Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1EBB7374-CD0E-4C74-866D-225A5BBAFF42_cx0_cy2_cw0_w1023_r1_s.jpg

5 000 : nombre de soldats que Donald Trump entend déployer le long de la frontière des États-Unis avec le Mexique, une augmentation importante par rapport aux 800 qui avaient été annoncés la semaine dernière pour faire face à une caravane de migrants se trouvant encore dans le sud du Mexique.

Cette nouvelle, rapportée en primeur par le Wall Street Journal, est de nature à frapper l’imagination du public américain alors que l’attention des médias est encore dominée par la tuerie dans une synagogue de Pittsburgh et l’envoi de colis piégés à des opposants du président.

(Photo Reuters)

59 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. ghislain1957 dit :

    Encore une fois, le gros clown détourne l’attention du public lorsqu’une crise frappe son administration. À noter que le mot administration est un bien grand mot, on devrait plutôt dire chaos

  2. RICK42 dit :

    Cinq mille soldats glorieux devant un groupe de migrants avec femmes et enfants… J’espère que ces soldats seront suffisamment armés pour affronter cette bande de dangereux criminels en puissance. On n’est jamais trop prudent, qui sait…il pourrait y avoir de dangereux terroristes musulmans cachés dans cette multitude de pauvres hères.

    1. Achalante dit :

      C’est presque un soldat par migrant… Probablement plus qu’un soldat par adulte migrant. Est-ce qu’ils comptent encore séparer les enfants des parents?

  3. Alysanne dit :

    Non mais, comment diable tout cela va-t-il se terminer? Est-ce des soldats vont ouvrir le feu sur des femmes et des enfants à la frontière? Que ce passe-t-il dans ce foutu pays?

    1. RICK42 dit :

      Le peu de migrants qui vont se rendre à la frontière américaine seront à bout de souffle et n’oseront jamais affronter les militaires… Ils vont finir par demander le droit de séjour aux Mexicains pour y vivre et y travailler.
      Le but de Trump doit être de couper une fois pour toutes cet afflux de migrants qui ne tarit pas, étant donné les conditions de vie atroces dans les pays d’Amérique centrale.

  4. Gilbert Duquette dit :

    5 000 soldats

    J’comprends pas, pourquoi ne pas simplement pas utiliser des drones. Ils peuvent voler sous les radars au Mexique, frapper de nuit loin très loin en territoire ennemis (lire à la frontière sud du Mexique). Et surtout, il y a 0 risque de perte côté G.I. Américains.

    En déployant 5 000 soldats à la frontière, Trump risque la vie de ces valeureux soldats face à une meute de dangereux, violeurs, meurtriers, voleurs, membre de gangs et terroristes du Moyen-Orients qui ont infiltré cette meute sanguinaire.

  5. jeani dit :

    Si, à la fin du 19e siècle, l’armée avait été déployée pour empêcher le grand-père Trump d’immigrer aux USA et par le fait même, se sauver de son service militaire de l’armée allemande (ça semble commun dans cette famille), le pays se porterait bien mieux aujourd’hui.

    Comment ce minable, qui a l’habitude d’engager ces immigrés clandestins dans ses hôtels, en les sous-payant, peut expliquer l’envoi de ces militaires? Bien sur, poser la question, c’est y répondre!

    1. Michèle dit :

      👏👏

    2. Henriette Latour dit :

      jeani
      👏👏

    3. Layla3553 dit :

      @jeani
      👌

    4. Madalton dit :

      Sans compter que sa femme actuelle est entrée illégalement aux USA.

  6. Lecteur-curieux dit :

    Un nombre plus grand n’est pas une mauvaise chose. La force est dans l’usage qui en est fait.

    Ils devraient pareil avoir des consignes claires et des messages à cette caravane plutôt qu’une réthorique inflammatoire pour la lutte politique contre les démocrates et les médias.

  7. Michèle dit :

    L’art de vouloir effrayer son peuple….

  8. Léo Miquis dit :

    5 000 soldats !
    Que vont-ils faire là-bas pendant 3 mois, le temps que les migrants arrivent ?

    1. ProMap dit :

      Léo Miquis – Maudite bonne question à laquelle je réponds : parader. Il voulait une parade militaire, il s’en est trouver une. Il n’y aura pas que des militaires, il voudra des tanks, des lanceurs de missiles, un survol fréquent par l’aviation et pourquoi pas ramener sa flotte perdue dans le Pacifique à proximité de la frontière Mexique-USA dans le Golfe du Mexique.

      Il ne peut pas déclarer la guerre à l’Iran, alors déclarons-la à quelques milliers d’envahisseurs venant de shithole countries. Ses fefans lanceront des fleurs à leurs guerriers partant bravement pour sauver la patrie.

    2. Achalante dit :

      Coûter cher aux contribuables.

    3. Sueurs dit :

      Il veut surtout rassurer sa base avant l’elec de mi-mandat et qu’importe le moyen pour y arriver….

  9. Layla3553 dit :

    « Cette nouvelle, rapportée en primeur par le Wall Street Journal, est de nature à frapper l’imagination du public américain. »

    Voilà comme vous dites cette nouvelle frappe l’imaginaire du peuple américain, 5000 soldats pour moins de 2000 personnes, il voulait un mur, et bien son mur sera fait de 5000 soldats.

    L’imaginaire…si nous avons besoin de 5000 soldats, c’est que nous sommes très en danger, malheur à ceux qui défendront ces dangereux migrants. Vaillants soldats montés aux barricades, nous nous battrons contre nos ennemis, qui sont nos voisins américains, pro-migrants, pro-juifs, pro-noirs, pro-vies,pro-démocrates, pro-Obama, pro-musulmans, pro LGBTQ, pro-mexicains, pro-Afro américains, finalement tous les pro-respectueux des différences.

    Le monde c’est les Etats Unis d’Amérique. Autour et même à l’intérieur, il y a des ennemis.

    WOW.

  10. gl000001 dit :

    Ca va faire environ 10 soldats pour chaque enfants. Ca sera plus facile comme ça de les perdre un peu partout aux USA.

  11. Cubbies dit :

    On voit bien qu’il mesure les priorités de manière équilibrée. C’est vrai les États Unis sont sur le point d’être envahis (ironie ici).

    What a f… moron!

  12. Toile dit :

    Si et seulement si la caravane estimée à 7,000 se rend entière aux frontières américaines, le ratio armée/réfugiés sera presque du 1 pour 1. Au fur et à mesure de l’avancée sur le territoire mexicain, le ration risque de devenir une prise en charge ultra personnalisée rendant la sépération des familles funestement efficace avec le peuplement des « camps de vacances » No vacancy, pourra t on y lire au lieu de arbeit macht frei. Ca doit de ça dont parlait Ari Fleischer, ancien porte-parole de George W. Bush devenu collaborateur à Fox News : «Trump paraît mal mais il agit bien, alors que le président Obama savait toujours quoi dire mais il ne faisait pas bien les choses ». Ça c’est un bon prézidan ! Misère….comme dit qq’un

  13. Martin cote dit :

    Gros moron…tout ça pour attiser la flamme de ces cons de partisans….quand la caravane de migrants va arriver à la frontière…il n’en restera qu’une infime partie……rien n’arrêtera cet imbecile pour attirer l’attention avant les mid-terms…il serait bien de se concentrer sur ce qui se passe actuellement dans son pays…

  14. kyrahplatane dit :

    C’est prsque un soldat par personne!

  15. Danielle Vallée dit :

    ‘Un nombre plus grand n’est pas une mauvaise chose’ (lecteur curieux)
    Pourtant la loi américaine les empêche de faire bataille.
    Ils sont limités à un rôle de soutien: bâtir des camps, creuser des tranchées, faire des patrouilles mais ne pas appréhender.
    Alors à 5,000 peut-être qu’ils vont faire le lavage et le repassage des gardes frontaliers….

    Mon idée c’est qu’il va faire monter un autre village de tentes (dans une cage) pour les futurs arrivants. Et il va faire chanter ses partisans aux rallyes.

    1. ProMap dit :

      Danielle Vallée – Très pertinent. Sauf que pour le Cadet Bone Spur, la loi, il ne l’a connait pas et s’en fout. Objectif : l’image. Ses 5 000 soldats, une téléréalité. Point.

      Parlant de Cadet Bone Spur, il aurait certainement tout fait pour ne pas être enrôlé dans ce contingent de 5 000 soldats. Il le dit lui-même, derrière ces femmes et ces enfants envahisseurs se cachent de dangereux tueurs, armées jusqu’aux dents.

  16. jeanfrancoiscouture dit :

    Inutile de commenter une fois de plus sur le comportement et la gestion de Donald Trump, cela serait redondant et j’en suis rendu au point où je résiste de plus en plus difficilement à consulter et utiliser un répertoire d’injures pour le qualifier.
    Par contre, je ne comprends pas l’insistance des migrants à vouloir s’inviter dans un pays qui ne veut pas absolument les recevoir. Il y a des pays, des événements et des gens dont je sais que je n’y serais pas le bienvenu si je me pointais là, donc je n’y vais pas. Faut-il que les choses en soient rendues au plus mal chez-eux pour que des gens s’imaginent qu’ils seront mieux ailleurs, surtout là où ne veut pas les voir. Quelle tristesse que tout cela.

    1. ProMap dit :

      jeanfrancoiscouture – Vous avez raison, ils sont surement désespérés pour espérer autant. Ça me rappelle les boat people, prêt à tout pour fuir le chaos, quitte à affronter des passeurs criminels et une mer potentiellement dangereuse dans des embarcations surpeuplées.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Mais avoir une vraie chance de se faire accueillir comme réfugiés.

        http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/bs3180787#page=4

        « Formalisé pour la première fois dans la Loi canadienne
        sur l’immigration en 1976 à la suite de l’élan
        de solidarité des Canadiens envers les boat people
        vietnamiens, le programme canadien de parrainage
        de personnes réfugiées a depuis permis à près de
        288 000 personnes de s’établir au pays. Il a également
        été une composante clé de la réponse canadienne
        lors d’autres mouvements migratoires de masse tels
        que ceux issus de la chute de l’URSS et le conflit au
        Kosovo. »

        ALORS? Qu’ils viennent au Canada ou au Québec ? Cela parle espagnol, c’est pas si loin du français, leurs femmes ne portent pas de voile. Go ! Go! Venez-vous en icitte et allez travailler en région !

        Que des employeurs les parrainent. 25 à l’usine, 3 au McDo, 2 au PFK, etc.

    2. Aube2005 dit :

      C’est parce qu’ils regardent la TV américaine et voient l’AMERICAN DREAM.

      Ils veulent réaliser leur rêve. Une fois arrivés, ils vont vivre le CAUCHEMAR AMÉRICAIN.

  17. Toile dit :

    Richard Hetu

    Avec quelques de décalage, souscription acquitée.

  18. monsieur8 dit :

    On va montrer des images de soldats Yankees à la télé, des braves GI super bien équipés, des héros qui patrouillent pour assurer la sécurité des gentils américains et protéger leur style de vie.

    Ça c’est vendeur. Tout le monde aime et respecte les GIs.

    Il y a des élections dans 2 semaines? Ah ben…

    1. Michèle dit :

      Dans une semaine!

  19. ProMap dit :

    Est-ce que Porter et Delacroix (voir les noms de ces soldats sur la photo) seront fiers d’accomplir cette mission de la plus haute importance? Seigneur, est-ce qu’il y a kkun au Pentagone pour lui dire de se calmer l’pompon? Parce que à la MB, c’est peine perdue.

    Et lorsque son contingent reviendra de sa mission, il exigera une cérémonie monstre pour honorer ces braves défenseurs de l’Amérique. Je le prédit.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Promap

      Je lis, Porter et De La Rosa. En plus d’Hamilton et Torres. Mais point de DeLaCroix

      1. ProMap dit :

        Gilbert Duquette – Exact. Erreur de lecture de ma part. Mea culpa!

  20. eau-vive dit :

    Hier je me demandais justement ce qu’il allait sortir cette semaine pour détourner l’attention des attentats de la semaine dernière.
    Il fallait que ce soit gros pour frapper l’imagination. Eh bien il a trouvé : un mur humain de 5000 soldats.
    Et la semaine ne fait que commencer !

  21. Jean Saisrien dit :

    C’est 50 000 que ça prendrait… ou 100 000… en fait, il en faudrait tout le long de la frontière qui se tiendraient la main…
    …sinon, je ne vois pas l’utilité..

  22. Cyto dit :

    ca fait un par .64 kilometre de frontière, ou un tas de personnes super-nerveuses qui vont avoir à menacer d’une arme des enfants et des parents à moitié morts de fatigue d’avoir marché tout ça.

    De la c… de belle graine de winner, Trump.

    J’ai hâte aux mid-terms! Et j’espère que la caravane va ralentir pour donner le temps au vote de passer.

    1. Cyto dit :

      ou bien, on laisse les plus faibles arriver à la frontière, les enfants et les mères en premier, et on les faits supplier pendant des jours. Quand les hommes arrivent, ça vire à l’émeute, un cave avec un gun trop nerveux et épuisé va tirer dans le tas, ça va déclencher une boucherie, l’opinion publique vire de bord et vire Trump.

      pas sûre c’est quoi l’option la moins dégueulasse

      1. Cyto dit :

        Ce cher Trump avec son manque de jugement, n’a pas encore menacé d’entrer en guerre avec le Mexique. Yé.

  23. Pierre s. dit :

    —————————

    Et pourquoi pas l’armée pour règler les attentats terroristes domestiques
    et les colis piègés ??? Cette obsession des migrants frabriqué de toute pièce
    par Fox news est ni plus ni moins qu’une tentative bassement partisane pour
    forcer le vote républicains aux mid terms. une Pravda Américaine, rien d’autre.

    Honteux. Une vrai république de bananes.

  24. joslapatate dit :

    Il prend une grosse chance.
    Si j’étais lui, j’enverrais un backup d’un autre 5,000 en réserve.

  25. Pierre s. dit :

    —————————

    Être un travailleur des postes américaine je serait en sacrament
    contre mon imbécile de président. Ce sont eux qui se ramassent à
    manipuler des colis suspects depuis deux semaine, posté par des
    sympathisants de Trump.

    Vivement une solide volée aux mid terms pour laisser ce stupide président
    et ce dangereux ramassis de fanatique républicains pantois et menottés
    par le sénat et la chambre des représentants.

  26. kintouai dit :

    Tiny Don doit être en tab de constater que sa principale stratégie pour les élections de mi-mandat — terroriser les Moronoricains avec la caravane de «violeurs et de tueurs honduriens» — a été éclipsée dans les médias par les trois attentats terroristes dont il est lui-même la source.

    Le dernier surtout doit lui faire très mal. Quand on sait que les Amères Loques ne jugent pas de l’intensité des luttes électorales par l’opinion des gens, mais par le nombre de dollars dont chaque camp dispose pour influencer le vote — belle démocratie — et que les Juifs américains ont de l’argent à profusion, on peut supposer qu’il y aura dans les prochains jours une pluie de dollars (ajoutée à celle déjà versée) dans le camp démocrate.

    Espérons que ça pourra au moins assurer la Chambre des représentants aux Démocrates, même si une telle victoire ne changera pas grand-chose pour les deux prochaines années et que nous devrons continuer à endurer l’odeur de purin qui nous vient de la Maison Brune.

  27. Gilles Morissette dit :

    5000 militaires entraînés, armés jusqu’aux dents avec de l’équipement ultra-moderne contre une poignée de migrants pratiquement démunis qui n’ont absolument rien pour se protéger et qui fuient un pays ravagé par la violence dans l’espoir de trouver ailleurs une vie meilleure. Cette caravane se trouve présentement à plus de 1 000 km de la frontière américaine. Lorsqu’elle y arrivera, si elle réussi à le faire, combien en restera-t-il?

    Il n’y a que FAUX NEWS et les consanguins lobotomisés de sa vase électorale pour penser qu’on se trouve devant une crise et qu’il y a parmi ce groupe de « dangereux terroristes » prêts à égorger des enfants américains.

    Voilà où en est rendu ce pays qui a perdu tous ses repaires. Pendant ce temps, il y a eu trois actes de terrorisme intérieur qui ont frappé des gens et plusieurs familles pleurent aujourd’hui la perte d’un être cher.

    Aucun questionnement sur les origines de la haine et du racisme des responsables de ses actes, ni sur la facilité avec laquelle on se procure des armes à feu au USA, et encore moins sur un président qui continue à faire comme si de rien n’était alors que l’heure et au recueillement et à la réflexion.

    Les Américains ont élu ce Gros taré comme président. Qu’ils vivent avec les conséquences de leur choix. Ils auront une chance de corriger un peu la situation la semaine prochaine. S’ils la laissent passer, ils auront démontre qu’ils ne sont qu’une bande de connards qui n’apprendront jamais de leurs erreurs.

    1. Michèle dit :

      Très bon commentaire

  28. jaypee dit :

    Un message à tous les lecteurs de ce blogue qui vivent à l’étranger: si vous connaissez des américains qui sont en situation irrégulière -visa échu, pas enregistrés, emploi au noir- veuillez les déclarer à la police.
    On ne veut pas d’immigrants en situation irrégulière en provenance de ce pays… Peut-être est-il temps qu’ils goûtent à leur propre médecine…

    1. Cyto dit :

      y’en a un tas au Canada

  29. Pierre s. dit :

    ————————

    à propos de Trump.

    En voulant prévenir le terrorisme venant de l’extérieur il contribue
    à provoquer des actes de terrorisme domestique venant de sa propre
    base militante.

    Beaucoup d’américains mort ou menacé de mort par des américains cette semaine
    Bravo mon champion.

    Move Mueller Move !!!

  30. Mario Dupuis dit :

    Donald Hiltler prouve, hors de tout doute, sa xenophobie apparament contagieuse. Je le sais, beaucoup le savent mais ça fait du bien de l’ecrire.

  31. Lily D. dit :

    Ce qui est surtout risible, c’est la grande distance qui sépare encore ces migrants des USA alors qu’ils doivent marcher pour s’y rendre. Trump, appuyé par Fox News, fait croire au peuple que la menace est imminente alors qu’il ne restera possiblement plus qu’un faible pourcentage des gens qui ont quitté leur pays à l’approche de la frontière américaine. Désinformation, mobilisation de l’intolérance envers des personnes sans défense en quête d’une vie meilleure… Par contre, les tueries aux USA par des Américains, avec des fusils de guerre américains, cela ne devrait effrayer personne. Il suffit d’avoir soi-même une arme au cas où…

  32. Niouininon dit :

    Très bon article dans La Presse d’aujourd’hui, M. Hétu!

    Parmi ces soldats, quelle proportion sont des afro-américains et des latinos (est-ce le bon terme?) et comment agiront-ils une fois à la frontière pour arrêter les migrants? Et en plus, c’est dans quelques semaines cette arrivée massive alors le climat politique peut changer de ton, éventuellement, si le POTUS perd des candidats le 6-11.

    1. Cyto dit :

      @niouininon je surveille toujours la section internationale et je n’ai pas vu d’article de Mr Hétu depuis très longtemps à cet endroit, pouvez-vous m’éclairer? J’aimerais bien le lire aussi…

    2. metissitem dit :

      Je pense que le refus d’obéir doit être légitime lorsque l’ordre est illogique ou irresponsable. C’est difficile par contre pour un subalterne (n’oubions pas non plus que la base de l’entraînement militaire c’est le lavage répété et répété des cerveaux). J’espère cependant qu’un très haut gradé prendra bientôt le commandement de force et l’exercera à la place de l’actuel « Commandant en chef » afin d’assurer une transition harmonieuse vers le retour à la démocratie.

  33. Syl20_65 dit :

    Aujourd’hui, la racaille et sa  »swamp » utilise l’armée contre les migrants qui sait contre qui ils l’utiliseront dans un avenir prochain?
    N’oublions jamais que ça n’a pas commencé avec les chambres à gaz….
    N’oublions pas que les génocides n’ont pas commencé avec l’assassinat des membres de la minorité visée.

  34. Syl20_65 dit :

     »On va montrer des images de soldats Yankees à la télé, des braves GI super bien équipés, des héros qui patrouillent pour assurer la sécurité des gentils américains et protéger leur style de vie. » Monsieur8

    Pendant que les états-uniens se font canarder et bombarder dans leurs écoles, leurs synagogues ou leur lieu de travail par des MAGA terroristes bien blanc et bien chrétien. Et les racistes édentés illettrés bien encrés dans le culte de la racaille, vont applaudir et mouiller leur culotte de contentement à la vue de l’armer prête à tuer des femmes et des enfants.
     »Ils l’ont-tu l’affâire les âmârrrricains » Misère!

  35. Serge Mtl dit :

    L’attitude de Trump est dans la logique de sa volonté de se retirer des ententes internationales et de recentrer les USA sur leur nombril…En vertu des ententes actuelles signées par la plupart des pays du monde libre, à partir du moment où un individu met le pied sur ton territoire et demande le statut de réfugié, il a certains droits et le pays hôte a certaines obligations. Par exemple, les réfugiés du Canada qui entraient par la frontière sur le chemin Roxham ne pouvait être refoulés et devaient être traités comme des réfugiés et bénéficiés de tout le processus judiciaire associé à la détermination de leur statut de réfugié…Ce n’est qu’à la fin de ce processus que le pays hôte peut expulser et refouler le faux réfugié…C’est à ce processus que Trump ne veut pas être soumis. Il dit que les démocrates ne collaborent pas pour fermer la frontière, mais en fait c’est du retrait des USA de leurs obligations internationales dont on parle….Si on l’écoutait, il n’y aurait plus de statut de réfugié pour certaines catégories de personnes….

  36. jcvirgil dit :

    C’est la seule guerre que les soldats américains peuvent encore gagner
    Contre des civils désarmés,leurs femmes et leurs enfants .
    À l’mage de leurs alliés sionistes et saoudiens quoi !

  37. Mariette Beaudoin dit :

    La paranoia est une maladie grave quand elle est aussi extrême. Et le médecin de Trump avait dit qu’il était en parfaite santé. Ayoye ! Combien a-t-il été payé pour son faux diagnostic ? La moindre dépression amène des gens ordinaires chez le psychologue et ces individus n’ont pas les responsabilités du président, loin de là. Les soldats devraient refuser de lui obéir tant qu’il n’a pas reçu de soins adéquats. Dans son cas, ça va en prendre, des pilules ! Et des fortes, en plus !

Répondre à Cubbies Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :