Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

181021210630-andrew-gillum-2-super-tease.jpg

De toute évidence, les démocrates de Floride ont déjà reconnu en Andrew Gillum un politicien de valeur. En août dernier, ils ont défié tous les sondeurs et pronostiqueurs en choisissait le maire de Tallahassee comme candidat pour le poste de gouverneur de leur État. Hier soir, lors d’un débat présenté sur CNN contre son adversaire républicain, l’ancien représentant Ron DeSantis, Gillum a eu l’occasion de démontrer au reste des États-Unis un de ses meilleurs atouts : son éloquence.

Vous pourrez juger de cette éloquence en écoutant la déclaration finale du candidat démocrate, qui pourrait devenir le premier gouverneur afro-américain de Floride :

L’environnement a occupé une place importante dans ce débat entre ces candidats qui aspirent à diriger un des États les plus vulnérables au changement climatique, comme on peut le constater dans ce résumé des faits saillants de l’affrontement. «Je serai un gouverneur qui croit en la science», a dit le maire de Tallahassee, qui veut succéder au gouverneur républicain Rick Scott, qui a rayé l’expression «changement climatique» de son vocabulaire.

Gillum a notamment dû se défendre de diriger une administration corrompue. Le FBI mène depuis 2015 une enquête sur les relations douteuses entre des développeurs et des responsables municipaux. Un ami du maire avec lequel celui-ci a rompu en 2017 est mêlé à cette affaire. Aucune accusation n’a été portée. Gillum a répété hier que lui et les membres de son administration ne sont pas visés par cette enquête.

Donald Trump ne s’embarrasse évidemment de ses détails, comme il l’a de nouveau démontré hier dans un tweet sur le débat, accusant Gillum d’être à la tête d’une des villes les plus corrompues de la Floride et de vouloir transformer l’État en un Venezuela.

Selon la moyenne des sondages compilés par le site Real Clear Politics, Gillum devance DeSantis, un émule de Donald Trump, par 3,7 points de pourcentage.

(Photo CNN)

51 réflexions sur “Comment finir un débat sur une bonne note

  1. Sueurs dit :

    Ta gueulle Trump…

  2. quinlope dit :

    L’agent Orange a toujours le don de faire passer les autres pour des fraudeurs alors que sa famille, Don Jr et Jared en tête, sont en train de piller la Maison Blanche.

  3. BPK67 dit :

    J’espère qu’Andrew GILLUM sera le prochain gouverneur de la Floride le 06 novembre 2018.
    S’il gagne cette élection, je pense que d’ici dix ans, il pourra prétendre à la présidence des Etats Unis !
    Il est brillant, cultivé et extrêmement compétent.

    1. Michèle dit :

      @BPK67
      J’ai eu la même réflexion. Je le vois déjà (dans ma petite boule de cristal 😉) comme candidat éventuel à la présidence…. Bien entendu, il est encore beaucoup trop tôt pour spéculer, assurons-nous qu’il remporte le 6 novembre pour commencer, et qu’il apporte un vent de renouveau en Floride.

      J’adore voir un afro-américain se démarquer en politique. Ça rappelle que c’est réalisable de réussir en tant que minorité, oppressée en plus. Obama a démontré et ouvert la porte à l’effet qu’il leur est possible de surmonter un tel défi, et d’y réussir.
      ‘In your face, tiny iQ45’!

      Quant à tiny… il répondra toujours (aux succès des dems) de la seule façon qu’il sait faire: oppressante, condescendante, sans classe et surtout fausse et inventée. Il n’aura jamais eu les compétences pour réagir intelligemment.

  4. Martin cote dit :

    Trump s’y connaît en matière de fraude…il devrait se la fermer…Bonne Chançe M.Gillum….

  5. ghislain1957 dit :

    « Donald Trump ne s’embarrasse évidemment de ses détails… »

    Sauf quand ça le concerne bien entendu et à ce moment son mantra revient: « FAKE NEWS »

  6. kyrahplatane dit :

    Durant le débat DeSantis n’a pas cessé d’interrompre Andrew Gillum,
    qui lui a gagné ce débat et il va surement remporter le poste de gouverneur.

    Hs trump a monté dans les sondages il est maintenant à 47 %. 😆

    1. Coach Bilyaletdinov dit :

      @Kyrahplatane J’ai lu ça ce matin. Il est plus haut qu’Obama l’était au même stade de sa présidence.

      Je commence à avoir des gros doutes sur la vague bleue. Une économie qui pète le feu, un Président en ascension…J’espère me tromper.

      1. kyrahplatane dit :

        Coach Bilyaletdinov Il est vrai que M. Obama était à 42 % au même moment de la présidence, sauf que Obama devait remettre l’économie en marche et trump a hérité d’une économie en plein essort.

      2. danielm2757 dit :

        Et il (Donald Trump) en profite pleinement.

  7. T.t Rolais dit :

    Ça me rappelle encore une fois comment le parti républicain est dirigé par des personnes corrompues puisqu’elles laissent monsieur le président Trump diriger le pays alors qu’il est si corrompu et menteur.

    1. Gilles Raymond dit :

      Collusion, corruption, entrave à la justice, fraude envers le gouvernement, déclarations fiscales frauduleuses, évasion fiscale, trucage des listes électorales….etc…etc….. ne sont plus des crimes si faits par la gang au pouvoir. Ça le devient si fait par l’opposition Démocrate. Tant qu’aux mensonges répétés Trump en fait des vérités alternatives non contestables semble-t-il. TOUT est justifiable pour gagner, Voilà ou en sont les USA sous Trump.

    2. ____________
      @ T.t Rolais / 22/10/2018 à 07:43

      Faut déduire que le parti GOP ainsi que les électeurs aiment les personnes corrompues. Ou ne ne connaissent pas la signification du mot «corrompu».

      1. T.t Rolais dit :

        @ Louise Lefebvre: le GOP aime les corrompus et le peuple se fait berner…

  8. Alysanne dit :

    J’ai une amie haïtienne qui me disait que la communauté haïtienne de Miami qui est, à ses dires, assez considérable, a massivement votée pour Donald Trump à l’élection de 2016. Même chose pour la communauté cubaine de Miami et c’est ce qui m’inquiète dans ces sondages, j’ai aucune idée s’ils réussissent à capter ce genre de détails.

    1. danielm2757 dit :

      Vous avez raison, les communautés cubaines et haïtiennes sont peu ou pas sensibles aux arguments climato-logiques mais sont beaucoup plus concernés par la question économique du travail et des ses opportunités ce que Donald Trump ne manquent jamais de souligner comme un facteur important de sa réussite politique présumée de son administration. Quant aux personnes âgées (autre groupe démographique important) leur empathie va vraisemblablement plutôt sur la survie des petits oiseaux que celle des humains.

      1. jcvirgil dit :

        C’est toujours la même chose avec une population facile à manipuler avec de la grossière démagogie. On a qu’à voir la région de Québec sous l’influence des animateurs de *radios d’opinions *, grassement rémunérés pour dire des niaiseries. Elle compte le plus fort pourcentage de climato-sceptiques au Canada avec 44% de personnes qui nient l’influence des changements climatiques selon un sondage.

        Les démocrates s’ils veulent réellement faire un virage environnemental devront éduquer la population et démontrer l’essor des énergies vertes et des nouvelles technologies qui non seulement protègent le climat , mais sont aussi des moteurs de croissance économique.
        Comme ce secteur de l’économie n’a pas les millions que le lobby pétrolier mets pour s’acheter des décideurs et des leaders d’opinion dans leur bataille d’arrière-garde , le message est plus difficile à faire passer.

      2. danielm2757 dit :

        Vous avez raison et pour les démocrates et leur défi aux États-Unis et pour la région de Québec qui se gave des propos de tous ces fils et filles spirituel(le)s d’André Arthur, le messie des radios d’opinions polémiques et souvent gratuites.

    2. T.t Rolais dit :

      Étant en contact avec des haïtiens, je ne crois pas qu’ils se laisseront prendre 2 fois par les mensonges de monsieur le président Trump.

  9. treblig dit :

    Selon Transparancy international, les États-Unis sont 18e au monde pour l’indices de corruption ( le Canada est 6e).

    Ce qui démontre ce que j’ai souvent dit de la Commission Charbonneau ( dont j’ai approuvé les travaux), ici nous faisons de grandes commissions d’enquêtes sur des pratiques qui sont jugées quasiment normales aux États-Unis . Mais c’est ok comme ça..

  10. eau-vive dit :

    Je souhaite la meilleure des chances à monsieur Gillum puisqu’il a les qualifications pour le poste et qu’il se préoccupe de ses concitoyens mais disons que je n’ai pas une confiance à toute épreuve qu’il va l’emporter.

    J’ai vu sur CNN ce matin que le taux d’approbation de Donald Trump est à son niveau le plus haut, il a même dépassé Obama à la même époque. Franchement je suis de plus en plus dans l’incompréhension. Que se passe-t’il dans le cerveau des gens ?
    Trump se conduit comme une brute et ils en redemandent, la seule explication que j’y vois c’est la peur.
    Aussi longtemps qu’ils vont percevoir leur président comme un homme fort, ils vont le supporter.
    Mais faut-il être dans l’aveuglement pour se laisser berner ainsi ? Trump est un être faible mais il donne l’apparence d’être fort.
    C’est un géant de carton dans un décor de Far West et ses supporters ne se lassent pas du spectacle. C’est d’une tristesse sans nom !

    1. kyrahplatane dit :

      eau-vive Oui trump sème la haine et la peur et ça fonctionne.
      J’ai hâte au rapport de M. Mueller après les élections de mi-mandat.

    2. danielm2757 dit :

      Une grande partie du succès de Donald Trump s’explique dans sa sensibilité aux courants émotifs de sa clientèle-cible. Il peut jouer à l’entrepreneur-chef de la nation, au père Noel bienveillant des travailleurs et surtout au grand patriote. Il se comporte toujours comme s’il était sur scène que ce soit à la télévision, sur une estrade ou dans un tweet. Les américains aiment le spectacle (entertaining), croient à Santa Claus, à la loterie, à Dieu et … aux États-Unis. Bien sûr Donald leur offre tout cela sur un plateau d’argent ($$$)!

  11. Apocalypse dit :

    Andrew Gillum, nice … I like him. En effet, il est éloquent pas à peu près et dit les bonnes choses.

    Pour ce qui est de Donald Trump, qui parle comme s’il était un modèle d’honnêteté, de vertu et de justice; après tout ce qu’on sait déjà de l’enquête de M. Mueller et les (gros) poissons qui se sont fait épinglés, comme l’a si bien dit ‘Sueurs – 07:19’:

    Ta gueulle Trump…

    1. danielm2757 dit :

      Oui mais pour certains américains Donald Trump est d’abord un spéculateur qui a réussi en exploitant la crédibilité de ses victimes, une pratique admise, tolérée et parfois admirée secrètement par plusieurs fainéants sociaux….

  12. Danielle Vallée dit :

    @eauvive: sa moyenne n’est qu’à 42.7
    Les polls a 47% sont des polls qui ne contactent que des lignes de téléphone fixes, pas les cellulaires.
    Donc clientèle plus âgée, plus conservatrice.

    Même en les incluant ABC arrive à 42.7 de moyenne.
    Il leur raconte que tout va bien et c’est plus facile pour eux de le croire que de s’informer.

  13. Danielle Vallée dit :

    @eauvive: surprise. Rasmussen et FOX l’ont à 47%
    RCP Average 10/4 – 10/18 — 44. 52.0
    NBC News/ 10/14 – 10/17 45 52
    Rasmussen 10/16 – 10/18 47 52
    CBS News 10/14 – 10/1. 42 53
    Economist/ 10/14 – 10/16 45 52
    FOX News 10/13 – 10/16 47 52
    Reuters/10/10 – 45 54
    Gallup 10/8 – 10/14. 44 51
    ABC News 10/8 – 10/11 43 53
    CNBC 10/4 – 10/7 41 49
    CNN 10/4 – 10/7 43 52
    Mais ceux qui approuvent fortement ne sont qu’à 28-29%

    1. eau-vive dit :

      Danielle Vallée

      Merci pour ces précisions. Ça donne un peu d’espoir.

      1. Henriette Latour dit :

        eau-vive
        Ne trouvez-vous pas extraordinaire que nous nous en faisions plus que les Américains quant à la présidence de McDo?

      2. eau-vive dit :

        Henriette Latour

        C’est vrai ça. Je crois que c’est parce que nous vivons dans un pays où les valeurs de respect, de justice, d’honnêteté et de compassion sont encore importantes. Espérons que ça ne change pas.

      3. jaypee dit :

        Il demeure que plus de quatre moronicains sur dix approuvent donald le crétin.
        Et ça, c’est inacceptable.
        On commence quand, les représailles?

    2. danielm2757 dit :

      Son taux d’approbation consolidé actuel le met en position de force. Quant au taux d’approbation forte, c’est un indicateur de long terme (sa base indéfectible) et démontre sa fragilité pour une échéance plus éloignée. En ce moment Donald Trump vise le maintien des républicains pour assurer sa réélection de 2020.

  14. Navy dit :

    Quand je vois Trump répandre ses inepties et ses insultes je pense toujours à ce fameux proverbe qui dit que «les mauvaises intentions sont comme les billets de banque, il faut en posséder soit même pour pouvoir en prêter aux autres.»

    1. Henriette Latour dit :

      Navy
      👏👏

  15. jcvirgil dit :

    Le virage vers les énergies vertes demande des investissements publics. Triste constatation., ce n’est pas comme s’il n’y avait pas d’argent aux USA mais leurs décideurs vendus au grands lobbys préfèrent la mettre dans les armes et le pétrole.

    Voici ce qu’en pensent des experts ( je ne vous mettrai pas le lien, il n’est pas sécurisé…):

    *La politique publique comme déterminant principal des décisions d’investissement

    La communauté financière internationale a, dès la Conférence Internationale des Energies Renouvelables de Bonn en 2004, clairement fait comprendre aux gouvernements que le principal facteur des décisions d’investissement dans les nouvelles énergies est la politique publique. Dans le milieu de la finance internationale, une définition de ce qu’est une bonne politique publique en matière de filières vertes a alors vu le jour. La formule utilisée tient en trois mots

    Loud : rendre les investissements réellement attractifs en augmentant les retours sur investissement

    Long : être soutenue sur une période comparable aux horizons de financement des projets. Les énergies renouvelables, par exemple, ont un coût d’investissement plus élevé mais un coût d’exploitation plus faible que les énergies fossiles

    Legal : être claire et compréhensible par les différentes parties, ce qui implique une communication adaptée, pour garantir la stabilité et permettre des investissements à long terme

    Les pouvoirs publics doivent donc établir des objectifs clairs d’implémentation de solutions énergétiques à long terme, simplifier au maximum les législations, communiquer sur ces objectifs et législations, et garantir la stabilité des mesures envisagées. Une autre difficulté pour les gouvernements est posée par la diversité des technologies et par leur manque de maturité commerciale, qui implique l’utilisation de subventions. Il faut miser sur les bonnes technologies et associer à chaque technologie les moyens de subvention les plus efficaces.*

  16. Gilles Morissette dit :

    Le Gros salopard nous a cassé les oreilles avec la présomption d’innocence lorsqu’il s’agissait de défendre Kavanaugh. Pourtant, il ne s’embarrasse pas de ce concept lorsqu’il s’agit d’un Démocrate (Gillum, Clinton).

    Deux poids, deux mesures).Je suppose que la bande de consanguins lobotomisés de sa vase électorale n’est même pas assez brillante pour s’en apercevoir. Il ne faut quand même pas trop en demander à ces « Mini Brains ».

    Tiny dit que Gillum est un politicien corrompu. Il est plutôt mal placé pour faire la morale aux autres surtout après ce qu’on a appris à la suite de la vaste enquête du NYT. Une famille de scélérats, de fripouilles, et de crosseurs qui s’est enrichi en transgressant à peu près toutes les lois sur l’impôt.

  17. ProMap dit :

    La Floride est un des états clés. Je perçois cette nouvelle comme étant encourageante. Plus il y aura de gouverneurs démocrates, meilleures seront les chances de rétablir la démocratie aux USA. trump peut bien augmenter ses intentions de vote dans les états déjà rouges foncés, je m’en balance pour l’instant. Il faut voir la répartition des intentions dans les 50 états et particulièrement dans les swing states.

    Enfin, j’essaie de me garder optimiste pour combattre la déception que m’inspire cette vague qui était, il y a pas si longtemps, bleue foncée se muter en bleue pâle. La supposée santé de l’économie explique en grande partie le fait que trump soit encore le leader républicain. Les gens ne voit pas plus loin que le prochain jeudi de paie. Je ne comprends pas les Américains qui ont vécu un crash qui leurs a fait très mal il y a à peine 10 ans, de ne pas entrevoir qu’ils risquent encore une fois de perdre leur maison et leur gros char (hausse des intérêts). de ne pas voir que cette soit-disant santé de l’économie n’est celle que des mieux nantis. Ils vivent sur des promesses de jobs qui après deux ans ne se concrétisent pas. Ils vivent dans la téléréalité de trump. Il leurs faudra donc un remède de cheval : un bon crash pour comprendre j’imagine.

  18. Layla3553 dit :

    On peut lire sur le lien du présent billet cette courte phrase mais d’une grande vérité, de Gillum.
    ***
    Donald Trump est faible et il agit comme toutes les personnes faibles », a déclaré Gillum. « Ils deviennent des brutes. »
    ***
    Un faible qui se comporte comme une brute, un faible qui admire les dictateurs, un faible qui se sert du pouvoir pour détruire, et faire régner la peur.

    TinySissy était un faible qui est devenu une brute, un faible devant son papa, qui a côtoyé les brutes pour se grandir.

    1. ProMap dit :

      Layla3553 – 👍 – Il en faut de plus en plus de ces déclarations pour contrebalancer les mensonges et les intimidations de Tiny Weak-Boy.

  19. danielm2757 dit :

    Il y a quand même un aspect éminemment positif à l’article de M.Hétu présenté ici c’est la participation de plus en plus prononcée de politiciens et politiciennes issues de communautés et de collectivités autrefois ostracisées par l’establishment traditionnel des partis. Évidemment ce progrès s’observe surtout chez les démocrates comme dans la plupart des mouvements d’opposition qui prônent le changement de paradigme. Mais la perspective d’une évolution à plus long terme est très plausible même pour un observateur plutôt sceptique.

  20. Mariette Beaudoin dit :

    Même si c’est le Canada qui a légalisé le pot, il y a encore énormément d’Américains qui en fument du bon pour croire toutes les niaiseries de Trump.

  21. Heldro dit :

    Il est une étoile montante du Parti démocrate, dans la lignée de Barack Obama. En espérant qu’il soit élu gouverneur de la Floride le 6 novembre prochain. Ca donne un peu d’espoir dans ce marasme désolant.

  22. Pierre s. dit :

    ——————

    La contre balance doit effectivement s’exprimer ….

    Et ca va prendre des gens pour faire mirroir à Trump et lui répondre.
    Lui répondre quoi ? La vérité …

    – Qu’il est menteur et que les preuves abondent.
    – Qu’il fait preuve de racisme en terme d’imigration et de politique interne.
    – Qu’il est faible et peureux face à la Russie, la Chine, L’Arabie Saoudite …
    – Qu’il est ouvertement misogyne.
    – Qu’il ne sais pas compter.
    – Qu’il est sous enquête.
    – Qu’il a eu moins de vote que Mme Clinton
    – Qu’il est paresseux et profiteur.
    – Qu’il est incapable de gérer un gouvernement.
    – Qu’il est détesté par l’ensemble de la planète
    – Qu’il est une source constante d’embarras et de honte pour les USA.
    – Qu’il est un voleur un agresseur un intimidateur un fraudeur et un menteur.

    Et le répéter jusqu’à ce que ces vérités deviennent des vérités justement.

    Au pays ou la vérité n’est plus la vérité.

    1. Henriette Latour dit :

      Pierre s.
      👏👏 et je ne comprends toujours pas que personne ne le fasse!

    2. ProMap dit :

      Henriette Latour – Pierre s.

      Les réseaux sociaux sont remplis de ce type de message démolissant les mensonges de DT. Les animateur de talk show le font aussi. Mais les politiciens sont absents. Les Démocrates semblent jouer la même game qu’aux présidentielles, cette sorte de faire play qui ne sort pas dans les médias.

      Le million de jobs de la vente d’armes à l’Arabie Saoudite par exemple. C’est tellement gros et épais comme mensonge. Me semble que c’est assez facile à détruire. Mais pour cela, il faut sortir et ressortir dans les médias et pourfendre jusqu’à l’épuisement cette idiotie. On n.entend que les tits oiseaux! L’autre Américain non lobotomisé, il faut l’inonder à la manière trump, mais en disant la vérité contrairement à lui.

    3. Michèle dit :

      Très très bien résumé, Pierre s. !

    4. danielm2757 dit :

       » Et le répéter jusqu’à ce que ces vérités (re) deviennent des vérités justement. « 

  23. jeani dit :

    Gillum affirme: « We deserve better »

    Je croyais que le gros épais était le meilleur président depuis la fondation des USA. Ouffff!…

  24. sorel49 dit :

    Peut être que je suis dans l’erreur, mais je ne perçois pas un désir très fort de changement de l’électorat américain dans la présente campagne électorale.

    La campagne anti-Trump pour attirer les votes populaires est difficile pour les candidats Démocrates. Dans ces luttes binaires, l’électorat déjà convaincu des deux camps ne compte pas, ce sont les électeurs “flottants” qui feront pencher la balance.

    De quoi cette portion de l’électorat est-elle sensible? L’environnement? L’économie? Les coûts des soins de la santé ? La sécurité? L’immigration? Il n’y a pas de réponse simple. Les gens sont motivés par les enjeux qui sont différents d’un état à l’autre.

    Voici, un exemple

    « Je n’aime pas l’homme, mais les résultats sont bons », lance Terry McCarthy en parlant du président Donald Trump.
    Pour appuyer ses propos, le conseiller municipal de Racine, petite ville du sud-est du Wisconsin, nous emmène aux abords d’un immense chantier qui est en train de changer le visage de sa communauté.

  25. Benton Fraser dit :

    Melania, sais-tu que ton mari passe son temps a accuser sans aucune preuve?

    C’est même sa marque (ou fond) de commerce!

  26. igreck dit :

    Syndrome Obama : un Noir plus intelligent et articulé que beaucoup beaucoup beaucoup de Blancs WASP. Les Deplorables enragent tels des Nazis face aux minorités talentueuses qui sont la preuve vivante de leurs erreurs : dissonance cognitive !

Répondre à Danielle Vallée Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :