Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Une véritable enquête «démontrerait que Donald Trump n’a pas vraiment gagné l’élection présidentielle de 2016», a déclaré Jimmy Carter ce matin. «Il a accédé à la présidence grâce à l’interférence de la Russie», a ajouté l’ancien président des États-Unis lors d’une conférence animée par l’historien Jon Meacham. Est-ce à dire qu’il considère «illégitime» le 45e président?

Jimmy Carter a répondu qu’il n’avait pas l’intention de «rétracter» ce qu’il venait de dire. Il est peut-être le premier ex-président à mettre en cause la légitimité d’un de ses successeurs.

Il a également qualifié de «scandaleuse» la politique américaine à la frontière sud et émis le souhait qu’elle prenne fin le plus tôt possible, tout en admettant que cela pourrait ne pas se produire «avant l’élection de 2020».

Parlant de scandale, Donald Trump s’est bidonné aujourd’hui en compagnie de Vladimir Poutine lors d’une rencontre en marge du sommet du G20 à Tokyo, exprimant tout haut son mépris des journalistes. Il s’adressait au président d’un pays où les assassinats de journalistes sont fréquents.

À la blague, le président des États-Unis a également demandé à son homologue russe de ne pas «intervenir dans l’élection» de 2020. Haha.

(Photo Flickr)

53 réflexions sur “Les Russes ont élu Donald Trump, selon Jimmy Carter

  1. Claude Rosiere dit :

    Du commérage de haute volée pour tomber si bas.

    1. Pierre dit :

      En écoutant de nouveau Fahrenheit 11/9 de Moore, il est évident que vers 22:15 le soir des élections il se passe quelque chose comme si quelqu’un mettait la « switch » à off, et, la remettait a on, car le GOP se met à coller les victoires dans les États clés pour voler le Collège Électoral.

  2. Mouski dit :

    Moi, j’en ai ras le bol de ces américains défenseurs de la démocratie dans le monde. Et de la cupidité et la naïveté d’une grande majorité de journalistes couvrant la scène politique américaine. Et de ce président indigne. Et de ces morons meublant la MB. Et de cette cour suprême politiquement corrompue. Et de ces sondages monétaires où le gagnant est celui qui ramasse le plus de millions dans la plus courte période. Et de ce tripotage de la démocratie avec le gerrymandering. Et je m’arrête ici……..

  3. Marilyne dit :

    Maintenant qu’un Juge a donné raison au Congres, J’ai bien hate de voir quels actions seront prises par le congres envers ceux qui ne donnent pas suite à un subpoena. Ho, et aussi de voir enfin qu’est-ce que Trump cachait dans ces déclarations d’impots.

    Tout ca confirmera ou infirmera s’il aurais due être candidat a cette élection en premier lieu.

  4. Toujours plus bas…
    En se bidonnant ainsi avec putin, il se moque par le fait même de tous les américains y compris sa base qui ne s’en apercevra même pas et met la vie des journalistes en danger!
    Quel être ignoble…

    1. Sueurs dit :

      Quoi attendre d’autre d’un bully qu’il a été toute sa vie depuis sa naissance, à l’école, dans le monde de ses affaires et maintenant comme président. J’oserais dire aussi qu’il aurait pu aussi taxer ses camarades de classe sans que personne n’intervienne. Il y a de bons coup de pied au derrière (pour ne pas dire au c..l) qui se sont perdu.

  5. Emalion dit :

    Les insultes sur Twiter dans 3.2.1….

  6. Et bravo à M. Carter de ne pas avoir peur de dire ce qu’il pense contrairement à plusieurs…

    1. Pierre dit :

      @Marie
      Un politicien devient brave que s’il n’a rien à perdre. Comme McCain les derniers mois de sa vie.

  7. kelvinator dit :

    C’est le même Jimmy Carter que cite les pro-Maduro pour tenter de faire croire que Maduro est légitimement élu parce qu’il s’est prononcé sur la légitimité des élections de 2012… Ce même groupe a tendance à refuser l’ingérence russe dans les élections.
    Alors je me demande comment ils recevront les commentaires de Carter à ce sujet!

    1. jcvirgil dit :

      Un peu mêlé dans vos pinceaux.. Dans le cas de l’élection de Trump, Carter émet une opinion en disant : »une veritable enquête demontrerait (remarquez le conditionnel), que les Russes ont favorisé l’élection de Trump. Pourtant on croyait que c’est ce qu’avait fait l’équipe Mueller pendant deux ans…

      Dans le cas du Vénézuéla des observateurs indépendants dont il a déjà fait partie ont assuré la validité du processus démocratique vénézuélien le qualifiant d’un des plus juste sur la planète.

      Saisissez-vous la nuance ?

      1. kelvinator dit :

        C’est vous qui m’accusez d’être mêlé?!?
        Carter emet une opinion sur les élections américaine comme il émet une opinion sur les élection vénézuélienne! Ou est le mélange au juste?? Mueler pointe une ingérence russe évidente, pourquoi nier ce fait élémentaire?

        Carter a validé les élections de 2012 avec Chavez, alors que la question actuelle de la validité de Maduro repose sur les votes tenus les années suivantes, lors de l’élection de Maduro, pas de Chavez.

        Je ne sais absolument pas les points que vous pensez amener par contre, parce que nul part vous pointez une erreur que j’aurai commise.

      2. InfoPhile dit :

        @kelvinator

        «Carter emet une opinion sur les élections américaine comme il émet une opinion sur les élection vénézuélienne!»

        Voilà une fausseté odieuse ! L’organisation mise sur pied par Carter (Carter Center) s’est spécialisée, entre autres, dans l’évaluation des processus électoraux un peu partout sur la planète. Ses conclusions ne sont pas des opinions, elles s’appuient sur des faits indéniables qui lui ont permis de dire :  » le Venezuela possède le meilleur système électoral du monde ».

        Sachez que ce système n’a pas été modifié sous Maduro.

        https://www.cartercenter.org/peace/democracy/index.html

      3. jcvirgil dit :

        @Kelvinator 14h37

        Votre mauvaise foi est pathétique. Maduro a été élu par 60% des électeurs qui se sont déplacés pour voter lors de la dernière élection. Est-il responsable si l’oligarchie du Vénézuéla soutenue par Washington ,qui perd les élections à répétition depuis l’avènement du chavisme ,a recommandé à la population de ne pas aller voter dans une tentative désespérée pour contester le résultat de ces élections.

        Évidemment le taux de participation a été repris en coeur par des médias perroquets à la solde de leurs maîtres impérialistes. Ne cherchez pas pourquoi le peuple vote pour Maduro même s’il est un peu trop bronzé pour avoir l’acceptation du néo-colonisateur américain. Ce métis fait partie d’un gouvernement à l’image d’une grande partie de la nation vénézuélienne , qui les a sorti de la misère en leur offrant l’accès à des systèmes d’éducation et de santé et à une réforme agraire .

        Quand à Carter voici ce qu’il a déclaré et il n’y a aucun conditionnel là-dedans , ce sont des faits observés sur le terrain :’Des 92 élections que nous avons surveillées’, a déclaré l’ancien président Jimmy Carter, dont le Carter Centre est un observateur respecté des élections dans le monde, ’je dirais que le processus électoral au Venezuela est le meilleur au monde’. En revanche, le système électoral américain, qui met l’accent sur l’argent de la campagne électorale, ’est l’un des pires’, a déclaré M. Carter.

  8. Les Russes sont intervenus, bien d’accord…. mais ce sont les citoyens qui ont voté …..

    Le jugement des citoyens doit aussi être pris en compte…..
    Les Russes les ont « influencé » …. mais bon… les Russes n’ont pas enlevé des bulletins de votes des urnes… ils n’ont pas modifié les résultats des élections….

    ils ont inondé les citoyens de publicité, ok….

    mais est-ce à dire que ça suffit pour transformer un peuple en zombie lobotomisés????
    Trump a mené une campagne agressive, racoleuse et négative…. et les gens ont aimé car il est devenu le 45 eme Président….

    un moment donné, les USA devront se regarder dans un miroir et se demander pourquoi ils tolèrent toute cette mascarade ???

    découpages électoraux, nominations partisanes, dons de fric hallucinants….. Grands Électeurs, manipulation des listes électorales…..

    s’il suffit que des robots russes inondent les réseaux sociaux pour « modifier » une élection…… misère….

    Avec tous les médias qui existent aux USA …
    Il y a eu ingérence, parfaitement et ça doit être sanctionné…..

    mais de l`a à croire que ce sont les Russes qui ont « élu » Trump…. pas certain…
    trump est le résultat du choix des citoyens américains pour 10 000 raisons différentes….. bonnes et mauvaises….

    il est la conséquence, le résultat du Peuple et lui seul……
    Les Américains doivent assumer leur choix….

    1. Pierre dit :

      @lechatderuelle
      Retourner faire vos devoirs, en démocratie c’est le vote populaire qui fait fi d’une victoire. Trump a gagné le Collège Électoral… et perdu par plus de 3M le vote populaire et il le dit lui-même…l’idiot…

      1. jcvirgil dit :

        C’est la preuve que le processus électoral américain est aujourd’hui déficient et qu’il est urgent de le réviser.
        Pourquoi donc les instances politiques et juridiques du pays ne le font-elles pas ?

      2. Pierre : le collège électoral est un truc américain…. et même sans les russes, ce truc aurait favorisé trump….

        je erfais mes devoirs, mais j’estime que l »effet russe était marginal dans cette élection…

        malheureusement, trump est ce que les américains voulaient et ils l’ont eu!

      3. gl000001 dit :

        « malheureusement, trump est ce que les américains voulaient et ils l’ont eu! »
        Non ! Ils ne l’ont pas eu car ce qu’il vendait était un mensonge.

    2. papitibi dit :

      Il y a bien des manières de VOLER une élection.

      Autrefois, il y avait le télégraphe.
      Aujourd’hui, ils ont trouvé mieux.

      Dans un secteur habité à 95% par des Noirs dont ont sait qu’ils votent Démocrate, par exemple, on peut:
      a) faire du gerrymandering
      b) avertir les électeurs que le bureau de vote a été déplacé à l’autre bout de la ville, pour les dissuader d’aller voter
      c) créer toutes sortes d’embûches à l’exercice de leur droit de vote
      d) faire un appel à a bombe (phony!). Diffuser une FAKE NEWS, genre: on appréhende de la violence contre les électeurs noirs…

      Et on a encore rien vu. Avec le Deep Fake, on fera dire à un candidat à peu près n’importe quoi, et ça aura l’air crédible. NBC et CNN vont enquêter avant de publier ce genre de trucs mais les réseaux sociaux? InfoWars? Hannity? Breitbart? Et peut-être FoxNews?

      1. jcvirgil dit :

        Mais la *plusse meilleure * comme dirait Jean Chretien c’est le vote électronique qui peut en effacer des milliers en un click.

        Les frères Bush, W et Jeb, l’ont prouvé de belle façon en Floride à l’élection de 2000.

      2. papitibi Bien d’accord…. mais il demeure que ce sont les gens qui ont voté trump… ce que vous mettez en relief se faisait « malgré les russes » de toute façon….
        Voilà pourquoi j’estimais que le « rôle Russe » demeure moins majeur dans l’élection que le choix des voteurs et de ceux qui se sont abstenus de voter….

      3. gl000001 dit :

        le « rôle russe » et le « choix des voteurs » ne sont pas deux choses indépendantes. Elles sont très inter-reliées.

    3. gl000001 dit :

       » transformer un peuple  »
      Pas besoin de le transformer au complet (vos mots). Il fallait juste en pousser une petite minorité à plusieurs endroits pour que le Collège Electoral fasse en sorte que trump passe comme président.

      « le résultat du Peuple et lui seul »
      Et à cause de trump qui est un très grand menteur. Et le GOP qui l’a laissé passer. Et le système électoral pourri. Et le gerrymandering. Etc.
      Il y a de multiples causes. Mais Mr Carter en souligne une que beaucoup sous-estiment.

    4. chrstianb dit :

      Il suffit qu’un petit nombre changent de bord pour de mauvaises raisons et et un mauvais candidat peut passer. C’est ce qui est arrivé avec quelques dizaines de milliers de votes pour trump.

  9. Apocalypse dit :

    ‘«Il a accédé à la présidence grâce à l’interférence de la Russie»’

    Ca, on ne le saura jamais.

    La seule sortie de James Comey quelques jours avant le vote aurait pu être suffisante pour faire pencher l’élection en faveur de Donald Trump.

    Ce qu’on peut sans doute dire avec une grande certitude, c’est que l’ingérence Russe, James Comey, Wikileaks, etc … ont donné la victoire à Donald Trump.

  10. Lucie dit :

    Quel cave, et dire je c’est le président de la plus grand grosse nation

  11. Benoit Forget dit :

    Ce n’est certainement pas Kennedy et Khrouchtchev qu’on aurait vu dans le même boys’ club!

    Dieu, que je déteste cet ignoble individu!

  12. edgar772 dit :

    Jimmy Carter n’a rien à perdre avec ses propos incendiaires sur l’élection de 2016, un p’tit coup de main aux démocrates? Peut-être, mais en reste-t- il qui écoute ses propos par les temps qui courent un autre “has-been”, diront certains.

  13. jeanfrancoiscouture dit :

    On parie combien que Donald Trump va se lancer sur Twitter et reprocher à Jimmy Carter d’avoir échoué dans sa tentative d’avril 1980 pour libérer les otages de Téhéran. Les plus vieux ici se souviendront certainement des hélicos en panne et des collisions dans le désert. Et comme Donald Trump a déjà dit qu’il préférait les aviateurs qui ne s’écrasent pas et se font prendre……!
    Et je ne serais pas surpris non plus qu’il ramène sur le tapis la fois où Jimmy Carter a eu un coup de chaleur en faisant son jogging. Cet individu n’aime que les «hommes forts», selon, bien entendu, sa propre perception de ce que doit être la force.

    Quant à ses familiarités déplacées avec Putin, je n’ai trouvé qu’une comparaison possible: Les «Ding et Dong» de la politique. Avec mes excuses à MM Thériault et Meunier.

    1. Haïku dit :

      Tout á fait juste.👌

  14. Martin cote dit :

    Jimmy Carter dit tout haut ce que plusieurs pensent tout bas…quand au gros moron….il peut bien se bidonner avec son maître Poutine…..j’ai bien hâte de voir s’il se bidonnera autant le 18 juillet après la comparution de Mueller devant le congrès…

  15. ghislain1957 dit :

    … »exprimant tout haut son mépris des journalistes. »

    Il ni manque que peu de choses pour que le gros 🤡 orangé suive les traces de son idole Vlad. Donnez-lui la chance de le faire et quelques journalistes pourraient disparaître à jamais.

  16. Toile dit :

    Les propos du 39eme potus pataugent dans le vrai, bien opposé au 45eme, l’usurpateur capoté. De l’entendre soulage et ravi mais quelles en seront les portées bénéfiques ?

    Un conard indigne, crétin de première classe qui avec Vlad tente de faire le guignol sur non pas le mépris mais le dédain du 4 eme pouvoir.

    Vlad a une très longue liste d’assassinats

    Qu’ils soient d’ex-espions, des politiciens en exil ou des journalistes dont les enquêtes dérangent, les dissidents russes qui ont disparu, souvent empoisonnés, sont nombreux.

    -Empoisonnement au Novitchok, un agent neurotoxique ex-espion Sergueï Skripal et sa fille Youlia, Londres
    -Alexandre Litvinenko, ex espion russe, mort trois semaines après avoir ingéré une dose de polonium 210. Londres. Litvinenko avait fui la Russie en 2000 après avoir dénoncé la corruption du gouvernement de Vladimir Poutine et des services secrets russes.
    -Alexander Perepilichny, probablement tué par du gelsemium. Perepilichny collaborait avec les autorités suisses en leur transmettant des preuves directes de corruption de dirigeants russes ayant utilisé des comptes secrets pour blanchir de l’argent.
    -Georgi Markov, dissident bulgare, tué par un parapluie empoisonné.
    – Vladimir Kara-Murza, leader d’un mouvement qui promeut la démocratie, peut se vanter d’avoir survécu à deux probables tentatives d’assassinat par empoisonnement. Il ne surviverait probablement pas à une 3 eme tentative, système immunitaire atteint.
    – Des oligarques morts de manière suspecte:
    Boris Berezovsky, qui a un temps possédé une fortune évaluée à plus de trois milliards de dollars, et qui faisait partie du cercle intime du président Boris Eltsine. Il contribue à l’accession de Vladimir Poutine au pouvoir, avant de tomber en disgrâce et de s’exiler à Londres.
    L’un de ses proches en affaires, le Géorgien Badri Patarkatsishvili, avait été retrouvé mort quelques années plus tôt dans son manoir anglais, apparemment victime d’une crise cardiaque. L’homme, qui s’était lui aussi enrichi avec la libéralisation de l’économie postcommuniste, avait reçu de nombreuses menaces de mort au fil des ans.
    L’ex-oligarque Mikhaïl Khodorkovski, qui a dirigé la géante pétrolière Yukos, s’est confronté au Kremlin, ce qui lui a valu des poursuites et une condamnation à la prison. Il a été libéré après huit ans d’incarcération.
    un ancien vice-président de la ligne aérienne Aeroflot, Nikolaï Glouchkov, a été retrouvé sans vie dans sa résidence en périphérie de Londres. Scotland Yard traite cette affaire comme un meurtre.
    Anna Politkovskaïa, assassinée à Moscou en octobre 2006, à l’âge de 48 ans. La journaliste avait couvert la guerre de Tchétchénie, en dénonçant notamment les violations aux droits de l’homme dont elle était témoin.
    Anna Politkovskaïa, journaliste, avait été victime avant d’une tentative d’assassinat par empoisonnement, à laquelle elle avait survécu.
    L’un de ses avocats, Stanislav Markelov, a été assassiné en pleine rue trois ans plus tard.

    1. chrstianb dit :

      M. Hétu dans un de ses tweets donne un lien vers la liste exhaustive des journalistes assassinés en Russie : 58 depuis 1992.
      https://cpj.org/data/killed/europe/russia/?status=Killed&motiveConfirmed%5B%5D=Confirmed&type%5B%5D=Journalist&cc_fips%5B%5D=RS&start_year=1992&end_year=2019&group_by=location

  17. Lecteur_curieux dit :

    Nous savons tous que cela a été très chaud et que ce sont 3 États qui ont fait la différence finale et donc en ce sens oui mais…

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/2016_United_States_presidential_election

    46,1% du vote populaire pour Trump au national. Disons que dans les interférences russes il en obtient 45,4% et là c’est Clinton qui gagne. OK. C’est une manière d’expliquer les choses. Mais que fait-on du 45,4 restant ? Et pareil pour les Républicains gagnant les deux chambres les Russes les ont vraiment aidé et de combien ?

    Voyez la différence aussi si Trump sans Russes serait à 39% et grimpant à 41% avec leurs maneuvres. Défaite dans les deux cas. Il faut ajouter le gerrymandering ? Pas au vote populaire. Les Russes ont fait une plus grosse différence et c’est sur le taux de participation de minorités? Pas si sûr ou ajoutez en un peu.

    C’est pareil au hockey ramener sa défaite à une malchance ou à une mauvaise décision des arbitres. Si ton équipe avait été capable de la mettre dedans vous auriez gagner.

    Encore une fois le Karate Kid. Madame Clinton n’avait pas appris le crane kick pour porter le coup final à l’adversaire. Adversaire qui donne des coups interdits, pètent la jambe etc mais sans se faire disqualifier ou encore un se fait disqualifier au besoin. Pour battre des salauds il faut un entraînement de champions.

    Cela prend les Canadiens de Montréal ayant Guy Lafleur et Larry Robinson entre autre pour mettre fin au règne de l’intimidation des Broad Street Bullies. Ah mais ils parlent de la fameuse mise en échec de Larry Robinson? Son surnom reste Big Bird donc un gentil géant et le personnage de Sesame Street. Et imaginez Guy Lafleur… Si votre club n’ a que des Saku Koivu ou même Francis Bouillon il va en manquer pour gagner la Coupe Stanley. Alors regardez-vous dans le miroir les démocrates et ayez un club plus fort !

  18. Lecteur_curieux dit :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/1980_United_States_presidential_election

    Jimmy Carter s’est-il bien remis de sa défaite de 1980 contre Reagan ?

    Une défaite c’est une défaite? Mais était-ce une humiliation ?

    Quelles leçons tirait-il ?

  19. Apocalypse dit :

    @papitibi – 12:45

    ‘Et on a encore rien vu. Avec le Deep Fake, on fera dire à un candidat à peu près n’importe quoi, et ça aura l’air crédible.’

    Tout à fait d’accord! Ca va être un satané problème et un tas de gens vont se faire prendre.

  20. Pierre S. dit :

    ————————-

    Trump se la joue cool avec Poutine mais dans les faits il est mort de trouille devant lui.
    Car si il y a une chose que trump comprend c’est que Poutine lui, il est tres dangereux.

    1. Benjen Stark dit :

      @Piertr S. Lol vous êtes toujours aussi perdu.

      Les deux sont crampés parce que les médias et les démocrates ont tout misés sur ce bobard et ça leur a sauté en pleine face. Au final, les démocrates n’ont pas les couilles d' »impeacher », Mueller et son enquête sont deux gros flop et Trump s’enligne pour une victoire facile en 2020.

      Continuez à bouillir.

      1. el_kabong dit :

        @benjen

        Parlant de perdu… vous l’êtes toujours autant dans votre monde imaginaire…

        Laissez-moi vous rappeler certains faits (que ne vous disent jamais vos sites de dretteux p.q. pas plus que vous ils n’ont lu le rapport)

        Le rapport Mueller a clairement établi que:
        – il y a eu ingérence russe dans le processus électoral américain de 2016
        – il y a eu de nombreux contacts entre des proches du guignol orangé et des agents russes (ce n’est pas pour rien que plusieurs de ces proches ont été condamnés pour avoir menti à diverses instances sur ces contacts) mais il n’y avait pas suffisamment de preuves que ces contacts avaient mené à de la collusion (ce qui est très différent de proclamer béatement « no collusion » – rappelez vous la citation célèbre « l’absence de preuve n’est pas preuve d’absence »)
        – le guignol orangé s’est livré à de nombreuses obstructions de justice qui auraient normalement mené à son inculpation s’il n’avait pas été potus…

        Mais je sais bien que les faits précédents ne traverseront pas votre filtre anti-réalité et déni perpétuel…

  21. Gilles Morissette dit :

    Jimmy Carter a dit haut et fort ce que de plus en plus de gens pensent à travers les USA surtout depuis la publication du rapport Muëller où l’ingérence russe y est démontré noir sur blanc.

    Quand au Gros demeuré-En-Chef, il a été égal à lui-même .Il s’est comporté en gros TDC pas-de-classe. Rien de neuf sous le soleil.

    1. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Syark (13h50).

      Écoutez donc qui traite les autres de « perdu ». Pauvre type.

      Ça n’a rien de surprenant maintenant qu’on sait d’où viennent les sources d’informations à partir desquelles vous élaborez vos théories du complot toute aussi hallucinantes les unes que les autres.

      Votre gourou a la trouille? Bien sûr. Comment expliquez-vous sa sortie hystérique de cette semaine contre Muëller alors qu’il l’a accusé, sans preuve, d’avoir commis un acte illégal. Est-ce la perspective de ce que celui-ci pourrait révéler lors de son témoignage du 17 juillet prochain devant la commission du Congrès ? Qui sait.

      Bien entendu, ça vous amuse de voir ces deux salopards (votre gourou, Putin) se « cramper » devant la perspective que des journalistes soient pris à partie juste parce qu’ils ont fait leur « job ». La liberté de la presse est un concept qui semble bien étranger aux membres de la secte dans votre genre.

      Je ne gagerais pas trop sur « une victoire facile » du Gros Enfoiré-En-Chef en novembre 2020. Beaucoup de choses peuvent se passer d’ici là surtout que la course à l’investiture démocrate pourrait réserver bien ses surprises.Les premiers débats ont permis de voir des choses intéressantes.

      Des candidats brillants, articulés, capables d’énoncer de bonnes propositions et de débattre des différents points de vue, le tout fait avec respect. Ça fait changement de ce qu’on est habitué d’entendre de la part du « bouffeur de hamberders »

      Celui qui risque de « bouillir n’est pas celui qu’on pense !!

  22. Pierre S. dit :

    ————————————–

    Benjen Benjen Benjen ……

    rappelez vous le point de4 presse apres le sommet Trump-Putine l’été dernier.
    Point de presse critiqué unanimement aux USA pour la molesse et la couardise évidente
    de Trump face a Poutine …. les républicains avaient eu les critiques les plus dures

    Poutine est mort de rire oui …. mais Trump lui est complètement dépassé par les évènements

  23. spritzer dit :

    « Une véritable enquête «démontrerait que Donald Trump n’a pas vraiment gagné l’élection présidentielle de 2016», a déclaré Jimmy Carter ce matin. «Il a accédé à la présidence grâce à l’interférence de la Russie»

    Dans une véritable enquête le FBI aurait examiné le serveur du DNC. Il n’aurait pas laissé l’examen de ce crucial élément de preuve à une compagnie privée embauchée par le parti démocrate et dont le dirigeant est un russophobe. Dans une véritable enquête Mueller aurait interrogé Assange.

    « Il s’adressait au président d’un pays où les assassinats de journalistes sont fréquents. »

    Un manque flagrant de sensibilité de la part de Trump, ce n’est pas surprenant. Cela dit il ne faudrait pas mettre dans la tête de gens l’idée que Poutine commande les meurtres de journalistes, ou alors il faut apporter des preuves sinon on peut bien dire que H. Clinton a commandé le meurtre de Seth Rich et prouvez-moi que c’est faux.

  24. InfoPhile dit :

    Il y a tellement de facteurs derrière la « victoire » de Trump et la « défaite » de Mme Clinton.

    D’abord, James Comey. Sa folle relance de l’enquête sur les courriels de Mme Clinton à douze jours des élections a incontestablement diminué les chances de celle-ci.

    Ensuite, le « dialogue » complaisant et quotidien entre Trump et Fox News constituait une violation des lois électorales et de l’impartialité attendue des médias. Un temps d’antenne en porte-à-faux de la moindre des démocraties.

    Les interventions de Trump ne pouvaient pas ne pas être relayées par la suite par les autres médias. Ce qui donnait à ce dernier une visibilité avantageuse. Et ce fieffé menteur en a profité pour se définir comme un honnête homme, remettant même en question une déclaration de rien de moins que le Pape François.

    Passons outre le silence illégalement acheté de potentiels témoins gênants.

    Aussi, l’intrusion dans les affaires internes du DNC, une gracieuseté russe, lui a causé un tort irréparable. Les « bots » russes (1) ont achevé le travail, notamment en contribuant à la démobilisation des Afro-Américains par une vile zizanie, aidés en cela par la clique à Bannon, l’Alt-right américaine.

    En s’attaquant aux empêcheurs de tourner en rond que sont les journalistes, Trump cautionne très étrangement Poutine et ses nombreux émules dans le monde. Pourquoi ?

    En tout cas, il fait la job selon les Évangéliques, les extrémistes blancs et le formidable contributeur qu’est le 1 % de la population qui accumule les millions $ quand ce n’est pas les milliards $.

    Notons pour s’encourager qu’il aura tout de même fallu un collège électoral totalement désuet pour que le pire advienne.

    1 – «De plus en plus utilisés en informatique, les bots, interagissent avec les utilisateurs via les conversations ou les moteurs de recherche. L’intelligence artificielle les rend plus performants et indispensables.»

  25. Pierre S. dit :

    ————————–

    pour dire combien Trump est pervers et menteur …..

    Il qualifiait l’équipe de Mueller d’andry democrats …..
    Alors que l’épreuve des faits démontre que Mueller s’est comporté en bon républicain docile et pleutre.

    Et le mandat étroit comme une feuille de papier qui lui était confié
    ne lui permettait pas de faire éclater la vérité.

  26. Pierre S. dit :

    ———————

    Ceci dit, la sortie illégale de James Comey à 11 jours du vote pour relancer
    l’histoire absurde des couriels d’Hillary Clinton a carrément propulsé Trump à la MB
    et plombé la campagne de Clinton. Le vote dans plusieurs états clefs a basculé
    avec une faible marge pour les Rep.

    Ce simple geste constitue pour moi une entrave sévère à la démocratie ….
    Ca injustement influencé le vote de plusieurs personnes, surtout ceux qui manque de discernement
    et de sens critique.

  27. Ziggy dit :

    @Mr.Couture..Les plus vieux se souviendrons 1980…. pour ma part c’est de 1978 que je souviens vraiment , en effet le Président Carter réussi le tour de force de réunir à camp David d’Égypte Ànouar El Sadate et d’Israël Menàhem Begin les hommes forts du temps,et Carter réussit le tour de force de faire signer un traité de paix,le premier traité de paix entre Israël et un pays arable et non le moindre avec en prime la rétrocession du Sinai en 1979,croyez moi dans le temps c’était vu comme le commencement du processus de paix au moyen orient,.Sadate et Begin reçurent leur Nobel de la paix en1978.

    Pour un jeune de mon temps c’était une réalisation fantastique d’un président américain.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @Ziggy, 18:24

      Et vous pensez que Donald Trump penserait même deux secondes à reconnaître ne serait-ce qu’une qualité à Jimmy Carter? Le roi de la mesquinerie en est tout simplement incapable. Il verrait cela comme un aveu de faiblesse.

      Mais je suis d’accord avec vous.sur l’accord Begin-El Sadate. De cela aussi je me souviens très bien. J’avais aussi espéré….un peu. Il faut aussi se souvenir que le président El Sadate a été assassiné trois ans plus tard par un fondamentaliste musulman exécutant une fatwa.de mort. Il faut aussi se rappeler l’assassinat d’Ytzak Rabin, tué par un fondamentaliste juif pour sa signature des accords d’Oslo.
      Bref, ce conflit qui existe depuis la création de l’État d’Israël est devenu de plus en plus insoluble. L’islam fondamentaliste à la Hezbollah/Fatah et le judaïsme politique à la Sharon, Netanyahou et als sont les deux bouts de la corde du Nœud Gordien. Et je ne vois aucun Alexandre le Grand contemporain qui pourrait réussir à le trancher et encore moins à le dénouer. Surtout pas un Donald Trump et son émissaire de beau fils.

      1. Haïku dit :

        Ouache ! Trės bien dit.

      2. spritzer dit :

        @jeanfrancoiscouture

        « L’islam fondamentaliste à la Hezbollah/Fatah et le judaïsme politique à la Sharon, Netanyahou et als sont les deux bouts de la corde du Nœud Gordien. »

        Vous vouliez dire Hamas/Fatah. Mais le Fatah est un parti politique séculier, ce n’est donc pas, loin de là, que de l’Islam fondamentaliste, qui est apparu assez tard dans l’histoire de la résistance palestinienne.

        À part de ça j’apprécie vos commentaires. 😉

      3. jeanfrancoiscouture dit :

        @spritzer, 28/06/2019 à 20:47

        En effet, il s’agit bien de ce duo des «frères ennemis», le Hamas et le Fatah. Le Hezbollah, qui n’est pas Palestinien, est dans le portrait au Moyen-Orient mais autrement.
        Vous avez bien fait de faire la correction.

Répondre à ghislain1957 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :