Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Quelle métaphore incroyable cette salle est-elle pour tout le processus qu’est devenue l’obtention de soins de santé et d’avantages pour les premiers intervenants du 11-Septembre. Derrière moi, une salle remplie de premiers intervenants du 11-Septembre et devant moi, un Congrès presque vide. Je suis désolé si j’ai l’air en colère et peu diplomate. Je suis en colère, et vous devriez l’être également.»

Jon Stewart, ancien animateur de l’émission satirique The Daily Show, dénonçant l’indifférence des élus du Congrès face au sort des premiers intervenants du 11-Septembre, dont le fonds d’aide fait face à des coupes malgré les cancers et autres maladies qui les affligent.

P.S. : Je vous invite, d’ici à vendredi, à participer à l’avant-dernière campagne de financement de ce blogue en 2019. Merci à l’avance de votre précieux soutien!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo Twitter)

38 réflexions sur “La citation du jour

  1. Dekessey dit :

    L’intégral:
    https://www.youtube.com/watch?v=Y2QMqsNvWuc&t=32s
    Excellent plaidoyer

    1. Michèle dit :

      Ouf!…. Excellent en effet. Très émouvant.
      Pourquoi n’y avait-il pas plus de représentants au congrès?

  2. monteregien dit :

    Les premiers répondants paient pour toutes les fois où Stewart s’est payé la tête des politiciens.

    1. Haïku dit :

      monteregien
      Intéressant constat. 👍

    2. arrowe77 dit :

      Ça n’a absolument rien à voir. Ça faisait déjà très longtemps que les politiciens ne foutaient rien quand Stewart s’est finalement fâché et a décidé d’en faire sa cause. Personne n’en parlait avant lui, et sans lui, leur cause serait tombé dans l’oubli le plus complet.

  3. Hé ben mon Vieux! dit :

    Pôôôôôvre monsieur Stewart, si les Républicains se foutent que leur président viole les lois, couche avec l’ennemi, bafoue la vérité du revers de la main et ment éhontément qu’il va aider les travailleurs mais aide plutôt ses riches ti-namis, pensez-vous vraiment qu’ils vont avoir une conscience pour venir en aide à des gens qui ont subi un traumatisme il y a maintenant 18 ans et qui ne représentent pas une grosse portion de l’électorat républicain??? Je comprends votre indignation mais vous perdez votre temps….triste constat.

    1. treblig dit :

      @pàquerettes

      Dites, vous suivez ou pas la discussion ?

      Bush (et Obama ensuite) ont mis en place un programme pour soigner les premiers répondants atteints de cancer suite au 9/11. C’est ce programme que le Congrès actuel ne veut pas poursuivre plus longtemps. Bush et Obama ont fait leurs devoirs. Pas Trump.

    2. fallaitquejteuldise dit :

      @ pâquerette

      Ah oui je l’oubliai celle là: la faute à Obama! Vous êtes pathétique. On parle ici de coupe dans un fond d’aide. Et qui est le responsable? Allez, vous qui connaissez tout!

  4. C’est l’Amérique gang…. la maladie coute chère et les assureurs refusent d’assumer leurs responsabilités…. comme c’est leur habitude…..
    c’est comme ça pour tous les citoyens… mais penser à une assurance maladie est socialisme et donc mauvais…..

    fait que….

  5. NStrider dit :

    Plusieurs des Américains qui se disent « pro-life » ne le sont pas réellement, ils sont plutôt « pro-fétus »

    1. Haïku dit :

      Ouch ! 👌

    2. Laurent Pierre dit :

      En fait ils sont surtout pro future chair à canon. Ça prend quand même du monde pour que les tueries de masse puissent se poursuivre. Pro vie, pro gun, pro gun alleluia.

  6. Réal Tremblay dit :

    La salle était pleine dans le temps que c’était payant de montrer à la télé des visages tristes et compatissants.

  7. treblig dit :

    C’est surtout contre-productif.

    Si un soldat, par exemple, constate que les blessés ne sont pas correctement soignés ou que les veuves vivent dans la misère, soyez assuré qu’il ne mettra pas sa santé et sa vie en jeu lors des prochaines batailles. Ça va être le règne du planqué.

    Même chose ici. Les premiers répondants ( pompiers, policiers, ambulanciers …) ont longuement respirés les fumées des débris toxiques et cancérigènes. Avec en prime, un nombre anormal de cancéreux. Mais, bof, 18 ans plus tard, la santé des premiers répondants ne fait plus recette auprès des élus.

    1. Réal Tremblay dit :

      Pour le premier paragraphe, c’est peut-être risqué de prédire le futur comportement du soldat.

      Pour le deuxième paragraphe, l’opportunisme crasse s’est envolé 18 ans plus tard, vous faites bien de le souligner.

    2. P Lacerte dit :

      Il y’a le patriotisme et les drapeaux pour les en convaincre… 75 ans de propagande ont fait le travail…. ne vous inquiétez pas du manque de recrues pour aller guerroyer pour le bénéfice des oligarchies financières et industrielles US…

      La fierté de porter qq breloques à bas prix est puissante…

  8. Gilles Morissette dit :

    @Pâquerette Palrdy (18h50

    Si vous vous étiez donné la peine de faire une recherche, ce qui n’a pas été le cas, vous auriez découvert que les présidents Bush et Obama avaient mis en place des programmes de soutien pour les premiers répondants victimes de maladies graves à la suite de leurs intervenants lors du 9/11.

    Or, ce sont les républicains du Congrès et les fripouilles de l’actuel administration qui veulent mettre la hache dans ces programmes.

    Pas Bush ni Obama mais votre gourou ou du moins le ramassis de larbins qui compose son parti. Cette bande de crosseurs n’en n’ont strictement rien à foutre des problèmes de santé de ces intervenants.

    WTF. Il y a toujours bien des maudites limites à nous mentir en pleine face comme vous le faites à chacun de vos commentaires.

  9. Gilles Morissette dit :

    La colère de Jon Stewart est fort compréhensible. Les politiciens du moins ceux du Parti Républicain et probablement quelques démocrates, ne sont qu’une bande d’enfoirés qui se foutent complètement du sort de ces premiers répondants.

    On a loué leur courage et leur dévouement, on s’est fait prendre en photo avec eux (c’était bon pour leur image) mais lorsque vient le temps de poser des gestes concrets pour les aider, ça disparaît comme des voleurs qui ont les flics aux fesses.

    Après ça, ces fripouilles vont se demander pourquoi les électeurs les méprisent.

  10. Carl Poulin dit :

    @ Gilles Morissette 18:27
    Le Pogo-Moutarde me rappelle le titre d’un ancien film western-spaghetti dans lequel il pourrait jouer les 3 rôles principaux, titre original de ce film 《 Le bon, la brute et le truand》 que j’ai rebaptisé 《 Le con, l’abruti et le mécréant》
    Pour ce qui est de Pâquerette, elle est toujours dans le champ qui est son habitat naturel.

  11. treblig dit :

    HS
    « The best thing that ever happened to the farmers is me,” – Donald Trump

    Mouhahaha

    Suite aux guerres commerciales et tarifaires de Trump le boisseau de soya est passé d’un peu plus de 14$ en mai 2018 à environ 8$ en 2019 pour cause d’inventaires américans trop élevés ( et pour cause, les chinois achètent désormais Brésil et Argentine ).

    Un plan additionnel de 16 milliards en 2019 ( après un premier montant de 12 millirds en 2018) pour tenter de sauver les meubles pour les agriculteurs menacés de faillites .

    1. Réal Tremblay dit :

      Les citoyens proclament que le gouvernement n’a pas à s’immiscer dans leurs affaires mais quand l’argent manque, c’est bizarre, on ne les entend plus, silence radio. Eux qui accusent le Canada de subventionner nos industries. Comment appelle-t-on l’argent pour les agriculteurs? Une SUBVENTION.

  12. FlorentNaldeau dit :

    @monteregien, 18h22 « Les premiers répondants paient pour toutes les fois où Stewart s’est payé la tête des politiciens. »

    Comme @arrowe22 le souligne, vous vous gourez avec cette affirmation. La manière négligente dont le Congrès traite les premiers répondants remonte à bien avant que JS prenne fait et cause pour eux, après avoir été scandalisé par ladite négligence. Il importe de ne pas inverser la cause alléguée et les faits avérés, ce que vous faites en attribuant incorrectement à l’intervention de JS dans le dossier l’origine du mauvais sort réservé à ces gens.

  13. Carl Poulin dit :

    @ Gilles Morissette 19:33
    Ce que vous avez décrit porte un nom: crime contre l’humanité et tant qu’il y aura des roublards non imputables en politique ce genre d’action va malheureusemt continuer de se multiplier. Le pouvoir est très putatif et ceux qui l’ont ou qui le veulent sont souvent prêts à n’importe quelle bassesse pour le garder ou l’obtenir.

  14. jeanfrancoiscouture dit :

    Non mais dans quelle sorte de pays vivent ces gens? En fait, je pose cette question pour rien. Je ne le sais que trop bien ce que c’est que de vivre dans un pays où tout est «business», même la religion et la prétendue «charité». En fait, pour quiconque a des monceaux de fric, rien n’est un problème sauf peut-être la mort devant laquelle il y a une sorte d’égalité..

    Jon Stewart que j’ai vu à la télé aujourd’hui a raison d’être en «bocal vert». Que les premiers répondants aux prises avec des maladies professionnelles doivent s’arranger seuls avec leurs problèmes, cela n’a aucun sens.

    Perso, j’ai en tête le sort d’un artiste de théâtre qui, au mauvais endroit au mauvais moment, a été atteint par des balles d’un tireur fou dans un grand aéroport US. Vous pensez que, compte tenu du lieu de l’accident, l’État aurait des programmes pour la prise en charge des soins nécessaires à sa guérison et sa réhabilitation? Pas du tout! Ce sont ses amis artistes qui ont procédé à des levées de fonds par le biais de spectacles bénéfices car sa couverture d’assurance était minimale et il n’avait pas d’argent pour prendre le relais tant pour les soins que pour le manque à gagner à cause du long congé de maladie.

    M.A.G.A. dit l’autre. El voudrait qu’on le croie. C’est bien cela le plus triste. .

    1. ici on a la CSST…. CNESST maintenant mais certains considèrent que c’est excessif….

  15. V-12 dit :

    Les américains aiment rendre hommage à leurs héros. On sort le drapeau étoilé format géant, on chante l’hymne national, on leur érige une statue, on se fait photographier avec eux. Puis, on les laisse pourrir en passant aux prochains héros.

    Et quand ils reviennent en ayant besoin à leur tour d’un héros pour les aider, y’a personne à la maison. On les a jetés après usage.

    Que ce soit des soldats de retour du front, des survivants d’un massacre dans une école, d’inconnus qui se jettent devant les tireurs pour protéger les autres, de premiers répondants, tous, systématiquement, sofnt oubliés.

    Leurs héros sont des inconnus sur GoFundMe.

    Quel pays de déchéance morale qui aime glorifier sa petitesse pour la compenser.

  16. V-12 : délicat sujet…. un soldat ou un pompier dans une catastrophe est-il obligatoirement un héros??

    le 11 septembre a été marquant… mais qu’en est-il des pompiers des incendies de forêt en Californie ou de celui des inondations du Mississippi….
    aucun sinon la médiatisation de l’événement….

    un soldat est-il un héros??

    Aux USA, ils jouent sur les symboles mais ils les connaissent mal….
    Un soldat, donc un héros…. that’s it….

    un héros par définition n’a pas besoin d’aide…. alors…. inconsciemment…..

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @lechatderuelle:
      Pour ma part, je ne suis pas partisan de transformer obligatoirement en héros quiconque s’acquitte de ses responsabilités. Là n’est pas la question.
      Le problème est plutôt du côté de la responsabilité de l’État comme employeur face à ses employés auxquels on demande de veiller à la santé et la sécurité de leurs concitoyens souvent au risque de leur propre santé et sécurité.
      Le sens du devoir n’est pas nécessairement de l’héroïsme mais cela ne décharge pas l’État de ses responsabilité et ne donne pas aux «bean counters» le droit de couper dans les soins de santé de ceux qui ont pris des risques sous prétexte que les événements remontent loin ou que le lien direct entre la maladie et le travail serait un peu compliquée à établir.
      Mais «in the Land of the Free», là où, justement, rien n’est «Free», le chemin est difficile..

      1. jeanfrancoiscouture c’est ce que je crois mais aux USA aussitôt qu’on voit un uniforme le mot héros est sur toutes les lèvres……

        bref ils leur manque une CSST….

        leur problème a une solution mais elle est trop socialiste et elle implique trop de responsabilités aux employeurs….. fait que……

      2. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture
        « Chaque époque engendre son héros »?😉

  17. Au final ce qui manque aux USA c’est une CNESST….. mais ça fait trop socialisme….. et les entreprises auraient un léger pourcentage de profit en moins….

    ça demeure un choix sociétal….

  18. P-o Tremblay dit :

    Bon bin la question est qui était présent et qui ne l’était pas… et j’arrive pas a avoir la réponse nul part…

    https://judiciary.house.gov/subcommittees/constitution-and-civil-justice-116th-congress

    Lesquels?

  19. papitibi dit :

    Comment il s’appelait ce maire de N.Y.C. qui célébrait l’héroïsme de ces ‘civil servants’ qui avaient risqué leur vie AVANT l’effondrement et APRÈS l’effondrement des deux tours du World Trade Center?

    Rudy… Rudy quelque chose, tsé, le clown avec une tête de vampire, là.
    Ça sonne comme Beetlejuice, me semble. Rudy Beetlejuice…Beetlegiucyliani… HELP!

    Me sembl’ que c’est l’un des proche proche collé collé de Sa Sérénissime TRUMPerie citrouillarde… heu… lui qui les aimait tellement, les employés de la Ville dont il était ze big boss, pourquoi qu’il parle pas à ses tinamis de la Ripouserie? À son POTICHE 45 préféré?

    We will build a big big wall… avec les cendres des ‘civil servants’ tombés dans l’oubli et snobbés par une administration agenouillée devant le Petit Prince Égorgeur de la Saudite Arabie… the place where those Terrorisss came from.

    1. Haïku dit :

      Touché, 🤣🤣🤣 avec ajout::
      « Vieille amitié ne craint pas la rouille ».

  20. Mariette Beaudoin dit :

    Une société évoluée a pourtant tout intérêt à prendre soin des gens pour qu’ils deviennent en super forme. Ces derniers, une fois guéris, en aident d’autres qui en aideront d’autres et ainsi de suite. Il faut susciter l’enthousiasme et non la maladie. En autant que celui qui est aidé comprenne à quel point c’est important qu’il fasse des efforts en retour, ça peut marcher.

    Le principe de donner au suivant, quoi.

    Mais certains croient qu’il faut faire vivre les compagnies pharmaceutiques à tout prix, comme s’il n’y avait que ce moyen pour faire de l’argent. Quel manque de vision !

    Pourquoi pas des pilules pour avoir plus d’intelligence, plus de mémoire, plus d’imagination, plus de force, etc. ?

    On regarde les dommages collatéraux actuels et on s’aperçoit vite qu’ils coûtent beaucoup plus cher qu’ils ne rapportent.

    1. Haïku dit :

      @Mariette Beaudoin
      Fort bien dit ! 👌

  21. Ziggy dit :

    La grosse raclure orangée ne lèvera pas le petit doigt pour ces pompiers sans coeur il va plutôt tourner pouces vers le bas surtout à cause de l’affront que ceux ci lui on fait subir le 1 er mai en accordant leur appuient à Joe Biden,après tout ce qu’il a fait pour eux.Venant du syndicat des pompiers cette affront est loin de rendre heureux le gros salopard rancunier ua dernier degré.

  22. Pierre S. dit :

    ————————–

    Et MERCI Donald pour ton travail acharné ces 3 dernieres années à améliorer
    le systeme de santé américain ……..

    ah non c’est vrai, la grosse andouille a passé ces trois ans a faire des rallyes pour se faire réélire.

Répondre à Réal Tremblay Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :