Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a diffusé cette photo sur son fil Twitter après sa rencontre ce matin avec la représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez. Le tête-à-tête avait pour but réduire les tensions entre la pasionara de l’aile progressiste du groupe démocrate à la Chambre et la dirigeante d’un groupe qui compte 31 représentants élus dans des circonscriptions qui ont voté pour Donald Trump en 2016 et dont la réélection en 2020 est cruciale au maintien de la majorité démocrate.

27 réflexions sur “La photo du jour

  1. Alexander dit :

    C’est un excellent test de leadership. Pour les deux femmes.

    Faut qu’elles comprennent qu’elles doivent faire front commun pour le bien du pays et non leur gloriole personnelle.

    Et faire les compromis nécessaires pour y parvenir.

    Ce sont deux femmes très intelligentes. Elles vont y parvenir.

    1. Dekessey dit :

      Compromis! Le mot du jour!
      Essentiel en politique, mais ignoré par les extrêmes, tant droite que gauche…

  2. treblig dit :

    AOC doit réaliser que c’est le retour au pouvoir des démocrates qui va lui permettre de changer les choses. Et que Trump fait ses choux gras de ces dissensions à l’intérieur du parti.

    1. Achalante dit :

      On appelle ça prendre de l’expérience. Ça ne fait même pas deux ans qu’elle a été élue. Elle est encore jeune, passionnée… et impatiente de tout changer. Avec Mme Pelosi comme mentor, elle deviendra rapidement une force importante au sein de son parti, alors que pour l’instant, elle est surtout « dérangeante » (souvent en bien, parfois en mal). Il faut savoir choisir ses batailles.

    2. jcvirgil dit :

      En effet , quitte à l’inventer s’il le faut selon ses bonnes habitudes de menteur pathologique.

  3. Louise Lefebvre dit :

    _________________

    Pourvu qu’ça dure cette heureuse entente.

  4. gl000001 dit :

    C’est ça la vraie politique. Compromis, ententes, alignement.
    Mais pas comme les républicains font. Eux se bouchent le nez pour être « ensemble » avec des gens très différents d’eux. Gun freak, religieux anti-avortements, libertariens, anti-syndicat, … anti-progressistes quoi !!

  5. fallaitquejteuldise dit :

    Sans réconciliation, une victoire de Trump devient plus que probable: par contre, cela pourrait être la fin du système bipartite. Les extrémistes, républicains et démocrates vaudront créer leur propre voie. Rien de bon avec Trump en place, dans un deuxième mandat, pour la cohésion sociale.

  6. Benjen Stark dit :

    Les commentaires sous le tweet de Mme Pelosi crient à la poudre aux yeux puisqu’elle fait diversion et ne met pas le cap sur l’impeachement.

    1. gl000001 dit :

      Vous êtes unidimensionel ? Vous faites tout une chose à la fois seulement ?
      Le tweet montre une réconciliation chez les Dems. Ca ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres gens qui parlent d’impeachment chez les Dems !!!

    2. Benton Fraser dit :

      Tel est la vision dogmatique de Benji:

      « Voir la poussière dans l’oeil du démocrate sans voir la poutre dans l’oeil du républicain! »

      1. Haïku dit :

        Benton Fraser
        Est bonne !👌

      2. Alexander dit :

        @ Benton Fraser

        La poutre? On va réglé par « désert du Sahara » plutôt.

      3. Benton Fraser dit :

        ­@Alexander

        Sans doute pour ça, comme des autruches, ils ont toujours la tête dans le sable!

        Position idéale pour se faite enc… et les dirigeants du GOP le savent… et en profitent continuellement!

    3. Pierre S. dit :

      ———————————-

      John McCain a pas eu droit a sa photo avec le salopard Trump lui …

    4. Ejulien dit :

      Depuis quand Nancy Pelosi prone-t’elle l’impeachment ?🤔

  7. Robert Giroux dit :

    Comme le vieux dicton ou dit-on disait :
    Si jeunesse savait… Si vieillesse pouvait !
    Et les Démocrates vont continuer à se crêper mutuellement le chignon
    et tous ces mauvais perdants s’en iront bouder dans leur coin en espérant
    secrètement une autre victoire de l’Andouille-en-chef !

  8. Apocalypse dit :

    ‘… Le tête-à-tête avait pour but réduire les tensions entre la pasionara de l’aile progressiste…’

    Ok, c’est bien beau, mais est-ce que que l’opération a réussie?

    Beau sourire des deux femmes sur la photo, mais on voudrait une confirmation verbale.

  9. Yolande C. dit :

    On sauve les apparences et c’est déjà ça de pris.

    Campagne électorale oblige; cela me fait penser au PQ qui disait: «Élisez-nous et on parlera d’indépendance APRÈS».

    Sauf sous Jacques Parizeau, ils n’en ont tellement plus parlé que le mot «indépendance» est devenu tabou dans ce parti(cule) et que la population est rendue ailleurs.

    Il y a des désaccords profonds chez les démocrates et l’impeachment qui est devenu impossible n’est pas le seul.

    Entre l’aile dite progressiste et l’aile plus traditionaliste, il y a un fossé que seule l’ambition du pouvoir peut temporairement colmater.

    Et avec Joe Biden à la présidence, la SQUAD va être marginalisée.

    Biden n’est pas mon premier choix, mais à moins d’erreurs catastrophiques, pour qu’il soit défait à nomination démocrate, il faudrait une coalition de tous les front runners, un genre de ABB (Anybody but Biden).

    Je ne suis pas sure que cette coalition puisse se produire, car des personnages de qualité comme Kamala Harris ou Pete Buttiglieg y laisseraient leur peau et leur avenir.

    Elizabeth Warren et Bernie Sanders n’ont quant à eux rien à perdre.

    Si la tendance se maintient, elle devrait devenir lourde vers Thanksgiving.

    Si elle est toujours en faveur de Biden, les jeunes loups et surtout louves démocrates vont trouver bien long huit années de présidence Biden et possiblement un autre huit année de speakership de Nancy Pelosi à qui je commence à trouver certaines qualités.

    Quant à Cory Booker, le single digit candidate, j’aimerais lui envoyer le titre d’un film de Sergio Leone que j’adore: «Duck you sucker !».

    Pauvre crétin.

  10. kintouai dit :

    «Campagne électorale oblige; cela me fait penser au PQ qui disait: «Élisez-nous et on parlera d’indépendance APRÈS».»

    Tiens, c’est drôle, moi, ça me fait penser à Jean Crétin et ses Libéraux qui affirmait pendant la campagne électorale de 1990 qu’il abolirait la TPS. Si vous avez regardé vos factures dernièrement, vous verrez que la TPS y est encore !

    1. Robert Giroux dit :

      Et vous l’aviez cru …?
      C’est qui le plus crétin des deux après tout ??
      «  Il est difficile de croire qu’une personne dit la vérité
      quand vous savez que vous mentiriez si vous étiez à sa place. »
      (H.L. Mencken)

      1. Haïku dit :

        @Robert Giroux
        Superbe citation !!!👌

  11. Dit en passant dit :

    Une belle photo de réconciliation entre 2 opinions différentes… est ce que ça devait être pris à côté de gants de boxe ? C’est vendredi après tout…

  12. Pierre S. dit :

    ————————————–

    toutes deux beaucoup plus brillantes que POTUS 45.

  13. FlorentNaldeau dit :

    Doit-on y voir un début de pragmatisme politique de la part d’AOC, qui réalise que l’unité du parti en vue de travailler à défaire DT est plus importante que l’orthodoxie idéologique?

    Le métier qui rentre peut-être.

    « Pourvou qu’ça doure » comme disait maman Bonaparte. On verra bien.

  14. vieil'art dit :

    Subtil, les gants de boxe mis de coté!!!!!

    1. Haïku dit :

      vieil’art
      Vous m’avez devancé.👌

Répondre à Alexander Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :