vous avez bien raison pour Mailloux. Un être abject et charlatan en plus. Charlatan, car il divague continuellement sur des sujets qui sont loin de sa spécialité. Sa spécialité étant de prescrire des médicaments, ce qu’il fait avec un zèle extrême, parait-il.

  9. Pierre s. dit :

    ———————————-

    Le même genre de tarés qui présentement s’en prennent à Greta Thunberg par exemple.

  10. MarcoUBCQ dit :

    Richard Prior avait un monologue sur le racisme: « Life is hard already, and then you have to live with racism: It can drive you crazy ». À la base la peur de l’autre, du nouveau, est naturelle, mais il se passe quelquechose lors de l’enfance qui fait que cette peur n’est pas confrontée mais encouragée. Ça donne des personnes qui sont enfermées dans la fermeture au changement et qui localisent la source de tous leurs maux vers les étranges, les différents, tout ce qui ne correspond pas à leur vision fermée et immuable de ce que la réalité devrait être. Tant que nous détesterons ceux qui ont peur des autres ils se braqueront et s’enfonceront dans leur peur des autres, car ainsi nous leur donnons raison. Il est naturel d’être dégoûté par la discrimination, mais pour dialoguer avec ceux qui discriminent il faut leur donner un minimum de dignité en gardant notre dégoût pour la discrimination et pas la personne .

  11. leonard1625 dit :

    « La fonction du racisme …  » Par certain que le mot fonction soit adéquat. Peut-être la conséquence serait mieux approprié. Il faudrait voir la citation originale.

    1. Danielle Vallée dit :

      Je pense que fonction est très bien, Ça explique que des gens exploitent le racisme pour déstabiliser, distraire, et retarder l’épanouissement de l’autre.
      Ça parle de celui qui exploite le racisme, pas de l’exploité.

      1. leonard1625 dit :

        @Diane Vallée Merci pour votre commentaire. Vous répondez dans le sens que je questionnais. Mon objection est que vous accordez, en général, trop de crédit aux racistes. Leurs intentions ne sont pas aussi subtiles que ce vous décrivez.

    2. karma278 dit :

      @leonard1625
      « Il faudrait voir la citation originale. »

      Un tout petit effort vous aurait permis de trouver votre réponse:

      « “The function, the very serious function of racism is distraction. It keeps you from doing your work. It keeps you explaining, over and over again, your reason for being. Somebody says you have no language and you spend twenty years proving that you do. Somebody says your head isn’t shaped properly so you have scientists working on the fact that it is. Somebody says you have no art, so you dredge that up. Somebody says you have no kingdoms, so you dredge that up. None of this is necessary. There will always be one more thing.” »

      https://www.goodreads.com/quotes/3228728-the-function-the-very-serious-function-of-racism-is-distraction

      Function, dan’ mon livr’à moé, se traduit pas mal par fonction…

      1. leonard1625 dit :

        Bien sur que j’aurais pu vérifier, même si j’étais quasi certain que le mot Function avait été utilisé en anglais.

        Je persiste à dire que fonction en français (et en anglais) a un sens mathématique bien précis qui ne s’applique pas ici. L’autre sens usuel désigne le but premier d’une tache ou d’une opération quelconque. Je ne crois pas que la distraction est l’intention première des racistes.

  12. karma278 dit :

    @RH

    ***ERREUR*** SUR LE LIEN la balle est dans le camp…
    Ça mène au compte Twitter de MassacreMitch

  13. loup2 dit :

    Je connaissais pas cette dame. Je vais mettre sa littérature dans ma liste de choses «à faire».
    À la lecture de la citation une chose me vient à l’esprit.
    —Ignorance—

    Tu t’intéresse pas à l’Histoire ? = Tu connais pas l’évolution des sciences, la culture des différents peuples, les déplacements massif des populations à cause du climat, des conflits etc. La transformation de l’environnement avec les années du à l’action des humains.

    T’es un ignorant et tu as peur. Ça fait que y’a des grosses chances que tu sois raciste.

    Je crois profondément que c’est par l’enseignement de l’Histoire aux jeunes et aux plus vieux que toute la société va «grandir».
    Avec facebook et instagram ? Oublie ça…

  14. ”If you can only be tall because someone else is on their knees, then you have a very serious problem.” T.Morrison

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      Merci pour la citation.👌

  15. karma278 dit :

    Je ne connais pas la dame.
    BO la qualifie de « trésor national. Un privilège de la côtoyer. »

    I’ll take HIS word for it.

  16. Genevieve dit :

    Mon premier livre en anglais a été Thé Bluest Eye de Mme Morrison. De la poésie à l’état pur, une grande perte pour la littérature, une grande perte pour les états-unis.

    1. loup2 dit :

      @Geneviève

      Une de ses œuvres, traduite en français, vous me conseillez laquelle ?

Répondre à Madalton Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :