Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Soros

Grâce à un tweet de Donald Trump durant le processus de confirmation de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, la théorie du complot voulant que le milliardaire George Soros ait payé des manifestants a refait surface. Les projecteurs ont été une fois de plus braqués sur cet octogénaire, devenu, au cours des dernières décennies, l’épouvantail de la droite américaine.

Depuis la présidence de George W. Bush, ce richissime spéculateur d’origine juive hongroise appuie des candidats démocrates à coup de dizaines de millions de dollars. Il épouse aussi de nombreuses causes dites «libérales» par le biais de sa fondation.
Si vous syntonisez les médias conservateurs aux États-Unis, il y a fort à parier que vous entendez fréquemment parler de lui.

Le 5 octobre dernier, par exemple, Chuck Grassley, qui préside la commission judiciaire du Sénat, a déclaré à une animatrice de Fox Business News qu’il croyait que Soros avait rémunéré des manifestantes qui contestaient la nomination du juge Kavanaugh. «Cela correspond à son mode d’attaque et à la manière dont il utilise ses milliards et milliards de ressources», avait-il déclaré.

La même journée, cette idée a été reprise par Donald Trump.

Dans une scène qui passera sans doute à l’histoire, deux manifestantes ont apostrophé le sénateur républicain Jeff Flake dans un ascenseur pour lui raconter leurs histoires d’agressions sexuelles. Plusieurs observateurs pensent que cet épisode a poussé Jeff Flake à exiger que le FBI enquête sur les allégations d’inconduites sexuelles visant le juge.

Il est vrai que les deux manifestantes étaient affiliées au Center for Popular Democracy, un groupe qui reçoit environ un million par an de la part de l’organisme Open Society Foundations, dans laquelle Georges Soros a injecté des milliards de sa fortune personnelle. Le Washington Post a cependant accordé la note de trois «Pinocchios» aux affirmations de Charles E. Grassley et de Donald Trump, mettant ainsi en cause leur crédibilité.

Les critiques contre George Soros sont souvent perçues comme étant antisémites. Récemment, cet épisode où la vedette déchue Roseanne Barr l’a traité de nazi a aussi défrayé la manchette.

Pour en savoir plus sur la trajectoire de ce «boogeyman» de la droite américaine, ce grand portrait du New York Times publié cet été est éclairant.

Ce texte fouillé raconte comment il a versé des centaines de millions de dollars dans les anciens pays soviétiques pour y promouvoir la démocratie après la chute du mur de Berlin. Il relate aussi comment il est devenu persona non grata dans son pays natal après que le premier ministre Viktor Orban, pourtant son ancien protégé, a fait campagne en l’attaquant sans relâche.

George Soros est devenu un grand donateur politique lors de la présidence de George W. Bush en dépensant près de 20 millions pour tenter de faire élire son rival démocrate John Kerry, sans succès. Il a injecté des dizaines de millions de dollars depuis pour aider les démocrates à obtenir le pouvoir, notamment en appuyant Barack Obama et Hillary Clinton.

George Soros est en quelque sorte à la droite ce que les frères Koch sont à la gauche, à la différence que ces puissants donateurs républicains sont désormais en guerre contre les tarifs du président Trump.

Pour comprendre ce qu’il se passe du côté des grands donateurs républicains, ce texte du New Yorker est une autre lecture intéressante en vue des élections de mi-mandat.

(Photo AP)

51 réflexions sur “George Soros, éternel épouvantail de la droite

  1. Mario Dupuis dit :

    Si je comprends bien, la democratie n’a jamais existee. (Ironie)

    1. gl000001 dit :

      Elle existe mais elle est achetable (Ironie itou).

      1. Emalion dit :

        Faux, en location pour 4 ans 🙂

      2. gl000001 dit :

        Ou comme les voitures en Europe : l’achat-rachat.
        Tu achètes la démocratie et après tes 4 ans, tu récoltes ce que tu as semé. En conférences, en trafic d’influence …

    2. Pierre dit :

      @Mario

      Tout le contraire elle s’achète à coups de millions

  2. Henriette Latour dit :

    Il ne semble pas que ce qui est bon pour pitou et aussi bon pour minou dans ces états désunis.

    1. ProMap dit :

      Henriette Latour – Faut pas généraliser 😉. Je connais un pitou qui aime beaucoup les minous. OK, OK, joke de mononc, mais c’est une histoire tirée de faits réels.

  3. P Lacerte dit :

    Ah ben oui… Soros…. L’argument massue des « trumpflakes » un peu partout sur les tribunes… savez les centaines de trolsl à faux profils…

    Jamais un mot des frères Koch par contre, ni des dizaines, voire centaines de millions dépensés en pub pour faire avaler les fausses vacheries véhiculés sur les Clinton… ah ces répulibans…. de véritables sépulcres blanchis…. à lever le coeur…

  4. quinlope dit :

    René Lévesque, sort de ta tombe et va montrer aux Américains qu’ils n’auront pas de véritable démocratie tant que l’argent coulera à flot pour supporter l’un ou l’autre camp.

    Ils auront beau se gargariser avec des «We the people», mais c’est plutôt «follow the money» qui a remplacé ces trois premiers mots de cette antique et désuète constitution.

    1. chrstianb dit :

      C’est que, aux États-Unis, «the people» inclut les entreprises… :o)

      1. Hilarion Lefuneste dit :

        je vais croire que les entreprises sont des « people » le jour ou l’état du Texas va en exécuter une.

  5. Layla3553 dit :

    Avant de prendre connaissance des liens du présent billet, je voudrais vous partagez ma théorie de complot.
    Un peu d’histoire…on pouvait lire que DT a dit que les manisfestants qui devaient être payés pour manifester contre BK n’avaient pas été payé et qu’il était à prévoir que ces manifestants manifesteraient pour ne pas avoir été payé, ça va jusque là?😉

    Ouvrir la parenthèse…C’est bien connu que DT ne paye pas pour des figurants et manifestants. Fermer la parenthèse.

    Ma théorie de complot😉

    Dt va payer des manifestants pour manifester en disant qu’ils sont des manifestants à qui on avait promis de les payer en manifestant contre BK et qu’ils n’ont pas été payé… je sens que je vais donner le tournis à @gl000001 désolée, mais j’ai le même tournis quand je vois sa petite souris Jedi se faire enfoncer le laser vert dans son bedon😉😂 bon maintenant j’attaque les liens.

    @gl000001 la couleur appropriée du sabre au laser pour vaincre DT et sa bande …ce serait quoi?

    1. gl000001 dit :

      Pourpre. Ce sont les Jedi agressifs et qui prennent des libertés du coté obscur, qui utilisent cette couleur.

      1. gl000001 dit :

        Samuel L. Jackson (Mace Windu) a été le premier avec un sabre-laser de cette couleur car c’était sa couleur favorite.
        Ha ha ! Pour tout ceux qui croient que George Lucas « avait tout pensé l’histoire d’avance », vous êtes dans l’erreur. Il a improvisé beaucoup.
        Tout comme trump. En moins génial par-contre 😉

    2. chrstianb dit :

      «@gl000001 la couleur appropriée du sabre au laser pour vaincre DT et sa bande …ce serait quoi?»

      Pour Trump le plus approprié est ceci:
      Your Schwartz Is as Big as Mine

  6. sorel49 dit :

    La gangrène du système politique américain est l’argent que les riches dépensent pour supporter leurs candidats , autant républicains que démocrates. Le coût d’une élection se compte maintenant en milliards de dollars. Avec Gorsuch et Kavanaugh comme nouveaux juges, la SCOTUS n’est pas à la veille de pouvoir mettre un cap à cette déviance.

  7. Apocalypse dit :

    ‘George Soros’, voilà un riche d’un certain… âge qui semble habiter la même planète que nous tous/toutes et les républicains veulent le faire passer pour le diable … misère … A voir ce qu’on dit de lui, je préférerais, et de loin, aller dans un enfer où c’est lui le boss, plutôt qu’un enfer où Donald Trump et les républicains sont les boss, quoiqu’à bien y penser, nous sommes déjà dans celui-là.

    Les républicains voient partout des complots de la gauche et aussitôt qu’on leur demande de justifier, ils sont insultés qu’on doute de leur parole :-(.

    1. Francis Thibaud dit :

      Je pense que les fondations que Mr Soros financent, sont pour mettre out Donald Trump, et réussir à prendre le pouvoir : il a financé la campagne de Mme Clinton, et à mon sens, pour avoir les mains libres pour continuer à appauvrir la classe moyenne et à enrichir les milliardaires .. de la même façon que Mr Soros veut renverser l’Europe avec l’invasion des migrants .. il est connu que c’est lui qui finance l’aquarius via open sociéty … c’est ça pour vous la démocratie ? Je préfère Mr Trump qui a un bon bilan sur le plan emploi, finances etc ..

  8. Apocalypse dit :

    ‘… à la différence que ces puissants donateurs républicains sont désormais en guerre contre les tarifs du président Trump.’

    Cette liste de gens contre les tariffs ne va que s’allonger. J’entendais hier que cette guerre coûte une fortune à Ford et qu’il y a déjà eu de nombreuses mises à pied. A un moment donné, même les entêtés vont finir par allumer que Donald Trump ne travaille par pour eux, mais contre.

    1. simonolivier dit :

      Mid Continent Nails vient d’annoncer qu’elle ferme temporairement son usine de Poplar Bluff et transfère la production à l’usine de la maison-mère au Mexique. Ils n’ont pu obtenir d’exemption aux tarifs puisque deux producteurs de fil d’acier américains s’y sont opposés. Le problème est que le fil américain coûte 20% de plus que le fil mexicain. Les ventes ont baissé de près de 70%. Les clous fabriqués au Mexique et exportés aux USA ne sont pas sujet aux tarifs puisqu’ils sont considérés comme un produit fini. 500 jobs dans le tordeur du Président.

    2. Pierre dit :

      @apocalypse

      Les problèmes de Ford remonte à plusieurs années et tout comme GM et Honda ils prennent une charge d’un milliard dû aux tarifs sauf que Ford à bien d’autres problèmes qui se règleront que par une fusion (pas l’auto) avec un partenaire…

  9. Layla3553 dit :

    “Regardez aussi tous les panneaux identiques fabriqués par des professionnels. Payé par Soros et d’autres. Ce ne sont pas des signes faits dans le sous-sol par amour!”

    Ben oui c’est un phénomène nouveau d’avoir des panneaux identiques dans une manifestation, des casquettes MAGA c’est pas mal vu, ça vient de DT. ⁉️

    1. ProMap dit :

      Layla3553 – Ben oui, Women for Trump », ce sont des pancartes faites dans un sous-sol PAR AMOUR!.

  10. bloganon dit :

    Selon la conclusion du texte du New Yorker, les frêres Koch sont déçus parce que : « Unforgivably, they [les candidats républicains qu’ils ont soutenu] have violated the age-old definition of an honest politician, one who, once bought, stays bought. »

    Assez déçus pour soutenir des candidats démocrates? J’en doute.

  11. Apocalypse dit :

    @sorel49 – 11h36

    ‘La gangrène du système politique américain est l’argent que les riches dépensent pour supporter leurs candidats’

    Exactement! C’est ce qu’on appelle la corruption légale! Un individu, un groupe, une entreprise, une corporation peut donner des MILLIONS à un politicien, c’est de la folie furieuse.

    La NRA, un groupe terroriste, a donné trente(30) millions à la campagne de Donald Trump et que fait ce dernier, il défend les positions de cette organisation: c’est malade.

  12. Phil_o dit :

    C’est sûr que les Koch et Shadel Adelson sont beaucoup mieux, aux moins les liens sont plus clairs pour acheter des républicains et influencer plus directement les politiques à l’avantage des riches et de l’état d’Israël… misère

  13. J.C.Virgil dit :

    Soros est beaucoup plus un manipulateur et un crosseur qu’un épouvantail … Il est derrière toutes les révolutions de couleur qui tente de renverser des gouvernements à son avantage bien évidemment.

    Au Canada il est derrière Trudeau et son multiculturalisme à gogo , qui tente de faire passer pour racistes tous ceux qui veulent s’assurer d’avoir le nombre d’immigrants que la société peut intégrer, à qui elle peut fournir du travail et une possibilité d’épanouissement .Importons du *cheap labor*, pour servir la mondialisation ça fera plaisir à tonton Soros !

    Pour Trudeau et Soros il n’y a aucune limite à la capacité d’intégration et non plus aucune valeur à protéger par la société d’accueil . Elle doit se plier à toutes les coutumes et les demandes d’accommodements même s’ils heurtent de plein fouet son identité et ses valeurs intrinsèques sous peine d’être taxée de racisme et de xénophobie.

    1. bloganon dit :

      Vous êtes caquiste, n’est-ce pas? La capacité d’intégration d’une société sûre de son identité est très grande. Les enfants d’immigrés sont très bien intégrés à la culture ambiante.

      1. J.C.Virgil dit :

        @blogagnon

        Je suis loin d’être caquiste et loin d’être de droite. Je suis cependant de l’avis de Neil Bissoondath ce professeur de l’Université Laval qui a visé juste avec son essai sur le multiculturalisme *Le marché aux illusions* . L’intégration des immigrants ne passe pas par leur ghetthoisation qui les sépare de la communauté d’accueil au lieu de les unir aux gens en les faisant adhérer à leur façon de vivre , tout en conservant leurs coutumes et leurs rites religieux dans la sphère privée de leur vie.

        Il souligne que l’adoption du principe de multiculturalisme par Trudeau sr. était une manoeuvre destiné à renier les droits de la nation francophone , une des deux nations à l’origine du pacte confédératif qui a fondé le pays pour la reléguer sur un pied d’égalité avec toutes les nouvelles ethnies issues de l’immigration au sein de sa vision personnelle du Canada.

        Le respect de la laicité de l’État est loin d’être farfelu ou discriminatoire . Elle devrait aller de soi pour tous ceux qui viennent vivre avec nous , car c’est là que nous sommes rendu comme société.

        http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/29622

      2. Lecteur-curieux dit :

        Une identité collective certaines choses restent mais dans un monde en mouvement elle se transforme constamment. Les réactionnaires voudraient revenir à une identité passée. Les révolutionnaires voudraient en avoir une totalement nouvelle et surtout non-binaire, très queer en 2018. Il faut trouver le bon équilibre.

        L’identité se transforme mais trop chaméléon, il y a des limites.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Le conservatisme et le nationalisme de la CAQ sont dans le narcissisme plutôt que dans la sagesse systémique. Justin Trudeau est encore plus un «mannequin» que Melania Trump. Il est insignifiant et superficiel encourageant plus les communautarismes que la mixité sociale et raciale outre qu’en belles paroles, le vivre-ensemble. Soros est un capitaliste globaliste voulant faire le plus de fric que possible par la spéculation.

      Et on pourrait tous les nommer… Quand les individus et le peuple vont cesser de remettre leur destin dans les mains des autres, ils trouveront finalement leur réelle voie. Ce ne sont pas ces politiciens qui doivent prendre votre destin individuel ou collectif en charge. Ils ne représentent le peuple que partiellement, de plus en plus partiellement et temporairement.

    3. Samati dit :

      @J.C.Virgil

      Tirez-vous vos informations de Russia Today (propagande d’extrême droite) pour sortir de telles inepties. Vous semblez être en plein délire conspirationniste.

  14. Gilles Morissette dit :

    Soros est pour les enfoirés de « Dretteux », l’équivalent de Freddy Krueger de la série de film « Nightmare on Elm Street ».Il suffit de prononcer ce nom pour que les tarés de la vase électorale du Gros Salopard deviennent complètement hystériques et qu’ils perdent le peu de facultés intellectuelles que leur cerveau est capable de contenir.

    Soroas a sûrement quelques squelettes dans son placard mais ce n’est rien en comparaison avec ceux que l’on retrouve chez les frères Koch et quelques « généreux donateurs » du Parti Répugnant comme le démontre si bien l’article du « New Yorker ».

    Les théories du complot ont toujours la cote dans les cerveaux détraqués du Gros enfoiré et sa secte de lobotomisés.

  15. igreck dit :

    Je préfèrerais être du côté d’un vieux s(n)oros que du bord de deux frérots dont il manque plusieurs coches !

    1. ProMap dit :

      🤣😂🤣 – igreck, en forme!

  16. Martin cote dit :

    Soros peut avoir quelques squelettes dans le placard mais s’il met toute son énergie et une partie de son argent à faire en sorte que Trump et ses repus perde le congrès et à espérer le sénat aux midterms, …. il a toute mon estime…

  17. Pierre s. dit :

    ————————–

    Ah oui toujours selon les républicains ….
    Monsieur Soros commanditait la bière gratuite à Yale pour les
    jeunes conservateurs affirmés comme Judge et Kavanaugh.

    Non mais tant qu’à dire des conneries.

    1. gl000001 dit :

      Il aurait du leur payer des prostituées. On aurait pas eu ce pénible épisode. 😉

    2. ProMap dit :

      Moi je lui aurais payé une boîte de kleenex. Nous n’aurions pas eu à l’entendre renifler durant une heure. Là Grassley aurait eu raison de crier au complot visant à faire dérailler ce beau scénario de l’homme éprouvé et démoli par tant d’insinuations malveillantes.

  18. Lecteur-curieux dit :

    C’est très caricatural et cela prend des bons et méchants emblématiques pour les partisans et la droite n’a pas le monopole des théories du complot. Gauche ou droite ? Libéral ou conservateur ? Socialiste ou capitaliste c’est une question de degré.

    Soros c’est un riche, un spéculateur et donc un très capitaliste.

    Ce sont les forces de l’argent et on peut trouver qu’elles ont trop d’influence alors peu importe votre couleur politique il faut les contenir les limiter qu’ils soient vos alliés ou adversaires.

    Par contre si vous êtes pour une liberté totale du type far-west disons… Vous savez qu’il y a des riches qui appuient ou achètent des votes républicains , d’autres leurs intérêts sont de donner aux démocrates. Les riches se livrent un combat de titans mais à long terme leurs forces tendent à s’annuler. Donc de l’argent investi en PURE PERTE. On retrouve la dépense improductive de Georges Bataille.

    Soros versus les frères non pas Duke mais Koch cela fait de belles histoires à raconter. Mais anyway, ils sont riches tout en étant impuissants, ils ne maîtrisent pas Nietzsche.

    https://fr.wikisource.org/wiki/Ainsi_parlait_Zarathoustra/Premi%C3%A8re_partie/Des_mouches_de_la_place_publique

    1. J.C.Virgil dit :

      @lecteur curieux
      C’est vrai qu’ils ne maîtrisent pas Nietzsche comme la plupart du monde 🙂 , mais ils maîtrisent les partis politiques et leurs politiciens qu’ils s’achètent pour qu’ils gouvernent en favorisant leurs intérêts et c’est ça qui est important pour eux , qu’ils soient *étampés* de gauche ou de droite.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Ahhh oui et non. Nietzsche ou d’autres philosophes. Les riches comprennent le fonctionnement du système et on peut reprendre l’homo-oeconomicus de l’école néoclassique et l’appliquer au marché politique.

        On présuppose des agents rationnels.

        Ils croient défendre leurs intérêts alors qu’ils sont aveuglés par la dimension économique ce qui devient très réductionniste ou par leurs convictions qui sont pires que les mensonges (encore Nietzsche).

        https://fr.wikisource.org/wiki/Humain,_trop_humain/IX

        C’est certain qu’on ne peut pas être en perpétuelle remise en question mais ces riches font l’inverse. Probablement plus heureux et réalisés que les pauvres dans la misère mais autrement. Sont-ils vraiment dans la bonne direction pour leur propre bien ? Pas certain.

        Ne se posent pas assez de questions. Donald Trump est encore pire.

  19. Absalon dit :

    Il faut consacrer 30 secondes à lire les commentaires qui suivent les vidéos de Soros sur Youtube (comme celle-ci https://www.youtube.com/watch?v=KMAFw8gsUnw) pour réaliser qui sont ses ennemis. Un type qui provoque de telles réactions de la part de telles personnes ne peut pas être tout à fait mauvais.

  20. ProMap dit :

    « La même journée, cette idée a été reprise par Donald Trump. » Ça prouve que trump, cette fine lame de la stratégie, cogite de longue date son grand plan pour rendre sa grandeur à l’Amérique.

    Même pas capable d’avoir ses propres idées, il les vole aux autres. Remarquez qu’il fait la même chose avec l’argent. Il s’est pratiqué sur son père qui loin de s’en offusquer s’est fait un devoir de lui enseigner les trucs du métier.

  21. Apocalypse dit :

    @ProMap – 12h48

    ‘Ça prouve que trump, cette fine lame de la stratégie…’

    LOL

    1. ProMap dit :

      Apocalypse – C’est vrai que « massue néandertalienne » serait plus appropriée, mais bon, je voulais rester polie!

      1. ProMap dit :

        oh lala …poli!

  22. jaypee dit :

    Il y a un texte publié aujourd’hui dans le USA Today signé par donald le crétin qui montre bien ce qu’il pense de ses électeurs. S’ils sont assez bêtes pour croire ce qu’il raconte -et on sait qu’ils le sont- alors ils le méritent bien.

    https://eu.usatoday.com/story/opinion/2018/10/10/donald-trump-democrats-open-borders-medicare-all-single-payer-column/1560533002/

    Morceaux choisis:

    « The truth is that the centrist Democratic Party is dead. The new Democrats are radical socialists who want to model America’s economy after Venezuela. »

    C’est aussi con que si je disais que le parti républicait avait pris pour modèle le national socialisme…

    Mais, en répétant les mêmes mots -comme des mantras pour les faibles d’esprit que sont les ti-dretteux »- « George Soros », « Venezuela »… on finit par convaincre les plus idiots… Sauf que « les plus idiots » consitutent la majorité dans ce pays oà l’abrutissement intellectuel est un programme réel dont on vérifie les résultats tous les jours,

    « Today’s Democratic Party is for open-borders socialism. »

    Sorry, mais ça veut dire quoi « open-borders socialism »? Ca ne veut rien dire mais ça sonne menaçant pour les idiots.

    De toute façon, donald le crétin l’a lui-même dit: « Jared Kushner ‘admitted Donald Trump lies to his base because he thinks they’re stupid' »
    https://www.independent.co.uk/News/world/americas/jared-kushner-donald-trump-lied-base-stupid-voters-supporters-president-son-in-law-white-house-a7764791.html

  23. Ricky In Tampa dit :

    (photo du billet)
    Pour citer « Astérix légionnaire »:
    George Soros, poil au nez

  24. Layla3553 dit :

    Franchement,
    Cet article du 11 juillet disait que le groupe America First Policies prévoyait dépenser dans les 7 chiffres en publicité pour que l’électorat fasse des pressions sur certains sénateurs pour l’élection de BK. Selon une de mes amies au final il aura coûté plus ou moins 18 millions en publicité. Et ils font des sorties pour des manifestants qui auraient pu être payé? J’imagine que les démocrates ont aussi fait des frais contre BK. ACLU aurait dépensé plus un million.

    La NRA a aussi investit sur sa candidature.(La publicité Kavanaugh montre le président de la NRA, Oliver North, qui s’exprime ….)
    https://youtu.be/q1XHIAAidx8

    J’ai arrêté de chercher au risque de terminer ma journée frustrée. Désolée si quelqu’un en a déjá fait mention.

    Voici une partie de ce que l’on peut lire.

    “Le groupe, America First Policies, lance les annonces mercredi dans les États d’origine du sénateur du Dakota du Nord, Heidi Heitkamp, ​​du sénateur de Virginie de l’Ouest, Joe Manchin, et du sénateur de l’Indiana, Joe Donnelly.

    Les annonces, qui coûtent environ 150 000 dollars chacune, constituent la première étape de la campagne à sept chiffres de America First Policy pour soutenir Kavanaugh

    Les annonces de 30 secondes mettent en vedette Trump présentant Kavanaugh à la Maison Blanche lundi, suivies des remarques de Kavanaugh acceptant la nomination dans laquelle il discute de la nécessité de préserver la constitution américaine. «Dites à [sénateur Heitkamp, ​​Manchin, Donnelly] de confirmer Kavanaugh», conclut l’annonce en affichant chacun des numéros de téléphone de leur bureau.”

    http://time.com/5335921/brett-kavanaugh-ads/

  25. 430a dit :

    H.S. Donald Trump demandant à un responsable des catastrophes naturelles à quelle heure les vents vont commencer à souffler me fait penser à ces « croyants » – évangéliques ou autres- rassemblés sur un lieu de pèlerinage: À quelle heure le miracle?

Répondre à sorel49 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :