Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

131024134200-student-homelessness-1024x576.jpg

114 659 : nombre d’élèves dans les écoles publiques de New York qui ont vécu dans un logement temporaire à New York au cours de la plus récente année scolaire, soit un élève sur dix, selon les données publiées aujourd’hui par le groupe Advocates for the Children of New York. Il s’agit d’un record depuis que des données du genre sont colligées.

Dans une école publique de Brownsville, quartier défavorisé de Brooklyn, plus d’un élève sur quatre vivait l’an dernier au sein d’une famille sans domicile fixe, soit dans un refuge pour sans-abri ou chez des proches parents. Dans 144 écoles publiques de New York, un tiers des élèves n’avaient pas de domicile fixe.

La pauvreté, la pénurie de logements abordables et la violence conjugale font partie des facteurs contribuant au problème.

(Photo Getty Images)

48 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. danielm2757 dit :

    L’Amérique n’a jamais été aussi riche…pour les riches! Mais pour les exclus du banquet, les miettes ne suffisent plus…

  2. Martin cote dit :

    D’après Trump, tout va bien dans le meilleur des mondes….l’économie roule fond…..les riches deviennent de plus en plus riches…..mais qu’il y ait des gens qui n’ont pas d’argent pour se loger où nourrir leur famille, Il s’en contrefiche….ils ne font pas partie de son univers….et d’une manière ou d’une autre, ca doit être de pauvres démocrates….

  3. sorel49 dit :

    Un enfant sur 10 de la ville de New-York vit en situation SDF,
    les autres grandes ville des Etats-Unis ne sont pas en meilleure situation. c’est beaucoup pour le pays le plus riche du monde. Melania , la First Lady a embrassé la cause des enfants. Elle peut prendre en main cette situation car son mari, l’Andouille et la secrétaire de l’éducation sont bien trop occupés ailleurs.

    1. Layla3553 dit :

      @sorel 49. 18:12
      « Melania , la First Lady a embrassé la cause des enfants. Elle peut prendre en main cette situation car son mari, l’Andouille et la secrétaire de l’éducation sont bien trop occupés ailleurs. »

      Elle a été chercher sa formation en Afrique, et moi qui pensait que c’était un gaspillage d’argent.😉 Layla

      1. Pile-Poil dit :

        Layla

        Vraiment bonne! 😁

      2. Michèle dit :

        👏👏😂😂

      3. sorel49 dit :

        J’écris comme çà. Je ne peux pas interpeller Betsy DeVos, elle est vraiment nulle.

      4. danielm2757 dit :

        Reste le problème du choix de la tenue vestimentaire, la question qui tue…

  4. Martin coté dit :

    Bonjour M.Hétu…souscription envoyee par paypal….merci pour votre merveilleux blog……….

  5. Cyto dit :

    Je dirais que la pauvreté est aussi la cause du manque de logements abordables. Plus de pauvre, plus de demande de logements abordables, moins de disponibles.

    Et puis c’et pas glamour d’aider les pauvres, on voit ça ici aussi. Donner 5 piasse pour se donner bonne conscience, ok, mais fournir un logement convenable et soutenir financièrement les pauvres pour les aider à s’en sortir, pas questions. Ils ont juste à travailler plus forts.

    Que personne les engage parce qu’ils n’ont rien à se mettre ni d’endroit où se laver, qu’ils vivent dans l’angoisse et la peur et que ça les rend problématique comme employé, tout ça, bof, on s’en fout. Ils iront chercher des aliments à moitié pourris dans les banques alimentaires, et c’est tout ce qu’ils auront.

    C’est comme ça partout dans le monde. La lutte à la pauvreté, ça se rend pas aux plus pauvres.

    1. karma278 dit :

      « Ils iront chercher des aliments à moitié pourris dans les banques alimentaires, et c’est tout ce qu’ils auront. »

      « Des aliments à moitié pourris dans les banques alimentaire »?????? Z’avez des sources crédibles?

      Dans les containers des ruelles de restaurant, maybe, mais dans les banques alimentaires??? NO WAY!

    2. Emma dit :

      C’est Sol (?) qui disait que pour éliminer la pauvreté, il suffirait d’éliminer les pauvres (ou quelque chose du genre…) ?

  6. Apocalypse dit :

    Un chiffre qui rend malade et montre comment ce pays est MALADE.

    On a les moyens, l’argent pour faire quelque chose, mais on ne veut tout simplement pas, car le système est fait par les riches pour les riches. Une baisse de taxes scandaleuses et totalement contre-productives, alors qu’on pouvait faire bien des choses avec cet argent. Le pire est que si les républicains et Donald Trump pouvaient encore baisser le fardeau fiscal des nantis, ils le ferait sans hésiter.

    Les riches poussent et poussent le bouchon et éventuellement, ça va exploser. Des gens qui n’ont rien à perdre, c’est dangereux.

    Il ne fallait pas baisser le fardeau fiscal, il fallait aller chercher de l’argent pour aider des millions d’américain(e)s. On se demande comment ça va prendre de temps avant que quelqu’un allume?

    1. ghislain1957 dit :

      @ Apocalypse

      « Une baisse de taxes scandaleuses et totalement contre-productives, alors qu’on pouvait faire bien des choses avec cet argent. »

      Et vous ne parlez même pas du budget militaire américain record de 686 milliards sur un budget total de 1300 milliards de dollars. En clair, 53% des dépenses budgétaires américaines sont consacrées à l’armée et aux armes.

      Les pauvres et les sans abris? On s’en fout totalement, on vend des armes et nos amis les produisent. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes (violent) américain…

  7. joslapatate dit :

    Est-ce que la petite dans la photo pitonne un Iphone?

    1. danielm2757 dit :

      Oui c’est un iPhone 3 trouvé dans une poubelle!

  8. RICK42 dit :

    Ah! Il est beau le rêve américain…le filet social à les mailles tellement larges qu’il laisse échapper des familles entières de démunis… des familles de sans-abris!!!! Comme dans les « shit hole » countries! Une honte pour ce pays de milliardaires!

  9. Aube2005 dit :

    Voyons donc! L’armée, c’est bien plus important car il faut fournir l’Arabie Saoudite.

  10. fallaitquejteuldise dit :

    On voit bien que le « socialisme » d’un état démocrate n’a malheureusement pas réglé le problème. À quand un programme national américain pour sortir les enfants du cycle de la pauvreté? Rappelons-nous du premier ministre Jean Chrétien , qui a mis de l’avant un vaste chantier national pour éliminer ce problème.

    1. kintouai dit :

      « Rappelons-nous du premier ministre Jean Chrétien , qui a mis de l’avant un vaste chantier national pour éliminer ce problème. »

      Et il a tellement bien réussi que les soupes populaires n’ont jamais été aussi fréquentées et qu’en 2018, dans le « plusse meilleur pays au monde », comme disait Jean Crétin, 17% des enfants vivent dans la pauvreté….

    2. karma278 dit :

      « Rappelons-nous du premier ministre Jean Chrétien , qui a mis de l’avant un vaste chantier national pour éliminer ce problème. »

      Me semble que l’objectif était d’éliminer la pauvreté au Canada pour le nouveau millénaire, l’an 2000.

      J’pense qu’il y a eu un bogue dans le programme…

  11. 430a dit :

    Le vrai visage des USA.

  12. papitibi dit :

    Vous voyez bien que l’Amérique est déjà trop riche en pauvres!
    On est toujours bien pas pour en importer de l’étranger, en plus!

    Build the Wall. Sink the ships! And let’s dance…
    I am Donald J. Tramp and I approve this message!

  13. xnicden dit :

    @joslapatate 18:19

    « Est-ce que la petite dans la photo pitonne un Iphone? »

    C’est peut-être un téléphone…quand à la marque si c’est la cas je ne saurais dire. Aussi qui nous dit que c’est le sien et non pas celui de ses parents? Et on s’entend que de nos jours avoir accès à un téléphone est quand même pas mal essentiel pour rejoindre et être rejoint (proches, employeurs, l’école des enfants, etc.) Si je devais habiter un refuge j’essaierais à tout prix de ne pas dépendre de leurs services téléphoniques ou de leur internet. Dans un tel lieu je tiendrais beaucoup à cet instrument qui permet de conserver minimum de vie privée.

  14. Danielle Vallée dit :

    @Apocalypse:
    « Le pire est que si les républicains et Donald Trump pouvaient encore baisser le fardeau fiscal des nantis, ils le ferait sans hésiter. »
    En fait la dernière chose que le Congrès a fait avant de partir en campagne électorale a été de voter une loi pour rendre les baisses d’impôts permanentes pour les individus comme eux.
    Ça ne s’est pas rendu au Sénat encore, mais ils ont fait leur devoir (avant de retourner dans le privé pour plusieurs d’entre eux).
    Comme les Républicains vont probablement garder le Sénat ça devrait se faire.

  15. Apocalypse dit :

    HS … mais les détracteurs de Ted Cruz vont aimer :-). Ecouter cette vidéo de John Oliver à partir du minutage 3min. 25sec. qui passe une ad contre Ted Cruz; faire bien attention à la fin de l’annonce, les trois(3) derniers mots … dévastateur:

    https://www.youtube.com/watch?v=5a9dSdWyiDc

    Trump 2018 Midterms (HBO) Last Week Tonight John Oliver

  16. Danielle Vallée dit :

    papitibi : « Vous voyez bien que l’Amérique est déjà trop riche en pauvres! »
    Parole du jour !

  17. RICK42 dit :

    HS mais un peu seulement…
    Je viens d’apprendre que William K. Coors, petit-fils du fondateur de la brasserie Coors, Adolf, est décédé aujourd’hui à l’âge très canonique de 102 ans. C’était une voix forte de l’ultraconservatisme américain, en guerre avec tout ce qui bouge à gauche, incluant les syndicats.
    Un peu décourageant de lire que ces vieux riches puissent sévir sur plus d’un siècle…😒

    1. RICK42 dit :

      J’oubliais…Source: NWT d’aujourd’hui.

    2. Samati dit :

      Surtout qu.il produit une bière au goût plus que douteux, presque aussi pire que l’affreuse Budweiser

    3. Guy LB dit :

      @RICK42 :
      J’ai lu cette nouvelle aussi, et je me suis fait un peu la même réflexion désabusée que vous. Mais il m’est venu à l’esprit qu’il a du être salement surpris quand, débarquant de l’autre bord, il a constaté que tout son fric était resté de ce côté-ci de la vie. J’aurais bien aimé entendre ce qu’il avait à dire…

      1. Henriette Latour dit :

        Guy LB
        😂

  18. Laurent Pierre dit :

    L’American Dream dans toute sa splendeur. New-York n’est sûrement pas la seule ville où la pauvreté sévit aussi sévèrement. Et le Gros Cave Orangé qui se permet de déblatérer à plein sur le système de santé « socialisse » du Canada. Les Zita sont devenus la plus grosse République de bananes au monde. Lâchez pas Donald et les Ripoublicons, les bas-fonds de la misère ne sont pas encore atteints.

  19. danielm2757 dit :

    De fait le phénomène de la pauvreté aux États-Unis est beaucoup plus préoccupant qu’au Canada (malgré qu’il y a aussi un effort à faire chez nous) du fait de la quasi-absence de filet social et de l’impossibilité maladive d’en trouver le financement. Tout membre nanti d’une société a une responsabilité citoyenne de contribuer à l’organisation et l’évolution de cette société. Chez les plus nantis la responsabilité se multiple en vertu des bénéfices ($$$) qu’elle en retire. Sans ce retour d’ascenseur c’est le Far West qui revient d’actualité (d’ou cette propension américaine à s’armer personnellement).
    Le conservatisme républicain ou autre qui prône l’abolition de toute fiscalité aux plus riches est un courant totalement irresponsable socialement, élitisme au plan matériel (mais pauvre au plan intellectuel!), et absolument pervers en ce sens qu’il fait supporter tout le poids fiscal aux petits travailleurs et épargnants de la société. En ce qui me concerne: No Mercy!

    1. Cyto dit :

      👏👏👏

  20. A.Talon dit :

    HORS SUJET – La citation du jour?

    Le Saboteur-en-Chef de l’EPA, celui qui a sonné le début de la récréation pour les plus grands pollueurs des États-Unis, proclame maintenant être un «véritable défenseur de l’environnement» à la toute veille des élections de mi-mandat. Et cela, tout en affirmant qu’il ne croit pas que l’être humain puisse y être pour quelque chose dans le changement climatique en cours. Tout simplement kafkaïen.

    https://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201810/15/01-5200368-trump-je-suis-un-veritable-defenseur-de-lenvironnement.php

  21. Benton Fraser dit :

    Je vois déjà Mélania visiter les enfants de Brooklyn habillé en Scarlett O’Hara!

  22. Gilles Morissette dit :

    L’Amérique dans toute sa splendeur. Les riches sont de plus en plus riches et les pauvres sont de plus en plus pauvres.

    Pendant ce temps, le déficit budgétaire américain connait une hausse de 17% par rapport à l’an dernier ce qui fait en sorte qu’il représente maintenant 3,8% du PIB. L’augmentation faramineuse des dépenses militaires y est pour beaucoup dans cette situation. Ce n’est pas fini car le CBO prévoit qu’il va augmenter encore au cours de la prochaine année.

    On coupe dans les dépenses sociales, l’Obamacare, le Medicare, le Medicaid et l’aide aux enfants en difficulté afin que le 1% puisse bénéficier de nouvelles baisses d’impôt.

    Le rêve américain n’est définitivement pas accessible à tous.

    1. karma278 dit :

      @Gilles

      Bin wéyons!
      IMPOSSIBE be be.
      OOOH! Quel bô be!

      Le GOP ne laisserait JAMAIS passer un budget qui augmente le déficit.

      JA
      MAIS.

      Ç’t’écrit dans’Bib des répus.
      Ça, c’est la vraie vérité vraie.

      FA que, tsé…

  23. Cyto dit :

    J’ai certainement une source crédible, de première main, MOI. Ils font le maximum pour nourir les gens, mais les aliments, particulièrement les pains et les légumes, sont passés le point où je les jette aujourd’hui. Du pain avec des moisissure bleues, des tomates qui s’effondrent quand on les touches, des patates avec un début de pourriture, j’en ai cuisiné et mangé.

    YES WAY, point.

    1. Cyto dit :

      c’était en réponse de @karma278 à 22:51.

      Les banques alimentaires se défoncent pour aider les gens, mais tant que les gouvernements vont trouver plus intéressant de laisser les pauvres dans la misère pour faire plaisir à la classe moyenne qui paie des impôts et va voter, les pauvres vont se faire offrir les déchets des autres. On en jette la moitié en faisant le tri rendu chez soi, et on est content de ce qui reste, parce que c’est la seule chose qu’on va manger de la semaine.

      C’est ça, être pauvre. La vraie pauvreté, c’est de choisir entre le lait et les oeufs. J’ai eu de la chance, j’ai eu une oreille compatissante à Emploi-Québec, on a accepté de m’inscrire à un programme qui m’a permis de retourner aux études, et comme je suis une bitch intelligente, je m’en suis sortie. Sans cette dame, j’y serais encore, intelligente ou pas.

      La solution à la diminution de la pauvreté, c’est dans les programmes sociaux et les investissements, pas dans les banques alimentaires. Et oui, les banques alimentaires ne peuvent pas donner de la qualité, parce qu’ils n’en reçoivent pas.

      1. karma278 dit :

        Je ne doute pas de votre parole et vous me voyez désolé qu’on vous ait refilé des aliments périmés.

        J’en suis tout étonné car dans mon petit coin de pays les aliments « douteux » sont systématiquement envoyés au compostage.
        C’est vu comme une question de respect par ici.

        « En mangerais-tu? Si non, compostage… »

        De toute évidence, les normes varient

      2. Cyto dit :

        C’est plutôt la nécessité. Aussi, quand les banques alimentaires reçoivent(centraide, principalement), les aliments ne sont plus assez beaux pour être vendus, mais le temps de trier, distribuer aux autres banques alimentaires dans les quartiers, qui distribuent une fois par semaine, ou par mois, dans des conditions de conservation avec les moyens du bord, les aliments ont chaud. Il y a un espace limité dans les congélateurs, qui servent pour le yogourt, par exemple, tout ce qui peut se congeler et qui est plus rare. Le pain n’set pas congelé, pas de place, les légumes ne peuvent pas l’être, mais c’et la vie, c’est mieux que rien.

        La pauvreté, la vrai, ça en fait partie. Il y a des centaines de milliers de gens, sinon des millions, qui y sont passés ou y sont encore.

        Pendant ce temps-là, la CAQ parle de quoi? Avant, les libéraux ont fait quoi? Harper a peur de Bernie Sanders, pourquoi au juste?

  24. Guy LB dit :

    @Cyto :
    Je sais pour y avoir travaillé, que le pain n’est pas toujours — ni uniformément — noir dans les banques alimentaires. Mais je seconde votre propos, car, sur le fond, vous avez essentiellement raison. En particulier quand vous signalez qu’elles ne peuvent donner plus ni mieux que ce qu’elles reçoivent.

    1. Cyto dit :

      C’est pas faute de travailler fort pour nourrir le monde, avec le temps je réalise que la nécessité des banques alimentaires, c’est l’échec du gouvernement à prendre soin de la population. Il y aura toujours des gens trop fragile qui auront besoin d’aide pour survivre, les banques alimentaires sont absolument la dernière ligne avant l’hospitalisation pour sous-alimentation.

      Malheureusement, les gouvernements s’en servent pour se dédouaner de leur obligations envers cette population. Les banques alimentaires passent leur temps à gérer des crises, pareil pour les OSBL. Le filet social est de plus en plus troué.

      C’est le gouvernement qui a la capacité financière de soutenir quelqu’un de complètement démuni et lui donner le temps et le soutien financier pour redevenir un actif pour la société. À la place, on les envoie dans les banques alimentaires comme si c’est une solution à long terme.

  25. Mariette Beaudoin dit :

    Je me demande pourquoi il n’y a pas davantage de (RED). Vous connaissez cet organisme dont le porte-parole est Bono ? En 11 mois, ils ont réussi à aider 650 000 Africains sidéens en vendant trois choses : des cellulaires, des vêtements et des rouges à lèvres. Maintenant, il y en a beaucoup plus. Apple et Nike, entre autres, vendent certains de leurs produits.

    On pourrait donc faire de même pour financer des projets proposés par des gens démunis afin de lutter contre la pauvreté en faisant un (RED) québécois, c’est-à-dire en vendant des produits québécois et à notre façon. Même chose pour les autres provinces. Pourquoi pas aux États-Unis et ailleurs ?

    Ça serait bon pour faire connaître les petites entreprises qui commencent. Ça ne dérangerait rien à l’économie des autres : est-ce que l’Unicef nuit à Hallmark dans le commerce des cartes de voeux ? Hallmark ne fait pas faillite, à ca que je sache. Et l’Unicef ne nuit pas non plus à Centraide qui est toujours là.

    Les entreprises pourraient offrir certains de leurs produits et pas d’autres, le temps qu’elles le désirent. Et ceux qui partent en affaire pourraient acheter des produits (RED), par exemple des produits d’entretien ménager, des produits de technologie, etc.

    Qu’en pensez-vous ? J’ai proposé cette idée à Alexandre Taillefer avant qu’il ne devienne libéral, aux autres partis politiques québécois et à Trudeau. En espérant que cela sera fait, que ce sera un succès et que cela inspirera d’autres pays.

  26. danielm2757 dit :

    Pour contrer la pauvreté de façon tangible, le mot-clé est INTÉGRATION sociale. Il faut que les exclus participent de nouveau à la vie communautaire d’une façon ou d’une autre. Et ce n’est pas en pratiquant la « charity » à la Canadian British méprisante qu’on va y arriver. C’est plutôt avec de véritables programmes socio-économico-culturels de prise en charge comme on a voulu le faire au Québec. Et toute la communauté doit y participer incluant les super-nantis en créant des emplois viables financés à même leurs avoirs (cachés ou non) et dans leur cas plus de prime à la fausse donation utilisé pour éviter l’impôt. Il ne faut pas rêver cependant car ils se défendront par la voie des menaces économiques. S’ils ne comprennent pas encore, il faudra peut-être « nationaliser » la grande propriété et en redistribuer les dividendes à l’ensemble de la population. De nos jours et je le répète, il n’y a rien à espérer de leurs miettes!

    1. Victoire dit :

      Excellent

Répondre à Apocalypse Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :