Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

gettyimages-1138954941_wide-f4d78bfb72f62086bfb176acb55c95d77604a783.jpg

«Notre économie roule à plein régime. Notre économie n’a jamais été aussi bonne», s’est félicité Donald Trump hier soir lors d’un rassemblement au Michigan. Ce n’est pourtant pas ce que les données et les experts disent. Et si jamais les propos du président continuent à diverger de la réalité, il pourrait avoir à en payer le prix aux urnes en 2020.

Hier, le département de Commerce américain a révisé à la baisse l’estimation du taux de croissance du PIB pour le dernier trimestre de 2018, qui est passée de 2,6% à 2,2% en rythme annuel. Et les prévisionnistes économiques qui ne travaillent pas à la Maison-Blanche prévoient que l’économie américaine ralentira encore davantage cette année, comme on peut le lire dans cet article du New York Times.

Après la décision de la Fed de ne pas procéder à de nouvelles hausses des taux d’intérêt, l’application de baisses d’impôts massives et l’imposition de tarifs pour relancer le secteur manufacturier, Donald Trump pourrait difficilement faire porter à d’autres le blâme d’un ralentissement économique ou d’une récession.

Ce qui ne veut pas dire qu’il ne s’essaierait pas.

(Photo Getty Images)

44 réflexions sur “Économie : des nuages à l’horizon

  1. treblig dit :

    Il y a pire : dans sa proposition de budget faite en octobre dernier, Trump basait ses calculs de déficit budgétaire sur un taux de croissance économique de 3.2%. Elle sera , au mieux, à 2.2% et plus probablement aux alentours de 2.0% d’ici la fin de l’année. Le déficit va exploser sans croissance économique.

    Et lorsque la récession va se pointer le museau, il n’y aura aucune marge de manœuvre. Trump l’aura gaspillée en baisse d’impôts.

    1. ghislain1957 dit :

      Ben voyons donc, c’est sûr que ce sera de la faute de Hillary et de ses courriels et de celle d’Obama avec son assurance santé qui a scrappé l’économie. Ça ne sert à rien de chercher de midi à quatorze heures!

  2. lechatderuelle dit :

    le plus drôle est qu’aucun gouvernement de la planète n’a le moindre contrôle sur l’économie….

    L’économie a sa propre mouvance, ses propres réalités qui traversent les pays, le temps et ne s’embarrasse pas du nom des Présidents, Premiers Ministres et autre dirigeants.

    Quand un Chef politique se vante de l’économie, il ne démontre que sa vanité….

  3. gl000001 dit :

    « Ce n’est pourtant pas ce que les données et les experts disent.  »
    Trahison !!! Lock them up !! Il est l’expert ultime en économie. Il en sait plus que les nobélisés. 😉
    J’ai fait ma prédiction : ce sera la faute de la Chine et de GM.

  4. Mario Dupuis dit :

    La question est: QUI est-ce qu’il pointera du doigt pour ce coup dur…

  5. jcvirgil dit :

    Cet homme dit n’importe quoi …comme d’habitude . Selon Omar Aktouf professeur émérite de gestion aux HEC de Montréal, il y aurait non pas une mais bien cinq bulles qui menaceraient présentement l’économie américaine:

    1- La bourse et les transactions par ordinateur qui ne sont plus déterminées par des humains et peuvent vous ruiner ou vous rendre millionnaires sans qu’on sache pourquoi.
    2- Les subprimes la bulle hypothécaire
    3- La bulle de la dette étudiante qui est maintenant transmissible d’une génération à l’autre avec dans certains cas une totale impossibilité qu’elle soit jamais remboursée
    4- La bulle des gaz de schiste et des emprunts de ses entreprises en faillite virtuelle
    5- La bulle de l’industrie automobile qui donne des autos contre paiements avec un bidule qui peut les arrêter en route le jour où le paiement n’est pas fait.

    https://www.hec.ca/en/profs/omar.aktouf.html

    1. onbo dit :

      Ces 5 situations qui sont dramatiques pour la population ont paradoxalement de quoi faire saliver des parvenus inconscients en quête de profits alléchants et d’aubaines faramineuses.

      Trump est de ce nombre. Il l’a dit et répété: les faillites sont très payantes! Comme il a dit et répété: les baisses boursières sont des occasions en or! Et ça se dit: le président de tous les Étatsuniens!!?!

      Les parvenus chasseurs d’aubaines résidentielles salivent juste à lire ces 5 sources inquiétantes pour une majorité claire de la population. Cette population, sondage après sondage, persiste à indiquer par son taux de désapprobation de Trump son inquiétude à propos de la baisse de leur part relative de la richesse, l’endettement de leurs enfants qu’ils doivent cautionner, les catastrophes environnementales qui touchent de plus en plus d’États, de plus en plus de gens. Près de 60% en fait de gens en froide colère.

  6. Louise dit :

    « ….il pourrait avoir à en payer le prix aux urnes en 2020. »

    Cette petite phrase chante comme une musique à mes oreilles.
    Trump n’a jamais eu à payer le prix pour TOUT ce qu’il a fait de TOUTE sa vie. Est-ce que nous assisterons à l’explosion de sa bulle protectrice en 2020 ?
    Le Michigan et la Pennsylvanie sont des états qui ont misé sur lui en 2016 en espérant un retour aux bonnes années où l’industrie de l’automobile et l’exploitation du charbon marchaient à plein régime avec de bons salaires. Mais ses promesses ne se sont pas réalisées ce qui fait qu’il risque de perdre ces États. D’après le journaliste Woodward, si Trump perd le Michigan, son chien est mort.
    Sans pavoiser trop vite, ça permet d’espérer.

  7. V-12 dit :

    La Réserve Fédérale maintient des bas niveaux d’intérêts et se fait engueuler par Trump. Mais l’endettement des particuliers augmente tellement depuis 2 ans qu’une hausse écraserait l’économie d’un seul coup. L’économie croît, c’est vrai, mais principalement par la création d’emplois précaires.

    Et oui, ca va rattraper Trump. Surtout que les américains qui ont remplis leurs rapports d’impôts s’aperçoivent maintenant qu’ils ne profiteront pas des réductions promises parce qu’ils ne gagnent pas assez.

    Sans parler du mensonge de remplacer Obamacare par quelque chose de mieux. Même le GOP ne veut rien savoir de ce narratif.

    1. ghislain1957 dit :

      @ V-12

      « …les américains qui ont remplis leurs rapports d’impôts s’aperçoivent maintenant qu’ils ne profiteront pas des réductions promises… »

      D’autant plus vrai que ces mêmes américains se fient à ces retours d’impôts pour souvent effectuer un achat important.

  8. titejasette dit :

    Trump s’est trumpé (un ti peu) dans ses pronostics économiques.✔️ 💣 ⚠️

    Il s’est trump♪ un ti peu dans ses choix des meilleurs fonctionnaires au service de l’État.✔️ 💣 ⚠️

    « Le président Donald Trump a choisi Stephen Moore pour siéger au conseil de la Réserve fédérale américaine. Selon une vérification faite par un des ennemis du peuple, Moore doit 75 000 $ en impôts et pénalités à l’oncle Sam. »

    https://www.cnn.com/2019/03/27/politics/stephen-moore-federal-taxes-lien/index.html

    « Un diamant avec quelques défauts est préférable à une simple pierre qui n’en a pas. »

    1. onbo dit :

      C’est justement pour cela qu’il l’a choisi. Quelqu’un qui doit au fisc a besoin de « protection »!!!

  9. Pierre S. dit :

    —————————

    « Les experts , les experts …. y connaissent rien « 

    Donald J Trump

  10. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 08h09

    Certains ont dit qu’on pourrait se retrouver dans une crise (bien) pire que celle de 2008. Ca ne serait pas entièrement la faute de Donald Trump, mais il en porterait une bonne part de blâme. Ses décisions économiques ne suivent pas une brillant plan d’ensemble, c’est plutôt du n’importe quoi; il se lève le matin avec une idée, qu’il pense toujours bonne, et l’affaire est ketchup, on va de l’avant.

    Je voyais sur le billet précédent que certains commencaient à comprendre, parce que les décisions de Donald Trump leur faisait mal, et qu’ils le lâchaient, comme on dit, il était temps.

    1. Louise dit :

      Apocalypse

      D’accord avec vous. Trump n’a aucun plan parce qu’il n’a aucune compétence pour gouverner. Il ne connaît rien à l’économie, il ne connaît rien à la politique étrangère, il ne comprend pas les problèmes d’immigration, de soins de santé etc…etc…
      Tout ce qu’il sait faire c’est de se donner en spectacle pour attirer l’attention sur sa personne.

  11. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu:

    ‘Après “Lock Her Up” visant Hillary Clinton, les partisans de POTUS, encouragés par Trump fils, adoptent un nouveau slogan visant Alexandria Ocasio-Cortez : “AOC Sucks”. Charmant.’

    Et ça recommence :-(.

    1. Gilles Morissette dit :

      @Apocalypse

      Les abrutis de la vase électorale du Gros Taré viennent de se trouver un nouveau « punching bag ».

      Ils sont finalement à l’image de la Grosse Enflure: Une gang de colons et de pas-de-classe.

      Ils n’arrivent même pas à la cheville de AOC, en terme d’intelligence, de détermination et de conviction politique. Une femme articulée, passionnée qui na pas peur d’exprimer ses convictions avec toute la fougue de sa jeunesse.

      Elle est en plein le le genre de femmes qu’ils détestent. Elle refuse d’être soumise et obéissante.

      J’espère qu’AOC les fera suer à plein régime au cours des prochains mois quoique je ne serais pas surpris que plusieurs d’entre eux éprouvent des fantasmes secrets envers elle.

      1. Achalante dit :

        Bien sûr. Asservir une femme forte est un gage de virilité. Et ils ont apparemment grand besoin d’affirmer la leur, peureux comme ils sont des gays (« l’homophobie, c’est la peur qu’un homme les traite comme ils trait NR les femmes »), des personnes transgenres (c’est quoi être un homme, si il ne suffit plus d’avoir un pénis?), des femmes (ces vilaines qui viennent voler leurs jobs et qui ne leurs sont plus dépendantes)…

    2. onbo dit :

      Je ne sais plus trop si l’idiotie est une tare héréditaire ou une maladie transmise par contact, telles les maladies vénales.

      1. igreck dit :

        Transmission sans doute par osmose dans les sales rencontres surchauffées du Crac-Potus !

  12. Apocalypse dit :

    @V-12 – 8h18

    ‘Sans parler du mensonge de remplacer Obamacare par quelque chose de mieux. Même le GOP ne veut rien savoir de ce narratif.’

    J’écoutais justement tout à l’heure une vidéo parlant de ce sujet. Donald Trump qui dit que l’Obamacare est un désastre, qu’il va le remplacer par bien, bien mieux pour ben, ben moins cher … Pourtant, on attend et attend toujours ce super programme de remplacement … Sans doute une bonne idée de ne pas retenir son souffle.

    Apparemment, la nouvelle sortie sur l’Obamacare est loin de plaire aux républicains qui pensent que ça pourrait leur faire très mal en 2020 du fait qu’une portion grandissante d’américain(e)s sont préoccupé(e)s par la santé..

  13. Guy Pelletier dit :

    Bien dommage pour le Donald qui a passé son temps a se vanter d’être responsable de la bonne tenue de l’économie Américaine, de son bas taux de chômage, la valeur de la monnaie forte par rapport aux autres devises il sera tenu responsable du ralentissement économique  »prévisible », l’effet des baisses d’impôts s’estompant fera chuter le niveau de croissance économique sous le seul prévu par le génie de l’économie pour que l’économie roule à la planche. Le moindre ralentissement de l’économie, augmentation du taux de chômage sera nuisible a sa ré-élection ça c’est certain…..Personne ne sera dupe du détournement de responsabilité que le plus  »innocent » des Américain fera pour fuir ses responsabilités et tout mettre sur le dos de ses adversaires…….

    1. Louise dit :

      Guy Pelletier

      Les gens commencent à en avoir assez d’avoir une président qui ne prend jamais ses responsabilités.
      Pourquoi l’élire de nouveau si ce sont les autres qui sont responsables ?

  14. Apocalypse dit :

    @Guy Pelletier – 08h39

    Comme nous l’avons souvent dit, Donald Trump n’a rien à voir avec la bonne tenue de l’économie américaine, il n’y a que ses partisans pour le croire. En fait, on mettrait n’importe qui à la place de Donald Trump ayant deux onces de jugement et l’économie se porterait mieux et peut-être même, pas mal mieux.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Apocalypse

      On le sait tous mais POTUS45 ne cesse de se vanter d’en être le grand responsable. Lui qui aurait fait mieux que TOUS ses prédécesseurs et bien mieux que TOUS ses successeurs. Mieux que quiconque sur terre et de tous les temps………Mais il sera bel et bien responsable du trou que va créer son trickel down, ses prédécesseurs refusant de donner de pareilles baisses d’impôts sachant que ça priverait le gouvernement de revenus et gonflerait le déficit.

  15. FlorentNaldeau dit :

    Bine sûr que si ça tourne mal, il va tenter de faire porter le blâme à d’autres ou à des facteurs qui échappent à son contrôle (sauf si on lui donne un second mandat encore plus fort avec un Congrès favorable et alors là, il sera vraiment en mesure de régler tous les problèmes affirmera-t-il).

    Mais bon, il n’est pas le seul politicien à s’attribuer tout le mérite quand l’économie va bien et à se disculper quand ça commence à mal aller; les fluctuations font partie intégrante du système financier et commercial.

    @lechatderuelle a écrit à 07:55, « le plus drôle est qu’aucun gouvernement de la planète n’a le moindre contrôle sur l’économie ». Je nuancerais en disant que certaines de leurs mesures fiscales ou commerciales peuvent avoir un effet limité, mais ce n’est qu’une petite portion d’un ensemble de paramètres dans un processus très complexe.

  16. Pierre S. dit :

    ——————————

    La seule chose de positive avec ce fake president c’est qu’il passe
    tellement de temps a écouter fox news, niaiser sur les terrains de golf
    et s’écouter parler que dans les faits il passe tres peu de temps dans
    ses souliers de président …. et c’est assurément ce qui fait que présentement
    le pays réussi tant bien que mal a survivre à cette chaotique présidence.

    Imaginez si il était assidu, travaillant et appliqué …. le pays serait à feu et à sang.

    1. igreck dit :

      Très bien dit !

  17. Alexander dit :

    Le problème c’est que la population ne ressentera les effets d’un ralentissement économique que si ça affecte leur vie. Des pertes massives d’emplois, des hausses de taux d’intérêts marquées, ce genre de chose.

    Une hausse du déficit marquée? C’est nébuleux pour le commun des mortels, sauf les économistes et les comptables.

    Les baisses massives d’impôts? Ça va être dur à rattraper. C’est passablement con de couper drastiquement les recettes de l’état, déjà en lourd déficit, sans garantie que la croissance économique sera au rendez-vous.

    J’appelle plutôt ça des cadeaux fiscaux majeurs embarqués sur l’hypothèque pour les générations futures.

    Ces baisses d’impôts, quand on aura fini d’en voir la portée, passeront probablement comme un des grands détroussages de fonds de l’histoire américaine. Enrichir les riches d’abord.

    Et 45 qui parle de trahison. Lui et sa clique auront largement détroussé le pays. Il a trahi la confiance de ceux et celles qui l’ont élu.

    Et les astres commencent à s’enligner dans ce sens.

    Ça sera pas jojo au pays de l’Oncle Sam au réveil.

  18. papitibi dit :

    Seigneur, pardonnez à Sa Sérénissime Trumpitude, car il ne comprend rien à rien.

    Pas de sa faute; le jour où il a été mis en bédaine par son papa, les cerveaux étaient back-order!

    1. Bartien dit :

      Je me demande s’il était un bébé désiré, ou simplement un vulgaire et grotesque accident

      1. papitibi dit :

        Pareille amanchure ne saurait être que pure calamité.
        C’est comme les plaies d’Égypte; ça ne se désire pas. Ça arrive, pis on essaie de faire avec!

  19. Léo Miquis dit :

    C’est pourtant très simple à résoudre cette crise économique :

    1/ Accuser les fake news de diffuser des fausses nouvelles au sujet de l’économie qui n’est jamais allé aussi bien depuis la création des États-Unis
    2/ Accuser les démocrates d’avoir écouté les fake news et expliquer que ce sont eux qui détruisent l’économie car ce sont des socialistes
    3/ Accuser au choix les immigrés, les militants écolos, les pro-avortements…
    4/ Répéter cela en boucle jusqu’à convaincre suffisamment de ses électeurs pour 2020
    5/ En profiter pour annoncer une réforme de l’impôt en donnant plus d’argent aux plus riches. C’est bien connu, cela relance immédiatement l’économie

    1. ghislain1957 dit :

      @ Léo Miquis

      Effacez votre commentaire au plus vite avant que tRump ait la chance de le lire. 😀

  20. Aube2005 dit :

    Avec des déficits inédits, je me demande si les démocrates ne passeront pas pour les dindons de la farce s’ils reprennent le pouvoir en 2020. Le dommage sera si grand que les répu-libans les accuseront d’être des incapables et des socialissssses qui ont mené leu pays dans la dèche

    Je souhaite quasiment que les répu-libans gardent le pouvoir pour un autre terme afin qu’ils disparaissent complètement et définitivement de la carte en 2024.

    Entre-temps, je demande à Pet jr. de construire un mur au sud de nos frontières.

    1. Danielle Vallée dit :

      @Aube2005: C’est toujours comme ça que ça se passe aux USA. Clinton a nettoyé l’économie et a laissé le pays avec des surplus annuels, Obama a nettoyé la pire crise depuis 1930 et a recréé une économie basée sur des choses concrètes et pas des rêves.
      Ça va continuer comme ça. C’est pour cela que la personne que le parti démocrate va nommer devra avoir une bonne compréhension de l’économie et des finances. Et être prête à sabrer dans les dépenses militaires.
      En ce moment Trump achète des emplois en faisant bâtir de l’équipement militaire inutile. Quand la facture va arriver elle va être salée !!!

      1. gl000001 dit :

        C’est un cycle. Les élus républicains sont comme des vampires. Ils sucent le sang de l’économie et de leur contribuables lorsqu’ils sont dans leur élément : le noir. Quand le soleil se lève, ils se cachent dans l’ombre.
        Le parti ne disparaitra jamais. Quelqu’un ici hier parlait de la grande polarisation politique de la population. Pour régler ce problème, il faudrait faire disparaitre les deux partis politiques. Comme c’était supposé être au début. La politique non-partisane.

      2. treblig dit :

        @Danièle Vallée

        Plutôt que de l’équipement militaire , les États-Unis devraient en consacrer cet argent aux infrastructures ( ponts, routes, aéroports, aqueducs, égouts…) qui sont en phase de décrépitude accélérée. L’association des ingénieurs américains lui donne d’ailleurs une note de D.

        On parle ici de centaines de milliards sur plusieurs années . Impossible dans le contexte budgétaire actuel ou le déficit annuel est de 1 000 milliards ( au moins) et une dette accumulée de 22 000 milliards. On doit faire des choix.

        Et les infrastructures sont aussi de grands créateurs d’emplois. Et c’est plus utile que les 200 avions de chasse que l’armée va acheter cette année.

  21. jeani dit :

    Le département du commerce a révisé l’estimation du taux de croissance de 2,6% à 2,2%…

    Le plus grand spécialiste en tout va ordonner que cette sotte estimation soit révisée à la hausse autour de 7%. C’est impossible que la Chine fasse beaucoup mieux que le pays du plus grand président de tous les temps.😅

  22. Ziggy dit :

    Il s’en fout de l’économie, de la présidence,des jérémiades des démocrates. Ce qui lui importe c’est sa poche ou plutôt ses poches une qu’il remplit allègrement avec ses magouilles que le titre de président lui donne l’opportunité de réalisé en favorisant ses proches tant qu’il peut vidé l’autre de temps en temps tout vas pour le mieux peut importe qu’il doive déboursé à l’occasion plus que prévu ,en autant que sa reste sans conséquence.
    En fin de compte c’est une grosse merde qui se dit que le peuple l’aime et qu ‘il est ce qu’il y a de mieux qui pouvait arrivé à la plèbe qui a voté pour lui peut importe l’odeur de mer de qui se dégage de toute sa personnalité.
    D’une façon ou une autre il sait qu’il ne sera pas là pour ramassé les pots cassés et ce n’est tout de même pas sa faute si des incapables ne suivent pas ses instructions.

  23. Gilles Morissette dit :

    La réalité est en train de rattraper le Gros Abruti.

    Elle donne surtout raison au CBO qui l’année dernière après les baisses d’impôt pour les riches et financés par la classe moyenne, avait prédit un ralentissement économique pour 2019 ou 2020.

    Le Roi de la Faillite a, comme à son habitude, a ignoré les avis des experts et n’en n’a fait qu’à sa tête.

    Le prochain président, si c’est un Démocrate, risque de se retrouver dans la même situation que le président Obama lorsque celui-ci est entré à la MB en 2009. Il va hériter d’une économie mal en point, d’une dette qui explose et d’un déficit hors-contrôle.

    C’est toujours la même histoire. Les Républicains foutent la MDR, les Démocrates doivent réparer les dégâts et les Républicains, une fois de retour au pouvoir, recommencent à foutre la MDR.

    Il ne faut pas s’en faire avec Tiny Brain. Si l’économie plante, il trouvera bien le moyen de faire porter le blâme sur quelqu’un d’autres.

    Ce sera la faute des Démocrates, d’Obama, de Clinton, de Pelosi, de Schumer, d’AOC, de Soros, de Muëller et de 12 « angry democrats », de Schiff, de Soros et qui sait, des extra-terrestres.

    Ce salopard est incapable d’assumer ses responsabilités et ce n’est pas près de changer.

  24. Benton Fraser dit :

    Thump achève de dilapider l’héritage d’Obama…. tout comme il l’a fait avec l’héritage de papa!!!

  25. Sjonka dit :

    Si l’économie plonge, j’aimerais bien que ça affecte tout l’entourage du moron et qu’il fasse une septième faillite et que cette fois plus personne ne l’aide à se relever. J’aime imaginer le voir gratter les dorures de sa demeure pour pouvoir payer une fin de mois.

  26. Charles Eya'a dit :

    Le conseiller economique de Trump a demande publiquement aujourd’hui que la Fed baisse son taux directeur de 50 basis points. Des mesures que la Fed prend generalement pendant une recession ou une baisse importante de l’activite economique. C’est la panique dans l’equipe de Trump. https://youtu.be/smtDWKy9BSE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :