Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Donald Trump a confirmé aujourd’hui qu’il songeait à adopter un décret exécutif pour ajouter une question sur la citoyenneté au recensement de 2020. Rappelons que la Cour suprême, la semaine dernière, a ordonné à son administration de présenter une justification adéquate à un tel ajout devant une instance inférieure avant de pouvoir mettre son plan à exécution.

Le président a, par ailleurs, peut-être introduit une nouvelle justification à l’ajout de la question controversée qui contredirait celle déjà offerte par son administration et confirmerait les craintes exprimées par ses critiques.

Avant son départ pour un long wee-end à son club de golf de Westminster, au New Jersey, le président a été interrogé à savoir pourquoi la question sur la citoyenneté était nécessaire. Je cite sa réponse : «Vous en avez besoin pour le redécoupage des circonscriptions pour la Chambre des représentants et la répartition des fonds fédéraux», a-t-il déclaré.

Or, la Constitution exige qu’un recensement soit conduit tous les dix ans pour établir le nombre de personnes vivant aux États-Unis, et pas seulement le nombre de citoyens. Les critiques de l’administration Trump la soupçonne de vouloir ajouter la question sur la citoyenneté pour affaiblir le poids démographique et la représentation des États comptant le plus grand nombre d’immigrants, légaux ou non.

Reste à savoir si l’occupant de la Maison-Blanche était conscient de la portée de ses paroles, comme le souligne le Washington Post dans cet article. Rappelons que le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, responsable du recensement, avait initialement déclaré que la question sur la citoyenneté était nécessaire pour assurer une meilleure application de la loi sur le droit de vote de 1965.

La nouvelle déclaration de Donald Trump pourrait nuire à la cause éventuelle de son administration pour défendre un décret présidentiel devant les tribunaux ou toute autre justification qui ne pourrait pas être qualifiée d’emblée de raciste.

(Photo AP)

55 réflexions sur “Recensement : le chat est-il sorti du sac?

  1. Emalion dit :

    Une belle démocration sur le modèle Russe 🙂

  2. gl000001 dit :

    De la corde pour se pendre !!!
    Sa déclaration n’était pas scriptée par quelqu’un d’autre ce coup-ci 😉

  3. jarrya dit :

    Il va dire que sont télésouffleur a arrêter au milieu de sa réponse. C’est sa nouvelle défense.

  4. Danielle Vallée dit :

    Effarant de les entendre tous diviser le pays entre citoyens et illégaux.
    Ça exclut tous les immigrants légaux qui ne sont pas citoyens, les étudiants étrangers, les travailleurs étrangers avec visa, les dreamers qui travaillent et paient des impôts….
    Ils sont obsédés…

    1. gl000001 dit :

      Obsédés et peureux des « étranges » !!
      Pourtant avec tous les films de peur qu’ils sortent à chaque année …

    2. Carl Poulin dit :

      @ Danielle Vallée
      La façon de procéder du POGO-MOUTARDE se rapproche de + en + à celle utilisée par les différents dictateurs de ce monde pour s’approprier les biens, les droits, la vie et les âmes des plus démunis de la planète. Si les USA reconduisent ce fou à la tête de leur pays, l’hécatombe qui suivra sera gigantesque, inimaginable. C’est pour cela qu’il faut que les Américains choisissent un adversaire coriace et prêt à mordre les mollets du pittbul qui sévit actuellement à la MB.

    3. Richard Hétu dit :

      Ça exclut aussi souvent les enfants américains de parents clandestins.

      1. Danielle Vallee dit :

        Pour ceux que ça intéresse il n’y aura pas de défilé alt-right demain.
        Le chef ne sort plus avec la fille qui couche maintenant avec les autres membres du groupe, et en plus, plus personne ne voulait faire de discours.
        Je viens de vous faire le résumé d’un article triste à mort et comique comme tout. Mais c’est une histoire vraie.
        Alors pas de rallye samedi.

        « Proud Boys Rally Rocked by Sex, Cocaine Allegations »

      2. Carl Poulin dit :

        @ M. Hétu
        Je les incluaient aussi dans cet nomenclature des plus démunis.

    4. nemiscau dit :

      @ Danielle Vallée

      Jusqu’à récemment je ne comprenais pas trop pourquoi une administration fédérale la moindrement organisée aurait besoin de faire ajouter une question sur la citoyenneté des gens dans son recensement. J’en ai finalement déduit qu’il n’y a qu’un parti aussi pourri et raciste que le GOP pour faire une telle chose et encore là que pour servir ses vils intérêts purement partisans et anti-démocratiques !!!

      D’abord, pour effrayer des citoyens issus de l’immigration avec quelconque référendum et si une certaine partie de ceux-ci ont assez peur (même à tort) de perdre des droits civiques, bien le GOP se réjouira d’avoir un plus petit pourcentage de fonds publics à investir auprès des États bien représentés par des citoyens issus de l’immigration pour se concentrer sur les états qui votent « MAGA ».

      Sans doute aussi pour envoyer le message que n’est pas qui veut citoyen américain et que tous ceux qui n’ont pas le titre de citoyenneté serait des citoyens de seconde zone. Ceci est, à coup sûr, une sorte de flatterie qu’appréciera la base républicaine de Trump et tous ses suprématistes blancs.

      Enfin, je crois bien que Trump et sa bande cherchent déjà à mettre en place des éléments qu’ils pourront éventuellement évoquer pour discréditer les résultats de l’élection présidentielle de 2020 en reprenant des théories du complot comme quoi le scrutin aurait été volé par des non-citoyens américains qui auraient voté illégalement pour les démocrates (évidemment!). Bref, une autre façon dégoûtante de voler l’élection au peuple, élection qui sera certes décisive pour Trump et sa « swamp ».

      En novembre 2020, soit Trump réussira à se maintenir au pouvoir (en gagnant ou en ne reconnaissant pas les vrais résultats de l’élection comme dans n’importe quelle autre dictature qui se respecte), soit il prendra le chemin de la prison, son pseudo-empire financier s’écroulera et toute sa « swamp » sera drainée hors de Washington. Est-ce réaliste d’espérer un tel dénouement? J’y crois depuis novembre 2016 en tout cas, et je ne cesserai jamais d’espérer la fin du cauchemar Trump…

      1. Michèle dit :

        « …Trump et sa bande cherchent déjà à mettre en place des éléments qu’ils pourront éventuellement évoquer pour discréditer les résultats de l’élection présidentielle de 2020 en reprenant des théories du complot comme quoi le scrutin aurait été volé par des non-citoyens américains qui auraient voté illégalement pour les démocrates… »

        Pas bête, votre analyse Nemiscau.

        Excellent commentaire à mon avis 👍🏻👏🏻. Merci!

  5. Carl Poulin dit :

    L’enfoiré no. 1 ne devrait pas s’occuper du redécoupage des circonscriptions érectorales de son pays mais plutôt de sa propre circoncision cérébrale.

    1. Haïku dit :

      « Circoncision cérébrale »?!?!?!
      🤣😉👌 !

      1. Carl Poulin dit :

        @ Haïti
        On va lui faire une lobotomie réservée aux plus dépravés.

      2. Haïku dit :

        @Carl Poulin 19:56
        J’espère que l’anesthésiste sera en vacances.
        (PS. Mon pseudo est Haïku et non pas Haïti. Est-ce une blague de votre part?).

    2. treblig dit :

      Le redécoupage des districts électoraux est une prérogative exclusive des 50 états de l’union et non du fédéral qui a seulement le devoir de dénombrer le nombre de personnes vivant dans chaque état afin de déterminer le nombre de grands électeurs. Le nombre de représentants à la chambre est fixe depuis 1911 : 435. Donc ce qu ‘un état gagne en représentants, un autre état le perds

      Il va s’en dire que ce sont des états démocrates ( sauf le Texas) qui ont le plus grand nombre d’irréguliers. Californie et New-York en tête. Alors que ce sont les états républicains du midwest et du sud-est qui en sortent perdants.

      Mais surtout, entre 2000 et 2010 par exemple, la population à augmenté d’un peu plus 20 millions soit 8%. Ce qui entraîne un déplacement du nombre de représentants des états républicains vers des états démocrates. Un autre déplacement massif d’électeurs vers les états démocrates entre 2010 et 2020 va sonner le glas du parti républicain pour longtemps.

      1. simonolivier dit :

        @treblig N’oubliez pas la Floride dans votre décompte des états ayant un grand nombre d’irréguliers. Mais surtout de Porto-Ricains y ayant déménagé depuis l’ouragan.

        M. Hétu, vous me corrigerez si c’est faux mais mon vieil ami ancien voisin en Floride et juge fédéral retraité me disait il y a quelques semaines que la question sur la citoyenneté ne s’adresse pas vraiment aux « illégaux » parce que ces derniers ne répondent presque pas au recensement. Selon lui, ca s’adresse plus aux nouveaux arrivants qui ne sont pas encore citoyen. La plupart de ces gens votent démocrates lorsqu’ils deviennent citoyen et les répus voudraient limiter leur pouvoir décisionnel futur. Il me donnait également l’explication de Treblig au sujet des votes au Collège électoral qui sont présentement biaisés en faveur des états rouges peu populeux.

  6. Carl Poulin dit :

    En décalage…@ Lecteur curieux
    Les vrais héros contemporains se trouvent au bas des échelons de nos sociétés actuelles, ce sont ceux qui souffrent le plus des décisions de nos gouvernements irresponsables et inimputables.

  7. Martin cote dit :

    Plus il parle…plus il se calé…….vraiment moron…..même avec un telesouffleur…il dit des conneries….il est complètement déconnecté de la réalité………..

  8. Haïku dit :

    RE: la photo qui coiffe le billet.
    -Très représentative de la pensée rigoureuse et nuancée ?

  9. fallaitquejteuldise dit :

    Un homme colérique qui a bâti (ou volé) sa fortune en attisant malicieusement ces opposants: devant la défaite, on constate son incapacité à agir en politicien. Sa vrai nature revient rapidement au galop : Un imposteur de grand chemin. J’aime le voir être confronter au rejet de ses idées: comme le noeud coulant placé autour d’un cou, le pire pit bull se faire prendre au jeu. Ses opposants ou détracteurs de son approche semble avoir compris ( la cour suprême aussi): reste à savoir combien de temps,Trump prendra pour s’étouffer…

  10. quinlope dit :

    Est-il vrai qu’il faudra le subir encore deux ans?

    1. Carl Poulin dit :

      @qui nope
      Non, 6 si les amerloques s’endorment au gaz.

    2. kintouai dit :

      Soyons optimistes. Grâce à ses vicieuses entourloupettes (gerrymandering, entre autres), l’Étron orangé réussira à remporter le Collège électoral en 2020, malgré une minorité de votes, puis en 2024, il décrétera une urgence nationale pour obtenir, comme Roosevelt, une troisième mandat, avant de dissoudre le Congrès en 2026 et de mettre à la tête du pays, avant sa mort, sa fille Ivanka.

      Impossible ?

      Lisez ceci : https://www.theguardian.com/commentisfree/2019/jul/05/donald-trump-dictator-not-enough-laugh

  11. kintouai dit :

    Titre de billet bien choisi pour parler d’un homme de sac et de corde…

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    Et nous aurons encore une fois droit à une séance publique de signature d’un de ces fameux «Décrets» avec Donald Trump maniant avec application un stylo pour tracer la représentation graphique de l’électrocardiogramme d’un patient au cœur en très mauvais état. 🙁 🙁

    1. Carl Poulin dit :

      @ jeanfrancoiscouture
      Non, plutôt à une séance publique de signature d’un de ses fameux déchets législatifs indigestes.

    2. Haïku dit :

      👌 avec ajout:
      « Mon pėre a dit au type que ce serait sa cervelle ou sa signature qui parapherait le contrat »(Michael Corleone).😉

  13. Hier je me demandais (avec la prise des aéroports en 1775) s’il le faisait intentionnellement de ne pas savoir que quoi il aprle. Aujourd’hui la réponse est non il est simplement épais.

  14. Pierre S. dit :

    —————————-

    Traduction libre du commentaire du crétin de POTUS

     »On a besoin de ca pour tricher et gagner la prochaine élection »

  15. Pierre S. dit :

    ——————————–

    Drole de l entendre dire qu l’Amérique n,a jamais été aussi forte …
    Dans la réalité l’Amérique ne s en est jamais autant pris aux gens faibles pauvres et démunis.
    Allant jusqu’a priver 32 millions d’américains de d’accès aux soins de santé.

  16. Pierre S. dit :

    ———————————

    trump va surement proposer un pagent aérien de grande envergure pour commémorer la
    prise des aéroports de 1775. Une autre de ses très grande réalisation dans le mandat le
    plus fantastique mandat d’un président américains de toute l’histoire des USA.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Pierre S
      Je crois que son prochain défilé sera pour commémorer le plus gros éteron jamais chié dans une toilette prézidencielle.🌝

    2. CBT dit :

      Pour cette occasion mémorable, il aurait dû présenter des vidéos filmées lors de ces glorieux événements au 18e siècle, une fabulation à sa mesure ! 😂

  17. Carl Poulin dit :

    J’espère que son prochain défilé se déroulera devant une cour de justice américaine.

  18. Layla3553 dit :

    Hier j’ai suivi un lieu d’une communication entre un juge et différentes parties de le dossier de la fichu question, le juge interrogeait les gens du gouvernement en raison d’un tweet contradictoire de DT, ils avaient jusqu’à vendredi 14:00 le juge a même dit je vais être là et s’il le faut on va se retéléphoner dans mes mots…je comprends mal…DT ignore-t’il ce rendez-vous bien sûr dans mes mots

    j’avoue que je n’ai pas vraiment tout saisi, puisque que personne ne pouvait dire ce qu’il en était vraiment dans la tête de DT et son tweet, le juge a même dit tjrs dans mes mots…j’imagine que vous ne vous attendez pas à ce que j’empêche DT de tweeter…

    Le juge a dit… dans la conférence téléphonique…

    « Je pense que je suis vraiment raisonnable.
    disant juste que j’ai besoin d’une réponse finale d’ici vendredi à 14 h ou nous allons de l’avant. C’est là où nous en sommes. Parce qu’on a perdu une semaine. Le Quatrième circuit m’a renvoyé le dossier en me promettant que j’y parviendrais, que la communication préalable serait faite en 45 jours, qu’une audience serait tenue, puis qu’une décision serait rendue, et il m’a renvoyé le dossier en me promettant que cette promesse aurait été faite. Et nous avons déjà perdu sept jours avec les allers-retours, ce que, encore une fois, je ne blâme personne pour cet appel, mais c’est là où nous en sommes.
    Vendredi, 14 h, on va de l’avant ou on règle ça. C’est là où nous en sommes.

    https://int.nyt.com/data/documenthelper/1360-transcript-of-conference-call/a3187ace275692ed86a6/optimized/full.pdf#page=1

    1. Madalton dit :

      il était au golf…

    2. Haïku dit :

      @Layla
      Merci pour lien.
      En effet, un appel à frais virés.👌

  19. V-12 dit :

    Trump veut revenir dans le bon vieux temps.

    Vous savez, quand le vote des noirs équivalait à 3/5e du vote d’un blanc.

  20. Madalton dit :

    Trump pense qu’il peut revenir devant le juge pour présenter un autre argumentaire. «Le Juge a écrit quelque chose et il n’aimait pas. J’ai beaucoup de respect pour le Juge mais il a dit qu’on pouvait revenir devant lui. On travaille beaucoup de choses et aussi un décret.

    https://www.politicususa.com/2019/07/05/trump-executive-order-supreme-court.html

  21. Pour revenir aux aéroports de 1775

    Voici ce qu’avait à dire Trump à ce sujet :

    ..Ça a continué et à la fin, ça s’est éteint, ça s’est écroulé.

    Ce n’est pas un bon sentiment quand on est devant des millions et des millions de gens, je suppose que la pluie a fait tomber le téléprompteur. »
    Néanmoins, il a dit que son souvenir du discours lui avait bien servi.
    Je connaissais très bien le discours et j’ai donc pu le faire sans téléprompteur , dit-il. Et c’était difficile à regarder de toute façon à cause de la pluie.

    La phrase clé : …Je connaissais très bien le discours et j’ai donc pu le faire sans téléprompteur ,…

    Juste ces quelques mots pour Trump :: Aye l’épais si tu connaissais ton discours par coeur pourquoi voir mentionné la prise des aéroports en 1775.

    Honnêtement j’en connais pas de plus épais que lui.

  22. Toile dit :

    « Vous en avez besoin pour le redécoupage des circonscriptions pour la Chambre des représentants et la répartition des fonds fédéraux», a-t-il déclaré ».

    Le menteur invertébré a dit vrai pour une fois. Le redécoupage se fera aux bénéfices des républicains dans une triche sans pareille pour 2020 et la répartition des fonds fédéraux pour mieux graisser les 1 % téteux de sa tromperie et récompenser, à leur « mérite », les moins nantis.

    Et Kellyanne Conne way sera toute excitée de même que le grand mitch.

  23. Haïku dit :

    RE: »Le chat est-il sorti du sac? ».
    -« Le chat n’est pas tenu de vivre selon les lois du lion ».(Spinoza).

  24. Toile dit :

    Vu son âge mental, on serait porter à croire que « la vérité sort de la bouche des enfants ».

    1. Lecteur_curieux dit :

      La vérité sort de la bouche des enfants. Souvenez-vous des habits neufs de l’empereur ou de Mon ami Guignol ou même du capitaine Bonhomme.

      Pour Trump l’enfant en lui est un enfant traumatisé mais par quoi ?

      Voir la Guérison des Dalton et les divers personnages et chacun avec leurs bessures. Évidemment les Dalton sauf Averell un peu sont incurables et fiers de leur vie criminelle.

      Donald Trump aurait-il certains points communs avec Joe Dalton ? D’autres méchants?

      Madame Warren pour l’affronter saurait-elle une Calamity Jane ?

      Madame Harris nous fait tout d’un coup penser à Cat Woman mais Trump est à la fois le Joker, le Pengouin et tous les vilains de la série Batman des années’60.

      Pourquoi il s’associe aussi fortement aux vilains. Et pourquoi ceux votant Trump sont nombreux à prétendre que c’est lui le bon ? Comment peut-on avoir complètement inversé ou presque la morale.

      C’est Vega plutôt que Goldorak. Oui Grand Stratéguerre ! C’est aussi gros que cela et des enfants de 3 ans peuvent le comprendre.

      Ce sont donc des adultes refoulés qui ont des problèmes et qui ont peur d’un papa injuste et autoritaire pouvant même les battre pour avoir désobéi aux dogmes ou pour avoir été vicieux alors que ce sont des enfants n’ayant pas atteint l’âge de raison. Il faut éduquer l’enfant mais ne pas lui dire qu’il est méchant.

      Ce sont les adultes les carencés, les petits enfants sont dans l’innocence.

  25. Carl Poulin dit :

    @ »Haïku
    Mon correcteur s’excuse de vous avoir nommé Haïti

    1. Haïku dit :

      Pas de problėme.

  26. Lecteur_curieux dit :

    Hors-sujet

    La psychanalyse et Trump. Il y a plusieurs liens sur le web et avec des termes qui sont les bons mais avec plusieurs erreurs d’interprétation à on sens où cela mes propres interprétations et visions dans ce que j’ai étudié.

    https://www.lejdd.fr/International/donald-trump-psychanalyse-par-michel-schneider-3557621

    Au lien suivant on dit qu’il n’y a pratiquement pas de surmoi chez Trump et de refoulement. Alors que c’est exactement le contraire et avec les républicains c’est pire.

    S’il n’y a pas de surmoi trop fort. Il n’y a pas de mécanismes de défense comme le déni, la projection ou la rationalisation.

    Il n’y a pas d’extrême-droite et de cobservatisme ou de droite religieuse.

    Ce sont des refoulés extrêmes et Trump l’est aussi mais dans le déni.

    Le ça inconscient est le siège des pulsions et c’est là qu’est la vraie personnalité mais il doit y avoir canalisation sinon il y a danger. S’il y a refoulement là cela finit par déborder, exploser.

    Il faut aussi aller vers Nietzsche.

    Le stade de l’enfant dans les 3 métamorphoses est alors le plus haut et non le plus bas. Et on emploie sans cesse le terme surréaliste alors que ce sont les plus avant-gardistes on est loin de la phase anale.

    Le ça est la vraie personnalité mais est complètement inconscient. Il faut un équilibre avec le surmoi et le moi pour ensuite se diriger vers le Soi. Là on est post-Freud.

    La pleine conscience de Soi. L’enfant en soi est retrouvé. La part maudite ou notre animalité ou le véritable sacré chez Georges Bataille est retrouvé.

    On n’est en plein dans le surmoi quand on est homophobe et raciste mais dans le surmoi des sociétés anciennes non évoluées. C’est elles qui formataient les esprits. Des enfants eux très jeunes ne font pas de différence mais peuvent poser des questions naïves.

    Le politically correct aussi est refoulé. C’est comme dans la toune du Bon Gars de Richard Desjardins.

    Il ne faut pas être contre le ça c’est la nature fondamentale du vivant mais il faut le guider et passer à la pleine conscience de Soi. Et alors le mauvais se transforme en bon. Il peut y avoir sublimation aussi plutôt que refoulement bien que jusqu’à quel. Un religieux nous confiait sublimer son désir en faisant du sport et ainsi respecter son voeu de chasteté. ais est-ce réaliste ce voeu ? Sur la chasteté encore Nietzsche écrit un texte dans le Zarathoustra.

    Associer la pensée de Nietzsche à la alt-right ou aux nazis aussi, il n’y a pas de plus grande fraude. Mais pourtant cela a été fait ? Oui quand on veut tromper et que des idéologies nauséabondes font leur chemin…

    L’enfant en Trump ? C’est un enfant malheureux, carencé et en colère. En manque d’attention et d’affection. De sa maman ?

    Parler d’enfants-rois c’est en soi une attitude réactionnaire.

    Ce ne sont pas les milléniaux qui l’ont amené au pouvoir ni les boomers ayant gardé leurs idéaux de hippies. On peut transformer l’utopie pour la rendre plus réaliste mais on ne renonce pas à l’imagination.

    Trump et les républicains ce sont les tabous anciens qui les mènent et les mauvaises pensées.

    Tiens l’adultère ou pire la femme représentant le péché originel. On est loin du Peace & Love.

    Par contre une vie trop libre, libertaire et libertine c’est exagéré. On a besoin de plus de structure.

    Elles sont là les contradictions fondamentales. Associer la vie au péché. Ensuite il faut le principe de réalité mais ce n’est pas dans la peur.

    Jésus lui même est le fils d’une fille-mère selon toute vraisemblance. Sa virginité est donc un symbole de ne pas la juger et l’accueillir. Et tiens vivre avec le vieux charpentier cela fait son affaire.😮

    Pareil pour Ève avec le serpent et la pomme. C’est pas le péché originel c’est la sortie de la naïveté, le premier pas vers l’autonomie. Le serpent a beau avoir menti. Ève a bien fait de prendre le risque et Adam de manger du fruit lui aussi. Ce Seigneur régnant dans son jardin d’Eden était possessif et jaloux. C’est le fun la petite enfance avec un papa et une maman ayant soin de nous. Sauf que chaque génération a une vie à vivre et qui comportera travail et souffrances mais aussi joies et bonheur.

    Deux niais nus dans le Jardin d’un Seigneur et vivre ainsi pour l’Éternité. Heureusement qu’une femme était là pour nous déniaiser. Là on réinterprète le conte d’une façon intéressante.

    Plutôt que d’être dans le Surmoi, vous avez désobéi à Papa vous serez punis. Plutôt qu’apprendre l’autonomie avec des parents-guides et non autoritaires voulant que leurs enfants perpétuent exactement la même chose qu’eux.

    1. Boileau dit :

      M. Curieux, voici pour vous un début d’aide à la ponctuation.
      En espérant que ceci vous aide à mieux structurer votre texte qui pourrait parfois être intéressant,
      s’il était compréhensible!

      https://www.espacefrancais.com/la-ponctuation/

  27. Alexander dit :

    HS mais pas tant que ça

    Article de la Presse aujourd’hui sur les distorsions entre les perceptions et la réalité des opinions des américains suivant les allégeances politiques.

    Dans les deux cas, ce sont les extrêmes qui prennent toute la place, peu importe la réalité de la tendance des opinions.

    Ça me fait réfléchir drôlement. Et si c’était un centriste comme Biden qui avait finalement raison de viser le centre plutôt que des extrémistes de gauche comme Sanders, Warren ou AOC?

    Si les opinions des américains se ressemblent, pourquoi ne pas viser le centre et favoriser le dialogue plutôt que la confrontation? United, dit le slogan de campagne de Biden. Finalement pas si bête comme stratégie. Surtout si Trump favorise la confrontation et la guerre.

    L’économie va bien, mais peut-être que les américains sont las de toujours se tirailler et souhaitent un apaisement des confrontations.

    Et si c’est le cas, qui est le meilleur candidat pour y arriver?

    Un extrémiste ou un centriste?

    1. Lecteur_curieux dit :

      Biden est au centre mais n’est pas moderne ni actuel.

      Une chance qu’Obama était là sinon il aurait mieux convenu sous Bill Clinton et même avec des démocrates d’avant.

      Au centre vraiment ? Cela dépend des axes. Je parlais de cartes perceptuelles j’en ai vu une hier de 2008 avec Obama, madame Clinton, Biden et autres.

      Biden était out déjà à cette époque. Mais en 2019, on est à l’ère Trump alors tout est possible.

  28. jcvirgil dit :

    Le chat est sorti du sac grâce à Trump , le Garfield des républicains. Même couleur ,même grosseur, aussi profiteur, mais beaucoup moins drôle. 😎

  29. Lecteur_curieux dit :

    https://www.quirks.com/articles/using-perceptual-maps-for-political-branding

    Automne 2007. Même si le texte est incomplet, non disponible pour lecture.

    Le branding de Biden était faible. Rejoignant assez peu de valeurs.

    Il faudrait en faire plusieurs cartes et incluant les républicains et Trump.

    Et la carte perceptuelle aller au-delà de la boussole électorale qui rationalise trop le comportement des électeurs alors que le branding et l’identification pour le positionnement va au-delà de cela.

    Quoi les électeurs ne sont pas plus avancés que nos amateurs de bière des années’80 ? Bien non ils ne sont pas des bièrophiles grands connaisseurs alors c’est l’image qui fait la différence. Et on peut jouer énormément sur les clichés. L’humour aussi.

    En tous les cas cela prendrait de ces cartes.

    Avec deux axes ou plus et avec de multiples positionnements ou sous-positionnements énoncés.

    Biden ne peut pas aussi lutter contre son image.

    Trump avec les surnoms donnés utilisait une tactique déloyale mais très efficace.

    Et ceux l’insultant renforce son branding. Comme je ne serais jamais allé dans les places de parfaits ginos ou de douchebags ou pas régulièrement. Plus on les snobe plus ils vont ajouter des chevaux-vapeur et être fiers de faire du bruit de la boucane et de la pollution et en riant des bien-pensant.

    La grosse limousine ou Cadillac longue qui n’a aucune classe. Allez une édition spéciale Trump. Cela n’a pas fonctionné mais on était dans la réduction de la taille. Avec quelques chants du cygne comme une Lincoln Town Car en 1986 ou 1987. Avoir le summun de cela avant que cela disparaisse.

    Trump lui reste comme si on avait affaire à un homme de son âge et venant des affaires mais entre 1978 et 1984 et ce juste pour le look et la caricature des hommes d’affaires. Le look d’il y a 35 ou 40 ans en arrière mais de gens assez sages pour être retraités.

    Plutôt qu’être ringard c’est incarné un papi bienveillant qui a réussi. Ensuite c’est aux nouvelles générations à réussir à leur tour. Hey Harris ne doit pas être vue comme une candidate trop future mais comme du temps d’y aller et de foncer.

    Trump aurait dû rester un artefact des années’80. La téléréalité à la limite mais pas la politique.

    Ferme-célébrités? Plastic Bertrand diriger la Belgique ? Pourquoi pas ? Cela ne marche pas.

  30. Gilles Morissette dit :

    M. Hétu se demande à l’instar du WP, si Potus 45 est conscient de la portée de ses paroles.

    La réponse est évidente pour quiconque suit un peu ce qui se passe au sein de cette administration totalement dysfonctionnelle dirigé par un narcissique complètement disjoncté.

    Cette question a des odeurs de racisme et de xénophobie. Seuls les adeptes de la secte ne semblent pas s’en apercevoir.

    Ce président démontre encore une fois qu’il se fout de la Constitution américaine, de la loi, de l’autorité des Tribunaux, des prérogatives du Congrès bref tout ce qui peut de près ou de loin, entraver ses délires obsessionnelles.

    On comprend pourquoi il voue une admiration sans borne pour les despotes sanguinaires comme Kim Jung un et Putin sans oublier Bolsonaro et Duterte. Sans tous les gardes-fous existant actuellement au sein des USA qui sait s’il ne serait pas tenté d’imiter leurs façons de faire.

    1. Haïku dit :

      Fort bien dit !

Répondre à CBT Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :