Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

En principe, rien n’a changé. Michael Flynn, qui attend le prononcé de sa peine pour avoir menti aux enquêteurs du FBI, continue à coopérer avec la Justice américaine. Mais l’ancien conseiller de la Maison-Blanche à la sécurité nationale a peut-être une autre idée derrière la tête. Une idée qui l’a incité à embaucher Sydney Powell, une avocate doublée d’une critique féroce de Robert Mueller, du FBI et de l’enquête sur l’affaire russe. Pour se faire une idée de Powell, il suffit de noter qu’elle vend sur un site ce t-shirt :

Rappelons que Robert Mueller a recommandé une peine sans détention pour Michael Flynn, affirmant qu’il avait bien collaboré avec son équipe d’enquêteurs. Mais le juge Emmet Sullivan, qui a le dernier mot dans cette affaire, s’est souvent montré critique à l’endroit du général à la retraite. Il lui a notamment reproché d’avoir «vendu» son pays à titre d’agent non inscrit de la Turquie alors qu’il était conseiller de la Maison-Blanche. Le juge a par la suite dû reconnaître que Flynn ne servait plus les intérêts de la Turquie après son entrée à la Maison-Blanche.

Alors, pourquoi Michael Flynn a-t-il choisi une avocate anti-Mueller qu’on voit souvent sur Fox News? Sa décision est peut-être un message plus ou moins subtil à Donald Trump, qui a le pouvoir de le gracier. Michael Flynn, faut-il le rappeler, a menti aux enquêteurs du FBI sur la nature de ses discussions avec l’ancien ambassadeur de Russie à Washington après l’annonce de sanctions contre la Russie par Barack Obama, fin décembre 2016. Il n’a pas été poursuivi pour ses activités suspectes au service de la Turquie.

Quoi qu’il en soit, Donald Trump s’est montré ce matin enchanté par le choix de son ancien conseiller, qualifiant Sydney Powell d’«EXCELLENTE AVOCATE» sur Twitter. Il a aussi donné au militaire à la retraite le titre de «héros de guerre».

P.S. : Je vous invite, d’ici à vendredi, à participer à l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2019. Merci à l’avance de votre précieux soutien!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo AP)

65 réflexions sur “La grâce présidentielle pour Michael Flynn?

  1. Emalion dit :

    Question qui me vient ce matin? Est-ce qu’un futur président peu revenir sur les grâces présidentiels et les annulés ou c’est irréversible?

    1. gl000001 dit :

      trump croit qu’il peut tout faire. 😉

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Il détient le pouvoir divin après s’être glissé au rang de la monarchie avec sa rencontre de la reine d’Angleterre…

      2. gl000001 dit :

        Il parait que ça se transmet par le toucher ou la proximité. 😉

    2. fallaitquejteuldise dit :

      @ Emalion

      Très bonne question. M.Hetu ou un juriste peut-il se manifester?

    3. fallaitquejteuldise dit :

      @ Emalion

      Si j’étais une dinde graciée, j’aurais peur qu’un président renverse sa décision …😂

    4. Réal Tremblay dit :

      @Emalion

      J’ai l’impression que c’est irréversible en me basant qu’on ne peut inculper une deuxième fois une personne pour le même crime. Sinon l’inculper pour autre crime?

      1. simonolivier dit :

        M. Tremblay Ce ne serait pas un cas de « double jeopardy ». Le pardon annule la sentence mais pas le verdict de culpabilité Le fameux Shériff Arpaio a tenté de faire annuler le verdict mais la Cour a refusé. Il est en appel mais puisque c’est devant le 9th Federal Circuit Court of Appeals, la Cour d’appel la plus progressiste aux USA, le verdict devrait être maintenu. Dans ce cas, la poursuite demandait à la Juge Bolton d’annuler le pardon puisque la sentence n’avait pas été prononcée. Mme la Juge a refusé d’annuler le pardon citant la SCOTUS qui a déjà affirmer qu’un pardon n’annulait pas le verdict mais seulement la sentence.

    5. simonolivier dit :

      Irréversible.

      1. simonolivier dit :

        Irréversible sauf si le pardon lui-même n’a pas été livré et accepté par le pardonné. Exemple: En décembre 2008, GW Bush a pardonné Isaac Toussie. Par contre, il a appris le lendemain que le père de ce dernier avait fait un don significatif au GOP quelques jours plus tôt. Le Président Bush a révoqué le pardon avant que celui-ci n’ait été livré afin de ne pas donner l’impression qu’un pardon pouvait être acheté.

  2. fallaitquejteuldise dit :

    Des commentaires de la sorte ,ce n’est pas ce qu’on appelle de l’ingérence dans le processus de justice?
    On a un président qui souhaite bonne chance à son ami dans une cause où il est directement impliqué.

  3. Louise dit :

    Trump croit qu’il peut tout faire parce qu’il n’a jamais subi les conséquences de ses magouilles et même de ses actions criminelles et ça va continuer aussi longtemps que personne ne l’arrêtera. Quelle honte pour ce pays !

    1. fallaitquejteuldise dit :

      Les dirigeants qui chapeautent les organisations criminelles vivent dans le déni: malgré la nature de leurs actions, ils ont la conviction de faire le bien autour de eux au détriment des conséquences sur la société. Écoutez les confessions de El Chapo: un être attentif, doux comme un agneau, apprécié par sa communauté…

      1. gl000001 dit :

        Le Chapo fitte sur la tête à trump 😉

  4. Emmanuel Colizza dit :

    Tout en lisant votre dernière publication, j’ai pris connaissance de l’attaque de deux pétroliers dans la mer d’Oman. Bien hâte de voir les réactions américaines à ce sujet.

  5. Jean11820 dit :

    Sans remettre en cause le pouvoir de gracier, qui habituellement semble utiliser à bon escient. Ça en dit long sur la perversité et la déchéance de l’administration (fasciste) actuelle. Un personne au pouvoir (le mafioso en chef) sous enquête qui a le pouvoir de gracier des accusés – condamnés dans le cadre d’une enquête sur lui, sans compter la nomination d’un procureur en chef ouvertement partisan qui va enquêter sur les les enquêteurs et l’obstruction systématique à l’enquête!
    L’ensemble de la classe politique (les républicains champions du «rule of law» sauf pour eux) et du peuple américain devrait jeter les hauts cris pour cette parodie de justice, mais rien n’y fait.

    J’espère qu’il va gracier tout le monde (Flynn, Manafort, Gates et toute la gang) peut-être alors les électeurs indépendants mettront dehors toute cette engeance cupide et corrompue; les républicains (Mitch McConnell entre tous) et l’ensemble de l’administration actuelle.

  6. InfoPhile dit :

    Trump a assez de toupet pour réembaucher Flynn dans la foulée d’un pardon…

  7. le cirque est tellement …. disons… ahurissant.

    Comment une avocate peut-elle vendre ce genre de t-shirt et demeurer crédible???
    Comment une femme qui semble clairement en conflit d’intérêt dans une cause qu’elle critique publiquement, peut-elle être nommée avocate dans ce dossier???

    Les USA sont d’une aberrante de plus en plus grande…..

    Que Trump gracie Flynn serait aussi un conflit d’intérêt visible de la lune…..

    c’est à ce demander ce qu’ils mettent dans la bouffe aux USA pour anesthésier autant de monde en même temps…..

    étrange pour un Peuple qui a les noms honneur, courage, démocratie et probité à la bouche pour tout et rien….

    1. Réal Tremblay dit :

      La mentalité des affaires pour nos voisins du sud se résume ainsi: L’important est de faire de l’argent peu importe la manière. Ils ont effacé les pare-feux qui séparent la politique et l’entreprise, la justice et la constitution, le sénat/chambre et le lobby … Les citoyens ne savent plus faire la différence entre ce qui est permis ou immorale parce qu’on a brouillé les frontières de ce qui est légal ou pas.

      C’est ça le MARAIS !

    2. Bartien dit :

      « c’est à ce demander ce qu’ils mettent dans la bouffe aux USA pour anesthésier autant de monde en même temps….. »

      Beaucoup de gras transgénie

      1. Haïku dit :

        👏👏👏

  8. theophileraulet dit :

    Hé bien, si le président Trump laisse miroiter la possibilité de grâce présidentielle à ceux qui l’ont aidé à tricher aux élections de 2016, ça montre à nouveau à quel point il est corrompu. Mais, ne vous en faites pas, pour ceux qui sont branchés sur Fox News, et il y en a qui le sont presque constamment, lui et ses souteneurs agissent bien face aux « méchants, malhonnêtes, menteurs » démocrates et aux « fake news » qui soutiennent ceux-ci. J’ai pu voir à quel point Fox News ment, lors de mon passage prolongé chez connaissances, et c’est invraisemblable: de la propagande à fond la caisse. Goebbels aurait été fier de tels élèves. La politique américaine est victime de corruption à haut niveau, mais la nôtre au Canada m’en semble également atteinte, malheureusement, à un moindre degré probablement.

  9. Martin cote dit :

    Être américain…j’aurais honte de ce président qui est prêt à Toutes les magouilles pour faire avancer sa cause…..Il vient de lancer tout un message à Flint…un héros américain …….c’est presque sur qu’il va le gracier…….

  10. Toile dit :

    Remove and destroy. That is, that all.

  11. Réal Tremblay dit :

    Qu’est-ce que le Président a dit de Flynn après que ce dernier ait décidé de collaborer avec Mueller? Quelqu’un pourrait me rafraîchir la mémoire?

  12. Guy LB dit :

    *****************
    Les Américains — ceux dotés d’un cerveau pensant — en ont sûrement ras le bol de voir les tricheurs du cercle Trump magouiller au grand jour et leur rire au nez comme il se le permet chaque jour davantage. Bien à l’abri derrière son immunité présidentielle, et trop con, semble-t-il, pour se rendre compte que cette immunité est marquée d’une date d’expiration, Petit Donald s’amuse comme un fou à découvrir tout ce que lui permet la toute-puissance de sa fonction. Bien sûr, on peut le comprendre; comme le souligne @Louise dans un commentaire ci-dessus, l’immunité aux conséquences de ses actes a été jusqu’à présent la normalité dans sa vie.

    On a hâte que les démocrates le ramènent à la réalité et lui remettent sur le nez à quel point il coûte cher de tromper les gens autant et aussi longtemps.

  13. Henriette Latour dit :

    Contrairement à Sa Tromperie, j’ai plus d’admiration envers John McCain, prisonnier de guerre, qu’envers Michael Flynn. Suis-je normale?

    1. Benton Fraser dit :

      La question est:
      « Est-ce crédible qu’un lâche devant son service militaire puisse traiter une personne d’héros de guerre?

  14. Maïs1988 dit :

    « Il lui a notamment reproché d’avoir «vendu» son pays à titre d’agent non inscrit de la Turquie alors qu’il était conseiller de la Maison-Blanche ».

    C’est une phrase intéressante et assez révélatrice de la justice deux poids deux mesures et d’une couverture journalistique tout aussi deux poids deux mesures.

    C’est une phrase qui pourrait facilement devenir générique. Il suffirait de remplacer la « Turquie » par le nom d’un autre pays, et le « lui » qui ici désigne Michael Flynn par les noms de bon nombre de gens qui gravitaient dans l’entourage de présidents précédents, qui étaient des agents non-inscrits de cet autre pays, certains y avaient même fait leur service militaire, et incitaient ces présidents à faire des guerres ici et là dans l’intérêt supérieur de cet autre pays, pourtant à l’encontre des intérêts des USA.

    Pour ce qui est du T-shirt, il est assez près de la vérité, mais non, je n’en achèterai pas un.

    Pour Michael Flynn, «Il a aussi donné au militaire à la retraite le titre de «héros de guerre», je pense que si les médias sont parvenus à convaincre la population crédule que John McCain était un « héros de guerre », dans les faits les appellations « criminel de guerre (massacre de civils, ça s’appelle comment?)» « maladivement chronique va-t-en-guerre» (ses mots préférés « Bomb, bomb, bomb… ») seraient beaucoup plus juste; Flynn mérite bien lui aussi ce « titre » de «héros de guerre»… Pour ce que ça peut bien vouloir dire … Depuis quelques décennies, les mots ont perdu leurs significations d’origine.

    1. Bartien dit :

      Ah bin, le revenant qui n’était pas sensé revenir

    2. Benton Fraser dit :

      Il suffirait aussi de ne pas être crédible et de dire ce que vous dites!

  15. gl000001 dit :

    C’est jeudi (je ne travaille pas demain) on fait l’humour :

    Bonne nouvelle pour trump … on ne peut plus parler de lui comme d’un « pied de céleri » car les pieds de céleri ont quadruplé de valeur récemment !!!
    https://www.lapresse.ca/actualites/201906/12/01-5229971-le-prix-du-celeri-explose-au-quebec.php

  16. Benjen Stark dit :

    Après avoir râlé contre le collège électoral, les démocrates vont maintenant venir brailler sur le droit de pardon du POTUS.

    Bien sûr, en bon gauchiste qu’ils sont, ils n’ont aucun problème avec ces trucs-là lorsque ça joue en leur faveur.

    1. Bartien dit :

      AHAHAHAHAHAH

    2. loup2 dit :

      zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

      1. Apocalypse dit :

        LOL

        Effectivement, la bonne réplique!

    3. fallaitquejteuldise dit :

      @benmelangé

      Personne ne râle sur le droit de pardon présidentiel. Et vous Flynn, on pardonne ou pas? Ça, c’est de l’abus éhonté de ce droit.

    4. fallaitquejteuldise dit :

      @ ben au pays des licornes

      Donnez moi un exemple de pardon présidentiel utilisé par un président démocrate auquel les démocrates ont tiré des avantages?

    5. gl000001 dit :

      {bruits de swamp avec en arrière-plan, un hillbilly qui joue du banjo}

      1. Michèle dit :

        Deliverance!…

    6. jeani dit :

      Le pardon présidentiel, pour le tout petit président, n’est pas pour avantager les Républicains, mais bien seulement pour sa petite personne

    7. Pierre s. dit :

      Être gauchiste c’est garder les crapules en prison ? ah bon !

    8. simonolivier dit :

      Le retour de Benji veut-il dire le départ de paquerette Simon?

    9. Benton Fraser dit :

      P’tit comique…
      Le Roméo Pérusse de la politique!

    10. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (09h58)

      Un commentaire digne du sinistre individu que vous êtes. Plus rien ne devrait nous surprendre venant de vous. Un mélange de délire et de théories du complot.

      Continuez sur cette voie. C’est comme ça qu’on vous aime !!!

  17. Simon dit :

    Hum, l’avocat de la MB n’a-t-il pas incité Flynn à « ajuster » son témoignage, comme l’a démontré une bande sonore rendue publique récemment? Il n’y a pas de hasard. Si le président louange Flynn ou le gracie, c’est un simple retour d’ascenseur.

  18. xnicden dit :

    Est-ce que Trump serait assez stupide pour le gracier avant que la fenêtre pour enclencher la procédure de destitution ne se ferme? Je ne suis pas certaine.

  19. Pierre s. dit :

    ————————————

    Corruption de témoin de la part du président.
    Il incite Flynn à fermer sa gueule et en retour il lui accorde la grâce présidentielle.
    Voila ! quand une crapule occupe le bureau ovale, c’est ce qui risque de se produire.

  20. Apocalypse dit :

    @Martin cote – 09:08

    ‘Être américain…j’aurais honte de ce président…’

    Être américain, j’aurais honte d’être américain.

    Ne pas oublier que Donald Trump n’est pas à la Maison-Blanche par hasard, soixante(60) millions d’américain(e)s ont voté pour lui + un certain nombre de magouilles, ce qu’il ne faut pas oublier.

    Ce qu’on voit des Etats-Unis est alarmant et la plus grande partie de la population continue à dormir au gaz OU a les deux yeux rivés sur son IPhone.

    On a les dirigeants qu’on mérite, ça devrait donner froid dans le dos à quiconque s’arrête deux secondes pour y penser. Imaginer, Donald Trump est le politicien, le dirigeant, le président que ‘vous’ méritez … Comme on dit: OUCH!

  21. Apocalypse dit :

    @xnicden – 10:25

    ‘Est-ce que Trump serait assez stupide pour le gracier…’

    ‘Rhetorical question’, je suppose! Mais dans tous les cas, la réponse est OUI!

  22. Pierre s. dit :

    ———————————

    Belle gang de ti clins …. POTUS 45, Manafort, Cohen, Flynn, Stone, Bannon, Kushner, Don Jr ….
    Non mais qui veux de ca à la MB ….

    Même la grosse andouille a été obligé de se débarasser de la moitié de sa gand de « very best »
    Pour d’autre ils se sont carrément ramassé en prison.

    Tsé Benjen Stark, la grosse andouille, Mister 7 faillites a de la difficulté à gérer un paquet de gomme
    alors c’est débile de penser que cet abrutit a le pouvoir de grâcier n’importe qui …..

    heureusement que Charles Manson est mort

  23. Apocalypse dit :

    @fallaitquejteuldise – 10:08

    ‘Personne ne râle sur le droit de pardon présidentiel.’

    En fait, oui, moi!

    Ce droit ne devrait même pas exister!

    La justice est l’affaire de système de Justice, alors qu’on les laisse faire leur travail! Pas besoin d’introduire d’arbitraire dans les affaires de Justice, ce qui est encore plus vrai avec Donald Trump qu’avec d’autres présidents, mais reste que ce droit est absurde.

    1. fallaitquejteuldise dit :

      @Apocalypse

      Tout dépend de la façon dont ce droit est exercé. Pour faire le parallèle avec les tribunaux canadiens, en droit de l’immigration, le ministre a un droit de regard pour suspendre une décision des tribunaux. Ce privilège a permis de changer des décisions qui allaient à l’encontre du gros bon sens. Pour ce qui est de Trump, gros bon sens, ça fait pas parti de son vocabulaire.

  24. Paquerette Palardy dit :

    Sur les 289 pardons d’Obama . combien ont été questonnés comme les 4 pardons accordés par Donald Trump à date, sans parler des 1175 commutations de peine accordées par Obama, en avez-vous entendu parler ? non, toujours le meme deux poids deux mesures.

    1. Benton Fraser dit :

      La différence, c’est qu’Obama ne le fesait pas par intérêt personnel pour contrer la justice….

      Mais cette (grande) nuance vous dépasse assurément!

      1. jeani dit :

        @Ben ton

        Oups, je n’avais pas lu votre commentaire!

    2. jeani dit :

      @Pâquerette

      Sur les 289 pardons accordés par Obama, combien de ces pardons l’étaient pour protéger sa personne?

      1. Pâquerette Palardy dit :

        Sur les 4 pardons accordés par Trump à date lesquels sont pour protéger sa personne? Les pardons dont vous parlez sont des hypothèses, attendons voir n’est -ce pas!

      2. Benton Fraser dit :

        @Pâquerette Palardy

        Sérieux!!!

        Un parle de types proches de Trump et qui ont travaillés pour lui!!!

        Pour vous, que le détecteur sonne, qu’il fasse chaud et que vous ne voyez que de la fumée ne sont que des hypothèses… parce que vous ne voyez pas le feu!

    3. Rustik dit :

      Si Donald Trump donne des pardons dans des situations où il n’est pas en conflit d’intérêts, il peut en donner 2,890 et il peut commuter 11750 peine, et vous n’en entendrez pas parler. Donc, il peut faire 10 fois plus gros qu’Obama et vous n’aurez personne qui va vraiment le critiquer. Mais faire un pardon où il est en conflit d’intérêt, c’est 1 de trop.

      1. Rustik dit :

        « Attendons », c’est sage, alors je vais ajouter une précision: remplacer « où il n’est pas en conflit d’intérêt » par « Où il n’y a pas d’apparence de conflit d’intérêt ». En gros qu’il agisse professionellement (ex: moi, je perds ma job si j’agis avec l’apparence de conflit d’intérêt…)

    4. Gilles Morissette dit :

      @ Pâquerette Palardy (11h28)

      La différence puisqu’il faut tout vous expliquer, est que le président Obama la faisait par souci de justice, un concept que votre cerveau ou du moins ce qui en tient lieu, n’a manifestement pas encore intégré.

      Le TDC-En-Chef lui se sert de ce pouvoir pour gracier des criminels, des fripouilles comme l’ancien shérif Joe Arpaio. Le seul être vivant qui a été gracié par votre gourou et qui ne correspondait pas à cette description est la dinde du « Thanksgiving »

      En passant, saviez-vous que les commutations de peine dont vous parlez (et que les médias ont abondement parlé) visaient des individus qui avaient été jugé non-dangereux par le Service Américain des prisons et qui ne présentait donc pas un risque pour la sécurité publique.

      C’était une réponse aux graves problèmes causés par la surpopulation carcérale dans les prisons américaines.

      Contrairement à votre gourou, le président Obama avait agi sur la base des recommandations qui lui avait été faite par les autorités du système carcéral.

      Je parie que vous ne saviez pas tout ça. Bien sûr que vous l’ignoriez car vous êtes trop occupé à colporter les mensonges que vous lisez sur les sites de MDR que vous fréquentez pour vous préoccuper de ce genre de détails.

      Vous venez de vous faire prendre en flagrant délit de mensonges, encore une fois.

      1. Pâquerette Palardy dit :

        @Gilles Morissette
        De mensonges…vous divaguez mon cher, reprenez-vous….le commentaire que j’ai fait est qu’il n’y a eu au aucun questionnement de la part des médias sur les 289 pardons et les 1175 commutations de peine qu’Obama a fait pendant son règne, point.

  25. kintouai dit :

    Belle gang d’engraissés graciés parmi un peuple d’obèses qui se complaisent dans les foutaises. M. Hétu devrait rebaptiser son blogue : L’Amérique dans tous ses tas.

  26. Gilles Morissette dit :

    Flynn a raison d’espérer obtenir la grâce présidentiel. Il correspond au profil d’individus que Potus 45 adore: Une fripouille un être sans scrupule, un faux jeton en plus d’avoir une sale tête de noeud.

    Il a eu la « brillante idée » de recourir aux services d’un avocat anti-Muëller ce qui augmente ses chances de façon considérable.

    D’ailleurs, je suis certain que nos trolls de service vont se procurer le « magnifique » T-Shirt mis en vente!!

    Ils feront fureur dans des soirées chics avec cette « pièce de collection » !!

Répondre à Benjen Stark Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :