Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

OWZJEPTTTRADZOGASWVA3QVBKI.jpg

Crooked Hillary. Cheatin’ Obama. Crazy Bernie. Pocahontas. Cryin’ Chuck. Lyin’ Ted. Little Marco. Liddle Bob Corker. Da Nang Dick. Jeff Flakey. Slimeball Jim Comey. Al Frankenstien (sic). Wacky Omarosa. Sleazy Adam Schiff. Mr. Magoo (Jeff Sessions). Crazy Maxine Waters. Low I.Q. Maxine Waters. La liste des surnoms que Donald Trump a utilisés pour dénigrer ses adversaires et ses alliés est interminable. Pourquoi l’évoquer aujourd’hui?

Parce qu’un des invités de Melania Trump au discours sur l’état de l’Union, Joshua Trump, fait l’objet d’intimidation en raison de son nom. Tous les Américains, sauf peut-être les psychopathes, sympathisent avec ce garçon âgé de 11 ans et originaire du Delaware.

On comprend aussi que la lutte à l’intimidation fait partie des causes de la première dame des États-Unis.

Mais combien de petits tyrans le président des États-Unis a-t-il lui même inspiré depuis le début de sa présidence? M’est avis que leurs victimes pourraient remplir très facilement tous les sièges des élus, dignitaires et autres spectateurs qui assisteront ce soir au discours sur l’état de l’Union.

(Photo La Maison-Blanche)

71 réflexions sur “Crooked Hillary, Pocahontas, Lyin’ Ted et… Joshua Trump

  1. danielm dit :

    Ce qui m’étonne du phénomène Donald Trump, c’est qu’il ne semble pas avoir fait l’objet d’aucune poursuite civile en libelle diffamatoire. Surprenant que l’impunité soit cautionnée si facilement pour un homme reconnu pour ces volte-face spectaculaires…

    1. Pierre dit :

      Il a sûrement un livre de surnoms car un être aussi ignare que lui ne peut pas avoir tout inventé ses surnoms là!?!?!? On se penserait dans les années ‘60 au primaire quand ses choses là étaient permises…

      1. danielm dit :

        Peut-être celui du capitaine Haddock…

      2. Lecteur_curieux dit :

        Voyons des surnoms il y en a dans le sport et il y en a encore à l’école. Pas tous méchants et d’autres qui n’ont aucun effet ou encore ce sont les intimidateurs qui en ont un mais personne ne leur dit en face c’est plus une mise en garde.
        Les profs, surveillants et dirigeants en ont aussi.

        Pas tous gentils. Les élèves parlent d’une surveillante comme étant la baleine. Un surveillant d’école peut se faire écoeurer par les élèves. Pour les policiers incompétents eux dans les années ’40 et ’50, ils étaient envoyés en punition comme brigadiers scolaires recevant les quolibets et invectives des enfants et mêmes des coups de pied dans les jambes. Et on nous chante le respect de l’autorité…

    2. Léo Miquis dit :

      J’ai toujours pensé que c’était autorisé aux USA en vertu du 1er amendement

      1. Theophile Raulet dit :

        Se moquer des autres avec des quolibets et qualificatifs dégradants, on enseigne aux enfants à ne pas faire ça. Quand c’est le président des États-Unis qui le fait, c’est une indication de plus que ce n’est pas sa place. Tout pays, toute famille, toute organisation a besoin d’une autorité: un enfant a besoin d’être guidé, félicité, encouragé et corrigé, éduqué par les parents, un pays à besoin d’être dirigé par une autorité sage et compétente. Il faut, chacun de nous, avoir l’autorité sur nos propres actions, et non pas être guidé par nos pulsions et addictions.

  2. Sueurs dit :

    Il est très petit, c’est pour ça qu’il cherche à abaisser les autres.,

  3. Markovich dit :

    Lu sur Twitter hier:
    « Tous les enfants qui rient de moi parce que j’ai le même nom que le directeur de l’école vont certainement ravaler leur paroles quand ils sauront que le directeur m’a invité à jouer aux colons de Catane avec sa famille dans leur maison! »

    1. gl000001 dit :

      C’est un jeu connu au Canada ça ?

      1. xnicden dit :

        Oui!

      2. Achalante dit :

        En anglais : Settlers of Catan.

      3. gl000001 dit :

        Hé ben ! Je suis un peu en retard de ce coté.
        Wing Commander, on peut encore jouer à ça ?

      4. Markovich dit :

        Avec un émulateur DOS, mais pour ce qui est de Catane, c’est un jeu de plateau, pas un jeu vidéo

      5. gl000001 dit :

        Un jeu plateau ! Comme Chercles ? (le connaissez-vous celui-là hihihi ???)
        Merci.

  4. Pierre S dit :

    ——————

    Invité par le pire intimidateur de l’histoire du pays qui se sert de la
    présidence pour écoeurer tout le monde …..

    Sérieusement j’ai énormément d’empathie et de sympathie pour ce jeune garçon
    qui n’a absolument rien fait pour porter le même nom que cet abrutit de président
    et encore bien moins pour en subir des préjudices.

    Par contre il incarne très bien l’écoeurement profond de certains américains à l’égard de
    ce président profondément débile et instable. J’ai pas souvenir que des enfants se soit fait
    écoeurer en se faisant ridiculiser en lien avec Obama, Clinton, Bush ou Reagan.

  5. Superlulu dit :

    Le garçon qui a subi le  »bullying » va rencontrer le pire  »bully » que les É.U. ont connu.
    Ironique, non?

  6. Pierre S dit :

    ——————————–

    L’engagement de Melania à propos de la cyber intimidation est tellement
    ridicule … les jeunes qui ont intimidé et ridiculisé Josuah Trump sont probablement les premier à
    voir le Président Trump tenir des propos grossiers et intimider ses opposants.

    1. A.Talon dit :

      «L’engagement de Melania à propos de la cyber intimidation est tellement ridicule …»

      Engagement? Quel engagement? Jusqu’à maintenant, elle ne s’est contenté que d’en parler (et encore, pas très souvent) et n’a jamais rien fait de concret pour y remédier. En commençant par fermer le clapet de l’Intimidateur-en-Chef.

    2. igreck dit :

      Toute cette présidence de cinglés est une ironie suréaliste !

  7. Ça serait bien que le garçon dise à 45 devant l’auditoire qu’il devrait prêcher par l’exemple.

  8. ghislain1957 dit :

    Pauvre garçon, s’appeler Trump! Le gros clown orange va sûrement l’utiliser comme instrument de son discours contre ceux qui ne sont pas d’accord avec lui en disant qu’il est celui qui subit le plus de harcèlement présentement aux USA, sinon au monde. Tout comme sa potiche d’ailleurs qui avait déjà déclaré être celle qui était la plus harcelée aux USA.

    Petit conseil à Joshua, change de nom de famille.

    1. Servir sa cause, sûrement la seule raison de l’invitation de ce jeune garçon, montrer encore une fois à quel point il est le POTUS le plus maltraité de toute l’humanité.

    2. gigido66 dit :

      Invité par la Première Dame par ce que tu as subi de l’intimidation à cause de ton nom…crois-moi, ça va être PIRE! Alors un conseil, n’y va pas, change d’école et prends le nom de ta mère…tout sera réglé!

  9. RICK42 dit :

    Dans l’article, on.apprent que le jeune homme va changer son patronyme : Trump étant le nom de sa mère, il prendra plutôt le nom du père, Berto… de quoi enrager le Clown orangé…

    1. RICK42 dit :

      Oups: …on apprend

    2. Michèle dit :

      Personnellement, je ne comprends pas pourquoi ce garçon (ses parents) ait accepté l’invitation. Ne veut-il pas changer son patronyme? Ne se fera-t-il pas intimider encore plus au retour à l’école? Je me pose la question…
      Faut croire que sa présence fait partie du ‘devoir patriotique’ de l’états-unien.

    3. gigido66 dit :

      Oups, avec cet éclairage nouveau, Je corrige mon commentaire…prends le nom de ton père…alors.

  10. toile dit :

    Et ce soir, Potiche 45, qui a fait sienne la lutte contre l’intidation, applaudira son infecte bully de husband quand il fera mention de ce jeunot. Asinus asinum fricat. Trouvez l’erreur…
    Et ce soir, la face de ce Paul Ryan….qui se fendra le sourire et les mains à applaudir.
    Je crois bien que ce soir le canal Z ou feu le poste de vente de produits feront mon affaire.

    1. gl000001 dit :

      Suggestion : Les Canadiens jouent contre les Ducks à 19:30. Unité 9 à 20:00.

      1. toile dit :

        Canal Z ou feu poste de vente de produits : c’est pour dire comment la chose pourra me divertir plus. Non moins de rendre fou…hihihi

    2. jeani dit :

      À moins que je me trompe, en arrière de la chose, on pourra voir le souriant Pence et Pelosi.

  11. Bartien dit :

    Admettons que le nom de famille du jeune est Cosby à la place de trump et qu’il vit la même situation….selon vous serait-il invité?

    Sacrilège…on rit du nom trump. Est-ce du narcissisme de haut niveau?

  12. Gilles Morissette dit :

    L’hypocrisie à son meilleur. Le Bully-En-Chef, un abuseur, un intimidateur, un salaud qui ne recule devant rien pour dénigrer, rabaisser et humilier ses adversaires politiques qui invite un jeune garçon victime …d’intimidation.

    Je suis prêt à parier qu’il n’a même pas conscience de la contradiction dans laquelle il va se trouver.

    Le pire est que les consanguins de sa vase électorale qui sont les premiers à applaudir comme les demeurés qu’ils sont, lorsque le Gros Taré rabaisse un adversaire ou dénigre une victime d’agressions sexuelle, vont éprouver de la sympathie pour ce jeune garçon.

    Et les élus répugnants vont eux aussi se prosterner devant la magnificence de ce grand homme !!

    BEURK !!

  13. Gilbert Duquette dit :

    … Joshua Trump, fait l’objet d’intimidation en raison de son nom….

    J’ai beau chercher et je ne comprend pas pourquoi Joshua serait péjoratif???

    1. A.Talon dit :

      «J’ai beau chercher et je ne comprend pas pourquoi Joshua serait péjoratif???»

      Haha! Voilà néanmoins une bonne raison:
      Joshua adore les jeux de guerre… surtout si ce ne sont pas des jeux.

      Extrait de WarGames (1983) avec Matthew Broderick et Ally Sheedy

  14. Danielle Vallée dit :

    J’espère que Nancy a invité les parents des enfants morts dans les cages à la frontière Sud…

  15. xnicden dit :

    @ Bartien 12:05 « Sacrilège…on rit du nom trump. Est-ce du narcissisme de haut niveau? »

    Je dirais que oui. L’empathie limitée à ce qui le touche.

  16. Gilbert Duquette dit :

    La douce belle et gentille Mélania qui sous ses airs de pauvre petite victime de Trump dévoile au grand jour toute sa sournoiserie.

    Cette femme est mauvaise, sournoise, dangereuse car elle endosse les agissements de son mari et d’un même geste dénoncent ceux fait envers eux ou envers leur image.

    Elle est simplement une vipère.

    1. Benton Fraser dit :

      Simplement que l’on ne mord pas la main de celui qui nous nourrit….

      …et lorsqu’on a très faim, amour-propre fout le camp!

    2. xnicden dit :

      On se souviendra qu’elle avait publiquement répété les mensonges des birthers au sujet de M. Obama, et que son mari le birther in chief.

    3. gl000001 dit :

      D’un autre coté … ça peut vouloir dire « Regarde ce que tu fais à ce jeune » !

    4. Bartien dit :

      Je me demande si elle va porter sa fameuse veste : I don’t care, do u?

  17. Danielle Vallée dit :

    @Rick42: ‘il prendra plutôt le nom du père, Berto… »‘ Si ça avait pu être Beto ! Ce serait tordant.

  18. Layla3553 dit :

    Je ne peux pas croire qu’ils ont invité ce jeune garçon, le comble du ridicule rien de moins, non pas le jeune mais le sans-gêne,de ce président, sa famille et sa gang.

    C’est quoi le problème il n’a rien à dire ce soir d’important? C’est un honneur pour lui qu’un jeune soit victime d’intimidation à cause de son nom?

    C’est à cause des Fake News que ce jeune fait rire de lui pas la faute à Tiny..ah je comprends mieux😢

  19. Ricky In Tampa dit :

    Avec un tel nom, ses parents sont probablement des supporteurs de Donald. Personnellement, j’te l’aurais envoyer promener, avec son invitation!

    PS: « Le State of Union Address » : rappel annuel pour le reste de la planète de ne pas oublier à quel point le Américains se pensent bons et importants.

    1. gl000001 dit :

      L’état, « the State of the Union » en un mot : snafu (Situation Normal All Fucked Up).

  20. Benton Fraser dit :

    Comme Trump n’a aucun jugement, s’il m’inviterait à la Maison Blanche ou quoi se soit, je serais troublé!

    1. AB road dit :

      M. Fraser,
      Avec tout mon respect, il faut écrire ”s’il m’INVITAIT” au lieu de ”s’il m’INVITERAIT”.

      Règle française de conjugaison à l’imparfait.

      Cependant, peu importe, j’apprécie toujours lire vos excellentes réparties.

  21. March dit :

    Elle va avoir un minimum de crédibilité lorsqu’elle dénoncera son Mari.

    Pour l’instant, elle ne fait que comme lui. Elle dénonce quand c’est bon pour elle ou son mari, mais sinon, c’est silence radio. Et comme son Mari est le plus gros intimidateur international présentement. Elle devrait se la fermer

  22. el_kabong dit :

    « Mais combien de petits tyrans le président des États-Unis a-t-il lui même inspiré depuis le début de sa présidence? »

    À commencer par les petits parvenus bien blancs de Covington HS…

  23. Syl20_65 dit :

    Parlons donc des parents qui ont autorisé leur rejeton à aller se faire ridiculiser encore plus au côté de l’andouille. N’est-ce pas à cause de la racaille qu’il est intimidé et insulté? Envoyer son enfant côtoyer la raison des quolibets dont il est victime, c’est comme jeter son enfant dans la gueule du loup.
    Quand est-il des enfants intimidés parce qu’ils sont immigrants, trans, gais, musulmans, noirs etc.?
    Ils ont choisi un kid bien blanc qui de surcroît porte leur nom. Assez narcissique merci.

    Article intéressant sur le sujet.

    https://www.rawstory.com/2019/02/heres-bizarre-narcissistic-reason-first-lady-president-bringing-kid-named-joshua-trump-state-union/

  24. Gilbert Duquette dit :

    Hors sujet :

    Voici la preuve que Poutine est un aimant et que même Trump ne peut rien contre son magnétisme.

    Le pôle nord magnétique de la Terre se précipite vers la Russie

    Le pôle magnétique nord dérive si vite qu’il pourrait être un problème pour les cartes et les systèmes de navigation des smartphones.
    Mais son rythme rapide vers la Sibérie au cours des dernières années, à un rythme d’environ 34 milles par an, a forcé les scientifiques à mettre à jour le modèle magnétique mondial – utilisé par les systèmes de navigation civile, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord et les armées américaine et britannique – un an plus tôt que prévu.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

  25. Guy LB dit :

    À Medium Large ce matin
    — à la SRC, émission du matin animée par Catherine Perrin —
    il était question d’incompétence, au sens large : le problème de l’incapacité démontrée par des gens incompétents dans un domaine quelconque, à reconnaître leur incompétence dans ce domaine… en raison justement de leur incompétence !

    Problème immensément difficile à résoudre et magnifiquement illustré par la médiocrité extrême du couple Trump.

    Ainsi la Dame Trump, du haut de son mépris pour tout ce qui n’est pas de sa classe, prétend se porter à la défense des méprisés, alors qu’elle se montre incapable de reconnaître et circonscrire le mépris qui règne en sa maison, elle qui doit son statut social privilégié à une brute qui a érigé le mépris en grand art. Ça ne s’invente pas !

    Ainsi le Sieur Trump qui prétend prendre sous son aile un gamin méprisé injustement, alors qu’il injecte quotidiennement le mépris le plus abject dans une société qui comptait sur lui pour donner l’exemple et l’amener vers mieux. À part Trump, y a-t-il vraiment quelqu’un qui compte sur cet homme pour inspirer la Nation ce soir ?

    On ne parle plus d’hypocrisie ici. C’est carrément de l’incompétence, fondée sur une profonde ignorance enrobée de suffisance crasse. Ce serait drôle si ce n’était aussi désolant.

    1. igreck dit :

      Ce qui est troublant et inquiétant ce sont ces centaines de millions de paires de mains qui vont applaudir ce soir lors du Discours sur la Désunion de leur pays.

    2. A.Talon dit :

      «le problème de l’incapacité démontrée par des gens incompétents dans un domaine quelconque, à reconnaître leur incompétence dans ce domaine… en raison justement de leur incompétence !»

      Chez nous, au Québec, on a eu récemment un cabinet ministériel entier atteint de cette même tare. Rappelez-vous à quel point les soi-disant ministres de la clique libérale de Sa Majesté Couillard avaient la capacité de se mettre les pieds dans les plats. Rappelez-vous à quel point ça rentrait et ça sortait à tout bout de champ comme dans un moulin dans ce gouvernement de pacotille. Même les très libéraux analystes Lysiane Gagnon et André Pratte, de La Presse, en étaient venu à l’évidence en parlant de l’incompétence crasse de cette bande d’amateurs. N’eut-été du fait qu’ils ont été largement dépassé sur ce plan par des incompétents de plus grande envergure à Washington DC, on en parlerait sans doute encore de nos jours dans nos cours universitaires de gestion publique.

      1. finrenard88 dit :

        @ A. Talon

        Vous ne perdez jamais une occasion de dire n’importe quoi sur le PLQ ou le PLC, mais là vous vous surpassez.

        Si seulement ça avait rapport avec le sujet du blogue…Je me demande pourquoi M. Hétu laisse passer de tels commentaires partisans, d’autant plus que vous ne documentez pas la plupart vos commentaires qui donnent souvent dans l’interprétation purement personnelle, sinon carrément dans les fake news.

        Svp, un peu de rigueur, vous qui aimez tant donnez des leçons à Trump là-dessus!

      2. A.Talon dit :

        @ finrenard88 19h36
        «Je me demande pourquoi M. Hétu laisse passer de tels commentaires partisans blablabla…»

        Je crois avoir pas mal plus de crédibilité sur ce blogue qu’un nouveau pseudo sorti de nulle part dont la première manifestation officielle consiste à faire des attaques personnelles contre un autre intervenant. Je vous suggère de retourner dans votre tanière au plus vite et de profiter de vos longues heures de solitude pour entamer une salutaire période de méditation sur votre comportement.

  26. Apocalypse dit :

    On regarde la liste de surnoms et on se dit, n’importe quel(le) adulte qui traiterait des gens de tous ces noms et c’est direction … divan d’un psy. Et bien, l’adulte dont on parle est un homme de 70 ans et encore pire, il est président des Etats-Unis … misère :-(.

    Si cela n’était pas encore suffisant, ajouter à cela des dizaines de millions d’américain(ne)s qui supportent toujours Donald Trump, c’est tout simplement sidérant.

    On criait au meurtre pour des choses que Barack Obama disaient, faisaient qui étaient carrément anodines, mais lorsque c’est un républicain, il peut faire, dire n’importe quoi et on ne voit rien de problématique; nous avons les deux pieds dans la fanatisme dans toute sa laideur.

    1. A.Talon dit :

      «On criait au meurtre pour des choses que Barack Obama disaient, faisaient qui étaient carrément anodines…»

      La plus absurde de ces attaques sans fondement ayant sûrement été quand les Répulibans ont appris que le Président Obama mettait de la moutarde de Dijon dans ses hot-dogs. Certains n’ont pas hésité à crier à l’anti-américanisme et à la trahison. Curieux tout de même le silence régnant présentement dans leurs rangs suite à la révélation que le Drumpf préfère voir fiston jouer au très européen soccer plutôt qu’au très américain football…

      1. Lecteur_curieux dit :

        Son garçon n’est pas vraiment un costaud et ne semble pas un dur non plus.

        Pourquoi pas le baseball comme papa ?

  27. eau-vive dit :

    C’est comme si Trump se regardait dans un miroir et voyait ce jeune garçon qui porte son nom se faire ridiculiser.
    En l’invitant, il veut faire un show pour montrer à quel point les gens sont méchants envers lui en se moquant de son nom.
    De la manipulation à un degré insoutenable et cruel envers ce garçon puisque les quolibets n’arrêteront pas, au contraire.
    Quelle sorte de parents aveuglés ou inconscients au point où ils sont incapables de protéger leur enfant ?
    Déplorable !

  28. Pierre S dit :

    —————————-

    J’espère qu’il y aura des immigrants mexicains lors de l’allocution de Trump.
    Ceux la même qu’il traitait de violeurs de bandits et de trafiquants à tors et à travers
    P-e même quelques représentants de Porto Rico fortement négligé et méprisé
    par ce même président.

    De toute façon, la salle serait trop petite pour y accueillir toute les personnes que Trump
    à voulu intimider dénigrer et insulter depuis qu’il est devenue Fake POTUS.

  29. Pierre S dit :

    ————————————

    Mais au delà de tout, cette manigance autour de Josuah Trump est odieuse.
    Le président qui se cache derriere un garçon de 11 ans pour jouer la victime
    c’est très franchement honteux, lâche et grossier.

  30. Lecteur_curieux dit :

    Ah l’intimidation… Il y a des cas graves et d’autres j’imagine qu’il faudrait simplement en parler pour les régler. En parler aux bonnes personnes plutôt qu’endurer. Parfois c’est en groupe qu’ils le font d’autres c’est solo. D’autres sont des amis et se pensent drôles.

    On a tout vécu ou observé cela à notre époque mais pas des cas extrêmes comme on retrouve dans nos journaux où le jeune doit changer d’école.

    Le gars qui s’était plaint à la direction d’un ami voulant lui faire peur a eu bien raison et le directeur avait réglé cela un tannant.

    Un enfant au primaire était une terreur dans la cour d’école on le fuyait mais j’ai appris que cet homme alors enfant avait une enfance très difficile voyant des proches perdent la vie alors c’était le dur de l’école et il avait fait pleurer une stagiaire et avait été amené dans notre classe. Mais était-ce à cause de sa méchanceté ou de la tristesse de son histoire familiale et personnelle ? Une camarade de sa classe l’a défendu quand je lui ai parlé de lui… Une personne peut changer…

    Un autre était un très baveux dès le primaire et dans un travail plus tard à 16-17 ans aussi… Alors on a perdu l’emploi sur appel. L’employeur avait peur qu’un accident de travail m’arrive. Savoir se défendre n’est pas toujours évident.

    Comme avec un voisin de casier au secondaire si j’en avais parlé peut-être qu’ils nous auraient déplacés et le cas aurait été réglé. Le gars ne me faisait pas peur mais il écoeurait. C’est impossible de plaire à tout le monde. Pour d’autres avec une farce plate ils avaient mon numéro de cadenas. Le directeur m’échange mon cadenas contre un autre, cas réglé.

    Pour Trump ces surnoms ? Pareil comme à la lutte WWF des années ’80, à la boxe ou dans des cartoons. Les vilains et les bons ont tous des surnoms. Ce n’est pas de l’intimidation que je vois au départ mais de l’enfantillage ou du cirque et de l’immaturité des deux bords. Ne pas savoir quoi répondre ou embarquer dans des games d’ados attardés rendu à 70 ans.

    N’empêche que dans le milieu sportif et des affaires se tirer la pipe et se confronter fait partie de la game. Comme Michel Therrien alors coach junior qui disait que l’intimidation faisait partie de la vie mais que cela était de la violence à laquelle les journalistes de l’époque l’associaent. Plus tard, il gagne la Coupe Memorial et on entend plus les pourfendeurs de la violence.

    L’hypocrisie est présente dans bien des milieux.

    Petit très jeune, on s’était fait dire qu’il fallait apprendre à se défendre. Mais cela veut dire quoi ? Pas juste le petit voisin a une paire de bottines et frappe plus fort avec ses pieds. Papa va acheter une paire de bottines. Je ne me suis jamais rechicaner avec le voisin mais il était plus compétitif et bagarreur que moi. Au primaire un autre gars était comme cela aussi il fallait toujours qu’il termine premier dans le sport ou soit le premier à remettre sa copie en ayant été le plus rapide à compléter un exercice. Moi je voulais plus faire le mieux que possible et s’il reste du temps alloué pas besoin d’être le premier à terminer. Sauf que cette mentalité de compétition revient aux examens professionnels. On pense que notre camarade de classe pas un mauvais gars est trop compétitif et mauvais perdant mais on s’aperçoit que la société est très organisée ainsi contrairement à l’école et aux scouts. La compétition à outrance.

    Donald Trump en est qu’un symptôme. Bien canalisée et quand ce n’est pas ou plus une question de vie ou de mort. La compétition fairplay est belle à voir.

    Le gars t’écoeure car il est frustré. Un autre doit gagner tout le temps. Et il a beau être un athlète d’élite dans son sport au Québec mon souvenir de lui est un méchant baveux arrogant, pas besoin d’être un intimidateur pour être un con. Ouch il coache des jeunes… Bon mais il a pu changer et pas tout le monde vit les mêmes expériences avec autrui. Hey le méchant baveux plein d’amis Facebook l’ont dans leurs amis. Le gars aussi ne se rendait probablement pas compte de ce qu’il faisait…

  31. Syl20_65 dit :

     »…ajouter à cela des dizaines de millions d’américain(ne)s qui supportent toujours Donald Trump, c’est tout simplement sidérant. » Apocalypse

    Sidérant en effet. Quoi qu’il semblerait que suite aux résultats de leur déclaration de revenus, un grand nombre d’électeurs républicains découvrent de désagréables surprises. Beaucoup n’ont pas reçu de retour comme à l’habitude, d’autres doivent payer davantage.

    La réalité est brutale. Ils se réveillent enfin….mais trop tard.

    https://www.rawstory.com/2019/02/trusted-trump-voters-seethe-realizing-theyre-getting-screwed-gops-tax-plan/

  32. Lecteur_curieux dit :

    N’empêche que c’est vieux comme le monde que des jeunes se font écoeurer à cause de leur nom de famille qui est le même que celui d’une personnalité.

    Chaque cas est différent mais notre mère nous enseignait :

     » Il y a pas juste un chien qui s’appelle Fido  »

     » Si tu ne vaux pas une risée tu ne vaux pas grand chose  »

    Allez le jeune répète cela, il y a rien de psychopathe là-dedans.

  33. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 13:38

    ‘La plus absurde de ces attaques sans fondement ayant sûrement été quand les Répulibans ont appris que le Président Obama mettait de la moutarde de Dijon dans ses hot-dogs.’

    Comme disait avec justesse Paul Journet de la Presse: ‘Non, vous n’hallucinez pas’.

  34. Apocalypse dit :

    @Lecteur_curieux – 14h12

    ‘N’empêche que c’est vieux comme le monde que des jeunes se font écoeurer à cause de leur nom de famille qui est le même que celui d’une personnalité.’

    En effet! J’ai connu ça! En vieillissant, tu repenses à tout cela et ça fait sourire. Vieillir à ceci de (très) bon pour certain(e)s, tu arrêtes de te casser la tête avec des choses qui n’ont au final, aucune importance! J’aurais aimé comprendre cela à quinze(15) ans, Dieu que ça aurait été plus facile, mais bon, il n’est pas trop tard.

  35. Apocalypse dit :

    @Syl20_65 – 14:11

    Ce n’est pas un hasard si on dit que Donald Trump est un incompétent, c’est parce qu’il passe TOUT son temps à faire des choses… stupides.

    Malheureusement, les américain(ne)s risquent fort de payer pour son incompétence bien après sa sortie de la Maison-Blanche. Pas pour rien qu’on dit que les élections ont des conséquences; si vous n’avez pas compris cela avec Donald Trump, vous ne comprendrez JAMAIS.

  36. kintouai dit :

    L’hypocrisie, la rapacité, la malhonnêteté, le béotisme, etc. de cette famille de sales petits magouilleurs donnent envie de gerber.

    Les Trump et leur clique sont les Thénardier du 1%.

  37. Lecteur_curieux dit :

    Il y a combien de Trump aux États-Unis? Le nom est peut-être pas parmi les plus répandus mais il doit y en avoi beaucoup.

    Ce sont d’autres jeunes portant le patronyme Trump que je lui ferais rencontrer.

    Les cas d’intimidation/ harcèlement sont tous uniques mais des patterns tendent à se répéter chez les intimidateurs et chez les victimes aussi. Il peut y avoir de l’éducation à faire chez les deux et ce sans culpabiliser les victimes. Les aider à augmenter leur confiance en eux.

    Pour lui trouver un surnom ? J’irais plus pour U2. Mais on revient dans ma génération.

    The Joshua Tree.

    On veut y aller avec Trump ? Je suis the Trump Card et non un Donald.

    Donald Duck est-il insulté d’avoir le même prénom que Trump ? Et Donald Pilon alors ?

    Des adultes ce n’est pas comme des enfants. Mais qu’on montre des exemples de jeunes qui se tirent bien d’affaires même avec le patronyme du POTUS. L’oncle du Donald lui était un universitaire respecté.

    Donald Trump ne représente pas tous les Trump d’Amérique ni tous les Donald ni les Ronald et pas plus d’autres noms de famille sonnant pareil.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :