Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

mgid-ao-image-logotv.com-669095.jpg

«Je ne me présente pas [à la présidence], mais je vais continuer à parler, à travailler et à défendre ce en quoi je crois.»

Hillary Clinton, ancienne candidate du Parti démocrate à la Maison-Blanche, écartant officiellement pour la première fois la possibilité d’une troisième campagne présidentielle lors d’une interview accordée à une station de télévision du comté de Westchester à New York.

(Photo Getty Images)

31 réflexions sur “La citation du jour

  1. gl000001 dit :

    Une grande dame.
    Et Sanders aurait pu être aussi grand qu’elle. Presque.

    1. Apocalypse dit :

      Bien parlé!

  2. xnicden dit :

    Certains rappellent qu’elle l’avait mentionné en octobre 2017. Ça m’avait échappé. https://www.cnbc.com/2017/10/17/hillary-clinton-says-she-will-not-run-again-for-president-but-will-continue-to-call-out-trump.html

    Quoi qu’il en soit, on peut compter sur Trump et le GOP pour ressortir son nom au cours des prochains mois.

    Par ailleurs, dans son article sur M. Sanders dans La Presse +, M. Hétu mentionnait que M. Sanders passait par Selma en Alabama pour participer à la commémoration du « dimanche sanglant » (Bloody Sunday), l’épisode marquant du mouvement des droits civiques.

    En fait, il a pris la parole au Unity Breakfast de Selma qui cette année honorait … madame Clinton. Elle a reçu le International Unity Award et a été intronisée au National Voting Rights Museum Women’s Hall of Fame.

    Je fais une prédiction: Un jour un président démocrate lui décernera la Medal of Freedom.

  3. Gilles Morissette dit :

    Tant mieux si elle a compris qu’il était temps pour elle d’oublier ses ambitions présidentielles.

    Elle aurait intérêt à se montrer le plus discrète possible car le Gros Abruti ne manquera pas de la démoniser encore et d’en faire son « puching bag », histoire d’attiser la haine de sa bande de consanguins.

    1. Achanlante dit :

      Au contraire. Qu’elle se fasse très sonore, et qu’elle devienne le paratonnerre pour les candidats. Je la crois assez forte pour le faire, et ça pourra donner une meilleure chance au candidat démocrate pour l’élection, n’ayant pas été constamment sali par les déblatérions de ce type.

      1. igreck dit :

        Oui, bonne stratégie : détourner l’attention de l’Abruti, ce TDAH qui twitt twitt twitt , qui ne peut pas rester focusé plus de quelques secondes sur un sujet. Il faut garder son attention sur quelque chose qui lui déplaît.

  4. theophileraulet dit :

    Monsieur Trump a agressé psychologiquement Mme Clinton sans arrêt depuis qu’il a représenté le GOP puis est devenu président. Il a attisé le mépris et peut-être même, pour certaines personnes, la haine de Mme Clinton. C’est d’une bassesse inqualifiable. Il éprouvait sans doute le besoin de l’abaisser et de l’écraser pour se sentir important. Un homme sage, courageux et un gentleman s’excuserait d’avoir agit ainsi, offrerait une compensation et démissionnerait de la présidence. Pourrait-il choisir de faire preuve de sagesse et de courage et d’agir comme un gentleman?

    1. kintouai dit :

      « Pourrait-il choisir de faire preuve de sagesse et de courage et d’agir comme un gentleman? »

      Vous en demandez beaucoup à cet enc… d’enf… de Gros Taré !

    2. Louise dit :

      « Pourrait-il choisir de faire preuve de sagesse et de courage et d’agir comme un gentleman? »

      C’est ce que ferait un homme normal qui posséderait un minimum de dignité.
      Trump n’est pas un homme normal et encore moins un gentleman.

    3. Sueurs dit :

      Faut pas rêver au père Noël, il réfléchira peut-être quand il sera malade et personne d’autre face à lui-même.

      1. petardalafarine dit :

        @ Louise
        Même espérer si peu est déjà bien trop…
        @ Sueurs
        Ça relèverait d’un miracle sur son lit de mort!

    4. Benton Fraser dit :

      Et paradoxalement, c’est Trump qui n’arrête pas de se conduire en victime!

  5. theophileraulet dit :

    @Kintoai: Oui, c’est beaucoup demander. Mais il a malgré tout le choix, à tout moment, avec une grosse dose de courage, et certainement de l’aide, de changer de comportement. Ce n’est qu’après notre mort qu’on ne peut plus corriger nos erreurs et méfaits.

  6. treblig dit :

    HS ( mais révoltant quand même)

    Srah Huckabee Sanders, en parlant de Planned Parenthood, accuse les démocrates de vouloir tuer les bébés tout juste après leurs naissances.

    Ça Sarah, c’est un meurtre. Et tu déclares le tout à la police si tu as des preuves. Tu ne fais pas une conférence de presse sur le sujet. Tu dénonces le tout à la police.

    1. Léo Miquis dit :

      Ah ça c’est le nouveau délire de Trump : raconter plusieurs fois par semaine que les démocrates tuent dea enfants à la naissance.
      D’ici à 2020 je pense qu’une bonne partie de la population va finir par le croire malheureusement…

    2. xnicden dit :

      Cette folie a eu beaucoup de visibilité depuis que Meghan McCain y a fait allusion la semaine dernière à l’émission The View en qualifiant les démocrates de parti de l’avortement au dernier trimestre et de l’infanticide…Les fondamentalistes religieux y sont très sensibles et Joséphine Goebbels a dû voir des sondages récents à ce sujet.

    3. Benton Fraser dit :

      Logique Sanderienne: Vaut mieux tuer la vérité que des bébés!

    4. Madalton dit :

      Trump les tue pendant qu’ils sont en détention…

      1. Achalante dit :

        Et ce sont des enfants largement passés la naissance, et qui auraient eu une longue vie (que leur parents espéraient plus heureuse) devant eux. Contrairement à des enfants qui ne dépasseront pas quelques jours, après avoir vécu ces quelques jours dans la souffrance.

        Je me demande, par contre, si l’aide médicale à mourir est acceptée aux États-Unis. Si ce n’est pas accepté pour des adultes, on peut comprendre (jusqu’à un certain point) que plusieurs ne l’acceptent pas pour des bébés.

  7. Louise dit :

    « «Je ne me présente pas [à la présidence], mais je vais continuer à parler, à travailler et à défendre ce en quoi je crois.»

    Bravo Madame Clinton ! J’ai encore plus d’admiration pour vous parce que vous prouvez encore une fois que vous privilégiez l’intérêt de votre pays avant tout.
    Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent qu’elle devrait se retirer dans ses quartiers et se taire. C’est une femme qui a beaucoup de connaissances et d’expérience et c’est tant mieux si elle en fait profiter ses concitoyens.

  8. Apocalypse dit :

    Chapeau! J’ai beaucoup de respect pour Madame Clinton, une grande dame, mais pour le bien du parti et des américains, c’est la bonne décision! En fait, il serait sans doute sage de se tenir loin de la campagne pour ne donner aucune munition aux républicains et à on sait qui :-(.

  9. Fran labrecque dit :

    Madame Clnton est né grande dame

  10. Fran labrecque dit :

    Scusez…je recommence . Madame Clinton est une grande dame avec les cnnaissances nécessaires pour être présidente des USA sans aucun doute, mais elle se ferait démolir une 2e fois par l’idiot déjà en place, donc mieux demeurer à l’écart pour cette fois. J’aurais tant aimé qu’elle soit élue…..elle avait tout pour la job….

    1. Achalante dit :

      Peut-être plus encore que son mari. Je suis à peu près certaine qu’on n’aurait pas eu de scandale sexuel pendant sa présidence.

  11. theophileraulet dit :

    @Apocalypse//05/03/2019/ @06h58: Et on voit la très mauvaise direction que monsieur Trump donne à sa base électorale: plutôt que de leur donner des faits et de faire appel à des décisions basées sur leur réflexion posée, il déclenche leurs passions, les entretient par ses discours qui débordent de faussetés et, souvent, de méchanceté plus ou moins cachée, aidé, en cela, par Fox News. Redresser cette situation ne se fera pas facilement. Le Titanic fonce vers son destin, les moteurs au maximum.

  12. Maïs1988 dit :

    « Je ne me présente pas [à la présidence] … »

    Une très bonne nouvelle.

    « …mais je vais continuer à parler, à travailler et à défendre ce en quoi je crois. »

    Humm… Elle fait référence à quoi au juste? Pourrait-elle être plus précise?

    – Le scandale de Whitewater en 1992?

    – Ses attaques répétées pour discréditer voire museler celles qui ont eu des relations sexuelles avec son mari? Ses attaques contre les Juanita Broaddrick, Paula Jones, Monica Lewinski, etc.

    – Son vote comme sénatrice pour autoriser l’invasion criminelle de l’Iraq?

    – Y a-t-il une guerre qu’Hillary n’a pas aimé?
    « I urged him (son mari Bill) to bomb” – la Serbie, la Bosnie, etc.

    – Alors Secrétaire d’État, le fiasco de Benghazi et l’assassinat de l’ambassadeur Chris Stevens?

    – La Fondation Clinton et les milliards reçus de sources obscures, alors qu’elle était Secrétaire d’État. Entre autres, ceux reçus de l’Arabie Saoudite pour renverser le régime de Bashar al-Assad en Syrie?… Avec bien sûr les courriels secrets sur un serveur privé, disparus depuis…

    – Elle a apporté un soutien tous azimuts à la guerre des drones d’Obama en Afghanistan, au Pakistan, au Yemen, en Lybie, en Somalie, en Syrie…

    – Elle a contribué à la destruction de la Lybie, plongée depuis en pleine guerre civile

    – Elle a été complice de l’extension de l’OTAN toujours plus près de la Russie, toujours dans le but d’étranger davantage la Russie, d’empoisonner au maximum les relations bilatérales.

    – La diabolisation de la Russie, le « Russiagate », la fable du « le hacking du système électoral » pour lui éviter de prendre SES responsabilités dans SA défaite lors de l’élection présidentielle contre celui qui pourtant était le candidat le plus facile à battre?

    – Ses multiples conférences à Wall Street indiquant une soumission totale, un désir de servir sans faille… moyennant rétribution?

    – Le magouillage entre son équipe et Debbie Wasserman Schultz pour voler l’investiture démocrate à Bernie Sanders?

    – « American exceptionalism », « the indispensable nation », “shining city on a hill” – des mots avec lesquels Hillary aimait bien se gargariser. Sa meilleure combinaison de mots est peut-être celle-ci : « America’s unique and unparalleled ability to be a force for peace and progress, a champion for freedom and opportunity », où les mots utilisés dénués de leurs sens veulent maintenant dire tout à fait le contraire…

    Hillary – « En quittant, ne laisse pas la porte te frapper »!

    1. Bartien dit :

      Évidemment vous n’êtes pas aussi critique envers vous savez qui….faut croire que c’est impossible de se débarrasser de sa mauvaise foi

    2. kelvinator dit :

      Beau ramassis de complot,. normal que vous ne citez aucune sources!! Hahaha

    3. Benton Fraser dit :

      C’est pas mal du n’importe quoi votre affaire…

      Mais l’important, ce n’est pas de savoir mais de croire!!!

    4. igreck dit :

      Les voix de… Fox News… sont impénétrables !

Répondre à kintouai Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :