Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

5ca39302c6cc503dda67b213-1334-667

«Les normes sociales ont changé. Je comprends cela, et j’ai compris ce que ces femmes disent. La politique a toujours été pour moi une affaire de contacts personnels, mais je serai plus conscient à l’avenir de la nécessité de respecter l’espace personnel. C’est ma responsabilité et je l’assumerai.» Dans une vidéo publiée sur Twitter, Joe Biden a pris la parole pour la première fois depuis que Lucy Flores, une ex-élue du Nevada, s’est plainte du baiser que l’ancien vice- président lui a donné sur la tête après avoir mis ses mains sur ses épaules et respirer profondément sa chevelure avant un rassemblement à Las Vegas en 2014. Trois autre femmes ont depuis reproché à Joe Biden des marques d’affection ou des salutations trop chaleureuses ou déplacées.

Cette déclaration intervient le jour où le New York Times publie les témoignages de deux nouvelles femmes qui ont confié s’être mal senties lorsque Joe Biden les a touchées. L’une des femmes avait 19 ans lorsque l’ancien vice-président l’a enlacée «juste un peu trop longtemps» et a posé la main sur sa cuisse lors d’une activité sur les agressions sexuelles à l’Université du Nevada à Las Vegas. Elle a aujourd’hui 22 ans.

L’article du Times comporte cette déclaration de Gloria Steinem, pionnière du féminisme américain : «La solution est simple. Nos corps et nos voix nous appartiennent. Ça devrait être la première étape dans une démocratie. Demande avant de donner l’accolade.»

Selon son entourage, Joe Biden devrait annoncer à la fin du mois ou au début du prochain ses intentions concernant une candidature à la présidence. Selon le Times, un groupe républicain s’apprête à diffuser une pub intitulée «Creepy Joe». Hier soir, devant les républicains du Congrès, Donald Trump a ironisé : «Je me sens comme Joe Biden.»

Les démocrates ne l’ont pas trouvé drôle.

(Photo Getty Images)

61 réflexions sur “Biden dit avoir compris le message des femmes

  1. joslapatate dit :

    Quoique  »tactile » à l’européenne et envahissant de l’espace personnel,
    on est loin du pussy grabing.
    Donnons-lui le bénéfice du doute.

    1. Benton Fraser dit :

      Et il s’excuse…. ce n’est vraiment pas un républicain!

      1. Haïku dit :

        Ouache! Certitude👍

  2. sifu26 dit :

    Comme dirait mon animateur radio du matin au Saguenay, les gens ne s’endurent plus en 2019. Ce sont quand même des gestes je pense quand même assés anodins commis par un homme qui est d’une autre génération et qui je pense à une personnalité peut-être un peu trop intimiste avec les femmes mais il n’a pas fait d’attouchement sexuel aux dernières nouvelles et je pense qu’il est victime d’une campagne de salissage, par qui … ? Mais il faudrait en revenir un jour s’il n’a pas fait pire que cela.

    1. Achalante dit :

      La grande question: pensez-vous que M. Biden ait fait cela à M. Obama? Si non, pourquoi, croyez-vous? Prenez bien le temps d’y réfléchir; le pourquoi ce n’est pas acceptable est là.

  3. spritzer dit :

    «Les normes sociales ont changé. Je comprends cela, et j’ai compris ce que ces femmes disent. »

    J’espère que ça inclut également les jeunes filles.

    1. igreck dit :

      @spritzer
      Insignifiant !

      1. spritzer dit :

        @igreck

        La stupide politique partisane ne m’intéresse pas, je commente sur ce que je vois selon mes principes.

    2. Benton Fraser dit :

      Biden ne va toute même pas s’excuser pour les républicains!!!

      1. Haïku dit :

        Fox News ont orangé ça avec le gars des vues.

      2. papitibi dit :

        @ Haïku 0;46

        Eille, là, là, vous pressez le citron, là, là!

  4. lechatderuelle dit :

    le doute??? non aucunement….

    Ce mec a eu des réflexes misogynes que trop d’hommes perçoivent encore comme de l’exubérance …. aurait-il eu cette même exubérance face à un jeune homme de 19 ans?? non
    alors donc c’est de trop…..

    Tu aimes masser des épaules quand tu es heureux ou fébrile…. ok… mais masse « toutes » les épaules qui se présentent, mâles ou femelles…. pas seulement celles des femmes en embrassant leur cheveux!!!
    Misère….
    Embrasser les cheveux d’une collègue…… essayez ça au bureau pour voir….
    Il aurait été le premier à s’offenser que sa femme reçoive cette marque d’affection au bureau d’un collègue de travail…..

    « Comment a été ta journée chérie »
    « Très bien…. Machin m’a tapoté les épaules en m’embrassant dans les cheveux pour me remercier de mon travail… il est chou… »
    Pas sûr que Monsieur Biden aurait trippé….

    Bref,
    Biden aura compris avec 15 ans de retard cette simple leçon du vivre ensemble…..

    1. P.L. dit :

      @lechatderuelle

      Excellent commentaire !

      Comme si le sexisme avait besoin d’être violent et très explicitement sexuel pour être problématique…

      Ce n’est pas une vieille tante qui donne des becs mouillées dégueulasses. Déjà, aucune des femmes dont il est question n’est le nièce de Biden et je me souviens très bien que ma sœur avait droit aux mêmes becs que moi quand j’étais petit. De même que lors d’un marathon littéraire quand j’étais au cégep, la prof qui m’a massé les épaules sans avertissement après la 21e heure de l’activité l’a fait aussi pour deux filles du groupe.

      Il y a être « toucheux » et être paternaliste, sexiste. Ce n’est pas la même chose. Je ne donnerais toutefois pas (pas encore du moins) le qualificatif de « misogyne » à Biden, puisque je ne suis pas certain qu’il fasse ça volontairement contre les femmes. C’est plus intégré, inconscient, j’ai l’impression. C’est donc tout à fait sexiste, mais pas misogyne.

  5. Benjen Stark dit :

    LOL, clairement le parti démocrate est divisé sur ce sujet. La vieille garde cherche à protéger Biden à tout prix, on voit clairement qu’ils l’ont choisi comme candidat. Je me tordais de rire à voir Pelosi le défendre en conférence de presse hier : « But that’s a Joe, he’s an affectionate man, my grand children love Joe!»

    Pelosi est donc entrain de dire que Joe, ben il est comme ça, il rend des femmes inconfortable en les touchant de manière inapproprié, mais c’est Joe, mes petits-enfants l’aiment de même!

    Mais ça ne passera pas avec la nouvelle génération « Me Too » de démocrates qui viennent d’arriver en politique, histoire à suivre.

    1. lechatderuelle dit :

      Plusieurs disaient ça de Marcel Aubut aussi….

      1. sifu26 dit :

        @lechatderuelle Marcel Aubut se promenait tout nu dans son bureau, même quand sa secrétaire devait aller le voir dans ce dit bureau pour le travail. Ne comparer pas ce comportement à celui de Joe Biden j’espère.

    2. lechatderuelle dit :

      Benjen Stark je serais un tantinet mal à l’aise à ta place de pourfendre Biden pour des gestes déplacés alors que Trump se vante d’avoir attrapé des vulves et des pubis….

      y’a une distorsion dans ton discours qui détonne….

      Si Biden te répugne , on imagine ton horreur face ;a Trump et ses agissements misogynes et salopards envers les femmes de son entourage….

      En comprenant ton message, nous sommes d’accord pour dénoncer Biden ET Trump et exigez leur retrait illico du monde politique….

      Ces agissement d’un autre âge n’ont plus leur place en 2019….vous avez parfaitement raison….

      Le message sera d’autant plus porteur que le Président est ce genre d’individu que vous dénoncez, comme nous d’ailleurs….

      1. Benjen Stark dit :

        @lechatderuelle Vous voyez, l’hypocrisie me pue au nez. Nancy Pelosi était probablement la première à dire que Trump était un gros porc déguelasse qui n’avait pas sa place à la Maison-Blanche mais j’imagine qu’elle montait aux barricades pour défendre Clinton qui agissait de la même manière (ou fort probablement pire) et qu’elle est en train de le faire pour Biden puisque, apparemment, ses petits-enfants l’aiment bien.

        Cela dit, si vous êtes capable de me dénicher des vidéos et des photos de Trump se comportant comme Biden, dont les « exploits » tapissent le web depuis la semaine dernière, je serai le premier à le critiquer vertement.

      2. lechatderuelle dit :

        Benjen Stark Quand on refuse de donner du lest en exigeant aux autres de le faire, on perd toute crédibilité….. chose qui se produit dans votre cas sur ce sujet….

        Trump est un « Weinstein » un « Rozon » et même un « Salvail » de par sa façon de penser et d’agir….

        C’est Strauss-Khan du bas de gamme…..

        L’hypocrisie vous dites???
        Évitez les miroirs….

        Peu importe leur appatenance à un groupe ou un autre, ou leur parti politique, il faut dénoncer les prédateurs…. Et Trump en est un….
        plus vil que Biden qui sniffe des cheveux, alors que Trump trompe sa femme et baise des putes de luxe….

        on ne mesurera pas le degré mais il demeure que des politiciens se servent de leur statut pour abuser….

        Des photos et des vidéos??? mise`re, vous le savez très bien que les abuseurs savent profiter des zones sombres, des coins, des moments anonymes….
        Le comportement et le langage de votre idole Trump parle de lui-même…. ça devient ridicule de défendre l’indéfendable….

        Le monsieur en lui-même est insignifiant….. Trump était un personnage sans substance avant de devenir Président… il l’est encore tout autant….
        Cependant, tout ce qu’il dit, fiat ou laisse croire a des répercussions majeures dans sa société…

        Il est navrant que vous soyez si prompt à pourfendre Biden mais que vous fûtes si silencieux alors que les preuves s’accumulaient contre Trump….
        Il faut s’élever au-delà de la partisanerie….. chose que vous ne possédez pas….

    3. Benton Fraser dit :

      Logique républicain, un baisé sur la tête et pogner le « pussy »…. c’est la même affaire… quoique pire pour le baisé sur la tête lorsque c’est un démocrate… partisanerie oblige!

      1. Haïku dit :

        « partisanerie oblige »👍

    4. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark

      Encore un de vos commentaires ridicules dont vous seul avez le secret.

      Biden a eu au moins la décence d’admettre ses torts alors que votre gourou n’en n’a rien fait après avoir dit aimer prendre un femme « by the pussy » . Il ne s’est pas non plus excusé auprès des 16 femmes qui allèguent avoir subi du harcèlement voire même des agression sexuelles de sa part.

      L’indignation à deux vitesses. Typique des fefans du TDC-En-Chef. Ça se permet de faire la morale aux autres.

      Pitoyable comme à l’habitude.

      1. Benjen Stark dit :

        @Gilles Morissette Ah oui, ces 16 femmes qui sont apparu, comme par magie, à trois semaines de l’élection et qui se sont évaporées dans l’air une fois que Trump a été élu? N’est-ce pas incroyable à quel point le parti démocrate a la chance d’avoir des femmes qui sortent de nulle part à l’approche d’élection mais qui ne donnent plus trace de vie une fois que la job a été bâclée?

      2. Gilles Morissette dit :

        @ Benjen Stark

        Encore une fois, vous tournez les coins ronds.

        Si vous vous étiez donné la peine de faire quelques recherches, vous auriez découvert que des plaintes ont été faites par ces femmes et que les causes sont toujours devant la Justice.

        Faites-vous exprès pour être malhonnête ou si vous l’êtes vraiment?

      3. simonolivier dit :

        @benjen Picotte Plusieurs de ces femmes avaient porté plainte contre le gros schtoumpf bien avant l’élection. Et elles ne sont pas disparues. Il y a encore une cause pendante (comme la bedaine du prez) devant un tribunal fédéral en Floride

  6. Sueurs dit :

    On peux-tu en finir avec ça, c’est loin de ce qu’a pu faire Trump et s’en vanter… arrêtons de vouloir salir Biden et mordez sur les imbécilités que fait Trump de plus en plus chaque jour.

    1. Ce n’est pas parce que 45 a placé la barre haute en tant que grabbeur de pussy qu’il faille accepter tout ce qui se trouve sous cette barre. Sniffer les cheveux d’une femme n’a rien d’un geste affectueux et le malaise de ces femmes est réel et constant en sa présence.

    2. lechatderuelle dit :

      l’un n’excuse pas l’autre….
      2 mononcles d’une autre époque….

  7. igreck dit :

    Non mais tout cela est complètement suréaliste ! Un psychodrame national oblige l’ex-vice-président à s’excuser encore et encore, de multiple manières et à maintes occasions alors que le Môron d’en face se vante d’approcher les femmes pas mal plus que dans leur bulle ! Voilà où mène l’hypocrisie de tout un peuple : qui embrasse trop mal étreint !

  8. Louise dit :

    « Ça devrait être la première étape dans une démocratie. Demande avant de donner l’accolade.»

    Habituellement l’accolade est une démonstration naturelle de joie et de plaisir quand on rencontre quelqu’un.
    Si on commence à demander la permission chaque fois qu’on s’apprête à donner l’accolade, aussi bien dire qu’il n’y aura plus aucune spontanéité dans nos rapports avec les autres. Deviendrons-nous des robots sans émotions tout juste capables de tendre la main ?

    Où est la ligne à ne pas franchir alors ? Je crois que le geste doit être partagé par les deux personnes qui se rencontrent et s’en tenir à ce qui est convenu socialement. Il me semble que ce n’est pas trop difficile d’intégrer cela dans nos comportements et qu’on n’a pas à demander de permission pour cela. On ne parle pas de relations sexuelles là, on parle de gestes cordiaux.
    Les exagérations des féministes m’exaspèrent des fois.

    1. Henriette Latour dit :

      Louise

      👏

    2. P.L. dit :

      Moi, ce qui m’exaspère, c’est la façon qu’ont certains de toujours chercher la petite bête dans les propos des féministes.

      La dame ne dit pas qu’il faut demander la permission à ta grand-mère avant de l’enlacer ou celle de ta visite pour l’embrasser sur les joues au Jour de l’An. Elle se prononce sur le dossier Biden. Alors, elle dit qu’il faudrait demander la permission pour faire une accolade. Il me semble qu’il est très évident qu’elle parle ici d’une accolade qu’on ferait à l’extérieur de notre cercle intime (famille ou amis proches) ou dans des circonstances plus formelles, comme Biden dans des meeting politiques, ou quand la personne en face n’est clairement pas en train d’exulter et ne semble pas avoir envie de sauter dans les bras de quelqu’un, contrairement à l’inconnu assis à côté de toi lors du but décisif de ton équipe lors de la finale de la coupe Stanley (oui, lui, tu n’as pas besoin de le lui demander).

      À entendre certains, les féministes devraient écrire des thèses de 500 pages décortiquant tout leur propos à chaque fois qu’elles veulent ouvrir la bouche pour être certaines de ne pas être mal interprétées…

      1. Achalante dit :

        Merci, très bien expliqué.

    3. Haïku dit :

      Louise, je seconde👏

    4. papitibi dit :

      Ah, gente Dame, puis-je solliciter auprès de vous le privilège de solliciter votre approbation à ce que je pose avec retenue mes modestes babines sur le revers de votre main?

      N’y voyez, bien sûr, aucune arrière-pensée de type Trumpien…

      Oh, Bo-Boy! 😁

      1. Louise dit :

        papitibi

        Je n’ai pas seulement souri mais j’ai éclaté de rire ce matin en lisant votre commentaire.
        Merci pour votre humour rafraîchissant.

      2. papitibi dit :

        @ Louise 07:57

        Ha! Ha!
        C’était bien là l’effet recherché.
        Quoique… le rire aux éclats, lorsqu’il provoque l’expulsion d’une gorgée de café bien chaud, peut s’accompagner d’effets secondaires non désirés.

        Auquel cas, Madame, vous m’en verrez particulièrement confus!
        Et contrit. 😁

  9. Louise dit :

    « …je serai plus conscient à l’avenir de la nécessité de respecter l’espace personnel. C’est ma responsabilité et je l’assumerai.»

    C’est ma responsabitité et je l’assumerai, c’est de la musique à mes oreilles.
    Avons-nous déjà entendu cette phrase de la part de Trump ? Pourtant c’est un pré-requis pour être président.

    Joe Biden a dit et a fait ce qu’il fallait. Tournons la page et passons à autre chose.

    1. papitibi dit :

      N’empêche que, en 1820, la nouvelle aurait mis tellement de temps à infiltrer quelques centaines de foyers (gros max!) que les conséquences en auraient été nulles.

      En 1920? Pas d’internet. Pas de tee-vee. et sauf erreur, la radio n’existait pas encore bien que Marconi n’était plus très loin. Donc, pas vraiment de conséquences. Plenty of newspapers, though!

      En 2020? Aya Aye Aye! Les Super PACS rendent la nouvelle disponible sur les réseaux sôôôciaux avant même qu’elle ne se soit produite! Cinq minutes peuvent suffire à TUER la campagne d’un politicien.

      Jos Biden peut-il survivre à cette attaque des zombies? J’en doute.

  10. Syl20_65 dit :

     »Cela dit, si vous êtes capable de me dénicher des vidéos et des photos de Trump se comportant comme Biden, dont les « exploits » tapissent le web depuis la semaine dernière, je serai le premier à le critiquer vertement. » benjen Stark

    Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut rien voir. Le web est rempli de photo de la racaille qui embrasse les femmes et les fillettes et qui les tâte. Il a lui-même avoué qu’il tripotait les femmes. Calvaire, viens pas nous dire que tu n’es pas au courant.
    Il y a même des photos sur lesquelles il embrasse sa propre fille sur la bouche. Allez, va dans Google et tape:  »trump kissing women » ensuite tu sélectionnes  »picture » et voilà. Ta racaille agresseur sexuel en série en plein acte.
    Quel être méprisable t’es.

    1. Benjen Stark dit :

      @Syl20_65 Wow, un père qui embrasse sa fille sur la bouche, enfermez-le ça presse!

      Vous vous rendez compte a quel point vous êtes ridicule?

      1. Madalton dit :

        Mais qui dit qu’elle un beau cul et qu’il l’a daterait si elle n’était pas sa fille de 17 ans…on le voit souvent avec les mains près des fesses ou de ses seins. Pas édifiant.

      2. papitibi dit :

        Heu… c’est parce que Sa Sérénissime Cochonseté Orange a déjà dit de sa fille qu’elle avait un beau cul.

        J’ai eu une fille et mes trois z’enfants m’ont donné six petites-filles, dont certaines sont devenues des ados magnifiques (évidemment, elles ont hérité des gènes du Papi!).

        Il m’est jamais venu à l’idée de… Trump, lui, n’a qu’une fille et elle le fait saliver.

        Édifiant!

  11. Absalon dit :

    Je me demande comment les gens ressentent ce truc dans l’Amérique profonde, celle des cols bleus qu’il s’agit de reconquérir.
    Est-ce que ces arguties à n’en plus finir sur les notions d’espace privé, d’intrusion malséante dans la zone tampon et de distance optimale dans les contacts humains leur paraissent relever d’une autre planète ?

  12. Danielle Vallée dit :

    Encore une fois la conversation porte sur ses mains.
    Alors qu’il est bien documenté que Joe Biden a été un des plus grands défenseurs des femmes tout au long de sa carrière, se battant contre la violence qui peut leur être faite, et pour leur égalité dans tous les domaines.
    Si on regardait ce que l’homme a accompli, ce qu’il pense, les sacrifices qu’il a fait pour aider les autres, la conversation serait drôlement plus intéressante.
    Et ne vous en déplaise, la politique ici et là-bas, ça a souvent été combien de bébés tu peux embrasser dans une journée. Les gens recherchaient ce genre de contact. Et les couches jetables n’existaient pas.
    Aujourd’hui les gens ne communiquent qu’avec leurs téléphones intelligents. C’est différent….

    1. Absalon dit :

      « Encore une fois la conversation porte sur ses mains »
      Reconnaissons qu’il a de grandes mains.

    2. Haïku dit :

      @Danielle Vallée 16:52.
      « la politique ça a souvent été combien de bébés tu peux embrasser dans une journée.[…] Et les couches jetables n’existaient pas ».
      Superbe!!! 👏👏👏

  13. Gilles Morissette dit :

    Biden a le mérite d’admettre ses torts et de reconnaître qu’il n’a pas toujours eu un comportement exemplaire envers les femmes. C’est un pas dans la bonne direction.

    Si le Taré-En-Chef se « sentait comme Biden » comme il le prétend, il poserait le même geste que ce dernier. Il ne le fera pas car il n’a aucune classe (sait-il au moins ce que ça veut dire) et n’a jamais démontré le moindre respect envers les femmes surtout les victimes d’agressions sexuelles.

    Les Démocrates notamment les femmes sauront-ils passer l’éponge ? Ça reste à voir. Indépendamment de cette histoire, plusieurs pensent que Biden ne représente pas les nouvelles idées le Parti Démocrate d’aujourd’hui avec l’arrivée de AOC, O’Rourke, etc.

    Les débats qui auront lieu devraient permettre de voir comment Biden, s’il se présente, se situe par rapport à ce nouveau courant.

    Sans surprise, les Républicains vont tenter de salir la réputation de Biden en le faisant passer pour un pervers comme si leur « boss » était lui-même un exemple de vertu et de respect envers les femmes.

    Bande de sales enfoirés d’hypocrites.

  14. titejasette dit :

    Je pense que les étazooniens sont capables de faire la part des choses, nonobstant le fait que Trump veut salir Biden avec ses remarques hypocrites et malgré le fait que Biden continue de faire et refaire son mea-culpa. Ses excuses m’irritent.

    Se présente ou pas ?

  15. Sjonka dit :

    Mais, arrêtez de nourrir la bête « benjen » !! Laissez le parler dans le vide et il se tannera et ira achaler d’autres forum. De toutes évidences, il est un provocateur et il se délecte à chaque fois que quelqu’un réplique à ses commentaires. C’est un dialecte de sourd et il n’apporte rien de constructif aux débats.

    De mon côté, je passe par dessus ses inepties depuis longtemps.

    1. Apocalypse dit :

      Two Thumbs Up! Je regrette que tout les participant(e)s ne suivent pas votre exemple. Je fais la même chose que vous, je ne me donne même pas la peine de lire les posts de ces trolls.

  16. Apocalypse dit :

    ‘Biden dit avoir compris le message des femmes’

    M. Biden a quel âge déjà? On ne peut pas dire que le Monsieur est vite, vite :-).

    Cela dit, ça reste un homme que j’aime bien et sans aucun doute, une très bonne personne. Il y a des erreurs dans la vie qui ne devrait pas occulter toute une vie, toutes les bonnes actions d’une vie.

  17. Apocalypse dit :

    *correction – 17h06

    … qui ne devraiENt pas occulter…

  18. Danielle Vallée dit :

    « 20 Years of Change: Joe Biden on the Violence Against Women Act »
    Je vous recommande la lecture.
    En 2014 il a fait un discours pour fêter le 20e anniversaire d’une loi qu’il a travaillé très fort pour faire adopter pour protéger les femmes.

  19. jeanfrancoiscouture dit :

    Ce soir chez Don Lemon, (CNN) il y avait consensus, et cela incluait Jennifer Granholm, pour dire qu’en effet, Joe Biden est doté d’une personnalité «expressive» avec tendance à entrer dans «la bulle» des gens et, à ma grande surprise, cela inclurait aussi les hommes.
    Lui-même le reconnait dans cette vidéo et il prend la responsabilité du changement. Pour ma part, j’ai toujours détesté que l’on entre dans ma bulle et je le fais savoir. Je ne suis pas non plus un «hugger» ni un «bécoteur» mais je donne la «chance au coureur» demandée par M.Biden.

    Par contre, je suis absolument certain que la campagne de dénigrement qui est déjà en route du côté républicain ne va pas finir là. Je pense que M. Biden va devoir examiner attentivement la météo électorale avant de prendre une décision finale sur sa candidature. Et ça, compte tenu de qui sera son opposant, je trouve que c’est vraiment deux poids-deux mesures et ‘est bien dommage. .

    1. Haïku dit :

      D’accord avec vous. « M. Biden va devoir examiner attentivement la météo électorale avant de prendre une décision finale ». En effet, Météo Média prévoit une pluie verglaçante chez nos voisins du sud qui ont perdu le nord.

    2. papitibi dit :

      Je pense que M. Biden va devoir examiner attentivement la météo électorale avant de prendre une décision finale sur sa candidature.

      T’as besoin de te greiller d’un parapluie heavt duty, mon Joe. À l’épreuve des ouragans et des tornades de catégorie 6, sur une échelle de 1 à 5…

      Je soupçonne qu’il va venter à écorner les ânes. Et on prévoit des grêlons gros comme des… éléphants. Message subrepticement subliminal, ici!

      1. Haïku dit :

        Ce n’est qu’un changement climatique doux.Aucun problème.Les ouragans et les tornades ravagent seulement les moins nantis.Pas besoin de grimper sur une échelle pour atteindre catégorie 7.Les climato-sceptiques et nos bons politologues vont s’en occupé(lire léger sarcasme).

      2. Haïku dit :

        Oups. Nos bons politologues vont s’en occuper.

  20. Lecteur_curieux dit :

    J’achète à 70%. Les normed sociales changent mais ce n’est pas vrai que les attouchements déplacés étaient acceptés.

    Mais peut-être d’aller faire la bise à Noël à des quasi inconnus car on est en visite et encore enfants. La bise obligée comme étant une norme de politesse. Ou en faire une à notre enseignante de sixième année car on est l’élève masculin de l’étape. Un gars et une fille l’étaient de mémoire. Pas grave. Et cela pouvait faire partie de l’éducation mais ce sont des bises qu’on avait pas envie de faire mais qu’on faisait pour se conformer au code social.

    Cette même année des politiciens étaient venus nous voir en classe ni les deux députés ni le maire ne faisaient de câlins.

    Biden n’est pas creepy ou vicieux mais mal éduqué là-dessus. Et la société n’a pas tant changé c’est plus les médias qui ont changé et la tolérance qui est moins grande. C’était déplacé avant aussi mais certains yeux se fermaient plus.

    Donc ses excuses ne sont bonnes qu’à moitié ce n’est pas à la société de changer c’est aux individus et ici à Biden. Pour la société ou l’environnement, il ne faut pas le voir comme séparé mais en faire partie.

    Juste lui serrer la main avant son discours aurait été suffisant plutôt que toucher les épaules et donner un baiser sur la tête. Si cela avait été sa fille, sa belle-fille ou sa petite fille et habituée à ces marques d’affection là cela aurait été plus que normal.

    Prendre le temps de se connaître et de s’apprivoiser et les touchers doivent être consentis. Hey cela fait pas au moins 20 ou 30 ans que cela est enseigné aux enfants dans des livres à colorier et autres. On ne laisse pas des inconnus ni personne nous toucher sans notre permission.

    Ils n’ont reçu aucune éducation ces Américains?

  21. Mariette Beaudoin dit :

    Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de la rage. Pendant ce temps-là, aucun candidat ne parle de son programme électoral. Pourtant, c’est ça, une élection ! L’art du Vide, puissance mille. Les citoyens sont encore le dindon de la farce.

Répondre à Achalante Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :