Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

_103880856_049989744-1.jpg

Une erreur funeste, rien de plus, rien de moins : Jamal Khashoggi est mort dans le consulat d’Arabie saoudite d’Istanbul lors d’un interrogatoire qui a mal tourné. Selon cet article du New York Times et ce reportage de CNN, c’est la nouvelle version des faits que le royaume de la péninsule arabique veut faire avaler au monde deux semaines après la disparition du journaliste saoudien qui détient le statut de résident permanent aux États-Unis. Elle suit une première version officielle dans laquelle Khashoggi était sorti vivant du consulat et vise à dissiper une crise qui compromet les relations entre l’Arabie saoudite et les États-Unis (et aussi la Turquie). Le président américain semble prêt à y souscrire, ayant évoqué hier la possibilité que Khashoggi ait été tué par des «éléments incontrôlables». Mais elle occulte certains faits allégués pour le moins gênants.

Le plus important de ces faits allégués par des responsables turcs est la présence parmi les 15 agents saoudiens dépêchés à Istanbul pour «interroger» Jamal Khashoggi d’un médecin légiste muni d’une scie à boucher avec laquelle le corps du journaliste aurait été démembré.

Selon la nouvelle version saoudienne dont fait état le Times en citant une source anonyme proche du royaume, Khashoggi a été tué au cours d’un interrogatoire commandé par un responsable du renseignement saoudien qui est un ami du prince héritier, Mohammed ben Salmane. Celui-ci «avait approuvé l’interrogatoire et même le rapatriement de force de Khashoggi en Arabie saoudite», écrit le journal.

Mais le responsable du renseignement saoudien «est allé trop loin dans sa volonté de faire ses preuves dans une opération secrète, puis a tenté de camoufler le travail bâclé», ajoute le Times en s’appuyant sur la version de sa source saoudienne.

Cette version, si elle est également acceptée par la Turquie, serait «désastreuse» pour la crédibilité de son président, Recep Tayyip Erdogan, dont le régime a alimenté les médias des détails sur la façon macabre dont Khashoggi aurait été tué. Le mot «désastreux» est utilisé par un ami du journaliste.

Dépêché d’urgence par Donald Trump en Arabie saoudite hier, le secrétaire d’État Mike Pompeo n’a pas passé plus de 15 minutes en compagnie du roi Salmane, selon le journaliste Jim Sciutto CNN.

(Photo Reuters)

70 réflexions sur “Khashoggi tué par erreur…

  1. Salvador E Rodriguez dit :

    Une scie à boucher? C’etait seulement pour lui faire peur. Puis comme l’interogstoire n’allait pas comme on le voulait, il on commencé à arracher des doigts un par un… on s’est sûrement rendu compte qu’on lui en avait arraché un de trop peut-être un peu trop tard. Du côté de Washington où le président sait toujours plus que quiconque, il nous révélera la vérité en 4 ou 5 versions diferentes. Le loby de l’armement lui? Ni vu ni connu. Il ne font que des affaires dans leurs chemises satinées blanc et leurs 10 doigts impecablement manicurés et aceptiques.

    1. @ Salvador E Rodriguez

      …Une scie à boucher?…

      Rien de plus normal, il sont tombés sur un os durant l’interrogatoire.

  2. gl000001 dit :

    Ils ne voulaient pas le tuer mais ils avaient un médecin légiste tout prêt avec sa scie à boucher. Il en ont des trous à boucher dans leur histoire.
    Salman (élose le toxique) n’a pas écouté longtemps Pompeo. Il a coupé court à la conversation en lui montrant une scie à boucher ?

    1. danielm2757 dit :

      Évidemment la présence du chirurgien contredit totalement la thèse de l’accident. Si plus est l’utilisation des 15 agents saoudiens pour convoyer les restes humains à l’extérieur du consulat et du pays confirme les intentions initiales de la gestapo saoudienne. Oui le défunt journaliste avait quitté les lieux mais comme mentionné précédemment, en morceaux. Ce qui s’est passé au consulat me fait l’effet d’un châtiment pure et simple, d’un exemple pour ceux et celles qui trahissent qui vous savez. Même le boyscout américain Donald Trump doit en trembler un peu dans ses culottes courtes quand il constate l’action bestiale de son « ami ».

  3. gl000001 dit :

    Mr Hétu vous êtes terriblement drôle avec votre « faire ses preuves » à double sens !!!

  4. dzojean dit :

    Canons à vendre 🎵🎵 « dixit Vian »

  5. Martin cote dit :

    Trump va avaler cette version du roi Salmane pour ne pas perdre ses contrats militaires et pour garder cet allié d’Israel contre l’Iran…..il va faire comme il a fait avec Poutine….le roi dit que c’est une une erreur funeste et je n’ai pas de raison de ne pas le croire……comique et incompétent comme president..

  6. jcvirgil dit :

    Ils se sont mis à 16 pour le torturer mais ils ne voulaient pas le tuer , seulement lui apprendre le droit chemin et le respect du prince. Comme les dizaines de leurs citoyens qu’ils décapitent chaque année souvent sur la place publique, servent d’exemple pour ceux qui sont tentés de désobéir.

    Si ces barbares n’avaient pas le pétrole et tous ces pétro-dollars avec lesquels ils s’achètent la complicité de nos gouvernements , ils auraient depuis longtemps été déclarés infréquentables.

  7. Fran labrecque dit :

    Salmane n’a rien fait de mal tout comme Poutine et Kim, ils sont mes amis ils m’aiment .
    Et républicains vont avaler des couleuvres encore une fois. Pôvre imbécile .

  8. Philippe Douville dit :

    On fait voyager 15 personnes pour un aller-retour de quelques heures pour qu’une erreur se produise??? Ils nous prennent pour des valises… Et le clown golfeur va avaler ça en faisant semblant de rien pour vendre de l’armement; quel beau monde!

  9. gigido66 dit :

    D’abord « nier », prétendre qu’il est sorti par une autre porte, laisser entendre que les caméras de surveillance ne fonctionnaient pas ce jour-là précisément, affirmer que les 15 hommes venus de Ryad étaient des touristes.
    Et pourtant, c’est PRÉCISÉMENT ce jour-là, que le journaliste avait été appelé à venir à l’ambassade pour remplir des papiers importants pour son mariage…
    Ça sent le coup monté.
    Puis finir par avouer que oui, il n’était pas vraiment sorti de l’ambassade du moins sur ses 2 pieds, qu’il y aurait eu un interrogatoire (lire: serré, musclé) qui a mal fini…le coeur a flanché …accident bête sans plus, éléments incontrôlables, les sbires saoudiens?
    Et le Donald achète cette dernière version parce que ça l’arrange. Ça évite la confrontation avec plus fort que lui…il fait la révérence et s’agenouille devant l’or noir!

    1. Richard Desrochers dit :

      Ils n’ont pas menti : c’est vrai qu’il est sorti par une autre porte (sinon plusieurs), mais il était déjà mort.

  10. gl000001 dit :

    Bon ! Le blogue à coté de celui de Mr Hétu parle d’un complot contre Salmane et Khashoggi en faisait parti !! Intox ?
    https://wordpress.com/read/blogs/133247069/posts/7633

    1. Bartien dit :

      Je pense que ça leur est utile d’entretenir la confusion, parce qu’ils ont l’air fous pas à peu près !!

  11. P.L. dit :

    Ce que je retiens : le prince saoudien avoue. Même s’il en change les détails, les motivations et les implications restent monstrueuses. Il avoue donc avoir envoyé un commando spécial en Turquie pour torturer ou kidnapper un journaliste critique de son régime. Peu importe qu’il ait voulu le tuer ou non, tout ça est déjà très grave. Si les démocraties occidentales en sont des vraies, et non des oligarchies commerciales, l’Arabie saoudite devrait immédiatement se voir privée de ses contrats militaires et de ses accords commerciaux. Mais bon, comme l’a si bien dit M. Hétu dans un précédent billet, le royaume de Saoud n’en est pas à ça près et jusqu’ici ça n’a pas dérangé grand monde.

    1. jcvirgil dit :

      @P.L. 8h02

      Il faut avouer que depuis que les États-Unis ont ouvert le centre de torture de Guantanamo et les prisons secrètes de la CIA, où ils apprennent à leurs prisonniers déclarés *combattants illégaux* en infraction des conventions de Genève à retenir leur souffle , la torture est passé dans les habitudes des autorités américaines .

      Ce serait étonnant qu’ils fassent aujourd’hui semblant de s’en offusquer.

    2. Henriette Latour dit :

      P.L.
      Pourquoi en ferait-on plus pour un journaliste quand on ne fait rien pour le Yémen?

      1. gl000001 dit :

        « toughts and prayer. » 😉
        Remplacez « Amen » par « Yemen » !

  12. sorel49 dit :

    Puisqu’il faut bien admettre la mort « accidentelle » de l’opposant Khasogghi, il est naturel dans la tradition des Saoudiens de désigner des personnes prêtes à accepter la responsabilité de cette bavure. Ces agents étaient peut-être maladroits dans l’exécution mais ils avaient tout prévu , même un médecin- boucher. Maintenant, le sort de ces « agneaux du sacrifice » est du ressort des Saoudiens, le monde n’a pas à s’immiscer dans leurs affaires internes. La bienséance dit qu’il ne faut pas pousser le bouchon trop loin.

    Ce matin, Trump prendra tout le mérite de l’issue heureuse de l’affaire. Sans sa fermeté et sans l’envoi de Pompeo, un ancien de la CIA, les Saoudiens ne céderont pas.

  13. Laurent Pierre dit :

    Il a simplement été autopsié (scié) vivant, à la recherche de la Vérité.

  14. eau-vive dit :

    Quelle horreur ! Sommes-nous revenus au Moyen-Âge ?
    Plusieurs pays ont exprimé leur opposition aux atrocités que commet ce régime mais est-ce que ça va aller plus loin ?
    Ne comptons pas sur les États-Unis pour servir une leçon à l’Arabie Saoudite, ils ont trop à perdre et le meurtre d’un journaliste ne pèse pas lourd dans la balance.
    Quant à Trump, l’ami de Kim, de Poutine et de tous les dictateurs de ce monde, ça ne me surprendrait pas qu’il rêve en son for intérieur de pouvoir faire la même chose. Alors on peut compter sur lui pour défendre toutes les excuses inventées pour couvrir ce meurtre planifié.
    Dans quel monde vivons-nous ? Qu’est-ce que ça va prendre pour changer ?
    Malheureusement l’histoire nous enseigne que ça prend une révolution ou une guerre pour faire survenir de grands changements.
    Ce que je ne souhaite pas évidemment.
    Est-ce qu’il pourrait y avoir une révolution tranquille aux États-Unis comme nous avons connu ici au Québec ?

    1. eau-vive dit :

      Est-ce qu’il pourrait y avoir une révolution tranquille aux États-Unis comme nous avons connu ici au Québec ?

      Avant de me faire répondre que je rêve, j’aime autant dire tout de suite que je le sais.
      Mais le rêve c’est tout ce qui nous reste des fois pour affronter un monde si perturbé.

      1. @ eau-vive

        …Est-ce qu’il pourrait y avoir une révolution tranquille aux États-Unis comme nous avons connu ici au Québec ?…

        Oui si les jeunes (18-34 ans) se regroupent et fassent plus que manifester mais qu’ils aillent voter. Au Québec, nous sommes entrain de vivre une nouvelle révolution tranquille qui a débutée avec le printemps érable. Lors des dernières élections, Q.S. a plus que doublé son électorat (3,8% en 2008, 6% en 2012, 7.6% en 2014 et 16.1% en 2018). Et cela dans un contexte médiatique qui va de l’indifférence totale à la désinformation et même haine des médias de la radio-poubelle de Québec, Saguenay et Bas-du Fleuve entre autre.
        Ce qui anime les jeunes chez Q.S. est le volet social-démocrate. Le vote des jeunes (et des autres) pour Q.S. est la résultante d’un raz le bol politique et une voix politique d’une nouvelle révolution tranquille.

        Il ne faut pas oublier qu’un révolution tranquille se fait sur plusieurs années et non pas sur un coup d’éclat.

        Aux USA la révolution tranquille a réellement débuté sous Monsieur Obama et Barry Sanders , elle se poursuivra avec des Beto O’Rouke, des De Blasio, et autre leaders politiques qui croient en des valeurs autres que celles véhiculées par un capitalisme sauvage.

      2. danielm2757 dit :

        Je souscris totalement à votre thèse sur la révolution tranquille des jeunes au Québec et ailleurs. Et oui depuis le printemps érable je les soutiens au mieux de mes possibilités (tout en étant un « traite » à ma petite génération individualiste égocentrique et matérialiste). L’espoir c’est la jeunesse et surtout pas la vieille garde des baby-boomers (De grâce recyclez-vous!).

      3. Mariette Beaudoin dit :

        Mère Teresa ne croyait qu’en une seule révolution, celle de l’amour. Elle imitait en cela le Christ et beaucoup de saints. Va-t-on les écouter réellement un jour ou préfère-t-on continuer à foncer dans un précipice ?

      4. Laurent Pierre dit :

        Ça sent plutôt la guerre civile que la révolution tranquille.

      5. onbo dit :

        Rêver seule d’une révolution tranquille aux USA, c’est effectivement de l’ordre du rêve, donc stérile.

        Rêver à plusieurs d’une révolution tranquille aux USA, c’est changer le monde, et d’abord notre propre monde.

        Bravo pour votre rêve que je partage. Nous pouvons et devons pleurer et déplorer, mis cela ne doit pas nous empêcher, au contraire, de souhaiter le meilleur avenir qui soit à un pays voisin où il y a déjà des centaines de milliers de gens affairés au travail de reconstruction.

        Cet épisode sanglant fait voir en noir sur blanc que baser ses exportations sur des engins de mort par centaines de milliards $$ est la façon idéale de menotter soi-même son propre pays, en s’inclinant de force vis à vis le pouvoir de pays acheteurs de ces engins de mort.

        D’où l’impérieuse nécessité pour nos voisins de réorienter leur économie vers des oeuvres et des chantiers de paix afin de se soustraire au chantage fasciste international. C’est pas le travail et les occasions qui manquent. La santé et l’éducation sont les investissements les plus rentables, la technologie des transports et les nouvelles énergies suivent de très près. La lutte aux effets anticipés des changements climatiques et la reconstruction des logements dans les zones sinistrées suivent également de très près.

    2. Alysanne dit :

      @eau-vive « Quelle horreur ! Sommes-nous revenus au Moyen-Âge ? »

      L’Arabie Saoudite n’a jamais quittée le Moyen-Âge.

  15. Mabuse dit :

    Personne ne semble demander d’autopsie? Reste-t-il même une dépouille?

    1. danielm2757 dit :

      Quinze petits morceaux dans quinze valises!

      1. Cyto dit :

        Considérant la taille du bonhomme, peut-être des grandes valises

      2. danielm2757 dit :

        D’accord pour votre précision. Et j’ajouterais à l’intention des saoudiens qu’il ne faudra pas toujours nous prendre pour des valises!

  16. titejasette dit :

    Un accident, ça peut toujours arriver en n’importe quel temps, à n’importe qui. Dans ce cas, il suffit de restituer le corps à la famille (après une autopsie, pour déterminer sur quelle partie du corps de Jamal on aurait fait « l’erreur » ! On pourrait aussi, expliquer au monde entier la raison de l’arrivée de 15 « d’agents » dépêchés à Istanbul quelques heures avant cet évènement pour «interroger» Jamal Khashoggi, lesquels agents étaient munis d’une scie à boucher et de beaucoup de valises.

    Personnellement, je crois que cette affaire va rester dans l’ombre car il y a beaucoup de pétrole et de ventes d’armement en jeu. Les ÉU passent sous silence l’assassinat des dissidents provenant de la Russie, de la CdN et maintenant de l’Arabie. Le peuple et le Congrès cautionnent leur POTUS. Le tour est joué.

    PS : Je crois que Trudeau ne s’est pas encore clairement prononcé sur cette affaire. Qui parmi vous veut payer 3$ le litre d’essence ? Nous sommes tous complices de cet assassinat.

    Le métier de journaliste est un métier dangereux. M. Hétu en sait quelques choses. Il en a goûté des vertes et pas mûres de commentaires sur ce bloque, mais il a la vie sauve. C’est déjà l’essentiel

  17. Youno dit :

    Il faut que les saoudiens redonnent le corps du journaliste. Une autopsie permettrait de trouver la cause du décès et le démembrement. Quelle excuse les saoudiens vont-ils inventer pour ne pas le redonner.

    1. @ Youno

      …Quelle excuse les saoudiens vont-ils inventer pour ne pas le redonner….

      C’est pas de notre faute, Saudia Airlines a perdu les bagages dans lequel se trouvaient les parties du corps de Jamal Khashoggi

  18. Apocalypse dit :

    Une erreur … sérieusement?

    Quinze(15) personnes, incluant un médecin avec un scie à boucher, la conclusion, pas de doute: ‘ASSASSINAT’.

    Si on voulait ne poser que quelques questions, on envoyait une couple de personnes au max, mais quinze(15), c’était décidé avant de prendre l’avion pour se rendre au consulat.

    Maintenant, si c’est prouvé, ça devrait résulter en sérieuses mesures punitives de tout l’occident, mais attendez-vous à pas grand chose, sinon rien, car les occidentaux sont ‘achetés’ par l’argent des Saoudiens.

    Un pays, les Etats-Unis, dont un citoyen résident vient d’être assassiné de manière tout à fait barbare et sans doute, pas de conséquences graves; le déclin d’une civilisation qui a perdu tout repère avec la réalité, la moralité, l’empathie et on en passe, mais pour ce qui est du Dieu ‘argent’, alors là, on est en business.

    Espérons que les républicains auront un peu plus de ‘balls’ que leur soi-disant président.

    1. Bartien dit :

      Et pendant ce temps trump joue les héros dans la libération d’un pasteur en Turquie.

      1. danielm2757 dit :

        Deux poids, deux mesures qui dépendent de quel coté vous avez ou allez voter…

      2. Bartien dit :

        Apparemment un pasteur a plus de valeur qu.un journaliste

  19. noirod dit :

    Si le gros épais peut se sortir de toutes les insanités qu’ il éructe quotidiennement alors pourquoi pas mononcle ben Salmane ?
    L’important a retenir la dedans c’ est qu’ il avoue les faits. Les détails anyway ne ramèneront pas le journaliste en vie . Alors logiquement quelle devrait être la suite des choses ?

    Connaissant conjonctures et acteurs en cause ca sera business as usual. Circulez y a rien a voir !

    A surveiller . La prochaine accusation que portera le gros imbécile pour faire oublier cette histoire.

  20. Loufaf dit :

    Il n’ y a pas personne de sensée au monde , qui croit la version de l’interrogatoire qui a mal tourné. C’est un assassinat pur et simple, commandé par le psychopathe MBS et il en voulait la preuve, qu’ on lui a apporté dans des valides séparées.Pompeo , pas très bienvenu en Arabie.Il s’est fait  » garocher »un os. à rapporter à son maître.Et que feront les dinosaures mafieux du sénat? J’ai bien hâte de voir la suite.

  21. jcvirgil dit :

    Si on en croit cet article de la presse alternative Moon of Alabama, l’enterrement de l’affaire va coûter cher aux saoudiens . Erdogan est déjà en train de monnayer la fameuse video de l’interrogatoire musclée qu’il aurait en sa possession ,du journaliste qui s’est terminé par une séance de démembrement et de mise en valise de ses restes , pendant que Trump attend que les saoudiens confirment l’achat du système de défense de 15 milliards US déjà négocié avec eux avec son gendre Kushner.

    Du bien beau monde…

    http://www.moonofalabama.org/2018/10/khashoggi-burial-negotiations-commence-saudis-will-cough-up-billions-to-settle-the-case.html

  22. jeanfrancoiscouture dit :

    Rien qu’à lire ce tissu d’insanités et anticiper le galimatias auto justificatif à venir de la part de notre Donald favori pour donner suite ses propos propitiatoires d’hier ( »Éléments incontrôlés » qu’il disait.en attendant de signer d’autres contrats de vente d’armes. ) cela m’a enlevé toute envie de commenter. Et de toute façon, l’indignation, les chandelles, les fleurs, les processions ça donne quoi au juste?

    1. gl000001 dit :

      « propitiatoires »
      Etes-vous un prêtre défroqué ? Vous avez un vocabulaire religieux très développé. C’est impressionnant ! Je vous salue Jeanfrancoiscouture, plein de grâce langagière !

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @gl000001: «…vocabulaire religieux très développé…» Qui voilà un gros compliment pour quelques mots disons un peu «inusités» utilisés à l’occasion pour marquer quelques-uns de ces personnages que nous aimerions voir se terrer de honte dans une caverne au lieu de nous pourrir le quotidien.
        Le «propitiatoire» de la légende étant censé être fait d’or pur, l’utiliser comme adjectif dans mon texte me semblait coller à ce goût immodéré de Donald Trump pour le clinquant doré ainsi qu’a`son maniement maladroit tant de la langue que de la logique.
        Ah! Et non, je ne suis ni «ex» ni religieux en exercice, juste quelqu’un qui aime utiliser les abondantes ressources de la langue française pour exprimer le plus clairement possible une opinion défavorable sans recourir à l’injure facile.
        Et merci encore pour le compliment bien assaisonné d’humour.

  23. quinlope dit :

    Je hais tellement toutes ces pétro monarchies que, il y a trois ans, j’ai acheté une voiture électrique et, pour continuer dans la même logique, j’ai voté parti vert aux dernières élections québécoises.

    Lorsque les gens cesseront d’écrire et de parler et qu’ils agiront, un changement pourra s’opérer.

    1. Michèle dit :

      Bien fait, bien dit, quinlope

  24. Alexander dit :

    Pensez-vous sérieusement que Trump mettrait en danger l’accès aux pétro-dollars pour la vie d’un individu? Money talks.

    Etre citoyen américain, je m’inquièterais. Mon président va me laisser tomber si des motifs politico- financiers prennent le dessus.

    Sûrement pas la première fois de l’histoire et on appelle ça des dommages collatéraux. Les assassinats politiques font malheureusement partie de l’Histoire.

    Bref, les arabes cherchent à sauver la face et les américains vont les couvrir. Sous n’importe quelle raison saugrenue. L’équilibre entre Arabie, Turquie et USA est trop important pour être rompu par une bavure, même commandée par Salmane.

  25. Niouininon dit :

    Nous sommes dans la même rhétorique que les USA (…et autres républiques de bananes) pour ce qui est du traitement des journalistes: on les dénigre puis on les élimine, que ce soit physiquement ou en rabaissant leur réputation ou sources. Les saoudiens ont utilisé la version drastique/physique pour faire taire le journaliste tandis que le POTUS utilise l’arme psychologique pour éliminer ou éloigner le problème. Pas plus édifiant, on voit ce que cela donne.

  26. quinlope dit :

    «Putin has violently denied being involved in meddling in our elections and I don’t see why I should not believe him»
    Believe me. DJT
    «MBS has violently denied being involved in any in the sudden disappearance of Khashogghi in Istambul and I don’t see any reason not to believe him»
    Believe me. DJT

  27. Gilles Morissette dit :

    Une mort accidentelle? Vraiment? Il faut être un parfait abruti pur avaler un mensonge pareil. Or, ça tombe bien, il y en a un présentement à la MB qui est prêt à croire cette version invraisemblable qui ne résiste pas à l’analyse. des faits.

    15 minutes. C’est tout ce qu’il aura fallu à Salmane pour embobiner Pompeo. Ce type est encore plus nul qu’on le pensait.

    Dans le fond, l’histoire est simple. L’Arabie Saoudite a assassiné un journaliste, les USA vont couvrir cet allié en répétant une version tellement loufoque que personne n’y croit et les contrats militaires vont être sauvés. On va faire porter le chapeau à un subalterne trop zélé qui est allé trop loin.

    Les Américains ont au moins compris qu’il ne pourront pas compter sur l’aide de leur taré de président si jamais ils sont pris dans ce « shithole country » qu’est l’Arabie Saoudite.

    Money talks.

  28. P.L. dit :

    BREAKING FAKE NEWS : Une quinzaine d’employés diplomatiques américains se sont rendus au consulat américain à Montréal après que Bob Woodward y ait été convoqué.

    (J’imaginerais bien cette blague au Saturday Night Live.)

  29. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 9h02

    Si la thèse de l’assassinat est confirmée, Donald Trump n’aura peut-être pas le choix, car ça sera dans les mains du Congrès qui est prêt à aller de l’avant avec des sanctions. On a même eu droit à une sortie bi-partisane pour demander qu’on agisse, alors cette fois, le président ne l’aura peut-être pas facile.

    On pourrait assister à une première et enfin voir le Congrès faire sa cr*sse de JOB!

  30. xnicden dit :

    Pourquoi un médecin pour démembrer un corps? Je veux bien croire qu’il peut découper un corps proprement mais un bon boucher aurait pu faire la job. Ce n’est pas comme s’il fallait à tout prix faire des coupes propres pour une transplantation.

    Et 15 interrogateurs, ça ne fait de sens que si on pense avoir besoin de travailler avec des équipes qui se relaient jour et nuit pour un long interrogatoire…

    J’ai l’impression que les saoudiens ont quitté Ryad avec deux plans sans être certain alors de celui qu’ils appliqueraient: 1) interroger Khashogi et le ramener 2) l’interroger et le tuer. Le rôle premier du médecin dans les deux cas était de le garder en vie pendant l’interrogatoire. Dans le premier scénario le médecin était nécessaire aussi pour s’assurer du dosage de la drogue à lui donner pour qu’il prenne l’avion le ramenant sans causer de problème.

    Je sais, John Le Carré sort de ce corps…Mais n’empêche, j’ai l’impression que c’est après leur arrivée que les interrogateurs ont été informés du scénario retenu au final par leurs patrons.

    1. danielm2757 dit :

      Que pensez-vous de: L’interroger et le tuer ou bien le tuer et interroger son corps…

      1. xnicden dit :

        Lol Qui sait ce qui peut passer par la tête des saoudiens 🙂

      2. danielm2757 dit :

        Depuis ce matin (et en installant une vraie tablette pas un politicien) je me remémore toujours la séquence du puit tiré du film de David Lean (Lawrence d’ou vous savez) quand le nouvel ami du héros se fait froidement abattre par le prince et que le dit héros lui demande pourquoi ce meurtre et que le prince explique que c’était un membre d’une tribu rival qui a osé boire dans son puit et il (le prince) ajoute fort à propos que la victime ne représente rien. En quelque part et bien qu’il s’agisse d’un film fait par un « infidèle », j’ai toujours pensé que cette scène pouvait représenter une facette profonde de la culture arabe (surtout bédouine) mais loin de moi d’en être tout à fait certain…

      3. Benton Fraser dit :

        N’est-ce pas le rôle d’un médecin légiste d’interroger le corps!

        Anyway, s’il faut que je me présente a un consulat canadienne, je ne m’attends pas a y mourir par des « éléments incontrôlables » et encore moins d’être démembrés!

        Gros problème pour les saoudiens, maintenant qu’ils ont admis que Jamal Khashoggi en mort au consulat… ils vont devoir restituer le corps!

      4. danielm2757 dit :

         » Gros problème pour les saoudiens, maintenant qu’ils ont admis que Jamal Khashoggi en mort au consulat… ils vont devoir restituer le corps! »
        Je crois de le mot « reconstituer » serait plus juste dans ce contexte.

  31. quinlope dit :

    @jeanfrançoiscouture et @ gl000001

    «propitiatoire»!
    Heureusement que sur ce blogue des intervenants ont un vocabulaire qui dépasse celui de Donald J. Trump!

  32. T.t Rolais dit :

    Pour une rare fois, les commentaires du blogue m’ont fait rire! Avec monsieur le président Trump, on est dans une télé-réalité incessante. Ici, macabre. On voit le caractère cruel de cette monarchie « dictatoriale » .

  33. 430a dit :

    Va falloir que ça aille encore plus mal avant de voir le cours des choses s’inverser. Il ne faudrait pas que notre faculté d’indignation s’émousse en attendant ce jour incertain.

  34. Mariette Beaudoin dit :

    Dans mon livre à moi, détenir le pouvoir devrait signifier avoir plus de responsabilités, point. Sûrement pas avoir le droit de vie ou de mort sur les autres ! C’est dément.

    Et tout projet, dont celui de gouverner, se fait en équipe. Donc, on ne devrait jamais élire un narcissique maladif. Son ego enflera s’il est élu et il se croira infaillible, de là les dérives de toutes sortes.

    Je me pose deux questions :

    1) Pourquoi les candidats ne passent-ils pas une batterie de tests avant de se présenter ? On le fait pour une entrevue d’emploi, pour les sportifs avant les Olympiques ou les matchs importants, pour les étudiants avant l’obtention d’un diplôme, etc.

    2) Pourquoi n’exige-t-on pas des références de gens vraiment crédibles ? On est plus pointilleux face à un locataire avant la signature d’un bail !

    Ces deux choses n’existent pas pour un gouvernement. Pourtant, c’est drôlement essentiel.

    1. Alexander dit :

      Le pouvoir est un privilège. En abuser et il te sera enlevé.

      1. Cyto dit :

        Sauf si tu en abuse vraiment trop et que tu t’entoure de gens qui veulent aussi abuser vraiment trop.

        À ce moment là, pendant que personne n’arrive à croire les accusations, tu peux te faire poser en victime, convaincre l’opinion publique, détruire les instances de régulation, et après tu fais passer que tes abus ne sont même pas illégaux, la preuve, personne ne t’arrête, et vlan.

        Personne ne peut t’empêcher d’éliminer l’opposition, personne ne peut le faire légitimement dans ta réalité alternative.

        Tu es en dictature, ça prend même pas de l’intelligence, juste d’être immoral.

  35. Aube2005 dit :

    Les américains sont très mal placés pour faire la leçon aux autres pays car ils ont (pour être poli) plusieurs dirigeants de pays qui les empêchaient de se faire voler leurs ressources dont l’Iran, le Vénézuela, le Chili, etc..
    Je ne crois pas que Trumpet ait parlé au sheik et que Pompette l’ait rencontré. Il est seulement allé visité l’ambassade US. pour s’assurer que tous les perroquets itéraient le discours de Trumpet.

  36. Syl20_65 dit :

    Selon l’historien Robert Paxton, les états-désunis de la racaille serait au stade 2 du fascisme alors que les répulibans ouvrent grandes leurs portes aux différents groupes fascistes.

    https://www.rawstory.com/2018/10/stage-2-fascism-historian-explains-gops-embrace-right-wing-militants-dangerous/

    On apprend aussi que d’autres terroristes fascistes avaient placé des tireurs sur les toit et avaient une cache d’armes lors d’un rassemblement à Portland.

    https://www.rawstory.com/2018/10/revealed-portland-right-wingers-snipers-positioned-cache-weapons-recent-protest/

    Il est beau le monde selon trump.

  37. Hilarion Lefuneste dit :

    À m’appeler Fethullah Gülen je chercherais à sortir des États-Unis o.p.s. avant que Donald décide de me livrer aux Turcs . Tu as libéré mon pasteur je te livre ton opposant. (un petit achat de matériel militaire avec ça?)

  38. papitibi dit :

    Quel curieuse bibitte que la Vérité.
    Tout comme la chenille hideuse finit par devenir un papillon aux couleurs éclatantes, le mensonge le plus saoudien finit par devenir une Vérité trumpiste!

    Aujourd’hui, un journaliste assassiné; demain, il sera devenu un immonde renégat <a la solde desRadicals et autres socialistes Démocrates, collaborateur du FAILED Washington Post.

    Hier, un couteau de boucherie. Demain, on parlera plutôt d'un instrument de haute précision destiné à retirer une tumeur cancéreuse de stade 4.

    Hier, l'ambassade jurait que le pauvre homme avait quitté le consulat en sifflant une ritournelle; demain, il sera décédé du choléra et évacué pour des motifs de salubrité. publique.

    Dieu st Grand…

  39. igreck dit :

    @R. Hétu
    Le président américain semble prêt à y souscrire, ayant évoqué hier la possibilité que Khashoggi ait été tué par des «éléments incontrôlables ».

    Pour une fois que Trompe se prononce sur un sujet qu’il connaît très bien: les « éléments incontrôlables » Une fois n’est pas coutume.

Répondre à jcvirgil Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :