Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

cfb69b21-33fb-465b-9c41-34517f817dae-large16x9_AP19035690727894

Un cabinet juridique représentant Meredith Watson, une ancienne étudiante de l’Université Duke, accuse le lieutenant-gouverneur démocrate de Virginie d’avoir violé cette femme en 2000 alors que les deux fréquentaient l’établissement de Caroline du Nord. Justin Fairfax était déjà accusé par une autre femme, Vanessa Tyson, aujourd’hui professeure dans un collège de Californie, de l’avoir forcée à lui faire une fellation dans une chambre d’hôtel à Boston en 2004.

Après avoir nié les allégations de Vanessa Tyson, le lieutenant-gouverneur de Virginie réfute également celles de Meredith Watson, décrite par le cabinet juridique comme une amie de Fairfax au moment du viol présumé mais pas comme une flamme. Le démocrate de 39 ans réclame une enquête sur la campagne de diffamation dont il être la victime.

La Virginie traverse une crise inédite depuis la découverte d’une photo raciste remontant à 1984 et à laquelle est associée le gouverneur démocrate de l’État, Ralph Northam. Publiée dans l’album des finissants de l’école de médecine de l’Université East Virginia, la photo apparaît à côté du nom de Northam et montre deux personnes, l’une portant la cagoule et la robe du Ku Klux Klan et l’autre montrant un individu en blackface.

Après avoir reconnu être l’une de ces personnes, le gouverneur est revenu cette déclaration et a refusé de démissionner, comme plusieurs élus et dirigeants de son propre parti l’ont réclamé. Le procureur général de Virginie, Mark Herring, deuxième dans la ligne de succession, a également reconnu cette semaine s’être grimé le visage en 1980 pour passer pour un rappeur lors d’une soirée festive.

Un journal de Virginie a par ailleurs révélé que le chef de la majorité républicaine au Sénat de l’État avait été responsable en 1968 de l’album des finissants de l’Académie militaire de Virginie où plusieurs étudiants apparaissaient en blackface.

P.S. : L’ancien gouverneur démocrate de Virginie appelle à la démission de Fairfax.

(Photo AP)

63 réflexions sur “Virginie : nouvelle accusation d’agression sexuelle contre le lieutenant-gouverneur

  1. danielm dit :

    Ces petits républicains travaillent fort dans la fosse sceptique mais attention de ne pas aller trop loin car enfoncés comme il le sont ils ne sont pas en odeur de sainteté eux non plus…

  2. el_kabong dit :

    Dans la même situation, un ripoux-liban a été nomme à la cs…

  3. Mais pourquoi Kavanaugh a été nommé juge à la cour suprême?
    Pourquoi deux poids deux mesures?

    Veuillez noter que je ne prends pas la défense de Fairfax ici mais si Kavanaugh a réussi à se faire nommer malgré ces accusations, tous les autres vont-ils tenter d’en faire autant?

    1. @marie4poches Les allégations contre Fairfax sont crédible au moins. Contrairement à Blasey-Ford, Mme Tyson se souvient de la date, du lieu, de l’heure et Fairfax à même confirmé qu’il était avec elle mais pas sur ce que c’est passé.

      Avec Blasey-Ford vous n’avez pas de date, pas d’endroit et 4 témoins qu’elle a nommée qui disent tous qu’ils n’ont aucun souvenir de la soirée en question.

      Pour faire simple, l’histoire de Blasey-Ford est faites pour ne pas être prouvée fausse. Comment diable pouvez-vous prouver que vous n’étiez pas à un endroit non identifié à une date non identifiée?

      1. LOL
        En vous lisant, je vois l’image de 45 derrière son lutrin essayant d’imiter Mme Blasey-Ford de façon vraiment dégueulasse comme seul un trouduc sait le faire!

      2. el_kabong dit :

        @andoni machin
        « Pour faire simple, l’histoire de Blasey-Ford est faites pour ne pas être prouvée fausse. »

        C’est certain que si on avait laissé le fbi faire une vraie enquête, on aurait pu avoir des réponses…

        Pour le reste, aucune surprise, toujours la morale à géométrie variable d’un ripoux-liban…

      3. @el_kabong C’est une perte de temps avec des bornés comme vous mais je laisse Joe Biden expliquer :
        https://youtu.be/uiYJ4gV_8aU

      4. Gilles Morissette dit :

        @Andoni Goikoetxea

        L’histoire de Ford a été jugé assez crédible pour lui permettre de le répéter, sous serment, devant un comité sénatoriale. Elle n’avait donc aucun intérêt à mentir car si elle le faisait, elle risquait une peine de prison.

        Son courage lui a valu des menaces de mort de la bande de fous furieux de la vase électorale de Potus 45.

        Ça prend juste un larbin de fefan de l’Abruti-En-Chef pour ne pas se rendre compte de cette réalité. On suppose que c’était trop vous demander.

      5. @Gilles Morissette ALLO! On ne peut pas accuser quelqu’un de mentir quand elle dit qu’elle était à un endroit inconnu à une date mystérieuse avec aucun témoin qui peut confirmer qu’elle y était. Elle ne risquait rien.

      6. el_kabong dit :

        @andoni machin

        Parlant de borné, au lieu d’essayer de tricoter des liens farfelus entre des éléments qui n’en on pas, essayez plutôt d’expliquer pourquoi on a limité le plus possible la portée de l’enquête du fbi, si ce n’est pour justement s’assurer qu’elle soit « non conclusive »…

        Ça prend pas un 100-watts pour comprendre ça…

      7. @el_kabong Parce que c’était une perte de temps. Quand même bien que le FBI rencontre la population américaine au complet, ce n’est pas leur mandat de faire des arrestations dans ce dossier, seulement remplir des fichiers d’information.

        La police du comté était prête à ouvrir une enquête si Mme Ford faisait la demande mais elle ne s’est jamais présentée. Ça ne pourrait pas être clair que son histoire était de la frime.

      8. Lecteur_curieux dit :

        Peu importe… Allez voir la police si vous voulez peut-être une accusation criminelle. Allez voir un avocat aussi si vous voulez poursuivre au civil.

        Si vous voulez un metoo réussi… Inspirez-vous de Brenna Stewart. La démarche est là faite dans le bon ordre.

      9. Satiricone dit :

        Vous ne pouvez pas le prouver mais la justice le peut. Et on aurait dû lui permettre de faire son travail.

    2. papitibi dit :

      @ Andonégaton-ton-ton, 19h19

      On ne peut pas accuser quelqu’un de mentir quand elle dit qu’elle était à un endroit inconnu à une date mystérieuse avec aucun témoin qui peut confirmer qu’elle y était. Elle ne risquait rien.

      Elle ne risquait rien. Bin non! Elle a mis sa réputation d’universitaire sur le billot. Elle s’est exposée aux moqueries du Macaque aux cheveux jaune-pisse. Elle s’st attiré la haine des Trump Freaks. Elle a ainsi mis sa vie et sa carrièere en danger.

      Mais si Andoni dit qu’elle ne risquait rien, alors…

      Autre chose. Je sais pas pour toi, mon Pit, mais moi, je me souviens pas d’avoir invité des témoins quand j’ai zwi-zwizé des madames. Et les madames n’avaient pas invité les medias à la célébration. Pourtant, c’était toujours entre adultes consentants. Si toé tu penses qu trois ou quatre soûlons prêts à empissetter à tour de rôle un victime qui hurle de frayeur vont laisser entrer des voyeurs susceptibles de les dénoncer plus tard, m’est avis que t’en as fumé du bon.

    3. Lecteur_curieux dit :

      Allégations et non accusations au sens du droit bien qu’au tribunal de l’opinion publique ce sont des accusations.

      À mes yeux la victime alléguée qui va voir les médias plutôt que la police est le plus souvent très mal conseillée si elle va voir un parti politique en plus elle risque de se faire encore plus de mal. Un psychologue, un travailleur social, un réseau d’entraide là tu parles… Des gens qui n’ont aucun autre intérêt que vous aider à vous reconstruire.

      Pour l’opinion publique elle peut être très variable. Pour la joute politique cela dépend des joueurs en présence. Pourquoi Kavanaugh a passé ? Car il n’avait pas besoin de plus de votes d’élus qu’il en a obtenu. Parce que les Républicains avaient besoin d’un juge conservateur.

      Imaginez une règle autre… Un juge pour le plus haut tribunal ? On veut un vote au minimum de 75% des deux chambres et idéalement les nominations devraient faire l’unanimité mais là l’effort demandé au parti politique et aux élus serait trop grand.
      Mais allez travailler ensemble de manière obligatoire. Vous volez un mur ? Je veux au moins 65% du vote et pas question de pénaliser les fonctionnaires pour l’incurie des élus ou celle particulière du POTUS.

      Donc pourquoi Kavanaugh a passé? Because leur système politique peu démocratique où le parti au pouvoir maximise ses intérêts. Madame Ford aurait mieux fait d’être républicaine que démocrate ou sinon d’aller voir Obama quand il était POTUS.

  4. finrenard88 dit :

    Au risque de choquer des gens, je me pose des questions sur la véracité des allégations d’agression sexuelle des plaignant(e)s, surtout quand il s’agit d’une personnalité publique. Je ne remets pas en doute la gravité d’une agression sexuelle envers quiconque.

    Simplement que je note que deux femmes se plaignent du démocrate Fairfax de nombreuses années après les allégations et que cela aura inévitablement des conséquences politiques majeures sur la carrière (certes finie) de M. Fairfax et même au plan national.

    J’attends les enquêtes avant de tirer des conclusions trop vite dans ces affaires.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Les allégations peuvent être autant vraies mais on est alors appuyé par des gens en RÉEL conflit d’intérêts. C’est être une victime mal conseillée le plus souvent…

  5. jcvirgil dit :

    La porte qui a êté ouverte avec l’affaire Kavanaugh n’est pas prête d’être refermée.

    C’est en fait la porte des enfers qui s’ouvre sur tous ces petits cochons qui n’ont pas compris ce que NON veut dire et toutes ces profiteuses qui y voient une occasion de vengeance quitte à inventer des histoires.

    1. Achalante dit :

      Parce que vous croyez que les femme ont envie de voir leur vie étalée sur la place publique et de recevoir des menaces en tout genres, en inventant des histoires juste par vengeance? Elles y gagneraient quoi? Mais je suppose que quiconque déclare sa voiture volée tente probablement une fraude à l’assurance, selon vous?

      La première victime a fait une déclaration publique. Une seconde vient de le faire. Les risques que ce ne soit que des invention sont quasi-nuls. Je regrette, mais M. Fairfax est cuit.

      (Et oui, plusieurs victimes n’osent pas dénoncer leurs agresseurs, et peuvent attendre des années avant de le faire. Ça n’en rend pas leur témoignage moins crédible. Si vous voulez savoir pourquoi, il existe des études sur le sujet, mais en résumé : la peur. Peur de se faire traiter de menteur/se. Peur de se faire rejeter par ses proches. Peur d’être traité/e comme le/la méchant/e de l’histoire. Peur de se faire dire que c’était de sa faute, qu’il/elle n’avait qu’à ne pas être là, à ne pas s’habiller comme ça, à ne pas boire d’alcool…)

      1. jcvirgil dit :

        Nuance .Je ne dis pas que toutes les femmes inventent des histoires mais ca c’est déjà vu pour toutes sortes de raisons.

        Cela ne veut pas dire que je n’ai pas beaucoup d’empathie pour les victimes d’abus.

      2. Lecteur_curieux dit :

        Appeler son assureur quand on se fait voler? C’est s’adresser à la bonne personne. Allez voir un parti politique qui pourrait y gagner c’est se mettre dans l’eau bouillante si ce n’est pire. Allez voir les médias qui cherchent les scoops et le sentationnalisme… Hey… Tu vas te faire mal… Ce ne sont pas des amis et ils ne sont pas capables de garder un secret. Bien sûr on peut avoir envie de révéler au monde entier… Mais si ce n’est pas Breanna Stewart que vous voulez comme exemple… Pensez plutôt à Nathalie Simard… Avant de révéler sur la place publique le nom du salaud… Assurez-vous d’avoir tout ce qu’il faut pour le coincer sinon tenez cela mort du moins au criminel publiquement.

      3. Achalante dit :

        @Lecteur_curieux : « tenez-ça mort »… Vraimemt? La ferme, ne faites pas savoir aux autres qu’il est un danger pour les femmes? Ne salissez pas la réputation d’un pauvre homme si vous n’êtes pas une « victime parfaite »?

        C’est avec cette loi du silence que les abuseurs peuvent continuer d’abuser en toute impunité.

        Ça fait maintenant deux victimes contre M. Fairfax. C’est pas parce qu’il est un démocrate qu’il est automatiquement blanc comme neige et que c’est une campagne de salissage sans fondement. Des types qui se croient tout perms, il y en a partout.

  6. Henriette Latour dit :

    C’est quand même bizarre que les accusations ne concernent que les Démocrates au moment où les Républicains sont en passe le perdre leur domination à la prochaine élection à la présidence. Théorie du complot de ma part?

    1. Lecteur_curieux dit :

      Pas une théorie du complot… Les partis politiques font des recherches actives pour salir leur adversaire en tout temps mais bien plus s’il leur fait perdre quelque chose.

      Sinon ils gardent cela en réserve… Il a agressé 8 femmes mais n’a que 15% de chances d’être élu? Mesdames on a pas besoin de votre témoignage, bonne chance.

  7. Benjen Stark dit :

    Wow ce n’est pas le scénario que j’envisageais il y a une semaine. Les deux compères qui ont fait du blackface gardent leur job mais le noir lui, va perdre la sienne.

    1. gl000001 dit :

      Ça fait deux ans que l’orangeface garde la sienne 😉

  8. Loufaf dit :

    Même l’ insipide Mélania s’est exprimé en faveur de Cavanaugh, en faisant valoir la présomption d’ innocence. Fairfax a droit à la même présomption, jusqu’à preuve du contraire.

    1. el_kabong dit :

      @loufaf

      Vous ne saviez pas que cette règle ne s’applique pas aux démocrates?…
      (demandez à andoni machin et benjen)

    2. Benjen Stark dit :

      @Loufaf Le problème c’est que les démocrates ne voulaient rien savoir de la présomption d’innoncence pour
      Kavanaugh, c’était une « entrevue pour un siège à la cour surpême » et pas un procès criminel, en plus du fameux « All women must be believed ».

      1. rdnsls dit :

        Comme vous dites, ce n’était pas un procès criminel, donc la présomption d’innocence n’a rien à voir. Les démocrates avaient raison de dire que c’était une entrevue pour un poste – à vie, dois-je rappeler – à la CS. Or, un principe fondamental en ressources humaines est que, en cas de doute sur un candidat, on n’embauche pas. En d’autres termes la chance n’est jamais au coureur dans cette situation.

      2. papitibi dit :

        Pôv tit-casse!

        C’est justement parc que c’était pas un procès criminel mais une sort d’ntrvue pour un JOB de SCOTUS que la présomption d’innocence ne DOIT PAS s’appliquer.

        Un juge DOIT êtr au dssus de tout soupçon, en plus d’être du bon bord. À plus fort raison quand c’est un poste à la Cour Suprême…

        Si tu veux engager un employé pour un poste qui lui donne acc`s aux fonds d ton entreprise, s’il a l’air aussi crook que Richard Nixon, tu ne l’mbaucheras pas. M^me si il n’a jamais été accusé ni encore moins condamné pour fraude ou pour détournement d fonds.

        Même chose si tu veeux nommer un juge à la Cour Suprême. Si t’es pas moralemnt convaincu qu’il est clean. tu touches pas à ça!

      3. Bartien dit :

        @benji

        Ça doit faire environ 4 fois que vous vous faites expliquer la même affaire (je ne me souviens pas du pseudo du moment) ….commence à avoir hâte que ça rentre, en espérant que ça reste cette fois-ci.

        À chaque fois vous cessez de répondre, je me dis enfin y a compris…bin non!

  9. Lecteur_curieux dit :

    Et cela a commencé car Northam a été perçu comme encourageant l’infanticide par un confrère de classe qui est allé fournir la photo de l’album à des gens d’extrême-droite.

    Les motivations sont plus politiques que des vraies raisons de justice sociale ou de réelle justice.

    Tout de même si des actes répréhensibles ont été commis et encore plus des actes criminels les plaintes peuvent être déposées en tout temps. On ne veut pas porter plainte mais si la personne est susceptible d’occuper un poste de prestige le dénoncer devient alors une nécessité psychologique ?

    Coopérer avec un site d’extrême-droite pour dénoncer un blackface… Ben non ce n’est pas le blackface qu’il dénonce c’est l’avortement. Le dénonciateur est peut-être encore plus raciste et est peut-être même sur la photo… On sait jamais… Sauf qu’il savait qu’il allait mettre le démocrate dans de sales draps.

    Ensuite on veut nous faire croire que la politique ce n’est pas un monde de vicieux et encore pires que Trump. Ces saletés sont présentes depuis des lunes.

  10. treblig dit :

    HS (double fautes)

    Jerome Corsi lance Roger Stone sous l’autobus ( je sais, c’est une mauvaise traduction) et le poursuit pour 25 millions. Les deux compères se déchirent maintenant pour imputer à l’autre tous les torts.

    Si les accusations d’extorsion de Bezos sont réelles, le FBI va lever la demande d’impunité qui avait été octroyé au directeur du National enquirer, Pecker.

  11. Superlulu dit :

    Ils mettent quoi dans l’eau aux É.U ?
    Peut importe l’allégeance, il ne se passe pas une journée sans un scandale sexuel.

    1. gl000001 dit :

      Ils boivent de la tabarnouche de mauvais bière. Et Kavanaugh qui disait « I love beer » !!!!

      1. RICK42 dit :

        …un madochiste qui s’ignore… Ou quelqu’un qui n’est jamais venu au Canada…

  12. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Petite bouffée d’air frais pour nous libérer des émanations toxiques de la vase répulibane et de sa propre version de la chasse aux sorcières.

    Profitant du Mois de l’Histoire des Noirs, la NASA nous présente aujourd’hui une photo de l’ingénieure afro-américaine Mary Jackson, originaire elle aussi de la Virginie. Surdouée en maths et en physique, elle a néanmoins dû en ramer un coup pour faire sa place au sein d’une administration gouvernementale alors sous le joug de la ségrégation raciale. À force d’efforts et de persévérance, elle devint finalement la première ingénieure noire de la NASA en 1958. Son histoire, ainsi que celle de ses consoeurs, a fait l’objet d’un beau film (Hidden Figures, 2016) dont j’ai déjà parlé précédemment sur ce blogue. À voir avec vos petits enfants.

    «Mary Jackson: A Life of Service and a Love of Science»
    https://www.nasa.gov/image-feature/mary-jackson-a-life-of-service-and-a-love-of-science

    1. xnicden dit :

      Hidden Figures, très bon film 🙂 Vous me faites penser à un film qui sera diffusé en 2019 et que je veux voir, Troop Zero. Une histoire où en 1977 des jeunes scouts veulent gagner la possibilité d’enregistrer leur voix sur le disque de la sonde Voyager.

      1. A.Talon dit :

        Ma réponse flotte présentement dans le néant de la modération. Désolé.

    2. papitibi dit :

      Sauf erreur, le film FIRST MEN (que j’ai vu ces derniers mois) aborde également le sujet.

      Par ailleurs, cette femme remarquable est décédée au cours des derniers mois. Centenaire, sinon tput près de le devenir. La NASA lui a rendu hommage; un centre de recherche porte son nom.

      1. A.Talon dit :

        First Men traite de la conquête de la Lune du point de vue de l’astronaute Neil Armstrong, décédé en 2012. Peut-être est-ce son récent décès que vous attribuez à l’une des héroïnes de Hidden Figures.

        Mary Jackson est décédée en 2005 et Dorothy Vaughan en 2008. Katherine Johnson, cependant, est toujours bien vivante et on a même célébré son centenaire l’été dernier. Un centre de calcul de la NASA (Langley) porte effectivement son nom depuis ce moment. L’existence de ces trois remarquables pionnières de l’égalité raciale, de l’égalité des genres, de la technologie spatiale et de la conquête de la Lune constitue un doigt d’honneur permanent aux tarés suprémacistes de tout acabit.

      2. papitibi dit :

        @ Talon 22h03

        Hidden Figures, c’est bien ce film dans lequel, faute d’une salle d bains réservée SPÉCIFIQUEMENT aux COLOURED WOMN, l’héroïne devait sortir à la pluie battant et courir faire son tit-pipi dans un autre immeuble? Si tel est le cas, oui, j’ai vu Hidden Figures, que Télé Qc a présenté en décembre.

        J’ai vu First Men à sa sortie sur grand écran mais comme il n’y a ici qu’un seul cinéma(avec 6 écrans), on a en général le choix entre les blocknusters et les films pour enfants,

        Cela dit, j’ai confondu les trois héroïnes auxquelles vous avez référé t me semblait avoir lu que Katherine était dcd.

        Un cerveau humain capable de corriger les calculs des ordinateurs de la NASA, en principe, je devrais pas oublier ça! 😉

  13. xnicden dit :

    @Henriette Latour 18:05

    « C’est quand même bizarre que les accusations ne concernent que les Démocrates au moment où les Républicains sont en passe le perdre leur domination à la prochaine élection à la présidence. Théorie du complot de ma part? »

    Ce sont les russes qui détiennent les petits secrets du GOP. On se souviendra qu’ils avaient aussi piraté leurs serveurs mais rien n’avait coulé.
    Zéro point barre. Mais il y a de ces coïncidences dans la vie qu’il ne faut pas chercher à expliquer.

  14. Gilles Morissette dit :

    L’histoire se corse pour Fairfax. Cette fois, une deuxième dénonciatrice sort de l’ombre et lance des accusations très graves.

    Coup monté? Possible. La seul façon de tirer tout ça au clair serait de demander au FBI de faire enquête. Qu’on donne à celui-ci toute la latitude que Potus 45 a refusé de lui donner dans le dossier de Kavanaugh.

    C’est la seule façon d’aller au fond des choses de cette sabreuse affaire.

  15. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Celle là par contre, on aurait pu s’en passer. Nouvel examen médical du Drumpf aux résultats aussi délirants que ceux de l’an passé.

    «Donald Trump est «en très bonne santé», selon son médecin»
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201902/08/01-5214101-donald-trump-est-en-tres-bonne-sante-selon-son-medecin.php

    EXTRAIT:
    «« Je suis heureux d’annoncer que le président des États-Unis est en très bonne santé et je m’attends à ce qu’il le reste pour toute la durée de sa présidence et au-delà », a indiqué vendredi le docteur Sean Conley à l’issue d’une visite médicale de près de quatre heures.

    Dans un bref communiqué, dans lequel il ne fournit aucune indication chiffrée sur le poids, le rythme cardiaque ou encore la pression artérielle, le docteur Conley ajoute que son rapport et ses recommandations sont en cours de finalisation.»

    * * *

    Ben oui, chose. Pas le moindre élément d’information factuel sur l’état de santé réel du zouf mais on doit croire le bon docteur sur parole alors qu’il se contente de couvrir son patient d’éloges. Déjà vu. Attend-t-il un job lui aussi au sein du cabinet orangé?

    L’Andouille est en parfaite santé, paraît-il, alors que tout laisse pourtant croire que ce n’est pas le cas: il a les traits tirés, se fatigue rapidement et divague constamment. À propos, qu’en est-il de son état de santé mentale?

  16. Danielle Vallée dit :

    Non mais ce serait immensément triste si la seule personne à perdre son emploi et son nom dans tout ce merdier en Virginie était justement: le noir de l’administration.
    Les blancs s’excusent du black-face et gardent leur poste. le noir perd la face.
    Ça pue cette histoire là.

    1. xnicden dit :

      👍

    2. RICK42 dit :

      Danielle Vallée: il y a une différence dans la gravité des accusations: le Noir est accusé de viol par deux femmes alors que les deux Blancs sont accusés de Black faces…

    3. papitibi dit :

      Même après que ses cendres auront été dispersés sur le green du 19e trou (!) de l’un de ses terrains de golf, son médecin va continuer à le déclarer en bonne santé.

      1. papitibi dit :

        Commntaire destiné à Talon, 19h14

  17. ducalme dit :

    Ma position dans ce dossier-ci n’est pas différente que dans celui de Brett Kavanaugh: que l’on dépose des plaintes formelles et si les accusés sont trouvés coupables, qu’il reçoivent une sentence en conséquence.

    Comme disait le président Chagnon:à propos du comportement de l’UPAC das le dossier du député Guy Ouellette: «Que l’on accuse ou que l’on s’excuse».

    Il n’y a eu aucune accusation (et l’on a annoncé qu’il n’y en aurait pas) ni excuses.

    La présomption d’innocence n’est pas l’affaire que des démocrates ou des républicains, mais de tous les Américains.

    Comme je l’avais mentionné à monsieur Hétu en 2008, dans l’affaire des accusations contre le gouverneur Rod Blagojevich, la presse américaine a beaucoup trop tendance à conclure à une culpabilité sur une simple accusation.

    Même chose dans le cas de Nafissatou Diallo qui avait porté plaint, plainte qui fut retirée lorsque le DA Cyrus R. Vance Jr.s’est rendu compte que la plaignante s’était parjurée.

  18. Le Vigilant dit :

    Je suis soulagé: La prostate de Monsieur semble OK!

    1. kintouai dit :

      Bien sûr, ils n’ont pas examiné son cerveau, vu qu’ils ne l’ont pas trouvé !

    2. jeani dit :

      Et son « bone spur » itou!

  19. lechatderuelle dit :

    coudonc, aux USA, y a-t-il des politiciens qui ne trempent pas dans une histoire ou deux sulfureuses????

    Tous des abuseurs ou quoi??

    ou bien des racistes profonds!…
    sinon des tordus religieux….

    y’a pas juste des hommes normaux??……

    1. Michèle dit :

      👍👍

  20. Layla3553 dit :

    Est ce que j’ai bien compris les avocats de la dame ne demandent pas un procès ils veulent une démission? Une démission va réparer les torts qu’elle a subi?

    Pas de procès c’est du lynchage.

    Moi je veux une plainte à la police, ensuite qu’un procureur enquête sur la preuve et décide de mettre en accusation ou non le monsieur et ainsi la justice tranchera, fin de la discussion.

    Comme je disais cette semaine, il est plus que temps que les démocrates établissent un plan d’action pour tout ce qui pourrait sortir, ils savent que ça va être sale, qu’ils se préparent en conséquence.

  21. Danielle Vallée dit :

    @RICK42 – 19:38
    Rick, je suis une femme. La première dame a dit qu’elle était dans la chambre d’hôtel volontairement, qu’elle embrassait volontairement et de bon coeur mais qu’elle n’a pas aimé la façon dont le reste de la relation s’est déroulée. Je peux vous affirmer que c’est le cas dans la majorité des premières expériences sexuelles d’une jeune femme. Désolée. De plus elle a continué à téléphoner à son supposé agresseur. Elle voulait qu’il rencontre sa mère.
    La deuxième personne a raconté qu’elle avait déjà été violée avant…
    Alors ça prend une enquête par le FBI.
    L’accusé a le droit à un procédé équitable. Il ne peut pas être condamné avant d’être jugé.
    Comme dit Layla, sinon c’est un lynchage.

    1. Michèle dit :

      👍👍. Je seconde Danielle

  22. Le Vigilant dit :

    Mon commentaire rejoignait A Talon 19:14

  23. Tom de Boston dit :

    Encore un autre Américain avec aucun respect pour les femmes! Semble être une épidémie ici.

    Femmes immigrantes, voulez-vous toujours immigrer aux États-Unis?

    Really?

Répondre à Superlulu Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :