Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Retourne dans ton pays.» Il n’y a guère d’expression qui exprime de façon plus primaire le racisme ou la xénophobie ordinaire. Surtout lorsqu’elle est adressée à une personne (de couleur, cela s’entend) qui est née dans le pays qu’elle est invitée à quitter. Ainsi, lorsque Donald Trump l’a utilisée hier pour critiquer publiquement quatre représentantes démocrates, il a rabaissé sa présidence au plus bas niveau, ce qui n’est pas peu dire.

Vingt-quatre heures plus tard, le président s’inquiétait-il du fait que de nombreuses personnes ont jugé ses tweets racistes? À cette question posée par un journaliste, il a répondu : «Cela ne m’inquiète pas parce que de nombreuses personnes sont d’accord avec moi. Et tout ce que je dis c’est : elles veulent partir, qu’elles partent.»

Ce que Donald Trump dit aussi, c’est qu’il y aura assez d’Américains qui répondront favorablement à ses appels racistes et xénophobes pour assurer sa réélection en 2020.

Et ce, même si ses appels sont encore plus explicites qu’en 2016.

Il a peut-être raison.

P.S. : Une autre déclaration édifiante de Donald Trump à propos d’Alexandria Ocasio-Cortez de New York, Ilhan Omar du Minnesota, Ayanna Pressley du Massachusetts et Rashida Tlaib du Michigan : «Ce sont des gens qui haïssent notre pays. Elles lui vouent une haine viscérale.»

Le président a aussi évoqué «la haine qu’elles ont pour Israël et l’amour qu’elles ont pour des ennemis comme Al-Qaïda.»

Raciste, xénophobe… et peut-être malade?

P.P.S. : Nancy Pelosi a annoncé la tenue d’un vote sur une résolution condamnant les tweets de Trump.

(Photo Reuters)

 


181 réflexions sur “Le pari raciste de Trump

  1. Toile dit :

    Une fois le vote condamnant les fameux tweets, on pourrait ti passer à la destitution ? Il mérite ça et encore plus.

    Oui, il semble que son noyau dur de lobotomisés additionné de quelques éparses pervers glanés ici et là pourrait suffire pour maintenir sa tromperie dans le siège de la honte et du déshonneur.

  2. Marlo dit :

    Le jour où les États-Unis vont se réveiller – verra-t-on ce jour? – après que des infirmiers en blouse blanche auront ramassé ce profond malade, j’ai hâte de voir ce que diront ceux qui n’auront pas soufflé mot pendant ces manifestations évidentes de démence de vieux schnoque. « Oh moi? je n’ai jamais endossé ces propos! » On gage?

  3. Le pouvoir lui monte à la tête. Lors de cette déclaration, il a répété à plusieurs reprises « quiet » à un journaliste tout en le pointant du doigt.

    Il carbure au mépris et à la haine.
    Profondément malade et dangereux!

  4. Madalton dit :

    Pourquoi tweeter ne bloque-t-il pas son compte? On ne pourrait jamais tenir de tels propos. Il n’y a pas de loi pour empêcher l’incitation à la haine et à la violence aux USA?

    1. spritzer dit :

      En effet, ce serait un symbole puissant que de bloquer son compte.

      1. chrstianb dit :

        C’est possiblement ça que trump cherche afin de passer pour un martyr…

      2. Alexander dit :

        @ Spritzer

        Twitter le bloquer? Pas dans le pays de la liberté d’expression. Twitter est comme Facebook, Instagram et les autres, des machines à cash qui se fichent éperdument de l’utilisation détournée de leur médium.

        Tant que ça ne les concerne pas dans leurs poches.

  5. Claude Rosiere dit :

    Je pencherais pour la maladie Mr Hetu. Tous les dictateurs sont des gens malade. Hitler, Staline et hélas quelques uns plus près de nous. Ils ne sont pas encore arrivé au genou de leurs prédécesseurs mais si on les laisse faire surtout aux États Unis avec qui vire de plus en plus dans la folie paranoiaque

    1. Math dit :

      @Claude
      Je ne partage pas votre avis sur ce sujet. Qualifier ces gens de malade c’est les déresponsabiliser de leurs actes.
      Ces gens sont dangereux et sans moral. Point.

      1. Henriette Latour dit :

        Math

        👏👏

      2. Claude Rosiere dit :

        Pas pour ça qu’ils sont irresponsables sauf que les premiers qui devraient se distancer et condamner ce personnage et grâce à qui la situation empire ,ce sont tous les membres influents du GOP qui ferment leur grande g… et ferment les yeux devant une situation qui n’est plus sous contrôle.

      3. gl000001 dit :

        Malade est un grand mot en effet. Mais avoir des avoir des traits de caractère communs avec des psychopathes, ça se dit. Ca se vérifie chez beaucoup de personnes qui ont monté très haut dans les hiérarchies selon une étude récente. Ca ne les rend pas tous dysfonctionnels, racistes, mégalomanes etc. Mais ça cause des dérapes. Plus pour certains.

      4. Benton Fraser dit :

        Je suis d’accord avec vous mais dans le cas de Trump, lui-même n’a jamais assumé ses propres actes ni n’a pris de responsabilité sur quoi ce soit!

        Mais ce n’est pas par maladie mais par statégie.

        Roy Cohn lui a enseigné deux choses:
        – Mets toujours la faute sur quelqu’un d’autre.
        – Après chaque échec, crier victoire.

        C’est ce que les gens faibles retiennent des gens forts… pas ce qu’ils font mais ce qu’ils disent!

  6. Sueurs dit :

    De plus en plus bas… et le sénat républicain ne souffle mot, une belle gang de poules mouillees qui ont peur de se faire rabaisser par cette crapule sans respect ni loi pour personne. J’ose espérer qu’il y aura suffisamment de gens sensés en 2020 pour lui mettre le pied au c… derrière et le foutre dehors.

      1. Jean Saisrien dit :

        C’est encore 100x mieux que Harpeur with a smile qui restera silencieux sur le sujet…
        Sheer ne se mouillera pas.. je pense qu’il a TRÈS peur de l’eau.

      2. loup2 dit :

        Aucune surprise.Trudeau est une lavette.
        Une lavette trempe, de ses larmes.
        Si le Canada est dans la merde avec les Chinois c’est à cause de son gouvernement.

      3. Jean Saisrien dit :

        @loup2

        Oui c’est sur…
        ..mais je le préfère à Sheer 99 fois sur 100.

      4. gl000001 dit :

        L’équation est simple : Sheer = conservateur = peureux.

      5. Théophile Raulet dit :

        Monsieur Trudeau n’a pas grand choix. S’il critique le président Trump, celui est tellement rancunier, agressif et le Sénat et le GOP lui laissent tellement de pouvoirs, qu’il pourrait décider de mettre des tarifs sur tout un tas de nos exportations à leur pays. C’est en partie ce qu’il veux, créer la peur, comme le font malheureusement les « bullies ».

      6. NStrider dit :

        Comme d’habitude les titres ne reflètent pas toutes les nuances. À preuve le titre du Guardian (dont on ne pourrait dire qu’il est pro Trump ou pro establishment: “Canada’s Justin Trudeau slams Trump’s racist tweets”
        Faut croire que tout le monde n’a pas la même perspective!
        On dirait quoi s’il répondait sur le même ton que Trump?
        Après tout il est PM du Canada, et non pas un obscur blogueur qui peut se permettre d’aller où il veut dans ses commentaires et se “contrefouter” des conséquences potentielles de ses écrits qui d’ailleurs n’en ont aucun.

      7. jcvirgil dit :

        Avec l’affaire Huawei Trudeau s’est mis à quatre pattes devant le gros clown.

        Il a ensuite rampé en lui demandant de d’intercéder auprès du président chinois pour qu’il libère les Canadiens détenus en Chine , ce que l’enflure n’a evidemment pas fait.

        Croire que le sort de deux canadiens toucherait ce psychopathe c’est bien mal le connaître.

      8. Mariette Beaudoin dit :

        Ça pourrait être dangereux pour notre PM et sa famille. Rappelez-vous Robert de Niro. Aux Tony Awards en 2018, il a dit hors des ondes :  »F…k Trump !  » Il a reçu peu de temps après dans son courrier une bombe artisanale d’un fanatique du POTUS.

      9. Madalton dit :

        @gl000001,

        Harper avait apostrophé Putin au G20 en lui disant de sortir de l’Ukraine devant tous les dirigeants et journalistes. En 2008, il a boycotté l’ouverture des Jeux de Pékin. Déjà plus agressif que Trudeau.

      10. Benton Fraser dit :

        @Jean Saisrien

        Effectivement, Sheer préfère arroser les autres que de se mouiller!

        Contrairement a un Maxime Bernier, Andrew Sheer est conscient qu’il y a des positions qui feront peur à la majorité des gens qui sont de nature plus pondérée. D’où la nécessité de garder certains sujets sous silences. Bernier, en mal de reconnaissance, problème d’égo oblige, prèfère parler… quitte à dire n’importe quoi!!!

      11. Benton Fraser dit :

        @Madalton

        Dans le contexte de l’époque, pas mal tout le monde avait apostrophé Poutine… même certains pays qui dépendaient dans une certaine mesure du pétrole russe.

        Et la Russie n’est pas la Chine… économiquement parlant!

  7. Apocalypse dit :

    Encore une fois, je suis à court de mots pour commenter. Que peut-on dire après de tels propos de Donald Trump?

    ‘Raciste, xénophobe… et peut-être malade?’

    J’irais avec: ‘Raciste, xénophobe et … malade!’

  8. lisois dit :

    Raciste, c’est sur et malade encore plus sur. Par contre sa tactique de jouer sur le racisme des gens j’ai bien peur que cela fonctionne. Les suprémacistes blancs sont très nombreux et surtout très actifs. Pauvre Amérique .

    1. Sjonka dit :

      Svp, nous vivons aussi en Amérique donc ne nous mettez pas dans la même barque que les états-uniens. Ce pays de fous sont les États-unis qui fait parti du continent nord américain. Ils se sont approprié le titre d’américain alors à nous de leur rappeler qu’il ne sont que les habitants d’un pays, pas du continent !

      1. Michèle dit :

        Je seconde!

  9. jeani dit :

    « Et, peut-être malade? »

    Je vous trouve trop gentil avec votre « peut-être »! C’est un cris… de malade, avec de la graine d’adolf et d’heinrich, deux racistes notoires qui ont trouvé un « digne » remplaçant en la personne du très petit président

  10. Claude Rosiere dit :

    Oups ..il faut lire…avec Trump qui vire de plus en dans la folie paranoiaque

  11. Carl Poulin dit :

    HEY! Le PORCTUS, j’te gage un 2 que ta craque de fesse est noire.

    1. papitibi dit :

      IM-POS-SI-BLE !!!

      Je ne mange pas de réglisse, parce que aucune chaîne de fast food n’a été assez SMART pour mettre à son menu des burgers à la réglisse.

      Anyway, la couleur noire, c’est la couleur que j’aime associer aux shit-hole countries. Faque… Pis vous pensez vraiment que chu assez cave pour me peinture le trou de c’te couleur là? Come on!

      Cessez de me diffamer, you son-of-a-HORSE !
      – signé: The GREATEST 45 of all time!

  12. Apocalypse dit :

    @Toile – 14:41

    ‘… on pourrait ti passer à la destitution ? Il mérite ça et encore…’

    Oh que oui! Avec ce qu’on a appris du rapport de M. Mueller et cette nouvelle histoire de tweets, ça devrait enfoncer le dernier clou pour convaincre Madame Pelosi.

    1. Christine Bélanger dit :

      J’étais ambivalente face à cette, mais force est d’admettre qu’il faut le faire…Ne serait-ce que pour faire porter l’odieux si ça ne passe pas au Sénat aux Répulibans suiveux du Clown Orangé et Enragé. voici une citation de Edmund Burke : « The only thing necessary for the triumph of evil is for good men to do nothing ».

  13. Dekessey dit :

    On est rendu là.
    Triste constat.
    Une couple de républicains ont condamné ces propos. Voyons voir la suite.

    1. gigido66 dit :

      Seulement une couple? Ce parti est gangrené!

  14. Danielle Vallée dit :

    Le pire lèche-cul c’est Lindsay Graham qui accumule les sorties grossières et vindicatives pour défendre Trump depuis trois jours.
    Les autres au moins se taisent.
    C’est pas très courageux mais c’est moins choquant.
    Quel mythe cette lavette là nous a fait croire quand il se cachait derrière John McCain.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Danielle Vallée

      « Le pire lèche-cul c’est Lindsay Graham… »

      C’est pour ça que je l’ai surnommé depuis longtemps Lindsay « Brown Nose » Graham.

    2. J Pollock dit :

      @ Danielle Vallée

      De: »If we nominate Trump, we will get destroyed…….and we will deserve it. »

      À: »As to the 2020 presidential race, I believe President Trump will run for reelection and I intend to support him. »

      À lire: Le best of des tweets acrimonieux/cajoleurs de Lindsay Graham sur Trump. Ce vieux garçon de 64 ans fait tellement tout ce qui faut pour mériter son hashtag #LindseyTheLapDog:

      https://mashable.com/article/lindsey-graham-tweets/

    3. darrylfzanuck dit :

      Trump doit avoir un dossier style National Inquirer’ sur Grahame,qui etait tres contre Trump et qui a soudainement changé… Trump se sert de cette arme depuis des années…

      1. darrylfzanuck dit :

        correction Graham dans son cas,me suis mélangé avec Gloria Grahame qui était dans un film hier…

  15. P-o Tremblay dit :

    Putain mais elles vont se faire descendre avec tout les gun nuts qu’il y a avec lui…

    1. gigido66 dit :

      Exactement mon idée, tellement d’illuminés dans ses fidèles!

    2. Henriette Latour dit :

      P-o Tremblay

      Je me demande quelques fois si le but de trump n’est pas d’enclencher quelque chose dont il ne mesure pas l’horreur (parce qu’il est inconscient) afin d’établir sa puissance qui lui serait offerte et confirmée par les lobotomisés de sa secte et ce par tous les moyens. Il rêve de finir ses jours à la MB tout comme tous les bons dictateurs qui sont ses idoles.

      Advenant qu’un accident, pour ne pas dire un acte planifié, mette le feu aux poudres, il aura alors tous les pouvoirs et qui sait ce qu’il pourrait en faire. Je le soupçonne parfois d’être une taupe au service d’un pays étranger pour affaiblir les EU.

      C’est à mon tour de paranoïer et de divaguer.

  16. gérard séguin dit :

    Une preuve de plus, qui s’ajoute. À l’effet que la stupidité, N’a pas de couleur ou de forme faciale. Elle est égale, chez tous les peuples. Je ne suis pas raciste, mais intolérant aux imbéciles. Ch**ist!

  17. sifu26 dit :

    On dirait qu’il cherche une réaction massive de la population non blanche des USA et que ça tourne en émeute pour pouvoir dire : J’AVAIS RAISON, les gens de couleurs sont violents. Malade profond et excellent manipulateur.

  18. Haïku dit :

    « Donnez une arme à un raciste,
    il deviendra terroriste »(J.Benoit).

  19. loup2 dit :

    Quand tu arrives au constat que les propos du chef des US sont semblable à ceux des animateurs et commentateurs de la radio de Québec, ça va mal en sacréfice…

    Je crois que y’a pu grand chose à faire et à espérer. La société est profondément malade, le monde ne réagit plus.
    Y’en a une qui disait aujourd’hui que « au moins » les autres républicains se taisaient.
    Pardon ? Qui ne dit mot consent.

    1. Danielle Vallée dit :

      @loup2: ‘Y’en a une qui disait aujourd’hui’ Une c’est moi et je le répète encore parce que moi j’ai entendu les commentaires de Lindsay Graham depuis trois jours, incluant une scène qu’il a faite ce matin sur Fox News, traitant les représentantes démocrates de socialistes malheureuses qui détestent Israel, détestent tous les juifs, détestent l’Amérique.
      A tel point que la fille de John McCain qui a toujours considéré Lindsay Graham comme une sorte d’oncle l’a renié ce matin sur les ondes et a dit qu’elle ne savait pas ce qui était arrivé au Lindsay Graham qu’elle connaissant, qu’elle ne connaît pas l’homme qu’il est devenu.
      C’était mon point.
      Et je le maintiens. J’aime mieux le silence lâche de McConnell que les crises d’hystérie de Lindsay Graham en ce moment.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Elles sont vraiment socialistes démocrates et oui elles n’aiment pas Israël non plus mais elles ont de bonnes raisons.

        Encore la pensée binaire des politiciens. C’est très complexe ce dossier. Notre inspiration d’enfance dans les belles histoires vraies était Ralph Bunche là-dessus.

    2. jcvirgil dit :

      Remarquez c’est un peu normal. Jeff Fillon et tous ses clones se sont directement inspiré de ce qui se faisait aux USA pour créer la radio poubelle québécoise .

      Il ne faut pas se surprendre que leurs fans soient aussi des fans de Trump.

      Heureusement leur influence ne semble pas s’étendre à tout le Québec,même s’ils ont été un facteur déterminant dans l’élection de la CAQ.

      1. Dekessey dit :

        Hein?
        La radio poubelle, un facteur « déterminant » dans l’élection de la CAQ?
        Sérieux?

      2. jcvirgil dit :

        @Dekessey 16h31

        La remontée de la CAQ a débuté par l’election de Geneviève Guilbault dans la partielle du comté auparavant détenu par Sam Hamard .

        Les radios de Québec se sont clairement prononcé pour la CAQ lors de cette élection et l’ensemble de la population francophone qui voulait en priorité battre les Libéraux y a vu le parti qui pouvait le faire .

        À partir de là ils ont pris la tête dans les sondages et n’ont plus jamais eu à regarder en arrière malgré les gaffes de Legault.

        C’est du moins l’explication qu’en à fait JF Lisee et je crois qu’elle se tient.

      3. kintouai dit :

        @Jcvirgil 17h24 Délicieuse votre coquille (en fait, ce n’en est peut-être pas une) : Sam Hamard !

  20. Guy LB dit :

    *****************
    Le pire, dans tout ça, c’est justement ce qu’écrit Richard Hétu dans ce billet : le racisme ou la xénophobie ordinaire qu’exprime Trump. Pour les nombreux fans de Trump, il n’y a rien d’anormal ou de dérangeant dans les propos du Président. Il les représente bien, ce qu’il dit reflète bien ce qu’ils pensent. L’autorité de sa fonction conforte et enhardit leurs positions politiques.

    Bref, le racisme grossier exprimé par le Président devient banal, parfaitement acceptable et même triomphant. On s’en inquiète, mais comment contrer pareille régression ?

  21. as000ll dit :

    C’est un président très distrayant. Il prononce une énormité et on n’a pas encore eu le temps de s’en indigner, qu’il en prononce une autre. Et ainsi de suite. Ça devient la normalité et on ne voit pas de grandes minifestations.

    Par contre, et je l’ai déjà écrit à quelques reprises ici (désolé de radoter), 42% des gens l’approuvent, et ce, depuis le début de son mandat. Je trouve ceci beaucoup plus inquiétant.

    Même si les démocrates prenaient le pouvoir en 2020, j’ai de fort doute qu’ils tenteraient de rallier ce 42% à leur cause. On assiste à une polarisation de plus en plus malsaine. Et pas de lumière au bout du tunnel.

    1. gl000001 dit :

      Intéressant votre nom. 😉
      Mais beaucoup d’américains ont le culte du président. Peu importe ce qu’il dit, ils vont l’adorer. C’est comme ça.

    2. Dekessey dit :

      « Même si les démocrates prenaient le pouvoir en 2020, j’ai de fort doute qu’ils tenteraient de rallier ce 42% à leur cause. On assiste à une polarisation de plus en plus malsaine. Et pas de lumière au bout du tunnel. »

      Ouaip. Je pense qu’on est à un point tournant, et qu’il y aura les USA avant et après Trump.

  22. monsieur8 dit :

    M. Hétu, votre «Il a peut-être raison » me donne envie de brailler. Je peux pas croire qu’il n’y aura pas un paquet de gens qui vont le lâcher après ça. Ce qu’il a dit est inexcusable, c’est minable, c’est … j’ai pas de mots. Ça a juste pas d’allure !

    « retourne dans ton pays » !?!? Crxxx ! Il l’a pas bredouillé un soir de brosse, il l’a écrit ! Et il le maintient encore après une nuit de sommeil réparateur. Et vous, M. Hétu, vous nous dites que ça va « peut-être » assurer sa réélection ?

    Le monde est à pleurer… Vous venez de scraper ma journée ! 🙁

    1. Layla3553 dit :

      @monsieur8 15:44

      Je pleure aussi…je n’avais pas terminé de lire le billet que je pleurais😢😢😢

      J’aime ma solitude, je l’a chérie mais je dois dire qu’en ce moment j’aurais bien besoin d’une petite épaule, comme vous dites ça juste pu d’allure. Layla

  23. Alexander dit :

    Faudrait recenser à part Mme Collins qui chez les républicains s’est offusqué publiquement des écarts de conduite et de langage de 45.

    C’est là que ça m’agace. Les républicains ne sont pas tous des racistes que diable. Une partie, sûrement, mais certainement pas tous. Plus personne ne fait passer le pays avant leurs petits intérêts personnels.

    Ça dépasse les nominations partisanes à la Cour Suprême ou le droit à l’avortement, c’est une attaque directe contre tout un pan des citoyens américains.

    Faudrait que des sociologies et stratèges politiques et en communication m’expliquent le bien-fondé de ce consentement tacite. Et n’allez pas me dire que ce n’est que suivre la ligne du parti. Si Trump leur demande de se jeter tout nu en bas d’une falaise, vont-ils le faire?

    1. Dekessey dit :

      CNN est rapporte une quinzaine à date. La plupart sont inconnus, et c’est souvent fait timidement.

      https://www.cnn.com/2019/07/15/politics/republican-members-of-congress-trump-tweets/index.html

      1. Haïku dit :

        Dekessey
        « Timidement », en effet.

    2. Benton Fraser dit :

      C’est sûre que les républicains ne sont pas tous racistes.

      Le problème provient surtout du fait que 95% des racistes sont républicains!!!

      Et habituellement, un parti qui ne vaut pas faire le ménage dans ses rangs en dit long sur les valeurs qu’ils défendent!

  24. Jacques dit :

    La parti républicon est en ruine.
    Il ne reste que des épaves accrochées au pouvoir et à l’argent.

    Pas un imbécile pour se souvenir qu’ils ont été élus pour servir le peuple, pas pour se servir du peuple.

    Et le président qui brasse sa marde comme un épandeur de purin…
    Si un président démocrate aurait dit seulement la moitié du quart de 1% des conneries que le twit orange a dites, y’aurait pus un rideau dans Washington tellement les républicains auraient grimpés dedans.

    Avec Trump, les usa sont dans le déclin le plus total, et quand il sacrera son camp avec sa pension et ses agents du secret service, le réveil des citoyens sera brutal.

    C’est là qu’on voit que les mots de l’ambassadeur UK sont partagés probablement par plusieurs des alliés des usa, et que dire la vérité ne paie pas.

    En espérant une crise cardiaque, un AVC ou n’importe quoi de rapide….ou bien de très lent et souffrant.

    1. Steve3110 dit :

      Très bien dit!

      1. Michèle dit :

        Je seconde.
        Et j’ajouterais « ….ou bien de très lent et souffrant ».. en prison, dès 2020!

    2. gigido66 dit :

      @ Jacques
      Même idée, même référence car depuis que DT est au pouvoir, quand je vois un épandeur à purin, je l’identifie comme étant un Trumptruck!

    3. Benton Fraser dit :

      Par contre, pas sûre qu’on y verrait une différence s’il ferait un AVC….

  25. LeChamp dit :

    M. Hétu vous mentionner que peut-etre Trump a raison en prétendant que beaucoup sont d accord avec lui et que cela pourrait l aider dans sa réaction et je suis d accord avec vous . Si il va aussi loin dans ses propos c est que son comité de réélection , apres analyse , lui a dit que ca serait payant de le faire et que cela déstabiliserait les Démocrates qui n aurait jamais cruent que Trump irait si loin dans sa rhétorique.

    Ca sera le peuple et non les démocrates qui sortirons Trump de la maison blanche en allant voter de facon massive peu importe le candidat(e) des démocrates. Ce parti (Démo) ressemble de plus en plus au PQ avec leur tiraillement interne et offrant peu de solution autre que l indignation morale (justifier d ailleur) devant Trump qui a compris qu il se bat contre un ennemi diviser et sans direction.

    Pour Trump tout ce qui compte est de gangner les prochaines élections mais les cons’quences de ses actions vont laisser des séquelles graves et qui vont avoir des effets pendant longtemps . Quels autres leader démocratiques est capables d avoir une influence ou a tout le moins calmer les ardeurs de ce fou ?? Personnes et c est ce qui est le plus inquiétant….

  26. xnicden dit :

    @Toile 14:41

    « Oui, il semble que son noyau dur de lobotomisés additionné de quelques éparses pervers glanés ici et là pourrait suffire pour maintenir sa tromperie… »

    Je dirais aussi ceux avec la complicité de ceux qui n’ont aucune compassion pour les autres, qui s’en balancent tant qu’ils ne sont pas touchés personnellement.

  27. Lecteur_curieux dit :

    Vous savez on entend souvent cela ou on lit cela au Québec. Mais évidemment pas de la part du PM ou de ministres.

    Ces discours peuvent être du racisme, de la xénophobie ou simplement une demande dans les cas ici aux nouveaux arrivants de mieux s’intégrer à la culture majoritaire mais demande faite maladroitement.

    Pour Trump il use d’un sophisme bien sûr ce n’est pas parce que beaucoup de gens sont d’accord avec lui qu’il a raison de se comporter ainsi. Il faut faire appel au meilleur chez les autres et non au pire. Si on souhaite être un vrai leader. Toujours faire appel au meilleur. Évidemment il va arriver que les gens donnent le pire et même le leader. C’est correct de façon occasionnelle et non comme stratégie pour gagner. Incapable de s’élever au-dessus de la masse dans le bon sens ?

    Une attitude réactionnaire et de fermeture où le monde doit fonctionner de la façon dont son parti et lui le voit. Zéro diaologue social. Zéro, zéro.

    Il faudrait qu’il soit en rééducation et en retournant lorsqu’il avait 13 ans tout est à rebâtir à partir de là.

    Aussi bien miser sur Barron ? Souhaitons lui de bons enseignants et mentors.

  28. Alexander dit :

    Ça me rappelle la fable de la grenouille qui va prendre un bain dans une marmite qu’on vient de mettre sur le feu.

    Au début c’est doux et plaisant et la grenouille s’y complaît , la chaleur l’engourdit au fur et à mesure que l’eau chauffe, et quand le feu est à point, l’eau entre en ébullition et la grenouille y finit sa carrière sans pouvoir s’en sortir.

    Les républicains me font penser à cette grenouille.

    1. spritzer dit :

      Il y a aussi la grenouille et le boeuf.

      Trump qui se prend pour un grand dirigeant, un génie! S’enfla si bien qu’elle creva

      1. spritzer dit :

        qu’il creva

    2. A.Talon dit :

      «Les républicains me font penser à cette grenouille.»

      Plus inquiétant encore, ce sera bientôt l’ensemble de la nation américaine qui ressemblera à cette grenouille à force de rester inerte et engourdie devant les affronts répétés faits à ses valeurs et institutions démocratiques. L’analogie existant entre les Américains d’aujourd’hui et les Allemands des années ’30 est à méditer.

  29. Louise Tanguay dit :

    maintenant il faut j espère que beaucoup de gens ne voteront pas pour lui – je pense ( enfin j espère-peut être que je suis naive)
    que pas mal de gens sont a boutte et ne disent mot mais ne vont pas voter pour lui –
    les républicains n osent pas le critiquer sur la place publique car ils savent ce qu ils va leur arriver ( il va les attaquer a renfortt de
    gros mots ) le régime de la terreur a l état pur quoi !!!!

    1. Jacques dit :

      @Louise

      Si un républicain s’élève, et endure le langage ordurier du soit-disant préz, il aura malgré tout de la difficulté pour sa prochaine ré-election.
      La face orange va trouver quelqu’un – le best one – et va tout faire pour s,en débarrasser.

      Politique de merde, mais on est aux usa…

    2. Lecteur_curieux dit :

      Les républicains sont les racistes Trump lui est amoral et immoral.

      C’est quasiment pire ? Il l’est au besoin si cela lui rapporte. Amoral ? Ne fait pas de différence entre le bien et le mal. Immoral ? Il sait faire le mal mais le fait pareil car cela lui donne des bénéfices dans sa vision maximaliste et à court terme car lui aussi sera perdant et il se fait du mal à lui aussi à long terme mais sans s’en rendre compte.

  30. xnicden dit :

    Alexander 15:46

    « Les républicains ne sont pas tous des racistes que diable. Une partie, sûrement, mais certainement pas tous. »

    Le problème est que pour bon nombre de ceux qui ne le sont pas, le racisme de Trump, sa misogynie ou même ses aveux de pussy grabber n’ont pas suffit à le disqualifier en 2016. Et il y a peu de signes que cela va être différent en 2020.

    On dépasse ici la partisannerie classique. On est dans l’ordre du pacte faustien où la fin justifie les moyens.

    1. Alexander dit :

      @ xnicden

      Faust, de mémoire, a vendu son âme au Diable pour 25 années de puissance. Le problème, c’est que 25 années, c’est rien.

      C’est comme un mandat ou deux de présidence, ça peut faire des dommages mais l’Histoire va le tasser comme les autres avant lui.

      1. A.Talon dit :

        «ça peut faire des dommages»

        C’est ça qui est inquiétant. Ça peut faire des dommages (c’est déjà commencé, en fait) et certains seront malheureusement très longs à réparer. Et nul n’est à l’abri des retombées radioactives de cet énergumène haineux, pas même les voisins vivant au nord du 45e parallèle. Plus court sera le règne de la Chose et mieux cela vaudra pour tous.

  31. Lucie dit :

    Tout le monde le décrie partout dans le monde, même dans son propre pays, mais personne ne se lève pour lui dire franchement que c’est assez (même si ça n’en servirait probablement à rien), Alors je me demande pourquoi tant de monde le critique

  32. papitibi dit :

    @ Danielle Vallée 14h48
    Le pire lèche-cul c’est Lindsay Graham qui accumule les sorties grossières et vindicatives pour défendre Trump…

    Graham, c’est comme les BISCUITS du même nom.
    Ça s’écrase, pis une fois écrasé, ça sert de fond de tarte!

    1. xnicden dit :

      Dans la cas de Graham, la seule explication plausible qu’il reste est que les russes le tiennent par l’argent ou le sexe.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Graham le sexe ? Ouach je n’ose pas y penser.

      2. spritzer dit :

        @xnicden

        Il faudrait établir une enquête pour éclaircir la question. L’enquête Mueller et son rapport ont été un tel succès…

      3. Benjen Stark dit :

        @spritzer LOL

      4. Ziggy dit :

        Il se gave d’analgésique.

      5. Graham anti 45: 51% dans les sondages

        Graham pro 45: 74% dans les sondages

        Son siège sera en jeu en 2020.

        http://www.msnbc.com/rachel-maddow-show/poll-answers-the-what-happened-lindsey-graham-question

      6. spritzer dit :

        @marie4poches

        Et voilà, il n’y avait pas besoin d’y mêler les Russes. 😉

    2. Henriette Latour dit :

      papitibi

      👏👏👏

    3. Dekessey dit :

      « Graham, c’est comme les BISCUITS du même nom.
      Ça s’écrase, pis une fois écrasé, ça sert de fond de tarte! »

      Excellent!

      1. Haïku dit :

        Je seconde !

  33. jeanfrancoiscouture dit :

    J’ai déjà exprimé dans deux billets différents le dégoût que ces méprisables propos m’inspirent. Cependant, je ne suis pas d’accord pour hiérarchiser le racisme, hiérarchiser en ce sens qu’il serait plus grave quand, comme quand vous écrivez: «Surtout lorsqu’elle est adressée à une personne (de couleur, cela s’entend) qui est née dans le pays qu’elle est invitée à quitter. ….»

    Ici même, au Canada, j’ai déjà entendu des «Go back to France» rageusement adressés à des Québécois pour la seule raison qu’ils étaient indépendantistes. «Nés ici» dites-vous? Et comment: Depuis dix générations. J’ai aussi entendu des remarques à l’endroit de néo-Québécois de plus récente date qui avaient endossé l’idée indépendantiste allant jusqu’à se présenter en politique. On leur disait que c’était manquer de «reconnaissance» envers un pays, le Canada, qui les avait si «généreusement» accueillis. Certains fédéralistes encore plus intransigeants, et ce mot est faible, préconisaient le renvoi de ces étrangers qui avaient le culot de renier leur pays d’adoption. Le site web ci-joint va vous surprendre.

    https://ssjb.com/denis-coderre-des-fois-jai-envie-de-remettre-en-vigueur-la-loi-sur-la-deportation-et-de-renvoyer-dans-leur-pays-ces-gens-qui-crachent-sur-mon-drapeau/

    Alors, dans mon esprit, il n’y a pas de hiérarchie du racisme. Un raciste est un raciste, est un raciste, est un raciste et pareil pour une victime qui est une victime. Point final..

  34. Léo Miquis dit :

    Twitter a décidé que les tweets de Trump ne violent pas leur politique de lutte contre la haine :
    https://gizmodo.com/trumps-racist-tweets-arent-racist-twitter-decides-1836380743

    Ou alors eux aussi ont peur des représailles de Trump qui se plaindrait de censure…

  35. xnicden dit :

    Trump profite aussi de médias qui ont encore peur d’appeler un chat un chat.

    Le journaliste @_cingraham a fait une recension partielle des euphémismes employés dans un article du New York Times sur le sujet:

    « Racial fire »
    « Dry kindling of race relations »
    « Plays with fire when it comes to race »
    « Racial animus »
    « Racially infused »
    « Played racial politics »
    « Coded racial appeals »
    « A racial play »
    « Trafficked in racial stereotypes »

  36. Lecteur_curieux dit :

    La dame démocrate que je connais a quitté le parti républicain dans les années’90 notamment car elle le considère raciste.

    Alors est-ce Trump ou les républicains? Les deux.

    Pour Trump elle a encore une plus grande aversion pour cet homme immoral. Elle a été élevée au Texas et avec la religion et comme républicaine mais l’hypocrisie de la religion… Et ensuite les républicains racistes et qui divisent le pays et les communautés.

  37. Jean Saisrien dit :

    Ben Stark machin ne semble pas avoir de commentaires à ce sujet…

    1. Michèle dit :

      Chuttttt!

  38. spritzer dit :

    « Le président a aussi évoqué «la haine qu’elles ont pour Israël et l’amour qu’elles ont pour des ennemis comme Al-Qaïda. »

    Même les organisations juives risquent de ne pas apprécier d’être mêlées à ses délires. Et d’où sort-il ça, l’amour qu’elles ont pour al Quaida??

    1. papitibi dit :

      Les USA ont – ou du moins AVAIENT avant le 20 janvier 2017 des alliés autrement plus utiles pour eux que ne le sera jamais Israël.

      Les USA sont plus utiles à Israël qu’Israël ne l’est pour eux.
      Les z’Europes, par contre. Et le voisin du Nord… mais voilà, Trump préfère les classer au rang des adversaires, pour ne pas dire des ennemis les plus méprisables.

      Cela dit, c’est PAS parce que tu appuies les Palestiniens que tu appuies Al-Quaeda et souhaite la disparition d’Israël. Bien au contraire; la SURVIE d’Israël passe par une paix durable et féconde pour l’ensemble du Moyen-Orient, et celui qui nous en éloigne, c’est précisément Sa Sérénissime Trumpitude.

      Bref, les VRAIS ennemis d’Israël sont Bibi, ses alliés ultra-nationalistes, ses alliés ultra-religieux… et 45 lui-même.

      1. spritzer dit :

        @papitibi

        Le pire avec ses niaiseries d’al Quaida c’est que ce sont les administrations, la sienne et surtout celle d’Obama qui ont soutenu al Quaida en Syrie et ses affiliés.

      2. Haïku dit :

        Exact.

      3. Henriette Latour dit :

        papitibi

        👏👏👏

      4. Alexander dit :

        @ Papitibi

        Vous avez raison. La solution passe par un processus de paix durable et l’appui de ses alliés.

        Trump divise tout le monde pour se maintenir à flot. Cette stratégie va finir par le couler car il y a une règle d’or en affaires, tu ne cr… pas tes alliés. Et c’est exactement ce qu’il fait avec le Canada, l’Europe et bien d’autres. Quand tu as affaires à la Chine, à la Russie, à l’Iran et autres matamores, tu dois ménager tes alliés. Pas vraiment sa façon de penser. Il s’isole en se pensant plus fort que le reste de la planète.

        Pas sûr que c’est un bon calcul. Mais pour un roi de la faillite habitué à refiler la facture aux autres, c’est non pertinent.

  39. jcvirgil dit :

    Je suis moins pessimiste que la plupart des intervenants. Je ne crois pas que Trump fasse un AVC mais bien une AOC.

    En l’obligeant à dévoiler son vrai visage , la représentante démocrate oblige tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans cet individu â faire leur devoir de citoyen et a aller voter pour le debarquer.

    Si le jeunes américains, les femmes , les latinos et les afro-americains directement visés par son racisme et ses positions supremacistes se rendent aux urnes, il est cuit !

    1. Danielle Vallée dit :

      En autant qu’un fou furieux ne décide pas de les assassiner.
      Il y en a déjà un qui est allé lancer des bombes dans un centre de réfugiés dans l’état de Washington cette semaine.
      Il y a beaucoup des partisans de Trump qui vivent au bord de la démence…

  40. ghislain1957 dit :

    Républicains dénonçant les tweets racistes du gros clown: … bruits de criquets …

    Le titre de cet article pourrait aussi être le « parti » raciste de Trump.

    1. gigido66 dit :

      Là où Vous entendez des bruits de criquets, moi j’entends des ronronnements de satisfaction….il parle en leur nom, il est leur porte-étendard! Dormez chers républicains votre Goliath veille!

  41. Benjen Stark dit :

    Le pari me semble plutôt de faire du parti Démocrate le parti de l’anti-américanisme et l’anti-sémitisme.

    1. Dekessey dit :

      Benjen Stark dit :
      15/07/2019 à 16:32
      Le pari me semble plutôt de faire du parti Démocrate le parti de l’anti-américanisme et l’anti-sémitisme.

      Ça revient au même.
      Par défaut, le parti républicain devient le parti des racistes et des suprémacistes blancs puisqu’un appui aux personnes de couleur comme les quatre candidates qui ont été élues serait considéré comme un acte anti-américain.

    2. chrstianb dit :

      …et l’effet boomerang sera de faire du parti républicain le parti du KKK.

      1. Benjen Stark dit :

        @christianb Le KKK est anti-sémite…

      2. el_kabong dit :

        @benjen

        Vous sublimez encore…
        Les membres du kkk votent guignol orange et ripoux-libans, tous, sans exception…

    3. el_kabong dit :

      @benjen

      Vous faites encore de la sublimation en oubliant toute la rhétorique raciste derrière votre justification inepte…
      (comme si ne pas être blanc et critiquer le président était anti-américain)

    4. Jean Saisrien dit :

      Wow… vous n’y allez pas avec le dos de la main morte avec votre condamnation de votre raciste d’idole !

    5. ghislain1957 dit :

      Coucouche panier benji, on parle entre grandes personnes ici.

    6. Alexander dit :

      @ Benjen Stark

      Effectivement, Trump et sa gang s’amusent à diaboliser ses adversaires et riposter coup sur coup en rabâchant les mots clés honnis de l’américain moyen ( Al Quaida, terrorisme, socialisme, taxes, immigration, avortement, sécurité, armes à feu, antiaméricanisme etc.) ad nauseam, peu importe la véracité. Les fake news c’est ça. Imposer le message et contrôler le médium, peu importe la vérité.

      Il répète son message sans arrêt. Vieille tactique minable de communication, mais ça semble marcher à date.

      Des messages simples, style, MAGA, Lock her up etc. Il les répète comme des jingles publicitaires.

      Faut se rappeler que Trump est issu des médias et des télé-réalités et s’en sert à merveille.

      Les démocrates sont plus traditionnels dans leur approche de communication et répugnent à embarquer dans cette spirale. Va falloir qu’ils s’y fassent.

  42. Micheline dit :

    Quand les américains encore sains d’esprit vont descendre dans la rue, pour que ce despote quitte la m.b, alors pourquoi ils ne le font pas?

    1. loup2 dit :

      Les états-uniens ne sont PAS les français. Je vous jure qu’en France ça ferait un maudit boutte que la rue serait pleine de monde en colère.
      Les états-uniens ils dorment. Le confort de l’indifférence.

  43. Danielle Vallée dit :

    @Benjen: les juifs américains votent démocrates.
    Et la plupart des juifs américains désapprouvent Netanyahu.
    L’ignorance de Trump, copiée par Graham, ne tient même pas la route.

  44. Gilbert Duquette dit :

    Pour ceux qui connaissent un peu l’histoire Européenne, les USA et le Canada (juste à lire certains commentaires sur des articles référants à Trump pour réaliser qu’elle se répète.

    Hitler n’a pas exterminé 6 000 000 de Juifs du jour au lendemain. Il a monté une idéologie sur des années, il a semé la graine de la suprématie de la Race Arienne sur les autres  »races » ils a ostracisé ceux qui ne pensaient pas comme lui. Il a plus d’une fois dit les choses que Trump dit actuellement.

    Trump ne sera pas le prochain Hitler mais il sera celui qui aura fait du racisme Américain un mode de vie. Et ce mode de vie est accessibles à tous les blancs de naissance et à tout les autres races en autant que ces derniers baissent la tête et se ferme la gueule.

    Si un de leur leader (ex.: Mme AOC ose parler, elle sera immédiatement une ennemis de la Nation)

    Trump et sa gang (car il ne faut pas oublier que seul il n’a jamais pu rien faire) sont entrain de réussir là où Hitler avait réussi dnas les années 30. SI tu ne pense et agit pas comme nous te le demandons, tu seras pointé comme anti-patriotique ennemi de la Nation, ennemis du peuple Américain.

    La prochaine étape : Ceux qui prendront la défense de Mme OAC. deviendront à leur tour des ennemis du peuple

    L’Étape suivante : Ceux qui voudront rester neutre deviendront ennemis du peuple car ils n’auront pas appuyé le peuple par les gestes et la parole.

    Le Donald n’est pas la personne qui verra ce jour arriver. Probablement un de ses fils ou ce conseiller raciste qui fait passer Bannon pour un Jésus tellement conseiller est raciste.

    Il y a unen classe de dirigeant Américains qui ont comme enseignants une  »élite Israélienne » qui à déjà entammé ce processus il y a fort longtemps.

    .

    1. Henriette Latour dit :

      Gilbert Duquette

      Pourquoi nous apercevons-nous de cela et que les États-uniens ne voit rien venir. Comme le disait un des intervenants au cours des derniers jours, les EU sont un peu belliqueux, guerrier, qui depuis sa formation se bat à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières et que tout combat est bon pourvu qu’on le gagne.

    2. Gilbert Duquette je ne crois même pas que ce soit aussi élaboré de la part de trump…. non, il agit bêtement comme un vieux mononcle…. simplement….

      il a toujours eu une espèce d’immunité à cause de sa fortune et notoriété…. Maintenant qu’il est Président, il est persuadé que personne ne peut le contester … alors il livre le fond de sa pensée….

      il n’a jamais eu de classe, ni aucune dignité…. il a un manque flagrant de savoir-vivre et de connaissances…

      il ne mesure pas la portée de ses paroles et gestes…

      il doit écouter des lignes ouvertes et la tendance des propos doit rejoindre sa philosophie, alors il estime que c’est la manière de vivre et d’être USA, la sienne….

      Ce bonhomme est persuadé que sa vision est celle de la majorité…..

      il n’ aucun calendrier, aucune stratégie, aucun plan…

      juste un vieux mononcle libidineux qui croit comprendre ce qui se passe et qui tente d’imposer SA version en craint le plus fort et en insultant son adversaire…. un réactionnaire….. misogyne, arriéré et menteur….

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ lechatderuelle

        …je ne crois même pas que ce soit aussi élaboré de la part de Trump….

        Vous avez raison mais il y a quelqu’un (et même plusieurs) proches qui savent comment gérer Trump et Stephen Miller est probablement celui qui est le plus dangereux.

        Sur bien des sujets Trump n’est que le perroquet de Miller.

        Voici une de ses déclaration Pré-Trump : Les juges ont accaparé beaucoup trop de pouvoir et se comportent comme la branche suprême du gouvernement. Nos adversaires, les médias et le monde entier vont bientôt découvrir que les pouvoirs du président pour protéger le pays sont très importants et ne peuvent être contestés

      2. Dekessey dit :

        @chatderuelle

        Entièrement d’accord.
        J’ajouterais qu’il est obsédé par l’image, la sienne avant tout, en tant que leader incontesté.
        Toujours bien paraître, être le plus populaire, obtenir les meilleures cotes d’écoute, et avoir l’air « tough ».
        Un gros narcissique pas de classe.

  45. V-12 dit :

    Comme je le mentionnais il y a 24h, les Républicains se sont consultés et convenus d’une approche commune avant de réagir. Et le résultat est sidérant de symétrie.

    En résumé; « Bien que je soit en total désaccord avec les idées socialistes, la rhétorique, les tactiques et l’antisémitisme des ces quatre femmes du Congrès, je pense que le Président a eu tort dans ses propos et lui demande de se rétracter. »

    Essentiellement, c’est la réponse générique.

    Voilà pourquoi Nancy Pelosi doit demander un vote de censure au Congrès afin d’identifier clairement aux yeux de tous, qui sont les vrais supporteurs du Président sur ce sujet précis.

    Le racisme comme plateforme électorale, y’a moyen pour les Démocrates de s’amuser.

    1. CBT dit :

      Malheureusement, je pense qu’actuellement Trump s’amuse aussi, il alimente une polémique contre les démocrates et l’intensifie pendant quelques jours, toujours le même modus operandi, après cet exercice il passera à un autre sujet. Là, en ce moment, c’est le scandale Epstein qu’il faut faire oublier à sa base, une attaque de bas étage fait la job. Il voit les difficultés au fur et à mesure, aucune vision plus loin que l’élection 2020.

  46. J Pollock dit :

     »GO BACK WHERE DO YOU COME FROM! »

    C’est l’expression favorite de l’ignorance et de l’intolérance. Tsé, quand tu n’as plus rien à dire et surtout plus rien à perdre.
    Et là Trump vient de délivrer à sa base, un MAGA permis d’intimider ou de menacer tout ce qui n’est pas blanc ou sûrement immigrant …. tout ce qui n’est pas chrétien ou plutôt voilé…. ..tout ce qui n’est pas capitaliste ou vaguement socialiste….Tout ce qui est anti-américain et juste pas à mon goût.

    CA VA MAL FINIR.

  47. où son tles intellectuels des USA ??? Où sont ceux uqi croient en la démocratie ???

    Bein silencieux….

    On reproche depuis longtemps aux musulmans modérés de ne pas prendre la parole quand un extrémiste divague…..
    c’est exactement le même problème avec les autres cultures….

    On n’en tend pas de mouvement anti-trump nulle part aux USA….
    Qui sont -ils ces grands défenseurs de la démocratie aux USA ???

    C’est surtout ce silence qui est inquiétant… pas les fanfaronnades stupides de trump….

    1. gl000001 dit :

      C’est peut-être ça qui va les sauver. Les intellectuels … c’est louche.

  48. Mariette Beaudoin dit :

    Monter une nation contre une autre nation, c’est dégueulasse. Heureusement, j’ai lu ce matin sur MSN qu’un sondage tout récent fait aux USA démontre que n’importe lequel des 4 candidats démocrates les plus populaires — surtout Joe Biden — remporterait l’élection contre Trump si elle avait lieu maintenant. Je ne rêve pas en couleurs, il y a encore beaucoup de temps avant le vote, mais l’espoir est là.

  49. Danielle Vallée dit :

    @Henriette Latour: « que tout combat est bon pourvu qu’on le gagne. »

    Les États-Unis, avec la plus grande armée du monde, n’ont jamais gagné une guerre extérieure, et depuis que Trump est au pouvoir ils se font ramasser par la Russie en Syrie, au Vénézuela et en Iran.
    Alors une bonne petite guerre intérieure ça change les idées.

    Pendant ce temps là, aujourd’hui ils ont changé les règles pour demander l’asile aux États-Unis, contrevenant ainsi aux conventions internationales.

    Malheureusement pour Trump ça va être contesté en Cour et il va encore perdre.

    C’est parce que Trump ne veut pas que les gens soient trop fatigués de gagner bien sûr. Le jour où les américains vont comptabiliser les frais d’avocat de cette présidence, ils vont avoir un choc.

  50. Madalton dit :

    Je viens de voir au nouvelle ici en Floride qu’un sénateur Républicain du Texas, Will Hurd, un noir, a critiqué Trump. D’autres élus républicains critiquent Trump en mentionnant que ses propos sont racistes.

    https://www.politico.com/story/2019/07/15/trump-republicans-racist-tweets-1415952

  51. Le Vigilant dit :

    Effectivement, un silence inexplicable de la part des éditorialistes des grands journaux, avocats, grands financiers (W Buffett l’Oracle d’Omaha et alii) pasteurs évangéliques et catholiques. Et Mike Pence le Premier me déçoit ici! À quand une lettre ouverte comportant 5 000 signatures.
    Sur ce dossier, Trump devient dorénavant indéfendable, même s’il faut reconnaître qu’il ne peut avoir tout faux sur chaque dossier auquel il touche. Bien d’accord avec son style pragmatique mais là, il est complètement hors norme.

    1. Alexander dit :

      @ Le Vigilant

      Mike Pence amène à Trump deux choses, une loyauté à date à toute épreuve et l’accès à la droite religieuse.

      Mais vous savez quoi? Dans le fonds de lui-même, Trump considère Pence comme un imbécile, mais un imbécile utile pour le moment. Trump ne vit que pour lui-même et si Pence ne lui est plus utile, il va juste s’en débarrasser. Comme tous les autres.

  52. Layla3553 dit :

    «  «Si vous n’êtes pas heureuses ici, vous pouvez partir»

    Je verrais bien que la prochaine fois que DT ce plaint des méchants démocrates et surtout des méchants médias qui s’attaque à sa présidence ce génie stable, qu’on lui dise «  «Si vous n’êtes pas heureux à la WH vous pouvez partir»

    1. Haïku dit :

      Layla

      👏👏👏

    2. Richard Desrochers dit :

      J’allais le dire. Mais l’important pour lui n’est pas d’être heureux, mais qu’on le croie heureux. Ce qu’il n’est qu’en écoutant Fox en mangeant un cheeseburer, ou en trichant au golf. Autrement il a l’impression de travailler, et ça le rend malheureux.
      Et les autres aussi.

  53. Ziggy dit :

    Ce qui va arrêté le gros salopard c’est le destin ,plutôt son karma vivre avec tant de haine et sciemment tenté de détruire l’estime que ces quatre jeunes femmes ont construite à force de travail au service de leur compatriote ,et ce karma va le frappé alors qu’il se croit le plus fort lui ou un de ses proches sera terrassé par une terrible maladie incurable ce sera sa punisson pour tout le mal qu’il continue de faire.

  54. fallaitquejteuldise dit :

    D’une fois à l’autre, Trump lance sa déclaration, et attend les réactions; devant l’absence d’opposition des républicains, il y va de plus belle. Mais quand va-t-il frapper un mur? Cet homme devient de plus en plus épeurant.

    Les états-unis vivent un replis sur eux-mêmes. Les dirigeants du monde dénoncent maintenant ses déclarations.

    Trump s’annonce autosuffisant en augmentant les barrières de contenus américains. Un protectionnisme dangereux qui s’approche plus de isolationniste.

    Le peuple ne doit pas demeurer silencieux: Après le raciste, se sont les libertés individuelles que Trump va attaquer…

  55. chrstianb dit :

    Et pendant que tout le monde hallucine sur les propos odieux de trump, on n’entend plus parler de Jeffrey Epstein…

    1. darrylfzanuck dit :

      Trump court un tres gros risque avec Epstein qui en connait beaucoup sur plusieurs gros bonnets.Le risque d’un énorme scandale est tres présent et cela ne sera pas beau,d’ailleurs Epstein est surement pas milliardaire et sa fortune va y passer….

      1. A.Talon dit :

        Dans l’état de folie profonde dans lequel se trouve présentement plongée la politique américaine, un scandale de quelque nature que ce soit (viol, vol, meurtre, etc) concernant le Drumpf peut-il encore avoir une prise sur la réalité et ramener la population américaine à la raison? Franchement, j’en viens parfois à croire que se réalisera bientôt la prophétie déjantée du gourou enragé…

        https://www.cnn.com/2016/01/23/politics/donald-trump-shoot-somebody-support/index.html

        Les Allemands des années ’32-34 étaient encore très loin d’être fanatisés. Ce n’est que graduellement. à force de mensonges et de manipulations diverses qu’on en est venu à en faire une population complètement lobotomisée prête à suivre son führer jusqu’aux dernières extrémités de sa folie. Les Amércains ne sont pas immunisés contre une telle démence collective, déjà qu’on foule aux pieds leurs idéaux démocratiques sous leurs yeux sans qu’ils réagissent…

    2. Alexander dit :

      @ chrstianb

      C’est intéressant ce que vous soulignez car les pires tweets de Trump sortent souvent au même moment que des nouvelles importantes sortent. Comme une façon de détourner l’attention vers les pitreries.

      Suivant ce raisonnement, est-ce que Epstein et ses « clients » pourraient avoir des liens malaisants avec l’entourage de Trump?

      J’ai toujours pensé que les russes tenaient Trump par les parties sur des affaires de moeurs, entre autres. Avec un maquereau comme DT, tout est possible. Incluant le dix-neuvième trou de Mar a Lago et son ancien buddy Epstein.

      On fabule. À peine.

    3. J’ai entendu dire qu’ils ont trouvé un passeport saoudien avec sa photo mais sous un autre nom datant des années 80 dans un coffre.
      Mystère…

      1. darrylfzanuck dit :

        oui et le IRS va surement lui demander des explications…

  56. A.Talon dit :

    «Ainsi, lorsque Donald Trump l’a utilisée hier pour critiquer publiquement quatre représentantes démocrates, il a rabaissé sa présidence au plus bas niveau, ce qui n’est pas peu dire.»

    Comment s’en étonner? C’est ce que cette immonde créature orangée ne cesse de faire au quotidien depuis son assermentation. Ce n’est pas que sa présidence qu’il rabaisse, malheureusement, mais l’ensemble des institutions de ce qui fut autrefois une grande démocratie. Il rabaisse aussi, et durablement, les standards démocratiques de la population américaine et ses attentes envers un état de droit digne de ce nom. Les dommages causés à la fibre morale de la nation seront longs à réparer…

  57. A.Talon dit :

    «Ce sont des gens qui haïssent notre pays. Elles lui vouent une haine viscérale.» (Herr Drumpf)

    Au Canada, de telles vociférations incitant à la violence envers des groupes identifiables seraient certainement considérées comme de la propagande haineuse relevant du code criminel…

    1. kintouai dit :

      Pourtant, il y en a plein de propos du genre dans les médias anglophones contre les Québécois — propos qui ont d’ailleurs incité un salopard d’Anglo-Québécois à vouloir tuer la première ministre Marois, le soir de son élection — et je ne sache pas qu’il y ait eu des arrestations ou des procès contre ces saligauds…

      1. Benton Fraser dit :

        C’est assez paradoxale…

        Alors que la majorité des québécois francophones sont persuadés que l’indépendance ne se fera pas, beaucoup d’anglophones croient encore que cela pourrait arriver du jour au lendemain!!!

        Comme dirait l’autre: Les deux solitudes!

      2. nemiscau dit :

        @ kintouai

        Décidément, vous ne perdez pas une occasion pour tenter de nous abreuver de votre litanie péquiste qui pend souvent la forme de FAKE NEWS d’ailleurs.

        Faites attention d’en rester aux faits si vous voulez tenter des comparaisons comme ici…

      3. kintouai dit :

        @nemiscau Fake News ? Vous savez donc des choses que j’ignore. Le torchon raciste anglo-québécois The Suburban a donc déjà été inquiété pour ses propos haineux envers les francophones ?

        Au lieu d’écrire des inepties, vous devriez plutôt aller lire le toujours excellent commentaire de J-F Couture (16h16). Ça vous remettra peut-être les idées en place quant au racisme de fédéralistes du genre le gros Coderre…

  58. A.Talon dit :

    «Ce que Donald Trump dit aussi, c’est qu’il y aura assez d’Américains qui répondront favorablement à ses appels racistes et xénophobes pour assurer sa réélection en 2020. Et ce, même si ses appels sont encore plus explicites qu’en 2016. Il a peut-être raison.»

    S’entêter à vivre aux États-Unis de nos jours malgré l’accumulation de plus en plus accélérée d’immenses nuages bruns-noirs relève tout simplement de la déraison, si vous voulez mon avis. C’est comme tout ces Britanniques ou Américains expatriés dans les années ’30 qui persistaient à croire qu’ils avaient encore un avenir dans l’Allemagne nazie malgré les Lois de Nuremberg et la montée du militarisme. Sait-on jamais, peut-être qu’Hitler va bientôt finir par se calmer de lui-même et que tout redeviendra comme «avant», devaient-ils se dire…

  59. Layla3553 dit :

    Si vous avez du temps aller lire sur le site de la WH à la période des questions, cinq mots pour décrire ce qu’il a dit « lavages de cerveaux au pluriel »

    https://www.whitehouse.gov/briefings-statements/remarks-president-trump-3rd-annual-made-america-product-showcase/

    1. Haïku dit :

      Layla
      Merci pour le lien. Hallucinant !

  60. treblig dit :

    Trump fait un pari (risqué). Il estime qu’il y aura suffisamment d’hommes blancs de droite ( et sa fiancée non éduquée) pour le réélire. Même si il est en retard dans les intentions globales de vote, Il compte sur 3 éléments :

    – les républicains ont un taux supérieur de participation aux élections présidentielles

    – le collège électoral favorise la surreprésentation des petits états centraux et du sud-est qui votent Trump.

    – l’économie va bien et les électeurs vont le récompenser en votant pour lui

    Ce que Trump fait est de mobiliser sa base.

  61. Layla3553 dit :

    Sur les 35 minutes de cette conférence de presse, où il a fait un discours et une période de questions.

    Il a prononcé 15 fois au moins le mot partir (si vous n’êtes pas heureux…)
    Il a prononcé Al Qaïda 9 fois
    Et World Trade Center au moins 4 fois.

    Seigneur, il a fait tout un plat …AOC est responsable de la perte d’emplois avec Amazone…

    Si ces femmes ne se font pas crier de partir, par sa base, ce sera un miracle.

  62. Layla3553 dit :

    Mais ce bout j’avoue que je ne suis pas…je n’ai pas l’impression que c’est ce qu’elle a dit

    ❓ « le Président Pelosi a déclaré:❓
    ❓ «Redonne une nouvelle blancheur à l’Amérique.» Permettez-moi de vous dire que c’est un discours très raciste – une déclaration très raciste. Je suis surpris qu’elle dise ça. »❓

    1. Voici son tweet

      Nancy Pelosi
      @SpeakerPelosi
      ·
      Jul 14
      When
      @realDonaldTrump
      tells four American Congresswomen to go back to their countries, he reaffirms his plan to “Make America Great Again” has always been about making America white again.

      Our diversity is our strength and our unity is our power

      Traduction

      Quand realDonaldTrump
      dit à quatre femmes du Congrès américain de retourner dans leur pays, il réaffirme que son plan pour « Make America Great Again » a toujours été de rendre l’Amérique blanche à nouveau.

      Notre diversité est notre force et notre unité est notre pouvoir.

      1. Layla3553 dit :

        Désolé @@marie4poches je pense que nous l’avons publié en même temps ou presque. Merci de votre souci. Layla

  63. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Petit rappel à tous: la NASA se prépare à célébrer en grand les 50 ans du premier pas de l’Homme sur la Lune. Un demi-siècle, déjà!…

    https://www.nasa.gov/

    Reste plus maintenant à savoir comment la Créature du Marais tentera de s’approprier cet événement non-politique et rassembleur comme elle a tenté de le faire le 4 juillet dernier. Qui sait, peut-être va-t-elle tenter de faire accroire à ses zombies décérébrés qu’il fut autrefois le principal architecte de cette magistrale réussite technologique américaine…

    1. Benton Fraser dit :

      Fake news!

      Les américains n’ont jamais été sur la lune et la terre est plate!!!

      1. darrylfzanuck dit :

        il va dire que tout cela est une supercherie telle que décrite dans Capricorn One,il sera le premier homme sur la lune en y allant avec la SpaceForce…

  64. Layla3553 dit :

    Nancy a dit : « Quand @realDonaldTrump dit à quatre femmes du Congrès américain de retourner dans leur pays, il réaffirme que son plan pour « Make America Great Again » a toujours été de rendre l’Amérique blanche à nouveau. Notre diversité est notre force et notre unité est notre pouvoir. »

    L’art de tout déformer, de spécialisé en chef de la désinformation. À moi que se soit moi qui erre dans ce cas.

    « When @realDonaldTrump tells four American Congresswomen to go back to their countries, he reaffirms his plan to “Make America Great Again” has always been about making America white again.
    Our diversity is our strength and our unity is our power. »

    1. La règle du 2 poids 2 mesures.

      Ce qu’il dit à propos des 4 représentantes n’est pas raciste

      Ce que Nancy dit dans son tweet est raciste…🤪

      1. Haïku dit :

        Allez comprendre.😉

  65. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Voilà de quoi donner des cauchemars au Supremacist-in-Chief et à tous ses kkkomplices décérébrés…

    https://www.lapresse.ca/cinema/201907/15/01-5233976-le-prochain-agent-007-sera-incarne-par-une-actrice-noire.php

    1. gl000001 dit :

      Ils ont vilipendé le dernier GhostBusters parce que les héroïnes étaient des femmes. Ca va brailler solide sur les médias sociaux !!!

  66. spritzer dit :

    @A.Talon

    La suite logique est que le Bond suivant mettra en vedette un 007 gay. Je préférais Sean Connery.

    1. darrylfzanuck dit :

      et moije pense que Lindsey Graham a une bonne base de départ…

  67. destituted33 dit :

    Ce gus est une honte pour les Etats-Unis:il devrait être destitué !!!!
    This guy is a shame for United States:he should be destituted !!!

  68. igreck dit :

    Je souhaite partager avec vous cet extrait d’un livre à lire (Les Narcisses – Ils ont pris le pouvoir de Marie-France Hirigoyen) qui répond à une question qui me turlupine depuis l’élection de ce parfait imbécile à la tête des USA. Cette analyse rejoint parfaitement ce que je pense de cette invraisemblance.

    « … on doit bien s’interroger sur la pertinence des critiques ciblant exclusivement la personnalité de Donald Trump : s’il a été élu, n’est ce pas d’abord parce que sa vision convenait à des franges importantes de la population, parce que ses écarts exprimaient justement certains symptômes pathologique de la société ? De fait, il semble bien que le phénomène Trump… soit l’aboutissement d’un long processus de  » narcissisation  » de la société américaine et que sa pathologie (narcissisme extrême) reflète en miroir celle d’une partie significative des Américains et de nombreux Européens. Ce président est en effet l’incarnation du fantasme américain : gagner beaucoup d’argent, être le plus malin et damner le pion aux intellectuels et autres diplômés de l’establishment. Le non-conformisme de Donald Trump et ses discours populistes plaisent objectivement à nombre d’Américains devenus de plus en plus narcissiques. Consciemment ou non, en martelant son slogan  » Make America Great Again « , ce président fait écho à la chute de l’estime de soi nationale de beaucoup de ses concitoyens… La vraie question concerne donc les électeurs qui se sont laissés séduire par un homme ouvertement raciste, sexiste et capable de mentir ouvertement : comment ont-ils pu élire cet individu à un tel poste de responsabilité ?  »

    À lire donc !

    1. Lecteur_curieux dit :

      Intéressant par contre pour le non-conformisme et l’entrepreneuriat j’étais du bord de Trump dans les années’80.

      Mais pour les vrais défauts il est effectivement un miroir et il est effectivement un caméléon.

      Les défauts de cette société américaine sont critiqués depuis minimum 1973.

      Pour le narcissisme ce n’est pas celui psychiatrique chez un individu.

      C’est toute une société qui est dans le narcissisme plutôt que la sagesse systémique, qui est orientée sur le court-terme et le maximalisme.

      Mintzberg a commencé sa série d’articles en disant que Trump n’était pas la cause et Obama lui n’a rien pu faire pour vraiment empêcher cette roue de tourner dans le mauvais sens.

      Est-il rendu à la part II of V notre vieil intellectuel ?

      Que le peuple soit plutôt anti-intellectuel c’est pas nouveau cela. Il faut être un genre de Bock-Côté pour fantasmer à une popularité comme intello.

      Mais les intellos ont les mêmes fantasmes que les autres comme celui avec Marilyn Monroe bien que le sportif n’a pas connu mieux. Ou bien un Ovide Plouffe qui croit réussir un mariage avec Rita Toulouse.

      C’est sûr qu’on est rendu plus loin que cette époque mais un Guillaume sera toujours plus populaire qu’un Ovide ou qu’un Napoléon et cela est pour des Québécois chez les Américains cela est bien plus fort. Il y a bien sûr des exceptions qui ne font que confirmer la règle.

      L’intello peut aider à comprendre mais outre certaines théories n’aura pas une popularité personnelle comme celle d’une vedette du sport ou de la chanson ou du cinéma.

  69. Lecteur_curieux dit :

    https://www.journaldemontreal.com/2019/07/16/trump-il-ny-a-pas-une-once-de-racisme-en-moi

    Trump qui ne fait qu’une affirmation sans justification. Je n’aime pas le ton des démocrates qui jouent les curés de gauche. Trump nous donnerait plus envie de nous choquer. En restant poli cela ressemblerait à Haddock ou Mad Dog Vachon. Autrement cela ressemblerait plus à Tintin face à Rastapopoulos.

    Trump s’il prétend ne pas être raciste il est chauvin en tabarnak, très colonialiste et méprisant envers les autres pays.

    Les États-Unis un pays prospère? D’accord mais la prospérité pour qui? C’est sûr que la misère n’est pas aussi grande que dans les pays les plus pauvres mais ce n’est pas scandaleux que dans un pays riche comme le leur autant de gens vivent dans des conditions aussi pénibles. Et tiens comme par hasard ces gens les plus pauvres sont souvent noirs, latinos ou sans papiers.

    Ou encore subissent des violences policières et toi mon espèce… Plutôt que de répondre aux inquiétudes légitimes des protestataires tu as pris parti pour la médiocrité policière.

    Hey tu as accordé à Arpaio et en le qualifiant de héros alors que ce type est une ordure ne valant pas mieux que les shérifs de Rambo et Unforgiven.

    Et n’oublions pas les birthers… Oui en 2011 il fallait dire que c’étaient des caves ou des racistes ou les deux. On fait quoi avec quelqu’un qui ne veut pas le dire ? De la violence physique, de la torture ou des menaces ou bien on ne lui parle plus ou bien on fait un statement comme quoi tous ceux qui continuent à répandre cette théorie du complot ne sont aucunement des patriotes mais des gens très dangereux risquant de détruire toute confiance dans les institutions et détruire donc la démocratie.

    Le rêve américain est de frauder ou détruire son pays ? Ne pas se soucier du tout de justice sociale dans son pays et se foutre du reste de la planète complètement? Qui a dit America First ? Et ce n’est pas seulement first c’est plus Only.

    Les États-Unis sont assez riches mais leur richesse est mal distribuée à l’intérieur de leur pays et mondialement ils s’accaparent encore beaucoup trop toutes les ressources de la Terre. S’ils sont pauvres ailleurs cela vient beaucoup de votre dite richesse créée. Donc le colonialisme existe encore bel et bien toujours en 2019 sous de nouvelles formes ? Oui.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :