Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Jeffrey-Epstein.jpg

Jeffrey Epstein n’est pas un prédateur sexuel comme les autres. De 2001 à 2006, ce gestionnaire multimillionnaire de fonds spéculatif, ami de Bill Clinton, Donald Trump et le prince Andrew, a abusé sexuellement d’au moins 80 femmes, mineures pour la plupart, selon une enquête bouleversante et révoltante du Miami Herald. Bouleversante lorsqu’on pense à ces femmes qui ont non seulement été exploitées par ce monstre mais qui ont également été trahies par un système de justice qui a protégé des prédateurs sexuels riches et puissants plutôt que leurs victimes, dont la vie a été saccagée. Révoltante parce que l’homme qui a permis à Epstein de s’en tirer avec 13 mois d’emprisonnement plutôt qu’une peine de prison à perpétuité est aujourd’hui secrétaire au Travail au sein de l’administration Trump et candidat à la succession de Jeff Sessions à titre de procureur général des États-Unis.

qwnlqdglb2hck6erbeko.jpg

Selon le Miami Herald, Alexander Acosta, alors procureur fédéral des États-Unis à Miami, a conclu en octobre 2007 une entente avec l’avocat de Jeffrey Epstein en vertu de laquelle le financier a vu disparaître les chefs d’accusation les plus graves auxquels il faisait face en échange d’un plaidoyer de culpabilité à deux accusations de recours à la prostitution. Epstein, qui avait fait l’objet d’une enquête du FBI, aurait pu être accusé d’avoir assemblé un vaste réseau de mineures qui assouvissaient ses besoins sexuels dans son domaine de Palm Beach et d’avoir participé au trafic de mineures pour organiser des orgies dans ses résidences de Manhattan, du Nouveau-Mexique et des Caraïbes.

L’entente entre Acosta et l’avocat d’Epstein prévoyait en outre que tous les «co-conspirateurs» des crimes sexuels commis par le financier resteraient non seulement anonymes mais à l’abri de toutes poursuites. Et elle stipulait que les victimes d’Epstein devaient rester ignorantes de l’arrangement jusqu’à ce qu’un juge n’y donne son accord, ce qui fut fait.

Il est évident que les «co-conspirateurs» d’Epstein sont des hommes influents. Bill Clinton et le prince Andrew trouvaient-ils parmi eux? Et qu’en est-il de Donald Trump? Selon le Miami Herald, il n’y a aucune preuve liant les 42e et 45e présidents aux activités sexuelles du financier. Le prince Andrew a pour sa part nié avoir eu une relation sexuelle avec une des filles du réseau d’Epstein.

Ne me demandez pas comment Alexander Acosta fait pour dormir. D’un autre côté, je ne suis pas étonné que ce type, aujourd’hui âgé de 49 ans, se trouve au sein de l’administration Trump et qu’il puisse un jour être nommé par ce président à la tête de l’appareil judiciaire américain.

(Photos Splash et Getty Images)

43 réflexions sur “Comment un futur membre de l’administration Trump a protégé un prédateur sexuel

  1. Comment est-ce possible?
    Ça ressemble de plus en plus à un cauchemar.
    Est-ce qu’on parle vraiment de nos voisins du sud??
    À vomir

  2. jeani dit :

    Palm Beach, est-ce que c’est dans le boutte de Mar-a-Lago?

    1. simonolivier dit :

      @jeani drette à côté

  3. Apocalypse dit :

    Absolument révoltant! On pleure pour les victimes!

    Un système de justice pour les riches, les puissants, les gens bien connectés et un autre pour NOUS, les simples et petits citoyens.

    Comme nous avons souvent dit: les Etats-Unis, une civilisation sur le déclin! Et ça se passe sous nos yeux!

    ‘We the people…’ Ca fait longtemps que le ‘people’ a pris le bord et n’a sans doute jamais été là.

  4. ghislain1957 dit :

    « Ne me demandez pas comment Alexander Acosta fait pour dormir. »

    Il y a foule du côté des non-insomniaques chez les ripoux-blicains, ne vous en faites pas pour ça M. Hétu.

    « D’un autre côté, je ne suis pas étonné que ce type, aujourd’hui âgé de 49 ans, se trouve au sein de l’administration Trump… »

    Tout comme plusieurs autres, dans l’administration ou dans d’autres postes: Ivanka, Don The Con Jr., Thomas Farr, Kavanaugh, Bolton, Pompeo, Cindy Hyde-Smith, etc… la liste est longue.

  5. Cubbies dit :

    C’est de plus en plus dégoutant cette administration. Le monde est bien petit (dans tous les sens).

  6. Grostarla dit :

    One more time, les américains ont ce qu’ils méritent… et je leur souhaite des belles fêtes avec une couple de mass shooting et des tweets toujours aussi avisés de leur président. Au fond, on se dit à chaque jour depuis plus de 2 ans que ça ne peut pas être pire mais chaque jour on nous démontre la profonde turpitude des élus et du peuple américain.

    1. igreck dit :

      À part les « mass shooting » je suis d’accord avec vous !

  7. bloganon dit :

    Le mot FUTUR dans le titre est de trop.

    Quant à « plaidoyer de culpabilité à deux accusations de prostitution », cela laisse entendre que Epstein s’est prostitué. ???

  8. A.Talon dit :

    «et qu’il puisse un jour être nommé par ce président à la tête de l’appareil judiciaire américain.»

    Encore une fois, il choisit le pire candidat possible pour le poste concerné.
    Du Drumpf tout craché, Roi-des-Faillites incontesté.

    1. Layla3553 dit :

      @A.Talon 19:46

      « Encore une fois, il choisit le pire candidat possible pour le poste concerné. »

      On se souvient lors de son investiture, il avait eu toutes les peines du monde à trouver des grosses pointures pour chanter, on se souvient des difficultés qu’ils avaient pour trouver de bons avocats, ils se sont donnés le mot, il n’écoute pas et ne paye pas, on se souvient de tous les dirigeants d’entreprises qui ont démissionné, on disait personne ne veut travailler pour lui, Tiny disait que c’était faux qu’il avait l’embarras du choix tellement on le supplie pour travailler pour lui, dans mes mots, selon moi il prend les plusss pire des moins pire de ceux qu’il peut trouver, les plus manipulables, ca doit être fou toutes les supplications et les larmes de crocodile pour convaincre un candidat avec du potentiel de dire oui. Il reste combien de poste qu’il n’a pas encore comblé?

      Je ne comprends pas encore comment Emmet Flood a finalement accepté, est ce une forme de mission pour le pays,pourquoi d’autres?

      Ce n’est pas avec son tissu social de showman qu’il a pu se bâtir une équipe solide.
      Ce qui restent de ses amis, sont-ils tentés de cabaler des amis pour les mettre dans la merde.
      Cet Acosta, je n’aime pas juger selon les apparences, mais il a l’air de rien de bon …et je suis très très très polie. C’est à vomir tout ce qui se passe depuis …je dirais le 6 novembre.Layla

  9. simonolivier dit :

    Drain the swamp qu’il disait…drain it from what clean water is left!

  10. simonolivier dit :

    Si la pitoune du Maine vote pour ce con à la Justice, il faudrait que les gens du Maine demande un recall vote.

  11. HS

    Enfin une bonne nouvelle.

    Trump administration to announce final bump stock ban

    https://www.cnn.com/2018/11/28/politics/final-bump-stock-ban/index.html

  12. Marcus dit :

    Comment fait-il pour dormir la nuit ? Je crois que tous ces gens-là dorment depuis déjà très longtemps puisqu’ils sont complètement déconnectés de la réalité !

  13. Anne-Marie dit :

    J’ai mal au cœur

    1. Guy LB dit :

      La nausée qui afflige @Anne-Marie est largement partagée, je crois bien.

  14. P-o Tremblay dit :

    Ou sont les tireurs fous quand on en a besoin… sigh

    1. Guy LB dit :

      @P-o Tremblay :
      Ne souhaitez jamais pareille calamité! C’est bien la pire chose qui pourrait arriver dans ce pays. Imaginez si tous les enragés sur-armés se sentaient légitimés de sortir les armes pour venger l’un la victime, l’autre l’agresseur…
      Il y a des fantasmes qu’il vaut mieux ne jamais verbaliser.

    2. igreck dit :

      Ils ont bien descendu JFK, RFK et MLK… un petit effort bande de malades !

  15. xnicden dit :

    « Il est évident que les «co-conspirateurs» d’Epstein sont des hommes influents. Bill Clinton et le prince Andrew se trouvaient-ils parmi eux? Et qu’en est-il de Donald Trump? »

    Tous les hommes riches et influents qu’il a fréquentés seront soupçonnés. Les ragots vont se multiplier, même pour ceux qui n’ont pas d’autres antécédents pouvant rendre ces soupçons plausibles. Des réputations entachées ce n’est pas drôle même si ce n’est pas l’horreur que vivent les victimes.

    1. xnicden dit :

      Oups, parti trop vite…

      Cela dit bravo aux journalistes qui ont fouillé l’histoire. Un tel scandale laisse sans voix.

  16. Guy LB dit :

    L’image de la République de Trump se fendille de plus en plus.
    Et le climat dangereusement délétère qui s’y installe rappelle la période de fond de baril qui a mené à la Révolution française de 1789. Cessant de vénérer la Maison-Blanche, les Américains devront peut-être se résoudre à la prendre d’assaut comme une Bastille des temps modernes.
    Et puisque la guillotine ne passera sûrement pas le test du ‘politically correct’, ils devront vite s’équiper d’un dérivé acceptable pour bien faire comprendre à Trump et ses semblables que le temps des ultra puissants, riches et corrompus, est révolu.
    Au moins pour un temps…

  17. spritzer dit :

    @Richard Hétu

    « Et elle stipulait que les victimes d’Epsteinne soient informées de l’arrangement avant qu’un juge n’y donne son accord, ce qui fut fait. »

    Dans l’article il est dit: As part of the arrangement, Acosta agreed, despite a federal law to the contrary, that the deal would be kept from the victims.

    1. Richard Hétu dit :

      Erreur en tentant de reformuler ma phrase. Merci!

  18. spritzer dit :

    « Acosta, in 2011, would explain that he was unduly pressured by Epstein’s heavy-hitting lawyers — Lefkowitz, Harvard professor Alan Dershowitz, Jack Goldberger, Roy Black, former U.S. Attorney Guy Lewis, Gerald Lefcourt, and Kenneth Starr, the former Whitewater special prosecutor who investigated Bill Clinton’s sexual liaisons with Monica Lewinsky. »

    C’est assez clair que des grosses légumes ont trempé dans cette écoeuranterie, et que même si on entend des noms, ils ne seront jamais inquiétés. Quant à inénarrable Dershowitz…

    Prior to his mid-2000s downfall, Epstein had ties to big names like Bill Clinton, whose name appears 11 times in Epstein’s flight logs; Kevin Spacey, now a disgraced pedophile in his own right; and Trump, who told New York in 2002 that “[Epstein is] a lot of fun to be with. It is even said that he likes beautiful women as much as I do, and many of them are on the younger side.” Dershowitz jumped to Epstein’s defense during the initial federal investigation in 2005 and 2006. According to a contemporaneous account in New York, Dershowitz sought to sully the reputations of the underage accusers: he “provided the police and the state attorney’s office with a dossier on a couple of the victims gleaned from their MySpace sites — showing alcohol and drug use and lewd comments.” With the help of Dershowitz, Epstein was able to negotiate the federal government down to a single charge of soliciting prostitution, to which he pled guilty and served a total of 13 months in prison. Epstein was released in 2011.

    Despite Dershowitz’s best efforts, the Epstein scandal resurfaced. In 2014, a lawsuit was filed in Florida by Virginia Roberts alleging that Epstein had recruited her from her prior employer — Donald Trump’s Mar-a-Lago resort, where she worked as a towel girl at the age of 15 — and trafficked her as a sex slave to Prince Andrew and Dershowitz himself, both of whom appeared many times in Epstein’s flight logs between 1997 and 2005. The purpose of this lawsuit was to have Epstein’s 2008 plea agreement thrown out. Prince Andrew and Dershowitz both vociferously denied the allegations. Andrew, who had been photographed with Roberts during the period in question and openly partied with Epstein to celebrate the Level 3 Sex Offender’s 2011 release from prison, denied through his spokesperson that the two « had any form of sexual contact or relationship.” No explanation was offered for why a 17-year-old girl of no familial relation to any of these men was present in their social circle. Dershowitz maintained on the Today Show that he “was never in the presence of a single underage woman” and “never saw [Epstein] doing anything improper.”
    https://theoutline.com/post/5278/alan-dershowitz-should-not-have-had-friends-to-lose?zd=1&zi=lc2fypht

  19. Pierre S. dit :

    ———————————

    Y a rien la ils en ont nommé un pareil à la SCOTUS avec la complicité
    du sénat et la cabale odieuse du GOP. Une vrai disgrâce !

  20. Gilbert Duquette dit :

    Ils l’ont cru, ils l’ont élu, ils sont foutus.

    Après un temps ça fait deux ans que Trump est aux commandes, que le peuple ne se réveille pas ça ne me regarde plus.

    Ils l’ont cru, ils l’ont élu, ils ont eu ce qu’ils ont voulus.

    Pis que l’on ne vienne pas me dire que Mme Clinton a eu 3 Millions de plus de voix. Le taux de participation au mid-terms n’a pas atteints les 55%. IL y a quand même près d’un électeur sur deux qui a préféré le statuquo en n’allant pas voter. Ces gens ne veulent pas sacrifier quoique ce soit pour aller voter bien ils méritent amplement ce qui leurs arrivent.

    Point à la ligne.

    1. jeani dit :

      Entièrement d’accord avec votre intervention, Gilbert Duquette!

    2. chrstianb dit :

      Malheureusement, je dois avouer que je suis d’accord avec vous M. Duquette…

  21. Benton Fraser dit :

    Les psychopathes et sociopathes n’ont aucun problème de sommeil tant qu’ils ont le pouvoir!

    Trump est un aimant pour ce type d’individus.

    Qui se ressemble s’assemble…

  22. Pierre S. dit :

    —————————-

    Trump est tellement imbécile qu’il va trouver le moyen de faire accuser
    son fils et son gendre … ca va lui faire du monde à gracier en simonak.

  23. jeanfrancoiscouture dit :

    Quand j’apprends des nouvelles comme celle-là, pour paraphraser le Capitaine Haddock dans LE TRÉSOR DE RACKHAM LE ROUGE, «je sens remonter en moi les instincts belliqueux de mon ancêtre» Guillaume». Et comme je n’aime pas m’exprimer en étant grossier, je m’arrête ici en espérant avoir été quand même clair sur ce que je pense de cet individu, de ses semblables et de ceux qui les protègent. Je conclus en ajoutant que je ne suis aucunement surpris de voir où il a fini par aboutir. Asinus asinum fricat.

  24. Benton Fraser dit :

    Le message de Trump est que tous ceux qui ont agit en criminel pour moi et/ou avec moi auront droiut à la grâce présidentielle!

    C’est un détournement du système de justice pour des fins personnelles et par intérêt.

    Le pire, c’est que ces affirmations sur la grâce présidentielle devrait être condamné par tous les élus républicains et ce n’est pas le cas.

    C’est de la partisanerie la plus trash….

    1. Peut-être y a-t-il plusieurs de ces élus qui ont participé à ces partouzes…

  25. Gilles Morissette dit :

    Il n’y a pas à dire, cette administration patauge dans la grosse bouette. C’est devenu pratiquement la norme.

    Plus vous avez trempé dans des affaires louches voire dégueulasses, plus vous avez la chance d’avoir un poste important dans la mesure où vous êtes dans les bonnes grâces du Gros Enfoiré.

    Une autre histoire scabreuse où les victimes sont laissé pour compter, tout ça afin de protéger un salopard de prédateur sexuel.

    Ce pays est vraiment malade et ça ne semble pas vouloir s’améliorer.

  26. T.t Rolais dit :

    C’est à vomir. Si les élus républicains et ceux des démocrates n’empêchent pas, au minimum, Acosta d’avoir le poste de Procureur général des États-Unis, et, au maximum, ne font rien pour le faire mettre à la porte des procureurs fédéraux, on aura encore une fois la preuve de la pourriture du Parti républicain, mais aussi des questions à se poser sur le Parti démocrate. Par ailleurs, on peut se poser des questions sur l’affirmation du juge en chef de la Cour suprême des États-Unis à Donald Trump à l’effet que les juges des États-Unis sont complètement dévoués à la justice pour le Peuple américain. Ça fait plusieurs scandales qui touchent divers juges américains: vibrateur sexuel caché en marche lors des audiences, un autre c’est l’assassinat de sa femme et de ses enfants, et maintenant ceci! Et nous au Canada? Les postes de juge, c’est évident que c’est intéressant pour la mafia et plusieurs les corrompus. Sommes-nous protégés?

  27. T.t Rolais dit :

    pardon: …et plusieurs corrompus.

  28. Apocalypse dit :

    @Gilbert Duquette – 21h17

    Brutal constat avec lequel je suis d’accord!

    Les américains ont eu ce qu’ils méritaient et ce qu’ils méritent encore comme vous dites avec le 55% de participation aux midterms. Tout le monde, ou presque, a la tête dans le sable ou devant son iphone à échanger des trivialités et ne pas voir ce qui se passe autour d’eux.

    Les démocrates sont aussi bien de choisir le bon cheval pour 2020, car si la justice ne trouve pas un moyen de sortir Donald Trump de la Maison-Blanche, il pourrait bien revenir pour un autre quatre(4) ans. Les électeurs qui l’ont choisi sont à peu près tous là, alors ne prenez pas pour acquis que vous allez prendre la présidence en cliquant des doigts.

    Donald Trump et sa bande de criminels ont beau faire n’importe quoi, le support est toujours là, c’est sidérant. Il n’y a pas que lui qui n’a aucun ‘moral compass’, des dizaines de millions sont dans la même situation.

  29. Corn88 dit :

    Si je comprends bien, le coupable dans cette histoire n’est pas le pédophile notoire Jeffrey Epstein, ni même Bill Clinton qui s’est rendu sur « Sex Island » à bord du jet privé d’Epstein, le « Lolita Express » à au moins 26 reprises, et qui ne sera jamais inquiété, ou le prince Andrew ou tous les autres, Al Gore, Kevin Spacey, Chris Tucker, etc. qui se sont rendus sur « Sex Island » à l’invitation d’Epstein, etc. mais bel et bien Alexander Acosta et par ricochet Donald Trump.

    Décidément, « l’impartialité » des médias ne cesse de me sidérer.

    1. Bartien dit :

      « Décidément, « l’impartialité » des médias ne cesse de me sidérer »

      J’imagine que vous ne parlez pas de Fox News

  30. Est ce dans ce parti que se trouve les bon évangélistes chrétiens? J’ose croire que si la justice n’existe pas dans ce monde qu’ils n’en soient pas privé dans l’autre. Ce pays a toujours été un peu faible sur la justice pour les victimes de ces arrogants riches, mais ils ne se retrouvaient pas tous dans l’appareil gouvernemental il me semble. Je ne comprend plus le monde dans lequel on vit.

    1. igreck dit :

      Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe ici avec les Témoins des Jérolas. Les abuseurs siègent sur les comités qui évaluent la gravité des abus commis sur les enfants et les (jeunes) femmes. La justice de Dieu est impénétrable !

Répondre à Gilbert Duquette Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :