Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

À leur premier match de la Coupe du monde féminine de soccer disputé en France, les Américaines, championnes défendantes, ont célébré hier chacun de leur but avec la même exubérance contre la Thaïlande, dont les joueuses étaient en larmes après avoir encaissé 13 filets sans réplique. Certains observateurs ont trouvé que les Américaines avaient manqué de fair-play, dont Clare Rustad et Kaylyn Kyle, anciennes joueuses de l’équipe canadienne et désormais chroniqueuses sur la chaîne TSN.

«Je crois juste qu’elles auraient pu gagner avec humilité et grâce, et elles n’ont même pas réussi à faire ça. Célébrer buts après buts, jusqu’à la fin du match était complètement inutile», a réagi Clare Rustad, selon cet article publié sur le site de Paris Match.

«C’est quoi ça ? Elles sont la première équipe du monde. Et, je le dis, je suis dégoûtée. Vous jouez contre une équipe qui participe pour la première fois à la Coupe du monde (en réalité, les Thaïlandaises ont joué leur première Coupe du monde en 2015, ndlr). Elles sont simplement heureuses d’être là. Ca m’embarrasse. J’ai été une athlète professionnelle. Il y a des enfants qui regardent», a ajouté Kaylyn Kyle.

Sur Twitter, Abby Wambach, ancienne joueuse de l’équipe américaine, a défendu ses compatriotes et laissé entendre que certaines critiques formulées à l’encontre de ces dernières relevaient du sexisme.

Qui a raison? Les Canadiennes ou l’Américaine?

P.S. : Je vous invite, d’ici à vendredi, à participer à l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2019. Merci à l’avance de votre précieux soutien!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo Reuters) 

65 réflexions sur “Fair-play et sexisme

  1. Gilles Morissette dit :

    Qui a raison ? Les Canadiennes bien sûr.

    À quoi vous attendiez-vous de la part joueuses dont le dirigeant est un Gros Morron pas-de-classe. Elles sont à l’image de ce qu’est devenu leur pays par rapport au reste de la planète.

    Un « shit hole country ».

    Je leurs souhaite une défaite mémorable contre le Canada.

    1. Denis Bergeron dit :

      J’ai jamais vu aucun joueurs gagnant ne pas manifester lors d’un nouveau but, surtout lorsqu’ils écrasent l’autre équipe.

      1. gl000001 dit :

        On le voit très souvent au hockey, au baseball, au tennis … Suivez-vous le sport un peu ?

      2. Réal Tremblay dit :

        Il y a une différence entre manifester sa joie et exploser de joie lors d’une victoire déjà acquise.

    2. Francis M dit :

      « À quoi vous attendiez-vous de la part joueuses dont le dirigeant est un Gros Morron pas-de-classe »…

      Ben oui…Il y a une corrélation évidente ici…(soupir) ! Un billet sur une équipe de soccer qui est encore un prétexte pour insulter Trump. Bon dieu que ça devient lassant de lire certains commentaires depuis un certain temps. Ne lâchez pas le narratif surtout !

      1. Réal Tremblay dit :

        Je déteste ce Président mais il y a du vrai que quelques-uns qui utilisent des circonstances pour tout relier à Trump quand il n’y a aucun rapport.

    3. Pâquerette Palardy dit :

      @Gilles Morissette
      Vous n’en manquez pas une, en quoi Donald Trump est-il responsable dans la réaction de ces athlètes, vraiment vous poussez fort, votre crédibilité en prend un coup, allez un petit effort, vous êtes capable de mieux que çà.

      1. Gilles Morissette dit :

        @ Pâquerette Palardy (18h08)

        « Votre crédibilité en prend un coup »

        Ha, Ha, Ha !!

        Au lieu de vous préoccuper de ma crédibilité, vous devriez vous inquiéter de la vôtre qui il faut bien le dire, n’est pas déjà très élevé à chacun de vos commentaires, elle diminue encore un peu plus.

        Donc, je n’ai pas aucune leçon à recevoir d’une personne comme vous.

        Tenez vous le pour dit.

  2. Jean11820 dit :

    Effectivement, on y voit la mentalité américaine d’écraser ses adversaires même dans le sport où en principe un certain fair play est de mise. C’est dans la ligne de pensée de l’administration actuelle. Comment il dit l’autre: sad.

  3. cytoman71 dit :

    Il n’y a aucun sexisme dans le commentaires des anciennes joueuses canadiennes et ils avaient raison de s’exprimer ainsi!
    Je crois que même si c’était des hommes qui avaient agit de la sorte ils auraient été remis à leurs place!!! Il y a quand même des « lois » non écrites qui stipulent qu’il faut respecter l’adversaire quand ont les dominent totalement……

    Je ne crois pas non plus qu’on peut ramener tous les événements à Trump……..Ben beau être anti-Trump……mais come on!!!

    1. Francis M dit :

      « Je ne crois pas non plus qu’on peut ramener tous les événements à Trump……..Ben beau être anti-Trump……mais come on!!! »

      C’est justement ce que je dénonce içi… Plusieurs ont des opinions sensées, mais plusieurs autres commentaires font en sorte que ce blogue devient un vrai cirque à pensée unique. Tous y gagneraient a avoir des échanges intelligents et des débats constructifs au lieu de la partisanerie aveugle, autant d’un bord que sur l’autre !

      1. yepasbon dit :

        @ Francis.M
        Je soutiens votre point de vue . Quand le sujet n’a aucun rapport avec la politique , particulièrement en ce qui concerne le squatter de la Maison Blanche , restons-en là . Vous pouvez voir par le terme employé , mon désaccord avec cet individu , mais passons ! Quand à ceux dont la plupart des blogueurs sont contre , nous parlons ici d’un blogue d’opinion , soyons respectueux , tout en les forçant à exprimer leur point de vue par l’argumentaire et non par le commentaire . Posons-leur des questions qui exigent réponses .

      2. papitibi dit :

        @ yepasbon 19:40

        Posons-leur des questions qui exigent réponses .

        Une vie entière ne suffira pas à leur faire cracher une réponse susceptible d’être qualifiée de AR TI-cul ÉE.

  4. Normand Matte dit :

    Lire la réplique de Brandon Gallagher concernant l’attitude de respect qu’impose le jeux…

  5. treblig dit :

    Vers le 5 ou le 6 -0, vous faites circuler le ballon entre les joueuses américaines. Ça devient alors une sorte de pratique. Nul besoin d’humilier jusqu’aux larmes l’adversaire.

    Avec tout juste un peu de classe

    1. Gilles Morissette dit :

      @treblig (15h10)

      À 5 ou 6-0 au soccer,, tu fais jouer tous tes réservistes afin de faire reposer tes joueurs réguliers et éviter les blessures inutiles.. On voit ça souvent dans d’autres sports d’équipe (hockey, baseball, football, basketball, etc).

      C’est une question de logique et de GBS. Pourquoi risquer de perdre un de tes joueurs-vedettes dans un match dont l’issue est déjà connue?

      1. Fred DC dit :

        Au soccer (chez les hommes à tout le moins) il y a une limite de 3 remplacement par match. On ne peut donc pas embarquer tous les réservistes.

      2. Gilles Morissette dit :

        @Fred DC (15h30)

        Vous avez raison. Ce n’est pas comme dans les autres sports.

      3. simonolivier dit :

        @fred dc au soccer tu n’as droit qu’à 3 changements sauf dans les rencontres amicales où les équipes s’entendent sur le nombre de changements avant le match et dans les ligues de développement comme les ligues juvéniles au Québec. Et e peu importe que ce soi le foot féminin ou masculin. Un bémol toutefois. Depuis le dernier Euro masculin (2016), la FIFA permet un quatrième changement dans les matchs sans lendemain (finales, semi, quart) si le match va en prolongation. Ce pour le Mundial homme et femme, l’Euro et la LDC et certaines compétions nationales et internationales

      4. Bob Inette dit :

        Le nombre de substitutions au soccer est limité à TROIS !

  6. Apocalypse dit :

    ‘Qui a raison? Les Canadiennes ou l’Américaine?’

    Les Canadiennes, bien entendu!

    Lorsque j’ai vu le score hier, je me suis demandé comment il se faisait qu’on c’était rendu à treize(13) buts. Dans les autres sports, on lève le pied pour ne pas humilier l’adversaire, mais de toute évidence, le mémo ne s’est pas rendu chez l’équipe américaine.

    L’humilité, une extraordinaire qualité dans mon bouquin, est un concept tout à fait étranger à cette équipe et en fait, à un très grand nombre d’américains, ce qui explique d’ailleurs bien des choses que l’on voit dans cette société. Encore et toujours, le complexe de Dieu!

    Si l’équipe américaine se fait planter dans ce tournoi, on va sans doute voir de larges sourires sur bien des visages!

    1. Madalton dit :

      Le problème dans ces compétitions, on l’a vu au hockey international où le Canada a démoli le Danemark 14-0 au championnat junior, c’est que le différentiel des buts pour et contre sont importants. Je ne connais pas les règles au soccer cependant.

      Le Canada a été puni par les hockey Gods comme le dit Cherry et ils ont été éliminés par la Finlande avant la ronde des médailles. En espérant la même chose pour cette équipe des USA.

      1. simonolivier dit :

        @madalton Vous avez totalement raison pour ce qui est du différentiel de but. Mettons que je m’y connais un peu beaucoup en ce qui concerne le foot. Un de mes enfants a joué à un très haut niveau et je suis ce sport depuis 1974 (J’étais au stade de Munich pour la finale Allemagne v. Pays-bas) Alors voici comment ca se passe. Disons que les Américaines ont vaincus la Thaïlande par 13-0, dans le même groupe les Suédoises (8eme au monde) a battu le Chili 2-0. Si les Américaines battent les Chiliennes par le même score et que le match USA-Suède finit nul le score final du match Suède-Thaïlande déterminera qui fini première du groupe. Alors, c’est plate mais dans ce genre de compétition on ne peut lever le pied. Les Américaines auraient pu lever le pied et gagner 6-0 mais si les Suédoises gagnent 7-0 dans le scénario plus haut, elles passent devant les Américaines et ont un parcours plus facile pour les hutiième et quart de finale. Le différentiel est le premier tiebreaker

        Ce que Kaylyn Kyle et Rustad ont dit n’a rien à voir le score final car elles ont expliqué les règle de ce type de compétition. Ce qu’elles ont surtout mentionné c’est la réaction des joueuses après chaque but surtout la réaction de Rapinoe après le neuvième but (Rapinoe n’est pas reconnu pour sa grande classe). Wambach qui accuse quelqu’un de sexisme. Elle est mal placée Wambach. Elle s’amuse à faire la leçon à tous et toutes depuis quelques années. On aurait vu la même réaction si on était au Mundial masculin de la part des commentateurs. C’est le manque de classe que l’on reproche pas le score final…mais venant d’un pays qui à un gros pas de classe à sa tête, rien n’est surprenant.

        @treblig Il n’y a que 3 changements possibles au foot. Un joueur sorti ne peut revenir.

  7. monteregien dit :

    Il y a deux aspects.
    1. Oui, on marque autant de buts qu’on peut. Le contraire serait manquer de respect pour le tournoi.
    2. Non, on ne célèbre pas comme des malades après le 8e but et autres.

  8. Apocalypse dit :

    @cytoman71 – 15:06

    ‘Je ne crois pas non plus qu’on peut ramener tous les événements à Trump……..Ben beau être anti-Trump……mais come on!!!’

    Tout à fait d’accord!

  9. V-12 dit :

    J’ai vu le match en direct et j’étais vraiment en beau fusil de voir les joueuses américaines se sauter dans les bras en dansant après le… 11e but. Et ça aurait été la même chose si l’équipe masculine avait agit ainsi. À un moment donné, trop c’est trop.

    C’est pas du sexisme, c’est juste du gros bon sens.

    Que serait-il arrivé si, écoeurées de voir un si grand manque de respect, les joueuse adverses avaient décidé de tackler dans les chevilles pour blesser? Qu’auraient dit les Américaines?

    En passant, j’y suis allé de ma contribution que je considère plus comme un judicieux investissement. Apprendre n’a pas de prix. Et on apprend beaucoup ici.

    1. simonolivier dit :

      @v12 Tacler dans les chevilles pour blesser? Manque de respect envers une équipe d’Amérique du sud comme le Chili ou la Colombie et vous verrez que c’est exactement ce qui arrivera.

      1. V-12 dit :

        Je sais, c’est pour ca que j’en parle. Je l’ai vu maintes fois. Les italiens ne donnent pas leur place non plus.

  10. Apocalypse dit :

    @Madalton – 15:21

    ‘… c’est que le différentiel des buts pour et contre sont importants.’

    Effectivement, c’est important, mais à cinq ou six à zéro, les américaines étaient en business. Il n’y a aucun doute qu’elles vont se qualifier pour la prochaine ronde, alors elles devaient lever le pied par respect pour ce sport et l’adversaire.

    1. Madalton dit :

      Je suis d’accord. Quand j’étais entraîneur au hockey mineur et que l’on menait par une certaine marge et que l,autre équipe n’était pas dans le coup, seuls les joueurs n’ayant pas encore compté un but dans la saison avaient le droit de lancer au but. Les défenseurs jouaient à l’avant et vice-versa.

      Mes équipes ont déjà mangé des volées (21-0 et 17-1) et l’entraîneur adverse sautait de joie à chacun des buts. Une autre fois, une équipe Novice B de Chibougamau menait 6-0 après une période et les joueurs ont cessé de lancer au but. Ils arrivaient à 2-0 et ils lançaient la rondelle dans le coin de la patinoire. J’ai remercié le coach après la partie.

      Le savoir être est aussi important dans le sport que dans la vie.

  11. Jean dit :

    Contrairement à ce que laisse entendre Abby Wambash, le même genre de commentaires aurait été fait s’il s’était agi des hommes; un exemple par l’inverse : rappelez-vous, en passant, la « dégelée » 7 à 1 encaissée par le Brésil en demi-finale de Coupe du Monde chez lui, aux mains de l’Allemagne… certains ont même commenté ce résultat en disant que l’Allemagne a encaissé un but pour ne pas humilier le Brésil davantage en le blanchissant… est-ce vrai ? Je l’ignore, mais connaissant l’éthique du milieu, je n’en serais pas surpris.

    1. vercheres dit :

      Désolé de la redondance de mon commentaire, je n’avais pas vu la référence au match de 2014.

    2. treblig dit :

      @jean

      Depuis ce match, il existe une coutume au Brésil ou, quand quelque chose va de travers ou ne fonctionne pas , on dit que c’est 7 à1.

      1. Richard Desrochers dit :

        Je crois qu’on va dire la même chose des États-Unis.
        En tout cas, je le suggère.

    3. simonolivier dit :

      @jean non le but marqué par le Brésil était vraiment bien orchestré et pendant un bout de temps à la fin du match le Brésil avait l’air du Brésil. C’était 5-0 à la mi-temps et oui les Allemands ont levé le pied sauf que c’était un match de demi-final où seul le score final compte. Mais le but de Oscar était pas mal. Et les Allemands ont très peu célébré le buts 6 et 7 de Schürlle. Le capitaine de l’Allemagne Mats Hummel avait demandé à ses coéquipiers d’être très réservés dans leurs célébrations en deuxième mi-temps et à la fin. Ce qu’ils ont fait. Alors Wambach peut aller se faire cuire un oeuf. Et nous devons espérer que la grande Christine Sinclair batte le record de buts en carrière de cette dame.

  12. Syl20_65 dit :

    Toujours le même triomphalisme débilitant des états-uniens. N’oublions pas qu’ils se sont auto-décrétés exceptionnels.

  13. Van Vader dit :

    Dans une coupe du monde, le nombre total de de buts peu être décisif au final, donc on accumule tant qu’on peu.
    Le coté sportif devra te forcer de te garder une tite gêne après 6-0…

  14. vercheres dit :

    Les Allemands ont planté les Brésiliens 7-1 dans leur coupe du monde en demi-finale, chez eux en 2014. Après 4-0, les « célébrations » étaient sobres: un tape dans la main et on se replace pour jouer. Qui est ton leader, qui est ton modèle, qui est ton coach? Toutes des questions qui vont influer ta façon d’aborder la compétition. 13-0, complètement inutile. C’est comme ça que la balle-molle est initialement disparue des JO, pas assez de compétition.

    Et Wambach de blâmer la FIFA? Karma, karma!

    1. simonolivier dit :

      @vercheres Wambach est en guerre contre la FIFA, la USSF et les ligues professionnelles depuis des lunes les accusant de sexisme et de favoritisme envers le foot masculin. Elle se plaint que les hommes sont beaucoup mieux payés. Ce qui est vrai sauf que les revenus du sport masculin sont dans les milliards et ceux du côté féminin ne sont qu’une petite fraction. Toutefois, elle a partiellement raison sur l’attention porté au côté féminin versus le côté masculin.

  15. Mouski dit :

    Vous savez, lorsque l’on a un président TDC, ça se reflète dans tous les coins y incluant cette équipe d’imbéciles. Quelle honte, c’est même gênant.

    1. kintouai dit :

      « Vous savez, lorsque l’on a un président TDC, ça se reflète dans tous les coins…»

      On pourrait tout aussi bien dire : « Vous savez, quand on a un peuple de TDC, qui se croit le nombril du monde, on finit forcément par avoir un président TDC. »

      1. Haïku dit :

        Dans le mille !👌

  16. Pierre S. dit :

    —————————–

    Personnellement, absolument rien de sexiste ….

    Elles ont gravement manqué d’esprit sportif ….
    Apres 5 ou 6 but tu lève le pied et tu célèbres modestement.
    Tristement elles ont été à l’image de leur président …
    et ca c’est vraiment pas un compliment.

  17. Martin cote dit :

    Je ne comprends pas le sexisme…ce sont deux canadiennes qui ont faits des commentaires…..ce ne sont pas des hommes….les américaines auraient pu faire preuve d’un peu d’empathie au lieu de célébrer comme elles ont faites…..elles ont manque de classe…point….

  18. Pierre S. dit :

    ————————

    Pour ce qui est de Mme Wambach …
    En tout respect elle a été une formidable athlète mais certes pas
    un exemple de fair play et de classe.

  19. Mouski dit :

    On va finir par réaliser que la « suffisance « de Trump est le reflet de cette nation au bord du gouffre.

  20. Réal Tremblay dit :

    J’ai joué au soccer pendant une dizaine d’années pour une équipe dominante de la ligue. Lors de rencontres contre de « petites » équipes, nous célébrions modestement à partir de 4 ou 5-0. Pas obligé d’humilier nos adversaires parce que nous nous mettions dans leur peau et nous aurions détesté être traités de cette façon.
    Le fait d’être un ou une femme n’a aucun rapport. Quand on parle de l’arrogance américaine dans les sports, ce n’est pas une légende.

  21. monsieur8 dit :

    Au soccer, tu peux te faire pénaliser (carton rouge) si tu célèbres un but de manière irrévérencieuse.

    https://www.youtube.com/watch?v=WpRjXSdB7f0

    Je comprends les arbitres de ne pas avoir sévi durant le match car les célébrations étaient« correctes ». Mais j’espère que la fédération va envoyer un petit message à ces joueuses. Ce qu’elles ont fait, c’est étaler leur manque de classe à la face du monde. Pas une belle image pour leur sport…

    13-0 et aucune considération pour leurs adversaires, c’est pas fort ! Heureusement, ces filles sont l’exception dans le sport; ce comportement n’est pas la norme.

    1. simonolivier dit :

      @monsieur8 Non une célébration excessive ne vaut pas un rouge mais un jaune. Dans tous les cas de votre vidéo, le joueur reçoit tout d’abord un jaune puis un rouge parce qu’il s’agit du deuxième jaune dans le même match. Deux exceptions dans la vidéo, le gardien qui fait un bras d’honneur après son arrêt sur un penalty. Ce geste est interdit par la FIFA et vaut un rouge tout comme un doigt d’honneur. L’autre cas est l’attaquant qui fait semblant de tuer son adversaire. Ce geste est également interdit, comme le geste de faire semblant de trancher la gorge, et vaut un rouge peu importe quand il est fait durant le match parce qu’il est considéré comme un geste violent. Retirer son chandail après un but est également interdit et vous vaut un jaune.

      1. monsieur8 dit :

        @simonolivier : merci pour les précisions et corrections. J’ajouterais à votre liste le salut hitlérien fait par Katidis et Di Canio après leurs buts respectifs. Suspension à vie (sélection internationale) pour le premier, un match pour le second. C’est la moindre des choses. Quels cons !

  22. A.Talon dit :

    HORS SUJET — retour sur un sujet déjà abordé dans ce blogue

    Pendant qu’on se désole de la rapide dégradation du tissu social aux États-Unis, quelques progrès pointent néanmoins à travers l’immense tas de fumier qu’est devenu la politique américaine.

    La rue où est situé le siège social de la NASA à Washington DC vient tout juste d’être renommée «Hidden Figures Way» en l’honneur des célèbres scientifiques afro-américaines Katherine Johnson, Dorothy Vaughan et Mary Jackson, grandes pionnières de l’astronautique et des droits sociaux dans leur pays. Une reconnaissance provenant étrangement des représentants du régime orangé…

    «Sign of Progress: Street Renaming Puts NASA Headquarters on Hidden Figures Way»
    https://www.nasa.gov/feature/sign-of-progress-street-renaming-puts-nasa-headquarters-on-hidden-figures-way

    1. gl000001 dit :

      J’imagine que trump n’était pas au courant ?

      1. Haïku dit :

        🤣👍 !

  23. kelvinator dit :

    « Would you say this about the men? »

    On sait que les accusations de sexisme sont bidon lorsque l’on constate qu’il n’y a aucun exemple.
    Faire un procès d’intention et prétendre que les autres auraient agit ainsi, sans l’ombre d’une preuve, seulement parce que sa conforte nos préjugés, est ironiquement le même genre de comportement qu’elle tente de combattre…

    D’autant que c’est assez faible comme défense. Cela s’explique soit parce qu’elle était une attaquante, ou que son parcours académique était moins prestigieux.

  24. et les coaches, ils servent à quoi???

    ET les joueuses… aucune n’a tenté de calmer ses équipières….

    Belle démonstration de petitesse…

  25. gérard séguin dit :

    La modestie est un comportement inconnue pour une grande majorité d’américains. Culture oblige. Les plus grands, quelques soient les domaines connaissent la modestie.

    1. loup2 dit :

      C’est ça les états-uniens.

  26. Sage 2010 dit :

    Je suis un grand fan de soccer et de basket. Je suis plus le soccer masculin. Pour le basket, c’est 50-50.

    J’ai des liens pour la suite de la compétition.

    https://en.wikipedia.org/wiki/2019_FIFA_Women%27s_World_Cup

    https://www.fifa.com/womensworldcup/

    Dans cette compétition, si la France et les USA terminent en tête de leur groupe respectif, elles vont s’affronter en quart de finale à Lyon.Ce sera un choc.

    J’ai vu un match de Rugby en 2003 entre l’Australie et la Namibie. Le score: 142-0.

  27. jeanfrancoiscouture dit :

    Mettons que célébrer chaque but comme si on venait de marquer le point gagnant après deux heures de supplémentaire, c’est trop. Me semble que si on domine complètement le match, rendu à quatre ou cinq points, on pourrait se contenter de faire des «High Five» au lieu de se rouler part terre ou se prendre pour un «Pogo Stick».
    Toujours dans le sujet mais dans son aspect «politique», mettre cette équipe dans le camp de Donald Trump est un peu contradictoire. En effet, Megan Rapinoe s’est jointe au «Mouvement Kaepernick» en 2016 et je doute que Donald Trump ait envie de l’inviter à la Maison Blanche advenant une victoire de l’équipe surtout quand on l’a entendu exiger que l’on «sacre dehors du stade ces S.O.B’s.»

    https://www.usatoday.com/story/sports/soccer/2016/09/04/soccer-star-rapinoe-knells-during-national-anthem/89875384/

  28. Ziggy dit :

    Soyez assurés que l’équipe canadienne n’aurait pas agit de cette façon, chez nous le fairplay et le respect des compétiteurs est une tradition mais faut-il pour autant blâmé l’équipe américaine de trop d’exubérance au détriment de l’équipe Thaïlandaise.
    N’oublions pas qu’il est question de la finale de la coupe du monde féminine 2019 ou les pays envoie leur meilleur équipe, qui ne doivent pas s’attendre toujours â des victoires surtout si elles doivent affronter l’équipe Àméricaine championne de trois coupe du monde et de quatre médailles d’or olympique.
    Elles ont une réputation de gagnante à préserver ,étant américaines elles ne font pas dans la dentelle et selon la tradition américaine ce qu’elles veulent c’est écrasé l’adversaire pour prouver la grandeur de l’Amérique et sa supériorité.
    Elles n’ont même pas pensé àl’humiliation subit par l’équipe adverse.

    Tout cela à cause d’une loi voté en1972 qui interdisait la discrimination du àu genre, ce qui a forcé les universités à développer des disciplines sportives pour les filles financé au niveau de celle offerte àu gars (football,basebal, ect) ce qui s’est traduit par l’affût des inscriptions des filles en vue d’obtenir une bouse d’étude et de là la constitution d’une dinastie au soccer féminin au fil du temps.

    Pour le futur les différents pays qui ont une véritables culture du soccer (France,Allemagne,Angleterre) ont mis en place des programmes qui vont bientôt changé la donne.

  29. Sage 2010 dit :

    HS, mais toujours dans le soccer.
    Juste un petit message à passer pour notre ami Ducalme.

    La Coupe du Monde masculine 2026 aura lieu au Canada, Mexique et USA. On pourra voir des matchs de Coupe du Monde à Montréal, Toronto et Edmonton. Le stade olympique sera rénové pour l’occasion.

    Désolé du retard j’attendais l’occasion.

    https://en.wikipedia.org/wiki/2026_FIFA_World_Cup

    https://resources.fifa.com/image/upload/united-2026-bid-book.pdf?cloudid=w3yjeu7dadt5erw26wmu

    Je suis allé en Afrique du Sud pendant la CM 2010 et j’ai suivi des matchs aux stades.

    Je n’oublierai jamais la photo unissant Américains et Iraniens pendant la CM 1998 en France. Un grand instant de fair-play.

    https://www.fourfourtwo.com/features/usa-vs-iran-france-98-most-politically-charged-game-world-cup-history

  30. Ziggy dit :

    Oups:dynastie,afflux

  31. Daniel Legault dit :

    C’est pour ça que les américains qui voyagent seul aiment bien mettre un drapeau canadien sur leur sac à dos.

    1. Haïku dit :

      Ouch Canada ?

Répondre à simonolivier Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :