Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Par sa capacité de résumer ses idées politiques progressistes de façon claire et concise, Elizabeth Warren a dominé la première soirée du premier débat entre candidats démocrates à la présidence, et ce, même si elle a été moins présente dans la deuxième moitié de l’affrontement de deux heures.

Deuxième ou troisième dans les sondages derrière Joe Biden et Bernie Sanders, la sénatrice du Massachusetts a donné un parfait exemple de son style dans le clip ci-dessous, expliquant pourquoi elle était en faveur de la création d’un système de santé à payeur unique :

Mais le grand gagnant de la soirée est peut-être Julian Castro, un candidat qui avait été relégué dans l’ombre jusque-là et qui a mis à profit son humanité et son expertise en matière d’immigration pour attirer l’attention et attaquer Beto O’Rourke, son compatriote texan, en lui reprochant de ne pas avoir fait ses devoirs. Dans le premier de deux clips, il réagit aux photos du migrant et de sa fillette, morts noyés en tentant de traverser le Rio Grande.

«Cette photo est déchirante. Elle devrait aussi nous foutre en rogne. Si j’étais président aujourd’hui, je signerais un décret pour annuler la politique de tolérance zéro de Trump », a-t-il dit tout en appelant à la création d’un «plan Marshall» pour venir en aide aux pays d’Amérique centrale.

Dans ce deuxième clip, l’ex-maire de San Antonio et ex-secrétaire au Logement et au Développement urbain se porte à l’attaque contre l’ancien représentant du Texas :

Par ses interventions et interruptions agressives, Bill de Blasio a également réussi à sortir du lot hier, se posant en champion des causes progressistes. Ce style très new-yorkais n’a cependant pas dû plaire à tous les téléspectateurs. Dans ce clip, il coupe la parole à Beto O’Rourke pour attaquer sa position en matière de santé (le Texan ne veut pas éliminer l’industrie de l’assurance privée dans sa réforme) :

Je ne suis pas audacieux ni original en écrivant que Beto O’Rourke a été le grand perdant de ce débat. Même si sa toute première réponse bilingue a mal passé – il a éludé la question en anglais et en espagnol! -, il n’a pas commis de gaffes majeures. Mais il a quand même fait pâle figure aux côtés des neuf autres candidats sur la scène. L’image qu’il a donnée n’est pas celle d’un président mais celle d’un collégien. Voici cette première réponse qui a donné le ton de sa soirée.

Comme Julian Castro et Bill de Blasio, Cory Booker a également offert une performance susceptible d’aider sa candidature. Il s’est notamment montré éloquent en parlant de la réforme du système de justice pénal et de la question des armes à feu. Amy Klobuchar a défendu des idées plus modérées, comme l’instauration d’une «option publique» en matière santé plutôt qu’un système à payeur unique. Elle a également à soulever les applaudissements ou les rires de l’auditoire avec des répliques bien tournées.

«Je veux juste dire qu’il y a trois femmes ici qui ont travaillé très fort pour défendre le droit des femmes de choisir», a-t-elle dit en interrompant le gouverneur de l’État de Washington, Jay Inslee, qui se vantait d’être le «seul sur cette scène» avoir promulgué une loi protégeant l’accès des femmes à l’avortement.

«Je ne crois pas que nous devrions mener notre politique étrangère dans un peignoir à 5 h du matin», a-t-elle ajouté plus tard en faisant allusion aux tweets matinaux de Donald Trump.

Mais ce sont les candidats les plus à gauche, sur la santé, l’économie et l’immigration, qui ont vraiment tenu le haut du pavé. Elizabeth Warren et Bill de Blasio ont quand même été les seuls à lever la main lorsqu’un des modérateurs du débat a demandé aux candidats s’ils étaient en faveur de l’élimination  de l’assurance privée dans le domaine de la santé.

Certains analystes estiment qu’une telle position est risquée voire suicidaire dans un pays où des millions de travailleurs qui sont assurés par le biais de leur emploi sont satisfaits de leur assurance.

À noter : les «petits» candidats n’ont pas attaqué les meneurs de la course, les Joe Biden, Bernie Sanders ou Elizabeth Warren, et n’ont pas parlé de façon obsessive de Donald Trump. C’est peut-être pour cette raison que ce dernier a trouvé «ennuyeux» un débat qui a, par ailleurs, été interrompu à mi-chemin pendant environ cinq minutes par des problèmes techniques.

À noter aussi les réponses données par les candidats concernant la plus grande menace géopolitique à laquelle font face les États-Unis selon eux : la Chine (Castro, Ryan, Klobuchar), le changement climatique (Warren, O’Rourke, Castro), la prolifération ou la guerre nucléaire (Booker et Gabbard), l’Iran (Klobuchar), la Russie (de Blasio) et Donald Trump (Inslee).

Plusieurs candidats majeurs – Joe Biden, Bernie Sanders, Kamala Harris et Pete Buittigieg – participeront ce soir à la deuxième portion du débat démocrate présenté à Miami.

(Photo AFP)

 

65 réflexions sur “Débat démocrate : les gagnants et LE perdant

  1. quinlope dit :

    Warren et Booker devraient former un ticket.
    Trump serait K.O.

  2. Danielle Vallée dit :

    ‘Certains analystes estiment qu’une telle position est risquée voire suicidaire dans un pays où des millions de travailleurs qui sont assurés par le biais de leur emploi sont satisfaits de leur assurance.’

    Ça revient à la question que je posais à la fin du dernier sujet: Est-ce qu’il y a quelqu’un qui a vu une intervention qui mènerait à une victoire dans une élection générale ? Moi je n’en vois pas. Next, comme on dit.

  3. Guy LB dit :

    *********************
    Je ne peux rien dire du débat en soi ( je ne pouvais l’écouter, pas d’électricité!), mais je suis épaté par le brillant résumé que nous en fait 👌Richard Hétu👌 dans le billet de ce matin. Du grand art journalistique.

    Merci, M. Hétu.

  4. jcvirgil dit :

    Elizabeth Warren :*Par sa capacité de résumer ses idées politiques progressistes de façon claire et concise,a dominé la première soirée du premier débat entre candidats *

    Voilà une femme qui tout pour briser le fameux *plafond de verre* qu’on ne cessait d’évoquer lors de la candidature d’Hillary Clinton. Sur le plan de l’humanisme et des propositions claires pour commencer à combler le fossé des inégalité de la société américaine qui devient de plus en plus un précipice, elle est en avance sur tous les autre candidats sauf peut-être Bernie Sanders,

    Les tenants de l’âgisme diront comme à leur habitude *elle est dix ans trop vieille*, comme si ces dix ans accumulées ne lui avaient pas servies en terme de connaissances et d’expérience pour faire une meilleure présidente advenant le cas où elle serait élue.

    Pourtant le manque d’expérience de celui qu’on nous présentait comme une vedette, Beto O Rourque, semble lui avoir beaucoup nui lors de ce débat, ce qui confirme qu’on ne peut se fier seulement à l’image pour gagner et qu’il faut mettre de la viande autour de l’os …

    1. Dekessey dit :

      Bien dit.
      Warren me donne l’impression qu’elle ferait une excellente présidente. Intègre et déterminée. Son équipe aurait intérêt à suivre!!
      Elle bouleverserait les États-Unis.

    2. papitibi dit :

      Les tenants de l’âgisme diront comme à leur habitude *elle est dix ans trop vieille*, comme si ces dix ans accumulées ne lui avaient pas servies…

      Moi, la septantaine pis les p’tits problèmes qui viennent avec, je commence à savoir ce que c’est. Ma crainte à l’égard d’un candidat plus USÉ que je ne le suis moi-même, elle ne provient pas d’un manque de confiance dans les capacités intellectuelles – ce serait me tirer dans le pied!

      Mais je sais que la machine se détériore avec le temps. Mes yeux me le confirment. Mon coeur et mes artères me le disent. Parfois, c’est pire, par contre; j’ai connu un prof de maths qui enseignait encore à 71 ans et qui, à 74, était incapable de faire 3+2=5; quand Monsieur Alzheimer frappe à la porte, un PhD en maths est KAPUT!

      Je sais aussi que le stress rattaché à l’exercice de fonctions présidentielles COMPLÈTES (ça exclut Trump, qui le fait en dilettante!), c’est pas compatible avec une vieille carcasse usée. Comme la mienne? Sûrement, mais moi je suis PAS candidat!

      Warren a mon âge mais… c’est une femme; physiologiquement, ça lui confère un avantage de quelques années. Finalement, c’est une demi-génération de moins que les deux Pépéres.

      1. jcvirgil dit :

        Ouais et cela ajouté au fait qu’ aucun des autres candidats n’est parfait non plus, lui confère une crédibilité certaine pour occuper le poste.

  5. Alexander dit :

    C’est pas tant les gagnants ou perdants de ce débat qui m’intéressent que la convergence ou la divergence des positions de tous ces candidats sur les grands enjeux. Santé, immigration, climat, éducation, sécurité, politique étrangère, économie, taxation etc.

    Va falloir trouver des points d’intersection à toutes ces idées et trouver le bon porte-parole pour les vendre à la population. Le bon programme et le bon leader. Et je cherche encore.

    Rapidement, faudra écrémer les candidats car hier, c’était dur de tous les suivre, surtout quand certains s’interrompaient.

    1. jcvirgil dit :

      Ça va venir avec le temps, mais ces débats servent au moins à démontrer l’intelligence des candidats démocrates et leurs propositions variées pour aider à remettre le pays sur les rails . Des positions qui font contraste avec le simplisme du président actuel et le seul prétendu ruissellement de la richesse du haut vers le bas qu’ont à proposer les Républicains, qu’on pourrait résumer par le slogan *Fions nous aux milliardaires, leur réussite prouve qu’ils savent ce qu’ils faut faire.*

      Pas certain, depuis trois ans qu’elle est mise en vitrine ,on commence à connaitre la recette Trump. Tenter de généraliser l’escroquerie au niveau du pays dans ses relations internationales n’a pas donné grand chose jusqu’à date 🙂

  6. Gilbert Duquette dit :

    O’Rouke me déçoit de plus en plus. Incapable de répondre à une question pourtant si simple. Désolé mais il s’est disqualifié hier soir dès sa première réponse.

    J’espère que les candidats de ce soir ignoreront les références à Trump. En faisant cela, ils éviteront de braquer les spots sur un imbécile en manque constant d’attention et surtout ils garderont l’insignifiance en dehors des primaires démocrates.

    Il en faut pas oublier un point très important : Si le débat reste hors Trump le proverbe suivant ne pourra s’appliquer :

    Parlez en en bien ou en mal mais parlez en.

  7. Danielle Vallée dit :

    @jcvirgil:
    Elle ne peut pas briser le plafond de verre, désolé.
    Elle est une version plus raffinée de Trump et de Sanders. Le pied à fonds sur le populisme. Et le ‘pauvre petit vous je viens vous sauver’.
    Méchantes banques, méchantes compagnies IT, méchantes compagnies pharmaceutiques, et bla, bla, bla.

    Aux États-Unis tu ne peux pas remporter une élection en attaquant tout ce qui fait les États-Unis depuis deux siècles. Il y a en a du monde qui travaille pour Wall Street, les hôpitaux, les pharmaceutiques et le IT.
    Au mieux elle se cherche un poste de vice-présidente, mais Biden-Warren comme ticket, ça risque de ne pas tellement exciter les jeunes.

    C’est pourquoi je dis que j’ai vu beaucoup de gens jouer la carte de la pitié hier soir mais très peu avec une attitude de gagnants.

    1. jcvirgil dit :

      Vous ne croyez pas que le pays est sur une pente savonneuse en grande partie à cause de ces grands lobbys qui se paient les politiciens pour mousser leurs intérêts souvent contre ceux de la population ?

      Elle est assez intelligente pour savoir qu’une fois présidente elle devra composer avec ces intérêts financiers , mais ce qu’elle dit c’est qu’une fois élue ce ne seront pas eux qui seront au commande de l’État,qu’elle travaillera pour l’ensemble de la population américaine.

      C’est toujours ça de pris si on la compare à H.Clinton qui allait prendre la direction économique de son gouvernement directement chez Golman Sachs, comme son mari et Obama d’ailleurs….

  8. Jay112 dit :

    Ce graphique est intéressant: https://fivethirtyeight.com/wp-content/uploads/2019/06/Screen-Shot-2019-06-26-at-11.14.56-PM.png

    Il montre que les candidats les plus « recherchés » de la soirée sur Google sont, en ordre, Tulsi Gabbard, Cory Booker, Elizabeth Warren, Beto O’Rourke et Julian Castro.

    Ça m’étonne pour Mme Gabbard, que j’aime bien mais dont la performance m’a déçu ce soir -elle semblait nerveuse et cannée-, du moins jusqu’à son « back and forth » avec Tim Ryan qui s’est vraiment ridiculisé sur la question de l’Afghanistan.

    1. papitibi dit :

      Tulsi Gabbard, la plusse ‘googlée’?

      Ça ne me surprend pas vraiment; elle n’est PAS très connue au départ.
      je ne connaissais pas beaucoup Delaney et Ryan non plus mais pourquoi les aurais-je ‘googlés’? Ils ne soulèvent pas le moindre intérêt pour moi. Voix, attitude, connaissances, heu… Next!

      1. Boozadvisor dit :

        Je ne connaissais pas Tulsi Gabbard et je n’ai pas ressenti l’envie de la googler. Cette militaire est sacrément intimidante surtout si on la compare avec Kombluchar mettons. Alors que j’imagine aisément cette dernière en proviseure de p’tite école, je n’ai aucune difficulté a imaginer Gabbard en train de simuler la noyade sur un prisonnier de guerre! She’s pretty scary!
        Je ne la vois pas comme future présidente mais je lui garderais un premier rôle pour dealer avec Ti Kim, MLB et les autres pour remplacer la moustache actuellement en place.

      2. Boozadvisor dit :

        Correction *Pompeo et la Moustache

        Aussi désolée d’avoir massacrer le nom de Mme Klobuchar 🤷

      3. papitibi dit :

        @ Boozadvisor

        Ha Ha… Je n’ai googlé AUCUN de ces noms; anyway, des 20 candidats en lice,l’Histoire va en shipper 18 dans les oubliettes! Et puisque je n’ai pas voix au chapitre dans le choix du ticket démocrate, ça donnerait quoi de me documenter?

        Cela dit, peut-être vais-je jouer mon rôle de papy auprès de celle de mes petites-filles qui pourra voter aux élections US en novembre 2020. Le cas échéant, là, je vais me préparer à la bien préparer à donner un coup de pied au Q de la Chose… Believe Me!

        The Lady in Red est hawaienne – je ne sais rien de plus. warren a enseigné le Droit à Harvard, ce qui suffirait à m’inspirer! Klobuchar, sauf erreur, est une ancienne State Prosecutor – que je serais porté (à l’oeil!) ;a croire capable de déculotter un Kriminel comme la Chose Abjecte, mais à l’entendre, elle est beaucoup plus modérée que Warren.

        Je m’en confesse avec humilité, toutefois: j’avais déjà googlé depuis longtemps Beto, warren et Booker Et dans la bunch de ce soir, ou bien j’en sais déjà assez, ou bien ils ne m’intéressent pas vraiment, ou bien leur candidature était déjà susceptible de me séduire. Kamala Harris et Buttigieg appartiennent à cette dernière catégorie.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Je ne suis pas étonné du tout pour madame Gabbard car elle est d’une grande beauté physique. En s’habillant en rouge cela fait un peu bizarre car le bleu est plus la couleur des démocrates. Sauf que le rouge est le dynamisme alors plusieurs personnes dans la vente l’utilise.

      Elle se fait remarquer et pousse ses idées aile gauche du parti mais bien différente de Sanders, Warren ou AOC. C’est les LBGTQ notamment. Zéro chance qu’elle devienne chef mais c’est une bonne à avoir dans votre camp. Tim Ryan semble aile droite et souligne des choses qui ont contribué à la défaite de 2016. Il faut ravoir des cols bleus dans votre camp et non juste les urbains. Démocrate qu’on veut mais limite républicain tellement on sent un certain conservatisme chez lui.

      Delanay ressemble à un politicien des années’70 ou ’80 et assez straight. Pas dans le sens hétéro mais cela aussi. Conventionnel et conformiste et sa calvitie donne le look ancien comme Trump lui dans un autre milieu fait comme les hommes d’affaires à moumoutes des années’70 et les plus vieux les gardant dans les années’80. Lui Delaney n’a aucun charisme physique alors que plusieurs chauves savent y faire.

      Être bel homme est bien sûr très insuffisant comme Beto mais aussi Booker mais peut-être une autre chance à Booker il faudrait qu’il donne des entrevues individuelles. N’empêche ce sont les démocrates américains qui auront le mot final.

      Pour Klobuchar si j’avais regardé en entier je n’aurais pas choisi la même réplique. Si elle est bonne c’est plus que je l’ai trouvée rassembleuse et inclusive et ce qu’elle disait était sensé.

      Ce qui est vu comme des points forts par plusieurs perso j’y vois des potentielles faiblesses. Mais je serais indépendant lean democrat être américain? Probablement. Faute de mieux. Verts et libertariens eux vivent dans une bulle. Leurs idées peuvent avoir une bonne amorce mais les poussent trop loin et cela devient insensé. Il faut faire des compromis quand on vit en société.

      1. Gilbert Duquette dit :

        Je rouge pour Mme Gabbard a une signification particulière ce au vu de sa religion hindouiste.

        Le rouge est synonyme d’un bon présage, celui de la victoire, mais aussi du bonheur. On l’associe par ailleurs à la force et à la joie, elle annonce la réussite d’une entreprise.

  9. onbo dit :

    Hier soir, Président Warren sans équivoque. D’une pertinence asssurée.
    Par voie de conséquence, Vice-Président Castro. D’un calme redoutable.
    Klobuchar a un aplomb remarquable et un style qui appelle le respect.

    Beto était visiblement déstabilisé.
    Les « colères », interruptions et envolées trumpiennes de De Blasio ont tout ce qu’il faut pour réélire Trump.
    Pourquoi Booker semble-t-il toujours en colère?

    Gros merci aux autres d’avoir fait ressortir les premiers.

    1. quinlope dit :

      Booker, toujours en colère car il vit les injustices quotidiennes faites aux américains pauvres et de couleur.

  10. onbo dit :

    Ce qui m’a étonné le plus, c’est la force et l’inspiration que le tandem Warren/Castro dégage. Cela pourrait presque envoyer en vacances éternelles les 10 autres candidats de ce soir! Trump tombe comme ne vieille pomme devant ce duo remarquable.

    Biden accepterait de se retirer pour ce duo; c’est mon impression, à partir du propos énigmatique de Biden tenu il y a plusieurs mois.

    Sanders préférerait former un duo avec Harris plutôt que de laisser aller de l’avant le ticket Warren/Castro.

    Sarah H. Sanders a travaillé fort il faut dire pour détruire le patronyme SANDERS.

    Demain j’écrirai: Pourquoi le kernel Sanders donne-t-il l’impression ferme qu’il est toujours fâché, comme hors de lui et a toujours un reproche à adresser à quelqu’un?

  11. Danielle Vallée dit :

    @jcvirgil: « Elle est assez intelligente pour savoir qu’une fois présidente elle devra composer avec ces intérêts »

    Vous croyez vraiment qu’ils vont la laisser devenir présidente?
    Ils vont intervenir bien avant, même pour l’investiture démocrate.

    Ce n’est pas que je ne lui trouve pas de bien belles qualités.
    Mais le parti démocrate n’est pas rendu là, ni les indépendants et on ne parle même pas des républicains.

    1. jcvirgil dit :

      Vous voulez dire la direction du parti Démocrate n’est pas rendue là.
      Une pluralité de ses membres oui, ce qu’ils seront bien forcés de considérer un moment donné.

      Comme le fait que la jeune candidate anti-guerre Tulsi Gabbard à été celle qui était le plus *googlee* hier.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Tulsi c’est because elle semble une beauté fatale relativement aux autres qui étaient là. Pauvre M. Delaney et l’autre dont j’oublie le nom Sissee ? Lui juste sa voix… Ni hommes ni femmes ne doivent l’avoir aimé.

        Tim Ryan les femmes ne doivent pas l’avoir aimé sauf peut-être quelques républicaines.

        Tulsi Gabbard j’imagine plein de républicains se dire cela c’est de la femme avant qu’elle parle. Là après. Quoi une Jane Fonda ? Les républicains déchantent moi j’aime mais pas POTUS.

  12. Gilles Morissette dit :

    Il est vrai que Warren a offert une performance qui a fait en sorte qu’elle soit perçu comme la grande gagnante.

    Cependant, mon coup de coeur va à Castro pour sa déclaration sur la noyade de ce migrant et de sa fillette alors qu’ils essayaient de traverser le Rio Grande.Enfin un politicien qui est capable de faire preuve de compassion et d’indignation devant une telle tragédie. Ça nous change du Gros Taré qui occupe présentement le Bureau Ovale à la MB.

    Ma cote de la soirée va à Amy Klobuchar: « Je ne crois pas que nous devrions mener notre politique étrangère dans un peignoir à 5 h du matin ». En plein dans la sale tronche du TDC-En-Chef. « Un cheese burger double avec fromage pour compléter ça monsieur le président ? »

    O’Rourke n’a pas été à la hauteur des attentes que certains avaient placés en lui. Son inexpérience était évidente et il n’avait pas l’assurance qu’il avait démontré dans ses rassemblements politiques. Il a certes un bon potentiel mais il devra démontrer qu’il peut devenir un bon rassembleur On est encore loin d’Obama.

    Deuxième prise ce soir avec la présence de Biden, Sanders, Buttigieg et Harris.

    1. jcvirgil dit :

      @Lecteur curieux 11h17

      Je ne veux pas vous insulter , mais ça fait un peu *mon oncle* de penser que seule la beauté d’une candidate explique sa popularité 🙂
      Tulsi Gabbard est avant tout une candidate reconnue pour ses positions contre la guerre et pour diminuer l’influence du complexe militaro-industriel sur la politique américaine.

      Elle écrase de gros orteils comme disait le regretté Jacques Parizeau….ce qui explique qu’elle passe sous le radar médiatique , mais pas sous celui de la jeunesse américaine . En étant plus connue elle ne passera pas non plus sous celui des 65% de la population américaine qui sondage après sondage affirment qu’ils ne veulent plus des guerres de l’Empire.

  13. quinlope dit :

    Si hier soir, ce fut Warren la gagnante, je prédis que ce soir les Américains découvriront Butigieg et son habileté à manier la langue anglaise avec calme et pondération.

  14. Danielle Vallée dit :

    Il y a Harris aussi, Biden, Sanders et bien d’autres. La soirée devrait être intéressante.

  15. Léo Miquis dit :

    HS :
    une histoire cinglée, comme les américains vont en avoir de plus en plus :
    http://www.slate.fr/story/178995/une-americaine-qui-recu-une-balle-dans-le-ventre-est-inculpee-pour-la-mort-de-son

    1. gl000001 dit :

      Donc, si je comprends bien, tu peux recevoir une balle et ne pas être victime.
      Donc la mère engueulait l’autre. L’autre s’est sentie assez agressée pour utiliser une force un peu plus élevée pour se défendre et cette force, c’était un gun ?
      Quel dérapage !! Ils ont voulu en faire un exemple ? Ils ont volontairement débordé pour que ça se rende à un niveau supérieur ?

    2. onbo dit :

      …Si la tireuse a visé, volontairement?, sous le coup de la rage? ou accidentellement?, le ventre de la femme enceinte, c’est la tireuse qui devrait être accusée d’avoir attenté à la vie ou tué « un enfant à naître », volontairement , sous le coup de la rage ou accidentellement!…

      Histoire folle en effet!

    3. Haïku dit :

      Ahurissant !!!

    4. papitibi dit :

      Point de vue de juriste: la riposte DOIT être proportionnelle. Period!

      Si je t’engueule, t’as le droit de me crier après.
      si je te crache au visage, t’as le droit de faire pareil sans être trouvé coupable de voies de fait.

      Si je te crie après – peu importe les motifs, une réplique avec un couteau ou pire, une arme à feu, c’est DISPROPORTIONNÉ.

      Donc, l’inculpation contre la femme enceinte est d’un ridicule consommé! Estis d’Amaricacannes!

  16. Mabuse dit :

    HS – Gerrymanderons en cœur, pas en cour…
    Supreme Court says federal courts don’t have a role in deciding partisan gerrymandering claims
    https://www.washingtonpost.com/

    1. xnicden dit :

      Épouvantable. Les politiciens qui peuvent choisir leurs électeurs en sommes. On est pas sorti du bois.

    2. kelvinator dit :

      Ces 9 juges ont beaucoup trop de pouvoir.
      Ils représentent tout ce qui est pourri dans ce pays pour affirmer que les principes de bases démocratiques ne sont pas de leur ressort…

      1. papitibi dit :

        Ils n’ont PAs TROP de pouvoirs; ils n’en ont PAS ASSEZ! 😉
        La Cour dit qu’elle n’a PAS le pouvoir d’empêcher les sales politicailleux de faire de la politique caillée!

        Ce qui, à mes yeux de juriste, est un non-sens: les Tribunaux sont le rempart contre les injustices, non? Les Tribunaux ont le pouvoir d’invalider des Lois inconstitutionnelles, non? Ou des Lois discriminatoires… Alors que Vos Seigneuries mettent leurs culottes bouffantes, satellipopette!

      2. kelvinator dit :

        Décider de l’avenir des politiques sociales (avortement, immigration, port d’arme, élection) basé sur l’opinion de seulement 9 personnes…
        L’opinion, je le souligne. Pas un fait.

    3. chrstianb dit :

      Misère…

  17. Lecteur_curieux dit :

    Juger qui est le meilleur dans un échange cela va souvent avec nos propres opinions politiques et aussi ce qu’on imagine que l’électorat démocrate va juger et ensuite l’ensemble.

    Pour la vidéo avec madame Warren ci-haut dans mon cas le son est trop faible. Pour ses idées disons qu’ au Québec cela passerait pas mal plus facilement et aussi même dans l’autre côté elle pourrait même être accomodante. Mais aux États-Unis cela sera une lutte de tous les instants et elle est extrêmement combative. Encore une fois les mots comme socialiste versus capitaliste cela dépend de quoi on parle. Les grosses business risquent d’être contre elle. Les petites elles avoir des réserves et vouloir des explications.

    C’est en cela qu’elle est très à gauche dans leur carte politique. Sinon même le PLQ ou la CAQ pourraient se mettre d’accord avec elle au Québec au moins sur plusieurs dossiers. C’est juste par comparaison.

    Voyez aussi dans l’échange avec de Blasio je pense plutôt que c’est Delaney qui a le dessus en conclusion mais pour l’électorat général. Il ne peut pas gagner les démocrates. Peut-être une personne pour négocier avec les Républicains modérés. Tim Ryan aussi ?

    Deux démocrates qui me semblent un brin trop conservateurs mais beaucoup trop pour être leur candidat.

  18. edgar772 dit :

    HS
    La question de Citoyenneté ne sera pas ajoutée sur le formulaire de recensement américain pour 2020. Décision unanime de la cour suprême.

  19. Pierre S. dit :

    ————————————————

    Le gros narcissique ne tolèrera pas bien longtemps toute cette attention
    dirigé vers les démocrates et leur course à la candidature présidentielle.

    C’est dans sa nature d’être un chien fou et il va interpréter cette course
    démocrate au ticket présidentiel comme un immense jeu de quilles.
    Via twitter ou par humeur spontané .. il ne va pas se gêner pour nous inonder
    de commentaires tous plus stupides et grossiers les uns que les autres.

  20. jeanfrancoiscouture dit :

    Malgré un orage violent et une damnée panne de courant qui m’a fait rater la majeure partie du débat tant en direct que sur mon ENP, je me suis rattrapé avec l’analyse post-débat proposée par CNN. Je suis d’accord avec les analyses que j’ai pu lire ici ce matin.

    Un duo Warren/Castro? Une femme «de gauche» -quoique moins radicale que Sanders- et un latino au nom de famille dont le moins qu’on puisse dire est qu’il est «évocateur»!?! Même si perso je voterais pour semblable duo, je suis à peu près convaincu que la majorité des électeurs US ne sont pas du tout rendus là. Je n’ai pas senti dans ce débat la présence insistante et convaincante de quelqu’un qui pourrait vraiment «planter» Donald Trump. Et je pense que le second débat ne fera pas mieux.

    Ah! Et je n’ai pas été surpris par l’étrange performance de Beto O’Rourke. C’est l’impression qu’il m’a laissé dès son apparition sur la scène politique. Mon vieil instinct de «chasseur de têtes» me disait qu’il lui manquait quelque chose comme, entre autres, une certaine profondeur intellectuelle. Qu’il ait presque réussi à «planter» Ted Cruz m’en dit long sur la supposée force de Cruz.

    1. InfoPhile dit :

      «un latino au nom de famille dont le moins qu’on puisse dire est qu’il est «évocateur»!?!»

      Oublions donc un tandem Sanders/Castro. 😉

    2. papitibi dit :

      C’est à peu près ça!
      Et si un chasseur de tête se doit de flairer les imposteurs intellectuels, le plaideur, lui, doit jauger la capacité de son client et de ses témoins à faire face à un contre-interrogatoire serré.

      Et quand ça regarde mal, l’avocat va TOUT FAIRE pour négocier un deal avec la partie adverse, avant que l’avocat adverse ne passe les témoins au moulin à viande!

      Toé, je t’haïs, on dirait que t’es contre moé! Celle-là je l’ai entendue souvent!
      Dès le début, j’ai écrit ici que Beto manque de coffre.
      Il PEUT avoir un ou deux bons flashs dans un débat (c’est quand même un peu scripté, ça!)
      mais Joualvert, avant de commencer le show, fais donc des tests de son!

      En d’autres mots, lancer une bouteille vide dans la course, ça reste du stuff de junior!.

    3. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Malgré votre damné panne de courant.
      Toujours un plaisir de vous lire.👌

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Haïku: Merci ……et bonne nuit. 🌙

  21. Apocalypse dit :

    J’aime bien Madame Warren et je ne pense pas que son âge soit problématique, mais cela dit, je ne la considère pas comme ‘president material’, trop à gauche et Donald Trump l’a déjà peinturé dans un coin avec cette histoire de ‘Pocahontas’.

    Nous aurons plus de candidat(e)s intéressant(e)s ce soir, on verra si on sort plus impressionné.

    Pour un, je vais suivre de près Kamala Harris et Pete Buttigieg, pour ce qui est Joe Biden et Bernie Sanders … ouf!

    On va espérer qu’on ramène le nombre de candidat(e)s à cinq ou six assez rapidement pour rendre les choses plus intéressantes.

  22. Apocalypse dit :

    @Léo Miquis – 10:31
    une histoire cinglée, comme les américains vont en avoir de plus en plus :

  23. Apocalypse dit :

    @Léo Miquis – 10:31

    ‘une histoire cinglée, comme les américains vont en avoir de plus en plus…’

    Misère de misère! En effet, c’est complètement cinglé!

    Les pro-life sont fous à lier et c’est sur le divan d’un psy qu’ils devraient tous se retrouver.

  24. Benjen Stark dit :

    On a accordé plus de temps à Warren que tous les autres candidats combinés ensemble. Le choix de l’Establishment ne pouvait être plus clair. Gardez un oeil là-dessus ce soir, j’ai l’impression que Harris bénéficiera du même traitement de faveur.

    Le gagnant? Donald Trump. S’il est opposé à un de ceux qu’on a vu hier, il va remporter entre 40 et 45 États à la prochaine élection.

    1. gl000001 dit :

      Déconnecté de la réalité. Encore et toujours.
      Beto et Booker ont eu le plus de temps.
      https://www.nytimes.com/interactive/2019/06/26/us/elections/debate-speaking-time.html
      Ma théorie : vous détestez Warren, alors chaque minute ou elle s’est exprimée vous a paru une éternité. Allez voir un psy, ça presse.

    2. Gilles Morissette dit :

      @benjen Stark (11h22)

      Toujours aussi déconnecté de la réalité. Rien de nouveau là dedans. C’est votre marque de commerce depuis le début de vos interventions sur ce blogue.

      On vous comprend d’avoir un parti-pris contre Warren et Harris. Voilà deux femmes intelligentes, articulées qui ne laissent pas imposer par les attaques personnelles.de votre gourou.

      Elles représentent tout ce que vous semblez détester chez les femmes. Votre rage pour ne pas dire votre haine à leur égard transpirent dans chacun de vos commentaires. On se demande bien pourquoi.

      Je crains bien que votre cas soit sans espoir pour la psychiatrie !!

      1. gl000001 dit :

        Il y a toujours la solution finale de « Vol au-dessus d’un nid de coucou » 🙁

    3. papitibi dit :

      Entre 40 et 45 États?
      Pfffft!
      Moé si je voulais avoir VRAIMENT l’air déconnecté, je dirais que Trump va en remporter entre 100 et 120. Quoi, y en a juste 50? Pas grave, Trump va en remporter au moins 100.

      Les dems vont en conserver deux ou trois. Washington, Oregon, Californie, New-York, Rhode Island, Maryland, Connecticut, DC, Mets-ses-chaussettes… ça fait deux!

      Tu devrais te lancer dans ‘humour. Ou dans les fruits et légumes.

      1. Haïku dit :

        Exquis! 👍

  25. Lecteur_curieux dit :

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tulsi_Gabbard

    Considérée par Trump à l’époque pour être membre du cabinet.

    Espèce de vieux macho et gino. Il devait juste être impressionné par sa beauté physique.

    Elle aurait amélioré le Cabinet pareil mais pas assez. Et je pense qu’elle aurait nuit à sa carrière politique.

  26. Gilles Morissette dit :

    HS

    En Alabama, une femme de fait tirer une balle dans le ventre, prend son enfant et elle sera poursuivi en justice alors que son agresseur n’aura absolument rien.Le gros abruti de shériff de coin trouve ça normal.

    Bienvenue à « shit hole country » où la folie et la stupidité semblent avoir remplacé le jugement et le discernement.

    Autre HS

    Les États pourront pratiquer le gerrymandering sans problème dit la SCOTUS.

    Heureusement, on peut se consoler avec la décision unanime de la SCOTUS sur la question que l’administration de fripouilles voulait ajouter au recensement.

    Comme on dit, « on ne peut pas toute les gagner » !!

  27. Apocalypse dit :

    @Léo Miquis – 10:31

    En passant, je suis tombé sur ce bijou de vidéo où le youtuber répond à la position pro-life de Ben Shapiro avec une sérieuse intelligence. Une vidéo que tous les pro-life devraient regarder en espérant qu’une couple changent d’idée sur la position ‘absolute’ qu’ils ont sur ce sujet.

    Les pro-life ont décidé que le foetus était un être humain tout de suite en partant, mais lorsqu’on réfléchi, et c’est ce qu’a fait le youtuber, les choses sont beaucoup, beaucoup plus nuancés et compliqués:

    https://www.youtube.com/watch?v=c2PAajlHbnU&lc=z23ehtdpntarvrqlmacdp431gdqqzzfrwp3yo1kwxmhw03c010c

    Abortion & Ben Shapiro | Philosophy Tube

  28. Pierre S. dit :

    ————————–

    Benjen …

    Si la course démocrate prend suffisamment de place dans l’actualité
    au détriment de Trump ….. la cote du président va clairement chuter.

    parce que le seul talent qu’on lui reconnait à date c est de faire parler de lui
    continuellement et la plupart du temps pour les mauvaises raisons … mais bon, ca marche.

    Le voir perdre un part importante de présence médiatique risque de s’avérer catastrophique pour lui.

  29. V-12 dit :

    Trop de moments style récréation du primaire avec les modérateurs qui perdaient le contrôle. Et trop de candidats pour vraiment apprendre à connaître qui ils sont et ce qu’ils pensent.

    Par contre, Delaney est un républicain, loin, très loin des démocrates. O’Rourke a hier prouvé ce que plusieurs pensaient. Un déluge de mots dans un désert d’idées. Tim Kaine a eu l’air fou en parlant du moyen orient. Tulsi Gabbard n’a directement répondu a aucune question, débitant ce qu’elle devait débiter, répétant 10 fois qu’elle était militaire. Jay Inslee est l’homme d’une idée; l’environnement. DeBlasio avait l’air d’un NewYorkais qui hélait un taxi. Klobuchar avait l’air figée, pas dans son élément. Malheureux dans son cas car son programme plus « mainstream » rejoins une vaste majorité d’américains.

    Warren a un plan pour tout. Castro va se faire connaître. Booker a montré pouvoir être stricte.

    Ce soir, je m’attends à voir Harris faire 2-3 entourloupes. Elle est habituellement forte. Sanders va attaquer Biden et Mayor Pete va calmement faire du sens.

  30. Boozadvisor dit :

    Beto a été pour moi l’incontestable récipiendaire du plus grand nombre de backflips occulaires pendant ce débat. Mention honorable au maire qui m’a aussi un peu tapé sur les nerfs.
    En espérant que mon p’tit crush Mayor Pete s’en tire mieux que ces 2 là ce soir!

  31. Sage 2010 dit :

    HS

    NYT compares US party to global parties

    « The Republican Party leans much farther right than most traditional conservative parties in Western Europe and Canada, according to an analysis of their election manifestos. It is more extreme than Britain’s Independence Party and France’s National Rally (formerly the National Front), which some consider far-right populist parties. The Democratic Party, in contrast, is positioned closer to mainstream liberal parties. »

    « The Democrats fall closer to mainstream left and center-left parties in other countries, like the Social Democratic Party in Germany and Britain’s Labour Party, according to their manifestos’ scores. »

    https://www.nytimes.com/interactive/2019/06/26/opinion/sunday/republican-platform-far-right.html

  32. Ziggy dit :

    Entre vous moi et la boîte à bois à part Mme.Warren qui a un programme clair qui offre une réponse au nombreux défis qui se dressent devant le peuple américain n’à pas eu une grosse compétition de la part des troisièmes violons pour la plupart dont la préparation à mon avis à été de préparer quelques bons clips sur les dernières controverses et d’y aller quelques minutes sur le dada qu’il connaisse à fond.
    D’après moi la grande majorité des àméricains n’avaient rien à foutre de ce premier débat ce qui les intéressent ce sont les ‘winners » pas les saucisses ceux qui ont une chance de talonner le gros salopard et çà c’est ce soir.
    Les Castro ,Clobuchar, Beto et autres sont bien sympathique mais aucun n’à de quoi occasionner un enthousiasme irrépressible, de bonne idées à refiler au vrai leader nationaux, ça paraît curieux de faire ce constat quand on sait quel est le vis à vis à déloger mais ce n’est pas tout le monde qui à un troupeau de suiveux inconditionnels prêt à tout et surtout convaincu que Dieu est de leur côté, Merde.

Répondre à Haïku Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :