Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

merlin_148987539_00ca4a53-d626-45d3-85b6-cc1c4cd6d9b4-jumbo.jpg

Bernie Sanders s’est de nouveau excusé aujourd’hui auprès des femmes de son ancienne équipe de campagne présidentielle qui ont affirmé avoir été victimes d’un traitement sexiste allant de l’iniquité salariale au harcèlement sexuel, sujet que j’ai abordé dans ce billet. «Les allégations dont j’ai entendu parler reflètent un comportement inacceptable qui ne doit pas être toléré dans n’importe quelle campagne, ou dans n’importe quel lieu de travail dans notre pays», a déclaré le sénateur indépendant du Vermont en s’excusant auprès «des femmes de notre campagne qui ont été harcelées ou mal traitées» lors d’une conférence de presse à Washington. «Nos critères, nos procédures étaient clairement inadéquates.»

Bernie Sanders n’avait pas l’intention de présenter de telles excuses pour la deuxième fois en moins d’un mois. Sa conférence de presse devait porter uniquement sur le prix des médicaments sur ordonnance. Il a cependant dû répondre à une première question découlant d’un article publié hier soir sur le site Politico et faisant état d’un montant de 30 000$ versé à deux employées de la campagne présidentielle du sénateur en 2016 qui avaient déposé des plaintes de discrimination. Politico a révélé que le règlement avait été orchestré par le responsable de la campagne de Bernie Sanders en Iowa, Robert Becker, qui a lui-même été accusé d’avoir embrassé de force une collègue.

Le sénateur a déclaré en conférence de presse qu’il n’était pas au courant du règlement.

Bernie Sanders doit composer avec ces affaires alors que ses partisans attendent avec impatience l’annonce de sa candidature à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020. On ne peut pas parler de conditions optimales.

(Photo EPA)

51 réflexions sur “Sexisme en 2016 : nouvelles excuses de Bernie Sanders

  1. Gilles Morissette dit :

    Bernie Sanders qui plaide l’ignorance. Pas fort comme ligne de défense.

    S’il présente sa candidature à l’investiture démocrate, les médias vont le questionner constamment sur cette histoire. Ils vont se mettre à la fouiller et trouver peut-être d’autres victimes.

    Les Répugnants vont sauter là-dessus comme un chien après un os et ils ne le lâcheront pas d’une semelle.

    Les Démocrates ne peuvent se permettre de choisir un candidat vulnérable au plan de l’éthique et de la morale pas après tout ce qui a été révélé sur celui qui est présentement assis dans le Bureau Ovale.

    Pour le bien du Parti, Sanders doit comprendre qu’il ne peut soumettre sa candidature. Par contre, rien n’empêcherait un autre candidat de reprendre ses idées et de les porter sur la place publique.

  2. Henriette Latour dit :

    Je regarde la photo coiffant le présent billet et je me demande pourquoi les Américains ont encore envie d’être représentés par leur grand-père. Ils sont en avance sur la technologie et les sciences entre autres et ils vivent dans le IXX siècle pour ce qui est de la religion, de la gouvernance, des armes, du rôle des femmes, des étrangers.
    Je suis à peu d’années près de Sanders et il ne me viendrait pas la l’idée de me présenter comme président de n’importe quel pays. Des plus jeunes ont la même ligne de pensée que ce dernier, pourquoi ne pas leur faire confiance et passer son tour. Je veux bien croire qu’avoir été président des EU paraît bien dans un CV mais aucune compagnie ne l’engagerait à l’âge où il est rendu. DÉCROCHE!

    1. yolandgingras dit :

      Ça s’appelle la gérontocratie… Ils ont surement appris à aimer ça en regardant The night of the living dead… 😉

    2. Lecteur_curieux dit :

      POTUS est le couronnement de la carrière après ils ne seront que conférenciers ? Ce qui rentabilise les années en politique.

      Trump c’est la confirmation de sa déchéance presque complète ? 1991 ce n’était pas suffisant ? C’est de 1985 à 1989 qu’il était intéressant de lire sur lui après c’est un personnage pour remplir une chaise dans un talk-show.

      Les mythes sont persistants chez les voisins.

    3. ProMap dit :

      Henriette Latour – J’ai 68 ans et suis en parfaite synchronisation avec votre commentaire. LOL.

    4. Guy LB dit :

      @Henriette Latour à 17h27 :
      Excellent commentaire, madame, mais je suis curieux. Vous parlez bien du 19ème quand vous écrivez «ils vivent dans le IXX siècle» ? Mes notions de romain ont sérieusement pâli avec le temps, mais j’aurais plutôt penché pour le Moyen-Âge.

      1. Henriette LATO dit :

        Guy LB

        Je leur donnais le bénéfice du doute🤣🤣

  3. lechatderuelle dit :

    Les Républicains sont très mal placés pour faire de l’éthique et du bon comportement, un cheval de bataille…..

    Néanmoins, Sanders, de par son âge vénérable, doit penser aux USA avant de penser à sa gloriole personnelle et céder sa place à un plus jeune ayant les mêmes vues que lui et lui servir de mentor….

  4. Marc dit :

    Il est indépendant, pourquoi se présenterait-il encore sous la bannière démocrate? Si jamais il était élu, je pressens que ce ne serait pas l’amour fou entre lui et son parti.

  5. Toile dit :

    Mieux vaut trop que jamais mais c’est vraiment si peu trop tard. Zero excuse et zero crédit. Robert Becker, un responsable de campagne, impliqué lui même, et qui convient d’un reglement. Une farce de bien mauvais goût. De kessé que quand ces mâles vont comprendre qu’on impose pas ses désirs ? Ils connaissent pas ça le respect d’autrui ?

  6. Martin cote dit :

    Même avant cette histoire de traitement sexiste dans son équipe de campagne, Bernie Sanders n’était pas le candidat idéal du parti démocrate pour 2020. En 2016, une grande partie de ses partisans ont eu de la difficulté à se rallier à Hilary Clinton et en plus son âge ne l’aide absolument pas. Il y a beaucoup de candidats beaucoup plus jeunes dans le parti et qui présente un renouveau et une fraîcheur dont çe parti à besoin……

  7. monsieur8 dit :

    Ahhh Bernie Sanders !! C’est difficile de critiquer ses idées et son programme. Alors on l’attaque lui, personnellement.

    Sanders ne peut pas être tenu responsable du comportement « privé » de ses collaborateurs quand même. Il reconnait qu’il y a eu des gestes et paroles déplacés, et, en tant que chef, s’en excuse. On peut supposer que plusieurs de ces assistants de 2016 ne verront pas leur mandat renouveler. C’est très bien ainsi.

    C’est ça qui fait en sorte qu’il ne se présentera pas sous des « conditions optimales » ? N’importe quoi!

    1. Richard Hétu dit :

      On parle d’allégations de harcèlement sexuel en milieu de travail et d’iniquité salariale. Ce n’est pas «n’importe quoi» et cela ne relève pas du «privé».

  8. joslapatate dit :

    C’est quoi toutes ces toutouches-minouches auprès des politicos amerloques.
    C’est rendu monnaie courante ces zèles hormonaux.

  9. bloganon dit :

    On ne s’excuse pas, on fait attention. Cela dit, Bernie, après ces excuses, ce qu’il faut faire, c’est tirer ta révérence, autrement dit, disparaître de l’espace public.

    1. Dekessey dit :

      @bloganon – On fait attention? C’est quand même pas lui qui a fait ou orchestré toutouche-minouche…
      Et je suis pas mal certain qu’il n’était pas en charge de la paye non plus. Il avait 2-3 autres choses à s’occuper je pense…
      Ça sent le règlement de compte politique. Il est probablement trop à gauche pour certains.
      Trop âgé aussi? Peut-être. C’est clair qu’un candidat plus jeune serait idéal, sauf qu’ironiquement le meneur dans les sondages c’est Joe Biden!

      1. Henriette Latour dit :

        Dekessey

        Biden a le même âge que Sanders.
        Biden est Démocrate, Sanders ne l’est pas.
        Biden représente une certaine portion de l’électorat démocrate, Sanders pas.
        Biden devrait approcher un(e) plus jeune qui a des idées plus libérales que lui et les EU pourrait avoir le meilleur des deux mondes: des idées nouvelles et quelqu’un de rassurant puisque les Américains auront besoin de se faire rassurer après le passage de Trump.

  10. Les toutouches-minouches existent dans tous les domaines, toutes les couches de la société depuis la nuit des temps et ce à travers le monde…malheureusement.

  11. Toile dit :

    Et l’iniquité salariale ? Pas rien non plus quand il plaide l’ignorance.

  12. Layla3553 dit :

    Un innocent de plus dans le sens que vous voulez!

    Bernie n’était pas au courant?

    Tiny n’était pas au courant?

    Tiny est innocent , il n’a jamais dit qu’il attendait que le Mexique lui fasse un chèque pour le mur, la trouvaille du jour, je devrais dire la diversion du jour, il ne manquerait plus que sa base nous dise on est innocent on était pas au courant.

  13. Boileau dit :

    HS,
    Si le Trumpissime, déclare l’état d’urgence, l’argent viendrait de celle accordé aux autres désastres :
    Porto-Rico, Californie, Floride, Texas, etc ! Des vrais urgences!
    Ils ont reçu suffisamment d’essuie-tout, de rateaux, etc, dixit le débile en chef! 🤯

    1. Ah…c’est pour ça qu’il a coupé les fonds à la Californie

      « I have ordered FEMA to send no more money. »

    2. Layla3553 dit :

      @Boileau 18:16

      Quel provocateur m-a-l-i-c-i-e-u-x ce Tiny.

  14. Apocalypse dit :

    ‘ On ne peut pas parler de conditions optimales.’

    LOL

    Pour un, j’espère que les conditions ne seront tellement pas optimales que cela va le décourager de se porter candidat chez les démocrates. S’il se présente, il va encore plomber les chances du ou de la candidate démocrate, le vrai choix du parti, lors de la prochaine élection.

    A droite, ça dérape, mais à gauche, ça peut aussi déraper et on l’a déjà vu.

  15. Apocalypse dit :

    @monsieur8 – 17h34

    ‘ Alors on l’attaque lui, personnellement.’

    Sérieusement? C’était sa campagne, son organisation, c’était lui le BOSS, alors il est responsable et devrait prendre ses responsabilités. Il ne passe que son temps à tergiverser, cette histoire traine et lui fait mal. Disons que ce n’est pas de nature à donner confiance en cet homme.

    1. monsieur8 dit :

      @Apocalypse : «Il ne passe que son temps à tergiverser »

      Sanders s’est excusé dès qu’il a appris la situation, sans chercher à la minimiser ou relativiser. Il les prend, ses responsabilités. Ils sont rares les politiciens(nes) qui agissent comme ça. Il y a des Trump qui nient, et des Clintons qui font de l’aveuglement volontaire. Il y a peu de Sanders, d’authenticité.

      Il n’est pas sali personnellement par cette affaire. Il était le chef, c’est vrai, donc il peut être tenu moralement responsable du fait que leurs «procédures étaient clairement inadéquates », comme il le dit. Mais taboy, le mec est candidat à l’investiture, il avait sûrement d’autres chats à fouetter que de s’assurer – lui-même – que ces «procédures étaient adéquates ». Non?

      Mais bon, je veux pas gâcher votre fun. Il a pas beaucoup de défauts l’ami Sanders. Si, en fouillant, on trouve le soupçon d’un début de quelque chose de pas correct, je vous comprends de vouloir gruger le morceau le plus possible… Bon appétit !

      😉

      1. ProMap dit :

        monsieur8 – « Mais taboy, le mec est candidat à l’investiture, il avait sûrement d’autres chats à fouetter que de s’assurer – lui-même – que ces «procédures étaient adéquates ». Non? »

        Réponse : Oui ou si vous préférez non à votre non. Il promeut l’égalité femme-homme, il promeut le respect homme-femme, il doit s’assurer que d’une manière ou d’une autre ses idées sont respectées dans son organisation. Comment l’exiger des autres si on ne peut le faire soi-même? Comment l’exiger de trump si on ne peut le faire soi-même?

        Si il ne peut en prendre « carrément » la responsabilité, qu’il cesse d’en faire la promotion. C’est bien de s’excuser, mais d’utiliser la trumpomanie de dire que je n’étais pas au courant, c’est inacceptable pour trump et bien c’est aussi inacceptable pour Sanders qui au-delà des excuses se défile. Qu’a-t-il fait dans son organisation depuis que la nouvelle est sortie la première fois? Après ses excuses répétées, c’est ça qu’il aurait dû décrire. On ne joue pas avec le harcèlement, on l’abat. Et contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas un partie de fun.

        Sanders a des idées que je supporte vivement, ça ne lui donne pas la permission de manquer de leaderships.

  16. lanaudoise dit :

    Encore et toujours cette « culture » de boy’s club dont les agissements visent à décourager la mixité. Point à la ligne. Dehors, les filles.

    1. Ben non, pas dehors les filles. Ils en ont besoin pour faire leur café..

      1. Michèle dit :

        Ça existe encore ça ???? 🤨🙄☹️😳

      2. ProMap dit :

        Michèle – LOL 🤣🤣🤣

  17. Apocalypse dit :

    @Boileau – 18h16

    ‘Si le Trumpissime, déclare l’état d’urgence…’

    On en parlait tout à l’heure à RDI et il est de plus en plus probable que c’est ce que Donald Trump va faire, déclarer une urgence. Lui et ses avocats pensent qu’il en a le droit et les pouvoirs, mais pour d’autres, c’est pas mal moins évident et donc, ça va se retrouver devant les tribunaux et le temps va passer, passer et passer. Donald Trump aura toujours le loisir de dire qu’il a tout essayé et que ce n’est plus entre ses mains… Pas certain que cela va l’aider, mais on verra bien.

  18. Benoit Forget dit :

    Raison de plus de laisser la place à des politiciens de 45 à 60 ans. La vieille garde éduquée à l’époque de «Papa a raison», ça suffit.

  19. Rustik dit :

    Je trouve les gens rapide sur le verdict.

    Trop de boys club; je suis d’accord. Plafond de verre : plus que vrai! Revendiquer des droits qui te son dû : 100x d’accord. Est-ce que parce qu’il y a manquement dans ton équipe que tu dis nécessairement « dehors les filles »? Que tu es contre l’égalité? Il faut faire attention à la dérape dans l’autre sens.

    Ainsi, je me garde une réserve à dire que le comportement de Sanders était inapproprié et que ses excuses ne sont pas suffisantes (j’avais les mêmes réserves sur l’agent orange au début, mais disons que 3 minutes de vérifications m’ont convaincu qu’il était vraiment un misogyne dont le comportement envers les femmes n’a pas sa place).

  20. noirod dit :

    Autre démonstration éloquente que cette génération doit être balayée du portrait politique. En 2019 le comportement paternaliste n’est plus de mise .Si c’était normal a ton époque de dicter a la femme la marche a suivre et de s’attendre qu’elle reste dans les rangs il aurait fallu un moment donné comprendre que les temps ont bien changés .

  21. Absalon dit :

    Sanders n’a heureusement aucune chance de remporter l’investiture démocrate. Mais sa capacité de nuire n’est pas nulle s’il estime avoir été injustement traité. Donc n’alimentons pas inutilement son ressentiment. Accordons lui le bénéfice du doute et acceptons ses excuses renouvelées. Je crois qu’il faut aborder ces primaires dans un esprit de tolérance et de bienveillance maximal pour ceux du camp démocrate.

  22. Absalon dit :

    Il se dit que Kamala Harris devrait annoncer sa candidature le 21 janvier (Martin Luther King Day). Plus je l’observe plus je me dis qu’elle sera une candidate formidable et qu’elle serait une présidente à la hauteur des enjeux.

  23. jeanfrancoiscouture dit :

    Ne pas être au courant du comportement d’un collaborateur, c’est une chose et, à mon humble avis fondé sur quelques décennies d’expérience en GRH, c’est plausible. Mais ne pas être au courant d’un paiement de 30K$ en guise de compensation pour mauvaise conduite, le tout par le biais d’un directeur de campagne au niveau d’un état, cela est beaucoup moins plausible.
    Au mieux, c’est une preuve d’un manque de discernement dans le choix de ses collaborateurs au pire, une manifestation d’aveuglement volontaire du genre «Je ne veux rien savoir et donc, si quelque chose arrive, je puis nier avoir été mis au courant». C »est ce qu’on appelle en anglais «Plausible deniability». Et, soit dit en passant, qui a cru un Donald Trump quand il dit (disait) ne pas avoir été mis au courant de faits similaires?

    Monsieur Sanders va traîner ces casseroles pour un sacré bout de temps. On peut compter sur les Républicains pour y voir avec application. Et probablement aussi que quelques démocrates vont y travailler un peu. Dommage qu’un homme avec d’intéressantes idées se retrouve ainsi handicapé à cause d’un manque de prudence dans l’organisation de sa campagne.

    1. ProMap dit :

      jeanfrancoiscouture – Bien d,accord, sauf que j’ajouterais que lorsque l’on est informé de quelque chose de répréhensible qu’on ne savait pas et qui vont à l’encontre de nos principes, les excuses doivent être suivies de mesures correctrices. Au deuxième rappel, il faut dire ce que l’on a corrigé, bien sûr en s’excusant. de nouveau sans tomber dans le masochisme non plus.

      Le 30K$, ça n’aide vraiment pas et définitivement répréhensible..

      Je questionne le leaderships de Sanders. Il s’est rallié à Mme Clinton mais n’a pas été capable d’entrainer ses supporteurs et pourtant c’était un clown qui faisait face à Clinton. Cette mollesse sur cette question de harcèlement ne rassure pas non plus.

      C’est triste parce que le mouvement qu’il veut insuffler aux USA est plus que souhaitable.

    2. onbo dit :

      Merci pour cet effort plus qu’appréciable de logique pour nous montrer la position fragile, pour ne pas dire maladroite, pour ne pas dire « fautive » de monsieur Sanders. Vous clarifiez les choses.

      La question de l’équité salariale et de l’intégrité des femmes dans l’organisation Sanders est une question fondamentale dans un parti qui se veut progressiste de gauche.

      Il y a curieusement un grand écart sémantique entre dire; « j’ai entendu parler de », ou, « on m’a dit que », ou, « j’ai été avisé que ». Cette dernière aurait du être employée par Sanders.

      De même, Sanders aurait du référer à une Politique existante mais non respectée. Alors qu’il a avoué que dans son parti il y aurait eu simplement une « Procédure manquante » qui aurait donné lieu à des abus… d’un organisateur…

      Si c’était son Freudian wish de sortir en douce, sa seconde sortie est tout aussi réussie… que la première.

      Ou je me berne et le chat sort bientôt du sac!

  24. Centre du Québec dit :

    J’espère que Bernie Sanders va se retirer de la course car il va ( peut-être un peu à juste titre ) de nouveau enlever des voies aux démocrates en 2020 et ce serait vraiment inimaginable que 45 en profite pour se faufiler dans un 2ème mandat! Quelle horreur!

  25. Centre du Québec dit :

    des voix, bien sûr

  26. ProMap dit :

    HS Toile – Merci pour Georges Gaune, notre marathonien de Calgary!

    1. Toile dit :

      De rien

  27. xnicden dit :

    Ce qui est difficile à avaler est que M. Sanders dise ne pas avoir été mis au courant du paiement. Jeanfrancoiscouture à 20:01 a bien expliqué pourquoi, bravo. (encore une fois excellent commentaire).

    Est-ce que ceci peut plomber une future candidature de M. Sanders auprès de la base démocrate? Certainement. Dans le sens que cela s’ajoute au fait qu’en 2016 on ne l’a pas beaucoup entendu rappeler à l’ordre les bernie bros qui se permettaient des attaques vicieuses et incessantes envers madame Clinton et ses supporteurs, attaques ayant un fort relent de misogynie. On peut penser qu’il y a un certain biais de confirmation à l’oeuvre mais même si c’est le cas, il n’en demeure pas moins que M. Sanders part avec une prise contre lui auprès de beaucoup de démocrates.

    1. ProMap dit :

      xnicden – Mes excuses, Dans mon 21:19, je fais le perroquet de ce que vous détaillez mieux que moi.

      1. xnicden dit :

        Excuses re.je.tées! Même si j’apprécie grandement le coup de chapeau qu’elles traduisent. 👊

  28. Pierre S. dit :

    —————————–

    H.S

    encore une idée brillante de POTUS

    Payer son mur à même les fonds pour la reconstruction de Porto Rico.
    Ca s’invente pas des stupidités pareils.

    1. xnicden dit :

      J’ai vu et effectivement 😔 Il faut dire que Porto Rico n’a aucun poids électoral. Ceci explique sans doute cela.

  29. Le Vigilant dit :

    S’il entre dans la course à la candidature, c’est qu’il souhaite être le « king maker ».

  30. igreck dit :

    Vieux con !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :