Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je ne m’attendais pas à ce que ça devienne si gros. Peut-être que ça atteindrait un millier de personnes. Mais si gros? Jamais.»

Bartolo Fuentes, un des organisateurs de la caravane de migrants en route vers les États-Unis, dont l’objectif était d’humilier le président conservateur du Honduras, Juan Orlando Hernandez, et qui a dégénéré en crise internationale susceptible d’aider Donald Trump et les candidats républicains à l’occasion des élections de mi-mandat aux États-Unis.

(Photos Getty Images)

30 réflexions sur “La citation (hondurienne) du jour

  1. P-o Tremblay dit :

    Ils fuient un régime de droite… vers in régime de droite…

  2. RICK42 dit :

    « Vous avez vu toutes ces figures de dangereux bandits, violeurs et même terroristes… Vite la Garde Nationale et l’armée des Etats-Unis pour stopper ce flot de personnes louches.. » Futur message du Tiny Trumpy?

    1. cytoman71 dit :

      n’empêche qu’il faut quand même surveiller qui entre au pays…..Aucun président n’aimerait cette situation (pas Obama, pas clinton….)

      1. RICK42 dit :

        Cytoman: sauf que ni Obama ni Clinton ne se servaient de ce prétexte odieux pour gagner des votes…

      2. Henriette Latour dit :

        RICK42
        👏👏

      3. Cyto dit :

        aurais-je un fan?

      4. T.t Rolais dit :

        @Cytoman71: Naturellement, mais ce n’est pas de vérifier qui entre aux USA dont il parle, c’est de les prémunir contre « une horde de milliers d’individus mêlée d’illégaux, de dangereux criminels, de terroristes du Moyen-Orient… ». Ce qu’il appuie non pas de preuves, mais de sa « certitude personnelle fort à propos, qu’il démontre en disant qu’il va fermer la frontière avec le Mexique, qu’il va envoyer l’Armée americaine à la frontière protéger le pays de cette « dangereuse attaque de ces frontières ». Vous voyez que mes bouts de phrases entre guillemets ne sont pas ses mots exacts, mais ce qu’il suggère à notre esprit parfois par ses insinuations, parfois clairement.

    2. T.t Rolais dit :

      @ RICK42: Très possible comme futur message. Il n’est pas à un mensonge près.

  3. Martin cote dit :

    Trump et ces repus se servent de la misère de ces pauvres gens pour faire de la petite politique……trump devrait discuter avec les autorités du honduras pour essayer de trouver des moyens pour endiguer la fuite de ces pauvres gens…..mais non..çe ne serait pas payant politiquement……c’est beaucoup mieux d’envoyer l’armée à la frontière……ça ça va frapper beaucoup plus les pauvres illettrés qui croient en lui et qui votent repus….

  4. Jean Saisrien dit :

    Un autre génie stable…

  5. Peace&Love dit :

    «Je ne m’attendais pas à ce que ça devienne si gros. Peut-être que ça atteindrait un millier de personnes. Mais si gros? Jamais.»

    Rassurant comme commentaire! J’espère qu’il a un plan B.

    —————

    C’est fort comme sentiment, l’espoir. Si ça ne déplace pas des montagnes, ça fait marcher beaucoup de monde. Avec tout le courage que ces gens ont, je leur souhaite le meilleur.

  6. Henriette Latour dit :

    Personne ne leur a dit qu’ils risquaient d’être enfermés dans des cages aux EU. Eux, qui pensent qu’ils marchent vers le salut, vont déchanter assez vite lorsque les militaires les accueilleront. Peut-être qu’entre deux maux il faut choisir le moindre mais, selon ce que je lis régulièrement sur ce blogue, le moindre n’est sûrement pas mieux que le pire.

  7. Niouininon dit :

    Rien ni personne n’aidera le POTUS à conserver sa majorité de sièges le 6 novembre. Il est trop tard et trop d’événements douteux et de discours inappropriés ont déjà fait basculer le vote, à mon avis. Ce n’est pas un excès d’optimisme mais bien un réalisme évident. Désolée pour les pessimistes et les émotifs anonymes…

  8. Danielle Vallée dit :

    Comment est-ce que 1 000 personnes étaient supposés faire une différence dans un pays de 8.5 millions d’habitants?
    Le président Hernandez a commencé son 2e mandat en janvier 2018. Ça fait quand même un bout.

    Qu’est ce que les gens de El Salvador font dans la caravane? C’est le pays d’origine des MS-13, mais eux disent qu’ils fuient la violence.
    Je suis sûre que ce sont ceux-là qui font le plus peur à Trump.

    Pourquoi est-ce qu’hier la plupart des gens interviewes venaient du Guatemala?

    Il y a sûrement des êtres infects derrière tout cela qui les ont fait payer pour ce passage douteux et dangereux. En espérant que le Mexique les accueille et les place. Le Mexique n’est pas un paya de tout repos, mais comparé à leur pays d’origine c’est l’Eldorado.

  9. Gilles Morissette dit :

    Le Gros Enfoiré met l’armée en état d’alerte pour faire quoi? Tirer sur des enfants et des familles qui tentent de fuir un régime corrompu?

    Ces gens, du moins ce qui en restera, risquent pas d’atteindre la frontière américaine avant plusieurs semaines, Ils vont s’apercevoir que les USA du Gros Taré ne sont pas la terre d’accueil qu’ils espéraient. Son ramassis de consanguins lobotomisés va applaudir lorsqu’ils verront que les enfants seront séparés de leur parents et expédiés dans des prisons pour enfants où ils risquent d’être victimes d’abus de la part d’une bande de pervers qui vont en profiter pour soulager leurs bas instincts sur des êtres vulnérables.

    Ils iront ensuite prier, telle une bande d’enculés, leur foutu ami imaginaire et parleront de compassion et de charité.

    Se servir de la misère humaine pour des fins de capital politique. Peut-on descendre plus bas? il semble bien que OUI. C’est ce à quoi ressemble un pays de cul.

  10. ProMap dit :

    Honduras : le plus haut taux d’homicides en Amérique du Sud, une corruption institutionnalisée (tiens ça me rappelle quelque chose), gouvernance du pays même pas digne des enfants d’une garderie (ça aussi), aide internationale (seulement USA 2017 – 50 millions) qui ne se rend pas dans la population, 2$/jour – salaire de la classe pauvre (majoritaire), une caravane? Oui c’est très logique.

    Ce qui est illogique : la peur américaine suscitée par la mère et le père portant leur enfant (photo). Tiny Brain et son fan-club sauront bien transformer cette famille en dangereux contrebandiers de cocaïne: le sac porté par la mère parle par lui-même. Misère!

    1. Youno dit :

      Combien se rendront à la frontière et à quel date ?

  11. Rustik dit :

    On devrait envoyer (le Canada) deux bâteaux et accueillier ces réfugiés à l’Est et à l’Ouest du pays. N’allez pas dans un autre régime de droite, veez directement au nord!

  12. treblig dit :

    En 1961, la population du Honduras est estimée à 1,8 millions d’habitants ( le Québec, à la même époque, 4.5 millions d’habitants). En 2016, la population du Honduras est de 8.7 millions ( Québec , 8.4 millions).

    La population du Honduras a doc quadruplé sur un territoire montagneux et peu propice à l’agriculture en dehors de petites zônes cotières et 20 fois plus petit que le Québec. Avec un taux d’accroissement de 2,7% annuellement comme maintenant, la population double au 25 ans.

    Pour ceux qui ont lu Collapse de Jared Diamond, c’est le destin de l’Île de Pâques : une population trop importante qui pille les ressources jusqu’au dernier arbre et qui sombre dans le chaos social. Même phénomène en Syrie ou la population est passée de 5 millions à 26 millions en 50 ans.

    1. papitibi dit :

      Combien de ces pays ont développé leur économie en fonction de l’exploitation EXTENSIVE de la ressource, au profit des actionnaires américains des compagnies bananières?

      Pour des motifs liés à l’appétit des actionnaires pour un profit rapide, la diversité génétique des cultura été sacrifié. Et quand la banane est attaquée par un champignon, il n’y a AUCUNE autre alternative. L’économie s’effondre. Restez chez vous, bande de cloportes insignifiants; le bon monsieur Trump ne veut pas vous voir dans son si merveilleux pays!

      Vous parlez de l’Île de Pâques… mais Haiti AUSSI a pillé ses propres ressources. Il n’y a plus de forêts. Plus d’arbres. Plus de racines pour stopper l’érosion. Alors quand surviennent les méga-tempêtes et les raz de marée, ce qui reste de la terre arable est emportée. Sans terre arable, bin.. pas de culture. Pas de régénération des forêts. Pauvreté assurée. Mais on veut pas vous voir icitte, maudits paresseux! Monsiur Donald entend protéger l’Amérique des invasions barbares venues du Sud.

      Quel grand Homme, ce Donald, quand même!
      Grrrr! 🤬🤬🤬

  13. Superlulu dit :

    Lorsque j’ai mis les pieds à Cuba pour la première fois, il y a 11 ans.
    Lorsque j’ai marié une Cubaine.
    Tous m’ont demandé pourquoi.
    J’ai répondu, si un jour, je peux sortir une seule personne de cette misère, quitte à faire semblant d’être gai, je le ferai.
    Mon épouse arrive dans 12 jours. 🙂

    1. Michèle dit :

      @Superlulu
      J’espère que vous n’ayez pas dû ‘faire semblant’ et que vous serez heureux, tous les deux.
      Félicitations!
      Le bonheur, c’est un droit et nous le méritons tous/toutes.

  14. Jimmy Mathieu dit :

    Mais quelle idée stupide!
    Il est donc si inconscient de ce qui se joue aux States?

  15. Layla3553 dit :

    Voici un bien triste exemple, lorsque les gens démunis, face à la violence et la pauvreté, peuvent suivre de faux prophètes, ils se laissent utilisés bien inconsciemment par des inconscients irresponsables.

  16. quinlope dit :

    Voilà de pauvres gens dont la misère est exploitée à des fins partisanes par Tiny Biny qui demeure dans un palace rempli de dorures et de marbre.
    Quelle honte.
    L’avez-vous vu à son dernier rally. Il disait: «We are behaving well, we are nice» en se moquant des journalistes qui lui ont dit de se calmer.
    Brooke Baldwin de CNN a dit: «Il parle comme un enfant de 6 ans qui désire avoir un dessert».
    C’est tout dire.
    Un seul a le cran de lui dire en pleine face combien il est déplorable: John Brennan.

    1. Layla3553 dit :

      @ quinlope 20:10

      « We are behaving well, we are nice»
      « Il parle comme un enfant de 6 ans qui désire avoir son dessert »
      ***
      Dans la journée, il avait fait une conférence de presse, et le soir, il a joué sa game d’un enfant de 6 ans. Il appelle à cesser les provocations, et lui il fait quoi? Quel insignifiant, ou si vous préférez un imbécile heureux. Layla

    2. T.t Rolais dit :

      @ quinlope: Toute vote remarque est judicieuse. Par ailleurs, on m’avait dit que les films grand public aux USA sont faits en visant des personnes qui ont la mentalité ou le développement d’un enfant de 7 ans environ. Peut-être applique-t-il cette même vision quand il s’adresse à ses partisans. D’autre part, j’en suis venu à me demander si ses partisans ne sont pas rendus comme des hypnotisés, des automates…Ont-ils encore une compréhension claire et une volonté indépendante du Leader?

  17. Guy LB dit :

    @Layla :
    C’est marrant à quel point le descriptif d’imbécile heureux,
    pourtant courant et presque banal, colle bien au Président Simplet.
    On jurerait que l’expression a été créée sur mesure pour lui.
    Ça lui va comme un gant.

  18. T.t Rolais dit :

    Monsieur le président Trump a paru vouloir inculquer à ses partisans que la situation était tellement dangeureuse et risquée qu’il lui fallait se servir du Mexique comme zone tampon pour « endiguer ce flot énorme d’être louches. Il agit réellement comme le leader d’une secte et beaucoup de ceux qui le suivent semblent hypnotisés par ses paroles, relayées fort commodément par les réseau Fox News.

  19. Syl20_65 dit :

     »n’empêche qu’il faut quand même surveiller qui entre au pays…..Aucun président n’aimerait cette situation (pas Obama, pas clinton….) » cytomane71

    Sauf que la racaille n’a dit mot sur le nombre grandement supérieur de migrants à cette  »caravane » pour les mois d’Août et Septembre. La pourriture se sert d’eux pour excité les illettrés de son culte pour les mid-terms. Encore de la pure hypocrisie pour émoustiller ses fefans édentés.

Répondre à Michèle Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :