Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Ce n’est pas la Chine qui paient les tarifs [douaniers]. Ce sont les importateurs américains, les compagnies américaines qui paient ce qui est, en fait, une augmentation d’impôts et qui la refilent souvent aux consommateurs américains.» 

Chris Wallace, animateur de l’émission Fox News Sunday, forçant ce matin le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, à admettre un fait que Donald Trump a ignoré ou camouflé après avoir donné le feu vert à nouvelle hausse des droits de douane américains de 10% à 25% sur environ 200 milliards de produits chinois.

124 réflexions sur “La citation du jour

  1. patofbarnak dit :

    C’est tellement évident tout ça, que c’est encore à se demander pourquoi ces crétins du peuple américains acceptent ces politiques de D.Tramp, au point que ça popularité à atteint 45%. Je m’en tape encore la tête sur les murs, tellement ce monde est con !

  2. Jacques dit :

    Et vlan dans la gueule….

    1. theophileraulet dit :

      Peut-être que ces augmentations d’impôts/taxes « cachés » que sont les tarifs douaniers sur les importations de produits chinois visent, entre autres, à payer l’importante diminution d’impôts de 1456M$ pour la période 2018-2027 consentie aux entreprises et à la classe moyenne américaines.

  3. Réal Tremblay dit :

    Une telle évidence entendue sur Fox!
    Espérons que ça insufflera un peu de bon sens dans l’approche d’imposition de tarifs pour la base du Président. Ce dernier va sûrement trouver une parade ou tout simplement ignorer dans ses tweets pour ne pas à avoir à s’expliquer. Le téléphone devrait sonner à la direction du réseau.

  4. Léo Miquis dit :

    Trump a avoué hier sur tweeter que ce sont les citoyens américains qui payent ses fameux « tariffs », en expliquant que pour ne pas avoir à les payer il suffit d’acheter des produits américains.
    Ce qui reste en partie faux, car nombreux produits faits aux USA utilisent des matières premières importées de Chine, qui sont donc taxées.

    Mais je pense que c’est pour ça que fox news se permet enfin de rétablir la vérité aux sujet des « tariffs », vu que le « tabou » a été levé par le dirigeant suprême.

    1. gl000001 dit :

      Et les produits made in USA vont couter 3 fois plus cher !!

      1. Madalton dit :

        Et il faut construire ou redémarrer des usines. Ça ne fait pas du jour au lendemain.

      2. Layla3553 dit :

        3x plus cher…Minimum Layla

  5. treblig dit :

    Une leçon d’histoire économique s’impose.

    En 1929, durant la Grande crise, la loi Smoot-Hawley est votée. Les États-Unis font grimper les droits de douane sur plus de 20 000 produits , lançant ainsi une course au protectionnisme. Les États-Unis augmentèrent les droits de douane de presque de 50% et ses partenaires commerciaux firent de même à titre de riposte.

    La Grande crise éclate alors.

  6. RICK42 dit :

    Des conseillers économiques ont déjà essayé d’expliquer àTrump que c’est plus avantageux de développer des services plutôt que l’économie primaire de biens mais le bonhomme n’y comprend strictement rien…

    1. Cagibi maussade dit :

      Sa vase électorale, c’est dans l’industrie primaire qu’il recrute. Sert à rien de lui parler de services, des gens instruits, c’est pas sa vase.

    2. Igreck dit :

      En 2016, on a découvert un « trou noir » au 1 600 Pennsylvania Avenue ! Toutes les idées qui s’en approchent sont immédiatement dévorées, aussi brillantes soient-elles !

      1. Haïku dit :

        👌👏 !!

      2. Henriette Latour dit :

        Igreck

        👏😂

  7. titejasette dit :

    Deux mensonges cette senaine à être comptabilisé. C’est le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, qui nous a aidé à le démasquer. Il ne ressent aucune honte. Il en est tout fier…

    Gazouillis # 1

    « Talks with China continue in a very congenial manner – there is absolutely no need to rush – as Tariffs are NOW being paid to the United States by China of 25% on 250 Billion Dollars worth of goods & products. »

    Gazouillis # 2

    “The process has begun to place additional Tariffs at 25% on the remaining 325 Billion Dollars. The U.S. only sells China approximately 100 Billion Dollars of goods & products, a very big imbalance. With the over 100 Billion Dollars in Tariffs that we take in, we will buy agricultural products from our Great Farmers, in larger amounts than China ever did, and ship it to poor & starving countries in the form of humanitarian assistance. »

    Dans le # 2, il y a deux mansonges. Quelqu’un parmi nous a-il vu les deux ?

    1. Réal Tremblay dit :

      1- Ce ne sont pas tarifs mais des impôts déguisés.

      2- Il n’y aura pas d’assistance humanitaire.

      1. simonolivier dit :

        @Réal Tremblay
        1-. 25% de $250milliard ca fait $50 milliards et non $100 milliard
        2- En effet ce ne sera pas de l’aide humanitaire mais du dumping.
        3- En fait c’est 25% sur $200 milliards

  8. Guy LB dit :

    *****************
    M. Trump est bête comme une poule qui, après avoir pondu un œuf, se retournerait pour l’écraser.

    Sa détermination à forcer les Chinois de cesser d’exiger des producteurs américains qu’ils cèdent (ou partagent… oui, mon œil !) aux industriels chinois leurs droits de propriété intellectuelle est excellente. Mais la façon de s’y prendre ressemble à de l’amateurisme, ce qui surprend de la part du King de la négociation.

    Bien entendu, il ne faut cependant pas s’étonner ni se vexer de ce que sa bonne idée cache des choses moins avouables et qu’il essaie au passage de faire avaler quelques couleuvres à ses concitoyens. Normal, il faut bien qu’il respecte le branding Trump.

  9. Lecteur_curieux dit :

    Ce sont les deux pays qui payent…

    Cela réduit le commerce et le commerce est un gain à l’échange.

    Moins d’importations pour les États-Unis moins d’exportations pour la Chine tout comme dans un contingentement.

    Citons le Baumol, Blinder, Scarth de 1986 page 356 :

     » Par ailleurs, si le commerce est limité par un tarif, c’est le gouvernement du pays importateur qui bénéficie de l’augmentation du prix. Les recettes fiscales augmentent, en effet, aux dépends des citoyens du pays et aux dépends des vendeurs étrangers qui doivent vendre moins cher, à cause de la réduction de la demande dans le pays importateur. ( Les producteurs nationaux en bénéficient également, puisqu’ils n’ont pas à payer le tarif. )  »

    Dans cette époque lointaine il y avait aussi des contingentements, le tarif était moins pire.

    Le livre défend le protectionnisme dans certains cas :

    – protéger certaines industries

    -les impératifs de la défense nationale et d’autres considérations non économiques

    – la protection des industries naissantes

    – la stratégie commerciale.

    Ou encore ils discutaient les arguments dans le livre.

    Pour la stratégie commerciale c’est d’être protectionniste dans le but d’inciter l’autre pays à faire tomber ced protections. Comme économistes disaient avoir de la difficulté avec ce raisonnement. Et c’est le traducteur aussi et avec le contexte de l’époque stratégie risquée pour le Canada d’alors mais pour les États-Unis cela pouvait marcher. Ou plutôt un raisonnement qui a une certaine valeur.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Trump utilise donc en partie l’argument de la stratégie commerciale mais pas sûr que cela fonctionne.

      Sauf que Trump sévit dans les affaires comme ailleurs et ce genre là peuvent forcer une remise en question et ensuite avoir de la rentabilité pour plusieurs années.

      La cas Holiday Corporation et on pourrait même parler de la NFL à cause de la USFL. Une menace extérieure force à s’améliorer.

      Il vous met dans le trou mais vous vous améliorez grandement par la suite. Alors les dommages que vous pensiez que cela prendrait des décennies à vous en remettre sont compensés plus vite que prévu.

      Aucune garantie que ce sera le cas? C’est comme un incendie d’une usine. L’entrepreneur honnête ne choisit pas cela. Mais celui bien assuré peut en profiter pour agrandir et se moderniser.

      On est pas assez protégé contre une énergumène comme Trump ? Il faudra donc être encore plus novateur et pro-actif.

      Des bons gestionnaires choisissent volontairement un peu de déstabilisation pour sortir les gens de leur zone de confort. Un peu pas pendant 4 à 8 ans… Mais c’est cela innovez, innovez et maximum 4 ans de ce régime.

      Il n’y a pas de vraie remise en question on reste dans les vieux paradigmes.

  10. V-12 dit :

    Kudlow essaie quand même de mentir, souffrant lui aussi de la maladie républicaine du « whatboutism », le « oui, mais »…

    Si Trump a vu cette entrevue, Kudlow va se faire attibuer un surnom… c’est ce que fait Trump quand il veut descendre quelqu’un, non? Buttigieg vient de se faire renommer aussi, alors.

    @Léo Miquis,

    Il y a 2-3 bons animateurs à Fox : Wallace, Smith, Baier. Le problème, c’est qu’aux heures de grande écoute, le fameux « primetime », c’est des affolés comme Doocy, Carlsson, Hannity, Watters, Ingraham. Et eux, c’est le message de Trump renforcé en tout temps, la propagande absolue et totale.

    1. igreck dit :

      Quelle ins-Hannity que ce réseau pour abrutis !

      1. Haïku dit :

        👌👏 !

    2. Pâquerette Palardy dit :

      À CNN la propagande contre Trump c’est du matin au soir, à Fox News vous avez des nuances.

  11. Lecteur_curieux dit :

    Pour l’effet d’un tarif ou d’un contingentement bien la figure 17.4 du Baumol en page 355 le montre pour les deux pays.

    Sans tarif ou contingentement l’exemple en barils de vins est qu’il y a 5 millions de barils échangés. Des exports pour le pays exportateur des imports pour le pays importateur.

    Avec le tarif son effet sera le même que le contingentement et cela chute à 3 millions de barils.

    Le prix lui qui était de 100$ baisse à 95$ dans le pays exportateur et monte à 110$ dans le pays importateur.

    Pour le pays importateur le détail des gains et pertes a été présenté dans un autre lien dans une conversation précédente.

    Ils échouent donc tous leur cours d’économie.

  12. gamacheg dit :

    Sur Fox News? Ben on aura tout vu!

  13. titejasette dit :

    @gamacheg « Fox News? Ben on aura tout vu! »

    Certains mensonges sont tellement gros … Mais tellement GROS que même ses zamis (Fox Niouze), son conseiller économique doivent l’admettre que ce sont des mensonges. Parce que laisser passer ces mensonges, c’est prendre les gens pour des caves.

    Dans le fonds, ils (les zamis) tentent de le « raisonner ». Vas-y moloo ! Tu en as mis beaucoup trop comme d’habitude. Trump n’a rien compris, comme d’habitude.

  14. ghislain1957 dit :

    « …une augmentation d’impôts et qui la refilent souvent aux consommateurs américains.»

    Désolé, mais j’utiliserais le mot « toujours » au lieu de « souvent » dans cette phrase.

    En connaissez vous bien des compagnies qui ne refilent pas une augmentation de leurs coûts aux consommateurs?

  15. Toile dit :

    Une vérité de la « police » comme disent plusieurs sauf que la police trumpitudienne a tout faut, comme d’habitude. Mais relever une telle stupidité de la part de Larry Kudlow relève du suréalisme.

    Larry Kudlow, 70 ans, principal conseiller économique du président Trump, mars 2018

    Tout un personnage:
    -Économiste de profession mais sans diplôme en sciences économiques. Il a fait des études de sciences politiques à Princeton mais il n’a pas obtenu son diplôme.
    – Embauché en 87 par Bear Stearns en tant que chef économiste, renvoyé en 1994 à cause de son addiction à la cocaïne (il en consommait pour près de 100 000 dollars par mois). Il était également alcoolique durant cette période . Selon ses dires, il n’a pas bu une goutte d’alcool depuis 1995.

    Tout au long de sa carrière, Larry Kudlow s’est presque systématiquement trompé dans ses prédictions économiques[7] :
    ▪ En 1993, Kudlow déclare que le programme de Bill Clinton ne permettra pas de relancer l’économie américaine. Finalement, 21 millions d’emploies sont créés sous la présidence de Clinton et la croissance moyenne annuelle est de 4%[8].
    ▪ En 2001, Kudlow prévoit que la réforme fiscale de George W. Bush permettra d’accélérer la croissance économique et d’augmenter les recettes publiques. En réalité, la croissance a ralenti et les déficits se sont accrus.
    ▪ En 2002, Kudlow prédit que la guerre d’Irak fera gagner 2000 points au Dow Jones. C’est l’inverse qui se produit, le Dow Jones chute de 2000 points.
    ▪ En décembre 2007, dans une tribune publiée dans National Review, il écrit à propos de la situation financière des Etats-Unis et des risques d’une crise : « There ain’t no recession. » (traduction: Il n’y a pas de récession), « It’s not gonna happen. Time to move on. » (traduction : Rien ne va se passer. Il est temps de passer à autre chose.). S’en suit la crise économique mondiale de 2008.
    ▪ En 2009, il pense que le programme de relance mené par l’administration Obama fera exploser l’inflation. Finalement, l’inflation demeurera historiquement faible.
    ▪ En août 2015, il affirme que le programme protectionniste de Donald Trump fera plonger les marchés financiers. En réalité, un an après l’élection de Trump, le Dow Jones avait gagné près de 6000 points.

    -Paul Krugman (Prix Nobel 2008) considère que Larry Kuglow a non seulement « tort sur tout », mais qu’il manque cruellement d’expérience pour le métier de conseiller économique au président
    Il est régulièrement qualifié de « pseudo-économiste »ou de « mauvais économiste ». Selon le journaliste David Dayen, Kudlow n’est « pas un vrai économiste mais il fait comme s’il en était un à la télévision ».

    Aura t on un « you are fired »?

    1. Lecteur_curieux dit :

      Intéressant on voit cela sur Wikipedia et on voit que c’est un grand partisan de la théorie de l’offre discutée au lien suivant :

      https://en.m.wikipedia.org/wiki/Supply-side_economics

      Tiens A.S. Blinder un des auteurs du livre de micro-économie de 1986 celui que j’ai car ils faisaient un de macro aussi mais le notre était McConnell, Pope et Tremblay de mémoire. Blinder qualifie cette école de silly school. Dans le livre ils sont peut-être un oeu plus polis mais voient les problèmes que cette approche amène.

      C’est idéologique à l’os.

    2. ghislain1957 dit :

      @ Toile

      Un pseudo économiste avec un pseudo président, belle paire!

      1. Toile dit :

        Ghislain1957
        Suprêmement bien envoyé en peu de mots qui disent tout !

    3. RICK42 dit :

      Ben quoi! Il est TRÈS fiable, ce Kudlow…en autant que l’on pense exactement le contraire de ses prédictions!

  16. Serge Mtl dit :

    La solution de Trump…à titre de président des USA : Boycotter les produits chinois…produire américain et consommer américain…. Ce principe, pour lui, s’applique à beaucoup de sinon tous les domaines…Le protectionnisme est la règle….

    Depuis un assez long certain temps, je tente d’acheter «non américain» dans la mesure du possible (malheureusement seulement lorsque j’y pense à temps). Je me rend compte que je viens de recevoir le ok du président en personne….

    Ce boycott des produits devrait s’étendre au boycott des idées pour contrer les attitudes de Trump sur plusieurs sujets…Iran, Israël, Otan, Europe, Canada, Chine, Russie…Par exemple, pour le Canada, Les F-35, Huawey, le bois d’œuvre, l’acier et l’aluminium, différents interdits de commercer librement suite à des «sanctions»…etc…On devrait comme peuple lui envoyer un immense F,…Y….et inciter les autres à faire la même chose….Je sais, c’est dans mes rêves…..LOL…

  17. Henriette Latour dit :

    Toile

    Il est un pseudo-économiste comme trump est un simili-président. Qui s’assemble se ressemble.

    1. Haïku dit :

      👌👍👏 !

      Ajout amical:
      Le simili-poulet est plus santé que le baloney.
      « Balivernes ! »:Twitterais le maître chef.😎

  18. 430a dit :

    La recette de Trump: des réponses simplettes à de simples questionnements.

  19. Lecteur_curieux dit :

    Ici un texte sur les droits de douane mais avec une explication macro-économique la conclusion est la même cela est plus néfaste que bon pour le pays qui applique ces droits mais oui cela punit assurément aussi le pays exportateur.

    https://www.imf.org/external/french/np/blog/2016/090816f.htm

  20. treblig dit :

    Et les fermiers américains ont planté quoi en cette année de tarifs augmenté par la Chine sur le soya?

    Ben, comme d’habitude , surtout du soya. Le marché du blé et du maïs sont aussi déprimés, De toute façon, si tout le monde se mets au blé ou au maîs, il y aura surproduction et donc baisse des prix. Donc soya pour le meilleur ou, surtout, le pire. En espérant un plan d’aide du fédéral.

    Parce que ces farouches partisans du libre marché et de Trump ne sont pas contre l’idée de subventions.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Les véritables économistes de droite sont contre les subventions mais s’ils deviennent politiciens ou travaillant pour des politiciens …

      Au surplus ils sont des électeurs eux aussi et l’échange de votes dans le programme politique s’applique. Pour avoir ce qu’ils veulent ils acceptent ce qu’ils ne veulent pas mais vu comme moins coûteux que leurs gains.

      Quoi du marchandage de votes ? Si vous voulez garder vos opinions et les exprimer il faut une grande indépendance.

  21. Apocalypse dit :

    M. Trump comprend sans doute ce que dit Larry Kudlow, après avoir été forcé par M. Wallace, mais il s’en fout, il veut une victoire et une grosse, même titanesque pour 2020, car en ce moment, son bilan est mince et sa tire à boulets rouges en sa direction depuis le Congrès.

    Ne pas oublier que d’autres administrations se sont cassés les dents avec la Chine et en fait, il n’y a pas que les Etats-Unis qui ont un problème avec la Chine, mais bien d’autres, pour ne pas dire tout les autres. La Chine exporte à tout de bras dans nos pays et il est (très) difficile d’y faire affaire, d’y entrer.

    Donald Trump, sans doute bien inconsciemment, a décidé d’y aller avec la seule stratégie qu’il connait: le bulldozer! En fait, on peut penser qu’il va probablement réalisé quelques gains au bout du compte et avant qu’une nouvelle entente soit signée.

    La guerre est entrée dans une nouvelle phase et elle ne pourra sans doute pas durer pendant encore plusieurs mois. La Chine ne voudra certainement pas paraître la perdante en donnant trop et pour Donald Trump, ça prend absolument quelque chose de significatif, ça fait que, attacher vos tuques…

  22. Alexander dit :

    Si les EU ne peuvent rapatrier la production faite en Chine, il en suivra que les produits d’importation en vente aux EU coûteront plus chers.

    Les coûts de main d’oeuvre chinois sont tellement bas par rapport aux coûts américains que je ne suis même pas convaincu que les multinationales américaines voudront rapatrier les emplois aux EU, même si les coûts d’importation sont plus chers à cause des droits, et même si les impôts corporatifs ont été coupés drastiquement.

    Si c’est le cas, le coût des biens importés va simplement augmenter et les exportateurs américains vont se river le nez sur les droits que les chinois ne manqueront pas de charger.

    Impact négatif certain pour l’économie.

    Que des perdants dans une guerre commerciale.

    1. titejasette dit :

      @Alexander

      Je ne vois pas d’issue dans cette guerre, surtout pas avec la technique de négociation du Gros vendeur de chars.

      1- La Chine trouvera d’autres débouchés par d’autres moyens catholiques ou pas très catholiques (Voir extrait de mes commentaires postés dans le billet précédent).

      « Les tarifs de Trump profitent au VietNam. Comment ?
      La marchandise chinoise à exporter transite par le VietNam. On lui apporte la touche finale de finition. On lui colle l’étiquette « Made in VietNam » et on la remet sur le bateau. Elle fait route ensuite aux Zétats… » Pas de tarifs pour le VietNam, alors les bateaux de marchandise quittent les ports vietnamiens.

      2- La Chine est un pays communiste et les hommes d’affaires chinois s’écrasent devant le Président « à vie ». Leurs GDP vont baisser ? Qui osera critiquer le Président Xi ? Who cares ?

      3- Le vol de propriété intellectuelle ? Si la Chine ne veut pas céder… Change de pays ! Solutions trop simplistes ? Je n’en sais rien. Trouve une autre solution que les tarifs car les tarifs font mal aux américains et font p-e sourire les chinois.

      4- Le problème est le « cheap labor » chinois. Vous l’aviez très bien exprimé dans vos commentaires « Les coûts de main d’oeuvre chinois sont tellement bas par rapport aux coûts américains que je ne suis même pas convaincu que les multinationales américaines voudront rapatrier les emplois aux EU, même si les coûts d’importation sont plus chers à cause des droits, et même si les impôts corporatifs ont été coupés drastiquement. »

  23. kelvinator dit :

    Lorsque les faits de base sont déjà une réalité alternative pour la droite américaine…
    Ça veut dire que le pays est déjà loin dans la partisanerie.

    Dans quelques années, Trump aura son culte de la personnalité comme Putin et réalisera une multitude de montage ou mise en scène le mettant en valeur, à l’instar des 8 buts (en un seul match) de Putin avec des anciens joueurs professionnels… Comme c’est beau le culte de la personnalité!
    Ironiquement, ceux qui s’attaque le plus au communisme sont les plus enclin à reproduire leurs erreurs!

  24. Alexander dit :

    Est ce que les hackers chinois voudraient se débarrasser de Trump? Même pas besoin de contacter les démocrates, eux. Les chinois auraient de fameuses raisons de vouloir se choisir des interlocuteurs plus parlables en 2020.

    Ils pourraient même se mettre sur le cas des magouilles de Trump et de fouiller ses placards par en arrière. Et les réseaux sociaux feraient le reste. Juste à lâcher quelques scoops savamment choisis.

    Faut juste que les démocrates se tiennent loin de ça. Pas de rencontre fortuite avec des émissaires chinois, rien.

    Ce serait amusant que Trump se fasse prendre à son propre jeu.

    Et les chinois ne sont pas des enfants de choeur.

    1. titejasette dit :

      @Alexander 15h21

      Trump continuera de faire son show de boucane jusqu’à la fin 2019, début 2020. S’il voit que cela ne fonctionnera pas avec les tarifs, il les abandonnera. Il est malade mais n’est pas si fou. Alors là la Bourse va bondir et c’est le temps de vendre (après avoir acheté à rabais pendant toute la moitié de 2019).

      PS: je ne suis pas dans le secret des Dieux. Alors arrêtez de me lire et de perdre vos économies

  25. Lecteur_curieux dit :

    Dans le passé il y en a eu plein, plein de tarifs douaniers et autres mesures protectionnistes.

    Pour comprendre la logique pour un politicien incluant Donald Trump d’appliquer ces tarifs on peut se référer au livre Problèmes et politiques économiques de Raynaud et Stringer publié en 1990.

    Par contre, le chapitre de référence est le chapitre 3 intitulé le marché politique. On y voit la politisation de l’activité économique et pourquoi il est rentable pour un parti politique d’adopter des mesures à bénéfices concentrés et coûts diffus dans son programme. Les consommateurs subissent les coûts diffus. Les producteurs nationaux les bénéfices concentrés mais Trump y va tellement fort que cela n’est vu que comme alléchant qu’au départ.

    Pour le chapitre 14 sur le libre-échange bien du point de l’économiste les tarifs douaniers sont toujours condamnés. Pour ceux de cette école. Plus au centre-gauche dans le manuel du cégep quelques exceptions et discussions et c’était aussi l’époque.

    Pour revenir au marché politique, les consommateurs ne feront pas de grosses manifestations ni ne peuvent faire de lobbying auprès du gouvernement.

    Trump nettoyer le marais c’est le nettoyer des groupes de pression donc les grenouilles… Mais il garde les lobbies donc les alligators. Ce n’est qu’une métaphore. Plus d’alligators féroces moins de grenouilles. Ou ceux voués à leur défense.

  26. lechatderuelle dit :

    Trump ne se préoccupe jamais des impact sur le Peuple…. car le Peuple n’est pas sa priorité…. Trump pense à Trump….

    Les Chinois utilisent leurs bons du trésor US pour acheter plein de trucs, partout sur la planète….. Des centaines de milliers d’hectares de terres africaines sont des propriétés chinoises…. des dizaines et des dizaines d’immeubles partout dans le monde et surtout aux USA appartiennent à des chinois….
    Trump ne voit rien ….

    Il ne peut que se concentrer sur un objectif à la fois…..

    Les USA regretteront longtemps cette Présidence…..

    Trump aura gagné son pari…. L’Histoire parlera de lui longtemps, mais pas pour les raisons qu’il souhaitait!!!

    Trump a tout ce qu’il faut pour être étiqueté le pire Président des USA de par sa vision et ses actions…..

    Plus tard, on dira « Arrête de faire ton Trump »… ce qui voudra insinuer « Cesse de te répandre en idioties, tu perds ta crédibilité…., « …..

    Dans quelques décennies, on ne dira plus tu es ben con… on dira tu es un Trump……

    Chacun fait l’Histoire à sa façon….

  27. Niouininon dit :

    Est-ce que la Chine aimerait faire transiter ses produits par le Canada qui lui ne charge pas ces tarifs douaniers? Puis leur faire prendre le chemin des USA? Dommage car ces mêmes chinois bloquent l’importation de canola et viande canadienne, en représailles pour l’arrestation de la dame de Huawei. Il se sont fait hara-kiri, comme disent les japonais, en se bloquant les entrées de l’Amérique du Nord. Reste le Mexique… Mauvaise stratégie, aussi mauvaise que celle du POTUS, l’envergure et le pouvoir n’étant pas garants de l’intelligence d’affaires.

    1. titejasette dit :

      @Niouininon 16h00 « Est-ce que la Chine aimerait faire transiter ses produits par le Canada qui lui ne charge pas ces tarifs douaniers?  »

      Bonne idée. Cependant il faudrait que le coût du transit reste raisonnable (coût de main d’œuvre, droit de quayage…) Lesdits coûts sont imbattables au VietNam (en comparaison avec le Canada)

    2. lechatderuelle dit :

      les USa n’accepteraient pas du dumpng sur son territoire et le Canada y perdrait beaucoup….

  28. titejasette dit :

    Je vous fais suivre les nouvelles « à chaud » (sorties il y a environ 20 minutes)

    « Goldman says the costs of Trump’s tariffs have fallen ‘entirely’ on US businesses and households »

    Goldman Sachs a déclaré dimanche que le risque d’une dernière série de droits de douane sur environ 300 milliards de dollars d’importations en provenance de Chine s’élève maintenant à 30%.

    La banque a indiqué dans une note que l’impact de la guerre commerciale sur les prix à la consommation aux États-Unis est maintenant plus élevé que prévu, en partie parce que les coûts des tarifs douaniers américains ont baissé entièrement pour les entreprises et les ménages américains, sans qu’il y ait de réduction claire des prix.

    La poursuite de l’escalade de la guerre commerciale pourrait également se traduire par un impact de 0,4 % sur le PIB, et si les tensions commerciales provoquaient une vente sur le marché des actions, l’impact sur la croissance pourrait s’aggraver, a ajouté M. Goldman.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

    https://www.cnbc.com/2019/05/12/goldman-trump-tariff-costs-fall-entirely-on-us-businesses-households.html

  29. Samati dit :

    Cette guerre des tarifs reflètent la pauvreté intellectuelle de Trump en matière d’économie. L’économie des États Unis est basée sur le secteur des services (près de 85%) plutôt que sur les secteurs primaires (agriculture, extraction, pêche et forêt, – 3%) et de production de biens durables et non-durables (près de 12%).

    Les pays riches se caractérisent par un secteur des services importants et en expansion. Les pays en développement doivent tabler sur les industries primaires et de productions de biens pour assurer leur développement initial. La stratégie de Trump est de revenir en arrière en produisant proportionnellement plus de biens physiques au détriment du secteur des services. Dans l’esprit de Trump le secteur des services est assimilé au sous-secteur du commerce oubliant tous les autres sous-secteurs à haute productivité (IT, entertaintment, éducation, recherches, finances, services gouvernementaux, transport, utilities, etc.).

    À l’exception du secteur extractif, les hauts salaires se retrouvent dans le secteur des services (tous les diplômés universitaires occupent des emplois dans le secteur des services). Trump raisonne, par ignorance, comme si les États Unis avait toujours une économie des années cinquante. Il ne voit pas la domination mondiale que les États Unis exercent dans plusieurs sous-secteurs des services (informatique, cinéma et musique populaire, finances, recherches et développement, éducation supérieure, armement, restauration, etc.).

    Trump est d’une incompétence crasse en matière d’économie, qui n’est pas tempérée par un entourage faible et sans courage (ceux qui avaient de l’expertise ont tous quitté).

    1. simonolivier dit :

      @samati Oui Tiny est d’une incompétence crasse en économie. Sauf que les gens qui votent pour lui sont dans les secteurs primaires et non dans le secteur des services en général beaucoup plus instruits.

    2. A.Talon dit :

      «Les pays riches se caractérisent par un secteur des services importants et en expansion.»

      Heureux de vous voir enfin l’admettre. Alors pourquoi vous êtes-vous opposé avec autant d’acharnement aux «gros méchants séparatisssses» du blogue à Gilbert Lavoie qui préconisaient aux aussi le développement accéléré de la société du savoir aux dépens de cette stérile imbécilité libérale de Plan Nord, relégué depuis aux oubliettes?

      1. A.Talon dit :

        OUPS! «préconisaient eux aussi», «reléguée depuis aux oubliettes»

      2. Samati dit :

        @ A.Talon

        De tout temps sur le blogue de M. Lavoie ou sur celui de M. Hétu, j’ai toujours indiqué que le développement du secteur des services était le signe d’une économie avancée. Vous oubliez sans doute mes longues discussions avec l’internaute « ralbol » ou « anthrax, ou « racines » ou « lukos » ou « dcsavard » ou de « godin1963 », tous des chantres du secteur de la production de biens (leurs connaissances de l’économie étaient minimales).

        Favoriser le développement du secteur des services ne signifie pas de renoncer aux secteurs de production de biens comme l’aérospatiale ou l’extraction minière pour lesquels le Québec possède des avantages compétitifs. On peut exceller dans plus d’un secteur à la fois. Produire des moteurs d’avion ou des avions OUI; produire des chaussettes ou autres guenilles, NON.

      3. cotenord07 dit :

        @ A.Talon (12/05/2019 à 18:18 ) :

        J’espère que l’internaute samati va vous répondre, mais je vais vous présenter mon point de vue à ce sujet.

        Compte tenu de la grandeur et de la nature du territoire de la province de Québec, de la répartition de sa population, et du fait qu’une partie encore relativement importante de sa population a des lacunes du point de vue de l’instruction, il est tout à fait irréaliste de s’attendre à ce que l’économie du Québec devienne tout à coup de façon prépondérante une « économie de services », à moins bien sûr que vous cous attendiez à ce que des hommes et des femmes dont le gagne-pain dépend de l’exploitation des ressources se réorientent soudainement sur le plan professionnel, pour devenir des chauffeurs de taxi, des hommes et femmes de ménage dans les hôtels, ou bien encore des danseurs et des danseuses dans les cabarets et autres clubs du même genre, à Montréal ou ailleurs, si c’est en partie ce à quoi vous faites allusion en évoquant le « secteur des services »…

        Sur la Côte-Nord, d’où je suis originaire, les travailleurs ordinaires placent encore beaucoup d’espoir dans le secteur de l’exploitation des ressources. C’est la même chose en Gaspésie, au Saguenay et au Lac Saint-Jean, en Abitibi et au Témiscamingue, et dans les régions rurales de l’Outaouais.

        Dans la région de Montréal, dans la région de Québec, à Trois-Rivières, à Sherbrooke, à Drummondville, dans certains secteurs de Gatineau, et dans d’autres villes moyennes du Québec, les travailleurs ordinaires placent de leur côté encore beaucoup d’espoir dans le secteur de la transformation des ressources et dans le secteur industriel de la fabrication.

        Peut-être que pour des gens comme vous, qui n’avez peut-être jamais quitté le confort relatif de la ville de Montréal, qui n’avez peut-être jamais effectué un travail manuel de votre vie et qui ne pouvez peut-être pas vivre sans être à côté d’un ordinateur, le volet du fameux « secteur des services » lié à l’économie su savoir, ce volet où chacun devient en quelque sorte l’expert-conseil du reste de la société, est une panacée et l’idéal à atteindre.

        Mais votre situation n’est certainement pas partagée par une très grande proportion de la main-d’œuvre du Québec, tout au moins celle qui ne partage pas avec vous les trois caractéristiques que j’ai énumérées dans le paragraphe précédent.

        En terminant, peut-être le gouvernement de la CAQ ne voudra-t-il pas évoquer avec fanfare et trompettes le Plan Nord, qui est symboliquement très associé aux gouvernements dirigés par le PLQ qui ont précédé le gouvernement caquiste.

        Mais contrairement à ce que vous semblez croire, le Plan Nord n’est pas officiellement mort, puisqu’il possède sa page Internet (qui n’a pas été archivée…) sur le site officiel du gouvernement du Québec.

        https://plannord.gouv.qc.ca/fr/

        Enfin, même si le gouvernement caquiste ne voudra sûrement pas l’admettre officiellement, il partage une bonne partie de la vision économique des gouvernements libéraux qui l’ont précédé, en particulier en ce qui concerne les secteurs industriels de l’exploitation et de la transformation des ressources…

      4. cotenord07 dit :

        @ A.Talon (12/05/2019 à 18:18 ) :

        Ajout à mon commentaire précédent :

        La page du site Internet du Plan Nord dont l’hyperlien suit énonce la fonction et donne la composition de l’Assemblée des partenaires du Plan Nord.

        https://plannord.gouv.qc.ca/fr/vision/assemblee-partenaires/

        On peut lire au bas de cette page l’annotation « Dernière mise à jour : 5 avril 2019 », qui indique de façon non équivoque que le Plan Nord existait toujours officiellement, 7 mois après la défaite du gouvernement libéral de Philipe Couillard et l’élection du gouvernement caquiste de François Legault…

        Puisque le Plan Nord semble vous intéresser, voici la liste des membres de l’Assemblée des partenaires du Plan Nord :

        Abel Bosum, grand chef, Grand Conseil des Cris
        Alain Branchaud, directeur général, Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) – section Québec
        Sonia Caron, directrice du Service de la formation professionnelle et du Centre de formation professionnelle de la Baie-James
        Steeve Côté, professeur titulaire, Université Laval
        Manon Cyr, présidente, Gouvernement régional Eeyou Istchee Baie-James, également présidente de l’Assemblée des partenaires
        Sophie D’Amours, rectrice, Université Laval
        Ghislain Desjardins, retraité du secteur public
        René Dubé, président, Administration régionale Baie-James
        Valérie Filion, directrice générale, Association de l’exploration minière du Québec
        Minnie Grey, directrice générale, Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik
        Mandy Gull, vice-grand chef, Grand Conseil des Cris
        Brandon Laforest, spécialiste principal, espèces et écosystèmes arctiques, WWF – Fonds mondial pour la nature
        Denis Lebel, président-directeur général, Conseil de l’industrie forestière du Québec
        Robin McGinley, directrice exécutive, Tourisme Eeyou Istchee
        Josée Méthot, présidente-directrice générale, Association minière du Québec
        Yves Montigny, maire de Baie-Comeau
        Jennifer Munick, présidente, Administration régionale Kativik
        Luc Noël, préfet de la MRC de Minganie
        Josée Pilon, chef de projets de développement, Direction – Planification de la Production, Hydro-Québec Production
        Réjean Porlier, maire de Sept-Îles
        Martin Saint-Laurent, préfet de la MRC de Caniapiscau
        Jean-François Samray, directeur général, Association québécoise de la production d’énergie renouvelable, également vice-président de l’Assemblée des partenaires
        Sandy Shecanapish, président de la Société de développement des Naskapis
        Luc Simard, préfet, MRC Maria-Chapdelaine
        Noah Swappie, chef de la Nation Naskapi de Kawawachikamach
        Marjolaine Tshernish, directrice générale, Institut Tshakapesh
        Charlie Watt, président de la Société Makivik
        Deux sièges réservés à la nation innue

      5. A.Talon dit :

        @ cotenulle 19h00

        Je vous sens bien surexcité, mon brave ‘cotenouille’. Quelque chose ne tourne pas rond dans votre vie sexuelle avec le beau Randy? Non mais, quelle vigueur dans votre défense frénétique de ce pitoyable Plan Nord! Quelle véhémence dans ce combat à finir contre vos ennemis imaginaires! Don Quixote de la Mancha contre ses moulins à vent! Ne consommeriez-vous pas un peu trop de ces fameuses petites pilules bleues, par hasard? 🙂

        Quand à votre «savante» analyse économique, je préfère encore celle de ‘samati’, même si je ne suis pas totalement d’accord avec lui. Au moins, lui semble connaître les rudiments de l’économie et ne cherche pas systématiquement à dénaturer mes propos.

        «Peut-être que pour des gens comme vous, qui n’avez peut-être jamais quitté le confort relatif de la ville de Montréal, qui n’avez peut-être jamais effectué un travail manuel de votre vie et qui ne pouvez peut-être pas vivre sans être à côté d’un ordinateur»

        Qui n’avez peut-être, qui n’avez peut-être, qui n’avez peut-être… Blablabla. Encore à fantasmer. Vous qui perdez pourtant un temps fou à monter des dossiers étoffés sur chacun de vos «ennemis» des blogues n’avez de toute évidence toujours pas le moindre idée de mon identité réelle ni par quelles étapes de vie je suis passé. Risible. Et on dirait bien que vous finissez par croire dur comme fer à vos fantasmes et fabulations à force de les répéter ad nauseam.

        FYI, le travail d’usine, je connais, de même que les travaux les plus humbles dans le commerce de détail. C’est comme ça que j’ai payé mes études universitaires puis amassé la mise de fond initiale pour démarrer en affaires. C’est plutôt vous qui me semblez avoir vécu dans la ouate durant toute votre vie…

    3. cotenord07 dit :

      @ A.Talon (12/05/2019 à 19:58 ) :

      Tout d’abord, si vous étiez si apte à débattre adéquatement sur le plan intellectuel, il me semble évident que vous n’auriez pas si spontanément tendance à corrompre le pseudonyme des interlocuteurs auxquels vous vous adressez, lorsqu’ils présentent une argumentation à laquelle vous ne pouvez répondre de façon crédible, c’est-à-dire en utilisant des faits et des arguments cohérents et vérifiables…

      Vous vous êtes déjà vanté sur ce blogue et ailleurs des « travaux les plus humbles » que vous avez faits dans le domaine du commerce du détail. Il s’agissait essentiellement de la vente d’ordinateurs de la marque Apple (, une marque à propos de laquelle vous avez abondamment exprimé votre amour…) dans une boutique de vente au détail…

      Il ne s’agit donc pas du même type de travail manuel qu’un citoyen ordinaire peu intellectuel de la Côte-Nord, de la Gaspésie, du Saguenay ou de l’Abitibi pratique, lorsqu’il va travailler dans les chantiers ou pratiquer la pêche commerciale…

      Je ne crois pas du tout que vous soyez un homme d’affaires propriétaire d’entreprise.

      J’ignore quelle est votre source de revenus, mais je crois que vous êtes un accro quasi-permanent de l’Internet et une personne qui s’adonne abondamment au « trolling ».

      Vous avez encore une fois mentionné l’internaute « RandyWatson » de l’époque du blogue de Gilbert Lavoir, avec vos habituelles insinuations de nature sexuelle.

      Moi, je suis convaincu que vous êtes en fait l’internaute qui était derrière ce « RandyWatson », par l’entremise duquel vous laissiez libre cours à vos phantasmes de nature sexuelle (qui semblent être plutôt ceux d’un homosexuel).

      Je suis aussi convaincu que vous étiez l’internaute qui a créé et incarné le troll « ascaris-solitaire », ce faux intellectuel pseudo- spécialiste des classiques, sorti de quelque part en Méditerranée, qui semblait lui aussi vivre une homosexualité plutôt bizarre, qui a fréquenté pendant quelques mois le blogue de Richard Hétu, et qui s’adressait alors à moi dans à peu près les mêmes termes que vous le faites depuis 2014…

      Ah! oui, il y a eu aussi cet autre internaute dont j’ai oublié le pseudo (inspiré du cinéma, je crois), ce type qui se mettait à inonder le blogue de Gilbert Lavoie d’une rafale interminables de courts commentaires (souvent insultants), lorsque les agités indépendantistes (dont vous) qui essayaient alors de prendre le contrôle du blogue de Lavoie se faisaient remettre à leur place.

      Lorsque je voyais ses chaînes interminables de commentaires insensés et loufoques, j’avais l’impression que le blogue de Gilbert Lavoie était la cible d’une attaque de déni de service via la technique d’inondation…

      Je suis convaincu que c’est vous qui étiez derrière ce personnage…

      Et sitôt annoncée la fermeture du blogue de Gilbert Lavoie, il y a quelques années, on vous vu immédiatement migrer vers le blogue de Richard Hétu, où on vous voit intervenir de façon régulière en tentant d’introduire des questions qui sont strictement liées à la politique québécoise, et qui n’ont rien à voir avec la politique des États-Unis.

      Qui que vous soyez, vous êtes un bien triste sire, monsieur…

      1. A.Talon dit :

        Vous employez sensiblement la même technique de projection que votre gourou orangé. Tiens donc! Je ne vous accuse pas pour autant d’être le Drumpf. Au fait, votre réaction aussi épidermique qu’irrationnelle me confirme encore une fois qu’il y a vraiment quelque chose qui ne tourne pas rond chez vous. Parlant de troll… Bien le bonjour à ‘Randy’, ‘LadyAnthrax’, ‘Arizonarc’, ‘Yolande’ ainsi qu’à toutes les autres étranges créatures de votre vaste écurie de pseudos déjantés…

      2. A.Talon dit :

        Ah oui, j’allais oublier ce brave dénigreur de ‘nemiscau’, votre dernière création!

  30. Gilles Morissette dit :

    Bravo à Chris Wallace pour avoir poussé cet enfoiré dans ses derniers retranchements et l’avoir obligé à dire la vérité. Que ça sorte su Fox News est encore plus significatif.

    Nul besoin d’être un grand expert économie pour constater qu’en bout de ligne, ce sont les consommateurs américains qui vont faire les frais de cette guerre commerciale.

    Seuls la secte des adorateurs incultes et ignorants du TDC-En-Chef ne semble pas avoir compris une évidence que même un étudiant de niveau secondaire est capable de comprendre.

    Cette histoire prouve encore une fois que Potus 45 n’est aucunement conscient des impacts que peuvent avoir ses décisions.

    À venir: Une série de tweets rageurs du Mafieux-En-Chef avec des insultes à répétition contre Kudrow !!

  31. Pâquerette Palardy dit :

    Après avoir maudit Fox News je ne sais trop combien de fois , voilà que vous reconnaissez que ce câble est capable de critiquer Trump quand il pense qu’il erre, ce que nous ne voyons jamais sur CNN , jamais CNN ne serait capable de reconnaître les bons coups que Trump peut faire., pour certains vous gagneriez à écouter les deux grands câbles, CNN & Fox News, vos commentaires seraient plus nuancés.

    1. gl000001 dit :

      Quels bons coups ? Et c’est vous qui parlez de nuances ? Vous êtes drôle !!

      1. A.Talon dit :

        Le très nuancé Picotte!!! Elle est bonne, celle-là! Au fait, à part jouer à la «cheerleader» du régime orangé (souvent sous le pseudo du pas-vigilant-pantoute), il n’a jamais été foutu de nous présenter un seul des soi-disant bons coups de son idole dérangée…

    2. lechatderuelle dit :

      Pâquerette Palardy euh vous êtes sérieux???? votre jupon dépasse à vous enfarger dedans…. misère…..

      Fox News ne peut pas cacher ce fait….
      c’est de la base financière que les enfant sde 8 eme année saisissent….

      soyez un peu low profile sur ce coup….

      Les TSA sont pathétiques en survol des nouvelles, étant trop « teint » selon leur penchant politique…..

      il serait temps que les USA acceptent les parties multiples….
      ils sont grotesques dans leur suivi de la politique…. teillent peinturé dans le coin que les 2 tendances sont pitoyables…

      On ne gagne rien à écoute rles 2 chaines…. on se perd en imbécilités…..

    3. Benton Fraser dit :

      Parce que Trump erre tout le temps…. c’est Fox News qui se devrait montrer plus critique envers Trump.

      Mais comme Fox News est avant tout un média qui a ouvertement un parti pris pour le GOP… (Ne pas confondre avec CNN, qui est un média qui a un parti pris pour la vérité… donc contre Trump en partant, et non pas contre le GOP en particulier!)

      Mais ça, je présume que cela vous dépasse, dogmatisme oblige!

      1. Haïku dit :

        Ouch ! Hole in one. 👏👏

  32. A.Talon dit :

    Tiens, F*ck Niouze qui donne l’heure juste à ses auditeurs décérébrés, pour une fois! Faut croire que même les proprios de cette vulgaire boîte de propagande en ont marre des mensonges et exagérations de leur gros bouffon orangé. Message d’avertissement à l’Andouille à la veille de la campagne électorale de 2020? En tout cas, il y a des limites à prendre les gens pour des cons, question de crédibilité.

  33. Pierre S. dit :

    —————————-

    je pense que même fox comprend que le potus aux multiples faillites
    ne comprend absolument rien des nuances et fondements de l’économie mondiale.

    Une donnée assez inquietante quand même.

  34. Pierre S. dit :

    —————————

    Et comme Benton le dit si bien ….

    Les bons coups de Donald ….. quel bons coups ?
    Ce gars la bousille tout ce qu’il touche …….

  35. monsieur8 dit :

    Larry Kudlow, en bon conservateur, n’aime pas voir le gouvernement intervenir pour orienter l’économie ou le commerce. Ces gens là ne jurent que par la sacro-sainte « main invisible » du marché, qui ne peut faire que du bien. Pour ces néo-cons, toute intervention de l’État… c’est du communisme.

    En fait, c’est le libre marché qui est de la foutaise, et qui nous mène dans un cul de sac. Tout est pensé en fonction d’une maximisation des profits, à n’importe quelles conditions. Les consommateurs sont devenus des Rois, les travailleurs sont (re)devenus des serfs…

    S’il était un potus normal, ce serait du côté des démocrates et des progressistes que Trump trouverait des alliés pour sa politique tarifaire. Les néo-cons vont toujours s’opposer à ce que l’État intervienne, même minimalement, dans l’économie.

    « Strength is the only way to win with China, » (C. Schumer)
    https://www.cnbc.com/2019/05/06/schumer-urges-trump-to-hang-tough-after-china-trade-tariff-threat.html

    « « I strongly support imposing stiff penalties on countries like China, Russia, South Korea and Vietnam to prevent them from illegally dumping steel and aluminum into the U.S. and throughout the world. » (B. Sanders)
    https://www.sanders.senate.gov/newsroom/press-releases/sanders-statement-on-trump-tariffs

  36. marcandreki dit :

    @ pâquerette. C’est ce que je fais, régulièrement. Je m’alimente parfois,quand mon estomac est solide, sur des sites comme Breitbart. J’ai les yeux qui crochissent chaque fois. Tout est approximations, faussetés, propagande. Mon senseur à boulechitte pète au frette chaque fois.

    Pour voir des deux bouts de la lorgnette ici, je lis à l’occasion, le Montreal Gazette, question de me sentir insulté solide par la bien pensence canadienne. Je ne m’use pas les dents trop longtemps, mais je sais ce que goûte la mauvaise foi.

    Je lis aussi, o Horreur diront certains, le journal de Montréal ( on y retrouve l’excellent Pierre Martin qui se fait pourtant ramasser solide par des mutants francophones ) en plus de Radio Canada où il y en a beaucoup des comme vous, à la logique flexible, refusant de voir que votre idole est ni plus ni moins que

    un ignare en économie
    une risée en politique internationale
    un cancre en gestion de crises sociales ( c’est normal pour un sociopathe)
    un Fake billionaire
    un suprémaciste blanc
    une putain de luxe mouillée à l’os avec les whealty
    une marionnette ( pour les va-t-en guerre)
    un tricheur ( au golf et à l’impôt)
    un homme qui paye pour avoir du sexe et qui paye encore pour faire taire
    un désastre pour l’environnement et par conséquent l’humanité

    Voilà ce que je vous concède: il a réussi à démolir ce qui donnait un peu de grandeur à cette maudite Amérique, autrefois inspirante. Aujourd’hui, le monde retient son souffle en souhaitant que votre idole débarrasse le plancher au plus sacrant. Le monde entier? Non,c’est vrai partout où l’extrême droite est au pouvoir, ou pas loin, on le trouve charmant, votre bouffon.

    Voilà, votre homme n’en a pas fait de bons coups, c’est tout. Voilà pourquoi CNN, MSNBC, Politico, CBC/ Radio Canada n’en parlent pas.

    En fait sa présidence n’est un bon coup que pour lui seul et ses patrons. Et ses larbins d’applaudir.

    1. kintouai dit :

      @marcandreki Bravo ! Texte très intéressant. Je vous dirais bien que vous perdez votre temps à essayer de convaincre les zombis trumpiens, mais des interventions comme la vôtre n’en sont pas moins fort rafraîchissantes pour tous ceux et celles qui ne sont pas (encore) sous l’effet hypnotique du Mesmer de l’escroquerie, du mensonge et de la fausseté.

      1. Michèle dit :

        👍🏻👍🏻 Je seconde les propos de kintouai.
        👏🏻👏🏻 Bien dit, marcandreki!

  37. Pâquerette Palardy dit :

    @marcandreki
    S’il est si mauvais comment expliquer sa victoire en 3026 et comment expliquerez-vous sa victoire en 2020.

    1. treblig dit :

      Rappelons qu’Hillary a gagné le vote populaire avec 3 millions de votes de plus que Trump ( je suppose que vous voules parler de 2016). Le pourcentage de vote démocrate est de 48% et celui de Trump est de 46 %.

      La victoire de Trump c’est plutôt le collège électoral qui en a décidé ainsi. Le nombre de grands électeurs ne reflète pas exactement la population dans chaque états ce qui cause une distorsion . Ainsi donc le nombre des grands électeurs en Californie ( 39 miĺions d’habitants ) est de 53. Tandis que le Wyoming ( 550 000 habs,) est de trois.

      Faites le calcul : 738 000 de population pour chaque grands électeurs en Californie. Et 183 000 de population pour chaque grands électeurs au Wyoming.

      Ce phénomène a joué pleinement dans les « rust belt » ( Pennsylvanie, Ohio, Wisconsin Michigan) qui ont penché vers Trump par moins de 200 000 votes. La tempête parfaite.

      1. Pâquerette Palardy dit :

        @treblig
        À ce que je sache le système électoral est le même pour les démocrates et les républicains, quelle est l’excuse lorsque les démocrates gagnent.

      2. treblig dit :

        À l’origine, les états étaient relativement de la même proportion ( avec quelques exceptions comme le Rhodes-Island et le vermont). La distorsion do collège électoral était acceptable.

        Sauf que les mouvements de population depuis 100 ans ont changé le portrait. Les états côtiers de l’est et de l’Ouest sont en plein développement démographiques. Et ils sont démocrates. Les perdants ( le midwest et le Sud-est sauf le Texas) sont républicains et se dépeuplent. Une distorsion énorme qu’il faudra un jour adressé.

    2. Lecteur_curieux dit :

      En 3026 ?

      😉😉😉

      Le marché politique explique la victoire. Un mauvais programme gagnant. Une coalition qui sans être majoritaire a quand même gagné les grands électeurs. Une coalition d’intérêts minoritaires qu’ils soient idéologiques ou économiques.

      Et aussi le fameux code culturel de Clotaire Rapaille mais État par État. Il faut s’adresser au cerveau reptilien des électeurs comme des consommateurs pour avoir une chance de gagner et particulièrement aux États-Unis. S’adresser trop au cerveau cortex ce n’est pas bon mais cela passe mieux auprès des Français auprès des journalistes politiques aussi et des universitaires. Rapaille lui-même a fait patate au Québec puisque couvert à ce moment par les journalistes politiques plutôt que les chroniqueurs culturels avant ou ceux d’affaires parlant de marketing.

      La psyché de ce peuple à comprendre…

      Mais ce n’est tellement pas avec lui qu’on a été élevé même s’il était un personnage mais pas plus que cela…

      Nos modèles étaient plus Fess Parker ou Michael Landon. Une image d’hommes généreux et bons. Même Conrad Bain dans Arnold et Willy, le riche aussi est bon.

      Tant pis pour lui mais pourquoi le peuple vote pour cela ? J.R. Ewing ou l’équivalent, le personnage serait aussi élu. Pourquoi ? Ils votent pour le plus fort à leurs yeux.

    3. papitibi dit :

      S’il est si mauvais comment expliquer sa victoire en 2016 ?

      Tu sais, ma belle Pâquerette en plastique, il y a toutes sortes de monde qui sont élus!
      Ça veut pas dire qu’ils sont plusse bons!
      Hitler a été élu. Le maire Vaillancourt, y as-tu pensé? Combien de fois ils l’ont élu avant de l’envoyer en prison?

      Obama a été élu. Deux fois. Le monde avait même pas remarqué que c’était un Muslim à peau noire né au Kenya !!!
      Il était tellement mauvais – mais ça l’a pas empêché d’être élu deux fois! – que Donald the Stable Genius a été pogné pour tout défaire de kossé que lui il avait fait!

      Pis tu oses prétendre que quand t’es élu c’est un gage d’excellence?
      C’est comme le fait de commenter icitte; ça prouve pas que t’as d’la jarnigoine!

      1. Haïku dit :

        « Jarnigoine »??? Excellent! 👍👌.

  38. Pâquerette Palardy dit :

    Désolé, sa victoire en 2016 et non pas 3026

    1. loup2 dit :

      Hey Pâquerette j’ai un ami qui a Palardy comme nom de famille. Lui c’est vrai !
      Je le vois 2/3 fois par année.
      J’engrange vos commentaires. J’ai hâte d’y voir la face lorsque je vais lui montrer.
      J’imagine qu’il va me dire qu’il a AUCUNE parenté avec les Palardy, sauf deux cousins célibataire !

    2. Lecteur_curieux dit :

      Fiou ! Les générations futures sont épargnées.

      😆😉

    3. Bartien dit :

      Tu devrais te désoler de toutes tes interventions cretin

  39. Isadulac dit :

    Russie, entre autres.

  40. Pâquerette Palardy dit :

    @Isadulac
    Hillary Clinton est celle qui a fait gagner Donald Trump, elle était tellement mauvaise comme candidate n’importe qui aurait gagné contre Hillary Clinton. Elle avait perdu toute crédibilité et malgré toute la mauvaise publicité des médias anti-Trump il a quand même réussi à gagner, les russes n’y sont pour rien dans sa victoire.

  41. Samati dit :

    @Pâquerette Palardy

    « …les russes n’y sont pour rien dans sa victoire… »

    Ce n’est pas la conclusion à laquelle est arrivée le rapport Mueller. Les russes ont tenté d’influencer par différents moyens les dernières élections américaines tout comme ils sont intervenus sournoisement dans le référendum sur le Brexit ou l’élection en France. Les russes visent à déstabiliser les démocraties occidentales en supportant les tenants de la droite.

    1. A.Talon dit :

      «en supportant les tenants de la droite.»

      Correction: «en supportant les tenants de l’EXTRÊME-DROITE.»

  42. Pâquerette Palardy dit :

    @Samati
    La tendance vers la droite est mondiale, vous allez me dire que les russes sont partout…

    1. Gilles Morissette dit :

      @Pâquerette Palardy (19h55)

      Je ne sais pas si les Russes sont partout mais on sait qu’ils ont été impliqués dans la dernière présidentielle.

      Relisez le rapport Muëller. C’est écrit en toutes lettres. Ce n’est pas une légende urbaine mais un fait documenté.

      Il faut vraiment être soit aveugle, soit de mauvaise foi ou les deux, comme seuls peuvent l’être les adeptes de la secte des adorateurs de votre gourou, pour ne pas le constater.

      Ces gens là sont tellement naïfs que leur gourou peut leurs faire croire n’importe quoi,même les pires conneries, qu’ils vont le croire sans poser la moindre question.

      Beau ramassis de losers !!

    2. gl000001 dit :

      Paquerette répond ce soir !!! C’est rare.
      Dites-nous donc les bons coups de votre Trompeur ?

    3. marcandreki dit :

      Et vous soutenez que c’est une bonne chose, en sous texte.

  43. papitibi dit :

    Trump, là, on l’adooooore!
    Il nous fait payer plus cher pour les bébelles MADE IN CHINA qu’on achète sus WalMarte – tsé, les marteaux pis les tourne-avisses, là,mais c’est un REAL GENIUS!

    Plus les prix des breloques chinouèses vont augmenter pis plus le monde y vont acheter des bébelles made in Good Old America! Pis ça va créer des jobs chez nous mais on va cr!!sser la Chine en faillite!

    On va les aouère à l’usure, c’tes Chinois là!
    MAKE AMERICA GREAT AGAIN!

    [les ceusses qui veulent me garrocher des tomates, faites sûr que ça vient pas du Mexique!. IL FAUT ACHETER AMARICAIN]

    1. A.Talon dit :
  44. Pierre S. dit :

    ——————————–

    Comment on explique sa victoire ??? Sérieusement ?

    – Collusion Russe et financement frauduleux.
    – Sortie illégale de J Comey contre Hillary Clinton a 11 jours du vote pour saloper sa campagne.
    – Plusieurs irrégularités documenté de la part des républicains.
    – Relâchement du vote démocrate devant un adversaire ridicule et stupide ( ce fut une erreur)
    – Puissance des lobbys mafieux comme la NRA , le white power et la droite religieuse.
    – Faible taux de vote des latino des afro américains et des musulmans .
    – Faible taux de vote 57%
    – système des grand électeurs désuets qui favorise un détournement de démocratie
    – Presse négative et misogyne sur le dos de Mme Clinton.

    on aura jamais vue un enlignement de planète tel pour conduire
    cet imbécile à la présidence.

  45. Pâquerette Palardy dit :

    @PierreS
    Je vous arrête sur deux points: le taux de vote était plus élevé en 2016 qu’en 2012 et seulement 1% de moins qu’en 2008, le deuxième meilleur taux depuis 1968. Presse négative et misogyne sur le dos d’Hillary Clinton, essayez-vous de dire que Trump a eu une presse positive, il n’y a jamais eu un candidat qui a été plus critiqué et ridiculisé par les médias que Donald Trump.

    1. gl000001 dit :

      Parce qu’il est critiquable et ridicule !!

    2. Lecteur_curieux dit :

      Avec Trump la controverse est payante.

      La bonne publicité est mieux que la mauvaise publicité mais la mauvaise vaut mieux que pas de pub du tout.

      Donc les médias font de la pub gratuite à Trump et il s’était rendu compte de cela lors de la construction de la Trump Tower.

      Donc Trump en dépensant moins que Clinton a été plus efficace.

      Il est un promoteur et bullshitteur professionnel.

      Les politiciens sont tous des menteurs mais Trump ment beaucoup plus alors c’est très efficace.

    3. lechatderuelle dit :

      disons qu’en 2016. trump n’a pas été réellement critiqué… personne ne savait où il allait….. même lui ne le savait pas!!!

      il a eu un vide face à son contenu qui était, ma foi, farfelu, vide et très limité…. mais il a su capter l’attention d’une frange de la société….
      Un peu comme Ford en Ontario…. plus t’es épais et plus les gens tapent des mains….. fiers de voir un plus con qu’eux….

      Il pouvait se permettre toutes les excentricités et les moutons applaudissaient, fiers d’être contents………

      Si cet homme était jugé selon ses accomplissements, il serait jeté aux ordures rapido…. il n’a rien apporté de concret aux USA en 4 ans…. malgré un avantage aux 2 chambres…. fiou…. faut presque faire exprès pour être aussi minable……

    4. Benton Fraser dit :

      Un enfant 5 ans serait voir que Trump est ridicule.

      C’est bien beau d’avoir la foi à défaut de connaissance mais le fait que la foi soulève des montagnes est un mythe!

  46. Haïku dit :

    Malgré l’inondation, les fleurs poussent dans votre jardin sans engrais bio ?

  47. titejasette dit :

    La Bourse va ouvrir -200 pts lundi

     » Beijing defiant on trade war: ‘No one should expect China to swallow bitter fruit’ – CNBC

    1- U.S.-China trade negotiations appeared at a deadlock on Sunday as Washington demanded promises of concrete changes to Chinese law and Beijing said it would not swallow any “bitter fruit” that harmed its interests.

    2- “At no time will China forfeit the country’s respect, and no one should expect China to swallow bitter fruit that harms its core interests,” said a commentary, due for Monday publication, in the Chinese ruling Communist Party’s People’s Daily.

    3- White House economic advisor Larry Kudlow said there is a “strong possibility” that Trump will meet Chinese President Xi Jinping at a G-20 summit in Japan in late June.

    Avez-vous noté le ton ferme et défiant de Beijing (dans # 1 et 2) ?

    Bon, c’est reparti le « strong possibility » in late June. Ben oui ! Ils ne sont même pas surs de pouvoir obtenir une rencontre avec président Xi ?

    Moi, le cancre que je suis, je croyais qu’une guerre commerciale c’est facile à gagner

    1. Haïku dit :

      👌👍👏 !

  48. cotenord07 dit :

    Puisqu’il est ici question de la Chine, je recommande aux internautes qui fréquentent ce blogue un court mais très intéressant article hébergé sur le site Internet du Center for Strategic and Intelligence Studies (CSIS), article qui porte sur l’état actuel de la construction du troisième porte-avions de la Marine de guerre de la République populaire de Chine (RPC), dans le chantier naval de de Jiangnan, situé près de Shanghai :

    – « Tracking the Type 002 – China’s third aircraft carrier », article dont l’auteur n’est pas identifié, Center for Strategic and Intelligence Studies (CSIS), 2019, hyperlien :

    https://chinapower.csis.org/china-carrier-type-002/

    Les images satellites de type et qualité « Renseignement militaire » qui sont dans l’article proviennent de la firme Maxar Technologies.

    L’article contient un intéressant tableau qui résume les caractéristiques des trois porte-avions chinois déployés ou en construction présentement :

    1) Le Liaoning, conception et construction soviétiques (impliquant donc la Russie et l’Ukraine avant la dissolution de l’URSS), rénové par la RPC, présentement en service, 60,000 – 66,000 tonnes de déplacement.

    2) Le Type 001A, conception et construction chinoises, présentement en service, 66,000 – 70,000 tonnes de déplacement.

    3) Le Type 002 , conception et construction chinoises, présentement en construction, 80,000 – 85,000 tonnes de déplacement (estimation).

    Évidemment, il y a des gens (surtout aux États-Unis) qui se moquent de la qualité de la technologie militaire chinoise et qui croient que le Chine n’est pas capable de déployer une marine de guerre océanique (« Blue Water Navy »), qui lui permettrait d’effectuer de la « projection de force » dans l’océan Pacifique, dans l’océan Indien, etc.

    Mais la Chine a connu des progrès fulgurants dans d’autres domaines depuis 30 ans…

  49. Ziggy dit :

    …Les américains croient que leur technologie est….destroyer type 055..c’est à voir

    1. Haïku dit :

      Full mental jacket ?

  50. kintouai dit :

    Parlons-en donc de ce dont les salopards de Répus et leur Fourreur-in-Chief ne veulent pas parler et qui se cache derrière les chiffres soi-disant « astounding » d’une économie qui supposément pète le feu :

    Lire cet article du Devoir : https://www.ledevoir.com/economie/554150/etats-unis-la-classe-moyenne-ne-s-est-pas-encore-remise-de-la-crise

  51. Lecteur_curieux dit :

    Ce n’est pas un impôt c’est une taxe. L’impôt est sur le bénéfice imposable.

    Ce que dit Kudlow n’est même pas bon mais contrairement à Trump il peut voir que c’est dommageable pour l’économie domestique.

    Il faudrait quasiment citer au complet les pages 447 et 448 du livre Problèmes et politiques économiques de Raynaud et Stringer édition de 1990.

    Allons-y d’une bonne partie de la page 447 et notez que c’est écrit dans un contexte canadien :

     » Un tarif douanier est une taxe sur un produit importé et il a pour effet d’en augmenter le prix. Dans l’hypothèse où le prix mondial est donné, c’est-à-dire non influencé par les actions canadiennes, l’augmentation du prix du bien est égale au tarif douanier.  »

     » Comme le bien importé se vend à un prix plus élevé, les producteurs domestiques peuvent vendre leur production à un prix accru, ce qui permet aux producteurs marginaux de couvrir des coûts de production élevés.  »

     » La consommation du produit importé diminue au profit des substituts domestiques et il en résulte une création d’emplois dans le secteur protégé. La consommation totale du bien est réduite puisque le bien se vend plus cher, qu’il soit importé ou produit localement.  »

     » Les consommateurs se tournent vers des produits qu’ils n’auraient pas achetés normalement. Il y a une double perte pour l’économie. D’une part, une partie de la consommation est satisfaite à partir d’une production locale plus dispendieuse que les importations. D’autre part, le consommateur réduit sa consommation du produit pour acheter d’autres biens qu’il désire moins ardemment.  »

     » Le consommateur doit payer plus cher pour le bien et certaines personnes sont amenées à réduire inutilement leur consommation. Les personnes qui oeuvrent dans le secteur protégé sont avantagées : les profits sont accrus et des emplois sont protégés.  »

     » Pour sa part, le gouvernement récupère sous forme de tarifs douaniers une partie des sommes additionnelles dépensées par le consommateur.  »

     » Tout compte fait, les pertes du consommateur sont supérieures au total des tarifs perçus par les autorités et des gains réalisés par les producteurs ( graphique 14-3).  »

    La page 448 c’est le graphique et disant l’équivalent d’un lien déjà donné et démontrant visuellement le texte plus haut. Bien sûr cela reste un modèle simplifiant la réalité et comportant des hypothèses mais c’est la façon de travailler de ces économistes. Avec une démarche holiste cela serait plus complet mais plus flou avec des boucles de rétroaction. Le système serait mieux représenté mais on pourrait rien mesurer avec le moindrement de précision. Il vaut mieux simplifier la réalité.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Qui se soucie du consommateur ? Pas vraiment le politicien qui veut des votes.

      Les tarifs douaniers peuvent donc être efficaces sur le marché politique car c’est une mesure à bénéfices concentrés( la production domestique) et à coûts diffus ( les consommateurs).

      N’empêche que dans les deux cas les néoclassiques voient l’humain comme un homo oeconomicus. C’est réducteur mais prévoit assez bien les comportements sur les marchés. Pour le marché politique il vient fausser les règles du jeu et réduire le bien-être collectif. Les seules interventions gouvernementales acceptables aux yeux des néoclassiques est lorsqu’il y a échec des marchés donc soit en présence de biens publics ou d’externalités positives ou négatives. Et ceux plus à droite que cette école ne reconnaissent pas cela. Donc s’opposent à la taxe sur le carbone et à la formule Rand par exemple alors que les cours d’économie montrent que c’est ce qu’il faut faire. Oui vraiment très à droite.

      Trump lui est devenu un entrepreneur politique et même avant d’être en politique son activité économique était politisée et lui et son papa ont obtenu des avantages indus de la part des gouvernements.

      1. onbo dit :

        Remarquable. Merci lecteur_curieux pour les explications de nature économique de vos ‘plusieurs’ derniers commentaires. J’apprécie beaucoup. Il devient plus clair que Trump a radié depuis longtemps de son équation tarifaire le bien-être de la population et celui d’une large partie de ses propres électeurs. Suicidaire à première vue.

        Trump croit pouvoir compter sur sa verve pernicieuse efficace pour convaincre ses auditeurs du contraire, sinon il saura inventer des mots pourtenter de reporter la faute de ce qui ne va pas bien sur le dos des démocrates.

        On constate avec un certain frisson que Trump fils (le Donald ) n’a jamais cru à la démocratie ni même à la république américaine. Il ne croit qu’en l’influence politique, la contrainte personnelle, le chantage financier, l’abus des situations et… l’enrichissement graine à graine par tout ce qu’il touche.

        Et si il y a des personnes appauvries…., ça sera de leur faute à eux de s’être laisées avoir….

  52. jeanlouischarette dit :

    Fox News ne peut pas relater des faits.
    Ses auditeurs ne comprendraient pas.

    1. Pâquerette Palardy dit :

      @jeanlouischarette
      Ne jamais sous-estimer l’adversaire, ça a coiûté l’élection à Hillary Clinton

  53. Pâquerette Palardy dit :

    HS
    Entendu sur CNN, Trump s’est engagé avec la Chine dans une bataille de tarif qu’aucun autre président n’a osé faire et ce geste lui profitera aux élections 2020. La Chine est très prudente dans sa réplique aux EU. Et ces tarifs ne seront en vigueur qu’à partir du 1er juin, ce qui donne le temps de négocier.

    1. Benton Fraser dit :

      La méthode Trump pour la négociation a toujours été l’extorsion… mais des plus petits fournisseurs/entrepreneurs.

      Là, on parle de la Chine!

    2. Benton Fraser dit :

      La méthode #2 de Trump pour la négociation est la corruption!

      On va peut-être voir une « excellente » entente pour les USA… et voir pousser pleins d’hotels Trump en Asie… financés par des banques chinoises!!!

  54. Pierre S. dit :

    ——————————————

    Paquerette ….

    As Usual … Trump travaille que pour ses intérêts et non pour son pays.
    Le seul et unique but de sa réélection n’est pas de servir les intérêts du pays mais
    simplement de se mettre à l’abris de la justice avec les privilèges hallucinants que procure
    le statut de Président des USA.

    Il est possiblement le seul président qui aura passé la totalité de son premier mandat non pas a exercer
    ses responsabilité de président mais plutôt a uniquement faire campagne pour sa réélection avec la
    complicité de la MB et de toute les instance qu’il contrôle et ca inclue la propagande de fox news.
    Dans les fait, Trump est mort de trouille à l’idée d’être dépouillé de la présidence et de la protection qui viens avec
    et de devoir faire face à la justice pour de vrai ….. alors il se comporte comme un pleutre mais un pleutre à
    l’abris de tout.

    Du jamais vue dans l’histoire des usa.

  55. Micheline dit :

    Que dire d’un imbécile qui ne connaît rien à l’économie mondiale, qui ne préside que pour s’en mettre plein les poches, après ses désastreuses faillites en série. Tout ceux qui l’entoure font partie d’une secte en provoquant le chaos partout.

  56. igreck dit :

    HS… mais pas tant que cela après tout !!!

    Trompe se magasine une guerre pour gagner la présidentielle de 2020 !? Même tactique tordue que celle utilisée par oncle Dick et George W. Bush en 2004.

    https://www.journaldemontreal.com/2019/05/13/la-spirale-menant-a-une-guerre-avec-liran-est-engagee

  57. igreck dit :

    Et celle-ci, en lien avec l’Économie trumpeuse !

    Ceci n’est pas un scandale, c’est le prix à payer pour être le pays champion du « chacun pour soi » !?

    https://www.journaldemontreal.com/2019/05/13/le-scandale-du-prix-des-medicaments

  58. Pierre S dit :

    ——————————-

    Effectivement le crétin de POTUS n’invente rien … c’est juste la vieille stratégie d’auto préservation
    républicaine qui se met en branle et ca peu importe l’imbécile de président que ca sert, pourvu que
    ca sert les républicains.

Répondre à Niouininon Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :